Ce que révèlent les dons sur salaire surmédiatisés des hauts fonctionnaires

députés salaire
Confinement pour les uns, ponction sur salaires pour les autres. PPAgency

Par Mouanis Bekari – On lit dans la presse nationale que des responsables politiques et de hauts fonctionnaires de l’Etat ont fait don de tout ou partie de leur salaire à un fonds de soutien à la communauté en guise de participation à l’effort national que requiert cette période particulièrement trouble. La publicité qui est faite autour de cette générosité, pour le moins inédite, laisse perplexe et a suscité des réactions édifiantes.

Et d’abord le sentiment que les autorités semblent découvrir l’effarante dégradation des conditions de vie des Algériens, après vingt ans d’une accumulation monétaire sans précédent. Cette dégradation est bien sûr la mise à nu de la précarité organisée par ceux qui ont accaparé le pouvoir, au sens le plus large du terme, et dont l’amplitude des crimes ne sera dévoilée que par la récession mondiale qui se prépare et que l’Algérie subira de plein fouet. On redécouvrira alors qu’il ne faut pas confondre l’exploitation d’une manne et sa mise en valeur. Une confusion que les générations d’Algériens qui ont lutté pour rétablir la souveraineté nationale sur les richesses du pays n’ont pas commise. C’est pourquoi ils concevaient le pétrole comme un pourvoyeur de ressources pour l’essor d’une industrie nationale et non comme un pactole nourricier.

Cependant, pour cela, il faut avoir une «vision» de l’Algérie. C’est-à-dire, avant tout, une ambition pour les Algériens. On pourra, souvent à raison, contester les priorités qu’ils ont déterminées, la pertinence des outils qu’ils ont privilégiés et, particulièrement, la carence démocratique dont la persistance a fait le lit des impostures qui persistent. Mais les Algériens étaient rassemblés autour d’un projet. Non pas unanimes, en dépit des subterfuges souvent grossiers pour le faire croire, mais réunis. Certains étaient réticents, d’autres résolument opposés, mais la majorité voulait y croire. Croire que la politique industrielle élaborée et revendiquée allait finir pas édifier le maillage structurel dont le pays avait besoin. Que les instruments financiers allaient mettre en œuvre la politique monétaire appropriée aux choix industriels et que les exigences réciproques allaient renforcer les fondations de l’Etat. Tout cela, cimenté par la lutte de libération, alimentait le lien communautaire, fondait la relation de confiance entre gouvernants et gouvernés et prévenait la désespérance sociale.

Qui peut se targuer aujourd’hui de décrire la politique industrielle de l’Algérie en commençant par nous dire ce qu’elle est ? Qu’en est-il au juste de la politique monétaire de la Banque d’Algérie alors que l’épuisement des ressources financières est inscrit dans la récession qui s’installe déjà ? Où en sont les actions que l’on assure avoir engagées pour récupérer les sommes faramineuses qui ont été volées aux Algériens et transférées à l’étranger ? Comment les prérogatives régaliennes de l’Etat, détournées par un cartel de truands durant plus de vingt ans, seront-elles recouvrées et par quels moyens ? Comment le pouvoir réel massivement rejeté et son avatar mal élu comptent-ils réunir de nouveau les Algériens ? Autour de quel projet pour l’Algérie ? Quatre-vingt-dix jours après l’installation du Président et de son gouvernement, on se perd encore en conjectures à ces propos. Ce sont pourtant les réponses à ces questions fondamentales qui inciteront ou non les Algériens à conférer un tant soit peu de crédit à des annonces qui ont toute l’apparence de l’improvisation, quand ce n’est pas celle de la démagogie.

L’autre impression qu’inspire la soudaine sollicitude des donateurs, hormis son insignifiance au regard des besoins, est qu’elle se veut un symbole. Mais un symbole de quoi au juste ? A défaut de savoir ce qu’il est, on sait déjà ce qu’il n’est pas. Il n’est pas la marque de l’empathie à l’égard du peuple algérien, de l’inclination que l’on éprouve pour ses espérances, pas même de l’entendement de ses espoirs. Car les Algériens ont exprimé tout cela clairement, intelligiblement, paisiblement et avec une rare maturité. En substance, ils veulent ce que veulent tous les peuples émancipés : qu’on leur reconnaisse le droit de juger de la conduite de ceux qui les gouvernent en échange de leur consentement à être gouvernés. Cette exigence, incarnée par le Hirak, ne s’éteindra pas, car ni les motifs qui l’ont fait naître ni les symboles qui les incarnent ne se sont dissipés. Imaginer gagner une rémission au prix d’une obole en dit long sur l’indigence des chargés de la communication des autorités et sur la prégnance de réflexes archaïques, dans un monde en mutation violente, génératrice de situations requérant une créativité en alerte portée par un discours motivant.

