La mère et le frère de l’auteur tunisien de l’attentat meurtrier de Nice racontent

terroriste Al-Arabiya
La mère de l'auteur de l'attaque au couteau à Nice. Photo Al-Arabiya

Par Mohamed K. – Le correspondant de la chaîne saoudienne Al-Arabiya a pu rencontrer la mère et le frère de l’auteur de l’attentat terroriste commis dans une église à Nice, dans le sud de la France, par un ressortissant d’origine tunisienne. «La région de Thyna, à Sfax, où vit la famille de l’auteur de l’attaque de Nice, Brahim El-Aissaoui, est sous le choc», commente le journaliste. «Pleurs et lamentations sont les seules choses que sa mère possède pour pouvoir s’exprimer devant la caméra», écrit-il.

«D’une voix chevrotante, interrompue par les sanglots, la mère de Brahim El-Aissaoui a affirmé que son fils l’a contactée dès son arrivée en France, mais elle était loin d’imaginer ce qu’il était en train de planifier», précise le média saoudien qui a également fait parler le frère du terroriste. «Il nous avait informé qu’il allait passer la nuit devant la cathédrale», a-t-il affirmé, en ajoutant que son frère leur avait envoyé une photo de lui devant l’église.

Un voisin de la famille a, quant à lui, affirmé que l’auteur de l’attentat «ne présentait aucun signe de radicalisation, ni de propension au terrorisme», en précisant que Brahim El-Aissaoui avait exercé plusieurs métiers avant de se rendre en Italie.

Les services de sécurité tunisiens enquêtent dans l’entourage du terroriste, actuellement hospitalisé en France après avoir été neutralisé par la police. Les enquêteurs cherchent à savoir si l’auteur de l’attaque au couteau a agi seul ou s’il appartient à la nébuleuse islamiste extrémiste. Des tests ADN ont été effectués sur les membres de sa famille, indique Al-Arabiya.

L’auteur tunisien de l’attaque au couteau à Nice, dans le sud de la France, âgé de 21 ans, est arrivé à l’île italienne de Lampedusa, vraisemblablement clandestinement, le 20 septembre dernier. Il est entré en France par voie terrestre. Son triple crime, qui semble avoir un lien direct avec l’affaire des caricatures du Prophète et le dernier discours d’Emmanuel Macron prononcé suite à la décapitation de l’enseignant Samuel Paty, a provoqué une onde de choc en France où l’état d’alerte sur les risques d’attentats a été porté à son maximum et où la communauté musulmane est la cible de menaces de la part d’extrémistes de droite qui planifient des attaques contre des mosquées.

M. K.

Comment (39)

    Aldebaran
    11 novembre 2020 - 19 h 03 min

    Bonjour,
    Voici en gros ce qui s’est passé en France depuis deux mois.

    Sur les 4 attentats :
    Un enseignant de 45 ans qui aurait été décapité, net, par un gamin de 18 ans tout seul ?
    Nice, clandestin tunisien de 21 ans, aurait fait tout ce long chemin pour tuer dans une église en France?
    Avignon, un identitaire, bien français, avec un couteau qui criait « allah wakbar », par contre on en parle plus?
    Le prêtre orthodoxe, qui aurait été blessé par balle, par un dénommé Jean-Phillipe Domeili, un copain de Dupond aignant, se trouve en fait que ce soit un georgien, chrétien, qui couchait avec le femme du prêtre, là aussi on en parle plus?
    Où sont en fin de compte les attentats et leurs réels commanditaires, à part dans les médias?
    Du coup, comprenez vous qu’il est plus malsain à des musulmans de vivre en sécurité en France que l’inverse?
    La France étant devenue le 3ième pays athée au monde, n’est plus capable de supporter des croyants et en particulier musulman.
    Malheureusement, après ce changement de contrat, unilatéral de l’état français, les musulmans après 3 à 4 générations sont coincés, où aller?
    Les musulmans sont seuls!
    Après près de 4 générations de dur labeur, la majeure partie n’a pas de boulots et de logement, mais est accusée d’un désordre social.
    Chaque génération recommençant son intégration sociale.
    Tel père, tel fils et telle mère telle fille.

