Scandale : le groupe pétrolier qui nourrit les Algériens était dirigé par un Français

OK Algériens
L'ancien PDG de Sonatrach Abdelmoumen Ould-Kaddour. D. R.

Par Nabil D. – Les Algériens ne sont pas au bout de leurs surprises. De révélation en découverte, ils sont à chaque fois désarçonnés par ce qu’ils apprennent. Nos confrères du Jeune Indépendant indiquent, en effet, que l’ancien président-directeur général de Sonatrach est de nationalité française et que c’est grâce à cette dernière qu’Abdelmoumen Ould-Kaddour «n’a pas été interpellé ou placé en détention par les autorités émiraties, le 20 mars dernier, suite au mandat d’arrêt émis contre lui par l’Algérie».

Le quotidien francophone algérien fait parler une «source officielle émiratie», selon laquelle Ould-Kaddour «n’a pas fait l’objet d’une quelconque interpellation ou convocation officielle» par les «instances aéroportuaires ou sécuritaires» des Emirats arabes unis. La même source a laissé entendre que le concerné ne serait plus aux Emirats, puisqu’il n’y a séjourné qu’entre le 19 et le 23 mars, «sans préciser les motifs de son séjour dans la capitale émiratie», précise le journal.

Toujours selon le responsable émirati, «aucun voyageur ne peut faire l’objet d’une interpellation dans la zone de transit de l’aéroport de Dubaï, sauf dans le cas où il passe par des ports de sortie ou d’entrée». «Les détenteurs de la nationalité française ne sont pas soumis à des visas», a-t-il expliqué.

Ces nouveaux éléments permettront-ils à Abdelmoumen Ould-Kaddour d’échapper à la justice algérienne ? Possible, d’après des sources sécuritaires algériennes citées par Le Jeune Indépendant qui souligne que «le mandat d’arrêt international lancé au début du mois de mars dernier contre Ould-Kaddour indique qu’il est de nationalité algérienne, ce qui a vraisemblablement empêché son arrestation s’il a utilisé un passeport français».

Cet imbroglio judiciaire était prévisible car, même sans la nationalité française, il sera difficile à l’Algérie de faire extrader l’ancien patron de BRC, la joint-venture algéro-américaine qui servait aux services secrets américains à espionner la compagnie pétrolière nationale via son agent, Abdelmoumen Ould-Kaddour dont les agissements l’ont conduit en prison avant d’être libéré puis réhabilité par Bouteflika qui le nommera à la tête de Sonatrach, malgré la solidité du dossier qui le compromet dans une affaire d’intelligence avec une puissance étrangère.

Maintenant qu’il s’avère que le voisin d’Amar Saïdani à Neuilly, dans la banlieue chic de Paris, est Français, au même titre que son épouse native d’Alger et son fils né aux Etats-Unis, donc également citoyen américain, on se demande comment les autorités politiques algériennes ont confié la plus importante entreprise économique du pays à un binational, en dépit de l’article 51 de la Constitution en vigueur à l’époque, doublé d’espion pour le compte de la CIA.

N. D.

Comment (60)

    Brahms
    2 avril 2021 - 6 h 13 min

    Une tête de voleurs, c’est tout (allatife), ya rédoubilame el shitane.

    Il fait les poches de l’orphelin, de la veuve, du pauvre retraité, du chômeur, des ouvriers et des employés pour s’enrichir et faire le riche en Europe avec l’argent public.

    Il a fait des études pour voler et non pour faire avancer le pays.

    La France aime ce genre de clown.

    Natio Fronçis
    30 mars 2021 - 12 h 49 min

    égal dégoût à tout vos carotteurs, comme les nôtres
    Tout ces opportunistes qui chient sur leurs pays, leurs frangins, pour un p’tit (voire énorme) billet de plus.
    (…)

    Algerien Pur Et Dur
    29 mars 2021 - 20 h 12 min

    Je maintiens que seuls ceux qui sont capables de diriger et avec une experience pertinente doivent avoir des postes de responsabilité, qu’ils soient porteur d’une nationalité (algérienne) ou plus. Avoir une autre nationalité ne veut pas dire que son détenteur a automatiquement les germes de la trahision en lui (elle). Les éloigner des postes de responsabilité signifie en fait que les Ould Kaddour, son ex boss Khlil, et autres malfaiteurs ont gagné sur deux fronts. Non seulement ils ont dilapidé les deniers du pays qui les a vu naitre mais leurs actions néfastes ont aussi mené le pays a s’éloigner des compétences algériennes (ils le sont toujours meme s’ils ont une autre nationalité) capable de l’aider avec leur experience. Les traitres, d’ailleurs, existent des deux cotés et le fait de porter deux nationalités ne veut pas dire qu’on est plus susceptible de trahir que ceux qui n’en portent qu’une seule. Je vous épargne la tres longue liste des traitres qui ne portent que la nationalité algerienne et a leur tete bouteflika. Les pays du golfe sont allés plus loin. A ma connaissance, Emirate Airlines et Qatar Airlines ont emergé de l’obscurité la plus totale pour devenir des compagnies de renom grace a leurs managers anglais qui eux ne portent que la nationalité anglaise.

