Du recouvrement identitaire linguistique au désœuvrement irrédentiste ethnique

berbéristes Ferhat Mehenni MAK
Ferhat Mehenni (à gauche), président autoproclamé de la Kabylie. D. R.

Par Mesloub Khider – Si les militants berbéristes de la première heure ont été d’authentiques et valeureux Algériens patriotiques, dotés d’une grande conscience politique doublée d’une fibre égalitariste et d’un esprit internationaliste, les indépendantistes berbéristes contemporains, d’obédience populiste libérale et de mœurs libertaires, constituent un agrégat d’individus socialement désœuvrés, à la personnalité dépourvue de toute moralité politique, à observer leurs scélérates compromissions avec les puissances étrangères et l’entité sioniste.

Si les premiers berbéristes pouvaient se targuer d’être de brillants intellectuels au courage exemplaire forgé par leur militantisme politique opéré sur le territoire algérien, pourtant quadrillé par le despotisme, les seconds ne peuvent exhiber comme bagages (viatiques) scolaires qu’une ignorance crasse conjuguée à un racisme anti-arabe de basse classe et une couardise illustrée par leurs rodomontades «militantes» menées depuis leur indigent exil, subventionné par les allocations familiales délivrées par le pays hôte à ces dépendants de l’assistanat social, incapables de diriger leur vie, mais claironnent être en mesure de gouverner une Kabylie indépendante.

Alors que les premiers militants berbéristes ont bravé vaillamment, au péril de leur vie, les dictatures de Boumediene et de Chadli, pour défendre leur légitime revendication de la reconnaissance officielle de la langue tamazight dans le cadre de l’unité de l’Algérie, les seconds militants berbéristes indépendantistes, produits d’une époque polluée par la dégénérescence morale et politique consécutivement à la décennie noire, ne font qu’emboîter le pas à leurs frères jumeaux réactionnaires islamistes qui voulaient également tailler en pièces l’Algérie, pour lui retailler un uniforme politique rétrograde, confectionné sur mesure dans les laboratoires des puissances étrangères ennemies.

En effet, tout comme leurs frères siamois islamistes, les berbéristes irrédentistes n’hésitent pas à recourir à la main étrangère pour tenter de réaliser leurs basses œuvres de morcellement de l’Algérie : la main sanguinaire salafiste saoudienne pour les islamistes ; la main meurtrière sioniste ou makhzénienne pour les berbéristes séparatistes.

Au reste, à l’instar de l’impuissante mouvance islamiste au programme politique obsessionnellement axé sur le voilement de la femme, fanatiquement brandi pour dissimuler en vrai la stérilité congénitale de son projet de société en matière de production économique et de gestion administrative et gouvernementale, le combat irrédentiste berbériste est à la lutte politique authentiquement progressiste ce que l’onanisme est à l’amour. En effet, le berbérisme irrédentiste s’adonne à une forme d’onanisme militant gesticulatoire et hallucinatoire dans l’espoir de jouir de façon fantasmagorique, un jour, de l’indépendance de la Kabylie ; à une rêverie diurne où se donnent libre cours les espoirs de candidatures politiques les plus candides mais également les plus démentiels.

Le berbérisme séparatiste se livre, à la manière des jeux imaginatifs enfantins, à une pantomime gouvernementale jouée dans les bars malfamés parisiens, où chaque acteur s’offre en spectacle dans une gesticulation ministérielle et présidentielle risible. Le berbérisme sécessionniste pratique, à l’imitation des islamistes agrippés aux vestiges de l’islam féodal de la genèse, un militantisme puéril tribal anachronique, fondé sur des particularismes régionalistes archaïques désuets, caractéristiques d’une régression infantile. Particularismes exhibés avec une aveuglante ostentation fanatique.

Or, qu’il soit clairement proclamé : la Kabylie n’acceptera jamais d’être dépecée par des eunuques politiques du sérail impérialiste et sioniste. Car les Algériens d’expression kabyle, autrement dit la majorité des Kabyles, attachés à l’intégrité du territoire algérien, ne courberont jamais l’échine devant ces renégats indépendantistes berbéristes, pour leur permettre de démembrer l’Algérie.

Les glorieux martyrs et moudjahidine algériens de la Kabylie n’ont pas payé un lourd tribut, dont la libération de l’Algérie fut le fondamental but, pour laisser leurs progénitures vivre enfermées dans une haillonneuse tribu, gouvernées de surcroît par des cauteleux politiciens et autres rebuts, avec à leur tête leur roi Ubu.

M. K.

Nota bene : Pour parer à toute accusation d’anti-berbérisme primaire, je proclame que je suis Algérien, originaire de la Kabyle, plus précisément d’Aïn El-Hammam (ex-Michelet), fils de moudjahid et ne suis affilié à aucun parti politique ni inféodé à aucune secte religieuse.

Comment (101)

    Un Algerien.
    24 septembre 2020 - 13 h 07 min

    Une minorité éparpillé partout en Algerie ,en france et lès dernières années en envahit le Canada laissant derrière eux leurs familles , dès villes et dechras à moitié vide .veulent nous imposé une idéologie importé et changé notre façon de vivre pour faire plaisir aux frenchies et réalisé les rêves de mohand aarab, Jacques benêt et Charles 2 Gaulle.

    Mourad
    24 septembre 2020 - 9 h 57 min

    La problématique identitaire algérienne a pris naissance en 1962 le jour où un certain Ben Bella sous l’emprise d’un Jamel abdenasser , disait par 3 fois que l’Algérie est arabe.
    On est passé d’une Algérie française à une Algérie arabe.
    C’est le début d’un hold-up de notre indépendance et une imposture voir une institutionnalisation d’un racisme anti berbère.
    Le berbère en général et le kabyle en particulier n’est jamais raciste mais on a fait d’eux des racistes par réaction à un état qui ignore sa culture et que sa seule mission est l’anéantissement totale de cette langue millénaire au nom d’une notion arabe utopique.
    Le kabyle a toujours aimé la langue arabe comme la la langue française d’ailleurs, ils le vivent comme un enrichissement.
    Les réactions extrémistes de certains kabyles n’est que la conséquence d’un système perverti et anti algérien.
    Il ne faut pas se tromper de responsables de la crise actuelle .
    Si non point de solutions à nos problèmes.

    Anonyme
    23 septembre 2020 - 17 h 52 min

    On perd son temps, parce que en fait les kabyles sont algériens en fait, l’Algérie c’est leur nation, leur pays, leurs montagnes, leurs rivières, ils sont de bons musulmans, ils ont tenus tête à la France depuis l’invasion en 1830, ils sont une composante importante de l’Algérie, l’avenir NE peut se faire sans eux, on a besoin de eux autant qu’ils ont besoin du reste de la population, ils sont intègre, juste, bon. Les querelles ne serviront que pour semée la zizanie et le désespoir, soyons confiant, sérieux et juste.

    Rabah Mimouni
    23 septembre 2020 - 16 h 17 min

    Monsieur l’internaute sous le pseudo « @à monsieur Mesloub Khider 22 septembre 2020 – 21 h 03 min « . j’interviens rarement, mais là je vous remercie personnellement pour votre contribution dans votre réponse à Monsieur Mesloub Khider (dont les articles sont également le plus souvent intéressants) !

    NB : On remercie Algérie Patriotique de ne pas vous avoir censuré car vous nous apprenez beaucoup de choses ! J’espère que les lecteurs d’Algérie Patriotique vous lieront sans aucune haine ! Bien à vous et merci !

    La Nation, le Débat et les idées
    23 septembre 2020 - 4 h 50 min

    Le débat politique doit garder a distance les extrémismes religieux et identitaires qui se comportent en Passager Clandestins d’une revendication culturelle Légitime.
    C’est a ces derniers de faire le menage et se preserver du Noyautage Raciste qui ne sert que la Cause de partisans du Pouvoir Autoritaire. La manipulation et la provocation comme la polémique de l’emblème aurait pu être épargnée au Hirak.
    Au Final a qui cette polémique a-t-elle Profite ?
    Reponse : A personne d’autre qu’au système en place.
    Comment: C’est simple en alimentant les franges extremes De la revendication culturelle pour décrédibiliser tout un mouvement et Alimenter la Division.
    Et, paradoxalement qui récupère les dividendes:? Le Système en place et les Extremes que ce meme Sytème Dénonce.
    Voila comment on se retrouve au point de Depart…
    Désolé, mais Il n’y aura pas de Démocratie en Algérie tant que des Espaces et les débats Se focalisent uniquement sur des Extrémistes qui sont en réalité MINORITAIRES.
    Pour une CHARTE du DEBAT CITOYEN ou seraient EXCLUS les EXTREMES Pour ENFIN LIBERER les ESPACES du Débat DEMOCRATIQUE.

