Gaïd Salah chez Bouteflika : hypothèses et interrogations

C’est un confrère de la presse électronique qui a eu l'insigne honneur d'annoncer la visite du chef d’état-major de l'ANP et du Premier ministre à Paris, pour s’enquérir de l’état de santé du Président. L’agence officielle APS qui n’a relayé l’information qu’à 19h, hier, car mise sous embargo, ne rapportera la nouvelle qu’en se référant à la Télévision nationale. Il y a dans cette façon vaudevillesque de communiquer sur la santé du chef de l’Etat comme un dilettantisme, une irréflexion, depuis l’accident vasculaire cérébral de Bouteflika et son évacuation en extrême urgence en France. Quelque part, au cœur de la force centrifuge du pouvoir, secoué ces dernières semaines par un imprévu mal venu, celui de l’absence forcée du premier responsable à quelques mois d’une échéance électorale qui sauvera le pays ou l’achèvera, il a été décidé qu’un ancien responsable de l’information à la présidence de la République sous Chadli devait être le premier à connaître les déplacements du patron de l’Armée et du chef de l’Exécutif. Comme il a été décidé que ce soit ces deux hommes qui se rendent au chevet du Président souffrant. Certes, en matière de communication, le niveau a été élevé du rang de chanteur de cabaret – en 2005, c’était le futur repris de justice Mohamed Khelifati qui avait pu accéder à la très hermétique chambre d’hôpital de Bouteflika – à celui de responsables militaire et politique. Mais dans le choix de ces deux hommes, il y a comme un grimoire qu’aussi bien l’observateur averti que le citoyen lambda peinent à déchiffrer : qui a décidé que ce devait être Abdelmalek Sellal et Ahmed Gaïd Salah et personne d’autre ? Le Président lui-même ? Son entourage ? Ses conseillers ? Les hypothèses son multiples et les réponses parcimonieuses. Certains pensent que les politiques, incapables de s’imposer par eux-mêmes, recourent comme d’habitude aux vieilles recettes qui consistent à se faire adouber par l’institution militaire ; d’autres entrevoient un message, à la veille des élections de 2014, pour faire ancrer l’idée que les militaires sont LES décideurs et les impliquer dans la gabegie des quatorze dernières années ; d’autres, enfin, disent que, au moment où une menace extérieure sérieuse frappe à nos portes, venant de nos frontières, la place d’un chef d’état-major est parmi ses gaillards et non aux Invalides.
M. Aït Amara
 

Comment (23)

    X man
    14 juin 2013 - 14 h 33 min

    @ dracula (non vérifié) | 14.
    @ dracula (non vérifié) | 14. juin 2013 – 14:15

    Puisque il y a beaucoup de naïfs qui croient eux aussi au mythe de dracula pourquoi ne pas croire en l’efficacité de ces somnifères.




    0



    0
    dracula
    14 juin 2013 - 13 h 15 min

    X man;;tu crois en
    X man;;tu crois en l’efficacité de ces somnifères qui pourraient apporter du soulagement a ceux qui vivent l’aisance et la satiété de cette époque ou l’islam tente de regagner la première ligue des champions.




    0



    0
    dracula
    13 juin 2013 - 23 h 37 min

    NASSER,,continuer comme ça
    NASSER,,continuer comme ça mon frère tu es sur le bon chemin,que tu puisses rejoindre le sanctuaire wajda le plus vite possible pour enterrer ton maître(d’habitude c’est le maître qui enterre son chien le premier)je comprend cette détresse tu viens de perdre quelqu’un de cher. il était si gentil si souriant si complaisant que tes parents tu ne les a jamais connu.




    0



    0
    louisette
    13 juin 2013 - 7 h 09 min

    ce « film » diffusé est une
    ce « film » diffusé est une insulte à l’intelligence des algériens.Un Président en robe de chambre, sirotant un café (est-ce permis d’ailleurs à un malade de boire du café?)..un premier ministre offrant des gâteaux au Chef d’Etat major puis à Son président..il ne manquait plus qu’une musique de fond puis la gasaa de chakhchoukha. C’est quoi cette comédie grotesque!?Et bon sang qu’ils arrêtent ces « décalés » de la communication de nous insulter avec l’institution NATIONALE des invalides!! y a t-il quelqu’un qui comprennent la signification et le poids des mots!?QUI GERE CETTE MASCARADE COMMUNICATIONNELLE?.