    صحراوي
    29 mars 2021 - 17 h 11 min

    مجرد تساؤل.ـ
    كم من مسؤول جزائري يحمل جنسية أخري !!!؟؟؟
    هل المخابرات الجزائرية ووزارة العدل كانا يجهلان جنسيته المزدوجة !!!؟؟؟
    لو كان الشرطة الدولية لا توقف ولد قدور لأنه يحمل جنسية أخرى فشكيب خليل كذلك وربما حتى الأربع الذي صدر ضدهم أمر بالتوقيف .ـ
    لو كان الشرطة الدولية لا توقف من يحمل جنسية أخرى غير جنسية بلده فكل لص سيحتمي بجنسية أخرى وتصبح الشرطة الدولية عاجزة عن توقيف أي لص.ـ

    REMBOURSEZ SINON...
    29 mars 2021 - 16 h 06 min

    Les passeport quand on a vu l’histoire ben nahla en FR on voit que tout est possible…
    Avec des sous on peut en avoir des passports…
    Aujourd’hui il faut virer ceux qui ont des doubles nationalité des postes stratégiques, et aussi leurs famille s’ils ont des comptes à l’etranger qui servent bien entendu aux voleurs.
    Naïveté ou complicité, c’est des cousines.
    Si fafa ne veut pas le livrer qu’elle nous livre ses biens !
    L’Algérie devrait garantir les possesseurs comptes nationaux des fluctuations boursières (en + ou -) on conserve les valeurs du jour du dépôt !
    Ceci afin d’attirer les devises, car l’argent n’a pas d’odeur .enfin ca reste une idée, je ne suis pas spécialiste comme ceux qui nous pillent !
    La diaspora aimerait bien déposer leur argent dans une banque Algérienne tout les mois, avec carte de retrait … d’autant plus que l’épargne en France par exemple ne rapporte rien !!!
    Mais ça on en parle un moment puis c’est l’oubli ! Fafa doit mettre son véto je pense !

    Benzaim Boukahil
    29 mars 2021 - 13 h 36 min

    Je crois que vous ne comprenez pas ce que cela signifie réellement: à Alger les élites pro bouteflikienne qui sont toujour @ l’oeuvre n’ont absolument rien contre les porteurs de nationalité française des lors que ceux ci agissent dans l’ombre dans le but de favoriser leurs intérêts financiers et dans une moindre mesure ceux de la France🇨🇵 chez qui ils ont des comptes Bancaire et appartements dans les beaux quartiers.. .

    Ça devient plus problématique pour eux quand lesdits porteurs de nationalité française  comme moi dénoncent leur mère🇨🇵 et les pointent du doigt de manière virulente….

    Là on fait jouer non seulement l’article 51 doublé de menaces de destitution de nationalité algérienne 🇩🇿!🤦‍♂️saidani/ould kadour/ et la liste est longue de ceux que « De Gaule » affirmait avoir laissé derrière lui en Algérie !

    Publié un jour, censuré le suivant: décidément les modérateurs se suivent et ne se ressemblent pas chez vous🤣😂Je ne me formalise pas🤣😂

    Benzaim BOUKAHIL
    Marseille

    Sam1913
    29 mars 2021 - 12 h 16 min

    Cette histoire de nationalité française qui le fait échappé à l’Algérie est une ineptie, juridiquement cela ne tient pas la route une seconde. Il faut savoir que dès que tu as la nationalité d’un pays, il peut te réclamer partout où tu es sauf si te trouve dans un autre pays dont tu as la nationalité qui décide lui même de te juger sur les faits que tu a s commis dans l’autre état ou ailleurs et s’il y a convention ce qui est la cas entre la France et l’Algérie je peux vous dire qu’il sera extradé si le dossier est bien ficelè juridiquement . Alors me dire qu’il voyageait avec le passeport Français empêche l’état d’accueil de le livrer à l’Algérie est faux car il suffit que l’Algérie apporte la preuve qu’il porte la nationalité Algérienne. La seule information dans cet article qui peut paraitre plausible et qui peut expliquer la non interception de ce cafard c’est il est resté dans la zone internationale de transit donc qu’il n’a pas franchit la porte d’entrée des EAU, à moins d’un coup foireux de ces derniers.

    The one
    29 mars 2021 - 11 h 48 min

    Pour ZORO et moi ya pas de soucis

    Citoyen incrédule
    29 mars 2021 - 11 h 36 min

    Première hypothèse: «Aucun voyageur ne peut faire l’objet d’une interpellation dans la zone de transit de l’aéroport de Dubaï, sauf dans le cas où il passe par des ports de sortie ou d’entrée». Faux !

