Begag explique pourquoi en France les jeunes se tournent vers l’islam par défi

Begag jeunes
Azouz Begag. D. R.

Par Nabil D. – «Plus la société française stigmatise les musulmans, plus les jeunes se tourneront vers l’islam par défi», a affirmé l’ancien ministre français d’origine algérienne Azouz Begag dans un entretien à l’hebdomadaire Le Point. «A l’approche de l’élection présidentielle (de 2022 en France, ndlr), je ne voudrais pas que les musulmans reviennent au centre des débats de société, même si Marine Le Pen jouera à fond cette carte», a-t-il ajouté.

«Ensemble, nous devons faire en sorte que les valeurs républicaines, l’égalité, le travail, la méritocratie, l’éducation, le respect des filles infusent peu à peu dans les familles et progressent. Chez les musulmanes comme chez les autres. Aujourd’hui, on a l’impression que ce sont les faits divers médiatiques qui font la politique», a souligné l’auteur du Gone du Chaâba, pour lequel «le chemin est fastidieux pour arriver à vivre ensemble, semé d’embûches et, de toute façon, il est sans fin».

«Le meurtre de Samuel Paty nous amène à la question de la haine sur Internet», a estimé Azouz Begag, en s’interrogeant : «Qui étaient ces musulmans qui ont fait courir l’information sur les réseaux sociaux que l’enseignant était un blasphémateur, antimusulman et qui ont provoqué une telle avalanche de haine qu’un type, tchétchène, à peine vingt ans, en vienne à égorger un professeur devant son lycée ?» «C’est là qu’il faut punir les propagateurs de haine. Sévèrement. On voit combien ce phénomène d’amplification de la folie sur la Toile, de la rumeur heurte les émotions grégaires de gens. Elle fait soudainement exploser des situations jusqu’à la mort», a-t-il déploré.

L’ancien membre des gouvernements De Villepin et François Bayrou s’est dit bouleversé «comme tous» par l’odieux assassinat de l’enseignant français par un jeune fanatique tchéchène. «Tuer et mourir pour la foi ! Quelle folie ! Quelle horreur ! Tant de gens ne comprennent même pas le sens du mot laïcité, séparation de l’Eglise et de l’Etat, athéisme, ne font pas la différence entre islamiste et islamique», a-t-il regretté.

Interrogé sur la liberté de conscience «qui va jusqu’au blasphème», l’enfant de Sétif répond qu’en abordant ces sujets sensibles on «entre dans une zone de turbulences». «Quand vous avez une partie de la population musulmane qui est à fleur de peau sur la question du blasphème et des caricatures : faut pas toucher. Je connais la posture figée, intransigeante, qui voudrait qu’en France, pays de liberté, on fasse ce qu’on veut ! Mais il y a l’autre, plus conciliante, qui prend en compte le caractère sacré et épidermique de l’identité musulmane chez les jeunes en particulier», a-t-il confié. «Partout à travers le monde, on ne touche pas à Mahomet. Surtout quand la foi est la première pierre du socle identitaire de la personne», a insisté Azouz Begag, convaincu que «d’aucuns préféreront mourir et vivre en martyr en défendant l’honneur de leur religion et du Prophète plutôt que de se laisser souiller par des caricatures».

«La religion est un sujet brûlant. Irrationnel. D’ailleurs, je le ramène toujours à la sphère privée lorsque je rencontre des jeunes dans des collèges et les lycées pour parler de mes livres. Dans la classe, j’explique que ma relation au bon Dieu ne regarde que moi, elle est privée, et que nous aurons une discussion, Lui et moi, au moment de dresser l’inventaire de ma vie sur terre», a expliqué le chercheur et écrivain qui a obtenu la nationalité française en 1989. «Comme feu mes parents, paysans algériens, pauvres et analphabètes, arrivés en France en 1947, ma foi est basée sur l’humilité, la discrétion, la liberté, la liberté de conscience et la connaissance, le savoir, ikra’ !» a-t-il insisté, en rappelant qu’en islam «un savant vaut mieux que mille croyants».

