Renseignement espagnol : «La frappe marocaine par drone était préméditée dans l’assassinat des trois Algériens»

camions renseignement espagnol
Les camions algériens cibles de l’agression marocaine. D. R.

L’attaque meurtrière marocaine contre trois ressortissants algériens le 1er novembre, alors qu’ils faisaient la liaison Nouakchott-Ouargla, «a été menée par des drones» et ne s’agit nullement d’une bavure, selon des sources du renseignement espagnol, citées jeudi par le quotidien El-Pais.

«Des sources du renseignement espagnol confirment que l’attaque a eu lieu avec des drones et doutent sérieusement qu’il puisse s’agir d’une erreur», indique le journal espagnol.

Ces «sources» confirment ainsi les conclusions de l’enquête menée par les autorités algériennes au lendemain de l’attentat et selon lesquelles l’attaque «a été commise par un armement sophistiqué».

Trois ressortissants algériens ont été lâchement assassinés par un bombardement barbare de leurs camions, alors qu’ils faisaient la liaison Nouakchott-Ouargla», avait indiqué la présidence algérienne dans un communiqué, «faisant état de plusieurs facteurs désignant les forces d’occupation marocaines au Sahara Occidental comme ayant commis, avec un armement sophistiqué, ce lâche assassinat».

S’exprimant mercredi sur ce sujet au cours d’une conférence de presse à Alger, le ministre des Affaires étrangères et de la Communauté nationale à l’étranger, Ramtane Lamamra, a réaffirmé que l’assassinat des trois ressortissants algériens par le Maroc suite au bombardement de leurs camions sur l’axe routier Nouakchott-Ouargla est un «acte délibéré» de provocation contre l’Algérie.

«Selon tous les facteurs disponibles, il s’agit d’un acte délibéré de provocation contre l’Algérie, au mépris du droit international», a indiqué le chef de la diplomatie algérienne.

Lamamra a fait observer que «cet acte s’inscrit dans la volonté des autorités marocaines et de leurs alliés d’étendre le conflit militaire au-delà de la zone dans laquelle se produisaient les opérations militaires auparavant, autour et à l’intérieur du mur» de sable, notant, en outre, que cet acte «intervient dans le prolongement de l’extension de l’occupation militaire marocaine de la zone d’El-Guergarat, en violation des accords de cessez-le-feu entre les deux parties (Maroc et Front Polisario)».

R. N.

Comment (14)

    Anonyme
    13 novembre 2021 - 10 h 41 min

    mais mon cher ami 00007 et tout les lecteurs si on ne fait pas une démonstration de notre force de persuasion nos voisins et les « autres aussi » son entrain de nous étudier de près va savoir comment ils Interprètent nos réactions vis a vis des marocains peut-être même qu’ils vont se faire des idées un peu loufoques ,on ne se bat plus avec des arcs et des flèches mais des boutons ,des vrais
    Même la sagesse et la tolérance on leurs limites

    Lyes2993
    12 novembre 2021 - 15 h 02 min

    Cela explique un peu mieux la fake news des deux camionneurs marocains tués et autre blessé par balles par des soi-disants hommes cagoulés au Mali il y a quelques mois… que la narchomonarchie s’est empressée de mettre sur le dos de l’Algérie mais personne n’avait cru à leur bleuf, la « mayonnaise n’avait pas pris ».
    En fait, la narchomonarchie féodale préparait juste cet attentat terroriste sur nos malheureux camionneurs (paix à leur âme) ! le Maroc juste un pays voyou, prêt à tout pour sauver les miches de sa narchomorachies…
    Mais à l’allure où vont les choses ( provocations, assassinats lâches, fake news, manipulations médiatiques, lives dans les réseaux sociaux pour insulter l’Algérie,etc …), nous autres Algériens, finirons par mettre tous les marocains dans le même sac …. avec les conséquences qui s’en suivront à travers le monde ! Insulter l’avenir en jouant avec le feu peut amener trés loin !

    Kiadikoi
    12 novembre 2021 - 12 h 19 min

    s il est prouver que cet acte est prémédité je considère que c’est une déclaration de guerre je répond par les armes sans sommation et je ne comprend pas la neutralité d Alger
    vu sa profonde rancœur tenace et héréditaire envers les algériens ,si on bouge pas cela ne fera que qu’encourager momo dans son hostilité a l infini ,,,il ne raisonne pas comme vous l espérez
    Si on règle pas ce problème tout de suite immédiatement on l aura sur le dos avec toute les descendances des momos kif kif sur les 10 générations a venir
    tenez le pour dit ,,,ana goutelkoum ou touma choufou ,,,,j ai raison et vous savez que j’ai raison, bien a vous

      0007
      12 novembre 2021 - 14 h 32 min

      Et ne pas oublié que nous avons plusieurs frontières
      Et les prendre en compte
      là Libye en vois de stabilisation
      voté dans les mois a venir
      ailleurs les drones français on essaye de liquide
      leur premier ministre
      ensuite le Mali en proie au terrorisme
      toujours la France derrière cela
      et le Niger a des troubles qu’il ce force a réglé
      La Tunisie en voie de stabilité
      et toi tu veux une guerre avec les esclaves des français
      non réfléchie tu le sais comme moi ils font pas le poids
      ils sauront leur réponse en temps voulue
      donc pas de panique a bord

      0007
      12 novembre 2021 - 14 h 46 min

      Rectification c’est l’Irak qui a était
      victime de drones récemment
      la Libye nous avons le faux général haffar
      qui et soutenu pars l etat hébreux
      qui lui aussi par les français

    Moskos dz
    12 novembre 2021 - 11 h 00 min

    Le choix d’un premier novembre 2013 pour profaner notre emblème national au sein de notre consulat à Casablanca et d’un premier novembre 2021 pour assassiner trois de nos innocents citoyens,ce n’est surement pas par hasard.

