Tous ensemble pour l’abolition de la loi glorifiant le colonialisme français !

AF bataille
L'Assemblée française a voté une loi scélérate. D. R.

Une contribution de Tarek Benaldjia – Là est le nerf de la guerre, la bataille de toutes les batailles : si les Algériens, Maghrébins et Africains du Sahel regagnent leur souveraineté et leurs droits légitimes, l’empire «Françafrique» disparaîtra quasiment instantanément, faute de la base solide sur laquelle s’appuyer : le territoire et ses ressources, source de toutes les convoitises.

Le monde dans lequel nous vivons aujourd’hui n’est que la résultante de la domination et de l’oppression exercées par l’Occident de la chrétienté et vues par son oligarchie dirigeante comme «porteuses de lumière». Cette doctrine date des empires grec et romain, Rome ayant passé le relais à l’Eglise de Rome qui devint le Vatican au IVe siècle après que l’empereur Constantin eut cédé l’empire romain à l’Eglise romaine.

Depuis lors, la France s’est livrée au pillage, à la rapine, au meurtre organisé, au vol, à l’occupation et au génocide d’abord sur le continent européen, puis, dès le XIe siècle, en Afrique du Nord, Moyen-Orient avec les Croisades, puis durant l’«ère de la découverte» et de la prise de possession des continents africain et américain au XVe siècle jusqu’à aujourd’hui, sans discontinuer.

Vouloir lutter efficacement aujourd’hui contre l’empire colonial, c’est lutter contre le fondement même de l’impérialisme qui repose sur le pilier de la «glorification» de la colonisation et un pilier de pouvoir idéologique étroitement impliqué l’un avec l’autre.

Attaquer ces deux piliers porteurs aura pour résultat, à terme, d’effondrer la glorification coloniale française, notamment. Pour ce faire, couper en cela l’herbe sous les pieds de l’empire français et œuvrer ensemble pour un changement radical de paradigme politique et économique. L’empire français est entré dans sa dernière phase, celle du capitalisme monopoliste hideux, qui ne peut, pour sa survie, qu’implanter une dictature sur toute l’Afrique. Jacques Chirac ne confiait-il pas lui-même, hors micro, en 1999 : «Il faut bien que les dictateurs gagnent les élections ?» Comment ? Par la prise de conscience et le boycott physique et idéologique, tout en amenant des solutions efficaces de remplacement aux dogmes ploutocratiques unipartite, vieux de plusieurs siècles qui nous ont été imposées depuis plus de cinquante années.

La Françafrique : un univers pourri jusqu’à la moelle

La politique franco-africaine, autrement appelée Françafrique, est extrêmement nocive. Après la proclamation de l’indépendance des anciennes colonies françaises d’Afrique, des réseaux politiciens ont assuré la continuité du pillage du continent noir au profit, notamment des hommes de pouvoir en France en plaçant des dictateurs corrompus à la tête des Etats nouvellement indépendants.

Depuis plus de quarante ans, la politique française en Afrique vise uniquement à exploiter les ressources naturelles et géopolitiques des pays francophones. Les profits sont immenses. La corruption, le meurtre, la manipulation et la guerre. C’est le plus long scandale de la France, soi-disant patrie des droits de l’Homme, soutenu, au-delà de toute raison, les inspirateurs et les auteurs du génocide rwandais.

La France Afrique, c’est autre chose, le précarré de toutes les compromissions et de tous les coups tordus, un espace protégé où l’impunité est assurée aux puissants.

En 1994, et en moins de trois mois, 800 000 Tutsis sont massacrés au Rwanda sous les yeux impassibles de la France. Dans le même temps, de véritables armées privées sont recrutées et entraînées dans l’Hexagone par le biais d’organismes tels que le DPS «Département protection sécurité» du Front national, alors que l’on croyait en avoir fini avec le paternalisme français et ses rapports incestueux avec un certain nombre d’autocrates africains. Des années durant après le drame, le président du Rwanda, Paul Kagamé, les médias, les associations «humanitaires», une grande partie de la classe politique et les réseaux sociaux continuent d’accuser la France d’avoir participé au génocide rwandais. Pour la pensée unique, les «Tutsis» sont les victimes de crimes contre l’humanité commis par les Hutus pro-français, jamais leur part de culpabilité n’est mise en évidence, jamais on n’explique les raisons sordides qui se cachent derrière ce massacre.

Jamais n’est mentionné le rôle néfaste de la présence française en Afrique ayant eu intérêt à provoquer la catastrophe. Il est temps de reprendre l’affaire à zéro et oser dire, preuves à l’appui, que votre histoire officielle a été truquée.

