Attentat de Boston : la presse occidentale a peur des mots

La nouvelle de la double explosion qui s’est produite dans la ville américaine de Boston a fait le tour du monde, mais tous les médias se refusaient à parler d’acte terroriste. La confusion était totale plusieurs minutes après les faits. Il apparaît clairement que des instructions ont été données pour que les agences de presse n’utilisent pas le mot «terrorisme» et fassent en sorte que l’information passe comme un quasi-fait divers, avant que les autorités ne décident du choix des qualificatifs à utiliser pour la circonstance. Aucune allusion à un quelconque attentat, donc. Les rédactions semblaient avoir été sommées de focaliser le récit sur la réaction des présents au marathon de Boston et des nombreux badauds qui assistaient à cet événement sportif d’envergure. Reuters parle de «deux explosions» qui «ont fait un nombre indéterminé de blessés lundi près de la ligne d'arrivée du marathon de Boston», en se référant à des témoins. L’agence britannique souligne que «la police a confirmé au moins une explosion». Puis, elle reprend les déclarations du porte-parole du département de la police locale : «La police, les pompiers et les ambulanciers sont sur place. Nous n'avons pas d'indication sur le nombre de personnes blessées.» Aucun mot sur la nature de l’explosion ou des explosions, sinon une insinuation : «La police new-yorkaise a annoncé le renforcement de la sécurité sur les lieux les plus réputés de Manhattan en réaction à l'incident. Paul Browne, commissaire adjoint du NYPD, a annoncé le redéploiement à travers la ville de véhicules spécialisés dans la lutte antiterroriste.» Le mot est lâché 300 km plus loin, à New York, mais en réaction à un «incident». Même son de cloche chez l’agence française AFP pour laquelle il ne sera question de «terrorisme» qu’après que «plusieurs sources au sein de la police» eurent affirmé que «deux bombes sont à l'origine des explosions». L’AFP se référant elle-même à sa rivale britannique Reuters et relayant une autre information donnée par l’agence américaine Associated Press (AP), selon laquelle «deux autres engins explosifs ont été trouvés à Boston et sont en cours de désamorçage». Le traitement de l’information sécuritaire n’est pas le même partout. Si les explosions de Boston avaient eu lieu en Algérie, en Syrie, en Irak ou ailleurs dans l’hémisphère sud, les médias auraient déduit d’eux-mêmes qu’il s’agirait forcément d’un acte terroriste et n’auraient pas hésité une seconde à titrer de la manière qui convient. Aux Etats-Unis et en Europe occidentale, la situation est différente. Les médias «démocratiques» de ces pays s’astreignent à une autocensure qui les oblige à attendre qu’une source officielle prononce le mot banni pour enfin le proclamer solennellement.
M. Aït Amara

Comment (14)

    MOHAND THEMMAMT
    17 avril 2013 - 0 h 32 min

    A mon avis y’a beaucoups de
    A mon avis y’a beaucoups de personnes qui sont conscients
    de la realitee politique actuelle,
    vous allez repondre tous seuls maintenant pourquoi on dit qu’on ai pas des arabes ni des occidentaux,,l’homme libre est on vous mes freres ensemble vers la lumiére, que le mal restera pour les coeurs airains.




    0



    0
    axelpanzer
    17 avril 2013 - 0 h 28 min

    peut etre que c’est aussi les
    peut etre que c’est aussi les anti etat federal(extreme droite us) ,le choix de boston n’est pas fortuit,c’est la qu’a commencé la protestation en 1773 contre l’etat central( boston tea party)et d’ailleurs le parti d’extreme droite actuel s’apelle « tea party »,mais à l’époque c’était des barils de thé qu’ils jetaient à la mer!!!!pas des bombinettes.




    0



    0
    Moh
    16 avril 2013 - 18 h 04 min

    Cet attentat Boston est
    Cet attentat Boston est également arrivé le même jour (15 Avril) que le marché américain a été s’écraser comme un autre fonds de couverture (ou plus) a implosé et les Etats-Unis besoin d’une distraction pour éviter un mouvement de panique.

    La même chose s’est produite en Septembre 2001 et il y avait les implosions tours jumelles (avec les juifs danse de Urban Moving Systems, firme Dominic Suter) qui cachait un autre américain effondrement économique, puis banquier Juif chef, Allan Greescam démarrage des presses à renflouer les banquiers juifs.

    Même modèle a été appliqué dans l’effondrement 2008, la Fed pompée massivement des liquidités dans les banques et les implosé et les banquiers juifs n’ont pas eu à souffrir des pertes de leurs bulles spéculatives.
    JP Morgan et Goldman ont été sauvés, tandis que Bear Stearns, Lehman Brothers et Merrill Lynch mordu la poussière (mais leurs contreparties n’a pas subi de pertes), même si chacun d’entre eux étaient insolvables.

