Les révoltes sociales vont se propager plus massivement que le coronavirus

header crise sanitaire
Il y a risque de propagation des soulèvements sociaux. D. R.

Par Mesloub Khider – L’utopie marche encore sur ses pieds, quand bien même les gouvernants, profitant de la crise sanitaire, tentent de lui couper les jambes en la confinant dans l’isolement anxiogène domiciliaire, propice aux émotions désespérées suicidaires, à l’expression aveuglante de la colère impuissante.

Les périodes de crise dévoilent le pire comme le meilleur dans les sociétés humaines. Certaines pestes émotionnelles activées par les gouvernants peuvent libérer les bêtes immondes. Aujourd’hui, derrière le climat de psychose sur la pandémie du coronavirus alimenté par les médias, c’est une peste émotionnelle xénophobe, une frayeur hystérique que distille le pouvoir pour dissimuler son incurie en matière de gestion de la crise sanitaire. La crise permet aujourd’hui aux gouvernants de tenter de torturer psychologiquement la population et surtout de la tétaniser par la souffrance paralysante, causée par le confinement débilitant.

Les classes dirigeantes ne reculent devant aucun cynisme. Après avoir démontré, dans tous les pays en butte à des mouvements sociaux, que la répression policière est la seule réponse gouvernementale toujours opérationnelle, notamment par le déchaînement de la violence policière contre les manifestants pacifiques, aujourd’hui, les gouvernants, incapables d’apporter une solution sanitaire à la crise du Covid-19, ont décidé de confiner toute la population en quarantaine. Cet enfermement forcé est une mise en condition de l’internement de la protestation mise sous camisole, de la militarisation de la société soumise aux lois d’exception. Elle vient rappeler combien la démocratie est un vain mot.

Ainsi, après avoir, par leur incurie criminelle, laissé l’épidémie envahir toutes les maisons, tous les pays, les gouvernants et autres officiels pompiers pyromanes se posent en sauveurs. Et comment comptent-ils nous sauver des flammes dévoreuses du coronavirus, attisées par l’absence de mobilisation sanitaire précoce et la défaillance logistique et médicale ? Par le confinement à géométrie variable de la population soumise à un contrôle social totalitaire et à un quadrillage policier et militaire. Confinement à géométrie variable car il ne s’applique pas aux millions de travailleurs, contraints de devoir se déplacer dans les transports publics pour se rendre sur leur lieu d’exploitation, foyer de contagiosité, mais surtout source de profits.

En vrai, n’était la dégradation accélérée de la situation économique, menacée d’effondrement, les Etats ne seraient pas intervenus pour tenter vainement de juguler la crise sanitaire du Covid-19, sous-estimé délibérément au début de sa propagation pour ne pas affoler, non pas la population, mais les marchés, de surcroît avec des moyens médicaux dérisoires.

Cette crise sanitaire était prévisible. Quand les salariés des hôpitaux manifestaient désespérément durant des années pour tirer la sonnette d’alarme sur la dégradation du système de santé, l’Etat envoyait des CRS contre les personnels soignants pour régler à sa manière démocratique la question dramatique sanitaire. Aujourd’hui, il feint de découvrir l’état de délabrement des hôpitaux dépourvus d’équipements essentiels et donc incapables de soigner les malades. S’il fallait une preuve que le démantèlement du système de santé pour raison de rentabilité aurait des conséquences catastrophiques sur la santé humaine et économique, elle nous est aujourd’hui administrée par la pandémie du coronavirus. Cette gestion chaotique de la crise est inhérente au capitalisme financier mondialement dominant. La crise sanitaire du coronavirus est symptomatique de la faillite de l’Etat-escroc.

Voilà au moins un sujet de réflexion pour les victimes du confinement forcé. Le confinement, s’il abolit la liberté de circulation, ne peut pas empêcher les idées de circuler, de voyager. La quarantaine est propice à l’ouverture de discussions menées via les réseaux sociaux et le téléphone. Ce confinement est l’occasion inespérée de réfléchir sur la société, en particulier à sa transformation sociale radicale.

