Propos déformés de Tebboune : à quoi joue Erdogan ?

Turkie Erdogan
Le président turc Recep Tayyip Erdogan. D. R.

Par Mounir Serraï – Le ministère des Affaires étrangères a exprimé aujourd’hui sa grande «surprise» quant aux déclarations faites par le président turc, Recep Tayyip Erdogan, sur des propos que le président Abdelmadjid Tebboune lui aurait dits sur l’histoire de l’Algérie.

«L’Algérie a été surprise par la déclaration faite par le Président turc dans laquelle il attribue au président de la République des propos sortis de leur contexte sur une question liée à l’histoire de l’Algérie», précise le MAE dans un communiqué dans lequel le département de Boukadoum  affirme que «l’Algérie affirme que les questions complexes liées à la mémoire nationale, qui revêtent un caractère sacré pour le peuple algérien, sont des questions extrêmement sensibles. De tels propos ne concourent pas aux efforts consentis par l’Algérie et la France pour leur règlement».

Erdogan a affirmé que le président Tebboune lui aurait «révélé» que la France aurait tué 5 millions d’Algériens en 132 ans de colonisation. Des propos à même de susciter la colère des hautes autorités françaises. Pourquoi le Président turc a tenu de tels propos, lui qui sait bien à quel point les questions liées à l’histoire sont sensibles ? A quoi joue donc Erdogan ? Il est à rappeler que ce n’est pas la première fois que Recep Tayyib Erdogan cherche à provoquer la brouille entre Alger et Paris. Il ne faut pas oublier comment il avait tenté d’utiliser les crimes coloniaux français durant la Guerre de libération nationale pour provoquer les responsables français qui appuyaient la cause arménienne.

Très ambitieux au plan régional, Erdogan chercherait-il à ternir les relations algéro-françaises afin que son pays puisse renforcer sa place en tant que partenaire commercial de l’Algérie ? Possible, surtout lorsque l’on sait qu’il œuvre à atteindre 5 milliards de dollars d’exportations vers l’Algérie. Mais pas seulement. Le Président turc ne partage pas, non plus, la même vision que la France sur la Libye, depuis qu’il cherche à intervenir militairement dans ce pays voisin de l’Algérie.

Rêvant de ressusciter l’Empire ottoman, le Président turc ouvre plusieurs fronts et s’échine à avoir une plus forte présence dans les pays de l’Afrique du Nord pour renforcer la puissance de son pays. Terrain fertile, l’Algérie représente ainsi pour la Turquie un bon marché économique et commercial qui permettrait de booster la croissance de cet ancien Empire ottoman.

M. S.

Comment (37)

    Vroum Vroum 😤..
    4 février 2020 - 7 h 56 min

    @Azzul… et toi tu as fais comment pour rentrer en Algérie ??? .. Tu étais à Berlin ? avec les Islamistes Rachad et MAK Berberiste séparatiste qui ensemble criant contre le Président de la République Algérienne à l’étranger !!.. Ce MAK Islamistes , , qu’en pense-tu Azzul ?.. et aussi de Karim Tabou chez Rachad de Dhina ex FIS..?.. Et dire que vous voulez le Pouvoir ,

    Azul
    2 février 2020 - 19 h 57 min

    on s’en fout de toutes ces nationalités que vous nous citez
    seulement les Berbères du monde entier qui pourront rentrer en Algérie

    Karim68
    2 février 2020 - 16 h 18 min

    Je ne pense pas que c’est Erdogan, Président élu et homme d’état (je pense aussi que c’est un dictateur et islamiste) qui a inventé cette histoire, c’est teboune cocaïne, chef d’état désigné par le régime militaire algérien, qui parle sans savoir ce qu’il raconte. Cet homme n’a jamais mesuré ses propos comme ce qu’il a déclaré durant sa campagne qu’il sait où l’argent volé est planqué et qu’il va le récupérer une fois élu (on attend toujours!). Il ne faut pas oublier que quand il a été chef du gouvernement de son maitre bouteflika en 2017 il été convoqué pendant ses vacances dans sa résidence parisienne par Edouard Philipp chef de gouvernement français pour qu’il fasse un topo sur la situation de l’Algérie… et c’est d’ailleurs ça le prétexte que le régime a mis sur la table pour le virer du gouvernement et le régime avec ses relais médiatiques l’ont présenté comme un traitre à la solde de la France! Fakou!!!