    Linda
    23 septembre 2020 - 3 h 04 min

    A cet auteur qui se dit Kabyle.
    « En se permettant de gommer d’un seul trait les inscriptions en Tamazight dans les affichage du FLN, lui préférant les langues empruntées, Abou El Fadhel El Baadji vient de démontrer à l’opinion la véritable caractéristique de l’arabo-baâthisme et de son aile islamo-conservatrice, qui a de tout temps constitué un frein à l’émancipation du peuple algérien et un déni quant à la reconquête de son authenticité africaine du Nord ». Alors, Monsieur l’auteur, c’est plus facile de s’attaquer au MAK qu’au systeme islamo-baathiste. Chiche, la prochaine fois tu nous ponds un article à ce sujet.

    à Monsieur Mesloub Khider
    22 septembre 2020 - 21 h 03 min

    Qu’est- ce qui vous dérange dans mon post ? Pourquoi l’avoir refusé plus de 4 fois ? En quoi il est gênant, dîtes le moi et je me corrige ! Est-ce que parce que c’est vrai qu’il ne faut pas publié mon post ? mon adresse Email est : [email protected] , dîtes le moi sl vous plait !

    D’où vient cette grave situation catastrophique du pays sur le plan politique et institutionnel ? Je vais tenter de mon côté donner quelques explications succinctes même si cela n’explique pas tout. Aujourd’hui, on se plaint beaucoup de l’extrémisme religieux ou ethnique …. dans le pays. Çà existe. Mais d’abord et avant tout, on se doit de reconnaître que le berbérisme est l’expression d’une révolte contre la doctrine extrémiste arabo-islamique exclusive imposée par la force au pays en 62 et même avant. Je donne ici quelques signes avant coureurs et explicatifs de ce qu’on appele extrémisme dans notre pays , c’est mon point de vue, aux autres de me contredire :

    A mon sens, il serait bon de temps en temps de faire l’effort d’expliquer aux citoyens algériens la genèse historique (dans ces grandes lignes) de la déchirure qui existent entre certaines catégories d’algériens et aussi de la présence du berbérisme (même dans sa forme extrême car elle existe sous l’expression de MAK, UPK union pour la république kabyle etc.. etc ..etc…, mais il nous faut faire l’effort d’informer un tant soit peu pourquoi toutes ces formes dites extrémistes existent.

    – 1/- d’abord, il faudrait informer les citoyens qu’il a existé un noyautage et un « phagocytage » du mouvement national dans les années 40 par la mouvance islamiste des Frères Musulmans d’Egypte très active à cette époque là, aidée par l’Arabie Saoudite. Ce sont eux qui ont inoculé l’idéologie politique arabo-islamique et le panarabisme dans la révolution algérienne, encouragés bien sûr par Gamel Abdenasser (qui avait beaucoup de fils adoptifs comme par exemple Ben Bella). L’Egypte notamment a voulu faire de notre révolution le creuset d’une guerre de religion, le fer de lance du pan arabisme et du pan islamisme alors qu’il s’agissait plus d’une lutte contre le colonialisme et l’impérialisme français. Ce mouvement idéologique s’est accompagné d’un renforcement de l’influence de l’association des Ouléma sur le cours des évènements politiques au sein du mouvement national. Tout le monde connaît la perversion de cette association qui a d’ailleurs refusé de suivre l’appel à la lutte armée et il a fallu la détermination d’hommes comme Abane Ramdane pour les convaincre. Aujourd’hui on constate encore, et c’est l’évidence même, les conséquences désastreuses pour l’Algérie de part cette idée de rêve utopique de panarabisme, de monde arabe, de Oumma islamya. Cela nous saute à la figure aujourd’hui comme un boomerang ! Eh oui, le maître de l’oeuvre de ce micmac était d’abord Nasser qui a voulu faire de la révolution algérienne un fer de lance, sa guerre de religion interposée pour régler ses comptes avec les puissances coloniales impérialistes ! L’insurrection algérienne était une aubaine pour porter son combat idéologique pour répandre le pan arabisme et le pan islamisme. C’est justement à cette période là qu’au sein du mouvement national est né l’acharnement contre les berbères kabyles qui formaient, il faut le reconnaître, une grande partie de la troupe sur le territoire français qui menait le combat politique contre le colonialisme. Les kabyles ont même jusqu’à être considérés comme des ennemis de la révolution parce qu’il ne fallait glorifier que l’arabe et l’islam et oublier très vite cette « langue kabyle qui écorchait les oreilles ». (cette expression est des Ouléma eux-mêmes, et on peut la lire dans les archives de leur revue éditée au Caire à cette époque là) . D’où la crise berbère de 1949, car pour eux, il ne fallait privilégier que l’arabe. Les Ouléma sont même arrivés à interdire l’utilisation de la langue kabyle dans prêches d’avant la prière dans les mosquées. Oui chers amis, c’est vérifiable historiquement, ce n’est pas du bla-bla-bla. Il y a des livres sérieux qui ont été écrit sur cette crise berbère. Je vais vous épargner tout ce qui a été dit par les Oulémas dans leur journal ou les radios arabes à partir d’Egypte contre les Kabyles. Tout le monde feint d’oublier ces évènements graves. Cela a continué bien sûr en 62, et on a tous constaté la haine contre les kabyles à l’indépendance de la part de certains dirigeants du FLN avant et après l’indépendance.

    – 2/- ensuite il ne faudrait pas jamais oublier de dire que le maquis du FFS n’avait pas du tout un motif ethnique mais que c’était plutôt la révolte d’un groupe hommes historiques (et pas des moindres comme Ait Ahmed da el’hocine par exemple) excédés par ce qui s’était passé à l’indépendance, devant le culot de certains « touristes de la révolution » qui sont entré par les frontières pour s’imposer de force au pouvoir au nom d’une légitimité révolutionnaire qu’ils n’avaient pas. Ils ont détourné la lutte armée à leur seul profit, à leur seul clan. Beaucoup font croire que la révolte du FFS était une révolte kabyle, une révolte régionaliste, une révolte ethnique, alors que ce n’était pas du tout l’idée de da El Hocine, ni celle de ses hommes. Là aussi il existe des déclarations de ceux qui ont pris le maquis à cette époque là qui explique leur décision ! Les maquis du FFS étaient ainsi la première révolte des algériens (oui des algériens pas des kabyles seulement) contre la clique dite « armée des frontières » , contre la dictature du FLN/DRS de 62 et ce n’était rien d’autre.

    – 3/- ensuite, il ne faut pas hésiter aussi à rappeler que les mouvements berbéristes n’étaient pas extrémistes au départ, au tout début. Ils ne revendiquaient qu’un seul droit légitime : la reconnaissance, la réhabilitation de leur langue t’amazigh et qu’elle soit considérée sur le même plan que la langue arabe. Ce n’est qu’après la surdité du pouvoir vis à vis de cette partie d’algériens , après des pressions, des arrestations, des emprisonnements, des assassinats, que le MAK, les autonomistes, et les indépendantistes etc.. etc.. sont apparus. C’est l’acharnement du pouvoir FLN/DRS de 62 à ne reconnaître que l’arabo-islamisme comme seul référent identitaire exclusif qui a provoqué l’extrémisme d’une partie des kabyles excédés de voir leur identité humiliée. C’est donc la non reconnaissance de l’identité amazigh par le pouvoir FLN/DRS de 62 et sa répugnance et sa haine envers cette langue et cette culture qu’on a débouché à ce qu’on appelle les autonomistes, les indépendantistes, les séparatistes kabyles. J’informe que, personnellement, je suis contre l’indépendance de la Kabylie, mais je comprends fort bien ces mouvements et leurs réactions actuelles. Il n’est d’ailleurs pas impossible que beaucoup d’autres kabyles les rejoignent si rien ne change fondamentalement dans le pays, après 58 de dictature et d’autoritarisme dans tous les domaines. J’informe aussi que les mouvements berbéristes, sauf la parenthèse FFS (qui n’est pas une insurrection du type ethnique je le répète), n’ont jamais appelé à la lutte armée, à prendre les maquis comme l’a fait le FIS.