    Deuxième hypothèse: « Les détenteurs de la nationalité française ne sont pas soumis à des visas. » Vrai.

    Conclusions N° 1, on ne sait rien car
    1° Il n’a pas été dit qu’Abdelmoumen Ould-Kaddour a présenté un passeport français.
    2° Avec des appuis haut placés dans les sphères dirigeantes de Dubaï, vos avez tous les passe droits que vous voulez. Et Ould-Kaddour n’est pas n’importe qui ! Il peut et doit avoir profité de ces appuis. D’autant que partout où il passe, il est considéré comme un VIP.
    3° Connaissant le passé de ce monsieur, pourquoi n’aurait-il pas, aussi, un passeport… américain?
    4° Avec un gros chèque à la clé, vous passez facilement n’importe quel contrôle de police…
    5° A Dubaï, il existe l’Agence de sûreté de l’État, qui a le pouvoir d’arrêter toutes personnes sans mandat, de les détenir au secret pendant des semaines en leur faisant subir des actes de torture ou d’autres mauvais traitements si besoin. Son arrestation était tout à fait possible, si « on » l’avait voulu.
    6° Le responsable émirati dont il est question fait semblant de ne pas savoir… alors qu’une personne de l’importance d’Ould-Kaddour ne passe pas inaperçu. Une personne de cette importance est reçue dans le Salon dubai-airport-lounge-b-terminal-3, réservé aux VIP.
    7° Si Ould-Kaddour est franco algérien rien n’empêche nos services secrets de contacter les français qui se feront un malin plaisir de confirmer ou non sa double nationalité. A noter que, dans ce cas la presse française, se serait fait aussi un malin plaisir de dévoiler le fait que ce soit un algéro français qui pilotait Sonatrach. Or rien dans la presse à ce jour.
    8° Qui, en haut lieu, a intérêt à ce qu’Ould-Kaddour ne soit pas inquiété ou ne soit pas interrogé?

    Conclusion N°2. Des générations et des générations d’Algériens se sont nourris aux miettes du pétrole et du gaz. On nous a fait croire que c’était là le résultat d’une politique réfléchie et « socialiste ». Il est évident que le citoyen lambda ne peut remettre en cause du jour au lendemain, ce qui a été le fondement de l’économie de ce pays. Pour la simple raison que n’ayant jamais été impliqué dans la gestion réelle du pays, il n’a aucune clé pour comprendre la situation actuelle.

    Conclusion N°3. Depuis 58 ans on nous prend pour des abrutis et ça continue.

    La valse des dirigeants de Sonatrach…
    Rappel. Sonatrach est dirigée par un Président-Directeur général :
    Listes des dirigeants
    • Bélaïd Abdessalam (1963-1966 durée du mandat 3 ans
    • Sid Ahmed Ghozali (1966-1979) 13 ans
    • Youcef Yousfi (1985-1988) 3 ans
    • Sadek Boussena (1988-1989) 1 an
    • Abdelhak Bouhafs (1989-1995) 6 ans
    • Nazim Zouiouèche (1995-1997) 2 ans
    • Abdelmadjid Attar (1997-2000) 3 ans
    • Abdelhak Bouhafs (2000-2001) 1 an
    • Chakib Khelil (2001-2003) 2 ans
    • Mohamed Meziane (2003-2010) 7 ans
    • Nourredine Cherouati (Mai 2010-novembre 2011) 2ans 1/2
    • Abdelhamid Zerguine (Novembre 2011-juillet 2014) 2 ans 1/2
    • Said Sahnoun (Juillet 2014-mai 2015) 3 ans
    • Amine Mazouzi (Mai 2015-mars 2017) 2 ans
    • Abdelmoumen Ould Kaddour (Mars 2017-23 avril 2019) 2 ans
    • Rachid Hachichi (23 avril 2019 -5 février 2020 ) 1 an…
    . Toufik Hakkar ( 6 février- … etc…etc…
    On ne peut faire qu’un constant consternant que cette société nationale a été pilotée par des PDG plutôt volatiles ! Comme le pétrole algérien qui est d’excellente qualité et aussi comme les détournements financiers qui vont à Dubaï. Comme Abdelmoumen.
    A croire que ces dirigeants n’étaient que des stagiaires, le temps de gagner un peu d’argent pour leurs vieux jours.
    Nus sommes mal partis.

      Bent El Hadj
      29 mars 2021 - 13 h 04 min

      Il me semble que ce serait Judicieux de confier des Postes Stratégiques uniquement aux détenteurs de Nationalité Algérienne ayant des compétences et un sens du Patriotisme Pourquoi ? Parceque en cas de Corruption , ces individus ne pourront aller Nul part. Je rejoins le raisonnement de certains uniquement dans le sens de la lutte contre la corruption afin de protéger les Intérêts du Peuple car c est pour cela que les CHOUHADAS ont donné leur Vies Rabi Yarhamhoum.
      Tous les individus peuvent être honnêtes etre Patriotes tout en ayant plusieurs Nationalités or en confiant des Postes très important avec l intérêt de la lutte contre la corruption peut être serait il préférable de confier des postes seulement aux détenteurs d une seule Nationalité afin qu ils ne puissent pas s exiler dans D autres pays en cas de Pillage lié aux postes?

