Le DRS c’est l’ANP

M. Aït Amara – Trop de bruit autour d’une prétendue – ou réelle, qu’importe ! – décision de rattacher le Groupe d’intervention spécial (GIS) du DRS à l’état-major de l’armée. On suppute, on interprète, on analyse, mais on ne prend pas le recul nécessaire pour considérer l’importance primordiale des institutions dont il est question dans ces lectures vidées de toute subtilité et de tout discernement. Comme si le DRS et l’ANP étaient deux propriétés privées des deux hauts gradés de l’armée qui les dirigent ou que ces deux institutions, poste avancé dans la sauvegarde de la République et de l'unité nationale, tiraient la couverture chacune vers elle. Croire que des inimitiés ou des divergences – réelles ou supposées là aussi, qu’importe ! – entre le patron des services des renseignements et le chef d’état-major pourraient ressembler à une chamaillerie autour d’une belote, serait réduire le DRS et l’ANP à un petit jeu de hasard et leurs chefs respectifs à des folâtres. A supposer que le GIS ait changé de casquette et qu’il soit effectivement passé sous la coupe de l’état-major de l’ANP, pourquoi considérer qu’un tel changement serait un affaiblissement du DRS et un coup en dessous de la ceinture porté à son premier responsable ? Pourquoi, au contraire, une telle décision ne signifierait-elle pas que le DRS apporte sa grande expérience à l’ANP en lui fournissant des hommes d’élite parmi ses meilleurs éléments ? Combien d’hommes compte le GIS, ce groupe formé pour mener des actions choc et qui a joué un rôle prépondérant dans la lutte antiterroriste ? Combien d’hommes seront encore formés à l’avenir pour le renforcer et lui permettre de poursuivre avec la redoutable efficacité qui est la sienne – on l’a vu à Tiguentourine –, la guerre contre les hordes extrémistes qui cherchent vainement à trouver la faille pour faire de l’Algérie une seconde Libye ? La grande expérience du GIS, dont les hommes qui le composent reçoivent un entraînement extrêmement rude, a servi à la police et à la gendarmerie qui ont créé leurs propres corps d’élite d’égal niveau. Pourquoi s’opiniâtrer à chercher midi à quatorze heures alors que les véritables enjeux se situent à l’autre extrémité du spectre de la gestion de la lutte antiterroriste qui doit être adaptée à l’«externalisation» de cette nouvelle violence internationalisée dont les instigateurs à l’étranger s’appuient sur des sous-traitants chez nous ? Le terrorisme d’aujourd’hui n’est pas celui qui a frappé l’Algérie de plein fouet dans les années 1990. Le terrorisme d’aujourd’hui a un «Etat» dit «islamique», des puits de pétrole, des terminaux pour le commercialiser, des clients qui le leur achètent et une armée de conseillers occidentaux en techniques de communication. Face à ce nouveau puissant ennemi, de quelque direction que dépendra le GIS, sa mission sera la même : défendre l’Algérie.
M. A.-A.

Comment (84)

    Anonyme
    1 octobre 2015 - 12 h 33 min

    En Attendant, le petit peuple
    En Attendant, le petit peuple patauge entre la peste et le cholera




    0



    0
    Anonyme
    14 août 2015 - 13 h 33 min

    Par Kika (non vérifié) | 11.
    Par Kika (non vérifié) | 11. août 2015 – 8:13

    Je suis TOUFIK
    ET JE PENSE QUE TOUS EST TOUFIK
    ==================
    Je suis TOUFIK – AUSSI !
    No doubt.




    0



    0
    Kika
    11 août 2015 - 7 h 13 min

    Je suis TOUFIK
    ET JE PENSE

    Je suis TOUFIK
    ET JE PENSE QUE TOUS EST TOUFIK




    0



    0
    Yacine
    9 août 2015 - 20 h 59 min

    Avant que le DRS, dans le
    Avant que le DRS, dans le cadre de lutte contre la corruption, ne s’attaque aux proches des décideurs (le cas Chakib Khellil), et avant que le président ne fasse de longs séjours en France, il n’y avait pas tous ces supposés changements. La première attaque a été la dissolution du service judiciaire question pourquoi????? les attaques de Amar Saidani ???? pourquoi et qui sont les commanditaires??? autant de questions que seul l’avenir nous le dira. A qui profite la destructuration du DRS et par conséquence son affaiblissement ??? Surement pas à l’Algérie. Le chef du DRS, avec un peu de dignité, aurait du partir à la retraite, au lieu d’assister, impuissant, la destructuration de cette instution qui a en son sein l’élite de nation.