En tout cas, cette crise sanitaire a permis de découvrir une nouvelle réalité atmosphérique. En effet, l’interruption de l’activité économique, l’arrêt des nuisances productivistes, a permis de réduire la pollution mondiale. Certes le coronavirus aura décimé quelques milliers de personnes, mais au moins il a offert également l’occasion d’épargner la mort programmée de millions d’autres. Certes les poumons de quelques personnes déjà fragiles ont été malmenés, mais la nature aura redécouvert sa respiration longtemps étouffée par la pollution industrielle. Ainsi, pour avoir subordonné la santé de la population aux lois de la rentabilité, le capitalisme est sur le point de provoquer aujourd’hui une catastrophe sanitaire mondiale.

Partout surgissent les interrogations sur le maintien de cet ordre mondial funèbre. Dès maintenant, partout, la crise sanitaire et économique actuelle déclenche des luttes sociales, notamment en Italie. Des travailleurs lancent des grèves sauvages pour exercer leur droit de retrait, au nom de la sauvegarde de leur vie menacée non pas par le coronavirus mais par les patrons responsables de leur confinement dans ces bagnes industriels vecteurs de contamination létale, bagnes maintenus ouverts, pour sauvegarder les profits, en dépit de la contagiosité. En France et aux Etats-Unis, on assiste également à l’émergence de révoltes sociales. A ce rythme-là, la propagation des soulèvements sociaux va se répandre plus rapidement que la pandémie du coronavirus.

M. K.

 

Comment (38)

    attention à la classe moyenne et aux salariés privés
    25 mars 2020 - 0 h 52 min

    si le hirak avait marqué les esprits et si il a réussi c’est tout simplement parce que la classe moyenne voire bourgeoise algérienne a envahit les rues. toutes les révolutions mondiales n’ont réussi ou ont aboutit que grace à la classe moyenne et bourgeoise (l’exemple de la révolution française). et le problème du confinement en algérie c’est que les travailleurs privés même payés au smic, se retrouvent en difficulté financière grave et certains se retrouvent sans ressources ni revenus contrairement aux fonctionnaires de l’Etat qui continuent de profiter du système. et à alger on entend de plus en, plus de voix des gens qui travaillent dans le privé qui se retrouvent sans argent et sans moyens de subsistance. si l’etat algérien ne prend aucune décision en leur faveur, alors beaucoup de société privées vont déposer le bilan et la crise sociale et économique sera encore pire pour tebboune et elle sera ingérable. je pense que le hirak va reprendre de plus belle. déjà on note beaucoup d’agressions et d’attaques sur les commerçants et les citoyens pour les détrousser. l’Etat devraient payer les salaires des employés dans le pivé qui ne travaillent pas et aider les entrepreneurs à ne pas déposer le bilan

      Anonyme
      25 mars 2020 - 6 h 19 min

      Et d’où l’état ramènera l’argent?

        pose la question aux européens
        25 mars 2020 - 9 h 03 min

        la france et les autres pays européens qui ont adopté le confinement total, prennent en charge le salaire des employés du privé à hauteur de 80% en france.ces pays sont obligés de faire cela car c’est pas possible de demander aux gens de rester chez sans qu’ils puissent s’alimenter faute d’argent! l’argent c’est les fonctionnaires qui doivent payer une partie, puisqu’ils ne travaillent pas! l’autre partie viendrait des caisses de l’Etat. on peut aussi créer une caisse nationale de solidarité et de la zakate pour la circonstance. mais laisser 3/4 ou la moitié de la population algérienne sans ressource, c’est un suicide politique. je ne parle même pas des entrepreneurs privés qui sont en difficulté financière et qui vont déposer le bilan. comme le monde entier est victime de cette pandémie, la banque mondiale devrait penser aussi à annuler ou diminuer les dettes de tous les pays. autrement c’est toute l’économie mondiale qui va s’effondrer et ça couterait encore plus cher aux banques

          Anonyme
          25 mars 2020 - 17 h 31 min

          Tu as de la jugeotte tu compares notre pays aux pays européens. Il faut le faire méthodiquement alors et comparer les pays un a un sur les points essentiels. Par exemple le nombre d’habitants, le PIB national et le PIB par habitant, les consommations d’énergie, les productions industrielles…etc ce n’est que comme cela que tu peux comparer notre pays aux européens et dire qu’on va faire la même chose devant cette catastrophe sanitaire. La France par exemple peut se permettre de prendre en charge les salaires des travailleurs mis au chômage force, d’ailleurs ils ont mis 300 milliards d’euros pour ce faire. Ils sont 65 millions d’habitants et ne dépendent pas du pétrole. Nous on est 42 millions d’habitants on ne vend rien à par le pétrole qui est en chute libre et on n’a pas ces 300 milliards d’euros, nis réserves de change sont d’a peine 60 milliards qui vont être utilisés pour combler le déficit budgétaire du pays qui avec la chute du baril ca se creuser encore plus…en d’autres Termes dis toi que le pays est blême si le baril ne remonte pas a 70, 80 dollars.