    Quel type de français sont les musulmans ?
    Que le gouvernement se positionne de manière claire.

    Cordialement,
    Aldebaran

    bac
    6 novembre 2020 - 14 h 13 min

    Ce qui medésole c’est les commentaires débiles qui encore une fois s’en prennent aux gens du desert ,c’est simplement du racisme .

    bac
    6 novembre 2020 - 14 h 08 min

    On a l’impression que la france aétébombardéeparuneescadrilleislamique.

    Amal-game
    2 novembre 2020 - 18 h 56 min

    Incroyable ou sommes nous rendu ….. le mot terroriste est tellement rendu synonyme de islamiste qu`on plus besoin de le préciser …comme au Québec, après l`attentat perpétré par un jeune Québecois en tenue médiévale qui a fait 2 morts et 5 blessés. On a poussé un soupire de soulagement en découvrant que ce n`est pas on acte terroriste (sous entendu islamiste). Ça devient terroriste juste quand c`est islamiste.

    Brahms
    31 octobre 2020 - 15 h 15 min

    Le vivier des pauvres ?

    Les terroristes vont piocher chez les pauvres tunisiens, algériens, marocains, libyens, syriens, pakistanais, tchétchènes, irakiens, yéménites, nigériens, subsahariens pour commettrent leurs crimes odieux. Depuis 1977, soit depuis 43 ans, ils sèment la terreur partout allant jusqu’en Afghanistan pour s’entretuer.

    Ils piochent donc dans un vivier pour trouver des postulants aux crimes pour aller flinguer quoi :

    – Une employée de restaurant de 44 ans (mère de famille) ou une personne âgée de 70 ans en jouant aux commandos ou encore le gardien d’une Basilique laissant 03 familles dans la douleur. Exécrable.

    Ce terroriste Tunisen n’a donc semé que de la haine dans le cœur des français et croyez moi, sur le terrain, n’importe quel musulman qui ira demander un job, un logement ou ira en justice se fera vite remballer à cause de ce tunisien qui a salit toute la communauté (tâche noire). Voilà, la réalité.

    lhadi
    31 octobre 2020 - 10 h 02 min

    Si on se réfère à l’islam, religion d’humanisme, de paix et de tolérance pour les croyants et les incroyants, ce naufragé de la vie, qui a commis un acte affreux au nom de l’islam, ne peut, en aucun cas, être considéré comme un musulman.

    Fraternellement lhadi
    ([email protected])

      Anonyme
      31 octobre 2020 - 14 h 28 min

      Donc les croisés qui étaient des fanatiques malades de leur fanatisme n’étaient pas chrétiens mais juste des malades ?

      Raif Badawi
      31 octobre 2020 - 21 h 38 min

      Il est sur terre un pays où il n’existe aucune idéologie débridée, ni blasphème et encore moins un grain de poussière de laïcité.

      Dans cette contrée merveilleuse,
      —En vertu des dispositions de la loi (charia), telle qu’elle est pratiquée dans ce pays, les juges ne sont pas tenus d’enregistrer le témoignage de personnes qui ne sont pas musulmans pratiquants, ou qui ne respectent pas l’interprétation officielle de l’islam.

      —Les sources juridiques que sont les témoignages rendus par des musulmans chiites sont réputés avoir moins de poids que le témoignage de musulmans sunnites devant les tribunaux, quand ceux-là ne sont pas tout simplement ignorés. Ne parlons pas des non musulmans.

      —La détermination de la peine que la justice inflige au prévenu, dans le cadre du système juridique, n’est pas uniforme, mais se fait en vertu de la loi, telle qu’elle est interprétée et appliquée dans le pays. Ainsi, lorsque des crimes sont commis contre des musulmans, les peines encourues sont plus sévères que lorsque des non-musulmans en sont victimes.