      Annonyme
      2 février 2020 - 23 h 08 min

      Et toi ton maître c’est Ferhat Mheni . Tu ne vaux pas mieux que Erdogan , dans l’hypocrisie . Tu n’arrives pas à la cheville du Président Teboune .

    Elephant Man
    2 février 2020 - 11 h 39 min

    PS : pour être plus pragmatique et pour reprendre @Anonyme 13/07/19 : « Un raciste restera toujours un raciste. Il est temps pour nous Algériens de changer notre politique envers cette France pour le bien de l’Algérie.
    Une des priorités de la nouvelle République ….est de régler le contentieux historique avec la France!
    La France devra ou pas demander pardon pour ses crimes, c’est son affaire : on ne peut pas exiger de la grandeur de celui qui n’en a pas.
    Mais on doit obligatoirement exiger réparation pour 132 années de crimes et d’exploitation.
    C’est même une question d’estime de soi! ».
    Je renvoie également à l’excellent commentaire de @Fefel Har 27/01/20 et ce court extrait « qu’ils le veuillent ou pas leur colonisation a été d’une violence extrême (selon le mot de Frantz Fanon), que seuls les sauvages au nom d’une prétendue supériorité civilisationnelle, sont capables d’infliger à l’espèce humaine ! ».

    Anonyme
    2 février 2020 - 11 h 10 min

    D’après les historiens (de toutes les nationalités donc pas seulement francais), les chiffres oscillent entre 400000 et 600000 morts. Le 1,5 millions de morts n’a jamais été cité par un historien mais provient d’un discours de Ben Bella qui est le seul à avoir parlé de ce chiffre pour la première fois en 1963

      Anonyme 2
      2 février 2020 - 11 h 26 min

      Les chiffres de 400 000 morts, c’est les chiffres donnés par tes maîtres les colons et leurs serviteurs les Harkis, t’oublie les massacres et aussi des disparus jusqu’à ce jour, t’oublie les Algériens banni et envoyer où bout du monde, t’oublie les assassinats commis par les Harkis et collabos de ton genre, certes vous avez gagné sur les deux tableaux, avec l’occupant et aussi avec le FLN des faux Moudjahid,mais jamais devant Dieu

        Le Berbère
        2 février 2020 - 15 h 12 min

        Pour la vingt cinquième fois, on est pas des arabes et si les trucs aiment ou détestent les arabes..ce n’est pas notre problème en Algérie. Comme je l’ai déjà dit dans mes nombreuses commentaires, on est gouverné par les collabos qui ne sont pas des authentiques algériens ( comme le commentateur sceptique qui prétend que le collabo de Ben Bella à déclaré le nombre des victimes de la colonisation de 400 à 600 milles morts .Erdogan est un marchand opportuniste qui surfe sur l’histoire de nôtre pays pour obtenir des avantages commerciaux, et il n’a aucun droit de faire ça..les trucs et les arabes sont la même pourriture. Ce qui est choquant pour les authentiques algériens c’est le comportement de nos collabos nationaux et naturalisés c’est cette politique qui consiste à ne pas dérangé et dénoncé les crimes de l’ancien colonisateur, les crimes qui ont provoqué la disparition de plus de 5 millions d’Algériens durant les 132 ans de colonisation . On est devenue la cible de toutes les tentations de domination par les ex colonisateurs ( les arabes , les trucs, et la France )
        tant que le peuple algérien n’a pas réussi encore le nettoyage de régime de collabos harkis de la racine ( depuis 1962) on aura toujours ce genre d’ingérence étrangère dans nos affaires internes et externes.

      Lyes Oukane
      2 février 2020 - 11 h 51 min

      @ Anonyme 11h10. Des historiens de toutes les nationalités ? quelles nationalités ? sur quellss archives s’appuient-ils ? Qui sont ces historiens ?