    – 4 /- enfin, il ne faut pas oublier enfin de dire que l’extrémisme du FIS n’est que le prolongement de l’idéologie arabo-islamiste du FLN/DRS de 62. Cette idéologie s’est sédimenté et à pris une autre tournure avec la situation géopolitique de l’époque. Bon, je ne vais pas donner toutes les raisons géostratégiques et géopolitique de la naissance de l’extrémisme islamique en Algérie (je ne suis pas du tout un expert ou un politologue) , mais la question de l’Afghanistan en est une raison importante parmi d’autres. On se souvient que les américains voulaient faire déloger les russes en aidant les talibans à s’armer à mort et à se révolter mais c’était aussi pour prendre la place les russes ! Beaucoup d’algériens qui ont combattu en Afghanistan sont revenus au pays à la fin de guerre et tout le long des années 80 et 90, très biens armés et très bien entraînés. Puis, d’un autre côté l’affaire Khomeiny aidant, cela a permis au FIS de dire au FLN de dégager du pouvoir non pas pour instaurer la démocratie, mais de lui dire écarte toi car tu n’es pas assez musulman et nous on va te montrer comment il faut faire ! Le FIS s’est voulu plus arabo-islamique que le FLN lui-même, et il était dans une stratégie de combat mondialisé pour l’expansion de l’islam comme le souhaitait le communisme de l’époque et l’actuel néolibéralisme financier. Ce risque extrémiste existe hélas (certes pas dans les mêmes conditions que les années 90) mais dans sa forme d’hégémonisme sur les plans idéologique et politique. C’est encore fort possible que çà reviennent avec les résidus du FIS restés presque intacts, les Rachad, le MSP ce parti politique de la mouvance des Frères Musulmans affiliée à la Turquie notamment.

    Donc, c’est bien de montrer du doigt ce qu’on appelle les « extrémistes » mais il faut faire l’effort expliquer le noumène des choses, l’origine, les raisons pour lesquelles ils ont existé pour mieux s’en sortir de cette techtchouka et khalouta algérienne, pour espérer en guérir un jour, si possible.

      Mouvement ....Algérien
      24 septembre 2020 - 3 h 12 min

      1. Nasser est mort.
      2. Le Baathisme etait Laic. La preuve est que le mouvement dit De la Nation Arabe a été theorise par des Chrétiens et n’a pas grand chose a voir avec l’islam.
      3. Les Frères musulmans Egyptiens d’hier avec Nasser ne sont pas plus appréciés Ajourd’hui Par le Marrchal.
      4. Bizzarrement le rejet inspire par les frères est justement ce qui permet au Marechal d’etouffer toute Dissidence Fut-elle démocratique .
      5. Les positions des initiateur du déclenchement de la revolution en 1954 on ete tres clairs et critiques Ded Oulemas en tant qu’organisation mais pas a titre individuels. Cf Boudiaf dans Eljarida de 1974.
      6. Le PPA a la veille de 1954 subi des divisions du fait de visions différentes et des Derives autocratiques et du culte de la personalite vouee a Messali.
      7. A ce moment la, redémarrer des polémiques sur fond de berberisme aurait été simplement une Faute Poltique majeure..
      8. Le contexte de l’époque est a la suspicion et c’est légitime meme si ce n’est pas ideal.
      9. Il est facile de refaire le match plus de 60 ans Apres…
      10. La suite est connue
      11. Le mouvement culturel doit se distinguer de la politique
      12. Peut-etre le Plus Important, refaire de ce mouvement un mouvement Indigene Algerien loin des influences extérieures et des theories Essentialistes et y compris d’une Diaspora Déconnectée et quelquefois sous Influence meme si je me trompe surement pour beaucoup et je m’en excuse par avance.
      Tahya El Djazair

        raisonnement à postériori hors de la situation de l'époque
        25 septembre 2020 - 19 h 59 min

        ya l’internaute @mouvement ….Algérien 24 septembre 2020 – 3 h 12 min , vous raisonnez à postériori et ce n’est pas comme çà qu’on critique un avis ! moi, je parle du contexte de l’époque vous me parlez de ce que le monde arabe et l’Algérie est aujourd’hui, ce qu’il est devenu ! c’est trop facile ! Moi je parle sur la base d’archives, d’écrits, de déclarations des Ouléma algériens, de leurs publications sur leur journaux de l’époque édités au Caire, de déclarations de responsables kabyles du mouvement national, des livres qui ont été écrit sur « la crise berbère de 1949 » !

    Zmigri.
    22 septembre 2020 - 15 h 39 min

    Le berberisme veut dire nous sommes d’une région de L’Algérie mais nous sommes pas Algériens,svp aimé nous on est de vôtre côté.le kabyle veut dire je suis Algérien et je suis fier de ce que je suis.

      C’est légitime et noble
      23 septembre 2020 - 5 h 05 min

      De revendiquer la preservation et la promotion du fond culturel Algérien. Je salue ceux qui le font sans arriere- politique.
      Certains Extrémistes se sont Infiltres dans cette voie pour faire DEVIER ces luttes sur le terrain du Tribalisme, du racisme anti-arabe, et du dénigrement systématique non pas de l’extrémisme religieux mais de la Religion tout court…
      Ils ont denature le combat légitime et se faisant se sont fait les Meilleurs allies de tout pouvoir autoritaire qui se présente alors en Protecteur de la Nation.
      En ce qui concerne les partis religieux, a ma connaissance ils sont interdits et c’est tres bien ainsi.
      Amicalement

    Un zmigri
    22 septembre 2020 - 15 h 29 min

    Le berberisme est né en France par certains « artistes » dont certains sont morts et quelques uns sont vivants et continuent à chanter les discours de l’identité,de la culture ,d’une seule région et du couscous avec le drapeau berbère créé par mohand aarav pour se séparer du peuple amazigh,arabe et musulman.le problème est entre lès KABYLES qui sont l’origine et sont L’Algérie et le BERBERISME qui est créé en France et aidé par lès tv et gouvernements français de Charles jusqu’à Macron pour laissé L’Algérie toujours préoccupé par des faux problèmes.on a vu comment ils interdisent lès regroupements de plus de 10 personnes dû au covid19 et autorisent des milliers de personnes manifesté sans se soucié dès contaminations,même quand il s’agit de L’Algérie les haineux à leurs têtes les supporters et enfants dès tortionnaires ont fermé l’oeil ils veulent du mal a nôtre pays que malheureusement ont trouvé dès gens qui ont vendu leurs dignité en échange d’un smig de quelques euros et apparences dans lès tv et merdias.

      Linda
      23 septembre 2020 - 1 h 50 min

      Evidemment, tu es nul en histoire. Tu n’as jamais entendu parler de la crise de 1949.

      Un zmigri.
      24 septembre 2020 - 0 h 42 min

      Mon histoire avait commencé en 1832.celle Charles 2 Gaulle et de L’Algérie française je connais pas pas et ça m’intéresse pas elle est fausse.

    ZORO
    22 septembre 2020 - 6 h 15 min

    Dans tout ca je continue a me demander pourquoi on a cree le mot amazigh et son drapeau en Paris et en 70?
    SIGNE.ZORO. ..Z…..

      Anonyme
      22 septembre 2020 - 9 h 03 min

      Pfffff… tu es décidément irrécupérable. Les frères musulmans égyptiens qui t’ont enseigné ont bien fait leur boulot…

        ZORO
        22 septembre 2020 - 13 h 38 min

        La seule explication que j ai eu travers ce site ,c est que le mot amazigh existe depuis qu un chanteur des annees 40 ou 50 l’ a placé dans une chanson (levez vous oumazighen ou hommes libres, ) Ce chanteur est aujourd hui source d improvisation pour ZITOUT qui se met a appelé ses fans EL AHRAR (hommes libre) . reste a savoir qui est plus libre que l autre, les amazigh de Mehenni ou les AHRAR DE Zitout ????
        SIGNE.ZORO. ..Z….

          Anonyme
          22 septembre 2020 - 14 h 58 min

          Mais on s’en fiche de ce nom. Appelles les berbères, numides, gétules ou tout ce que tu veux… tu n’a rien toujours rien compris

          On s' en fiche de ton avis!
          22 septembre 2020 - 16 h 35 min

          L’ identité n’est pas une question de majorité mais de sensibilité. Avec un islamiste ou un mutant je n’ai rien à partager, mais beaucoup m’ unit aux cultures et peuples de progrès.

    Ces gens qui s'appellent Algérien, Anonyme ...
    21 septembre 2020 - 15 h 27 min

    …de quels algériens vous parlez ? De ceux qui traient la vache Algérie et qui envoient le lait aux Emiratis ?
    Fakou !!!!!!!!!!!!!!!!!!! Votre crédit se termine, vous êtes suspendus (car votre nature vous incitent à la trahison) entre les authentiques algériens qui revendiquent leurs racines qui ont payé et payent toujours le prix pour ça et les Emirats qui vous imposent un billet d’entrée au club, hors de prix ! Vous croyez vous acheter toutes les virginités avec de l’argent. Erreur !
    D’ailleurs, il se lit dans vos commentaires grossiers et vulgaires que panique des lendemains moroses.
    Vous n’avez d’ Algérien, que le pseudo !