      —Le prosélytisme par des non-musulmans, y compris la distribution d’objet en rapport avec d’autres religions, comme des bibles, est illégal.

      —L’État incite les étrangers vivant dans le pays à se convertir à l’islam par le biais de 50 centres employant environ 500 personnes.

      —La tenue islamique est obligatoire pour les femmes; la police des mœurs est en charge de faire appliquer les codes vestimentaires islamiques.

      —Les membres de la minorité musulmane chiite sont officiellement sanctionnés par une discrimination dans les emplois publics, en particulier en ce qui concerne les postes qui ont trait à la sécurité nationale, comme dans l’armée ou au sein du ministère de l’Intérieur.

      —Le gouvernement ne permet pas aux membres du clergé non-musulman d’entrer dans le pays

      —Un dernier point qu’on a tendance a oublié et à cacher, selon l’Index mondial de persécution, ce pays est le 2e pays au monde (après la Corée du Nord, pays réputé pour la tolérance et son goût de la liberté comme chacun sait) où les chrétiens sont les plus persécutés. Les immigrés Philippins en l’occurrence et les Africains chrétiens qui travaillent dans ce pays.

      Il est, en effet, fait référence à l’Arabie Saoudite qui est le pays de Raif Badawi.
      Ce jeune blogueur qui, à 31 ans a été condamné à dix années de prison et à 1000 coups de fouet sur une période de plusieurs mois. Il a été inculpé de cybercrime, d’apostasie et de désobéissance à son père, ce qui constitue un crime dans ce royaume enchanté. En outre, il lui sera interdit de voyager pendant dix ans quand il aura purgé sa peine.

      Comme tu le dis si bien Lhadi, l’islam, religion d’humanisme, de paix et de tolérance pour les croyants et les incroyants,…

        Anonyme
        1 novembre 2020 - 7 h 08 min

        @Raïf tu considères le wahabisme comme représentatif de l’islam??

          Anonyme
          1 novembre 2020 - 12 h 20 min

          Le wahhabisme comme « représentatif » de l’islam?

          Vaste question… et des débats sans fin animent cette question.

          Si « représentatif » veut dire constituer « un modèle », pour moi, simple croyant qui est plus près de la mort que de l’enfance, le wahhabisme n’est pas représentatif de l’Islam. Cette mouvance islamique s’est toujours situer complètement dans une démarche politico religieuse, dès sa création,de par son histoire, de par ses buts politiques. Elle en est l’illustration actuelle.

          Et ceci dit, que nous le voulions ou non, il est, pour nombre de musulmans en Algérie, le vrai islam.

          En intervenant sur le commentaire de Monsieur Lhadi, je voulais attirer son attention qu’en Arabie saoudite, pays islamiste par définition, les expressions humanisme, paix et tolérance n’ont pas cours. Et qu’il est même interdit d’y faire référence.

          Ce « naufragé de la vie » ne se considère pas moins comme un bon musulman n’en déplaise à M. Ladhi qui n’a d’ailleurs aucune compétence pour dire qui est ou n’est pas musulman (qui a cette compétence, en vérité ?).
          Ce jeune homme est d’autant plus sincère et honnête, qu’il a accomplit ce dont à quoi il croit. Il a vengé le Prophète. C’est ainsi que le comprennent d’ailleurs les musulmans do monde entier.

          Cette évocation de quelques codifications qui règlementent une nation qui a pour religion l’islam, ont pour buts de rappeler à M. Ladhi qui est un fin linguiste, qu’il faut éviter de jouer sur le sens des mots et qu’il faut appeler un chat… un chat comme disent les français.

          « Ce naufragé de la vie » a agi par lui-même mais ceux qui lui ont enseigné « la soumission et la sujétion aux ordres d’Allah » ne lui ont certainement pas enseigné l’islam, comme religion d’humanisme, de paix et de tolérance pour les croyants et les incroyants …mais plutôt le contraire. Dans des buts politiques évidents, mais ceci est une autre histoire.