      400 , 600 mille ou 1.5 millions c’est toujours un mort de trop. L’article parle du nombre d’assassinés par les colons français durant toute la colonisation .

        Anonyme
        2 février 2020 - 14 h 48 min

        @ Lyes Oukane je suis d’accord avec toi. On a pas besoin de grossir les chiffres car il faut tenir compte du nombre d’habitants. 600000 morts sur une population de 8 millions d’habitants au début la guerre ( il faut retirer 1 million d’européens) est énorme. Par rapport à la population actuelle ça ferait plus de 3 millions de morts!! Pour revenir aux chiffres je me contenterai de citer juste les sources algériennes (car tout ce qui est cité par une source étrangère est devenu suspect) comme le démographe algérien qui Kamel Kateb (1998) qui parle 400000 morts ou de Abdelaziz Bouisri (1966) parle de 500000 à 800000 à partir des recensements de 1948, 1954 et 1966. Pour anonyme2 je rappellerai que Krim Belkacem en personne qu’on ne peut pas accuser d’être un harki a parlé de 300000 morts au général Henri Jacquin en décembre 1960. Va ouvrir un livre avant d’insulter gratuitement les commentateurs

    58 ans
    2 février 2020 - 11 h 07 min

    rdogan kif kif teboun tous usurpateurs assoiffés de pouvoir tous deux essayent de dupé leurs peuple
    les turcs n aiment pas les arabes les turc aiment les turcs ils préfèrent les européens
    nous autres justes bon pour acheter les épices les tapis et nous bâtir des HLM en sable

    Socrate
    2 février 2020 - 10 h 25 min

    Et le génocide des arméniens, des grecs pontiques et d’autres peuples Mr Erdogan ? Génocides commis pendant par ce si « merveilleux » empire ottoman que vous célébrez tant ! Si vous recevez ce vil personnage, vous êtes sûr d’avoir des ennuis après car il sème le désordre et la zizanie partout où il passe !

    Elephant Man
    2 février 2020 - 9 h 19 min

    La France veut faire reconnaître comme crime contre l’humanité le génocide arménien de la gnognotte à côté de la colonisation française en Algérie qui est la PLUS BARBARE qui ait jamais existé faut-il le rappeler à côté Hitler fait office de saint.
    La Turquie ayant pris des libertés avec l’OTAN et sa position en Libye concurrente de la France qui soutient Haftar…
    Bref, Erdogan en profite pour instrumentaliser les CRIMES DE GUERRE CRIME CONTRE L’HUMANITÉ BARBARIE … de la France en Algérie pour tacler la France qui n’a pas de quoi être fière de son passé coloniale en Algérie, à côté le génocide arménien c’est de la gnognotte….

    Miss tmourth
    2 février 2020 - 9 h 01 min

    Notre fakhamat erraïs s’ est fait rouler dans la farine par le nouveau calife d’Istanbul.
    Si la mafia qui tire les ficelles derrière le rideau avait au moins le flair de nous dénicher un Berzidane compétent, au fait des événements planetaires et qui serait apte à la fonction, on ferait contre mauvaise fortune, mais malheureusement, on est lpins des standards.
    C’est toujours le plus mauvais et le plus docile.
    Malheureusement.

    Vérité
    2 février 2020 - 8 h 16 min

    On apprend la coiffure sûr les têtes des orphelins, Mr Erdogan recherche des preuves et ce n’est pas pour défendre les Algériens, juste pour répondre aux attaques des Français contre la Turquie pour le génocide Arméniens, voilà où on est arrivé avec l’Algérie de Bouteflika et de son élève Tebboune sous la protection du FLN du nouveaux Harkis pire que les anciens, car ils sont instruits grande gueule pour trompé la vigilance du peuple Algérien

      Lyes Oukane
      2 février 2020 - 11 h 59 min

      @ Vérité . Entièrement d’accord avec toi .Merdogan en sait plus sur l’Algérie ancienne et d’aujourd’hui que Tebboune lui même . Il faut savoir que nous attendons toujours les archives de plus de trois siècles de colonisation ottomane en Algérie qui sont en Turquie .