    Un Algerien.
    21 septembre 2020 - 13 h 53 min

    La différence entre rashad de zitot cette PESTE qui vit à Londres veut othmaniser nôtre pays et le CHOLÉRA du berberisme qui à détruit le cerveau du kabyle veut benêtiser L’Algérie.Aucune dignité d’hommes libre ils vivent avec l’argent dès turcs et Français et aboient derrière leurs dos.

      un Algérois
      21 septembre 2020 - 16 h 54 min

      toi tu vis avec le cachir c’est pas comme eux…tu aimes le piyi…

    Anonyme3
    21 septembre 2020 - 13 h 00 min

    Les berberistes extrémistes benêtistes avec lès zouaves du MAK quoi qu’ils font ne peuvent pas bouger un cheveux de L’Algérien.on a vu lès hommes qui ont fuient leurs maisons et ramener dès étrangers pour détruire leurs pays comment ils sont devenu tous MEDLOULINES personne sur cette planète ne lès respectes,la même chose en Algérie!…

    Le petit MAC, le Grand diable FLN et les Vendus Arabes...
    21 septembre 2020 - 11 h 31 min

    …qui négocient dans le dos de tout le monde avec les pires ennemis de nos peuples.
    Pourquoi toujours comparer les choses incomparables dans le seul et unique but de faire sensation et diversion ?
    De même que les gens du FLN pour cacher leurs méfaits, épisodiquement, accusent leurs frères kabyles dans leur ensemble de manière éhontée. Les mensonges, plus ils sont gros, plus ils passent.
    Qui allez-vous tromper en montant en épingle le petit MAC et en minimisant les méfaits de 58 ans de FLN’tox qui à mis l’Algérie en coupe réglée ? Et les diaboliques arabes qui font des bébés dans le dos à tout le monde et a qui l’Algérie fait allégeance sans rendre compte à personne ? Arrêtez le racisme anti-kabyles et commencez plutôt à faire tous votre autocritique.

      essaid
      21 septembre 2020 - 20 h 59 min

      tout a fait d’accord avec vous votre commentaire a résumé

        Dola
        22 septembre 2020 - 12 h 44 min

        Joliment résumé , merci et Bravo .

    kamel mestar
    21 septembre 2020 - 11 h 21 min

    Analyse claire et pertinente
    le verbe est haut et tous les mots ont violemment foudroyés les maux des neo berberistes
    bravo l artiste

    ISGHy
    21 septembre 2020 - 4 h 17 min

    Il me semble, à la lecture de l’article et des avis donnée par les lecteurs, que beaucoup d’entre nous n’ont pas encore compris que l’Algérie est Algériene unie et indivisible.
    Son peuple Amazigh ne laissera ni les Berbéristes ni les Arabo-Baâthistes détruire encore plus ce pays dont certains de ses fils se sont sacrifiés et continuent à le faire pour libérer leur patrie des mains du colonisateur Français ainsi que des mains des voyous qui ont pillé et volé ses richesses et ont appauvri ce peuple.
    YAW FAKGOU ! Berbériste + Arabo-Islamo-Baâthiste = Système en place depuis 1962.
    Une chose est certaine mes amis, les Algériens dignes de ce nom, vont tôt ou tard libérer leur patrie.
    Alors, les microbes, les doubabs et les virus seront proscrits à jamais de cette terre.

      Slimane
      21 septembre 2020 - 8 h 02 min

      Merci et bravo. Bien vu a 100%.

      Anonyme
      21 septembre 2020 - 9 h 20 min

      Les berberistes ne veulent pas la destruction de l’Algérie. Ils veulent juste construire une Algérie Algérienne et non batiste. Revendiquer son Algérianité est au contraire à saluer. Les indépendantistes ne sont pas berberistes puisqu’ils ne revendiquent plus la berbérité de l’Algérie veulent diviser le pays. Arrêtons d’utiliser le mot berberiste à tort et à travers. Je suis berberiste et anti-independantiste. Ce n’est pas difficile à comprendre non??

      Lyes2993
      21 septembre 2020 - 9 h 47 min

      100% OK avec vous cher forumiste patriote ! j’ajouterai que malheureusement une bonne partie des MAKistes et autres ne sont que des suiveurs aveuglés par les manipulations et mensonges en tout genre … et de plus comme si la France aux manettes était un modèle dans la gestion de la diversité etnique et culturel ( l’histoire passée ou contemporaine nous donne beaucoup d’enseignements sur les donneurs de leçons).

        Algeristan
        21 septembre 2020 - 19 h 15 min

        L’ Algérie  » algérienne  » veut dire pour beaucoup le haik Blanc et la mosquée keshawa, rien de Berbère mais une Algérie dessinée par benbadis et boumedien, tout cela avec cette hypocrisie de l’ islamisme qui unirait tous. Au plus ils vont vous reconnaître l’ amazigh comme deuxième langue de l’ islamisme! C’ est diluer

      la faute vient du pouvoir FLN/DRS de 62.
      21 septembre 2020 - 9 h 56 min

      @ISGHy 21 septembre 2020 – 4 h 17 min ? Ya si bahbouh au pseudo bizarre, d’abord il ne faut pas confondre « berbériste » et « makiste ». Un berbériste est un algérien qui combat légitimement et c’est son droit, pour la rehabilitation et la reconnaissance de sa langue et de sa culture légendaire en Algérie, et un « makiste » est un algérien qui combat pour l’indépendance de la Kabylie car il excédé par le le pouvoir algérien , il ne fait plus confiance à ce pouvoir qui a étouffé sa langue et sa culture en 62 et même avant l’indépendance ! Dans les deux cas, la faute vient du pouvoir en place, qui est autocratique, dictatorial, prédateurs, sectaire et qui a détourné les idéaux de la révolution en 62. NB : la grande majorité des berbéristes kabyles ne sont pas des makistes ! 3hass rouh’ek kho !!

    TV FR
    20 septembre 2020 - 23 h 54 min

    Encore une chaine TV qui diffuse un documentaire négatif contre l’Algérie.
    Quelques vérités comme dans tous les pays maintenus en sous-développement par l’ex-colon et ses lobbies.
    Ils critiquent le retard comme pour le Sénégal sans pour autant dénoncer qui corrompt les fantoches installés par eux.
    Et puis toujours ces séparatistes manipulés bien installés outre mer, avec leur drapeau qui n’a pas de raison d’être dans les nanifs car le problème de la langue a été reglé.
    Des mensonges sur les chiffres et le mode de vie traditionnel Algérien.
    Une pipelette qui joue leur jeu avec l’accent parfait de chez fafa.
    On dénonce les malfaçons dans les constructions d’HLM, en visant les entreprises étrangères alors que l’on sait que c’est le manque d’expérience, de sérieux et de contrôle de nos travailleurs Algériens aux employeurs corrompus.
    OUI les contrôleurs aussi sont corrompus pour laisser passer ces rafistolages sans les dénoncer.
    Dans toute l’Afrique les jeunes veulent émigrer.
    Ailleurs les gens sont dans des bidonvilles.
    J’espère que VITE les autorités vont sévir et opter pour le vrai changement!
    L’Islamisme guette toujours.
    Il ne faut pas imposer aux entreproses étrangères lors du clef en main, d’embaucher des travailleurs de chez nous, car le resultat on le connais ; aucune conscience professionnelle. Que du CAMOUFLAGE;
    Le but de l’emission etait celui de dégoutter les gens: But atteint !
    Les médias en veulent à ce gouvernement car il veut s’emanciper des conseils de fafa et du commerce toujours gagnant pour eux!
    Arrêtez de leur donner des contrats ! de les nourrir.
    Ils deviendront soudain aimables et feront des reportages flatteurs sur nous!
    POURQUOI NOS JOURNALISTES NE FONT PAS DES EMISSIONS INTERVIEWS…SUR LES GILETS JAUNES, LES ZONES DE NON-DROIT, LES PROBLEMES QUOTIDIENS ET LA DECADENCE?
    Si le fameux faux journaliste n’était pas accrédité chez nous, attaquez les en diffamation;
    Creez des lobbies, harcelez-les ! Défendez-vous!
    Les salamaleks du Drion avec son homologue ne doivent pas vous faire oublier qu’ils sont hypocrites et malsains.
    Lancez les projets Hamdania phosphate fer montage vrai de vehicules car c’est cela qu’ils cherchent à encore bloquer !
    On en est encore à acheter des vehicules neufs et d »occasion ! Réagissez.
    TEBBOUNE : Vengez-nous Messieurs les dirigeants sinon vous devinez ce qui va encore nous arriver…dénoncer les haut et fort et punissez-les !
    LES INVESTISSEURS NE MANQUENT PAS , C’EST LES CONDITIONS QUI SONT MAUVAISES !
    Le gaz Russe US et de méditerannée arrive ! alors VITE!
    Le pétrole n’est plus une garantie !
    Avec 700 écoles islamiques on va droit vers la CATA !
    COURAGE !