La lutte contre le fléau sanitaire qui nous assaille et la récession qui nous guette ne peuvent faire l’économie d’aucun recours, et moins encore de l’extraordinaire énergie que les Algériens ont montrée lorsque la sauvegarde de la nation l’exigeait. Mais pour la mobiliser, il faudra autre chose que des postures rendues encore plus dérisoires par la propagande qui les accompagne. Il faudra des mesures fortes et porteuses de symboles fédérateurs, au premier rang desquels la définition d’une politique économique intelligible et adaptée aux circonstances exceptionnelles que nous vivons, le rétablissement des mesures prophylactiques autour des richesses nationales et la réhabilitation des instruments chargés du contrôle de leur emploi.

M. B.

Titre originel : Une obole pour réconfort.

Comment (66)

    Le Clan
    10 avril 2020 - 10 h 30 min

    La réunion de la famille.

    Expresscommentaire
    10 avril 2020 - 8 h 35 min

    Celui qui accepte qu’un seul dinar de leurs part ne recevra que malheur car cette argent et sale l’odeur du souffre du sang quil ya dessus tout ce qu’on veux eux ils l’ont goûter en mangeant et donnant à leurs enfants quel détestable acquis

    1commentaire
    10 avril 2020 - 8 h 24 min

    Cette argent qu’ils ont donner soi disant il et pas à eux en effet ces de l’argent mal gagner car ils ne font rien si ce n’ai voler le peuple je serez un de ces nécessiteux je prend walou de cette argent sale garder le nous on veux des infractutures digne de pays civilisé pas l’aumône de vous qui avez détruit les fondements même d’une société digne

    Anonyme
    9 avril 2020 - 21 h 18 min

    Feu AGS avait promis que l’argent volé aux Algériens et planqué à l’étranger serait rapatrié. M. Tebboune en campagne électorale disait qu’il savait où cet argent était caché et qu’il savait comment le recouvrer. C’est le moment de le faire ( corona et catastrophe économique oblige ! ).
    Le mois de salaire des nantis de la nation ( 35 à 90 millions par mois ) versé en guise de solidarité est un pipi de chat par rapport aux milliards déjà cumulés (pendant de précédentes hautes fonctions) ou à cumuler ( le temps que durera leur actuelle mandature ). Pire, c’est un pipi de moineau par rapport aux milliards de dollars volés au peuple et planqués à l’étranger!
    On aurait plutôt aimé entendre la bonne nouvelle suivante : les milliards de dollars volés par qui vous savez et planqués en Suisse, au Maryland, au Canada, à Neuilly, aux émirats etc….vont être incessamment rapatriés. Rêvons !

    Moh.abbas
    9 avril 2020 - 19 h 42 min

    @Zoro,
    Si je te comprend ceux qui partent au hedj et a la omra c est toi ou l anonyme qui leur payent le pelerinage.??
    SigneZORO. ..Z…………………………………………
    Non Zoro, je pense que c,est pareil mais c,est vous qui dites que la bière, la cigarette, le vin et spiritueux coûtent des milliards chaque année.
    Maintenant il est possible que ces produits suivent le même schéma ‘import’-‘import’ que les kits de montage tournevis qui coûte une fortune chaque année à l,état pour des voitures qui au final, seront aussi revendue aux consommateur.
    mmm…. vous et moi ne serions nous pas en train de toucher à ce fléaux appelé ‘surfacturation? ou détournement de devises?

    ZORO
    9 avril 2020 - 18 h 17 min

    @ ANONYME 9 AVRIL 15H 48
    Il y a plus de 40 ans que j ai connu les vils agissement de certains seoudiens a l etranger, depuis ce temps je n ai cessé de les denoncer aupres de mon entourage. El hamdoulilah le temps m a donné raison et nombreux sont ceux qui ont reconnu ma claivoyance.Quant a dire que ceux qui fument et boivent font entrer des dinars qui permettent la creation de postes pour chomeurs , un esprit sain et sensé autre que le tien ne saurait compter pour la creation d emploi sur l argent sale de ces vices ne causant que troubles et maladies en sus d enormes depenses vaines en DA et en devises pour essayer de les traiter .
    Ca fait 34 ans que j ai arrêté de fumer ,de chiquer et un peu plus de boire c est une liberté de corps et d esprit que je souhaiterais partagé avec tous les humains.
    SigneZORO. ..Z..

      Ténoignage
      10 avril 2020 - 10 h 24 min

      Echema, n’avait jamais été mon fort, par contre la cigarette, l’alcool oui, j’ai arrêté la cigarette, il y a de cela près de vingt ans et plus de dix ans l’alcool, surtout le whisky, je signe des deux mains avec toi, j’ai retrouvé une liberté de corps et d’esprit; pour ce qui des touristes, tes idées sont préconçues, le vice et la dépravation battent leur plein au pays en cachette, nul n’est parfait.