Les années quatre-vingt-dix demeurèrent celles d’une collusion entre intérêts français et pratiques illégales sur le continent africain. Rappelons, c’est important, que le niveau de vie du peuple français doit beaucoup à la rapine et à la vampirisation de l’Afrique : pétrole, gaz, or, diamants, uranium, cacao, etc. Rappelons également que ces crimes sont de la responsabilité totale de la franc-maçonnerie criminelle qui dirige l’Afrique depuis la colonisation de ses mains ensanglantées.

Des dizaines, voire centaines, de livres existent sur ces affaires, rien de secret, rien d’occulte, juste des archives déclassifiées. Du coup, quand on entend Macron, Sarkozy, Hollande, Valls, Eric Zemmour ou Marine nous parler de «valeurs occidentales», on se demande bien lesquelles.

L’éternelle histoire de ces assistants criminels ? Sauf les noms et les appellations qui changent, le mode opératoire demeure le même. Juste pour mieux comprendre ce processus mafieux d’hier et d’aujourd’hui. D’où il est nécessaire de jeter la lumière sur cette affaire de corruption de la France en Afrique, au Maghreb et au Sahel et la relier directement avec le terrorisme manipulé et les guerres secrètes à des fins géopolitiques des organismes de financement.

Nous sommes tous des colonisés aux yeux de la France

Le seul moyen de s’en sortir est, pour nous, les Hommes politiques, parlementaires, historiens des deux côtés (colonisateurs-colonisés) d’organiser et s’impliquer davantage autour des thèmes fondés sur les principes de réciprocité et d’universalité, de démocratisation des processus décisionnels et de politiques gouvernementales. Il s’agirait notamment de mieux préciser les rôles, responsabilités/obligations, attentes et réciprocités entre l’Algérie et ses partenaires, ainsi que d’un pays à l’autre, en vue de reconnaître ouvertement le mal perpétré, œuvrer pour une véritable restitution des droits volés et ressources usurpées ainsi que pour une réconciliation réelle avec les peuples colonisés d’hier et d’aujourd’hui, car nous avons besoin les uns des autres pour bâtir une véritable société juste qui soit toujours plus à la hauteur de la dignité humaine, émancipée et libre.

Il n’y a pas d’autre alternative, ni aucune solution au sein du système oligarchique coercitif, oppressif et totalement mortifère qu’on nous a imposé en nous bourrant le crâne avec la pseudo-inéluctabilité de l’affaire par une science tronquée, biaisée et falsifiée à bien des niveaux.

Tout cela est bien au-delà de toute rédemption et nous devons définitivement lâcher prise d’avec cette ignominie colonialiste à la française, qui est le pire fléau que la terre ait porté depuis des milliers d’années.

Ainsi, nous voyons pour la mission actuelle l’unique issue de ce dilemme est : l’abolition des lois glorifiant l’impérialisme français !

Véritable pilier de soutien entre les peuples qui verra la libération des peuples des deux rives, de la doctrine colonialiste euro-centrique et l’ensemble des peuples s’autodéterminer en adoptant et adaptant les modes de gouvernance de sociétés libres et indépendants à pouvoir non coercitif ; ceci rendant les conflits impossibles par concept.

Ceci ne pourra s’effectuer après qu’une véritable reconnaissance des droits légitimes du peuple algérien volés ait été faite durant la colonisation, soit au total 132 ans. Pour tous ceux qui désirent lutter efficacement contre le colonialisme français, qui est le cœur même de l’impérialisme d’hier, d’aujourd’hui et de demain si rien ne change, il faut œuvrer à détruire les piliers porteurs de l’empire, qui, aujourd’hui, se situe plus que jamais en Afrique du Nord.

Là est l’enjeu, là est le talon d’Achille de l’oligarchie coloniale impérialiste et c’est là qu’il faut frapper, à la réconciliation, sinon frapper là où cela fait mal, aux portefeuilles et aux ressources, c’est la seule solution réaliste et viable.

La méthode doit consister à condamner et à rejeter la glorification de la «doctrine visant à légitimer l’occupation, la domination politique et l’exploitation économique de territoires par certains Etats» et par là même en forcer les entités de droit international à reconnaître la nullité de cette loi, forcer une rétractation de laquelle dépend l’effondrement du système juridique soutenant cette escroquerie.

Le système colonial français est fait pour se protéger lui-même par des lois oligarchiques de protection ; vous avez pour cela la loi française du 23 février «glorifiant le rôle positif de la présence française en Afrique du Nord».