      @TVFR
      21 septembre 2020 - 12 h 32 min

      OUi hier le doc sur M6 TV hier soir.
      C’est le genre d emontage où il suffirait de changer le titre , nom du pays et ça passe pour toute l’Afrique.
      La nenette graçon c’est toujours la même qui est médiatisée, elle ne represente vraiment pas les femmes du pays, loin de là !
      Et côté belles réalisations, métro, tramway, littoral, oeuvres d’arts, tunnels , autoroutes, usines, agriculture…ça ils n’en parlent jamais, dans aucun de leurs montages haineux financé par les mêmes lobbies jaloux traitres.
      Avec une camera et des complices, tu vas dans n’impoorte quel pays et tu trouvera de quoi le salir ou le flatter!
      au choix, pour le voisin on montre une nana bien aguichante en train de deguster une glace dans une belle avenue, et chez nous c’est une vieille qui souffre dans un village pauvre…

    Anonyme
    20 septembre 2020 - 23 h 33 min

    Un parti séparatiste pour quoi faire et pour servir quoi? La cause kabyle? La Kabylie est algérienne, c’est une région de l’Algérie, le problème c’est que il y a trop de corruption, et le reste vous connaissez la chanson, …l’idée de créer un état kabyle , ça ne serait pas une solution, ce n’est pas une bonne idée.

      Anonyme
      21 septembre 2020 - 8 h 11 min

      L’Algérie arabe vit de la négation de la Kabylie.

    toto
    20 septembre 2020 - 18 h 46 min

    Chiche! cite-moi un seul berbériste de la première heure et je je lirai ton article du début à la fin?

      Anonyme
      20 septembre 2020 - 20 h 00 min

      Sur le net tu peux tout trouver. Il y a même de bons documentaires sur youtube qui résument le mouvement berbère depuis la 1ère heure. Le dernier de ces berberistes avait un bac+5. Ils étaient médecins, pharmaciens, économistes, juristes, linguistes etc… je me souviens que dans les assemblées générales à la fac ça volait tellement haut qu’il fallait un sacré bagage historique pour suivre!!

        toto
        22 septembre 2020 - 10 h 22 min

        …. quand il s’agit de torpiller la composante amazighe de ce pays ne s’embarrasse pas des clichés en tout genre. Je n’ai jamais vu ni entendu quelqu’un parmi eux prendre un sujet « ENA et la crise Berbère » par ex, un personnage « Boulifa-Maameri » par ex et faire une analyse rétrospective de leur contributions en rapport avec le débat actuel. …

    Chicago92
    20 septembre 2020 - 17 h 31 min

    Ce qui est malheureux chez ces gens c’est que vers le milieu et la fin dès années 90 ont tous envahit la France et le Canada comme le (…) en ramenant un par un le père,la mère ,lès frères,lès soeurs ,lès cousins et amies.ils ont trouvé dès musulmans de toutes nationalités qui vivent depuis dès décennies et nées de plusieurs générations et ces nouveaux débarqués complexés qui se prennent pour dès gens bien intégrer et mieux civilisé que lès autres demandent aux musulmans de retourner chez eux ou d’aller vivre en arabie.YAKHI WAKT ET YAKHI DENIA.ou est leurs combat? ils ont tous quitté leurs sois disant pays.(…)

    Belveder
    20 septembre 2020 - 17 h 24 min

    pour Avancer dans le Débat on devrait peut étre demander a ces «  »independantistes » » de nous éclairé un peu sur leur projet ,,son contour,les térritoires revendiqués leur statut ….et bien d autres aspects au lieu de sortir hurler » » pouvoir assassin et tourner en rond..avec ce qui leur sert d étendard

      Anonyme
      20 septembre 2020 - 20 h 34 min

      Ce serait une perte de temps. Mehenni lui-même est incapable de convaincre le dernier des kabyles parceque son projet n’est qu’une construction chimérique qui donnerait de l’urticaire à n’importe quel historien. Quand leur chef en personne n’est pas convaincant, je vous laisse imaginer ce qui se passe chez ses subordonnés! Quand je dis que tout est du bluff dans ce « parti » j’en parle en connaissance de cause (je connaissais Mehenni avant la création du MAK). Je les connais parfaitement et je sais qu’il me haïssent car je les ai vus grandir et intégrer le MAK. Ils ont même essayé de me « recruter ». Résultat: j’ai fait sortir du MAK celui qui était censé m’enroler!! Son point faible c’est le manque de cadres instruits. L’immense majorité des berberistes instruits de la première heure est nationaliste et ne l’a pas suivi. C’est pour cette raison que ce micro-parti ne m’a jamais fait peur. J’avait dit en 2001 que ce parti n’aura jamais Kabylie, près de 20 ans après ce parti est toujours à la case départ.

        Anonyme
        20 septembre 2020 - 21 h 58 min

        Encore une fleur pour soit même si ça peut rassurer pourquoi pas.

    Djazairi.
    20 septembre 2020 - 16 h 56 min

    Ce Monsieur ressemble à un vrais barbarus chassé de Grèce,son combat n’est pas en Algérie.personnelement je ne reconnais pas lès berbères qui pour moi sont lès colonisateurs dès kabyles et c’est eux avec lès salafistes qui sont la cause de cette haine et division qui devient chaque jour visible.

    Yacine
    20 septembre 2020 - 16 h 15 min

    @Mesloub Khider , Vous pouvez proclamer sur tous les toits du monde que vous êtes né en Kabylie ou à Tataouine , cela ne vous dédouane pas et ne vous autorise pas à insulter les Kabyles qui sont une partie intégrante du peuple algérien , et ce n’est pas vous qui nous l’apprenez !
    D’autres part , les kabyles de service , qui pour un strapontin offert par le pouvoir , qui pour la mangeoire , qui par masochisme ou tout simplement pour plaire à leurs maîtres en haut lieu , ont vendu leur âme , sont légion !
    De Mouloud Kacem n’Ait Belkacem qui se prenait pour le plus arabe des arabes en présidant le haut conseil à l’arabisation pendant des décennies et qui se trouve maintenant dans la poubelle de l’histoire , à Ali Haddad qui déclarait qu’il était arabe parce qu’on naissait arabe automatiquement ..et la liste est longue. N’est ce pas vous qui avez déclaré sur Médiapart du trotskiste Edwy Plenel : » Un Kabyle est un Arabe qui parle kabyle  » . pouvez -vous être un peu plus claire ?

      Nationaliste Algerien au Service pas de Service..
      21 septembre 2020 - 6 h 00 min

      Les nationalistes Algeriens sont tous au Service de la Nation. Il y a des Oranais de Service, des Targuis de Service etc….OUI Tous au Service de leur Pays et pret a tout les Sacrifices.
      Tahya ElDjazair

    Anonyme
    20 septembre 2020 - 16 h 12 min

    Ma question à votre journal, pourquoi des articles sur les autonomistes kabyles ou indépendante berbère mais jamais un article sur les baathiste, islamistes à la solde de l’Égypte et bensaoude ?!!!

      Quels baathistes ?
      22 septembre 2020 - 4 h 51 min

      Saddam ? Il est mort.
      Nasser ? Il est mort
      Bachar ? Je sais plus trop
      Mais bon ils sont ou ces Baathistes Flamboyants pur et dur…?
      Le plus jeune doit avoir l’age et l’alacrite de Boutef

    YIWEN
    20 septembre 2020 - 16 h 06 min

    L’acharnement contre tout ce qui est amazigh en général, et kabyle en particulier, auquel on assiste sur ce média et d’autres ne fait qu’exacerber les antagonismes entre les uns et les autres. Les causes pour lesquelles nous luttons sont légitimes et relèvent du droit naturel dont personne ne peut nous priver. Le Grand Idir disait dans une de ses chansons: « Di tlufa nerwa / Igh-d isenttaqen / Ur nebehba ara / Nukni mačč d-imcumen ». Notre combat est pacifique et aboutira. La violence est à chercher ailleurs.

      Belveder
      20 septembre 2020 - 16 h 55 min

      l acharnement ??? combat ,,?? explique nous tu revendiques quoi en 2020 pour ta cause ??

        YIWEN
        20 septembre 2020 - 19 h 54 min

        @ Belveder: un contrat social/projet de société c’est quoi ? C’est un groupe d’individus (1000 ou 100 millions) qui se mettent d’accord sur un mode de vie en commun fondé sur des règles acceptées par TOUS. Or, nous ne sommes pas dans le même projet de société et personne n’oblige personne à vivre avec lui. Dites-moi…. pourquoi les médias algériens ne font pas de sondages d’opinion sur toutes questions, politiques ou autres ? Pourtant c’est un outil qui permet de se renseigner sur l’état d’esprit et les envies des uns et des autres! Pourquoi pas un sondage pour voir combien d’électeurs iront voter le 1er novembre ?