    Sauf un Etat Amazigh ferait dans l'authenticité
    2 février 2020 - 8 h 08 min

    L’illégitimité affaiblit de fait le pays sur les plans diplomatique et donc politique.

    Anonyme
    2 février 2020 - 8 h 05 min

    Depuis que les européens ont pris leurs distances et reporté aux calendes grecques l’intégration de la Turquie en europe, le frère musulman Erdogan ne rate pas une occasion d’utiliser la guerre d’Algérie pour insulter les européens. Quand on l’accuse d’être un dictateur islamiste et antisémite il leur sort ce chiffre en voulant se rapprocher du nombre de 6 millions de juifs morts durant la seconde guerre. C’est sa manière à lui de dire vous aussi vous avez commis un génocide. Le seul soucis c’est qu’il ignore que la population algérienne n’atteignait même pas ce chiffre durant les 3/4 de la durée de l’occupation

      Lyes Oukane
      2 février 2020 - 12 h 19 min

      @ Anonyme de 8h05 . La fourchette d’estimation de la population algérienne est de 3 à 5 millions d’âmes en 1830 .
      Le premier  » recensement  » date de 1836 .Ni Les habitants de Kabylie ni ceux du Sahara ne furent comptés.
      On avait ,à peu près, dénombré les citadins mais pas les ruraux ( la majorité ). Les ruraux étaient estimés au nombre de tentes qu’on voyait !
      Les Cinq recensements suivants (de 1856 à 1876) furent faits avec les même approximations .

      Il ne faut pas oublier , non plus, nos milliers de compatriotes qui prirent la fuite pour trouver refuge dans les pays limitrophes . Aussi bien en Tunisie ,au maroc ,en Libye où dans notre grand sud et les Hauts Plateaux

    Anonyme
    2 février 2020 - 7 h 55 min

    Les ottomans étaient des maîtres en termes d’apartheid féodal et des insatiables faiseurs de taxes. Partout où ils sont passés ils n’ont fait que voler et détruire. Donc pas de Turquie en Algérie. La conquête française a été favorisée par leur lâcheté et leur rapacité (les pirateries ottomanes ont causé le malheur de l’Afrique du Nord de l’est). Je suis mille fois du coté des arméniens et ne serai jamais avec l’hystérie turque concernant le massacre des arméniens. Jamais.

    Anonyme
    2 février 2020 - 6 h 25 min

    J’habite Strasbourg où réside une forte communauté turque et je peux vous dire qu’une majorité d’entre eux est haineuse envers les Arabes, ils sont hyper nationalistes et se prétendent supérieurs aux autres musulmans, ils sont les nazis du monde musulman. J’ai honte qu ‘ Erdogan ait été invité en Algérie et j’ai honte que les pays de Maghreb ne l’aient pas mis en garde sur son intervention en Libye, nous paraissent comme des faibles. Les français et les turcs sont nos anciens colons,les turcs sont les pires !

      Anonyme
      2 février 2020 - 7 h 48 min

      Je confirme les turcs sont de vrais suprémacistes. On a eu les frères musulmans et les salafistes, l’islam version turc est tout aussi pourri. Inviter Erdogan est une faute. En plus on se demande s’il est bien informé.
      1/ le passage des ottomans en Algérie c’était : misère, racisme, paupérisation et interdiction de l’imprimerie. Le recul de la science dans les pays musulmans est le fait volontaire des ottomans et cela a commencé au 16e siècle
      2/ ce ne sont pas 5 millions d’algériens qui sont morts, les chiffres sont faux, mais entre 8 et 10 millions entre 1830 et 1962 (dans Histoire d’un parjure de Michel Habart, éditions de Minuit, 1961, trouvable en PDF sur le net et plus jamais republié… comme par hasard)
      3/ le massacre des turcs n’a rien à envier aux francaise. Les arméniens ont subi un génocide en règle et que la turquie soit « musulmane » n’est et ne sera jamais un argument face à l’injustice vécue par les arméniens
      4/ Erdogan a pendant plusieurs années jouer la girouette et a sciemment participé à la destruction de la Syrie, il en est co-auteur
      5/ Erdogan fait du chantage à l’union européenne pour recevoir plus et encore plus d’argent pour tenir les réfugiés dans des camps
      6/l’attitude de la Turquie concernant les palestiniens est de la fanfaronnade et de la pure manipulation
      7/ le racisme turc est inouï. Les arabes pas mieux. Dites « algérien » chez l’un comme chez l’autre et vous verrez la morgue de mépris. C’est du pareil au même. Nous ne sommes pas arabes non plus, nous ne sommes pas que berbères, nous sommes algériens.
      8/ le pire reste à venir pour les franco-algériens avec l’islam à la turque qui fait une vraie razzia sur les lieux de cultes. C’est aussi une pensée sectaire.