C’est pourquoi il faut une énorme pression populaire pour forcer l’abolition définitive de cette ignominie devenue dogme fondateur de la société coloniale occidentale d’aujourd’hui. Nous devons à cet égard agir de concert avec nos frères maghrébins, des pays du Sahel et, surtout, les Occidentaux débarrassés de l’idéologie colonialiste, avec les peuples colonisés des continents qu’ils ont colonisés. Cette union verra la chute inéluctable de tout empire et de toute hégémonie idéologique, économique et politique, car la base raciste sur laquelle repose tout le système n’existera simplement plus.

Les oligarques colonisateurs ont peur, très peur, car ils savent que leur paradigme ne tient qu’à la division et qu’au contraire l’union des peuples est leur angoisse existentielle. Comment mieux diviser les peuples que par la guerre ? Ce qui, en plus, leur fait gagner des sommes fabuleuses qui renforcent leur monopole capitaliste.

Voilà pourquoi nous insistons de plus en plus sur cet aspect de la lutte, qui, à notre sens, est devenu vital et offre une solution lumineuse pour se débarrasser avant toute chose de l’empire oppresseur français, condition sine qua non d’un changement de paradigme pour le bien-être de tous…

Cela peut ne pas paraître évident mais, néanmoins, il me semble pertinent de mettre en avant un fait. En effet, la conquête de l’Algérie est-elle justifiée seulement par le désir de venger l’affront fait à un diplomate ? Non, répond Pierre Péan, auteur de du livre Main basse sur Alger, un livre qui retrace les dessous de l’entreprise française.

Cette conquête avait été menée dans le but de faire main basse sur les immenses trésors de la Régence d’Alger (plus de 500 millions de francs de l’époque, soit 4 milliards d’euros) afin de constituer les fonds secrets du «Roi Charles X» pour corrompre et retourner le corps électoral français !

Qu’est-il advenu de cette immense fortune ?

Une partie a été versée dans les caisses de l’Etat, d’autres millions sont revenus au corps expéditionnaire. Le reste ? La plus grande partie du trésor et des pillages opérés dans la Casbah, dans la ville et dans les environs d’Alger, a abouti dans les poches des militaires, de fonctionnaires des finances, de négociants et d’aventuriers mais aussi dans celles du roi des français, indique Pierre Péan.

En résumé, l’expédition militaire contre l’Algérie fut donc un «grand hold-up financier» jamais admis. A cela s’ajoutent les génocides jamais révélés ! D’après des historiens, la période d’occupation a fait plus de 5 millions de morts, dont un million et demi, seulement, lors de la Révolution de libération entre 1954 et 1962.

La colonisation française a aussi fait des milliers de disparus et de blessés, des villages entiers ont été détruits, sans parler des ravages des rayonnements causés par les essais nucléaires français menés dans le désert algérien.

La colonisation française de l’Algérie a duré entre 1830 et 1962, les autorités et les historiens algériens affirment que cette période a été marquée par des meurtres de près de 5 millions de personnes, ainsi que des campagnes de déplacement et de pillage des richesses, et du vol de milliers de documents et de pièces archéologiques dont certaines dateraient de l’époque ottomane (1515-1830).

Les responsables français ont répété à plusieurs reprises la nécessité pour l’Algérie de tourner la page de son passé colonial, mais l’Algérie n’a cessé de réclamer à plusieurs occasions la reconnaissance officielle de Paris de ses crimes coloniaux.

Ce qui est évident et sûr, c’est que nos martyrs morts pour une juste cause demeureront immortels pour l’éternité.

T. B.

Comment (30)

    anonyme
    6 octobre 2021 - 7 h 53 min

    « Vouloir lutter efficacement aujourd’hui contre l’empire colonial, c’est lutter contre le fondement même de l’impérialisme qui repose sur le pilier de la «glorification» de la colonisation et un pilier de pouvoir idéologique étroitement impliqué l’un avec l’autre. »
    M. Benaldjia, je vous invite à lire Marx et Engels : ils expliquent très bien ce que tout le monde peur deviner ! l’homme est mu par le gain. Le colonialisme et l’impérialisme ne sont que la conséquence du capitalisme … La religion, la civilisation et la démocratie n’ont été et ne sont que des prétextes.