      BILAL
      29 mars 2021 - 15 h 33 min

      Bravo, vos analyses sont corrects et très bons. J’ajoute que les dirigeants qui sont passés par la Sonatrach, sont tous partis pour occuper des postes importants : Ambassadeurs, Premier ministre pour Ghozali par exemple, pour d’autres des postes de haut niveau dans les Institutions internationales, conseillers auprès des Emirs arabes à l’époque où c’était le désert chez eux et j’en passe. En conclusion l’Algérie à cause de ses dirigeants a vue à la fois ses richesses dilapidées, ses ressources humaines (Médecins, universitaires, chercheurs, ingénieurs, hauts responsables, etc..) partir dans les quatre coins du monde faire le bonheur des grandes sociétés multinationales, Universités, hôpitaux, etc…Aujourd’hui, on s’étonne que des jeunes, adultes, femmes et même couples avec enfants prennent le risque de partir avec le danger qui les guette, vers d’autres cieux par forcément cléments par les temps qui courts pour fuir une société, un pays, des dirigeants auxquels ils n’y croient plus. J’ai mal pour eux, pour mon pays de voir tant de gens qui pouvaient faire et trouver le joie de vivre et le bonheur dans ce pays si cher qui a coûté plus d’un million de martyrs. « Pleure ô pays bien aimé »

    Belveder
    29 mars 2021 - 11 h 25 min

    Les premiers se sont fait attrapé (HADDAD a la frontiére) depuis Tout le Monde a «  »liquidé » » ses affaires et a disparu a l étranger il faut étre Naif pour croire que ceux qui trainent des casseroles « vont attendre la descente du DRS a la maison..
    Cela dis ca pose la vrai Question tout ce beau Monde quitte L Algerie comment??????
    Alors que des ALgeriens des deux coté sont comdamné a ne pas voir leur famille

    Redouane
    29 mars 2021 - 10 h 56 min

    il n’y a ni scandale ni sidi zekri. La plupart des ministres de Bouteflika avaient une double nationalité. Chaabna qui represente les algeriens en France a la nationalité francaise. Alors qu’est-ce qu’on fait ??

    Zaama.
    29 mars 2021 - 10 h 25 min

    Serra t’il dechue de sa nationalitie algerien? Ainssi que saadani ou bien..

      CHAIB
      29 mars 2021 - 11 h 26 min

      bonjour
      Pourquoi ça vous étonne que Ould Kaddour est binational
      ce n’est pas le premier ni le dernier, combien de cadres de la nation qui occupent des postes stratégiques ont la double nationalité et sont même mariés à des étrangères
      ce n’est que le début du feuilleton ?

    Anonyme
    29 mars 2021 - 9 h 07 min

    Nous espérons seulement qu’il n’y a pas de cas de ce type mais de nationalité morrocan. Pour ce kaddour, si les états ne coopèrent pas il faut utiliser leurs méthodes (…) Mais il reste tout de même une enigme comment a-t-il été toléré. Serait-ce le cas de bien d’autres, par exemple belkhsir, chouareb , chakib et peut-être même boutoutouf. C’est une opinion!

    Il est temps d'agir!
    29 mars 2021 - 8 h 23 min

    Je suis un Franco Algerien par mes 2 passeports de cœur Algerien et de raison Francais par l’histoire migratoire. CEPENDANT, je suis pour que les postes clefs de management dans les fonctions névralgiques, Stratégiques, sensibles comme l’État, les services ANP, DGSN, les sociétés stratégiques ,…soient tenus par des Algeriens autochtones n’ayant aucune autre nationalité que celle Algerienne. Il est TEMPS QUE LES SERVICES DE SÉCURITÉ PASSENT CES POSTES SENSIBLES AU TAMIS, ce qui est un point de sécurité interne. Mais en parallèle, la diaspora doit avoir les mêmes droits et devoirs que les autochtones dans tout les domaines exceptés les postes stratégiques de souveraineté nationale !!!!

      Chaoui
      29 mars 2021 - 10 h 13 min

      A « Il est temps d’agir » :

      Tu as parfaitement raison : à moins de vouloir subordonner notre pays (comme le sont nombre de pays occidentaux envers les sionistes…) à une puissance ou entité étrangère, tout poste dit de souveraineté en Algérie ne peut et ne devrait échoir qu’à un Algérien répondant à une seule allégeance, autrement dit n’avoir que la seule nationalité Algérienne.