    La Loi,C'est Loi
    9 avril 2020 - 16 h 01 min

    Dites-nous Monsieur Tebboune pourquoi ne pas établir un mandat international contre ceux qui ont ruiné le pays,a leurs tète le général Belkcir et son épouse,certainement ils existent plusieurs raisons,et ils ont un dossier sur chaque membres du nouvelle Issaba y compris vous et votre fils Khaled,chez les bougnolismes la loi est du coté des plus forts,ou chaqu’un prend l’autre de sa barbichette drole de race

    Zaatar
    9 avril 2020 - 15 h 37 min

    A la lecture du texte j’ai fait passer Pink Floyd de mon ami Roger Waters…j’ai d’abord écoute Dark side of the moone puis Money avec les bruits des caisses.

      Elephant Man
      9 avril 2020 - 15 h 58 min

      @Zaatar
      À la lecture de votre passe BEASTIE BOYS et SABOTAGE 😉😁

        Moh.abbas
        9 avril 2020 - 16 h 52 min

        @Éléphant man,
        À la lecture du tien,
        Ça balance pas mal à Paris,
        Ça balance pas mal à Paris de France Gall.

        Zaatar
        9 avril 2020 - 17 h 18 min

        A chacun ses goûts…le rock des Beastie boys n’est pas pour moi…

    Elephant Man
    9 avril 2020 - 15 h 02 min

    Nabilla tv « réalité » a fait un don à l’APHP et ça a fait la une, Brigitte Macron l’ayant remercié.

    Inisi
    9 avril 2020 - 14 h 03 min

    Blanchiment d’argent déguisé en aumône ou comment la notion de Dieu est utilisée pour tromper les gens.

    Si le clan au pouvoir veux relever les enchères en aumône, obole, … et démontrer l‘élan de solidarité qu‘il fait mine d‘avoir susciter autour de lui, en ce temps de pandémie, en jouant sur la fibre sentimentale et la religiosité poussée aux paroxysme, des Algériens, il suffit de libérer les Haddad, Benamor, Hamel, Said Bouteflika, Ouyahia, Tliba, … Cette clique issue du même système que celle qui les a jetés en pâture pour pérenniser celui-ci, ils donneront par millions, eux qui ont volé par milliards.

    Même par procuration, comme vient de nous le démontrer la veuve du l‘ex-Général AGS l’organisation, la gestion et la propagande par le pouvoir de cette énième diversion vont bon train. L’aumône se fait, cette fois-ci, par denrées alimentaires interposées, histoire d’implorer l’intercession d’Allah auprès de l’âme de son mari – famille connue pour avoir amassé une fortune colossale en s’octroyant le droit exclusif de livrer en pain les casernes militaires de l’Est d’Algérie, un privilège parmi tant d’autres.

    C’est dire que le ridicule ne tue pas et la honte n‘a pas de limite.

    Les Algériens ont besoin de travail, d’une école laïc et cartésienne, de bons hôpitaux, … non pas d’aumône ou de mosquées pour prendre son mal en patience.

    Les Algériens, du moins la grande majorité, ne veulent plus vivre de blanchiment d’argent volé, déguisé en aumône.

    Thamourth
    9 avril 2020 - 14 h 01 min

    Pourquoi en Europe ou ailleurs, y a t-il des hauts fonctionnaires qui ont fait des dons à leur propre pays ???
    L’article serait complet s’il faisait le parallèle avec d’autres nations. (…)

      Elephant Man
      9 avril 2020 - 15 h 04 min

      @Thamourth
      Les ministres bulgares ont emboîté le pas de l’Algérie et ont fait don de leur salaire.

        Moh.abbas
        9 avril 2020 - 16 h 14 min

        @Éléphant man,
        Un fait inédit de l,histoire, comme à la coupe du monde 82.
        La Bulgarie à emboîter le pas à l,Algérie.
        Je sens que je retrouve ma fierté..

      Moh.abbas
      9 avril 2020 - 16 h 08 min

      @Thamourth,
      Ils s,agit d,un mois d,argent appartenant au peuple,
      De quelle hauts fonctionnaires parlez vous?
      Mister 5 pour cent?
      Goudjil le nonagenaire de l,assemblée nationale payé à dire oui à tous?
      Le sénat jurrassic park?
      Les généraux qui s,envole vers d,autres cieux?
      Éclairer moi s.v.p sur ces hauts fonctionnaires?

    ZORO
    9 avril 2020 - 13 h 49 min

    Faire don d un douzieme de 6000 000 DA a 120.000.000 DA st qu une AVARICE comme disait Moliere
    A BAS L AVARICE ET LES AVARICIEUX.
    SIGNEZORO. .Z….

    Verite
    9 avril 2020 - 13 h 43 min

    @ chaoui, il disait la verite. Think with your head not with your heart. L’argent donnait par ces quelques personnes n est qu’une goute d’eau ds leure oceans d’argent.