      anonyme
      25 mars 2020 - 7 h 32 min

      Faux ! Les classes bourgeoises (commerçants et rentiers) ont utilisé les peuples laborieux pour mettre en place leur système … libéral. Malheureusement, leur libéralisme, qui était fondé sur de véritables richesses et le travail, a été remplacé par la planche à billet et l’usure. Ces deux capitalismes ne vont pas s’affronter : ils vont mourir d’eux-mêmes. Pour qu’il en sorte une nouvelle forme d’économie – communiste – ou la mort de l’Homme. Le hirak n’est pas l’objet de la bourgeoisie. La bourgeoisie algérienne est très petite en nombre, et malgré son mariage avec la caste militaire traîtresse (quelques officiers supérieurs, mais pas tous !), elle n’a aucune influence sur la politique nationale, vu qu’elle n’investit pas son argent en Algérie … Le hirak est une expression populaire. Il était temps. Même s’il n’aboutit nulle part, il a déjà gagné : ouvrir les yeux des Algériens sur les politiques et la politique nationale !

        tu joues sur les mots
        25 mars 2020 - 9 h 42 min

        la bourgeoisie en algérie certes, n’a rien en commun avec la bourgeoisie européenne, ça coule de source. mais après 1962, une petite bougeoisie s’est quand même constituée et elle est bien réelle en algérie. il faut lire le suisse jean jacques rousseau qui est à l’origine de la révolution française et du bolivarisme. une révolution ne peut réussir sans la classe moyenne et la bourgeoisie intellectuelle progressiste. machiavel disait qu’une bourgeoisie progressiste et proche de la masse populaire sortira toujours vainqueur lors d’une révolution populaire. et le pays sera encore plus fort économiquement, c’est le cas de la france, hollande et grande bretagne. dans le cas où cette bourgeoisie est molle, alors elle disparaitra et sera anéantie par la masse populaire, mais le pays ne se relèvera pas économiquement ou plutôt difficilement c’est la cas de la révolution russe. donc pour la cas de l’algérie, et le hirak l’a prouvé (je ne parle pas du hirak des dernières semaines qui est voué à l’échec car non soutenu par la classe moyenne, par la petite bourgeoisie et la bourgeoisie intellectuelle) que sa réussite est dûe à la puissance de la classe moyenne et bourgeoise, et si ces deux classes se retrouvent menacée par la politique de gestion du corona virus alors à la fin de la pandémie, tebboune se retrouvra exactement avec le même hirak du début et ils sera obligé de démissionner. trump l’a compris, que à un moment il ne faut pas que les dégats économqiues et sociales soient pire que le virus lui même. c’est très logique ce qu’il a dit et que les français, avec leur trump bashing très direct, le critiquent déjà! j’ai toujours dit que la france et la russie sont complices et travaillent ensemble,(l’absence de l’aide russe durant la guerre de libération, l’exclusion du polisario à sotchi et la banderole de ain melila confirme mon analyse sur la mainmise de ces deux pays sur l’algérie, la propagande soviétique a complètement détruit les capacités des algériens à faire des analyses objectives. les algériens partent déjà avec une détestation des USA. mais avec internet, (sauf si ce système va bloquer les algériens de s’ouvrir sur le monde), les algériens découvrent la réalité et le problème du sous dévelopment algériens qui est du et au hizb frennssa mais aussi au hizb russe qui travaillent main dans la main pour couler l’algérie!

    Elephant Man
    24 mars 2020 - 21 h 59 min

    PS : Cuba a son propre traitement pour lutter contre le Covid-19 l’interferon alfa2b, initialement utilisé pour les épidémies de dengue.
    Il a contribué à diminuer le nb de DC en Chine.
    Selon Dr Luis Herrera Martinez, spécialiste cubain en biotechnologie, cité par le site d’information américain Mint press news, ce médicament « prévient l’aggravation et les complications chez les patients, atteignant un stade qui peut finalement entraîner la mort ».
    Il est produit en Chine depuis 2003 dans le cadre d’un partenariat avec l’industrie pharmaceutique cubaine appartenant à l’État.

      blek le roc
      25 mars 2020 - 9 h 07 min

      L’interferon alph 2B a été mis au point par les chercheurs français Hèlène Chautard ,Thierry Menguy ,Stéphane Blesa et Marc Delcourt le brevet a été déposé le 29/08/2006 ,il faut rendre a César ce qui appartient à César ….