    Anonyme
    31 octobre 2020 - 8 h 37 min

    Pour ceux qui croient que c’est l’islam qui est à l’origine de toute cette violence je leur citerai juste cette phrase du Coran (verset 2, 62) « Les croyants [en la prophétie de Muhammad], les juifs, les chrétiens, les sabéens et quiconque aura cru en Dieu et au jour dernier tout en pratiquant le bien, tous ceux-là recevront une récompense de leur Seigneur, la crainte ne les affectera pas et ils ne seront point affligés »

    Mcju14
    30 octobre 2020 - 22 h 24 min

    Tout assassinat ou toute violence liés au terrorisme doivent être condamnés
    Il en va de même pour ‘’la liberté de blasphémer  » ou de la liberté de se réjouir d’une décapitation sur les réseaux sociaux.
    Ceux qui agissent de la sorte trahissent et fragilisent notre modèle démocratique basé sur le respect des libertés.
    ceux qui se dirigent vers le chemin des extrémistes islamistes qui revendiquent la liberté d’interpréter leur religion pour entraver l’existence même de la femme.

    if you seek evil among men, you will find it – If you look for the good, you will find it too.
    by Abraham Lincoln

    Anonyme
    30 octobre 2020 - 21 h 42 min

    Les politicards français foutent la m… et c’est les pauvres gens du peuple qui se font égorger dans la maison de Dieu, à l’image de ce brave sacristain et ces 2 vieilles religieuses.
    Ce monstre de 21 ans refoulé d’Italie traverse la France comme du gruyère, l’autre monstre de 18 ans s’était déjà vu offrir une carte de résidence valable jusqu’en 2030 !
    Par contre quand c’est un jeune étudiant Algérien boursier de son état qui désire faire un doctorat en France, c’est pour lui la croix et la bannière, et si par bonheur il s’accroche et décroche son doctorat, il est illico presto destinataire d’un QUITTE pour lui signifier de quitter au plus vite l’hexagone.
    Dieu soit loué, aucun Algérien n’a perpétré d’acte terroriste en France depuis plus de 25 ans.

      @ anonyme
      31 octobre 2020 - 9 h 07 min

      Leurs politiques sont chez eux et font ce qu’ils veulent. Quant aux étudiants, déjà ils permettent aux Algériens de faire de longues études gratuitement, ils leurs permettent d’avoir des jobs étudiants, et vous n’êtes pas contents ?
      En fait vous faites partie de ce qui pensent que tout vous est dû !
      Ayez la reconnaissance du ventre au moins, combien coûte une année scolaire aux US ou en GB?

    Elephant Man
    30 octobre 2020 - 21 h 05 min

    Et c’est reparti pour un tour de pif gadget …un remake 2015.
    Nice est pourtant réputée pour utiliser les services de sécurité de l’entité sioniste.

      Anonyme
      1 novembre 2020 - 7 h 09 min

      Sioniste, Sioniste,Sioniste… changes de disque

    Anonyme
    30 octobre 2020 - 19 h 57 min

    Une lâcheté sans nom ! il y a que la démence pour accorder une explication à ce geste, qui rappelle le temps des hashishites. Cette démence est pratique normale chez certaines peuples pour qui la lâcheté est une valeur mais elle est récente en Afrique du Nord et en Afrique tout court.

    Brahms
    30 octobre 2020 - 18 h 22 min

    Le terrorisme ne ramène que des pleurs,

    Point commun des terroristes : Naïveté totale allant au case pipe pour des arabes qui sont planqués en ARABIE Saoudite. Ce Tunisien criminel a perdu sa famille (30 ans de prison) et a fait pleurer des familles françaises + un grand péché avec Allah.