      Anonyme
      29 mars 2021 - 11 h 06 min

      La grande majorité de ceux qui ont détruit l´Algérie sont exclusivement Algériens, sans autre nationalité.
      Comme quoi cette histoire de double nationalité ne rime à rien.
      Un Algérien sans autre nationalité qu´algérienne n´est pas automatiquement plus patriote ou plus honnete envers l´Algérie qu´un autre Algerien ayant une double nationalité!
      Arretez de monter les Algériens contre leurs frères émigrés, cela devient insupportable.

      Nacer
      29 mars 2021 - 13 h 08 min

      Bonjour,
      ça a toujours été comme vous le dites, meme un simple gendarme n’avait pas le droit d’épouser une femme porteuse d’une autre nationalité. C’est Bouteflika qui a tout chamboulé pour permettre à ses amis de prendre des poste de responsabilité. il a meme banalisé la nationalité Algérienne en l’offrant à n’importe qui (celui qui a un arrière , arrière grand parent qui était voisin à un Algérien peut prendre la nationalité Algérienne).

      BILAL
      29 mars 2021 - 15 h 45 min

      Je suis d’accord pour que les postes clés soient occupés par des nationaux mais l’histoire nous a montre et nous montre que l’homme quelque soit sa position il reste volatile, dangereux pour le pays et pour lui même, les milliards ont fait tourner la tête et feront toujours tourner la tête a beaucoup de gens. Le vol et le mensonge circulent plus que le virus, on voit le boucher vous tromper sur la qualité et le poids de la viande qu’il vous vend, il en ai de même du boulanger, du marchand de fruits et légumes, du vendeur d’huile c’est d’actualité, des artisans, etc… il y tellement d’exemples. Je pense que c’est un problème culturel et d’éducation dès la naissance d’abord au sein de la famille, l’école, l’université, les pairs, etc… Je ne vois qu’une seule institution capable de respect, de discipline et patriotisme que l’Armée et là aussi je peux me tromper.

      karimdz
      29 mars 2021 - 19 h 37 min

      Je fais partie de la diaspora, et je suis totalement d accord avec vous, les postes clés, doivent demeurer aux mains des algériens au pays.

    Bamar
    29 mars 2021 - 8 h 05 min

    le problème n’est pas la nationalité mais le patriotisme des dirigeants envers l’Algerie (…)

    LALGERINO
    29 mars 2021 - 7 h 59 min

    On a l’habitude, puisque Chakib Khalil aussi avait une nationalité Américaine. Non??

    Anonyme
    29 mars 2021 - 7 h 59 min

    Lorsque on veut on peut, il faut arrêter avec tous les moyens si c’est vraiment existe la nouvelle Algérie ou bien ça va exister il faut qu’il passe à l’action, comme ils ont fait avec le traître bounouira.

    Le médisant du bled
    29 mars 2021 - 7 h 48 min

    Il faut se focaliser sur les harkis qui détiennent l’informel et les dizaines voire centaines de milliards de $US, sachant que l’argent est le nerf de la guerre, sans oublier les centaines de milliers ou plus de leurs acolytes qui font du prosélytisme hors de certaines mosquées au vu et su de tous sans être inquiétés.

    Algérien
    29 mars 2021 - 6 h 53 min

    Tôt ou tard il paiera, le principal c’est de déboulonner tous ces profiteurs et voleurs, et de construire une Algérie sur les bases de la justice!

    Abou Stroff
    29 mars 2021 - 6 h 46 min

    « on se demande comment les autorités politiques algériennes ont confié la plus importante entreprise économique du pays à un binational, en dépit de l’article 51 de la Constitution en vigueur à l’époque, doublé d’espion pour le compte de la CIA. » s’interroge N. D..
    et bien quelqu’un détient la réponse et c’est bien entendu le fakhamatouhou déchu qui coule des jours heureux, grâce à nos dirigeants actuels, en attendant de passer l’armé à gauche.
    au fait, pourquoi le mercenaire confirmé, abdelaziz bouteflika dit kouider el mali n’est il pas convoqué par la justice qui lui lira ses droits avant de l’envoyer devant un peloton d’exécution? a t on peur que le fakhamatouhou déchu divulgue des informations compromettantes concernant ceux qui participent à la construction de l’algérie nouvelle?

      Bent EL Hadij
      29 mars 2021 - 10 h 17 min

      @,Brams Faux le Problème n est pas seulement de Patriotisme il est De Patriotisme et de Compétences
      (…), l Algérie a Grand besoin de ses Meilleurs Enfants pour la Relever : Patriotisme & Compétences
      Vont de Pairs, car le Peuple vit des moments difficiles Pour les besoins les plus élémentaires c est a dire se nourrir. Pourquoi ce ministre Mr Rezig est encore aux Commandes? Pourquoi? A t il l’ étoffe d un réel intellectuel? Comment cela se fait il que Mr Rezig détourné un Problème Économique sur fond identitaire notamment l’ écriture des commerces en Arabes? Pourquoi il mélange Tous, pourtant l Algérie regorge de Patriotes et d intellectuels comment cela se fait il qui continue a détruire inconsciemment le Peuple?