    Brahms
    9 avril 2020 - 13 h 14 min

    Tous ces personnages de l’Etat nous vole notre part de la répartition de la richesse qui doit revenir de droit à chaque citoyen ou citoyenne, qu’il soit à l’intérieur ou à l’extérieur du pays. On est spolié depuis des décennies. Ils s’amusent avec notre part, ils volent sur la masse car de la masse naît la richesse. Le gâteau ne tourne que pour eux et ils nous endorment avec leur costume, leur fonction et leur photo.
    A titre d’exemple, un citoyen qui n’a rien, touchera à minima 520 € + un logement avec loyer gratuit, c’est ce qu’on appelle la répartition de la richesse du PIB (produit intérieur brut). Chez nous, nos magiciens prennent tout et nous disent, la semoule arrive + 02 sacs de lait + le pain, nous prenant pour des idiots et bientôt (comptez 25 ans) pour avoir un logement décent.

      Belveder
      9 avril 2020 - 15 h 08 min

      Vive les alloc et la CAF qui t ont permis de faire du trabendo et construire en Algérie

        Brahms
        9 avril 2020 - 16 h 39 min

        A Belveder,

        Tu n’as pas les arguments pour suivre, tu défends tes escrocs qui tapent dans la caisse depuis des décennies et qui se donnent des postures qu’ils n’ont pas. Aimez les voleurs comme Arsène Lupin c’est ton droit mais Arsène était doué pour voler les bourgeois et non les pauvres.
        On n’a donc pas les mêmes valeurs. Au revoir.

          Belveder
          9 avril 2020 - 17 h 49 min

          @brahms a la différénce des autres moi je touche la ou ca fait mal..c est pour ca que tu réagis comme ca..si c est pour répéter LE DISCOURS DES TABALYNNES ..je sais comment vous avez vécu pendant 50ans en france…on prend méme les lentilles et les haricots en quittant le pays au retour de vacances..NE te donne pas plus d importance que tu en as tu a l air MAKHLOU DE vivre en france en donnant des lecons aux autres

    Anonyme
    9 avril 2020 - 12 h 47 min

    Tebboune cherche partout les moyens de s’assoir son pouvoir y compris avec une communication désastreuse… A minima, nous politiciens ont compris enfin la notion de la communication mais ils ne la maîtrisent point. 60ans de dictateur arabe. Difficile de le renverser à coup du hirak. Sans compter la populasse qu’à cru au discours de GS

    (_ 58 ans
    9 avril 2020 - 12 h 46 min

    ILS ont vendu l Algérie et veulent acheter les algériens ,,et nous laissent des miettes donc nos enfants devrait s en contenter mais ils ne peuvent pas nous enlever notre soif de liberté nos valeurs notre fierté notre conviction nos croyances et notre foi dans le TOUT PUISSANT

    Anonyme
    9 avril 2020 - 12 h 35 min

    IL SE DISE MUSULMAN.JE ME SUIS CONVERTIE CHRÉTIEN ET J EN SUIS FIER DE NE PLUS FAIRE PARTIS DE VOTRE MONDE DE POURRI.

      Anonyme
      9 avril 2020 - 14 h 36 min

      Il s est converti chrétien ou cretin que sais je? Mais pourquoi? Il aurait put laisser la communauté musulmane et s établir avec d autres communauté et problème résolu. Mais non monsieur veut remodeler ces gènes 🧬 en quelque choses d autre pour être différent. Tu aurais pu être différent par ton comportement, ton éducation, ton style de vie, ton savoir faire, ton savoir …etc… monsieur c ta vie tu en fais ce que tu veux…un khoroto restera toujours un khoroto car l ingrédient savoir n existe pas donc tu restera un khoroto.

        Hebel Fettel
        9 avril 2020 - 15 h 33 min

        Pardon, mais je dirais que le khoroto c’est toi, de même que le (…) Pourquoi un chrétien est il cretin pour toi? Parce que toi tu es musulman? Et quels droits ca te donne sur les autres que d’être musulman? Le bonhomme veut être different par la religion, pourquoi voudrais tu qu’il le soit par le comportement? Est il interdit de changer de religion? Si oui quelle est cette loi universelle qui le dit? Et tu termines par lui dire qu’il n’a pas de savoir. Qu’est ce que tu en sais? A ra façon de parler je dirais que c’est plutôt toi qui en manque de savoir.

          Mechi mtekef.
          10 avril 2020 - 4 h 44 min

          Tu devrais corrigé ton frère ,insulté les musulmans de pourris c’est très mal élevé ,le peuple Algérien et lès lecteurs sont à majorité musulmans si il lès aimes il na qu’a se cassé avec ses amis ailleurs,il y plein de journaux haineux il peuvent les joindre et tout le monde sera content.