    Elephant Man
    24 mars 2020 - 19 h 54 min

    Encore une fois le capitalisme est mortifère.
    Les classes bourgeoises capitalistes organisent leur retour et ne restent pas en confinement à végéter.
    Donc au citoyen et au prolétariat de s’organiser et d’anticiper.
    Même ces pays dits riches ont détruit leur système de santé par la privatisation, un système de santé à 2 vitesses, des lits à faire tourner à rentabiliser et à contrario des coûts à réduire à savoir la prise en charge patient..
    L’exemple de la Chine de sa gestion exemplaire de l’épidémie parle d’elle-même et de sa prise en charge patient J’INSISTE, tout comme le haut niveau de santé et d’éducation de Cuba.
    Quant au système de santé des PVD (pays en voie de développement), en françaFRIC,… toujours maintenu à ras les pâquerettes et l’aide est venue de la Chine naturellement.
    Donc l’Algérie se doit bannir les partenariats dominés-dominants et se doit de développer des partenariats exclusivement gagnants-gagnants encore une fois qui existent déjà notamment avec la Chine mais également et surtout dans le domaine médical avec échanges universitaires apports de technologies car ce ne sont pas les cerveaux qui manquent.
    L’Algérie a d’excellentes relations avec Cuba qui a formé les médecins Algériens à l’indépendance donc remettre au goût du jour les échanges sachant que Cuba n’est pas en reste en matière de recherche médicale et recherche clinique avec son entreprise pharmaceutique d’État.
    Pour reprendre encore une fois 16/08/19 :
    « Les dernières trente années ont abouti au démantèlement total de l’État social dans tous les pays européens……Et ce démantèlement a abouti à la pauvreté et à la stagnation économique. On est là-bas en crise depuis 30 ans, alors vous avez raison, la seule solution est de réinventer un système socialiste authentiquemrnt démocratique. D’ailleurs si en terme de niveau de santé, de niveau d’éducation et de niveau de produits agricoles biologiques, Cuba la pauvre et sous blocus a dépassé la plupart des pays occidentaux, cela montre que quand on a un pays plus riche, on peut créer avec ce système un paradis sur terre. »

      Le Chant Des Cygnes
      24 mars 2020 - 23 h 15 min

      A éléphant,
      As tu.un jour.visité Cuba?
      As.tu vécu à Cuba ?
      As tu vu la misère dans laquelle se débattent les cubains ?
      Si c’est ce modèle que tu préconise pour Algérie de ton nid douillet grenoblois avec ton RSA et ta CAF sans oublier la CMU,
      Merci trouve autre chose.

        anonyme
        25 mars 2020 - 7 h 37 min

        Et toi, combien dois-tu aux banques ? L’Occident vit à crédit ? Au Canada, par exemple, les étudiants bénéficient de prêts-bourses. Remarque bien : le mot « prêt » vient avant le mot « bourse ». Le gouvernement te donne une bourse mais il exige que tu empruntes ! L’étudiant cubain, au bout de ‘ ans, ne ressort pas avec une dette de 40 000 dollars ! Les Cubains ne doivent rien à personne. Ce n’est pas le cas des Occidentaux. Nos parents vivaient chichement, mais ils ne contractaient pas de dettes. Tu dois quitter cette terre « clean ». Mais visiblement, quand on vous son âme au diable, on se fiche de tout !

          Le Chant Des Cygnes
          25 mars 2020 - 12 h 11 min

          A Anonyme,
          Tu t’adresses à moi en me demandant combien je dois aux banques?
          Primo est ce que cela te regardes?
          Secundo Nous tous Algériens nous ne sommes pas débiteurs par contre nous devons êtres tous créditeurs si tes maîtres n’avaient pas volés 1000 milliards.
          Et puis puisque tu prends Cuba en exemple vas y saute le pas et va vivre avec l’équivalent de 50 dollars par mois. Je ne parle d’un pays que quand je l’ai visité à votre différence qui êtes là à idéaliser les pires dictatures du monde.