    Vroum Vroum 😤..
    4 octobre 2021 - 19 h 07 min

    Glorifier la Colonisation en Colonisation Positive revient à se traiter d’hypocrite.
    Car cet Hypocrite refusera toujours de s’appliquer à soi même ce qu’il applique aux autres . Il n’aime pas être dominé mais aime dominer !.. C’est un Esprit contradictoire dénué de discernement et de raison.. Ces calculs seront toujours erronées, Faux, au coup par coup, toujours un coup pour se rattraper mais finalement il est dans les paquerettes.. L’ exemple du Plan Remodelage du Grand Moyen-Orient élargit à l’Afrique du Nord et plus si possible , alors des Généraux et Dirigeants Politiques, Analystes Occidentaux autour d’une Table ont l’idée de « Génie » comment faire main basse sur une Zone Géographique et ces ressources énergétiques, alors comme on ne peut engager nos Armées officielles il nous faudra des mercenaires et chez les Musulmans y’a une Secte Wahabite qui concidere tous les autres Musulmans Mécréants, alors ces Cerveaux Occidentaux Sionisme appellent le Saouds Wahabisme, la Turquie sous Frères Musulmans et leurs proposent un Deal, on fait alliance pour contrôler une grande Zone Géopolitique le Moyen-Orient élargit à l’Afrique du Nord et on vous propose d’instaurer votre Califat à chaque fois qu’un Etat De cette Zone tombe mais il nous faudrait des mercenaires Islamistes Salafistes qui connaissent la culture Musulmane et dans les Pays de cette Zone Géographique il y a une « Main-d’œuvre Islamistes » qui serait prête à se battre pour un Califat et ainsi nous Otan Occidentaux et Vous Musulmans (Pigeons) on sera alliés et maître de la Zone… Et les certains Dirigeants Musulmans Corompus du cerveau se voyaient déjà Califs.. Mais ce que les Otan Occidentaux ne révéleront pas au Pigeons Dirigeants Dit Musulmans Corompus du Cerveau est que si ça marche Eux Otan Occidentaux sont gagnants et si ça foire ils sont gagnants car tous ces Pays Musulmans seraient affaiblis, déstabiliser sinon ruinés.. Et toute cette Bande Corrompus du Cerveau Occidentaux /Dit Musulmans tellement Hypocrites et malades du Cœur étaient dénués de discernement et raison car l’hypocrisie est une maladie du Cœur et ils étaient tous malades autant qu’ils étaient.. Donc on connaît l’histoire, Daesh ces créateurs et le Plan.. Mais ces Corrompus du Cerveau et malade du Cœur foncait droit vers l’échec, milliards de dollars perdus, et vaincus par des Dirigeants Iran, Syrie, Hezbolah, Russie qui Eux avaient le Discernement et Droiture d’esprit dont l’objectif était de faire barrage à Gog et Magog qui était, Otan Sionisme /Islamistes Terroristes Wahabisme Frères dit Musulmans.. 2 Sectes diaboliques… C’est exactement le même principe que l’Esprit Colonisation et cet Esprit tellement aveugle et Hypocrite qu’il a courru à l’échec, dans les Deux cas Remodelage du grand Moyen-Orient élargit et Colonisation, c’est courir après l’illusion, l’Utopie pour enfin avoir du vent et la honte d’avoir été imbus de sois même.. Et faut savoir que ces Imbus, Malades, Corrompus du Cerveau croient à leur Illusion.. Et on pourra leur dire mais réveillez-vous, qu’ils continueront à dormir debout… Où sont les Bush, Powel, Sarkozy, Cameron, Hollande, Nethaniaou, Erdogan, Saouds, Bhl, et Cie.??
    .. Pour certains oubliés, seuls, attendant la vieillesse et Alzeihmer et d’autres en voie de terminus… Ils ont courru après l’illusion et on eu l’Utopie… Celui qui glorifie la Colonisation, dites vous bien qu’il est Corrompus du cerveau et Malade du Cœur, Hypocrisie.. Irrécupérable !
    Que Allah nous preserve et nous guide.

      Ammi Mourad
      5 octobre 2021 - 21 h 30 min

      Les Propositions de Loi Criminalisant Le Colonialisme Ont toujours été bloquées Par Les vénérables Deputés de la Coalition FLN RND, cherchez l’erreur…