    0



    0
    Anonyme
    9 août 2015 - 20 h 03 min

    @ Fawzi Haddad (non vérifié)
    @ Fawzi Haddad (non vérifié) | 9. août 2015 – 4:56
    Partie 3/3 : Dans les pays avancés, il y a des armées et des services d’Intelligence. Cela ne pose aucun problème. Pourquoi Bouteflika ne veut pas qu’il en soit de même ? Serait-il plus démocrate que toutes les nations avancées ? De quoi a-t-il peur et pourquoi aurait-il peur ? Aurait-il des choses à se reprocher et du foin dans le ventre ? Serait-ce, la supposée «puissance militaire», sublimée et imaginaire, du DRS qui constituerait une menace au règne de son clan et de ses plans ? Toujours est-il que ce genre de procès d’intention n’est pas suffisant pour vouer nos services de sécurité nationale aux gémonies. Cela relève simplement de cette médiocre ruse paysanne du «Celui qui veut tuer son chien l’accuse de rage» ! L’essentiel étant aujourd’hui que les algériens savent parfaitement qui sont leurs véritables ennemis.
    Alors, que chacun assume donc ses responsabilités.




    0



    0
    Anonyme
    9 août 2015 - 20 h 00 min

    @ Fawzi Haddad (non vérifié)
    @ Fawzi Haddad (non vérifié) | 9. août 2015 – 4:56
    Parrtie 2/3 : La question qui s’impose serait plutôt la suivante : Pourquoi Bouteflika s’intéresse à ce point à la «restructuration» du DRS, surtout depuis ses séjours successifs à l’hôpital militaire des Invalides de Paris ? On dirait qu’il s’agit là d’une «priorité nationale» – on se demande d’ailleurs de quelle nation au juste ? Cela est devenu une véritable obsession ! Cela revêt-il un caractère aussi urgent par rapport aux gros et épineux problèmes dans lesquels patauge le pays ?
    À suivre…




    0



    0
    Anonyme
    9 août 2015 - 19 h 58 min

    @ Fawzi Haddad (non vérifié)
    @ Fawzi Haddad (non vérifié) | 9. août 2015 – 4:56
    Partie 1/3. Les services d’Intelligence des États qui se respectent, notamment les plus démocratiques, disposent de troupes d’élite pour répondre à certains impératifs particuliers et exceptionnels. Parce que la sécurité des États ne se fait pas qu’avec des comptes rendus de bureaucrates. Ces services ne sont pas et ne seront jamais que de simples bureaux d’archives ! C’est justement à cette simple portion que le clan au pouvoir, aiguillés par la DGSE, veut réduire le DRS. C’est bien plus à ce niveau que se situe le «calcule machiavélique» et nulle part ailleurs.
    À suivre…




    0



    0
    Anonyme
    9 août 2015 - 16 h 29 min

    Par Abdelhak (non vérifié) |
    Par Abdelhak (non vérifié) | 9. août 2015 – 16:36
    réponse forum prochain édito




    0



    0
    Abdelhak
    9 août 2015 - 15 h 36 min

    Réponse à Par fatigué (non
    Réponse à Par fatigué (non vérifié) | 8. août 2015 – 21:45

    Mon frère tu te crois en Europe, je te dis même si tu es parrainé par l’ange Gabriel, tu n’aurra aucune chance de faire partie ni du DRS ni de l’ANP ni des pompiers ni de la gendarmerie ni des Douanes. Je crois que tu ne vis pas en Algérie. TOUT EST PISTONNE . Je défis n’importe quel responsable ou gradé de me prouver le contraire.
    Mais au fait à quoi sert le secrétariat du MDN ?
    Pourquoi il méprisent les jeunes Algériens?
    Je parle en connaissance de cause que le piston gangrène les instituts point final.




    0



    0
    karim
    9 août 2015 - 11 h 43 min

    reponse à Ait Amara, et F.
    reponse à Ait Amara, et F. Haddad. la guerre des clans est bien reele. tous les services speciaux (CIA,FSB,MI6, …)ont des groupes d’interventions d’elite sous leurs ordres directes.(bataillants de la mort,Alpha,…).En tout les cas, le clan des Boutefs est en train de dessoudre tout l’etat Algerien.