    0



    0
    X man
    12 juin 2013 - 23 h 58 min

    @ MOHAMED ZOUGA DZ (non
    @ MOHAMED ZOUGA DZ (non vérifié) | 12. juin 2013 – 14:35

    Je me permet de vous répondre a la place de Nasser puisque vous sembler être bien naïf comme ceux qui vous ont précédé,juste avant les années de braises algériennes et avaient cru au mythe subversif de …babor lostrali (bateau qui venait d Australie ).

    Essayez juste de faire un petit clic sur le lien sous cite :

    http://reflexionsetcommentaires.blogspot.com/

    Alors ,DORMEZ DORMEZ DORMEZ de tout votre sommeil et n oubliez jamais que d autres veillent sur votre sécurité .




    0



    0
    Horizon
    12 juin 2013 - 21 h 40 min

    Salem Alaykoum mon frère B
    Salem Alaykoum mon frère B H.

    J’apprécie te lire comme d’autres qui ont la même fibre patriotique que la tienne et la sagesse dans le cœur qui laisse également aucun doute sur l’intelligence de ceux qui sont derrière ces différents pseudos et commentaires .
    Des gens avec qui ont pourraient bâtir des montagnes , mettre en fuite des armées vivre pour nous même en pensant aux générations suivantes.
    Mais j’ai également lu sur le noble Coran qu’Allah scelle les cœur des gens les plus vils d’entre nous aux langues fourchus au cœurs noir et d’autres défauts .
    Et qu’il hâte leur retour afin de les châtiés d’un châtiment très dur.
    Qu’Allah nous en préservent ainsi qu’a tous ceux que l’ont aiment.




    0



    0
    Horizon
    12 juin 2013 - 21 h 19 min

    @ dede13
    Très appréciable

    @ dede13

    Très appréciable cette précision que tu nous as apporter.
    Cependant pour les corbeaux oiseaux de malheurs qui guettent la santé de notre président à la manière des charognards sur une proie blessée doivent êtres déçus de lire ton commentaire.

    Il n’a droit de leur pars qu’a des non d’oiseaux , d’accusations dépassant l’imaginaire et même la fiction.

    Ils me déçoivent à un point .




    0



    0
    NASSER
    12 juin 2013 - 20 h 14 min

    @ X man

    Chapeau!!
    Il y a

    @ X man

    Chapeau!!

    Il y a longtemps que je ne pose plus cette question. Je connais ce site.
    Entre nous! Ce commentaire était destiné au départ à « alterinfo ». Je l’avais rédigé il y a plus d’un mois pour répondre à ce « AS » et « BD », mais il a été censuré! (pour AP je l’ai légèrement aménagé)
    Le propriétaire de ce site est un Turc




    0



    0
    Anonyme
    12 juin 2013 - 19 h 35 min

    aucun respect pour le peuple
    aucun respect pour le peuple Algérien ..de l’hôpital militaire français aux invalides des guerre françaises je vous jure que mon dossier se trouve aux archives de l’ANP..en bon Algérien.




    0



    0
    NASSER
    12 juin 2013 - 19 h 13 min

    @ MOHAMED ZOUGA
    @ MOHAMED ZOUGA DZ
    ______

    Vous voulez donc que l’on ne dise rien, que l’on ne critique pas, qu’on la « ferme » et laisser les gens (comme vous le dites) « déceler eux-mêmes les informations et juger de leurs crédibilité ». Sinon on est « dictateur de l’information ». Vous avez une bien curieuse façon de présenter les choses et d’accuser.