      Anonyme
      9 avril 2020 - 14 h 55 min

      Un chrétien n’insulte pas l’Islam.

      Belveder
      9 avril 2020 - 15 h 56 min

      tu as fait comment pour te convertir parce que vu ton niveau ca vas étre dur pour la Messe…cela dis Ramadhan approche mange un sandwich en public tu seras considéré comme persécuté et tu pourras méme avoir des papiers en france..il y en a plein qui pourront te renseigner

      Mechi mtekef
      9 avril 2020 - 16 h 01 min

      Ya le (…… ) les chrétiens et musulmans ne sont pas dès ennemies,des gens de ton espèce qui sont un danger pour toute l’humanité,i(…) tu viens de confirmé que ce n’est le peuple Algérien qui t’intéresse plutôt la division,la haine et le feu.

      Moi aussi
      9 avril 2020 - 16 h 30 min

      @ anonyme moi aussi je me suis converti chretien. Parceque je croie que c dieu qui va juger.

        A toi aussi
        9 avril 2020 - 17 h 30 min

        Aucun problème pour se convertir à n’importe qu’elle religion ,lès gens sont libres ,le non respects dès autres qui est mal élevé.on critique tés maîtres lès français sans jamais touché à leurs religion ,nous sommes en avance par apport à dès gens de ton espèce.

        Toi aussi.
        9 avril 2020 - 17 h 31 min

        Aucun problème pour se convertir à n’importe qu’elle religion ,lès gens sont libres ,le non respects dès autres qui est mal élevé.on critique tés maîtres lès français sans jamais touché à leurs religion ,nous sommes en avance par apport à dès gens de ton espèce.

      Anonyme
      9 avril 2020 - 22 h 39 min

      Meme au judaisme si tu veux c est ta vie et tu en fais ce qui te semble bon mais épargne nous tes opinions sur l islam stp.
      Tu sais que le chretien appel le musulman son frère à la base. moi je n ai aucun probleme avec le chretien mais avec des types come toi si parce qu un c… c est planétaire . Enfin si Rhissa ( jésus) est bien le fils de dieu , ou était il son pere dans ce cas ? Aucuns pères n aurait accepter un tel chatiment pour son fils. Il n a de dieu que dieu Allah j ai le droit aussi.

    Fellag II
    9 avril 2020 - 12 h 30 min

    Nos dirigeants sont champion toute catégorie du charlatanisme et de la magie;sans oublier la manipulation des brebis et des moutons affamé et pour quelques pailles de foins ils vous suivent partout meme en enfer,à ma connaissance nos trabendistes députés et sénateurs gagnent par mois environs 360 000 mille dinars,primes et frais comprises,voir environs pas loin de cinq cent généraux et voir le double ou triple des colonels,voir combien ils gagnent par mois;les faux Moudjahid environs deux cent mille dinars par mois pour les chefs,sans oubliés nos champions de la corruption,les hauts fonctionnaires et les dirigeants,c’est quand-meme un joli pactole,c’est presque 85 % de la richesse du pays;existe-t-il deux catégories de citoyens dans ce pays,ou certains ont le droit de tout et le reste circulez rien a apprendre,ne soyez pas naif impossible qu’un pays puisse avancé avec des dirigeants imposé et pistonnés certains meme en payant de l’argent

    Anonyme
    9 avril 2020 - 12 h 29 min

    Ces mangeurs des caisses, ne sont que des bras cassés qui font du self service.
    Il est temps de les changer.

    Jeha
    9 avril 2020 - 11 h 52 min

    je vais tenter de resumer l’article en quelques mots :
    Ils nous  » jettent » des miettes apres s’etre gavés sur notre dos et avec notre argent afin de tenter de se refaire une  » virginité » en profitant de cette tragedie mondiale du corona et faire oublier toutes leurs turpitudes depuis 58 ans.
    Wa lehdith ekyass

    Chaoui
    9 avril 2020 - 11 h 32 min

    Avisé article de Mouanis Bekari.
    Quand on lit les com’ qu’il suscite, on ne peut qu’être certain : l’Algérie de demain, ne sera assurément pas celle d’aujourd’hui.
    L’Algérie se lève,et ses enfants ont grandi…
    Du nord au sud, de l’est à l’ouest : on aime notre pays. C’est dire que nous le ferons encore plus grand demain, humainement, moralement. J’en ai la foi.
    Tahia l’Jazeïr !