          Le Chant Des Cygnes
          25 mars 2020 - 13 h 50 min

          A Anonyme,
          Je dois exactement 1000 milliards de dollars.

    Chaoui
    24 mars 2020 - 16 h 11 min

    Visiblement, les porteurs de babouches tenants des courbettes et baise-mains sont de sorties…(il est hautement probable que les pouces en bas soient d’avantage l’œuvre de leurs services dits « spéciaux » et qui n’ont de « spéciaux » que la couardise, la traîtrise et le dénigrement gratuit à l’image de leur « makhzen »…).

    Ayweel
    24 mars 2020 - 13 h 20 min

    En cette situation douloureuse pour les familles qui viennent de perdre leur chers et dramatique pour tout le peuple algérien j’envoi un massage aux décideurs aux vrais decideurs de l’Algérie de sortir tous vos policiers et gendarmes que vous avez l’habitude d’envoyer pour matter les médecins qui ne demandent rien à partir la prise en charge réelle de leur situation et de la situations du système sanitaire algérien. Donc faîtes sortir vos policiers, vos membres de sécurité vos indicateurs et vos indiques pour matter le corronavirus.

    CHAOUI-BAHBOUH
    24 mars 2020 - 12 h 04 min

    Les révoltes sociales vont se propager plus massivement que le coronavirus !
    c’est tout à fait normal, déjà que les commerçants augmentent les prix de la semoule, et de tous les produits de première nécessitée, l’€uro connais une crise est contaminé par ce virus de nos pseudos Musulmans, tous ceux qui possèdent le Dinar mal acquit, « HARAM » achètent et stock l’€uro en cette période de très grave et pénible pour les démunis, qui n’ont que leurs yeux pour voir leurs propres concitoyens vivres au-dessus de leurs moyens, en attendant que le Coronavirus passe, pour revendre leurs €uros mal acquit au dépend des pauvres couches sociales. Il est où l’Islam avec lequel, ils se distinguent et honorent à tout vent, cette classe microbienne est pire que la peste et le Coronavirus actuel, je salue tous ceux contribuent à la protection et les décentes dans les Magasins et supérettes de la Honte, il est temps que ces crimes doivent êtres traitaient de façon avec force et sans pitié aucune! Cordialement: Un Algérien d’ici et d’ailleurs !

    Salim Samai
    24 mars 2020 - 11 h 37 min

    La panique, le commerce des affaires et de la politique!
    Je vis plus ou moins normalement et M´ADAPTE chaque jour mieux. Comme ceux que je vois!
    L´essentiel est que je ne sois pas malade, qu´il y ait l´eau et du pain!

    L´homme tel l´animal, j´imagine, a des instincts parmi lesquels la survie et l´ajustement.

    Brahms
    24 mars 2020 - 11 h 28 min

    Policiers Italiens voulant mater des migrants. Tous ces jeunes peuvent travailler dans leurs pays mais en face, ils faut des chefs d’entreprises compétents qui paient correctement le salarié avec un contrat de travail en bonne et due forme, un salarié déclaré aux assurances, aux caisses de retraites, offrant un avenir à tous ces jeunes qui traînent n’importe où, à perdre du temps bêtement. De tout façon, dans tous les pays du monde, ces jeunes devront obligatoirement travailler donc autant travailler dans son pays. A l’étranger, ils seront exploités pour des salaires de misère, se casseront le dos dans des boulots de manutention, de charge lourde et une fois, qu’ils seront épuisés physiquement, ils seront licenciés pour inaptitude physique. Voilà, ce qui leur pend au nez.

    Arris
    24 mars 2020 - 10 h 34 min

    Je n’aurai pas lu l’article en entier si j’avais eu l’information dès le début : le pouvoir dont vous parlez n’est pas le pouvoir algérien et cela ne concerne pas en premier lieu l’Algérie.
    Autre chose : l’image est celle d’une prison. Et pas en Algérie.