    Lezarabe
    20 septembre 2020 - 15 h 52 min

    Ces pseudo intellos on trop cicatriser la kabylie de grace arrete vos sujets divisionnaire sur la kabylie et du coup on peut pas douter leurs Nif horma courage patriotisme generosite…a chaque vote c la meme haine envers les kabyles.

    Lheq
    20 septembre 2020 - 15 h 46 min

    « Si les premiers berbéristes pouvaient se targuer d’être de brillants intellectuels au courage exemplaire forgé par leur militantisme politique opéré sur le territoire algérien »
    Alors, pourquoi vous ne les avez jamais soutenu?
    Les indépendantistes dérangent même le fond de votre âme, car ils vous coupent l’herbe devant votre cadeau d’officialiser TamaziYt pour mieux la tuer. Nous avons compris.

    Cwiya
    20 septembre 2020 - 14 h 29 min

    Les Arabes, il n’y a en a meme pas un million parait-il. D’ailleurs, ils sont entrain de faire la paix avec leurs cousins Hebreux. Puis, il y a le reste. Le reste, la majorite’ sait ce qu’elle est et l’est et cherche a l’ameliorer avec une honorable Integrite’, c.a.d. dans le respet de soi et d’autruit.Puis, il y a les ZAMBIES – et chaque societe’ a les siens avec leur label special local. Chez nous, en Kabylie, on a les KDS. Bien adule’s par quelques proches des leurs, c.a.d. famille immediate, mais vomis par la socitete’ invisible, celle qui habite les montagnes, rivieres, l’air… l’ame de la Kabylie qui honte quiconque qui y pose pieds, qui respire son air ou appercoit la silhouette. La Kabylie a une ame. Oui nous en avons aussi des zambies, et on les appele des KDS. Ils finissent comme a finit le rat de labo du regime FAUX arabe et FAUX musulman, c.a.d. l’ex- 1er zambie !(…)

    Bitami
    20 septembre 2020 - 14 h 02 min

    Monsieur Mesloub Khider,
    Bravo pour vos analyses très pertinentes. Moi-même quand j’écris sur ce même journal et sur la même thématique, on me traite de tous les noms d’oiseau. Je reste persuadé, tout comme vous d’ailleurs, que l’islamisme et le berbérisme représentent la peste et le choléra. Ceux qui prétendent avoir reçu du bon Dieu un acte de propriété de l’Algérie sont indigents intellectuellement. En fait, les tenants de la pureté ethnique sont malades au vrai sens du terme. Je vis et travaille au Canada depuis quelques décennies et quelque part même si mes racines restent profondément algériennes du côté de la tombe de Okba je me sens également Canadien au sens d’une citoyenneté bien assumée. Une anecdote: dernièrement, ma femme (Algérienne d’expression kabyle) et moi rentrons entre dans un magasin à Montréal et le propriétaire pour faire bonne impression nous demande notre origine. Sur ce fait, il s’aventure un peu plus en disant vous êtes arabes ou kabyles. M’entendant dire qu’en Algérie il n’y a que les algériens il a commencé à bafouer ceci : c’est que j’ai des amis arabes et kabyles qui n’arrêtent pas de se chamailler !! Dites leur qu’ils sont Algériens et c’est tout! fut ma dernière sentence. Ce n’est pas la première fois que ça m’arrive à Montréal. Je laisse les commentateurs juges de cette anecdote. En terminant, merci MK et surtout continuez à écrire pour que l’on puisse trouver un remède à la peste et au choléra!

      Algerien Pur Et Dur
      20 septembre 2020 - 19 h 34 min

      On continue a tourner en rond et en rond. Comme me le disait mon pere allah yarahmou, la frontiere entre le parler chaoui et la parler kabyle etait quelque part du cote de Setif. Apres une succession de dictatures arabo baathistes consolidees par une ecole abandonnee aux soins de Taleb el ibrahimi, un autre qui se croit plus arabe que le vrai arabe, les deux parlers berberes ont perdu beaucoup de terrain. Il n’y a pas de berberistes en algerie. Il n’a que des berberes. Par contre il y a beaucoup d’arabistes. En d’autres mots, il y a que ceux qui ont guarde leur enthenticite et ceux qui l’ont perdu grace aux ravages d’une ecole au service de l’arabo-baathisme. Le jour ou on reconnaitra tous cette triste realite sera le jour ou on arretera ce debat sterile. Ce jour la peut etre on se mettra tous a la tache de sauver ce qui reste de notre vraie identite. Prenons example de ces vieux volcans qui soudain jaillissent apres des centaines d’annees de sommeil.

        Amazighkan
        20 septembre 2020 - 21 h 05 min

        100% de ton avis !

        Krimo
        20 septembre 2020 - 22 h 00 min

        Algerien Pur Et Dur,

        Je vais vous donner plus « Algerien immaculé et inflexible » mais contre une question. Votre Algerie commence quand ?

          Souk-Ahras
          21 septembre 2020 - 7 h 01 min

          @Krimo, bonjour,

          « … mais contre une question. Votre Algérie commence quand ? »
          Quelle question cher ami, c’est comme demander à affecter coûte que coûte un résultat « déterminé » à une division d’un nombre par zéro.
          Si tu me le permets, je dirais qu’elle commence là où finit la bêtise humaine. Et ce n’est pas demain la veille. Nos aïeuls étaient moins cons dans leur définition du particularisme dans l’unité.

          Krimo
          21 septembre 2020 - 16 h 29 min

          Souk Ahras,

          Bien le bonjour

          Mon bon ami message reçu. La question …… c’est l’épisode des Marsiens qui m’est revenu a la gueule ….. et qui se perpétue en plus naturel.

          Un article anodin sur El Watan du 20 Septembre, le financement des Partis par l’Etat. Au dela de l’écœurement par les chiffres …….ce qui navre c’est l’attitude des porte paroles, le must celui du FLN, la cinquantaine (d’après sa photo) pas consommée, suppose lettré, qui crie au viol de la Constititution relatif au Financement de l’Etat de son Parti alors qu’il n’est pas foutu de lire l’ article y afférent, pourtant clair …… et le culot prétendre ester en justice l’Etat au nom de cette même Constitution. Pour exister il criera a l’envie « notre Parti ce sont 500 000 adhérents » et n’a pas notion que par les petites cotisations des travailleurs algériens en France (rançons diront certains) ce Front a finance une guerre. Combien étaient-ils ? Au point ou apres 62 on parlait et parle encore de « Tresor du FLN ». Malgre toute la « boulitik ambiante » en ces temps, Khider (allah yarahmou) est reste digne apres son escapade et pactole en main, comme si  » l’échappée libre » lui aurait été inconnue.

          Je clos sinon faudrait se draper dans une « sortie- de- bain » pour éviter l’effet des lacrymales.

          Bien des choses

    Kahina-DZ
    20 septembre 2020 - 13 h 58 min

    OUI, c’est vrai, les militants berbéristes de la première heure étaient de valeureux Algériens patriotiques. Il représentaient la classe intellectuelle de l’Algérie = HAUT NIVEAU !!
    Mais pourquoi cette dégradation jusqu’à se jeter entre les bras des sionistes et le makhzan??
    Un article pour répondes à cette question serait le bienvenue !!

      Anonyme
      20 septembre 2020 - 16 h 26 min

      N’exagérons rien, un seul abruti a décidé de se prostituer et demander l’aide des sionistes. Ces sionistes le connaissent très bien et savent qu’il ne représente rien. Il font semblant de l’écouter

      @Kahina-DZ 13h58mn
      21 septembre 2020 - 22 h 25 min

      Il ne faut pas non plus tomber dans l’excès comme aiment à le faire beaucoup d’autres par diversion, car c’est un moyen de faire oublier leurs multiples méfaits.
      Beaucoup brandissent le MAC et quelques berbéristes identitaires comme un trophée de guerre. Que représentent-ils statistiquement, une poignée tout au plus…Moi, je suggère qu’on établissent un inventaire par région de tous les harkis, traîtres, faux moudjahids voleurs, vendus, des ripoux en tous genres (police, justice, douane etc…) pour clouer le bec à de bien pseudo-nationalistes hypocrites qui poussent de partout des cris d’orfraie ! Si on était un pays démocratique, on aurait pas fait une fixation sur cet épiphénomène, les urnes s’en seraient chargé.

    anonymus
    20 septembre 2020 - 13 h 22 min

    algerien originaire de la kabylie ? mais pas kabyle , car en kabylie il ya une entite qui sert mieux la cause araboislamiste que les arabes eux meme et vous en faites parties