N. D.

Comment (43)

    Anonyme
    24 février 2021 - 3 h 05 min

    Sur cette terre, un arbre peut pousser n’importe où… Dès lors, cet arbre appartient à la terre dans laquelle il pousse, et il y restera pour toujours… c’est sa terre… il est chez lui !!!
    Il fera Racine. Les lois de Mère Nature le conforte dans ce sens.

    Pas d'accord avec son analyse.
    23 février 2021 - 1 h 57 min

    Les jeunes se tournent vers l’islam.
    Car c’est jeunes, dans la plupart des cas ont des parents qui leurs ont enseignées l’islam, comme eux mêmes leurs parents l’ont fait.
    Bien entendu il y a des cas à part, qui eux c’est aussi la volonté d’ALLAH de les guider sur son chemin.
    Le reste n’est de la politique politiciennes.

      Anonyme
      23 février 2021 - 8 h 09 min

      Et qui c’est qui les guide vers le Djihadisme??

        Elephant Man
        23 février 2021 - 12 h 22 min

        @Anonyme
        Celui-là même qui a autorisé et créé finance et arme le terrorisme sioniste dit islamISTE …..
        Qui est à l’origine du fameux Islam de « France » ….si ce n’est le président de l’époque ancien ministre de l’intérieur qui a nettoyé au kärcher les milliards de dollars du gouvernement Libyen du Guide le Colonel Gueddafi Allah Yarhmou.
        Que la France nous explique ses lois bidons sur le voile et qui font que des étudiantes issues du royaume enchanté notamment et pas que sont naturalisées french et non discriminées à l’embauche avec leur foulard burkini et tutti quanti que ce soit fonction publique et entreprises privées…….par contre les santiags sont discriminatoires à l’embauche pour faire court trop Ricain !!
        Encore une faux problème faux débat ….

          TGOU FI WOUJEK
          23 février 2021 - 17 h 37 min

          @ Elephant Man
          23 février 2021 – 12 h 22 min
          Merci mon Frère de la réponse que tu as fait à cette anonyme Anonyme
          23 février 2021 – 8 h 09 min.
          Car j’ai répondu à cet infiltré qui n’est rien d’autre qu’un Sion dans son rôle.
          Celui de diabolisé l’islam les musulmans et musulmanes .
          Ils évangélisent les takfiristes wahabites formés par les Saoudite.
          Et les musulmans qui suivent l’islam conformément au noble Coran, ils les dénigre et les accusent de tous les maux de la terre.
          Mais Hamdoulillah aujourd’hui le monde entier, sont au courant de ce contient le talmud satanique qui dépasse l’imagination en cruautés notamment et en exclusivité contre contre l’espèce humaine.
          Et ça vient ici sur nos site jouer les perturbateurs objecteurs de consciences.

        karimdz
        23 février 2021 - 14 h 01 min

        Ceux qui les poussent au djihadisme : les sionistes et leurs alliés, lèche bottes, makhzen, arabie yehoudite, qatarsrael, et emirats sionistes unis, mais aussi la France et l amérique. D ailleurs en Syrie, Hollande n a t il pas reconnu le soutien aux djihadistes.

        Les recruteurs, les sites internets de propagande, la formation, la prise en charge, les armes, le financement, c’est tout ce beau monde qui est derrière.

        Cela dit, il faut faire un peu de pédagogie, et mettre en gardes les jeunes, que ce qui les poussent au djihadisme, nourrissent de mauvaises intentions, ils font de ces jeunes des criminels, en les poussant à devenir complices de crimes, de massacres contre la population civile, mais pas seulement, puisqu’ils sont traités ensuite comme des terroristes, après avoir accompli la salle besogne, pour être élimines à leur tour !

          Anonyme
          23 février 2021 - 16 h 12 min

          Et les 700 écoles des frères musulmans qui font du préscolaire en Algérie sans existence légale, c’est les juifs qui les dirigents??

          karimdz
          23 février 2021 - 18 h 02 min

          Les écoles coraniques existent depuis des siècles.