    Brahms
    29 mars 2021 - 5 h 00 min

    Pour le faire passer à la casserole c’est pas difficile,

    Il faut demander aux états qui cachent sa finance et ses biens immobiliers de coopérer à son arrestation et à la saisie de ses biens immobiliers. A défaut, il n’y aura plus de contrats commerciaux en Algérie pour ces pays.

    Il faut inverser le rapport de force et vous verrez que ces pays feront le job en le livrant pieds et poings liés.

    A défaut, il utilisera ses diverses nationalités et ses divers domiciles pour filer.

      Anonyme
      29 mars 2021 - 7 h 49 min

      @Brahms,si le seul moyen qui sera crédible envers de nos jeunes et de sentir la nouvelle Algérie, on aimerait bien dans les infos a la TV Algériens de nos montrer si criminels rentrent en Algérie menotté et rendre compte a la justice Algériens (…)

    RRab3i
    29 mars 2021 - 1 h 54 min

    en premier lieu il faut s en prendre a (notre) président qui couvait tout un réseau de mafieux qui trafiquait ausssi bien a l intérieur qu’a l extérieur avec la bénédiction de du frère
    (…)

    Alalam
    29 mars 2021 - 0 h 39 min

    Abdelmoumen Ould Kaddour n’est pas Français !

    Sa nationalité n’est pas française. C’est peu pour lui ! Le journal Indépendant n’a pas la bonne information. Ould Kaddour est de nationalité américaine comme Chakib Khelil, Elias Zerhouni, Reda Bousba. C’est la filière US des Bush et Dick Cheney ! Tous ces mafieux trouvent refuge, un toit ou transit à Dubaï.

    Né le 26 septembre 1951 à Tlemcen. Diplômé de l’École nationale polytechnique d’Alger (ingénieur en génie chimique). Il a émigré aux États-Unis à 24 ans, il s’inscrit en auditeur libre au Massachusetts Institute of Technology (MIT), pour une année. Il obtient un master en génie chimique le 20 septembre 1979. Il revient en Algérie en 1993 pour être nommé président-directeur général de Brown & Root-Condor, société par actions Algéro-américaine (51 % détenue par Sonatrach et 49 % par Brown & Root). BRC est une agence de la CIA !

    A méditer !

    Recolonisation en vue...
    28 mars 2021 - 23 h 56 min

    Nos dirrigeants doivent ne plus avoir la nationalité Francaise !

    Chaoui
    28 mars 2021 - 23 h 44 min

    Il n’est de traître sans de responsable qui lui permette de sévir !

    Dans tous les détournements que notre pays connait depuis trop longtemps hélas, les premiers de nos responsables sont au premier chef ceux qui ont permis les nominations de personnes à des postes de responsabilité sans examen poussé et minutieux tant sur la vie des intéressés que leurs réelles compétences.

    Il nous reste à tirer toutes les leçons de ces forfaits criminels, à y méditer pour empêcher leur réitération et en même temps poursuivre résolument et sans relâche tous nos voleurs.

    On a délesté notre Pays de nombre de ses richesses, mais pas de la première d’entre elles qui consiste en ses enfants dont j’ai la foi et qui sauront nous faire surmonter tous les défis d’aujourd’hui et de demain.

    Anonyme
    28 mars 2021 - 22 h 26 min

    Le plus beau c’est qu’ils ont l » anticolonialisme » comme unique arrière boutique politique. En réalité, quand vous êtes installé par De Gaulle vous ne pouvez pas feindre l » autonomie, c’est l’ ancien bureau arabe qui a été promu à État  » arabe « , fonctionnel à la politique arabe de la France.
    Le plus beau est que le gouvernement s’ apprêterait à promulguer une loi qui arabisera les enseignes! L’ honneur de la  » oumma » est sauf.

      Question
      29 mars 2021 - 0 h 16 min

      Que vient faire les Arabes ou l’arabisation dans ce sujet ?
      Décidément..

        Anonyme
        29 mars 2021 - 8 h 55 min

        Pour mieux contrôler un peuple il faut bloquer les passerelles entre peuple et institutions, la langue arabe est le meilleur moyen pédagogique et sématico-politique. Être chez soi commence par le dialogue entre citoyen et Etat, quand un État vous parle dans une langue qui n’est pas la votre c’est parce que vous n’êtes plus chez vous…

          Question
          29 mars 2021 - 18 h 41 min

          En tant qu’Algérien au contraire je j’ai aucun problème quand l’état s’adresse a moi en arabe d’ailleurs j’aime écouter notre hymne national Kassaman en arabe.