      Anonyme
      20 septembre 2020 - 14 h 08 min

      Reconnais au moins qu’il a le mérite de distinguer entre les berberistes nationalistes et les indépendantistes contrairement à certains pour qui le mot berberiste est devenue une insulte

    H. K. Deveraux
    20 septembre 2020 - 13 h 05 min

    Divulgation Complete: Je ne soutiens les objectifs politiques du MAK. Je suis d’origine Algerienne et Berbere de Kabylie.
    Faire de l’amalgame des Principes Politiques de Mr. Ferhat et son parti politique avec l’Islamisme est une myopie d’analyse politique au mieux, et une delinquance scandaleuse voire fraudulente et malhonnete au pire.
    Ferhat et ses compagnons sont des gens qui ont combattu le regime mafieux, criminel et dictatorial de Boumedienne et de ses acolytes pendant des dizaines d’annees. Ce qui lui a valu de bonnes annees de sa jeunesse dans les pires des taules algeriennes. Il a decouvert depuis un bout de temps avant bien d’autres que le regime algerien ne negocie pas, il tue pour preserver son pouvoir et son sens « d’injustice ». Le MAK ne revendique pas qq chose d’etranger aux Algeriens…comme ISLAM COLONISANT d’esprit, ou ARABE (langue etrangere tout comme toute autre langue d’envahisseurs, y compris le francais), il revendique une langue Millenaire de l’Afrique du Nord, une culture Millenaire, un sens d’etre Millenaire! J’ai grandi en Algerie, ou le monde s’en foutait de notre reliogesite ou foi…..le WAHABISME et l’ISLAM colonisant en a voulu autrement…. Mr. Ferhat n’a pas connu son pere comme la nature l’aurait voulu, car son pere a donne sa vie pour cette terre que l’on veut remettre comme cadeau au moyen orient et Sheikdoms d’arabie…. Donc je vous demande d’arreter vos fausses comparaisons et paralleles fallacieux. Ne masquez pas votre identite non plus! A bon entendeur SALUT!

      Tu te trompes
      20 septembre 2020 - 14 h 06 min

      Si tu penses qur Mr M. est un défenseur de la langue, c’est que mon pauvre tu n’a rien compris.
      Tu es en France et tu donnes des leçons d’histoire aux Algériens.
      Et puis a propos de la langue arabe, Il y eu au cours de l’histoire et jusqu’a aujourd’hui des algériens de langue maternelle berbère qui ont produit des travaux admirables en Arabe d’autre en Français
      Tu t’eriges en Linguiste et tu viens donner des lecons.
      Alors essaies de lire et réfléchir avsnt de sortir des Inepsies du genre les Colons Arabes.
      Tu lis trop de propagande mon ami, Reveilles toi on est au 21e siècle.
      Tu veux parler en Kabyle. Chaoui, Targui ou Chinois, ne te genes pas mais arrêtes de nous servir Ta soupe raciste. Je sais ca fait Genre a Paris de cracher sur l’Arabe mais min pauvre Trouves autre chose pour te faire Accepter.
      J’arrête ici parceque je pense que c’est peine perdue.
      Note: Ne te préoccupes pas de l’Algerie
      car je doute meme tu y ai jamais vécu vu ton discours delirant.

      @ said dz.
      20 septembre 2020 - 15 h 19 min

      Pas la peine de le dire on le sait depuis 1963, donc naima salhi avait raison elle combat lès makokos avec multiples masques.

      mssissou
      20 septembre 2020 - 15 h 46 min

      pour h k devereaux vous defendez l’indefendable de dire que ferhat mehenni qui d’apres votre analyse est un saint non monsieur ferhat mehenni est un extremiste separatiste qui n’a pas sa place en algerie dans mon entourage et dans ma famille proche et plus large on a etudié le tifinagh dans la clandestinite des annees 1970 mais on est pas des separatiste comme l »est c’est energumène l’algerie est une et indivisible et pluri culturel a bon entandeur ouvrez bien vos oreilles et bien les deboucher

    SaidZ
    20 septembre 2020 - 12 h 58 min

    personne ne peut nier l’apport considérable de Ferhat Mehenni dans le combat politique algérien. Un grand militant, un grand Homme. qu’on est pour ou contre ses idées politiques, il ne mérite que respect.

    ZORO
    20 septembre 2020 - 12 h 14 min

    Je m en fou ,tu t en foux, on s en fout, ILS SONT FOUS malgres toutes ces entorses je reconnais a carante lieues l envoyeur. (Take care).
    SigneZORO. ..Z….

      Lezarabe
      20 septembre 2020 - 13 h 04 min

      Cheers buddy you’re my best friend ZORO me and you we don’t care, no need to add others it makes me seething just me and you. Take care mate.

        ZORO
        20 septembre 2020 - 14 h 12 min

        GOD BLESS US FROM CORONA ( I hope you believe on him)😃😃
        SIGNEZORO. ..Z….

          Lezarabe
          20 septembre 2020 - 16 h 57 min

          Yes I do I’m not an atheist mate nor a racist if you know what I mean. Cheerio

      kadi salah
      20 septembre 2020 - 13 h 16 min

      le journaliste kabyle ou de ain el hammam ne justifie pas etre anti kabyliste meme les harkis de 1954 -1962 sont tous natifs d algerie ils sont quand meme traitres

        Nuance..Pro Algerien pas pas Anti Kabyle
        21 septembre 2020 - 5 h 55 min

        Etre Un Nationaliste Algériens ne fait de personne un Anti quelque chose…sauf ceux qui se sentent vises.
        Qui se sent morveux qu’il se mouche !
        Tahya ElDjazair

      Anonyme
      20 septembre 2020 - 15 h 16 min

      Cette identité « kabyle » à été créée par la france coloniale dont le role est de faire bloc aux arabes d Algérie.

        Lheq
        20 septembre 2020 - 15 h 52 min

        Quelle blague! Avez vous déjà lu un livre??

        Anonyme
        21 septembre 2020 - 9 h 27 min

        Rire cela fait bon sang:
        Mehri, ancien secrétaire du FLN avait déclaré ceci »C’est De Gaulle qui nous a imposé l’arabisation ». La Kabylie est le lien ambilical de la Numidie, vous y trouverez culture langue et traditions millénaires. Ce qui dérange les néo-Ottoman amis/agents de la France-arabie..

    Le syndrome de Stockholm
    20 septembre 2020 - 12 h 08 min

    Khazzat. Ils veulent que l’on fasse de notre berbèrisme un agrément de leur soupe fade arabislamique. L’Etat arabe est un choix clair de la junte. Qui dit Etat arabe opte pour des valeurs arabes. L’Amazighité est aux antipodes de l’arabislamisme, soft des pseudo-laics mais surtout des hard arabistes qui finissent toujours dans le totalitarisme islamique. Un Etat arabe, meme partiellement, ou meme démocrate ne peut représenter l’Amazighité. Le monde arabe est consubstantiel à l’islamisme, il peut feindre l’ouverture mais le retour de manivelle est toujours derriére…
    Le choix sociétal a été fait au Caire par les agents de Nasser et l’on voudrait notre adhésion. Non messieurs on a fini avec le syndrome de Stockholm!

    Attention ne pas confondre MAK et FLN !!!
    20 septembre 2020 - 11 h 48 min

    que des sujets de diversion. est ce prémédité!? …..au moment où le hirak a repris son chemin vers la libération de l’Algérie. le nombre 83 .ça ne vous dit rien? Ferhat Mehenni a été agressé il y a qlq jours, vous n’avez rien entendu!? mais non on l’utilise pour diviser pour se sauver comme d’habitude.

      Anonyme
      20 septembre 2020 - 21 h 56 min

      Connaissant Ferhat vos propos naïfs me font rire. Quelle tristesse. Vous connaissez le dernier des chiffonnier palestiniens et vous ne connaissez pas un homme comme Ferhat Mhenni, il fallu que ça vous explose à la tronche pout que vous commenciez à vous intéresser à ce qui se passe en Algérie. W c’est trop tard, le mal est fait ! Des hommes comme ça ont été poussés à l’extrémisme. je suis kabyle pas acquis aux thèses indépendantistes mais en lisant certains …..

    Nekki
    20 septembre 2020 - 11 h 46 min

    Plus je lis ce genre d’article plus je me rapproche du MAK ! en une phrase je dirai que l’auteur a créé et amplifié le Mauvais berbériste selon lui pour exprimer toute sa haine envers la question berbère ;).

    amsevrid
    20 septembre 2020 - 11 h 22 min

    Appelez nous comme voulez, berbéristes, zouaves, tout ce que vous voulez… la majorité des Kabyles sont au dessus de tout ça. Nous ne serons jamais arabes ni obligés d’être musulmans.
    Nous sommes nés libres et continuerons à nous battre pour notre liberté. Point !
    Ces braves gens que vous montrez du doigt sont derrière tous les changements politique qu’a connu l’Algérie depuis la nuit des temps. Nous continuerons à vous embêter encore et encore, votre agacement est tellement jouissif qu’il ne fera que renforcer notre communauté Kabyle et notre détermination.
    Azul wa la nazoul !

