Tamazight dans la Constitution : qui distille les propos racistes sur la Toile ?

Yennayaer Constitution
Le Nouvel An amazigh fêté de façon officielle en janvier 2019. PPAgency

Par Mounir Serraï Depuis la publication jeudi de la mouture de l’avant-projet de révision de la Constitution, les commentaires haineux et racistes se multiplient sur les réseaux sociaux. Ils visent tous les Algériens qui sont d’expression berbère et tous ceux qui défendent tamazight comme langue, identité et patrimoine national, qui est déjà consacrée comme langue nationale et officielle dans la Constitution actuelle.

Ce déchaînement sur les réseaux sociaux est dû à  la proposition faite par le comité d’experts sur la révision de la Constitution de rendre l’article relatif à l’officialisation de tamazight immuable et non admis à la révision. Cette proposition, bien qu’attendue en raison de l’exclusion de cette révision des trois constantes nationales, à savoir l’arabité, l’amazighité et l’islamité, semble heurter la sensibilité des nouveaux porteurs de l’idéologie arabo-baâthiste qui voulaient faire tomber cette disposition constitutionnelle et dénier donc aux populations amazighes, fort nombreuses, d’exister dans leur propre pays.

Galvaudés durant le Hirak par les attaques frontales de l’ancien chef d’état-major de l’ANP contre les porteurs du drapeau amazigh, ces agitateurs qui se définissent comme «badissiyiste-novembariste» mènent une campagne féroce contre cette «mouture» et accusent ses rédacteurs de «trahison». A travers des vidéos et des textes qu’ils postent sur les réseaux sociaux, ces agitateurs véhiculent un discours haineux, discriminatoire et attentatoire à l’unité nationale, en ce sens qu’ils remettent en cause les fondements de la nation algérienne qu’ils veulent exclusivement arabe.

Leur tapage vise, selon toute vraisemblance, à faire pression sur la présidence de la République afin qu’elle cède sur ce point, ce qui ne pourrait assurément pas se produire pour la simple raison que le président Tebboune avait déjà fixé le cap et précisé que les constantes nationales sont exclues de toute remise en cause. Dans leurs commentaires, ces idéologues de la haine affirment avoir soutenu la révision constitutionnelle «dans l’unique but de supprimer tamazight comme langue officielle». Une officialisation faite, selon eux, contre leur volonté.

S’attaquant systématiquement à tout ce qui symbolise l’amazighité de l’Algérie du nord au sud, de l’est à l’ouest, ces semeurs de la division et de la haine dans la société franchissent un nouveau pas dans leurs dérives, sans que la justice bouge le petit doigt. Pourtant, certains d’entre eux sont bien connus, à l’instar de l’agitateur Norreddine Khettal, qui s’attaque frontalement à Tebboune et à la mouture de la nouvelle Constitution à cause de l’appui de l’officialisation de tamazight.

La loi criminalisant le discours de la haine et de la discrimination sera-t-elle appliquée sur celui-ci, ses adeptes ou acolytes ?

M. S.

Comment (127)

    Ismail ALjazaeri
    27 mai 2020 - 19 h 04 min

    Bien que ne parlant que tres peu notre langue Tamazight, issu d’une famille principalement Arabophone je donnerais ma vie pour promouvoir la langue de nos ancetres. Les Islamistes, ces ignorants extremistes doivent etres mis hors d’etat de nuir a notre pays, son histoire, sa culture. La langue et culture tamazight doit etres promues au meme titre que la langue et culture arabe.

    Tinhinane-DZ
    13 mai 2020 - 14 h 17 min

    MOI
    13 mai 2020 – 13 h 48 min

    Après nous avoir envoyé leurs cordonniers et chômeurs qui ont squatté nos écoles, pour nous apprendre le dialecte égyptien ( langue arabe ??), et voilà leurs barbus qui se mêlent de notre identité.
    Il faut savoir une chose: L’Égypte ne voudra jamais que l’Algérie reconnaisse son histoire Amazigh, car elle voit une concurrence à son histoire de pharaons. L’Égypte veut continuer à vivre dans l’illusion du seul pays qui possède une histoire millénaire. Malheureusement, les islamo-baathistes servent comme satellites aux désires égyptiens.