          Ceci dit, votre laïcisme intolérant, gardez le pour vous, vous êtes ici en Algérie.

          Il est vrai que le laïcisme français est unique dans le monde occidental !

          Anonyme
          24 février 2021 - 0 h 05 min

          Pfff… tu n’es même pas au courant de l’existence de ces écoles!! Je ne parle pas des écoles coraniques, informes toi un peu

          karimdz
          24 février 2021 - 9 h 16 min

          Va raconter tes salades pourries ailleurs.

          Nous sommes musulmans et fiers de l être, les extrémistes de tout bord, barrah !

    Lesfinx
    22 février 2021 - 23 h 46 min

    Être où ne pas être,les racistes sont ceux qui tiennent les règnes de l’état c’est le système Ryad Marrakech Sarko Hollande Macron Drahi et BHL qui ont écartés la communauté algérienne de toutes responsabilités,ils ont favorisés la communauté Marocaine dans tout les domaines à l’assemblée nationale plus de marocains oualou d’algerien schoobiz que des Marocains etc etc et la communauté algérienne votent pour système Ryad Marrakech,pour Marine c’est une nationaliste qui aime son pays comme le peuple algérien

    Anonyme
    22 février 2021 - 23 h 20 min

    Ce sont bien les musulmans français qui ont mis à mal leur image.
    Pour preuve il y a encore 30 ans en France, on ne parlait pas de l’islam quand il y avait un problème avec un « arabe » car pour les français de l’époque il ne voyaient pas vraiment de problèmes liés à la religion musulmane ni les jeunes « arabes » d’ailleurs, ils étaient bien habillés y compris les femmes, rien qui puisse porter une symbolique religieuse tout du moins.
    Il y avait du racisme contre eux, comme il y avait (et c’est beaucoup oublier) du racisme contre les italiens (les fameux ritals) et certains en sont même morts, un gros racisme contre les portuguais, les polonais ont longtemps été obligés à longer les murs tellement ils étaient la cible de toutes les critiques.
    Les « arabes » de cité étaient sous certains aspects mieux acceptés que d’autres communautés d’immigrants venus d’europe, non ceux qui sont passer du côté obscur de la force ne se sont pas radicalisés à cause du regard des autres mais de leur médiocrité !

      Anonyme
      23 février 2021 - 11 h 14 min

      Vous semblez oublier les meurtres et les ratonnades contre les « Arabes » et les Algériens en particulier du fait même qu’ils étaient Arabes et Algériens. Souvenons nous durant les années 70 les meurtres et les attentats contre les Algériens et même contre leurs représentations diplomatiques du fait qu’un certain « berger » ne savant ni lire et écrire avait osé affronter la puissance française en nationaliser son pétrole. Aujourd’hui on utilise l’Islam et les terroristes créaient par eux même pour justifier leur racisme.
      Durant l’invasion russe de l’Afghanistan et aujourd’hui en Syrie, en Libye, etc… ces soi-disant terroristes on les appelaient les combattants de la Liberté.

    Logique
    22 février 2021 - 22 h 31 min

    Il y as des trolls Islamophobes de je ne sais ou, qui viennent faire de l’amalgame douteux !

    Un Algerien.
    22 février 2021 - 18 h 43 min

    Tout ce qu’ils sont entrain de faire aux musulmans un jour se tournera contre eux,ils ont créée un monstre qui s’appelle l’extrême droite qui ont donné naissance au groupes pros nazi qui est entrain de s’élargir et qui aujourd’hui sont contre lès musulmans et leurs coran ,demain contre l’immigration et lès peuples de couleurs et après demain contre le pouvoir qui pense juste comment gagné lès élections au nom dès musulmans et l’immigration dont la majorité réfugiés qui ont crû qu’ils étaient leurs sauveurs!.