    Anonyme
    4 octobre 2021 - 16 h 18 min

    Creation d une monnaie unique africaine à l avenir ou très bientôt inch Allah, vs voyez AP ou je veux vous emmener vers la concretisation de mon rêve meme si je suis plus de ce monde , faire de l Algerie le pays pilote reunificateur de cette Afrique afin de le libérer de cette menace permanente et du pillage de ces richesses par ces vautours occidentaux ou autres. Pkoi les inviter en tt qu observateurs de l UA ces puissances pour nous permettre aussi d être chez eux avt que leurs décisions soient prises et que nous pouvons aussi influer ou intervenir ds leurs décisions, nous reresenterons l Afrique en tt qu observateur à l ONU conseil de sécurité permanent et a l UE , c est reciproque sinon rien , c est plus facile à dire qu à faire j en conviens mais nous pouvons le faire en mobilisant tt les pays africains et créé des outils de devellopement et des mecanisne devellopant l Afrique et ces peuples . Je change la donne et leur monde et donne un poids considérable à mon pays l Algérie ds le monde . Les etats unis d Algerie et c’est pas d aujourd hui ce rêve j en rigolais il y a 5 ans qd j ecrivais ca sur vtre site tt en espérant le voir se concretiser un jour. On peut le faire et l Algerie a les moyens de pouvoir le concrétiser, je serai pt etre plus de ce monde surement mais de savoir mon pays une grde puissance develloper et grâce à celui ci l Afrique aussi , ben c est du pain beni pour des millions d ames africaines dont algériennes. L Algérie doit se demarquer et être parmis les plus grd de ce monde en s appuyant sur ces frères africains pour le bien de nous tous africains . On va nous rire à la gueule nous dire qu on est mauvais déjà pour nous même mahlich , nous on avance et on le fait apres qui rira le premier , rira le dernier. Faut le faire ou le concrétiser mon rêve USAA( united states of Afrika & Algeria ) ca reste un rêve pour le mmt , au départ j avais mis seulmt Algeria he non ft mettre les deux pour y arriver .Vous me saisissez AP , maintenant?

    Belveder
    4 octobre 2021 - 13 h 05 min

    La Censure n apporte rien au débat AP

      Anonyme
      5 octobre 2021 - 8 h 39 min

      La négativité n’est pas une aptitude au débat, c’est un problème d’humeur. Vous lire est parfois lourd, on dirait un voyage dans le grisâtre qui se débat… Sans rancune.

    Elephant Man
    4 octobre 2021 - 9 h 11 min

    Je continue à dire encore une ÉNIÈME que l’Algérie doit faire reconnaître à l’international les CRIMES CONTRE L’HUMANITÉ et GÉNOCIDE « des Oradour sur Glane PUISSANCE 100 millions » « enfumages dans les grottes » que même Hitler fait office de saint au risque de me répéter et @Anonyme 13/07/19 pour couper court UNE BONNE FOIS POUR TOUTE J’INSISTE à ces tartufferies politiques french de tout bord recurrentes et « rente mémorielle » …. :
    @Anonyme 13/07/19 :
    Un raciste restera toujours un raciste.
    Il est temps pour nous Algériens de changer notre politique envers cette France pour le bien de l´Algérie.
    Une des priorités de la nouvelle république….est de régler le contentieux historique avec la France!
    La France devra ou pas demander pardon pour ces crimes, c est son affaire: on ne peut pas exiger de la grandeur de celui qui n´en a pas.
    Mais on doit obligatoirement exiger des réparations pour 132 années de crimes et d´exploitation de pillage.
    C est meme une question d´estime de soi!
    Sans omettre la guerre terroriste par procuration décennie noire ….

    Belveder
    4 octobre 2021 - 9 h 10 min

    QUAND aurons Nous droit a un Article sur le pouvoir d achat les prix qui flambent les usines qui ferment la saigné de la rentrée scolaire l ébulition du front sociale
    parce que LE MAROC israél la FRANCE on en a eu
    Je ne veux pas de VISA LE citoyen Algerien veut un salaire décent et finir les fins de MOIS
    Ceux qui s inquientent pour les visas ce sont toujours les memes

    Anonyme
    4 octobre 2021 - 7 h 08 min

    Nous avons besoin de passer par le TPI :

    1) Reconnaissance internationale du génocide du peuple algérien par la France (entre 8 et 10 millions de morts entre 1830 et 1962, Livre : Histoire d’un parjure, Michel Hebart, Éditions de Minuit, 1961)

    2) Reconnaissance internationale des crimes contre l’humanité commis par la France en Algérie et… en Afrique, en Asie.

    La connaissance de la colonisation française doit être connue de tous.

    La Kabylie a été déstructurée par la colonisation française, particulièrement féroce chez nous en Kabylie,
    il est temps de créer en Kabylie même un centre international de recherches universitaires sur la colonisation française avec tous les pays anciennement colonisés par la France.

    il est temps de faire des documentaires avec tous les pays colonisés par la France pour avoir une vue d’ensemble et comparative sur ce qu’était la colonisation française dans les faits et pas par le blabla menteur de ce pays.