    MOI
    13 mai 2020 - 13 h 48 min

    Vous voulez savoir qui sème la haine ! alors, je vous suggère de visionner cette vidéo à la 13min25 qui démontre l’ingérence des frères musulmans égyptiens dans les affaires Algéro-Algériennes. Mais vous allez me dire, qui a invité cet intégriste égyptien en Algérie.

    https://www.youtube.com/watch?v=czOHjY6S4A0

    DZDZDZ
    13 mai 2020 - 13 h 41 min

    Nord-africain
    10 mai 2020 – 21 h 11 min

    On parle de la constitution Algérienne et non pas de celle de ta monarchie alaouite.
    l’Algérie est notre unique repère et référence. Ton maghreb united est un mirage opaque devenu ta maladie que tu veux coller à tout le monde.
    ICI, C’EST L’ALGÉRIE ALGÉRIENNE. CAPITO !

    winna
    13 mai 2020 - 12 h 40 min

    La question de Tamazight ne sera réglée que par un referendum un referendum en bonne et due forme. Et chacun reconnaitra les siens:
    L’écrasante majorité des « arabes algériens » voteront unanimement contre Tamazight.
    Les kabyles ne voteront pas contre l’arabe. Par respect.

    Abou Stroff
    12 mai 2020 - 8 h 10 min

    moua, après avoir longuement réfléchi, je me pose la question suivante:
    l’algérie a été envahi par, entre autres, les vandales, les arabes, les turcs et les français.
    pourquoi personne ne revendique, avec notre arabité, notre vandalité, notre turquité et notre françité?
    je précise que, que nous le voulions ou non, des gènes vandales, turques et français sont une partie intégrante de notre génome.
    par conséquent, je continue à me poser cette question qui me parait primordiale pour le repos de notre « identité ».

      ZORO
      12 mai 2020 - 9 h 27 min

      La reponse ne peut echapper a l illustre Aboustroff éternellement étouffé par son humble humilité.
      Les autres genes étaient moins tenaces et feconds que le gène arabe.
      SigneZORO. …Z….

        Hmed hamou
        12 mai 2020 - 18 h 12 min

        @ ZORO,
        Je pense que le Benjamin de tes fils te dira que ce que tu avance est ridicule ya sheikh papa ZORO. Ni la ténacité ni la fécondité du gène arabe comme tu l’avances ne peuvent expliquer le phénomène, autrement les espagnole se diraient arabe et parleraient arabe aujourd’hui, n’est-ce pas ?
        Je pense que la seule explication est
        que les arabes ont trouvé chez nous un peuple belliqueux quand on s’y oppose frontalement, mais aussi un peuple très tendre et généreux voire naïf quand on sait s’y prendre avec lui. Il se laisse attendrir facilement et se fait entuber aussi facilement . Il leur a offre l’hospitalité et , avant qu’il ne se soit rendu compte, les arabes sont devenu propriétaire et lui s’est retrouvé locataire en sursis chez lui…

        Qu’en dis cheikh ZORO de cette explication, pas plus ridicule que la sienne j’espère!

      Bezzaf
      12 mai 2020 - 16 h 18 min

      TOUS les pays, sans exception aucune on subi des invasions sans arrêt au cours de leur histoire. Les Angles et les Saxons Germains ont envahi la Grande Bretagne et chassé les Celtes à l’intérieur des terres et ont imposé leur langue qui aujourd’hui domine le monde – l’Anglais!
      Les Romains Latins ont fait la même chose en Gaule; ils ont vaincu les Gaulois Celtes et on imposé leur langue, le Latin qui a dominé le monde et qui a donné le Français. ETC, ETC. L’Algérie n’est pas une exception

        chawi hour !
        12 mai 2020 - 17 h 13 min

        en d autre mot vous reconnaissez que le peuple amazigh doit se soumettre aux baathistes !?? eh bien le temps est venu et on lâchera pas jusqu’ a ce que notre peuple retrouve sa vraie identité amazigh !!
        le peuple amazigh est special ! et le temps le prouve chaque jour en Tunisie ,en Libye et en algerie ! on restera nous meme comme dieu nous a créé et vaille que vaille !!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.