      Anonyme
      23 février 2021 - 7 h 32 min

      Et toi tu n’a pas d’extrême droite?? Si les français étaient tous anti-musulmans ils n’auraient pas accepté d’avoir 5 millions de musulmans chez eux. Toi pour 300.000 migrants musulmans comme toi tu a fait un scandale. Fais le ménage chez toi avant de regarder chez les autres…

      Anonyme
      24 février 2021 - 9 h 43 min

      C est la politique de Francois Mitterrant qui a renforce le front national …par ses discours provocateurs comme celui « les immigres ont les meme droits  » ou la regularisation de plus de 300.000 clandestins ..etc. son but etait de diviser et d affaiblir la droite…et c est exactement ce qui s est passe…et Mitterant est devenu le roi de France pendant 14 ans…Roland Dumas l a bien explique

    Elephant Man
    22 février 2021 - 17 h 41 min

    (…)
    «Ensemble, nous devons faire en sorte que les valeurs républicaines, l’égalité, le travail, la méritocratie, l’éducation, le respect des filles infusent peu à peu dans les familles et progressent» →→→ sauf votre respect c’est à l’État français de respecter et faire appliquer les lois de la République française contre toute discrimination à l’embauche et à tous les niveaux….et non l’inverse je vous renvoie à votre ministère qui n’existe plus à ce jour de La Promotion De L’ÉGALITÉ DES CHANCES…..
    Ce qui rappelle le Sarko et son travail au mérite ZAAMA….
    Encore une fois faux problème faux débat allez voir la France du sous-sol et des GJ …

      Anonyme
      22 février 2021 - 18 h 21 min

      Comment voulez-vous que les français évitent de stigmatiser les beurs quand ils lisent des choses pareilles??

    BILAL
    22 février 2021 - 16 h 38 min

    Azouz BEGAG est un homme formidable, intellectuel, humaniste et profondément attaché à ses origines, j’aurai bien voulu le connaître. Je voudrai juste ajouter que lorsque on entend et on voit à travers les propos haineux des intervenants et le sinistre Zemmour sur BFMTV et surtout CNEWS, Quand on entend la Ministre de l’enseignement supérieur parler de gauchisme islamique, on sait bien que cette ministre accuse les intellectuels, enseignants et universitaires d’origine arabe et Maghrébine étiquetés musulman ça vous donne envie de vous révolter de crier haut et fort, oui je suis ARABE, je suis musulman, je suis Algérien et fière de l’être. Moi qui n’était qu’à moitié pratiquant je vais l’être à 200 % mais en aucun cas je m’inscrirai dans la violence ou l’extrêmisme, et l’islam radical qui a fait plus de morts chez les musulmans au monde et qui malheureusement donne l’argument à la bête immonde, la famille lepen, aux racistes primaires de déverser leur venin sur la communauté musulmane. Je voudrai dire à A.BEGAG pourquoi tous ces gens s’intéressent et caricaturent Sidna Mohamed, pourquoi , n’y a t-il pas d’autres sujets ? Tous ces historiens ne doivent ils pas professer dans leur propre domaine ? Par exemple l’histoire de la colonisation en Algérie, les tortures en Algérie, les actes commis par la barbarie coloniale, les essais nucléaires dans le sud algérien, l’occupation israëlienne en Palestine. je souhaite aussi qu’on m’explique pourquoi on tolère, on parle de la liberté d’expression, de penser, de conscience quand c’est pour caricaturer Mohamed, et on refuse à l’humoriste Dieudoné d’exercer son métier, quand on manifeste contre l’occupation israêlienne en Palestine, on vous traite d’antisémite et de soutenir le Hamas. Liberté pour les uns et censure pour les autres…..