    Marcus Leo
    9 avril 2020 - 11 h 28 min

    Souvent pour exprimer mon opinion sur le système politique et économique en Algérie, je la résume par une seule phrase; les militaires dans les casernes, les islamistes dans les mosquées. C’est une vision simpliste peut-être mais qui définit assez bien la situation dans laquelle se trouve le pays depuis son indépendance. Le peuple est placé entre le marteau et l’enclume comme sans alternatives.
    Les militaires ont pris en main la gestion de la nation tant politique, en adoubant selon leur bon vouloir les personnes aux postes à responsabilité en faisant parfois fi de leur compétences car seule l’allégeance compte, que économique, en utilisant la structure de l’état pour construire des fortunes indus au détriment des réelles compétences capable de faire émerger une économie compétitive et performante au bénéfice de toute la population. Ceci pose un réel problème voire un danger pour l’Algérie. Bien entendu je ne vise pas toute l’institution militaire dans son ensemble, car je pense en toute sincérité qu’elle est constituée en grande majorité de vrais patriotes au service de la nation. Être militaire est une noble vocation en soi, mettre sa vie et surtout être prêt à la sacrifier pour servir et défendre le pays contre de potentiels ennemis. Ce n’est pas une vocation pour un militaire que de faire de l’argent, sinon il faut choisir une profession en adéquation avec cet objectif, banquier, entrepreneur ou épicier par exemple. Le réel danger pour la sécurité de l’Algérie est que ces gens, quelque soit leur grade, soient corrupteurs,corruptibles et corrompus à la merci du plus offrant et de nuire ainsi aux intérêts de la nation pour leur propre profit. Pour ce faire, on a semé en Algérie la graine de la zizanie et de la division du peuple en opposant, arabophones, berbères, laïcs et religieux entre autres.
    Les islamistes on joué le rôle d’idiots utiles pour faire naître au sein de la population un sentiment de peur de voir ces barbus prendre le pouvoir et instaurer une théocratie. Une théocratie est par essence une dictature puisque il s’agit de prendre le contrôle des consciences et effacer toute opinion divergente en la déclarant impie. Inscrire la religion dans la constitution est une aliénation pour le peuple puisque il institue une soumission et une perte de contrôle sur sa propre conscience. L’adhésion à la religion est un libre arbitre puisque Dieu lui même nous a donné la liberté de choisir, nulle contrainte en islam. Ces islamistes n’ont pour seule ambition, seule obsession, le pouvoir et les privilèges qui vont avec. A mon humble avis, un homme doit franchir la porte d’une mosquée, d’une église, voire d’une synagogue quand il a fini de régler les comptes avec lui-même et quand il a assimilé le fait que l’on pratique une religion non par égocentrisme et pour un intérêt particulier mais pour les autres et surtout l’amour de son prochain. C’est une démarche altruiste, je pense, mais certainement pas matérialiste qui s’oppose naturellement à la vraie spiritualité.
    Pris entre ces deux feux, le peuple, otage de ces hypocrites barbus ou en képis, tente tant bien que mal de survivre. Je crois sincèrement que le peuple algérien est patient et résilient sinon L’Algérie aurait disparu à l’instar de la Libye et qu’il attend simplement le moment de la renaissance de l’homme libre et de la vérité. Dans sa grande majorité le peuple est navré que tant de sacrifices pour l’indépendance a mené le pays dans cette impasse. La politique comme la religion est un don de soi pour le bien des autres et non un bien personnel détourné à son propre profit. Tel est mon avis.

      Moh.abbas
      9 avril 2020 - 16 h 27 min

      @Marcus Leo,
      J,apprécie beaucoup votre post.
      Tout est dit.

        Marcus Leo
        9 avril 2020 - 20 h 11 min

        Merci mon frère, mais c’est un post plein d’amertume et de dépit malheureusement, mais on garde espoir.

      Anonyme
      9 avril 2020 - 17 h 51 min

      Le piege de ce pouvoir, ces voleurs
      Du peuple depuis 1962, veulent
      Acheter la conscience de ce peuple.
      Ils ont peur du jugement dernier.
      Ils ont vider les caisses de l’etat,
      Privilegies leurs rejetons en france,
      Au Canada, aux USA…et au machrak
      Kharab…
      Non non, arretez ..
      Vos actes sont vides de sens , car
      C’est du Ria….ezzoukh…
      Rendez les milliards places ds les
      Banques de france et de Geneve et
      Toronto, et New York..
      Rendez l’argent voler…
      Parquez vous loin de nos regards
      De chaa3bbb…
      Vive le Hirak..
      On lache rien face a ce pouvoir
      Diablottin..
      Wallooooo
      Ulac smah ulac…

    Cosmopolite
    9 avril 2020 - 10 h 54 min

    Un peuple a besoin de « Savoir » et non pas d’aumône .
    Eduquez-le , montrez-lui son intérêt à être  » sachant  » , libre et indépendant .
    Comme dit le proverbe chinois : – Apprenez lui à pêcher au lieu de lui donner du poisson.
    Un peuple émancipé est capable de relever tous les défis.
    Vous l’avez infantilisé , encouragé ses bas instincts et en même temps , vous le maudissez.
    Si vous voulez que les bien-pensants vous croient ,supprimez l’article 2.
    N’obligez pas les gens à être islamisés.
    On peut parfaitement être francisé et musulman ( exit islamiste ).
    Soyez à la hauteur et bouleversez cet ordre mal établi .
    Je crois que c’est la dernière chance à saisir sinon , vous auriez tout fait et contribuiez cyniquement à la pulvérisation de ce pays .
    Soyez courageux , vous qui aimaient le pouvoir , exercez-le avec abnégation . Feu !