    C'EST LAMENTABLE .
    28 mars 2021 - 22 h 00 min

    Wled bouteflika , nous on laissez de gros degats . nous recolterons encore ces degats durant toutes les annèes a venir . un demon , etait au pouvoir de 1999 a 2019 . H’ram 3lik , ya boutesrika . hasbounALLAH wa na3mou wakil , multipliez par 3.

    Brahms
    28 mars 2021 - 21 h 57 min

    C’était prévisible,

    Il ne faut pas être né de la dernière pluie pour comprendre. Quand le peuple tire la langue cela signifie qu’il y a des trous dans la cuirasse, il y a des fuites.

    Ensuite, quand vous voyez des individus qui achètent des biens immobiliers en masse sur le territoire français, sans aucun contrôle sur l’origine des fonds cela signifie que la France est complice et laisse faire.

    L’algérien a de quoi être dégouté quand il voit ce genre d’actes.

    Ces crimes économiques sont punissables et prouvent que Bouteflika n’était qu’un cheval de Troie des émiratis et il serait bon qu’il passe aussi en justice avec la saisie de tous ses avoirs en Suisse et ailleurs.

    Tous ces indices prouvent que les actes commerciaux sont nuls et que la vente de la raffinerie en Italie doit être mis en justice avec une demande de dommages et intérêts pour le préjudice causé et ainsi capter tous les biens du margoulin d’Ould Kaddour Abdelmoumem pour escroquerie en bande organisée.

    ahmed bendzz
    28 mars 2021 - 21 h 02 min

    Effectivement on en apprend des vertes et des pas mûres sur le système qui a amené l’algérie dans cet état de délabrement avancé…pourquoi on ne condamne pas la momie bouteflika pour toute ces offenses faites à la nation ? Pourquoi ?
    Sans cela ça ne reste que de la palabre de bistrot cette nouvelle a..

    Anonyme
    28 mars 2021 - 20 h 55 min

    Ceux qui ont nommé bouteflika portent la responsabilité outre leurs complicités, vu que les centaines de milliards $ volés, il faut le reconnaître, je peuvent pas être endossés en totalité à ce mr.

      FREE MEN
      29 mars 2021 - 6 h 51 min

      L’ancien president , de la compagnie SONATROC…
      MAZOUZI , Fils du Colonel Mazouzi , etait un
      Grand patriote , qui avait le sens du nif…Algerien..
      Helas, la france et les lobby U.S, avaient eut
      Raison de ce grand cadre , integre et hautement
      Qualifié…
      Ould Kaddour, a joué le jeu traitre, espion de
      Service pr le DGSE ET LA CIA…
      ILS ont trahi les sacrifices de nos glorieux
      Chouhada…
      (…)

    Anonyme
    28 mars 2021 - 20 h 53 min

    (…)
    NOUS SOMMES LA RISÉE DU MONDE.
    JE PRÉCONISE QUE TOUT LES ANCIENS HARKIS DE LA GUERRE D’ALGÉRIE, PUISSENT REVENIR LIBREMENT EN ALGÉRIE SANS ÊTRE INQUIÉTER.
    ÉTANT DONNÉ QU’IL Y A L’HEURE D’AUJOURD’HUI PLUS DE HARKIS EN ALGÉRIE QU’À L’ÉPOQUE DE LA FRANCE EN ALGÉRIE.
    HARKIS + HARKIS = ÉGAL KIF KIF HARKIYA

      Moskos dz
      28 mars 2021 - 23 h 12 min

      @Anonyme 28 mars 2021-20 h 53 min//Inutile de te faire passer pour Algérien,tu pues le Makhzène à plein nez,la vraie risée du monde est dirigé par un roi aux penchants bizarres,quant aux vrais Harkis,la France vous les a placé au trône et sont toujours sous-drapeau de son maréchal Hubert Lyautey et sous-hymne national de son capitaine Léo Moragan,la preuve

      Confidentiel
      29 mars 2021 - 0 h 20 min

      Les listes des harkis ont été retirées des aéroports et ports sur ordre de Bouteflika c’était pour cette raison que leurs filles narguaient les Algériens depuis les salons d’honneur des aéroports d’Alger surtout celui d’Oran.

    Le seul pays au monde où l'ont voit ces Bizarreries !!
    28 mars 2021 - 20 h 47 min

    Je ne serai pas surpris que presque tout les hommes politiques, maires, directeurs d’entreprises d’état et de grandes administrations d’état et certains haut gradés militaires ont la nationalité française et marouki et émiratis.

    Moskos dz
    28 mars 2021 - 20 h 45 min

    Ce qui explique parfaitement comment et qui a tenté de parachuter Nekkaz au haut sommet de l’état Algérien.