    Vangelis
    12 novembre 2021 - 9 h 31 min

    Les faits sont têtus. L’Algérie avait dit qu’il s’agissait d’un attentat terroriste perpétré par un état voyou désigné, le HMARoc.

    De fait ce no pays, faisait le mort devant des accusations gravissimes. Il n’a ni contesté les faits, ni même présenté ses condoléances. Une preuve supplémentaire que c’est lui le coupable.

    Sa manœuvre de porter l’attaque sur la partie libre du Sahara Occidental où a eu lieu cet assassinat est faite à dessein, entre autres, pour empêcher les camions algériens de travailler avec la Mauritanie et d’autres pays en profondeur de cette direction. La seule voie, El Guergarat, qui mène à ce pays a été reprise par le HMARoc en violation des accords de cessez le feu datant de 1991. Ce HMARoc ne voulant pas être étranglé économiquement par l’empêchement de commercer avec la Mauritanie et au delà, vers les pays de l’Afrique de l’Ouest.

    Maintenant, après que les instances internationales aient été prévenues avec documentations à l’appui, il est temps de punir ces coupables qui ne respectent rien. (…)

    Kiadikoi
    12 novembre 2021 - 8 h 56 min

    apparemment il n’y a pas de suite,, aucune réaction de l ONU ,,moi je cris justice pour les victimes de ce lâche attentat ,,,les algériens crient justice

    Souad
    12 novembre 2021 - 1 h 55 min

    El pais peut affirmer ce qu’il veut, nous Les algériens on n’avait aucun doute sur l’origine de la frappe

    Elephant Man
    11 novembre 2021 - 21 h 32 min

    Et oui El Païs et renseignement Espagnol, pas l’AFP qui a sorti pour ses décérébrés que cet incident mineur est dû à une mouche Algérienne qui pète en plein vol !!
    Encore une fois il n’y a jamais de hasard en politique le choix du first November est plus que symbolique politique (on se rappelle de notre emblème national 🇩🇿 brûlé également par les makhnaz un first November !!).
    Allah Yarhmoum Chouhadas
    Un oubli majeur à remédier :
    QU’ATTEND L’ÉTAT ALGÉRIEN POUR EXPULSER TOUS LES CLANDESTINS D’OÙ QU’ILS VIENNENT ET DE SURCROÎT TOUS LES MAKHNAZ ET TOUS J’INSISTE TOUS LES NATURALISÉS TRAÎTRES À LA PATRIE QUI OEUVRENT EXCLUSIVEMENT J’INSISTE EXCLUSIVEMENT J’INSISTE EXCLUSIVEMENT POUR LEUR NARCO-TERRORISTE-MONARCHIE ET CESSEZ DE FINANCER L’IMA, la « Kommandantur » des croyants et la France auront largement de quoi s’occuper !!
    ALLAH YARHMEK SI EL HOUARI BOUMEDIENNE ALLAH YARHMEK KASDI MERBAH
    VIVE L’ANP QU’ALLAH PROTÈGE LA MÈRE PATRIE ALGÉRIE SON PEUPLE ET SON ANP ET SA POLICE ET SES POMPIERS ET SON AP
    VIVE LE POLISARIO VIVE LA RÉSISTANCE SAHRAOUIE VIVE LA RASD LIBRE VIVE LA RÉSISTANCE PALESTINIENNE VIVE LA PALESTINE LIBRE QU’ALLAH VOUS PROTÈGE

      LotfiALN
      12 novembre 2021 - 0 h 06 min

      La réponse doit être cinglante !
      Un algérien pour mille rokos !
      Après faisons confiance à celles et à ceux qui sont en charge de La Défense nationale !
      Sans oublier que la campagne de dératisation n’en est qu’à ses débuts !
      Les patriotes frapperont l’ennemi aux tripes !
      Bravo aux commandos des AE!
      On attend notre ANP OFFRNSIVE!

        à LotfiALN
        12 novembre 2021 - 12 h 25 min

        Merci pour cette info. sur la dératisation qui doit être rapide, efficace et appliquée scrupuleusement à tous les intrus irréguliers non identifiables, présents sur le territoire algérien et œuvrant en hordes dans les rues pour des réseaux dangereux de leurs pays respectifs.

        Anonymes
        12 novembre 2021 - 12 h 35 min

        Il existe différentes espèces de rongeurs qui profitent de la générosité, la bonté et l’ignorance de certains algériens stupides. Il faut des dératiseurs patriotes car notre pays est en phase de dégradation irréversible (voir toutes les rues algériennes devenus hideuses par des présences ???).

    Polisario
    11 novembre 2021 - 20 h 45 min

    Bonsoir,
    Aucun doute dès l’heure qui à suivie cette attaque sur l’état terroriste et colonisateur à l’adresse des babouchopille qui d’ailleurs n’ont ni réfuté, ni affirmé hormis les mouches du net.
    Aucun pardon et nous frapperont au coeur même de cette Monarchiotte afin de récupérer notre territoire.
    Ces lâches assassinats seront vengé avant la fin de cette année.
    Elle n’avait que pour but de freiner l’essor de l’économie Algérienne envers son voisin mauritanien.
    À bientôt !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.