    Moh.abbas
    9 avril 2020 - 10 h 39 min

    des mesures prophylactiques autour des richesses nationales et la réhabilitation des instruments chargés du contrôle de leur emploi……………………………………………………
    Cela doit être la base avant toute choses si on veut sauver les meubles.
    Avec ou sans « vision » économique du pays et l,actuel système, nous sommes à bord du titanic…J moins quelques mois mais sans l,effet de surprise.

    Anonyme
    9 avril 2020 - 10 h 30 min

    Bravo Monsieur, on ne peut pas mieux dire, on ne peut pas mieux écrire ! Vous avez tout dit, merci.

    Anonyme
    9 avril 2020 - 10 h 25 min

    Tous ces soi disants donateurs sont beaucoup plus riches et leur salaires ne leur sert que de pourboires.
    Quand un Zeroual ou autre se targue de donner un mois de salaire ou de retraite , est il conscient du ridicule quand on connaît l étendu de leur revenu ?
    De plus faire de la publicité sur cet «  élan de solidarité » montre un manque de respect envers ceux qui peinent à joindre les deux bouts et qu on culpabilise parce que eux ne peuvent pas faire cet effort…
    Moi je propose que tous ceux qui devaient aller au hadj ou à la Omra fassent des dons aux personnes qui n ont pas de salaires, leur geste vaudra plus qu un pèlerinage à la Mecque..

      Chaoui
      9 avril 2020 - 12 h 06 min

      Au sieur « Anonyme » :
      On ne peut qu’être assez d’accord avec le contenu de ton post. Seule ombre au tableau : il n’est pas honnête de ramener le Président Zeroual dans ton propos et de le confondre à ceux que tu décries…
      Non ! Ce n’est ni cool, ni juste.
      Précision : qu’il aurait été malfaisant que je ne l’aurais pas défendu par le seul fait d’être Chaoui. Il y a – et c’est la nature malheureusement ! – des scélérats partout. Et je les réprouverais fussent-ils Chaouis.

        Anonyme
        9 avril 2020 - 15 h 32 min

        Je pense que vous ignorez les biens de Mr Zeroual, bien ou mal acquis c est une autre question dont je ne connais pas la réponse…

      ZORO
      9 avril 2020 - 14 h 10 min

      A l anonyme donneur de lecons 9avril10 25
      Que conseilles tu à ceux qui se permettent des hectolitres de biere, de vin et de spiritueux et des cigarettes qui coutent annuellement des milliers et des millers de dollars , tout en etant nocives pour la société et la santé? Commencons d abord par ces vices qu i faut abosolument eradiquer si on serait dans le besoin on arretera d aller au hadj et a la omra.
      SigneZORO. .Z..

        Anonyme
        9 avril 2020 - 15 h 48 min

        Ha ha!!!les défenseurs de l enrichissement éternel de l Arabie Saoudite vous êtes toujours à l affût !!!
        Alors je vais vous répondre: les gens qui consomment l alcool ,j espère avec modération ,et fument des cigarettes consomment en dinars et font donc entrer la TVA dans les caisses de l état et permettent de financer des emplois, par contre ceux qui vont au hadj ou à la Omra permettent aux Saoudiens de s acheter des châteaux en Occident et des bateaux luxueux et de plus ils vous méprisent.
        En plus c est des devises qui sortent du pays, devises dont on a besoin pour s acheter autre chose du blé par exemple pour nourrir notre population .
        S il y a un choix à faire je privilégierai le hadj et la Omra sur place dans notre pays ,en faisant des dons à des personnes qui n ont plus les moyens de se payer à manger ils gagneront des milliards de hassanates…

        Moh.abbas
        9 avril 2020 - 15 h 59 min

        @Zorro,
        Qui coûtent des milliards……………………………………. ….
        la bière, le vin et les cigarettes, le consommateur les achète avec leur propre argent,
        Non?

          ZORO
          9 avril 2020 - 17 h 28 min

          Si je te comprend ceux qui partent au hedj et a la omra c est toi ou l anonyme qui leur payent le pelerinage.??
          SigneZORO. ..Z…

      @anonyme
      9 avril 2020 - 15 h 12 min

      Avec les regionalistes de ton espece, il ne faut mettre ni des gants ni prendre les chemins du haut. Vous n’hesitez pas a vous faire du Zeroual meme quand il n’a rien a voir avec le sujet de l’article. Tout le monde sait qui toi et tous ceux qui t’ont donne du pouce vers le haut etes. Dites vous bien que Les chaouis vous (…) Zeroual n’a pas vendu son pays aux barbus et aux interets etrangers comme l’a fait bouteflika et ca vous derangent. Au grand contraire (…) Mediene restera votre grande honte et a jamais.