    Voilà, l’objectif du terrorisme : Être perdant sur toute la ligne même avec Dieu qui dit :

    *Le meurtre est considéré comme un péché majeur en Islam, car la préservation de la vie est l’un des objectifs fondamentaux de la législation islamique. Allah a dit concernant ceux qui provoquent la mort de personnes innocentes :« C’est comme s’il avait tué l’humanité entière, et quiconque sauve une vie, c’est comme s’il avait sauvé la vie de l’humanité entière. »(Coran, sourate 5, verset 32).

    Ce Tunisien était en réalité un assassin se drapant de la religion pour cacher sa maladie (psychopathe).

    Monsieur X
    30 octobre 2020 - 17 h 21 min

    Il n’y a eu aucun attaque sur les Musulmans.
    Le but recherché par les islamistes est effectivement l’affrontement.

    Bogdanov
    30 octobre 2020 - 16 h 15 min

    Hommage à toutes les victimes du terrorisme barbare!!!!

    Kahina-DZ
    30 octobre 2020 - 15 h 54 min

    Pourquoi en pas dire la réalité des chose:

    Depuis que quelques pays du GOLFE gèrent la démocratie en Tunisie ( après la révolution du Jasmin noirci), la jeunesse tunisienne est entrainée par l’idéologie terroristes des pays intégristes.
    Il faut régler le problème à la source.

    Anonyme
    30 octobre 2020 - 15 h 38 min

    Je me demande ce qui se passe dans la tête d’un musulman radicalisé pour qu’il soit capable d’attaquer un lieu sacré, qui plus est un lieu qui est la maison du dieu pour qui il considère se battre.

    Anonyme
    30 octobre 2020 - 15 h 30 min

    la seule chose qui peut protéger le peuple Algérien de toute cette haine islamiste que l’on a bien connue, nous, c’est d’appliquer définitivement le Yetnehaw ga3, sinon, occupés qu’ils sont maintenant ailleurs, tous ces criminels, ils vont revenir chez nous…

    Belveder
    30 octobre 2020 - 14 h 53 min

    Un militant extrémiste de générations identitaires abattu le même jour à Avignon armé et prêt à passage a l acte après avoir posté des vidéo et menace un commerçant Maghrébin

      Anonyme
      30 octobre 2020 - 15 h 20 min

      Ça commence. J’ai dit il y a quelques années que la montée de la haine de l’extrême droite ne va pas se limiter à des tags sur les portes de mosquées. Il est grand temps que tout le monde condamne fermement le terrorisme et se demarque de ces extrémistes…

        Belveder
        30 octobre 2020 - 17 h 10 min

        je voulais juste souligné que l info est passé a la trape depuis 24h dans tous les JT FRANCAIS .et le conseil de défense réuni sous Macron n en a pas evoqué un mot..il reste bien entendu que le lache attentat de Nice est a comdamné fermement

    Nadir
    30 octobre 2020 - 14 h 48 min

    Le terroriste a peut être était drogué ? de nos jours il y a différentes drogues qui peuvent transformer des gens pacifique en personnes très violente, des hommes et des femmes pudique transformé en personne libertines après avoir consommé a leur insu ce type de drogue , des femmes se sont trouvé dans les lits de mec qu’elle ne connaissent pas sans comprendre le pourquoi du comment, d’ailleurs souvent les première victimes de ces drogues sexuelle sont des filles innocente nord africaine qui vont étudier en France ou ailleurs en occident .
    Le terroriste a dit sa famille qu’il allait dormir devant l’église, ce qui veut dire qu’il n’a rien contre l’église, en plus il a aucun antécédent avec le fanatisme, alors qu’est ce qui c’est passé ? Drogué ?

      Nado
      30 octobre 2020 - 15 h 46 min

      Drogué? Oui La religion c’est l’opium du peuple.