    Anonyme
    2 février 2020 - 6 h 23 min

    Tebboune avait déjà évoqué ce chiffre durant la compagne présidentielle !!! Où il a trouvé ce chiffre ?

      Anonyme
      2 février 2020 - 7 h 48 min

      Ce ne sont pas 5 millions d’algériens qui sont morts, les chiffres sont faux, mais entre 8 et 10 millions entre 1830 et 1962 (dans Histoire d’un parjure de Michel Habart, éditions de Minuit, 1961, trouvable en PDF sur le net et plus jamais republié… comme par hasard).

      Même Tebboune n’est pas au courant…

        Anonyme
        2 février 2020 - 9 h 42 min

        entre 1830 et 1962 en Algerie il fallait bien mourir de quelque mort: maladie, vieillesse, famine, guerres, massacres, réglements de compte, accidents de voiture….
        soyons serieux: même le chiffre qu´on avance tout le temps, 1,5 millions de chahids est bien contesté. pendant la guerre de libération il y eu prés de 300.000 victimes algeriennes dont la moitié est causée par des luttes fraticides. bien sûr si l´on fait le décompte des victimes du colonialisme depuis 1830, le chiffre serait proche des 1,5 millions.

          Lyes Oukane
          2 février 2020 - 12 h 39 min

          @ Anonyme de 9h42 . en plus des massacres entre Algériens et des accidents de voitures en 1830 et au delà ,tu as oublié le coronavirus ,le Sida ,la chute de météorites uniquement sur tout le territoire algérien . Vraiment on a la poisse.

          Heureusement que les colons sont arrivés avec leurs scanners ,leur radiologues et leurs gentilles infirmières pour nous sauver tous . J’ai juste ?

      Anonyme
      2 février 2020 - 7 h 49 min

      Ce ne sont pas 5 millions d’algériens qui sont morts, les chiffres sont faux, mais entre 8 et 10 millions entre 1830 et 1962 (dans Histoire d’un parjure de Michel Habart, éditions de Minuit, 1961, trouvable en PDF sur le net et plus jamais republié… comme par hasard).

      Même Tebboune n’est pas au courant… eh oui…

    Anonyme
    2 février 2020 - 2 h 22 min

    Il y a un paradoxe avec la Turquie et l’OTAN, la France est par définition un partenaire de la Turquie comme ces deux pays sont dans l’OTAN sauf que l’OTAN actuellement ne représente que les intérêts des USA et la France a été réintégrée par la force par Sarkozy donc si pour Washington qui dispose d’énormes bases militaires au plus près de la Russei en Turquie, tenir la Turquie en l’état est vital, pour la France comme pour le reste des pays européens de l’OTAN, la Turquie est un boulet explosif (et Erdogan un despote incontrôlable) qui menace l’europe et toute la méditerranée, un collègue bien gênant dont il faudra bien se débarasser le jour venu…d’une manière ou d’une autre.
    Les turcs savent également ce qu’il en coûte d’énerver les « petits » grecs, ça va encore leur retomber sur la tronche mais les marines des principales puissances européennes sont également présentes dans le coin maintenant et on verra bien le courage des janissaires.