    Quand vous jugez alors les islamistes ainsi « as-tu comparer tes dires a ceux de certains radicaux islamistes qui parlaient de banir des libertés d’expression. nous avons assez de prophetes moralisateurs au 21em siecle » peut-on dire de vous la même chose sur vous ? Que vous ne laissez pas les gens….

    Selon vous on ne doit pas critiquer ces médias parce que « nous avons assez d’ « islamistes radicaux », « prophètes moralisateurs du 21 siecle qui parlaient de banir des libertés d’expression » sinon on serait comme eux !
    Pour l’expression « anti-algérien » je vous invite à consulter ces sites, d’apprécier leurs écrits pour voir « anti algérien » est utilisée contre ceux qui poussent à la « révolte », à un « printemps algérien » après avoir soutenu un «printemps arabe » comme l’occident et les sionistes, contre ceux qui fustigent l’armée et ses cadres dont le DRS etc. Si ce n’est pas anti-algérien c’est donc pro-occidental-sioniste-arabo monarchique. El Watan et Echourouk que vous semblez ne pas connaitre sont de ceux-là. Ils ont soutenu l’agression contre la Libye et contre la Syrie ; il fallait lire leur articles et analyses. Ils servaient de relais. Dites-nous qui leur donne des « prix » ?

    Je ne suis pas du tout contre l’alternance au pouvoir qui doit se faire avec une opposition forte et patriote. Je ne suis pas au pouvoir, je ne suis d’aucun clan comme disent certains.

    Ce qui me donne de sérieux doutes c’est que ces médias critiquent, fustigent le pouvoir algériens et ses institutions en usant des mêmes concepts, mêmes qualificatif, mêmes tactiques que les médias dits « mainstream » dont-ils servent de relais. Ils ne font que cela sans donner la parole à l’autre son de cloche. En somme ils semblent nous dire « c’est eux qui le disent ». Je connais monsieur ces médias que je dénonce pour les avoir « expérimenté ». Je vous l’assure « censure ! » pour tout ce qui est contraire à leur ligne qui pousse au chaos ! Bien-sûr qu’il y a chez eux des tactiques, des diversions, des sournoiseries pour mieux tromper et faire passer les messages !

    Enfin vous dites; « les pays se developpent et progresse par la contradiction politique et pacifique et non par la négation des opignions opposants ». Pour moi non ! Les contradictions créent des conflits sur lesquelles sautent les forces opportunistes pour faire passer leurs projets souvent hégémoniques en se servant de forces intérieures par la corruption. On progresse par la confrontation des idées qui ne peut s’assurer que par une opposition patriote et non une « opposition » vassale à ces forces extérieures.

    De votre côté vous ne nous dites pas en quoi et comment ces médias que je fustige (Quotidien d’Algérie’’, ’’KalimaDZ’’ou ‘’lanationdz’’, « soleil d’Algérie », Siwel, Kabylie.net, Rachad TV, Al Magharibia, Ennsar TV, « Activiste Dz ») sont pour l’intérêts des algériens et de l’Algérie.

    Vos réaction ressemblent, à s’y méprendre, à celles d’un certains F. Mnebhi ( un coutisan marocain qui est publié par ‘‘le Quotidien d’Algérie’’, ‘’Kabylie.net’’) qui veut le désordre en Algérie pour le bien du « peuple algérien frère ». Il soutient aussi ces sites et journaux que je fustige. Je ne dis pas que vous êtes la même personne, mais adoptez la même démarche.




    0



    0
    maleh
    12 juin 2013 - 18 h 40 min

    Tout en souhaitant à notre
    Tout en souhaitant à notre président une tendre et douce réadaptation fonctionnelle, ça me tâte de la ramener avec un énième « si » : un proche a vécu ce que Bouteflika est entrain d’endurer et je ne peux m’empêcher de penser, en toute logique, qu’à sa place, je ne rêverais jamais d’une issue plus digne et plus honorable que celle qu’offre l’extinction des lumières durant l’exercice même de la magistrature suprême.
    A contrario, quitter la présidence dans un fauteuil roulant équivaudrait à une dernière traversée du désert, ou comme le dirait mon père «descendre du haut de la pyramide est plus rapide que de grimper tout en haut ». Abdelkader El Mali est un politique rêveur et ambitieux qui, ayant réussi le lien entre son rêve et son destin , s’impose et exige un égard au moins égal à ce dont la nation a témoigné envers Boumediene, Allah iarhmou.
    En tant que citoyen sensible à l’égo-centricité maladive du sujet algérien, je suis convaincu que le peuple lui rendrait bien ça.