    0



    0
    Anonyme
    9 août 2015 - 10 h 14 min

    Des hommmes
    Des hommmes honnetes,intègres,modérés,nationalistes,sages de l’A.N.P, et du D.R.S sont au courant des agissements,des interventions,et des infiltrations intelligentes et secrètes des services secrets des gouvernements français dans les coulisses, et rouages des institutions de l’état algérien, en plaçant leurs agents, et hommes de confiance
    très influents, et très puissants pour gérer leurs interets politiques, économiques, militaires/sécuritaires, et culturels, et maintenir la présence, et « le protectorat français » sur l’Algérie
    comme ils l’ont fait le 30 mars 1912 à Fez au Maroc avec le maréchal H.Lyautey (Nancy 1854 – 1934), avec le Protectorat du Maroc(1912-1956)




    0



    0
    Anonyme
    9 août 2015 - 10 h 04 min

    @Fawzi Haddad (non vérifié) |
    @Fawzi Haddad (non vérifié) | 9. août 2015 – 4:56

    Mr Haddad, pensez-vous que la CIA n’a que des ronds de cuir et des planqués pour mener leurs activités ? Tout service de renseignements a ses propres moyens d’action pour mener des activités nécessitant compétence et discrétion. Aviez-vous tellement peur de ce corps pour le dissoudre ? Qu’allez-vous laisser à la place ? Vous êtes en train de tuer l’armée à petit feu et préparer la mort du pays par les hordes sauvages.




    0



    0
    Anonyme
    9 août 2015 - 9 h 56 min

    Mr Aït Amara, le GIS ne
    Mr Aït Amara, le GIS ne défendra plus rien puisqu’il est tout simplement dissous !! Voilà un corps d’élite avec des éléments triés sur le volet et dont l’expérience et l’efficacité a été maintes et maintes fois prouvées lors des années 90, tout simplement liquidé ! Alors, encore un commentaire ?….




    0



    0
    Anonyme
    9 août 2015 - 9 h 23 min

    Hizb franssa est bel et bien
    Hizb franssa est bel et bien revenu au pouvoir depuis 1999….Après le pillage des richesses c’est le démantèlement des institutions sécuritaires et surtout la mise sur la touche de leurs cadres compétents et patriotes….Non seulement la France obtient ce qu’elle a toujours voulu mais le Maroc lui aussi est le grand gagnant de cette déstructuration voulue et assumée par la famiglia au pouvoir….On est devant un cas de haute trahison…Et quand on fera l’inventaire ça risque d’être un tsunami…




    0



    0
    Rabah
    9 août 2015 - 8 h 19 min

    Après les féroces agressions
    Après les féroces agressions répétées qu’il a subies de la part de Ammar Saadani, SG du FLN, notamment et la profonde déstructuration de sa Direction, le DRS devrait-il démissionner ?
    Il n’est pas à l’abri d’autres humiliations de la part des aventuriers du clan présidentiel, qui parlent et agissent au nom du président de la République, dans l’incapacité physique, mentale et morale d’assumer ses prérogatives.