    Anonyme
    2 février 2020 - 1 h 44 min

    Tebboune a mal fait de l inviter et de le recevoir?
    Erdogan parle des crimes de la France mais oublie de citer le traitement des algériens par l empire ottoman qui nous considérait comme des sous êtres, interdiction totale de mariage entre vrais turcs et algérien,impôts écrasant les paysans jusqu’à la faillite,enlèvements et séquestrations de jeunes filles pour les mettre dans des harems et bien d autres sévices qui ont duré plus de 300 ans…le chameau ne regarde pas sa bosse !!!
    et il nous utilise encore pour régler ses comptes avec Macron et la France….
    Si j étais Tebboune je ne ferai plus confiance à ce fanfaron….

    Anonyme
    2 février 2020 - 1 h 17 min

    ((« Le ministère des Affaires étrangères a exprimé aujourd’hui sa grande «surprise» quant aux déclarations faites par le président turc, Recep Tayyip Erdogan, sur des propos que le président Abdelmadjid Tebboune lui aurait dits sur l’histoire de l’Algérie. »))!?? Un ministre des AE surpris ce qui est surprenant ! Depuis toujours les turques se servent des Algériens pour titiller ou faire chanter, marchander ou juste calmer les français quand ces derniers contrarié leurs intérêts ou évoquent le génocide arméniens!
    Donc, nos ministres des AE et les Algériens en général n’ont pas fini d’être surpris de la part des turque tant notre patriotisme ne change pas et demeure un patriotisme de fanfare et très sélectifs ! On s’offusque et reproche les massacres commis par la France coloniale et on exige des francais de reconnaître leur tort mais bizarrement on passe volontier l’éponge sur la période obscure et atroce de l’occupation ottomane (qui est au moins tout autant catastrophique et traumatisante pour notre peuple) ! Les ottomans après nous avoir traît, saigné, plumé, réduits en sous homme et finir par nous vendre ou plutôt troqué, pieds et poings liés, au français et et pire les turques ont poussé l’ignominie jusqu’à refuser notre indépendance en étant les derniers à reconnaître notre indépendance ! Et nous pendant ce temps là on parle de pays frère, de protectorat au lieu d’occupation, que tout va bien et que l’époque ottomane était exemplaire et impeccable et qu’on doit faire revivre ce passé glorieux !si c’est pas du masochisme… ! Quelqu’un peut il me citer un seul fait positif de La présence ottomane en Afrique du Nord en général une seul école, une seule route, un seul hôpital construit…apart quelques maisons de dey et de beys qui sont en réalité des lieux de debauche et de transite pour les jeunes pucelles qui s’en vont alimenter les haram des sultans successifs trous siècles durant et des milliers de jeunes hommes extraits à leurs familles pour les envoyer comme chair à canon pour défendre les intérêts des turques sans riens en retour pour nous sinon les massacres et les humiliations !
    Vous êtes toujours surpris !? Alors nos freres turque n’ont pas fini de nous surprendre car ils savent qu’on joue aux surpris mais au fond on aime ça ! Il faut croire quils nous connaissent trop bien ! Trois siècle et des tonnes d’archives récoltées sur nous, nos traits de caractères, nos moeurs, nos failles, …ça doit aider les descendants des ottomans à continuer à surprendre les descendants de leurs « protégés » que nous sommes!
    Fumons du thé le cauchemar continue !

    Mounir Sari
    2 février 2020 - 0 h 32 min

    Erdogan l’islamiste, le grand dictateur des temps modernes est personna non grata dans tous les pays Européens!!!!

    Vroum Vroum 😤..
    1 février 2020 - 23 h 46 min

    Erdogan Turquie Frères islamiste sont dans la boue jusqu’au cou , leur stratégie et politique Étrangère à échoué depuis l’agression contre la Libye et Syrie , ils ont perdus et de zéro ennemis comme le disait l’ex ministre des affaires étrangères Turc , on arrive 8 ans plus tard à beaucoup d’ennemis et zéro amis (sauf minuscule Qatar et Rachad et Al Maghribya )… Voilà où en est Erdogan l’aveugle acrobatique ui à fini dans le mur , il est grillé à l’OTAN , UE et Moyen-Orient et Afrique du Nord , tout comme Saouds /Émirats traitres . . Alors Erdogan essai d’exister , jouer au trouble fête , c’est le seul emploi du temps qui reste à Erdogan Turquie Frères islamiste . .. Erdogan est Fini.. sa pire défaite il l’a eu à Idlib , par l’armée Syrienne et Poutine et Iran Axé de la Résistance , le même coup de boule pour USA par Iran Irak Syrie Russie et Hezbollah .. . Erdogan est grogi , fini , il a perdu partout et son Califat il va s’assoir dessus , il essai d’exister politiquement , mais ..😭😢😟..Ces seuls amis sont Petit Qatar et Rachad et Al Maghribya , Mourad Dhina ex FIS et Zitout ex Fis , à part ça ça bouscule pas au portillon . . Voilà ce que les Khawaridjs Erdogan méritent, comme Saouds, Émirats , une fin humiliante , ils se sont alliés a Israël Otan Gb USA.. 😁😂🤣