    Tout était en cours de liquidation pour répondre aux appels de marge. Les hedge funds implosion aurait dû être rendue publique afin que les forces du marché nettoyer la trempe juive et leurs dettes massives de la spéculation sur le marché et rétablir la confiance à un marché truqué par le FED.

    Pendant la nuit, la Fed probablement secrètement renfloué ces banques corrompues, les banquiers, les spéculateurs et les hedge funds et leurs contreparties alors que les médias stupides mis l’accent sur un autre événement sous fausse bannière.

    Américains stupides, en regardant le cirque Juif-média à Boston, n’a probablement même pas rendu compte qu’ils étaient pauvres à payer pour un autre plan de sauvetage de la corruption des banquiers juifs dont le risque des investissements sont réalisés ensemble par le banquier Juif chef lui-même, Ben Bernanke.

    Les Etats-Unis les plus stupides des médias dans le monde où ils ne sont pas sceptiques de rien.

    L’attentat est venu trop tard pour prendre le blâme pour l’effondrement du marché, mais c’est une distraction utile pour les analphabètes fonctionnels aux États-Unis qui ne sont probablement pas au courant des nouvelles beaucoup plus économique important de la journée.

    Le Juif américain stupide médias contrôlés est d’autant plus ce bombardement localisé et peu importe que n’aura pas d’impact significatif sur le PIB et que ce soit en ignorant totalement l’histoire beaucoup plus important de la nourri secrètement renflouer les fonds spéculatifs implosé en utilisant l’argent des contribuables.

    Cela a toutes les marques des attentats du Mossad typiques pour détourner l’attention de quelque chose de terrible.

    Il est dommage Américains innocents devait mourir pour soutenir les banquiers juifs.




    0



    0
    salim
    16 avril 2013 - 11 h 59 min

    Une chose que peu de gens
    Une chose que peu de gens notent.

    Ben Laden n’a jamais fait d’attentat en Israel ni s’est attaqué aux intérêts de ce pays.

    Alors que cet abruti qui a remplacé Ben Laden, Zawahiri, lors du match Algérie Egypte suite à l’incident n’a pas hésité de pondre un communiqué.

    C’est dire que la manipulation était bien grosse. Avec des andouilles genre Ben Laden, Zawahiri l’Emir du Qatar et des Emir d’Arabie Saoudite, les occidentaux ont une pléiade de serviteurs zélés et de faire valoir pour porter leurs coups dans d’autres pays arabes.

    Faire attaquer des citoyens arabes par d’autres arabes.
    C’est le diviser pour régner porté à son paroxysme.

    Le terrorisme qui prend pied en occident.Ils ont donné naissance à un monstre, et c’est le retour de manivelle. Ce sont des citoyens de chez eux qui vont le porter à pleins bras. Ce terrorisme sera le moyen de lutte des citoyens occidentaux contre ce qu’ils subissent de la part de leurs responsables. (Ils pointent du doigt nos responsables alors qu’ ils sont pires!)

    Ne pas oublier que des milliers de citoyens jetés dehors de leurs logements et sans travail. Des suicides en série, suite à la disparition subite de leurs avoirs, et placements qui ont fondus conséquences de leurs magouilles financières.

    Le terrorisme dans les pays arabes est imposé par les occidentaux via des mercenaires et ou venant des pays zélés (Qatar,Arabie Saoudite, Tunisie, Égypte).

    Le terrorisme en Occident est normal et naturel vu ce que les citoyens subissent. Ils réagissent à une situation données ou ils perdent tous leurs acquis.




    0



    0
    axelpanzer
    16 avril 2013 - 11 h 58 min

    peut etre que je suis à coté
    peut etre que je suis à coté de la plaque,mais ces attantats sentent la cia ,d’abords le petit format des bombes,non detectés par le systemes hypersophistiqués des usa!
    cela a beaucoup plus a voir avec la corée du nord qu’avec l’insignifiante el quaeeda!!!!à suivre……




    0



    0
    Walho
    16 avril 2013 - 10 h 56 min

    Je crois , à mon humble avis
    Je crois , à mon humble avis qu’il faut incriminer le pilote de drone qui voulait bombarder en Afghanistan . Tout en étant douillettement calé dans son fauteuil dans sa base au Kentucky , la bière coulant à flots , et une fois dans les vap’s , il se trompa de cible . Il n’a pas su faire la différence entre une colonne de réfugiés afghans fuyant les drones américains et des milliers de marathoniens courant à perdre haleine dans les rues de Boston . Dans le cas où les Yankees innocentent leur compatriote , alors il faudra voir du côté du Mossad . Banou Israïl n’ont pas leur pareil pour attiser le feu de la FITNA planétaire , c’est écrit dans les gènes de chaque sioniste . Y a pas mieux que quelques bombes sous les pieds en argile du Colosse américain pour garder les BRAISES au chaud . Je pleure pour les ENFANTS palestiniens et pour tous les musulmans qui tombent chaque jour sous des balles assassines payées par le ZBEL enturbanné incarné par les QACA(R)iotes et les Wahabo-sahyoudites . Ya wled el hram , ya Zerriaa mssewssa , hssabkoum aand Rabbi sobhanou .