    Azulaman
    20 septembre 2020 - 10 h 57 min

    C est dure de ne pas ressembler a ses petits camarades en étant petit , et de vouloir leur ressembler à l age adulte.
    Vos écris me rappelle un certain…

      AMAZIGH
      20 septembre 2020 - 11 h 55 min

      Azul. Analyse … comme d’habitude et raciste en plus.

    Les élections approchent!!
    20 septembre 2020 - 10 h 50 min

    C’est ce que je disais!! A l’approche des élections on va nous gaver avec le MAK censé représenter un danger pour faire peur, histoire de « resserrer un peu les rangs ». Le MAK n’est plus un sujet depuis des années en kabylie, et la dernière discussion à ce sujet remonte à l’agression du chef de ce micro-parti où l’avis de la grande majorité de l’assistance se résumait ainsi: « bien fait pour sa gueule »!! La discussion a duré 5 minutes avant de passer à un autre sujet. Les seuls qui jouent à se faire peur c’est ceux qui n’ont jamais mis les pieds en kabylie ou alors pas depuis longtemps. Cette campagne qui s’annonce sera un fiasco comme celle de décembre. Les 5% de votants du 1er novembre vont se métamorphoser au ministère de l’intérieur pour faire 40% comme d’habitude!!

    Belveder
    20 septembre 2020 - 10 h 37 min

    arrétons de partir dans des Analyses profondes ..la quasi totalité de ceux qui se revendiquent du MAK ont eu des papiers juste aprés l épisode des AAROUCHS en 2001 Lorsque la FRANCE les a accueilli pour les plus «  »Débrouillards » » » les autres sont resté au village laché par les Siens..le reste est au CANADA qui constitue le reste de la troupe

    KDS
    20 septembre 2020 - 10 h 16 min

    Juste pour vous dire Monsieur qu’en lisant ce que vous écrivez depuis quelques jours sur cette région est juste incroyable. Et vous faites dans la diffamation et l’insulte un fond de commerce. Ne dit-on pas que les pires Kabyles sont les KDS.
    Vous êtes libre d’écrire sans censure ce que vous souhaitez et dire n’importe quoi, j’ai un peu plus de 70 ans et je réfute entièrement ce que vous racontez. N’avez vous pas vu pendant une marche du Hirak un groupuscule du Mak chassé Manu- militari par les manifestants ?
    Le Mak ne représente rien en Kabylie et vous le savez. La main étrangère à été toujours introduite par les gouvernants et le dernier la vente en gros aux Emirats par Gaid. Pourquoi ne pas avoir été indigné par la main tendue de Bouteflika à Barack avec le fameux que peut on faire pour vous. Mhenni est parti en Israël et n’est pas le seul, et il l’a fait ouvertement. Ayant travaillé dans un grand groupe international d’hôtellerie, j’ai dû me rendre une dizaine de fois au moins dans ce pays pour raison professionnelle. Qu’aurait je dû faire démissionner d’un poste acquis en travaillant souvent plus de 15 heures par jour ?
    J’ai été pareil en Afrique du Sud pendant l’apartheid pour préparer l’avenir de mon groupe quand cela à commencé à bouger, doit on me juger pour celà.
    Mais dans votre écrit nous nier même nôtre culture et nos spécificités et choquant. Et ramener toute une région à quelques énergumènes c’est de l’ostracisme. Et la cerise sur le gâteau c’est que vous vous proclamé d’une région que je connais parfaitement et qui à donné à l’Algérie beaucoup de ses fils. Votre dent contre les Kabyles en général se vérifie d’écrit en écrit et mettre les Kabyles et les islamistes dos à dos est l’une des plus ignobles mauvaise foi intellectuelle.
    Désormais je ne lirai plus vos articles pour ne pas avoir des hauts le cœur.
    ….

    Anonyme
    20 septembre 2020 - 10 h 14 min

    Bravo MK, au fait il y a un précèdent dans ce que vous nommez à bon escient « onani intellectuel », le canard enchainé avait appliqué ce qualificatif au sujet du livre de VGE8 Valery Giscard D’Estaing) accompagné par un dessin très significatif de la la « gesticulation intellectuelle »

    Puissiez-vous continnuer longtemps à écrire sur AP, merci !

    Anonyme
    20 septembre 2020 - 10 h 14 min

    « Les militants berbéristes de la première heure » n’étaient pas des « enfants de cœur » : c’était des séparatistes purs et durs !!

      Les algériens nationalistes et berberophone
      20 septembre 2020 - 12 h 39 min

      Eux non plus et c’est eux que le peuple a suivi et soutenu majoritairement.
      Les tribalisme a échoué hier et l’Algérie est indépendante ne te déplaise cher ami.
      Maintenant tu peux toujours te consoler chez Jesn, Michel ou Paul ils vont te raconter la Mythologie et leur pseudo-sciences anthropologique pour te retourner le cerveau et venir mous Enfumer en nous servant ta soupe révisionniste Un jour et un discours victimaire le lendemain.
      Tahya ElDjazair
      Vive le Peuple Algerien uni, solidaire et pacifique

    Simple et efficace
    20 septembre 2020 - 10 h 10 min

    Moi,personnellement je ne fais pas de différence entre ce que vous nommez  » militants berbéristes de la première heure » et ceux de maintenant .

      MOI
      20 septembre 2020 - 13 h 46 min

      Tu ne fais pas la différence, car tu ne connais rien. Tu es dépourvu d’un esprit analytique.

    awres
    20 septembre 2020 - 10 h 03 min

    M. Mesloub Khider, les berbéristes ne sont pas tous des mangeurs de porc et des buveurs d’alcool, heureusement ! Nous devrions tous être motivés par le même intérêt, cependant : la recherche et l’acceptation de la Vérité historique; à savoir que les Berbères sont un peuple ni Arabe, ni Moyen oriental, mais bien un peuple autochtone africain à la langue et à la culture propres. Ce peuple s’est façonné avec ses pères mais également avec les divers envahisseurs. Le berbérisme consiste à revendiquer notre unicité histoire, linguistique et culturelle. Nous ne sommes pas « arabes » et nous ne voulons ni ne pouvons l’être. Le Hijazien lui-même nous refuse cette appartenance ethnique. Les Maghrébins qui désirent être ou rester « arabes » ont ce choix, mais qu’ils sachent qu’une minorité n’a aucun droit à chercher à assimiler une majorité. Dieu a créé la diversité et si l’on croit en Lui, on doit respecter Sa création. Tant que nous n’assumerons pas totalement notre berbérité, nous resterons des bâtards culturels et des soumis politiques ! Demandez à un Chinois musulman s’il est Arabe ?!

      Wasra
      20 septembre 2020 - 11 h 37 min

      Demandez a un descendant des Pharaons (Egypte) ou des Babyloniens/ Assyriens (Irak) ou des Hittites (une grande partie de la Syrie) ou des Hymiarites (Yemen de la Reine de Saba) ou des Pheniciens s’ils sont arabes!
      Meme s’ils ne le sont pas genetiquement, ils le sont linguistiquement. C’est un »drame » peut-être, mais c’est une réalité incontournable appelée à durer.

        awres
        21 septembre 2020 - 19 h 37 min

        Quand on parle arabe, on est « linguistiquement » arabophone, sans plus. Est arabe celui qui est originaire de l’Arabie, c’est-à-dire le Hijaz. Les Egyptiens, les Syriens, les Irakiens ne sont pas arabes; ils sont arabophones, sans plus ! Comme nous, les Berbères. La langue arabe est née dans la péninsule « arabique », où elle a soit côtoyé soit précédé sa cousine, l’hébreu. Elle s’est mue depuis sa naissance et l’arabe moderne a certainement peu à voir avec l’arabe originel … Tamazight, notre langue berbère a évolué géographiquement, comme toutes les langues, mais du Maroc à Siwa, on comprendra « taghzout », « izzi », « aghroum », « tizi », etc.

      Anonyme
      20 septembre 2020 - 13 h 10 min

      En toute verite est ce que t a vue un berbere qui mange du porc ou juste des paroles en l air

    Lezarabe
    20 septembre 2020 - 9 h 56 min

    Moi et mon ami ZORO on s’en foux

      awres
      21 septembre 2020 - 19 h 39 min

      C’est de l’ironie, mais je ne t’apprends rien en te disant que nos ancêtres étaient païens avant d’embrasser l’islam; ils mangeaient tout ce qui est comestible !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.