      Anonyme
      4 octobre 2021 - 8 h 34 min

      La surenchère des chiffres continue!! 8 à 10 millions de morts!! Après 1,5, puis 2,5 puis 5 millions puis 7 toi tu fais mieux que tout le monde!! Bravo!!

        Anonyme
        5 octobre 2021 - 7 h 45 min

        Lisez ce livre, puis juger. Et non juger sans rien lire. CQFD.

    Anonyme
    4 octobre 2021 - 6 h 54 min

    Le monde a changé, depuis 20 ans les entreprises françaises du cac 40 sont en Roumanie, Bulgarie, Pologne et dans d’autres pays de l’est ou même en Asie. Les actionnaires veulent des pays stables et toute l’Afrique ne l’est plus depuis un moment. Le nombre de milliards investis dans les pays cités dépasse largement les investissements africains

      Anonyme
      4 octobre 2021 - 18 h 07 min

      Oui en effet tu as raison la France et son cac 40 pillent l Afrique pour ca, tu leurs enleve l Afrique tes polonais qui mangeaient des pates polonaises fades et mtn grâce à L UE mangent des pates bolognaises donc de la sauce et de la viande en complément , c est un peu ca ,c est une image . Donc ss l Afrique ces entreprises reverront leurs copies et les polonais reviendront aux pates polonaises fades. Juste l UE c est gaver avec l Algérie pour qui pourquoi, alors en Afrique elle à festoyer pour qui , pkoi? Pose toi la question?

    Anonyme
    4 octobre 2021 - 6 h 39 min

    Il faut faire sortir la France de tous nos secteurs, tous, sans restriction.
    La Chine, la Russie, l’Allemagne, l’Angleterre, les pays ne manquent pas pour travailler ensemble.

    La France doit sortir de chez nous définitivement.

    Il faut planifier et organiser le retour de notre diaspora pour ceux qui veulent libres, sans permanente injonction et justification. Cela prendra 30 ans au maximum, mais cela est faisable, il suffit de les convaincre à se former et à créer leur propre entreprise en Algérie.

    Il faut enlever tous ces centres culturels français qui pullulent dans nos grandes villes et font dans la propagande historique et culturelle,
    il faut retirer les écoles de la Mission laique et de l’AEFE et créer nous-mêmes des écoles de langue étrangère accréditées par d’autres pays :
    pour la langue française la Suisse,
    pour l’Allemand, la Suisse, l’Allemagne et l’Autriche,
    le finlandais pour apprendre d’eux comment ils réussi à avoir un système éducatif aussi performant qu’humain,
    le russe,
    l’italien.

    Mais de grâce on ne veut plus de la France, out of the game.

    La France est un pays démonétisé et ce sont ses actions politiques qui l’ont amené à cette disqualification qui ne fera que grandir à l’avenir.

    Anonyme
    4 octobre 2021 - 6 h 28 min

    Une réponse à votre texte, Monsieur Tarek Benaldjia :

    « En résumé, l’expédition militaire contre l’Algérie fut donc un «grand hold-up financier» jamais admis. A cela s’ajoutent les génocides jamais révélés ! D’après des historiens, la période d’occupation a fait plus de 5 millions de morts, dont un million et demi, seulement, lors de la Révolution de libération entre 1954 et 1962. »

    La réponse est de Balzac lui-même : « il faut d’autres crimes pour soutenir un crime ».

    Brahms
    4 octobre 2021 - 3 h 44 min

    La technique de la France,

    La France a donné une partie du magot dérobé aux juifs et a mis ces juifs au cœur de son système où ils passent leur temps à défendre la France et à faire diversion sur le colonialisme en jouant les thèmes : islamisme radicaux, attentats, tueries, voile intégral, la charia, mosquée etc…etc…de sorte que les préjudices causés sont tous occultés.

    De cette façon, on n’arrivera jamais à recouvrer nos droits légitimes sachant que le terrorisme islamiste nous a causé beaucoup de torts dans nos démarches contre la France colonialiste.

    Ensuite, vous avez la technique du « Grand Remplacement » mis en avant par le juif Z de sorte que l’holocauste des juifs supplante royalement celui des algériens de sorte que la France fera toujours diversion.

    Enfin, vous avez la technique de la corruption où des dirigeants politiques pillent les richesses du pays pour fuir à l’étranger ce qui fait que cela rajoute des difficultés aux difficultés du citoyen.