    Mc ju14
    30 octobre 2020 - 14 h 41 min

    pourquoi, ces crimes commis perpétré contre l’humanité au nom d’Allah Akbar.

    il faut vivre en harmonie avec les autres ( avec autrui)
    —————————————————————————————————————————————————
    un tremblement de terre en turquie…

      Merrikh
      30 octobre 2020 - 22 h 35 min

      Vous êtes vous aussi contaminé?
      Le monde ne se résume pas à la France, intéressez-vous à ce que font les indiens (indous) aux musulmans (qui son aussi d’origine hindoue), aux cachemiris musulmans, aux rohingyas de la part des birmans, aux musulmans philippins (qui sont aussi d’origine philippine ), …

    Loco
    30 octobre 2020 - 13 h 11 min

    Ces …n’ont plus rien d’humain. Égorger, deux femmes et un gardien c’est d’une lâcheté qui dépasse tout. Croient ils qu’avec ses actes abjectes les gens vont avoir peur, où peut être les respectés avec leur croyance mortifère. En France ça gronde même au fin fond des petites bourgade.
    L’ immigration va être stoppée, et les musulmans stigmatisés.
    L’état est dans l’obligation de prendre des mesures drastiques contre cette vermine sinon malheureusement on se dirige tout droit vers les affrontements avec les identitaires. Cet islam conquérant ne passera pas, le pire c’est que c’est les vrais musulmans qui vont en pâtir.
    Erdogan veut réinstaurer son califat et ils envoient la jeunesse Maghrébine faire le salé boulot. Quand vous entendez un ancien premier ministre Pakistanais dire que les Musulmans ont le droit de tuer des millions de Français pour se venger de Charlie Hebdo , je me dis que cette religion est devenue incontrôlable et définitivement n’es pas compatible avec les démocratie.

    Moi, les vrais responsables de ce gâchis ...
    30 octobre 2020 - 13 h 05 min

    …est a chercher du côté des responsables politiques arabes et leurs complices islamistes qui se repassent le film du passé en hypothéquant l’avenir de ces pauvres jeunes en perdition !

    Akli
    30 octobre 2020 - 12 h 54 min

    Toujours la même chose
    On s’y attendait pas
    C’était un garçon gentil poli
    Les parents qui pleur
    Le frère qui ne comprend pas
    Et puis le terroriste qui égorge qui décapité des innocents sans aucune forme de pitié

    Brahms
    30 octobre 2020 - 12 h 11 min

    Les salissures (couteau sale sur le ou les maghrébins),

    Remake des bédouins de la bédouinerie. Allez donc à Dubaï voir que l’islam radical n’existe pas chez eux, ils boivent des bouteilles de champagne en boite de nuit pour 20 000 €, la soirée. Ils ont des Tours à 1 milliard d’euro pièce, des Rolls Royce, des Ferrari, Bentley et les pauvres maghrébins prennent des couteaux pour planter une mamie de 70 ans ainsi qu’une femme de 44 ans mère de famille alors qu’il y a une communauté musulmane dont la France assure le gite et le couvert ainsi que les soins médicaux, l’hébergement dans des appartements et des maisons avec salaires et retraites sans oublier l’éducation.

    Messieurs les islamistes radicaux arrêtaient de nous salir en tombant dans le piège des bédouins de la bédouinerie et si la France ne vous plait, il faut partir ailleurs au Qatar, en Arabie Saoudite ou au Koweit dont la monnaie est la plus forte du monde.

    Anonyme
    30 octobre 2020 - 11 h 55 min

    L’Arabie Saoudite propage la Haine ,salit L’Islam,les musulmans pieux et devient spectatrice.

    Belveder
    30 octobre 2020 - 11 h 30 min

    les drames s ajouttent au drame ..

    Socrate
    30 octobre 2020 - 11 h 23 min

    Oh mon Dieu c’est terrible !!! Par contre pas une parole pour les trois victimes de son très cher fils. Ce ne sont que des « koufars » n’est ce pas …

      Mcju14
      30 octobre 2020 - 14 h 46 min

      beaucoup de haine c est vendredi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.