    Anonyme
    22 février 2021 - 15 h 33 min

    Il y a quand meme une cause importante de la radicalisation…..c est la provocation.l humiliation,l exclusion sont devenus une strategie a destruction massive pour radicaliser les jeunes et c est leur but…aussi bien des politiques que des medias qui ont fait dette strategie l essentiel de leurs discours…Cette strategie politique comporte un projet:celui de detruire l image de l Islam et des musulmans et les pousser a des reactions incontrolables….a long terme pour les exploiter par la suite en les incluant dans une strategie mondialiste ….qu on vient de vivre ces 10 dernieres annees….Cette strategie mondialiste islamophobe a ete activee par la main mise sur 90 % des medias par des milliardaires lobbiistes qui ont influences les victoires de personalites politiques dociles et fideles aux differents evenements electoraux qu ils soient municipaux,legislatifs ou meme presidentiels…aussi bien en Europe qu aux ameriques ou en Afrique…Ces medias apprivoises et les armees de trolls sur les reseaux sociaux font la pluie et le beau temps….On a vu comment Facebook a decide de faire de Narendra Modi premier ministre en Inde…une cellule secrète de Facebook manipule les opinions publiques et le processus democratique..la compagnie a favorisé la présence sur le net du Premier ministre Narendra Modi, qui a aujourd’hui plus de fans sur Facebook que n’importe quel autre dirigeant politique dans le monde…
    Donc nos compatriotes Algeriens et Maghrebins en general ne doivent pas etre sensibles aux discours et medias de haine,et ne pas repondre a ces provocations….Vous etes une force electorale de premier plan..engagez vous dans la politique,et les conseils municipaux et la meilleure reponse a ces islamophobes c est choisir lors des RDV electoraux ceux qui vous defendent…Que Monsieur Baggag organise des associations agissants dans ce sens…votre arme secrete c est votre voix dans les urnes…..et comme disait ce sage: vous etes avec nous pour nous defendre ou contre nous pour nous affaiblir… Restez forts dans vos convictions et unis dans vos conceptions….pour preparer la reussite totale de votre prochaine generation…

    karimdz
    22 février 2021 - 13 h 58 min

    Les jeunes ne se tournent pas vers l’Islam, ils sont nés musulmans ! La religion et le droit de la pratiquer, est une liberté me semble t il précisé dans la constitution française.

    Les laïcistes en France s illustrent par une démarche sélective, ils ne s en prendront pas à la communauté juive, et la communauté chrétienne.

    L’assassinat du professeur n’a pas été tué par le tchétchéne, tout n est que mise en scène, comme la soi disant tête, qui n était qu’une pièce d’un mannequin et diffusé par un israélien. On peut citer encore l affaire Merah, agent de la DCRI qui a été sacrifié sur l autel d’un mensonge, d’une manipulation, l attentat de nice, où on apprend que le tunisien était un ami de l actuel maire estrosi etc etc. Tout n est que manipulation, désinformation. Je vous fait grâce des cartes d identité sur les parebrises, qui nous rappellent les passeports des soi disant terroristes du 11 sept à new york, retrouvés intacts dans un tas de décombres !

    Si la religion musulmane était d essence radicale, il y aurait non pas un ou deux attentats par an ou tous les 3 ou 5 ans, mais pratiquement de nombreux tous les jours.

    Quand la situation va mal en France, rien de tel qu’un attentat planifié pour détourner l attention du peuple sur ses vrais problèmes. C’est d autant plus grave, qu’une composante de la population française, musulmane, est la cible de cette campagne digne des nazis, quand ils s attaquaient aux juifs.

    Les jeunes en France, au delà de la religion, revendiquent surtout un travail, un avenir, et de quoi manger, ce dont l Etat français apparemment, ne sait pas satisfaire.

      Anonyme
      22 février 2021 - 15 h 10 min

      Toujours là à prendre la défense des islamistes et à entretenir l’amalgame entre musulmans et islamistes. Faqou

        karimdz
        22 février 2021 - 17 h 57 min

        Toujours là pour dénoncer les imposteurs, les ennemis de l Algérie, et de l Islam.

        Sinon le talmudisme et les islamistes que vous avez créé, emportez les avec vous, …

          Anonyme
          23 février 2021 - 0 h 22 min

          Pas besoin de créer des islamistes, ils existent depuis 14 siècles. 25 khalifes ont été assassinés par leurs frères aucun de ces 25 n’a été tué par un juif. Arrêtes ton khorti

          karimdz
          23 février 2021 - 14 h 06 min

          Ce n est pas parce qu un khalife a été assassiné, qu’il faille considérer les musulmans en tout ou partie comme des islamistes, (..)