    Anonyme
    1 février 2020 - 23 h 36 min

    On a pas oublié les exactions de l’empire ottoman. Comment ose-t-il instrumentaliser notre mémoire ? Nous devons être beaucoup plus ferme que cela !!!!

    Lghoul
    1 février 2020 - 22 h 06 min

    Il a des relations avec tout le monde. Un pied en asie, un autre en europe. Il defend la Palestine et a une ambassade a tel aviv et bientot a jerusaleme. Il utilise les migrants comme outil de chantage pour soutirer de l’union europeenne 4 milliards d’euros. Il est musulman et « defend’ les arabes pour s’accaparer de tous les contracts de reconstruction (Iraq, Syrie, Libye, Yemen). Il s’allie a l’Iran pour faire sa reserve de contracts apres sa future destruction. Il hait les Kurdes et a horreur qu’on lui rappelle le genocide turque de 2 millions d’armeniens. Que voulez vous qu’il joue d’autre ? Qui pourra etre plus turque qu’erdogan ?

      Anonyme
      2 février 2020 - 11 h 46 min

      Trente douze millions d’arméniens rien que ça.

        Lyes Oukane
        2 février 2020 - 12 h 29 min

        @Anonyme de 11h46 . les Arméniens avancent le même nombre de morts que l’Algérie à savoir 1.5 millions .Mais la France croit les Arméniens mais pas les Algériens . Tout comme toi.

    TOLGA - ZAÂTCHA
    1 février 2020 - 21 h 59 min

    Si le turc s’est permis un tel écart de langage à l’endroit de l’Algérie, cela signifie que notre pays n’a pas été assez ferme avec le représentant de ce pays d’Asie central lors de la dernière visite du président de ce pays qui DOIT comprendre, une fois pour toute, que le souvenir douloureux pour nous de l’ex-empire ottoman : C’EST DÉFINITIVEMENT DU PASSÉ… qui NE REVIENDRA JAMAIS PLUS fût-il même dans leurs rêves.

    Donc, il ne faut pas que nos autorités se contentent de dire simplement que « Le ministère des Affaires étrangères a exprimé aujourd’hui sa grande «SURPRISE» quant aux déclarations faites par le président turc, Recep Tayyip Erdogan, sur des propos que le président Abdelmadjid Tebboune lui aurait dits sur l’histoire de l’Algérie ».

    Non ! Une VRAIE diplomatie d’un pays qui se respecte c’est de – CONVOQUER IMMÉDIATEMENT – l’ambassadeur turc en poste dans notre pays – à Alger – pour exiger de lui et AVEC FORCE des explications sur les propos mal séants tenus par son président qui n’en est pas à sa première incartade. Si sur la première bévue on n’avait presque pas réagi, c’est normal que ce clown d’Erdogan recommence… puisqu’il n’avait RIEN EN FACE DE LUI !

    Les turcs sont des gens imbus de leur personnalité. Ils vivent toujours dans la souvenance de « l’empire » ottoman. J’en connais un bout pour avoir déjà travaillé avec eux. C’EST DES NULLARDS et de véritables ZÉROS POINTÉS qui feignent, avec les ALGÉRIENS, d’oublier que leur dey hussein avait livré aux français, pieds et poings liés, Alger ainsi que toute l’ALGÉRIE en 1830. Les turcs sont de VÉRITABLES LÂCHES !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.