    0



    0
    Anonyme mehdi assem
    16 avril 2013 - 9 h 58 min

    les attentats de 11.9 et les
    les attentats de 11.9 et les attentats de Boston le même scénario satanique général major de satan Thawahri va revendiquer l’attentat pour permettre aux américains et a l’Otan de continuer leurs guerre contre l’islam et permet aux dictateurs arabes et les émirs de rester en pouvoir ces attentats des kamikazes de satan Qaida Aqmi pour tuer les femmes et les enfants la joie de satan la colère d’ALLAH c’est normal après l’attentat de Boston ALLAH venge ces morts par l’extermination de la ville de satan Alaska par un fort séisme tsunami volcan qui vivra verra




    0



    0
    00213
    16 avril 2013 - 8 h 37 min

    Le même jour : 50 MORTS DANS
    Le même jour : 50 MORTS DANS UNE VAGUE D’ATTENTATS D’AL QAIDA EN IRAK
    et quasiment personne n’en parle…
    .
    Ceci étant dit il faut condamner fermement toute attaque envers des civils innocents, car nous ne devons pas imiter les actes barbares des occidentaux sous couvert de lutte pour la démocratie.
    .
    Il y a une statistique évidente : 90% du terrorisme mondial sert les intérêts américains (ou israélien c’est la même chose).
    L’attentat intervient en pleine négociation pour une rallonge budgétaire en faveur du Pentagone (lutte « contre » le terrorisme) alors que les USA sont aux bords de l’implosion économique.




    0



    0
    Moh
    16 avril 2013 - 6 h 42 min

    Most the killing around the
    Most the killing around the globe is and was
    sponsored by the ziowest and it is been apparent that sooner or later the shit is going to hit the ziowest one way or another.

    May be mossad was the prepetrator or may be internal groups in the zious opposing the new legistlation regarding possession of arms and the new poverty hitting the zious and in that case it might be the spark that will bring down the ziogansters running the zious.




    0



    0
    issam
    16 avril 2013 - 4 h 55 min

    Cherchez pas c’est les juifs
    Cherchez pas c’est les juifs .Ils sont à l’origine de tout les conflits majeur depuis deux siècles .Leur principale cible les pays arabo musulmans,leur objectif les casser en petits états ,pour les anéantir avec l’aide de l’europe est des bédouins du golfs biens sûr.Ce qui est arrivé à l’europe en 1940 arrive aujourd’hui aux pays arabes de la région .

    ON est habitué avec leur false flag attaque c’est pas moi,c’est eux .




    0



    0
    chaoui
    16 avril 2013 - 4 h 49 min

    Attentat de Boston ne me fait
    Attentat de Boston ne me fait ni chaud ni froid.rien a foutre




    0



    0
    Vérité
    16 avril 2013 - 3 h 59 min

    Les médias «SIONISTE SOUS LE
    Les médias «SIONISTE SOUS LE COUVERT démocratiques» de ces pays s’astreignent à une autocensure qui les oblige à attendre qu’une source officielle prononce le mot banni pour enfin le proclamer solennellement.
    POURQUOI ?????
    Face à l’ampleur du mensonge des manipulations et révélations spécialisés par les presses et médiats ET DANS MONDE et sur le net la toile WEB ainsi que par les maisons d’ édition des livres en DIFFÉRANT LONGUE douteux depuis plus de plusieurs années.

    Attention au mensonge et la propagande des livres, Presses et médias




    0



    0
    An
    15 avril 2013 - 23 h 32 min

    Quel pays musulmans n’a pas
    Quel pays musulmans n’a pas encore été détruits? je propose de désigner l’Iran qui n’a pas encore gouté a la démocratie Occidental et est manque de bol pour eux en concurrence directe avec le sionistant.




    0



    0
    djel
    15 avril 2013 - 21 h 34 min

    C’est Merah. Ha non non c’est
    C’est Merah. Ha non non c’est Ben Laden !!! Attendez…… Peut être Chavez ou Kadhafi ??? Ho moi je ne sais plus !!!

    Ha non !!! Ça y est j’ai trouvé !!! Çà doit être un drone américains ou israélien qui s’est tromper de cible !!

    On va pas en faire toute une salade, ils se sont trompés des dizaines de fois au Pakistan, en Afghanistan, en Irak, et en Palestine, avec à la clé, des milliers de morts civils. Ha wais, mais ce ne sont que des musulmans et des Bougnoules !!!

    En tout cas, j’vais pas pleurer !!! A+




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.