Lamamra se rendra à Paris pour préparer le sommet Sellal-Ayrault

Le ministre des Affaires étrangères, Ramtane Lamamra, se rendra le 13 novembre à Paris pour rencontrer son homologue français, Laurent Fabius. Cette visite portera essentiellement sur le prochain sommet entre Abdelmalek Sellal et son homologue Jean-Marc Ayrault prévu en décembre. Le déplacement de Lamamra a été précédé par celui du secrétaire général du ministère des Affaires étrangères, Nourreddine Aouam. La visite de ce dernier a été annoncée par le Quai d’Orsay qui a précisé, dans un communiqué, que «ces consultations s'inscrivent dans un contexte de relance des relations avec l'Algérie engagée, en décembre 2012, par la visite d'Etat du président Hollande à Alger». «Elles ont permis, ajoute-t-on, de préparer les prochaines échéances bilatérales.» La visite du président François Hollande s’est soldée par la signature de plusieurs contrats de partenariat et de coopération dans divers domaines. En décembre prochain, les deux Premiers ministres font faire le bilan de tout ce qui a été accompli et de ce qui reste à faire dans les prochaines années. Comme l'avaient souhaité les deux présidents à Alger, une attention particulière a été portée à la jeunesse. «Les projets discutés en décembre 2012 en matière de renforcement de l'insertion professionnelle des jeunes et de partenariat dans le domaine éducatif sont en bonne voie», a indiqué le porte-parole du Quai d’Orsay selon lequel «les quatre premiers Instituts d'enseignement supérieur technologique annoncés lors de la visite du président de la République ont effectué leur rentrée pédagogique en septembre». Aussi, la réforme des programmes boursiers franco-algériens dans le domaine universitaire est également en cours et permettra de renforcer les échanges déjà très nombreux dans ce domaine. Mais le déplacement de Ramtane Lamamra ne se limitera pas aux questions économiques. Il sera l’occasion aux deux Etats d’aborder les questions régionales et internationales d’intérêt commun. De la situation au Mali à la poursuite de la lutte contre le terrorisme dans le Sahel en passant par la question du Sahara Occidental et l’atteinte des droits des Sahraouis, Lamamra discutera de tout avec Fabius. Avec l’arrivée du président Hollande, l’Algérie et la France essaient de dépasser leurs divergences pour faire avancer leurs relations bilatérales à tous les points de vue : politique, économique et sécuritaire. D’où l’importance accordée à la prochaine rencontre intergouvernementale.
Sonia B.
 

Comment (4)

    selecto
    2 novembre 2013 - 9 h 30 min

    @Mansour,
    Comme signalé dans

    @Mansour,

    Comme signalé dans mon post le complot durait depuis les années 2000 où le directeur n’était pas encore Yasmina Khadra mais l’inondation de la bibliothèque par les livres marocains a continuée et continue à ce jour payée par le contribuable algérien.
    UNE ENQUÊTE S’IMPOSE !




    0



    0
    Mansour
    2 novembre 2013 - 7 h 54 min

    @Selecto
    Que fait Yasmina

    @Selecto
    Que fait Yasmina Khadra le DG du CCA de Paris si ce que vous dites est vrai?Il est indéniable que le makhzen marocain a gangréné insidieusement les institutions algériennes car il est présent partout et son objectif principal est de nuire voire détruire l’Algérie de l’intérieur.Le lobby marocain est partout en Algérie et au sein de l’émigration et il fait un travail de sape extraordinaire.Les Algériens dignes de ce nom et nos services de sécurité doivent impérativement neutraliser les agents du makhzen qui se font passer parfois pour des Algériens pour mettre fin définitivement à la guerre insidieuse multiforme que livre le makhzen à notre pays.




    0



    0
    selecto
    1 novembre 2013 - 18 h 41 min

    Monsieur le ministre, à
    Monsieur le ministre, à l’occasion de votre présence sur Paris nous vous demandons de faire un tour au centre culturel algérien pour constater de vous même que la bibliothèque est devenue un centre de propagandes marocaines, des centaines de livres s’y trouvent depuis les années 2000, il faut remettre de l’ordre et diligenter une enquête pour démasquer les agents du makhzen dans cette institution.




    0



    0
    Rouichedz
    1 novembre 2013 - 15 h 19 min

    Je conseille aux nouveaux
    Je conseille aux nouveaux responsables de la diplomatie DZ de faire très attention à l’hypocrisie de Flamby en sachant pertinemment qu’il ne peut y avoir de relations normales tant que la France, 1/- continue a voir en nous que ce simple et vulgaire « tube digestif », 2/- ne respect pas le droit international vis à vis du terrorisme international (payement de rançons – soutien au terrorisme salafiste en Syrie etc…),3/- ne se soumet pas aux résolutions du Conseil de Sécurité de l’ONU sur le Sahara Occidental et la Patestine, 4/- n’engage pas une reflexion sur son histoire coloniale a l’effet de deboucher sur une repentance pour son génocide en Algérie.




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.