    Anonyme
    24 mars 2020 - 10 h 32 min

    Y’a si Mesloub Khider :
    Et vous êtes bien indulgent !
    Juste un exemple, du moins pour moi : cette ‘très grande’ Mosquée onéreuse qui nous aura coûté au lieu du 1 milliard de « dollars » prévu plus du…triple (à l’instar de cette fumeuse « autoroute » Est/Ouest et de x autres « œuvres »…) quand on aurait été mieux avisé d’investir cet argent – qui est NOTRE argent – prioritairement dans la Santé et l’éducation.
    Le comble ! Le choix du lieu de l’érection de cette Mosquée…Dressée face à l’occident comme un sabre géant qu’on leur brandirait sur 300 mètres de haut ! Ces imbéciles – qui oublient que le croisé/chrétien a évolué quand eux régressent – voudraient par cette provocation aussi gratuite que primaire nous aliéner l’occident pour les temps à venir qu’on ne s’y prendrait pas autrement !
    Ces mêmes imbéciles se sont gardé de nous demander notre avis, sachant pourtant que demain ce ne seront pas eux à en souffrir mais TOUT notre Peuple, et les générations futures.
    Ils ont tellement pris habitude de disposer de notre argent (détournés et planqués par milliards chez leurs « amis » du jour…) comme ils ont jusqu’ici disposé de chacun de nous-mêmes, se jouant de nos vies comme du devenir de notre Pays. Et ceci au plus grand bonheur du « Capital » supranational dont ils sont les serviteurs zélés.
    Mais voilà ! Le camion-poubelle de notre Hirak s’est ENFIN mue…Il les emportera et n’en laissera AUCUN. Pour notre fronde, le « Cov19 » ne sera qu’un bref intermède pour revenir plus forte, et TOUJOURS – l’arme de Ghandi – dans la Sylmia…

      Chaoui
      24 mars 2020 - 12 h 11 min

      Hé ! AP !
      Ce post libellé sous le nom d’auteur « Anonyme » est de moi… »Chaoui » !!

        loklan
        24 mars 2020 - 13 h 40 min

        Tu en est l’ auteur ? …

      anonyme
      25 mars 2020 - 7 h 39 min

      Mon cher chaoui, si nos moudjahidine n’avaient fait que marcher, nous serions encore colonisés !

    Elephant Man
    24 mars 2020 - 10 h 09 min

    Au fil des jours qui avancent ca devient de plus en plus limpide et claire que la junte militare des gininars d’Alger a adopté la strategie du pourrissement et du chaos face a cette terrible tragedie du corona.
    Apres avoir ouvert portes et fenetres pour importer le corona et ne pas avoir volontairement rien fait pour le contenir des les premiers instants de sa premiere apparition en Algerie, ils le laisse se propager en semant morts et desolation partout en Algerie pour en arriver a la proclamation de l’etat d’exception et faire sortir l’eternelle sauveuse l’ANP pour une durée indeterminée.
    Ainsi la boucle sera bouclée et ils auront regenerer leur pouvoir predateur et dictatorial pour 20 ou 30 ans.

      Moh.abbas
      24 mars 2020 - 11 h 37 min

      Bonjour @Éléphant man,
      Qu,est ce qu,il vous prend?,
      C,est vraiment vous ou les effets secondaires du au confinement?, du second degré?.

        Elephant Man
        24 mars 2020 - 11 h 43 min

        Kheli el bir beghtah khoya moh, j’ai subi un clonage ma t’mereg’hach 😉 hhhhh

          Elephant Man le VRAI L'UNIQUE
          24 mars 2020 - 12 h 50 min

          @SCHMILBLICK trolls franchouillards sionistes et makhnaz et cie….
          N’EST STUPIDE QUE LA STUPIDITÉ (FORREST GUMP) 👍✌
          SO
          BE SEEING YOU 👌😉
          AP MERCI DE CENSURER À L’AVENIR EN TOUTE LÉGALITÉ TOUT COMMENTAIRE QUI PORTE MA SIGNATURE SANS ÊTRE LE MIEN.

      Chaoui
      24 mars 2020 - 12 h 26 min

      On te laissera critiquer ce qui te plaît de l’Algérie – grand bien te fasse que tu sois Algérien ou non, et il y a certes à redire des choses – mais pas son…ANP.
      Car, de fait, s’en prendre à l’ANP c’est ATTAQUER tout ALGERIEN.
      Il n’est d’Algérien qui ne sache que sans SON ANP, l’Algérie serait pieds et poings depuis longtemps livrée non encore à elle-même (comme s’est actuellement le cas…) mais aux charognards israélo-occidentaux.