          Le président Kennedy a été assassiné, d autres présidents, one subi dans le monde occidental, des tentatives également, pour autant faut il considérer ces pays comme intégristes ou extrémistes !!!!

          L extremisme religieux n est pas l apanache des musulmans très loin de là, suffit de revisiter l histoire du christianisme, avec ses inquisitions, ses guerres de mille an, ses croisades, également celle du judaïsme, dont le talmud est un livre innommable à l égard des autres créatures non juives, traitées comme des chiens. Que dire de la politique d épuration ethnique menée par israheill en Palestine occupée.

          (..)

          karimdz
          23 février 2021 - 15 h 46 min

          Bonjour mr le modérateur

          Toujours une censure à auteur variable, l anonyme écrit khorti mais moi je ne peux pas écrire khortisme

          Vous êtes surement un démocrate !

          Anonyme
          23 février 2021 - 16 h 37 min

          On parle du radicalisme islamique et il me parle de Kennedy😂😂 je perds mon temps…

          karimdz
          23 février 2021 - 20 h 53 min

          Oui tu perds ton temps avec moi.

          Tes mensonges à l’image du talmudisme, ne passent évidemment pas.

    Anonyme
    22 février 2021 - 13 h 54 min

    Ce n’est à moi qui est en France depuis 40 ans que tu va apprendre ça. Le racisme existait mais c’était un racisme « anti-arabe » et non anti-musulmans. Dans ma banlieue il n’y avait aucun salafiste au début des années 80. Aucun ça veut dire « 0 » et dans le 9-3 en plus!. C’est à la fin des années 80 et au début des années 90 qu’on commençait à voir apparaître les premiers barbus. Il faut dire que les centaines de milliers de jeunes qui partaient en Algérie ont aussi été influencés par le FIS qui commençait à activer. Une de mes cousines est revenu de vacances à l’époque avec un voile après 1 mois de vacances!! Les nouveaux radicalisés ont à leur tour commencé à faire du prosélytisme dans les banlieues puis ont été rejoints par les réfugiés fisistes qui sont arrivés après le début du terrorisme. Ça ce n’est pas du Wikipedia ou des racontars de comptoir mais du vécu!!

    صحراوي
    22 février 2021 - 13 h 49 min

    بدون تساؤل.ـ
    سبق وأن قلت إنّ الإسلام إذا حاربوه اشتدّ، وإذا تركوه امتدّ.ـ

    Le médisant du bled
    22 février 2021 - 13 h 28 min

    Il sait de quoi il parle, même lorsque il était secrétaire d’état dans le gouvernement de Dominique Galouzeau de Villepin sous la Présidence de feu Jacques Chirac, il avait souffert des remarques désobligeantes du sarkoziste raciste brice hortefeux.

      @ socrate.
      22 février 2021 - 13 h 56 min

      Ils sont nés en France et ils sont chez eux,c’est a toi de retourner chez toi comme ça tu seras moins branché sur AP et L’Algérie et tu ressens pas le rejet de tes voisins et lès maîtres(…….)

    Socrate
    22 février 2021 - 13 h 18 min

    S’ils aiment autant l’islam, qu’ils aillent vivre dans des pays où celle-ci est « religion d’état ». Des pays où est condamné à de la prison ou à mort pour avoir critiqué le « prophète », ça devrait leur plaire et les attirer fortement, non ? Ils devraient s’épargner la torture de vivre au milieu de ces satanés « kouffars » qui envoient une sonde sur la planète Mars et dans un pays où l’état est laîc et qui a une forte tradition anti-cléricale comme la France. A un moment, il faut être logique avec soi-même …

    Logique
    22 février 2021 - 12 h 41 min

    C’est une très bonne nouvelle, tant que les jeunes ce tournent vers l’Islam et non dans la coke, la délinquence etc…

