Corriger les injustices

Hirak Alger
Le Hirak originel à été dévoyé de ses nobles objectifs. D. R.

Par Rabah Toubal – Les événements qui ont précédé et suivi l’apparition du Hirak, mouvement populaire spontané et pacifique, sur la scène politique et sociale algérienne, sclérosée par le long, stérile et désastreux règne du clan des Bouteflika et ses prédateurs cupides et obstinés, qui pratiquait une fuite en avant suicidaire, qui a fourvoyé notre pays dans une impasse dangereuse, ont permis à l’ANP de mettre en avant une direction capable de gérer intelligemment ces événements exceptionnels.

Ainsi, les principales revendications du Hirak ont été rationnellement prises en charge, tout en éludant celles qui n’étaient pas réalistes, ni raisonnables car éminemment dangereuses pour la stabilité et la sécurité nationales.

Grâce à ses stratèges, qui se sont montrés de la même trempe que leurs vénérables aînés, l’ANP a assumé les lourdes responsabilités que la Constitution algérienne lui attribue en matière de défense et de sécurité du pays pour éviter que l’Etat algérien sombre dans le chaos et qu’il retrouve l’ordre, la discipline et la justice au-dessus de tous, indispensables à sa pérennité.

Parmi les décisions historiques prises par l’ANP, la remise en cause et l’annulation par la justice militaire algérienne d’abus de pouvoir, considérés comme inacceptables, commis contre d’anciens hauts cadres de l’ANP, de l’administration et une figure marquante de la vie politique algérienne.

Que cette sage décision, destinée à rassembler les Algériens et Algériennes, serve à la justice civile pour que les affaires d’injustice flagrante, signalées dans ses domaines de compétence, soient traitées et résolues avec la même célérité et la même détermination que celles de la justice militaire.

La construction d’un Etat de droit passe nécessairement par ce genre de sursauts majeurs salutaires et de mesures exemplaires qui rehaussent la crédibilité des institutions de la République et consolident leur cohésion afin de pouvoir faire efficacement face, dans l’union sacrée et le respect réciproque, aux défis auxquels l’Algérie est confrontée aujourd’hui.

R. T.

Comment (15)

    Réhabilitez les juges
    3 juin 2021 - 10 h 00 min

    Les promesses n’engagent que ceux qui y croient.

    Libérez Ali Ghediri
    3 juin 2021 - 9 h 55 min

    ….qui s’est présenté contre Bouteflika.
    ..Liberez la Justice
    Seuls les Actes comptent. Les Discours et les Déclarations sont Inutiles et dépassées.

    karimdz
    2 juin 2021 - 20 h 10 min

    Je suis confiant dans l avenir de notre pays, le changement initié par le Président Tebboune est une réalité, et inshAllah, les injustices ne seront plus qu un mauvais souvenir, et le développement de notre pays, passera à une vitesse supérieure.

    Certains reproches à l ANP de s ingérer dans le pouvoir civil, certes, mais si elle ne l avait pas fait, nous aurions vécu de nouveau des années noires. Après les réformes, l ANP se limitera à ses prérogatives que sont la sécurité et la défense du Territoire, mais elle demeurera le garant de la constitution.

    Slimane
    2 juin 2021 - 11 h 08 min

    Le Hirak est toujours pacifique et ses doleances n’ont pas change. Sur quoi a t il fait une deviation ? Ce sont les elements du regimes qui ont devie en faisant des arrestations massives de citoyens pacifiques.

      Liberez Nabil mellah
      3 juin 2021 - 9 h 58 min

      Libérez la Justice.
      Seuls la Actes Comptent.
      Les discours n’intéressent plus personne.

    Anonyme
    1 juin 2021 - 19 h 36 min

    Si l’armée veut sortir le pays de l’impasse il faudrait un nettoyage radical et un renouvellement tout aussi radical du personnel politique. On tourne en rond. On ne sera en sécurité que quand une bonne partie des algériens sera derrière ses autorités. C’est très loin d’être le cas. L’armée s’appuie sur certaines personnes qui ne le méritent pas. Des anciens Bouteflikistes et des islamistes déguisés qui caresse l’armée dans le sens du poil. L’armée devra ouvrir le jeu politique pour permettre l’émergence d’une nouvelle génération de politiciens et cesser de harceler les patriotes sincères et ne s’attaquer et neutraliser QUE les islamistes et indépendantistes.