    Si bien que par ces techniques employées, la France repoussera constamment l’échéance de l’indemnisation étant précisé que pour recouvrer ses droits, il faut énormément de moyens donc ne pas croire que la France va nous construire toute l’Algérie pour les préjudices causés.

    C’est l’une des raisons d’ailleurs, qu’il y a un axe : Israël – France et Maroc afin de supplanter l’holocauste des algériens de 1830 à 1962 tout en jouant la carte de la Kabylie (division) où on fait croire aux Kabyles que le catholicisme serait mieux pour eux mais qui ne sert que les intérêts de la Franc Maçonnerie Française, le but étant d’occulter l’indemnisation des préjudices divers et variés commis en Algérie.

    In fine, la France nous fait comprendre par son attitude que même si elle nous donnait de l’argent, cet argent reviendrait en France par le biais de nos politiciens véreux comme les cas de Saadani, Khelil, Bedjaoui et autres…..qui étaient des collabos de la France.

      Chaoui
      4 octobre 2021 - 10 h 46 min

      Y’a « Brahms » : il y a beaucoup de vrai dans ce que tu dis mais – ne le prend pas mal – je te trouve néanmoins bien réducteur.
      Cette « technique » de la France que nous l’avions-nous pas éprouvée !…Non depuis 1962 à ce jour mais depuis bien avant 1830…
      Je considère – et je suis sûr que l’Histoire nous donnera raison – que notre plus grande erreur avec la France a été de placer « la charrue avant les bœufs »…
      J’entends là : l’OBLIGATION pour nous de subordonner la mise en œuvre de toute relation avec la France à l’accomplissement préalable :
      – de la reconnaissance formelle et publique du génocide et pillage qu’elle a commis chez nous de 1830 à 1962,
      – de la restitution de nos biens et avoirs et indemnisation de TOUS les préjudices causés.
      Rien de tel ne s’étant produit, il n’est jamais trop tard pour bien faire…
      Aussi, nous devrions préconiser la rupture totale des relations et dans la foulée saisine de tous les organes internationaux de plaintes contre la France des crimes précités (POINT).
      Enfin, s’agissant des sionistes en France mais qui n’a pas vu leur progressive accaparement de ce pays ? PERSONNE. Qui ne voit pas que ces derniers agissent exclusivement que pour israél ? PERSONNE.
      Les français de « souche » eux-même de le voir, s’y soumettre et dire de manière honteuse en chuchotant que ces sionistes ont pris dans leur pays TOUS les postes stratégiques de pouvoir : Affaires étrangères, économie, médias, police, administrations, armée, et ce jusqu’au Palais de…l’Élysée…
      Bien évidemment qu’ils ont pesé de tout leur poids pour ne pas qu’on vienne un jour, avec nos légitimes et fondées réclamations, faire de l’ombre à leur fumeuse « Shoah »…(qui par ailleurs – comble de l’ironie ! – est un terme non juif mais…arabe !).
      Mais qu’ils se disent bien « qu’à trop tirer sur la corde, elle cède »…
      Bien le salut à toi !

        Brahms
        5 octobre 2021 - 5 h 03 min

        A Chaoui,

        En réponse, votre raisonnement est logique et je vous en remercie.

        Pour régler l’affaire du colonialisme, il faut à mon sens que la justice algérienne fasse le job en convoquant les bourreaux français et demande réparation à l’Agent judiciaire du Trésor qui assure le recouvrement des créances de l’État devant les tribunaux judiciaires Adresse postale 6 rue Louise-Weiss Télédoc 351 75703 Paris Cedex 13 en demandant 400 milliards d’euros au titre des préjudices causés (estimation).

        Mais, si rien n’est fait, on restera toujours dans un débat stérile du style, qui a fait ça ? pourquoi ? les harkis ? le F.L.N ? les militaires français ? le Général de Gaulle ?

        Il faut donc taper au portefeuille de l’Agent judiciaire du Trésor et faire un devoir de mémoire en inscrivant toute notre histoire dans des bouquins pour que les écoliers, lycéens, étudiants puissent apprendre et connaitre ce qui s’était passé et ainsi connaitre la valeur de leur pays et de leurs martyrs étant précisé que sans les chouadas, la plupart des algériens ne seraient pas nés, ils auraient été remplacés par des espagnols, italiens, camelote de juifs, français venus pour nous spolier et tuer. Voilà la réalité. Au revoir cher monsieur.

    Souad
    3 octobre 2021 - 23 h 21 min

    Belle contribution

    Chaoui
    3 octobre 2021 - 22 h 16 min

    A Tarek Benaldjia : ihték Saha ! J’approuve ton propos. Merci.