    Selecto
    28 mars 2021 - 20 h 39 min

    Ceux qui ont lancé le mandat d’arrêt contre cet escroc savait tout de sa nationalité et le fonctionnement du TPI.
    Dans notre malheur j’espère que nos nouveaux responsable feront le ménage et dégageront les taupes aux origines douteuses de l’Algérie.
    Bouteflika et Louh méritent(…)

    Anonyme
    28 mars 2021 - 20 h 28 min

    Tout etait pousse sous la table…le clan Bouteflika etait une veritable nebuleuse qui savait tres bien ce qui se tramait dans les couloirs du pouvoir corrompu autour de Bouteflika…Tous se servait et placaient leur fonds detournes en France et a Doubai…les medias etaient museles et les journalistes d investigations etaient une matiere rare…Les profonds changements en cours dans l exercice du pouvoir en Algerie et les reformes constitutionnelles deja accomplies auront des repercutions tres importantes dans le quotidien des citoyens…Il faut construire l avenir et laisser la justice suivre son cours…..Ces criminels,voleurs,escrocs,n echapperont jamais a la justice et aux poursuites qui seront engages la ou ils se trouvent ..le droit et les lois internationales de lutte contre la corruption et les detournements des fonds publics sont claires …..A nous Algeriens de rester unis afin de realiser un developpement citoyen de nos ressources et d exiger fermement de l Etat d etre impitoyable et intraitable dans la guerre contre la corruption….Il faut que nos medias et nos journalistes denoncent avec force tous les abus ..avec la paticipation active de la societe civile….L etat doit absolument bloquer tous les comptes bancaires et mettre sous sequestre tous les biens appartenants ces ingrats …

    Anonyme
    28 mars 2021 - 20 h 13 min

    C’est avant tout un marocain. Comme Khellil ou Louh.
    Ils ont acquis la nationalité algérienne qui leur a permis d accéder à de hautes fonctions….Et in fine ils ont acquis la nationalité française ou américaine…

    Mais l’origine des fossoyeurs de l’Algérie est d’abord marocaine.

    A suivre...
    28 mars 2021 - 20 h 06 min

    J’espère vraiment mais vraiment que pour la crédibilité que c’est FAUX ou alors que Ould Kaddour a acquis la Nationalité Française APRÈS avoir quitté ses Fonctions et le Pays.
    Sinon non contents d’avoir nommé Un repris de Justice, à la tête de SH on apprend qu’il n’aurait même pas du faire partie de la liste de par sa Nationalité Française …
    A SUIVRE…
    Et pendant ce temps…Notre glorieux ministre et ses amis prépare avec zèle et acharnement une loi pour déchoir certains Opposants de salon ou YouTubers vulgaires depuis l’étranger de leur Nationalité Algérienne.
    …Ould Kaddour devait bien Rigoler…
    …Le Cauchemard continue ?…Si tout cela est vrai on est au-delà du Triste ou de l’Affligeant….
    .Parceque.La il n’y aurait Plus rien a Dire….on aurait plus les Mots.

      Benzaim Boukahil
      28 mars 2021 - 21 h 20 min

      Je crois que vous ne comprenez pas ce que cela signifie réellement: à Alger les élites pro bouteflikienne n’ont absolument rien contre les porteurs de nationalité française des lors que ceux ci agissent dans l’ombre dans le but de favoriser leurs intérêts financiers.

      Ça devient plus problématique pour eux quand lesdits porteur de nationalité française dénoncent leur mère🇨🇵 et les montre du doigt de manière virulente….

      Là on fait jouer non seulement l’article 51 doublé de menaces de destitution de nationalité algérienne !🤦‍♂️

      saidani/ould kadour/ et la liste est longue de ceux que « De Gaule » affirmait avoir laissé derrière lui a en Algérie.
      Ps: retirez cet article un marocain à la tête de la SH
      Benzaim BOUKAHIL
      Marseille

    Anonyme
    28 mars 2021 - 19 h 47 min

    On voit donc cex ue veut dire hizb franca, le veritable.

      FREE MEN
      28 mars 2021 - 20 h 51 min

      De 1962 à 2021…tous des agents doubles…
      Ceux qui ns dirigent ….
      Ben Bella, Ali Belhadj , Saadani…, Hajji…
      Ould Kadour…Bouteflika…
      Honte ….
      Honteux …

    Néant
    28 mars 2021 - 19 h 39 min

    C’est devenu un théorème !
    Déjà, il faut demander des éclaircissements au ministre de cette époque qu’il a proposé au poste de PDG DE SONATRACH

    karimdz
    28 mars 2021 - 19 h 29 min

    Il existe désormais une convention d extradition ce qui pourrait expliquer la fuite des saidani et autre ould kaddour, principalent chez sa médiocrité mimi 6.

    Anonyme
    28 mars 2021 - 19 h 28 min

    On ne sera jamais au bout de nos surprises car on nous czche d’énorme chose vue la richesse que l’Algérie possède à qui le tour au suivant !!!

    LotfiALN
    28 mars 2021 - 19 h 16 min

    La nausée !
    Hautes trahisons !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.