      Karimdz
      2 juin 2021 - 9 h 49 min

      Oui on sait tout ça. Ça s’appelle la décennie noire. Non merci on n’en veut pas.

      Anonyme
      2 juin 2021 - 19 h 18 min

      La décennie noire? Je parle de projet politique , que vient faire la décennie noire la dedans??

    Karamazov
    1 juin 2021 - 19 h 30 min

    iben moua aussi je pense comme il a dit lui. Cependant sans chercher une totale débandaison , je vais mettre un bémol moua aussi.

    Larmi est la seule institution valide capable de concevoir une stratégie et la mettre en pratique c’est inconstetable , et pour cause !

    Pour cause, elle à faire à une populace qui se shoote à la rente et à la religion incapable de produire ne serait-ce une idéologie qui puisse la conduire à un objectif donné.

    Larmi n’a eu qu’a canaliser et guider ce troupeau de tubes digestifs vers la sortie, ipicitou !

    Bessah balek , atansyou , je ne dis pas qu’elle ne nous a pas épargné une catastrophe et qu’une fois de plus elle n’a pas sauvé l’Algérie de la vermine islamiste qui s’apprêtait à récupérer la mise.

    Karimdz
    1 juin 2021 - 18 h 38 min

    Je vous dis la vérité comme un patriote !!!
    Cet institut montaigne réputé proche de Macron est fourbe et hypocrite comme son rapport !!!
    Avec la loi 49/51 nous avons quand même réussit à avoir beaucoup de situations contractuelles totalement désastreuses alors que dire de l’ouverture des investissements aux étrangers !!! Wallaah j ai peur pour notre pays !!!
    Quel scandale vont encore nous tomber sur la tête dans 10 ans !!!
    Mais pire cet institut parle de souveraineté permettez moi d en douter nous avons trop scandales financiers avec la france avec des compagnies étrangères pour y croire !!!
    Nous sommes souverain territorialement c’est indéniable !!!
    Économiquement politiquement nous sommes colonisés par la France et celles et ceux qui aujourd’hui viendront me contredire sont les mêmes qui hier applaudissaient les discours de Gaid Salah quand il parlait d une seconde colonisation d’ailleurs il ne mentait pas c’est évident même Vladimir Putin le sait voilà pourquoi le média Sputnik diffuse cette information c’est pour prévenir les vrais patriotes les vrais enfants des moujahidines des chouhada
    Merci à vous monsieur Poutine merci
    Monsieur Poutine 75 % des Algériens sont prêt à mourir pour leur pays l’Algérie
    Merci de nous avoir prévenu c’est très classe de votre part !!!
    Si sputnick diffuse l’information que ce gouvernement est le pire depuis 1962
    Et que Jean-Yves Le Drian soutient tebboune que Macron soutient Tebboune et ses réforme je fais confiance en larbi chérif les yeux fermées !!!
    Bravo à vous monsieur Poutine et merci !!!
    Monsieur Emmanuel Macron arrêtez d’embêter nos amis Russes nous savons que nous pouvons compter sur eux de même qu ils peuvent compter sur nous ils ont rien fait à la France ni à l’Europe et encore moins aux Africains !!! Je vous le dis en tant que citoyen français puisque j ai des papiers Français ma grand mere est française laissez monsieur Poutine tranquille !!!!
    Emmanuel Macron On sait aussi que vous exercez des chantages sur notre pays sur le gouvernement Algérien vous allez dégagé de chez nous !!!
    Vive l’Algérie vive la Russie vive l’Anp vive l’armée Russe
    Armée colonialiste française 🤮🤮🤮🤮🤮

    Elephant Man
    1 juin 2021 - 17 h 06 min

    Excellente contribution.

    lhadi
    1 juin 2021 - 15 h 41 min

    Dans l’allégorie des cavernes, Platon éclaire la notion de l’ignorance.

    L’ignorance n’est pas simplement le fait d’ignorer, c’est le fait d’ignorer qu’on ignore. L’ignorance est une force qui pousse à rester au fond de la caverne. Le déni est omniprésent.

    Face aux badinages indignes du sérieux, des voix, de moins en moins isolées, nous préviennent de la montée de l’intolérance qui excite les passions. Ils nous mettent en garde contre l’égoïsme qui menace la concorde et la paix et, in fine, aggrave l’antagonisme entre membres de notre communauté du destin.

    L’ignorance, l’intolérance et l’égoïsme sont les plaies secrètes de notre société. Elles obèrent la marche de l’Algérie vers un horizon meilleur.