      Anonyme
      22 février 2021 - 13 h 07 min

      C’est exactement ce que pensaient les parents des djihadistes!! Mes enfants je les protège contre les deux drogues, la blanche bien sûr mais aussi contre la drogue islamistes des wahabites et des frères musulmans

      Anonyme
      22 février 2021 - 14 h 02 min

      @Logique les islamistes utilisent aussi l’argent de la drogue, donc l’un n’empêche pas l’autre

    Anonyme3.
    22 février 2021 - 12 h 39 min

    Se tournent vers l’islam? mais de quoi parle ce (……..) L’islam n’est pas une organisations dès malfaiteurs ou dès gangs ,l’islam est est une religion et son livre est le coran. J’approuve si il avait dit l’extrémisme ou radicalisme et la délinquance mais dire l’islam cela dépasse lès imaginations venant d’un homme (…) que lui et ses parents on souffert la misère et le racisme dès années 40/70.pourtant ce (……..) est un intellectuel et un ex ministre ,ce qui est malheureux chez ses sois disant islamologues et politiciens frenchies et leurs servants ils prononcent jamais le mot wahabisme de la grande banque et la plus grande pompe d’essence du monde qui sont gérer par lès Ahl al saoud.

    Farid
    22 février 2021 - 12 h 23 min

    Le miracle islamique c’est aussi d’avoir maintenu le message vivant et de l’avoir porté devant les paysans de l’Insulinde tout autant que devant les bourgeois de Cordoue, d’avoir su se faire accepter autant des tribus africaines que des villages sassanides et d’avoir su faire parler sans discontinuité les mêmes principes quatorze siècles durant.

    Anonyme
    22 février 2021 - 11 h 28 min

    « Plus la société française stigmatise les musulmans, plus les jeunes se tourneront vers l’islam par défi » moi je pense exactement l’inverse!! c’est depuis que les jeunes se sont radicalisés dans les banlieues que les français les stigmatisent…

      Anonyme
      22 février 2021 - 11 h 51 min

      Peut être il faut revoir l’origine du mot islamophobie qui au début voulait dire « avoir peur de l’Islam ». La haine du Musulman n’est pas nouveau, elle date depuis des siècles déjà. Ce qui change c’est le contexte dans lequel cette haine refait surface et pour quels objectifs.

      Anonyme
      22 février 2021 - 12 h 50 min

      Relisez les déclarations des pays européens vers 1830 (y compris la Russie) sur la conquête de l’Algérie et vous vous prendrez conscience du fossé. Tous les pays européens avaient soutenu la France contre les musulmans.
      Dans les années 60 et 70 (je suis arrivé adulte en France en 1970), les assassinats d’algériens étaient légion. On parlait d’arabes et particulièrement d’arabes algériens. Les choses ont « évolué » … on parle d’islam et de musulmans maintenant voila tout.

      Anonyme
      22 février 2021 - 12 h 55 min

      Quand se seraient-ils radicalisés ?
      Wikipedia :
      SOS Racisme est née dans un contexte particulier. En effet, à la fin des années 1970 et au début des années 1980, la France s’aperçoit que les populations nord-africaine et subsaharienne qui vivent sur son territoire et y ont refait leur vie vont s’inscrire durablement dans la réalité française. Des violences policières sont à l’origine de la Marche pour l’égalité et contre le racisme. En outre, la crise économique et sociale crée un contexte de tension propice aux réactions de rejet. La grève menée de l’usine automobile Talbot de Poissy (PSA) verra des affrontements entre des non-grévistes et grévistes immigrés. Enfin, à l’automne 1983, des adhérents et sympathisants du Parti socialiste participent à des « dimanches noirs » qui voient des batailles rangées entre les militants FN et les organisations d’extrême gauche à la suite d’élections municipales partielles dans des villes de gauche qui connaissaient une montée du vote FN.

      Puisque vous savez tout, dîtes de quand date la radicalisation ?
      c’est depuis que les jeunes se sont radicalisés dans les banlieues que les français les stigmatisent…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.