    0



    0
    X man
    12 juin 2013 - 16 h 38 min

    @ NASSER (non vérifié) | 12.
    @ NASSER (non vérifié) | 12. juin 2013 – 11:57

    Aussi,faut_il se poser comme question pourquoi *alterinfo*(remarquez que je ne l’écris pas avec une majuscule par manque de respect aux sites sionistes de merde enveloppés de chocolat) ouvre ses pages à cet *as* ( abou souleyman ) surnom à connotation et forte odeur mossadique.

    L’Algérie a ses hommes qui observent et surtout pas de soucis .




    0



    0
    B.H.
    12 juin 2013 - 15 h 41 min

    où est le problème? c’est
    où est le problème? c’est tout à fait normal que le chef du gouvernement et le chef de l’état major, soucieux, aillent se rendre sur place rencontrer le chef d’état pour se rassurer et rassurer la population.

    où est le problème? c’est tout à fait normal que le chef du gouvernement et le chef de l’état major, soucieux, aillent se rendre sur place rencontrer le chef d’état pour se rassurer et rassurer la population. les interrogations et hypothèses n’ont pas lieu d’être. les irréflexions et dilettantisme que vous vous vous imaginez, ne sont que du fantasme. la presse avance cela sans prendre la peine de vérifier correctement. que la presse dans son ensemble balaie devant sa porte avant de parler d’irréflexions et dilletantime, parce ce depuis belle lurette, c’est bien la presse qui excelle dans ces tares. se mettre à spéculer, débiter des choses qui ne sont qu’un de purs produits de leur imagination et le faire passer pour du réel, dans le but de semer le doute et la confusion dans l’esprit des gens. une forfaiture contraire à la déontologie. oh que non, les échéances présidentielles qui auront lieu dans 1 ans, n’achèveront pas notre pays, comme les prophètes du malheur, les charlatans de la parole errant sous le couvert de « spécialistes », « analystes » etc, le souhaitent. lors de son retour aux affaires en 1999, boutef avait d’ailleurs évoqué ces prophètes du malheur n »ayant aucuns scrupules. comme l’a dit l’illustre général gaid salah il y’a quatre mois, l’algérie se portera bien quelle que soit les circonstaces. les problèmes et les questionnements soulevés, les hypothèses de développements négatifs qui pourraient survenir après avril 2014, sont du grand bluff, ils n’existent que dans la tête de ces gens et non dans la réalité. les choses ont-elles défavorabchangé pour le pays depuis lhospitalisation du président ? non, la vie continue normalement. même si le président devai rester un an en convalescence. ,ous avons les institutions, un premier ministre, des ministres. cela fonctionne normalement. nous sommes plus forts et plus intelligents que nos ennemis qui continueront à se mordre les doigts après avril 2014. les pauvres, ils sont très endettés à force de toujours rater les paris qu’ils font à notre pays. l’algérie avance et continuera d’avancer dans le bon chemin après avril 2014. pour le plus grand déplaisir des charlatans opportunistes.
    123 vive l’Algérie.




    0



    0
    Adel A KHALEF
    12 juin 2013 - 15 h 17 min

    Les autres sites
    Les autres sites d’informations on déjà diffuser les phots de leur rencontres a Paris, pourquoi pas vous Algerie Patriotique?