    Ces atteintes graves à l’édification d’un Etat fort, d’une république solide, d’une Algérie apte à faire face aux défis et aux enjeux qui l’assaillent, impose une prise en charge qui va dans le sens de la courbe du « U » inversé.

    Fraternellement lhadi
    ([email protected])

      Kvs/K
      1 juin 2021 - 20 h 51 min

      La Cigale, ayant chanté
      Tout l’Été,
      Se trouva fort dépourvue
      Quand la bise fut venue.
      Pas un seul petit morceau
      De mouche ou de vermisseau.
      Elle alla crier famine
      Chez la Fourmi sa voisine,
      La priant de lui prêter
      Quelque grain pour subsister
      Jusqu’à la saison nouvelle.
      Je vous paierai, lui dit-elle,
      Avant l’Oût, foi d’animal,
      Intérêt et principal.
      La Fourmi n’est pas prêteuse ;
      C’est là son moindre défaut.
      « Que faisiez-vous au temps chaud ?
      Dit-elle à cette emprunteuse.
      — Nuit et jour à tout venant
      Je chantais, ne vous déplaise.
      — Vous chantiez ? j’en suis fort aise.
      Eh bien !dansez maintenant. »
      MORALITÉ : On peut retenir de cette histoire que le travail récompense toujours, qu’il faut travailler au lieu de rêver, comme le montre la fourmi qui travaille dur, elle a assez de provisions pour l’hiver alors que la cigale qui chantait et se prélassait se retrouve dans une situation compliquée.

    Abou Stroff
    1 juin 2021 - 14 h 02 min

    « Grâce à ses stratèges, qui se sont montrés de la même trempe que leurs vénérables aînés, l’ANP a assumé les lourdes responsabilités que la Constitution algérienne lui attribue en matière de défense et de sécurité du pays » souligne R. T..
    j’ai toujours soutenu que notre salut viendrait de l’armée ou ne viendrait pas.
    cependant, je mettrais un bémol à l’enthousiasme affiché de l’auteur.
    je pense que notre armée et particulièrement son chef d’état-major (qui n »est pas un politique) n’ont pas à se placer sous les feux de la rampe en sermonnant, à longueur de semaine la plèbe qui a d’autres chats à fouetter (en particulier, le problème du sachet de lait introuvable, sans lequel beaucoup d’algériens crèveraient de faim).
    en termes crus, il me parait judicieux, pour le chef d’état-major de l’armée, de préserver l’aura de cette dernière en limitant, au maximum, ses apparitions publiques.
    PS: à la limite, l’armée pourrait laisser le soin à un porte parole (du grade de colonel, par exemple) de discourir sur divers sujets sans donner l’impression que l’armée est le « décideur » ultime. en effet, la com étant devenu une arme de destruction massive, il s’agit de savoir l’utiliser pour que l’arme ne nous saute pas dans les mains.

    mohblida
    1 juin 2021 - 13 h 55 min

    Bonjour,

    Je suis du même avis que l’auteur de l’article mais il ne faut pas nier une évidence grave que la personne de l’ancien CEM GS et ses bras droit comme Wassini, belekcir, caniche ont faillit mener le pays a la division ou a une guerre civile certaines.

    Il est vrai que des figures importantes de notre pays comme le respectable général Khaled Nezzar, Toufik, ancien DCSA J M, Benhadid, qui ont sauvés le pays du désastres islamistes des année 90, et ca personne ne peut le nier, on été injustement ciblés par le clan de voyous de wassini DGSI, caniche Belmiloud DCSA, Lachekhem A DT et aussi leur chef GS ancien CEM.

    Maintenant justice été rendu pour ces braves officiers patriotes grâce a la lucidité et la clairvoyance du nouveau CEM S Chengriha je m’attend aussi a ce que la justice soit aussi rendu pour un grand serviteur de l état, vrai patriote aussi Ouyehia qui a sacrifier sa vie pour ce pays lui aussi injustement ciblé par le clan GS vu qu’il etait le seul presidentiable capable de remplacé Bouteflika.

    Toute les décision prises par Ouyehia etaient valider par Said et son frère, le président, pire encore, Ouyehia a dit sur une affaire de l hôpital d oran attribuer au Kouninef que Said et GS était les deux d’accord. Donc, rendons justice a ce grand commis de l état Mr Ouyehia.

    Ouyehia et Sellal sont victime du racisme et de la vengeance de GS pour des raison sectaires et régionalistes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.