      Elephant Man LE VRAI L'UNIQUE
      24 mars 2020 - 12 h 46 min

      @SCHMILBLICK trolls franchouillards sionistes et makhnaz et cie …..10h09
      Inutile de préciser que je n’ai ABSOLUMENT pas lu vos balivernes et billevesées.
      QUE DE LÂCHETÉ !! La BRAVOURE EXEMPLAIRE vous ne trompez personne.
      À défaut de la voiture bélier….
      PATHÉTIQUE !!!
      SO
      BE SEEING YOU 👌😉

      Anonyme
      24 mars 2020 - 13 h 49 min

      @Elephant Man
      24 mars 2020 – 10 h 09 min

      C’est pas votre pseudo

    Anonyme1
    24 mars 2020 - 9 h 42 min

    On ne sait plus à quoi s’en tenir il y a seulement 2 jours tous appelaient à un confinement chez nous
    et maintenant c’est non
    La Chine a stoppé cette pandémie grâce au confinement car jusqu’à présent il n’y a pas de remède ou de vaccin donc c’est la seule solution pour réessayer de limiter les dégâts
    Arrêtez d’induire les gens en erreur et les pousser vers un suicide collectif

    Vendredire
    24 mars 2020 - 9 h 02 min

    C’était écrit, nous allons atteindre l’impossible. Nous sommes dans l’impasse et tout ce qui se trame dans le pays sent mauvais. Le hirak a la dérive, le gouvernement qui fait n’importe quoi, le président qui tente des choses à tout va, il nous reste l’espoir, et il fait vivre à ce qu’on dit. Alors on va vivre. On va me dire encore que je suis malade, peut-être, mais croyez moi que je me soigne.

      Krimo
      24 mars 2020 - 13 h 13 min

      Vendredire,

       » que je suis malade, peut-être, mais croyez moi que je me soigne »
      Va-t-en te trouver ce medecin …. car comme on disait autrefois a cette nouvelle vague de beldias  »et’bib ihir fi douak » et je ne parle de l’epidemie actuelle.

        Vendredire
        24 mars 2020 - 20 h 19 min

        Tu es tombé dans le panneau. (…) Insha Allah je serai toujours là pour vous damer le pion.

      Vendredire
      24 mars 2020 - 16 h 41 min

      Ce post ci-dessus n’est pas de moi. Il est l’oeuvre d’un dhoubab qui essaye d’induire les lecteurs en erreur.
      Pauvre de toi. (…) tu n’as ni l’envergure, ni la capacité, ni la culture pour écrire les posts que j’écris.
      Je ne sais plus qui a dit  »celui qui copie un lion n’est pas un lion mais un singe ».
      On est là!
      Signé le vrai Vendredire

    Moh.abbas
    24 mars 2020 - 8 h 59 min

    Je souhaiterais vous faire part d’une révélation surprenante, j’ai longtemps observé les humains, et ce qui m’est apparu quand j’ai tenté de qualifier votre espèce, c’est que vous n’étiez pas réellement des mammifères… Tous les mammifères sur cette planète ont contribué au développement naturel d’un équilibre avec le reste de leur environnement, mais vous les humains vous êtes différents. Vous vous installez quelque part, et vous vous multipliez, vous vous multipliez, jusqu’à ce que toute vos ressources naturelles soit épuisées, et votre espoir de réussir à survivre, c’est de vous déplacer jusqu’à un autre endroit…

    Il y a d’autres organismes sur cette planète qui ont adopté cette méthode, vous savez lesquels ?… Les virus. Les humains sont une maladie contagieuse, le cancer de cette planète, vous êtes la peste et nous, nous sommes l’antidote.
    Virus.

    Anonyme
    24 mars 2020 - 8 h 37 min

    Effectivement, ceux qui pensent que la pandémie est une chance pour le pouvoir se trompent lourdement. L’heure des comptes sonnera dans beaucoup de pays. La catastrophe sanitaire et sociale emportera tout sur son passage!!(…)

    Mounir Sari
    24 mars 2020 - 8 h 25 min

    J’attire l’attention des lecteurs et des lectrices d’AP (…) bien sûr que Rachid Nekkaz est en danger de mort.Il est entrain de subir dans les geôles de Zeghmati, le même sort qu’ont subi Kamel Eddine Fekhar et Mohamed Tamalt!!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.