    0



    0
    dedel13
    12 juin 2013 - 14 h 41 min

    On nous parle de réadaptation
    On nous parle de réadaptation fonctionnelle, donc, cela voudrait dire que l’AVC subit par le Président Bouteflika a provoqué une paralysie partielle et temporaire. N’étant pas médecin, j’ai voulu comprendre si le terme « réadaptation » n’a pas été utilisé en lieu et place de « rééducation fonctionnelle ». Voici ce que j’ai trouvé et qui semble s’appliquer au cas qui nous concerne :
    1°) Quelles sont les conséquences d’un AVC ?
    Elles dépendent de la rapidité de la prise en charge, de l’étendue de la zone touchée et de la zone cérébrale atteinte.
    C’est ainsi que les séquelles peuvent aller d’une paralysie qui récupère rapidement à un handicap lourd permanent.
    Le plus souvent, la récupération fonctionnelle survient en quelques jours à quelques mois car si des cellules cérébrales ont été détruites, d’autres peuvent prendre le relais, sans oublier la plasticité cérébrale qui fait que d’autres zones du cerveau peuvent développer des fonctions de remplacement.
    2°)La rééducation fonctionnelle après un AVC :
    A côté des éventuelles améliorations des séquelles en raison des capacités fonctionnelles et compensatrices du cerveau, la rééducation intensive peut contribuer à améliorer les handicaps et à les surmonter.
    Les séances de rééducation permettent de recouvrer et/ou d’acquérir de nouvelles fonctionnalités musculaires afin de compenser les déficits fonctionnels.
    L’objectif est de minimiser les handicaps et d’améliorer la qualité de vie. Pour cela, patience et persévérance sont essentielles. Rappelons que la récupération totale ou en grande partie est possible dans certains cas (35% environ).
    La rééducation est initiée à l’hôpital, dès que l’état du patient le permet, puis poursuivie en ambulatoire, en centre de soins, de rééducation, ou à domicile.
    On comprend, ainsi, le passage au Val de Grâce puis le transfert aux Invalides. « On » n’a pas voulu nous montrer le Président en situation de « faiblesse ». L’essentiel c’est qu’il se rétablisse rapidement et qu’il prenne la meilleure décision qui s’impose.




    0



    0
    Walho
    12 juin 2013 - 14 h 29 min

    Ya si Naït Amara , en face de
    Ya si Naït Amara , en face de la force centrifuge qui est au coeur du pouvoir il y a la force centripète . Et fatalement çà pète de partout . Pour le Hadj , il tirent bien au sort ? Alors pourquoi pas pour visiter Paris ? Pour certains , la belle vie puisque nés dans du coton blanc , et pour les autres , le SORT qui s’abat sur eux sans pitié et sans relâche , accablés de maux , et jamais guéris puisque pressés continuellement par la misère et la malvie . Ya si Naït Amara , l’Algérie à été dessaisie, au fil des ans, de tous les atouts qui firent d’elle un pays en voie de développement , et c’est à la déraison d’un système politique dans sa totalité, que l’on doit d’en être là aujourd’hui . Un pays où le renouveau est interdit, et où le racolage politique forcené, éhonté, obscène et désespéré règne en maître par manque de rigueur et de rectitude démocratiques . Tout ce que le peuple algérien endure actuellement comme souffrance et misère est de sa faute . Les leviers de la gouvernance sont entre ses mains et Il gère ce pays sans partage . A travers l’opacité parfaite qu’il y a insérée et qui lui facilite le pillage dès lors qu’il n’a de comptes à rendre à personne . Dérive autoritaire d’un pouvoir qui va créer des clivages au sein de la société, en dressant ses diverses composantes les unes contre les autres, afin de diviser pour mieux régner . Pour ce , il a créé le concept de – famille révolutionnaire – . Prétention sans bornes d’une caste où l’abjection et la bassesse alliées à l’orgueil qui lui tient de raison , veut écraser tout un peuple en lui imposant sa Vérité de façon totalitaire . S’arrogeant d’autorité des privilèges et des droits avec arrogance , et une éxigence certaine à la supériorité . Alliance nauséeuse de maîtres fripons dont l’avidité et la cupidité sont les maîtres-mots , relents pestilentiels de l’immondicité morale et mensongère , ils font allégeance à la seule fetwa qu’ils reconnaissent : celle émise par la promotion – 19 mars 62 – et qui stipule que – Ce pays nous appartient , nous en sommes les MAÎTRES et son peuple est notre esclave – . Peuple dont ils ont abêtit l’esprit dans l’oisiveté et l’illétrisme pour étouffer toute vélléité d’émancipation afin de l’enfoncer encore plus dans les profondeurs de la misère et de la déchéance humaine . Allah yerham CHOUHADAS li ma chafouch had ettbahdil !