        Anonyme
        9 avril 2020 - 18 h 35 min

        Vous régionaliser tout de suite les sujets!!!
        Un algérien pour moi reste un algérien qu il soit du sud,du nord,de l Est ou de l Ouest m importe peu…
        Arrêtez ces divisions …vous faites exactement comme le colonialisme…
        S il était d une autre région j aurai dit là même chose et d ailleurs je l ai bien précisé dans mon commentaire « Zeroual et les autres »!!!

          @anonyme
          9 avril 2020 - 20 h 20 min

          Fakou!

    l'écart des salaires
    9 avril 2020 - 10 h 14 min

    franchement un algérien moyen qui touche au max 50.000 DA et vers le 20 du mois il est sans un sou, et de l’autre côté les nantis du système et du pouvoir offre un mois de salaire, que cela signifie pour le peuple? cela veut dire que ces gens là ont des salaires tellement élevés qu’ils peuvent s’en passer de leur salaire! et pusi il faut vraiment être dupe pour ne pas croire que ces gens là ont d’autres sources de revenus publics qu’ils cachent au peuple. ce gouvernement au lieu de communiquer sur la sortie de cette pandémie, de la disponibilité des masques et des gants et surtout de la chloroquine, dont c’est le flou total, on patauge dans la politique politicienne et la démagogie qui est très anti productive. attention monsieur , le hirak, le vrai, ce n’est pas le hirak des derniers jours mais c’est le hirak d’il y a 8 mois et celui là est composé de gens instruits et cultivés, ils ne sont pas dupes. si vous ne voulez pas les avoir après la pandémie vous avez tout intérêt à régler le problème des masques et des gants et alléger les hôpitaux par autoriser les médecins généralistes à prescrire la chloroquine pour les malades du covid 19 à partir du 8ieme jour! le confinement c’est bien mais il ne faut pas que la misère tue plus de gens que le virus lui même

      tayeb el djillali
      9 avril 2020 - 17 h 27 min

      Chaouis :il y en a deux categories
      Les chaouis de service comme naima salhi,gaid salah, ,otmane saadi ……… Hier cireurs de bottes a bouteflika et qui renient leur amazighite
      ET les chaouis amazigh fiers de l etre tels zeroual,breerhi,nezzar,et yalla hella et autre joe
      C est la nuit et le jour ,alors cesser de parler des chawis et aller voir les Aures ou il ni ya ni eau ni électricité ni routes apres 60 annees d independance

        Krimo
        9 avril 2020 - 22 h 06 min

        Tayeb El Djilali,

        Parmi les chaouis que vous citez, que vient foutre la dedans Brerhi ʔ

    Anonyme
    9 avril 2020 - 10 h 01 min

    AP …..entre nous COV19 Oula Houma ! lol …j aime bien.

    Ali El Vérité
    9 avril 2020 - 9 h 55 min

    Ce portrait est révélateur,regarder bien et observer les tètes de ces hors la loi,aucun n’a la légitimité de siégé dans ce parlement aux mains des corrompus trabendistes;ou la majorité ont achetés leur siège,comme ils ont honte aucune personne n’ose levés la tète sauf une,le ministres des faux Moudjahid car il sait bien qui est en famille dans cette assemblée de faux députés,y’a un dicton de chez nous,qui la marié elle est flattée soit sa propre bouche ou par sa mère,c’est le cas de nos incompétents dirigeants,collecté des fonds pour acheter des médicaments pour nos malades c’est honteux pour un pays aussi riche;certes si on collecte des fonds pour aider la population entière avoir un logement et un travail; je suis le premier a participé,lorsque un gouvernement ment et triche comment peut-on lui faire confiance

    Avis aux faux donnateurs que vs faites et que vs etes !
    9 avril 2020 - 9 h 52 min

    …Y a pas de Barraqua avec eux , Sadaka faites le avec votre propre argent et rendez nous le notre voleurs , on demande pas plus ha si une seule chose … partez tous svp mazel rhel !

    Mounir Sari
    9 avril 2020 - 9 h 24 min

    Les tenants du pouvoir n’ont fait que rendre d’une main ce qu’ils ont volé de l’autre main et ça ne représente qu’une petite goutte dans un océan de centaines de milliards de dinars qu’ils ont volé à leur propre peuple!!!!

    Anonyme
    9 avril 2020 - 9 h 17 min

    Sur la photo, on voit une assemblée d’hyènes affamées.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.