    Un passant
    3 octobre 2021 - 21 h 10 min

    Un procédé qui consiste à rançonner les citoyens se faisait par l’armée française et dont peu en parlent.
    Pour eux l’armée c’est la droiture, c’est l’honneur, c’est le combat dans la dignité.
    Mon œil.

    Plusieurs officiers généraux lors de leurs opérations contre des villages ou contrées qui étaient hostiles à la pénétration de la France. Une fois les combats terminés ou lors d’une signature quelconque des citoyens qui se soumettaient à la vindicte de l’armée française. Il est demandé et exigé des citoyens des villages de payer les frais de l’opération militaire engagée à leur encontre par la « glorieuse armée française ».

    Ils sont venu coloniser un pays, et ils se font payer les frais de la pénétration par les citoyens spoliés été ruinés.

    Et c’est ici que certains juifs se sont enrichis sur le dos des algériens délestés de leurs biens de leurs terres et maisons pour payer l’occupant qui se comporte en tyran.

    En en ces années 2000, il y a des ignares en France qui appellent cela les bienfaits de la France.

    Anonyme
    3 octobre 2021 - 21 h 06 min

    Le moment est venu de ne voir et compter qu avec les interets de notre pays…une politique economique Gagnant/Gagnant….et eviter les affrontements directs….Il y a les voix des electeurs des binationaux et des francais musulmans qui changeront la donne et personne en France ne peut les ignorer car ces voix sont une force redoutable qui pesera sur les resultats des prochaines elections en France….Tous les autres discours racistes et xenophobes ne sont que du vent et versent dans les dispersions des voix..c est une competition malhonnete a qui insultera le plus fort ceux qui les genent et presentent une force electorale qui ne leur est pas acquise…La gauche francaise est candamnee a presenter un candidat unique pour ne pas disparaitre de la scene politique francaise ..comme l a fait avec grand succes Francois Mitterrant avec l union de la gauche…qui a terrasse tous ses adversaires et a preside 14 ans la France…c est l unique possibilite pour la gauche francaise et Melenchon en est tres conscient…

    Anonyme
    3 octobre 2021 - 20 h 42 min

    Il faut faire comme le Maroc pour commencer :
    Ils ont instauré cette année un système américain dans les universités (Bachelor) et ils travaillent sur le remplacement du français par l’anglais dans tous les cyclesde l’éducation….
    L’avenir va s’écrire en anglais !

      Lyes
      3 octobre 2021 - 22 h 55 min

      Oui …ou le chinois

      Chaoui
      3 octobre 2021 - 23 h 24 min

      Y’a « l’anonyme » : on va te le dire en quelle langue ? On ne veut SURTOUT PAS faire comme ton maroc. En pire comme en bien.
      On serait tenté de penser que tu es un de ses sujets pour valoriser ce pays et nous le citer en exemple !
      Rien que de prononcer le nom me donne de l’urticaire. Ça te va !

        Anonyme
        4 octobre 2021 - 7 h 29 min

        Ya Chaoui,
        Ce n’est pas une valorisation , c’est un avis objectif …
        Il faut parfois laisser le nif à côté et commencer à penser objectivement !

    Anonyme
    3 octobre 2021 - 20 h 07 min

    Faut exclure le CFA au sein de l UA , si la côte d ivoire veut le garder, qu elle le fasse mais seule .
    L Italie avait déjà relever ce sujet .Ben oui tawerna , leur loi leurs appartient c est du papiers …,par compte pas les richesses africaines et c’est ds la poche que tu fais plus mal, allez au boulot notre belle et bonne diplomatie, ça c’est un coup de maître. Y mouto tous nos ennemis ! L esprit reste la meilleure arme, faites moi confiance.

      ben walou
      4 octobre 2021 - 0 h 38 min

      Imaginez 14 pays africains qui donnent ses recettes AU TRÉSOR de la France pour soit disant compenser l apport en or devant déterminer la valeur de cette monnaie de singe.

        Anonyme
        4 octobre 2021 - 13 h 40 min

        Il faut le realiser,la Mauritanie est sortie du Franc CFA avec succes…pour devenir independante…les 14 autres pays doivent le faire aussi….Le Rwanda a decide de faire de la langue anglaise le remplacant du Francais comme langue nationale..un succes total …regardez la difference entre les pays anglophones et les pays francophones en Afrique ..une grande difference une verite qu on ne peut ignorer….

    Zemoura
    3 octobre 2021 - 20 h 07 min

    Excellent !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.