    0



    0
    Algérien
    12 juin 2013 - 13 h 57 min

    Se faire soigner dans un
    Se faire soigner dans un hôpital MILITAIRE français et un manque du respect total a nos Chouhadas.
    Que dieu yerham nos Chouhadas.




    0



    0
    MOHAMED ZOUGA DZ
    12 juin 2013 - 13 h 35 min

    @NASSER
    ton commentaire

    @NASSER
    ton commentaire « Sites anti Algériens dont-il faut se méfier » laisse a desirer. je ne comprends pas qu’en 2014 et avec la revolution globale de l’internet vous faite le travail du dictateur de l’information et vous oser meme dire que ELWATAN et Echourouk sont anti-nationaux juste parce qu’il ne sont pas a ton gout. as-tu comparer tes dires a ceux de certains radicaux islamistes qui parlaient de banir des libertés d’expression. nous avons assez de prophetes moralisateurs au 21em siecle et les gens sont assez intelligents pour deceller eux memes les informations et juger de leurs credibilité et assez de se prendre pour le juge supreme de ceu qui est « anti-algerie » en plus tu n’a meme pas definit ca veux dire quoi anti-algerie, critiquer le systeme politique et son fonctionnement n’est pas de l’anti-nationalisme mais plustot du pure devoir nationaliste pour influer sur les decisions et sauver notre nation de sa propre destruction.
    pour te dire que ceux qui critiquer le gouvernement de l’algerie francaise en 1947 par messali l hadj etait tout de suite considerées comme des anti-algerie.
    en conclusion, les pays se developpent et progresse par la contradiction politique et pacifique et non par la négation des opignions opposants, l’avancement du savoir en entier est toujours basé et sur doute et sur la propre remise en cause.




    0



    0
    Nenuphar
    12 juin 2013 - 13 h 08 min

    En effet, ces personnages en
    En effet, ces personnages en se déplaçant « voir » Bouteflika à Paris, ne peuvent avoir décidé seul cette escapade. Les tireurs de ficelles, coutumiers de ce genre de manœuvre, sont tout désignés : l’armée, elle même protégée par la famille révolutionnaire ».
    Le peuple lui, méprisé depuis l’indépendance du pays par tous les dirigeants ou prétendus comme tels, ne peut qu’assister à ce cirque jusqu’à son dénouement, celui d’avoir comme successeur Sellal.
    « Bien informés, les hommes sont des citoyens ; mal informés ils deviennent des sujets. » Alfred Sauvy




    0



    0
    AL
    12 juin 2013 - 11 h 13 min

    tout est dit
    tout est dit magistralement…que peut dire de plus ? chapeau! Tout cela ne devrait as se passer aux …invalides mais dans un théâtre quelconque de France !
    vive son excellence MANDELA!!que Dieu lui prête vie encore longtemps!




    0



    0
    NASSER
    12 juin 2013 - 10 h 57 min

    Sites anti Algériens dont-il
    Sites anti Algériens dont-il faut se méfier
    __________

    Outre les sites Anti-Algérie dont nous avons fait état dans d’autres circonstances à savoir Le ‘’ Quotidien d’Algérie’’, ’’KalimaDZ’’ou ‘’lanationdz’’, « soleil d’Algérie », Siwel, Kabylie.net, Rachad TV, Al Magharibia, Ennsar TV, « Activiste Dz » , El Watan et Echourouk aussi qui ont soutenus les ‘’Printemps », nous devons aussi relever un site dont il faut se méfier de « : http://islamic-intelligence.blogspot.com . C’est un site extrémiste qui ne fait que proférer des mensonges en mettant dans le même sac les services Français, les services Algériens, la CIA, le MI6 et le Mossad.
    Rien de logique et d’intelligent, que du dénigrement surtout du pouvoir algérien. Ce site considère tous les terroristes de l’Aqmi, du GIA, de Syrie, d’Al Qaida, qu’il soutient, comme des Moujahidine qui prônent le Djihad. Il se contredit dans tous ses articles, voire dans un même article lorsqu’il soutient les révoltes, fustige en même temps l’occident et l’Otan. Un exemple : le monde sait ce qui se déroule en Syrie, en particulier le complot dont fait l’objet ce pays qui résiste, mais ce site persiste à dire que l’Occident et les sionistes soutiennent plutôt Bachar El Assad. On retient que là où il y a complot de l’occident et des monarchies contre un pays arabe de l’axe de la résistance, utilisant les terroristes dits ‘’islamistes’’, il est toujours là pour faire diversion et tromper sur les objectifs, diaboliser plutôt la victime, personnaliser le complot ; comme il le fait contre « Bachar » et son armée, contre « Bouteflika » et son armée etc. Il applique ainsi à la lettre les « techniques de la propagande subversive » et surtout de la manipulation. Ce site « islamic intelligence » est administré par un certain « Abu Sulayman ». Sous les articles (tous) on retrouve la mention «Posted by Abu-Suleyman » dont les initiales son « AS », sûrement un pseudo du nom d’un certains «Abu Sulayman Jazairi » mort en 2008 au Pakistan haut dirigeant d’Al Qaida. Il est libre, bien entendu, de faire ce qu’il veut avec son site. Il répond lui-même avec rapidité aussi bien aux commentaires sélectionnés sur son site que sur Alterinfo. Nous pensons que nous sommes aussi libres de donner des précisions aux lecteurs sur les auteurs de certains sites et commentaires pour qu’ils puissent se faire une opinion des plus réalistes sur les choses qui se déroulent dans ce monde sans se voir victimes de manipulation.
    —–
    Abu Sulayman Jazairi (décédé le 14 mai 2008) était un haut dirigeant d’Al-Qaïda. Il est originaire de l’Algérie et a été tué au Pakistan.




    0



    0
    SEDDIKI
    12 juin 2013 - 9 h 36 min

    Salam,
    J’aime : »Quelque part,

    Salam,

    J’aime : »Quelque part, au cœur de la force centrifuge du pouvoir, secoué ces dernières
    semaines par un imprévu mal venu, celui de l’absence f-o-r-c-é-e »…, une phrase d’inspiration prodigieuse!
    J’aime pas : « dilettantisme, une irréflexion », ces termes sont à bannir 50 ans après…
    Justement 50 ans après l’autonomie, qui dirige? c’est la France, on va tranquillement jusqu’au
    05 juillet 2013, l’armée est aux invalides en France, le gouvernement est aux invalides en
    France, la présidence est aux invalides en France, Gaïd et Sellal, il manque la demande de tutelle
    du peuple(faite en son nom) qui ne saurait tarder. On ignore totalement le Symbole en Algérie.
    La France devrait donc avoir tenu sa promesse, c’est prodigieux mais logique, à partir de propos dits sincèrement émane l’éternité vraie.
    A moins que le 30 juin il y ait sursaut. On en reparlera demain in cha allah.

    Ps: au fait Bouteflika qui est mon protégé, n’est pas le Ramadan(la lune), le premier qui le voit
    prévient tout le monde.




    0



    0
    Sélecto pour tous
    12 juin 2013 - 9 h 23 min

    L’ex porte parole du
    L’ex porte parole du président que le trésor public avait financé ces frais de justice y compris la caution de 300.000 € pour qu’il ne se pas sauverait du territoire français est depuis plusieurs semaines en tournées au Maroc y compris dans les villes occupées de la République sahraoui, qui a donné l’ordre de financer les procès de ce malfrat de l’argent du peuple ? La réponse à cette question nous l’auront après le départ de Bouteflika, pas avant.




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.