    0



    0
    khenchela
    9 août 2015 - 7 h 59 min

    « Qui détient l’Histoire
    « Qui détient l’Histoire détient le futur » : pourquoi croyez-vous que les Histoires des peuples sont prises en charge au plan médiatique et au plan universitaire par la secte du Veau d’Or ? Comment expliquez-vous que stora, l’historien militant juif pied-noir, soit le conseiller des « princes » de Chirac, à Sarko, à Hollande et à Boutef ? Quel est son but véritable ? Ne faisait-il pas partie des « qui tue qui » qui salissait les institutions algériennes qui permettaient à la République d’exister? Pourquoi veut-il absolument s’approprier notre Histoire et nos cerveaux ? Or, la première valeur qui fait une nation et organise un peuple c’est le patriotisme et qu’en est-il aujourd’hui comme hier en Algérie comme en France?? Quelle est la communauté qui a mis et veut mettre la main sur les mémoires des peuples ? Pourquoi les quelques milliers de soldats américains sont-ils plus honorés que les 22 millions de jeunes soviétiques ? Pourquoi la Résistance française n’émerge-t-elle que timidement de l’oubli organisé dont elle est victime et que dire du silence qui entoure le parcours hors norme du général de Gaulle ? Pourquoi, en Algérie depuis 1980 le messalisme trotskiste lambertiste est fêté à la place du FLN qui a libéré le pays et donné une nationalité aux Algériens ? C’est là que se forge le respect des institutions : dans la mémoire populaire ! Un juif pied-noir travaille pour les intérêts de sa communauté : il passe sous silence TOUS les abus qu’elle a commis et qui sont dans nos mémoires encore vivantes! S’il écrivait et enseigne encore aujourd’hui qu’il y a eu en Algérie « 2 guerres civiles, la première de 1954 à 1962 et la deuxième de 1991 à 1999 » n’est-ce pas dans le but de descréditer les Institutions algériennes ? Ne leur porte-t-il pas préjudice ? Ne transforme-t-il pas l’ALN d’abord et l’ANP après en simples « bandes menant la guerre civile » ???
    S’agissant des conseillers ils furent et sont autant orientaux qu’occidentaux car sir les occidentaux projettent la fin ce sont les orientaux qui donnent les moyens, la répartition des rôles s’est jouée pendant la Révolution algérienne, si les archives en France et en Algérie étaient intégralement mises à la disposition du public la guerre civile éclaterait réellement et stora serait satisfait car ses vœux seraient réalisés. Nos grands-parents parlaient des « maquisards du 19 mars 1962 » aujourd’hui nos parents voient se multiplier « les maquisards d’après juin 1962 »…
    Pour la clarté du débat il faut aussi nommer les faits et les individus par leur qualité en ce qui concerne « les sous-traitants » il y a 3 termes qui viennent tout de suite à l’esprit et qui leur correspondent le mieux : harkis, mercenaires et vendus car le sous-traitant peut servir à réparer or les vendus servent à détruire nous le voyons avec les intégristes islamistes, les makistes et les fekkaristes qui servent tous le capitalisme américano-sioniste : leurs maîtres sont les mêmes !!!




    0



    0
    Fawzi Haddad
    9 août 2015 - 3 h 56 min

    Le Corps du GIS a ete cree
    Le Corps du GIS a ete cree specialement pour la lute Anti-terroriste Durant la decennie Noire. en l’Annee 2001, après l’accalmie , ce corps compose d’environ 3000 Hommes, venus de la Gendarmerie, la Police et l’Armee a ete rattache au DRS. la question qui se pose, quell est le role et quelles sont les prerogatives d’un Service comme le DRS? ce Department a pour missions, la surete et la surveillance du territoire, le renseignement bien sur, et l’espionage et le contre-espionnage. Sans plus. Maintenant pourquoi ce department a-t-il besoin de chapeauter une armee d’elite? Pour quel objectif et pour quel but? AUCUN! Sauf. Sauf si maintenant il ya un calcul mavchiavelique, pour donner a ce department une force de frappe Militaire. Mais force de frappe pour qui et contre qui justement? Nous avons une Armee, ANP, qui est faite pour cela. Par consequent le DRS, qui est un departement de Police militaire et de renseignement, n’a aucun droit ni aucune raison de posseder une Armee d’elite.Il serait grave dans un pays, ou le Chef du renseignement devient plus puissant que le Chef de l’ANP ou du president meme. On ira vers un regime Militaire comme dans les pays Totalitaires.Comme la Stasi en Ex:RDA ou le KGB en ex:URSS.




    0



    0
    Kika
    8 août 2015 - 23 h 27 min

    Effectivement, le DRS est
    Effectivement, le DRS est l’ANP.
    Il deviendra incolore, inodore, c’est a dire invisible , en conclusion l’âme de l’ANP, comme son chef que Dieu le protège. C’est une école .
    Pauvre said, tu croix être l’intelligent en restructurant le DRS , sans le savoir tu es utilisé pour que,tu soit encerclé et verrouiller pour ne plus avancé..
    Cela me rappel le BOA , il enroule sa proie sans la blesser puis l’étouffe progressif sans soupçon pour enfin la digérer en entier quelque soit sa taille.
    Il est temps que tu quitte le navire avant que ce soit trop tard pour toi et tout le reste
    J’espère que tu ai loin de sa.




    0



    0
    Anonyme
    8 août 2015 - 23 h 23 min

    Effectivement, le DRS est
    Effectivement, le DRS est l’ANP.
    Il deviendra incolore, inodore, c’est a dire invisible , en conclusion l’âme de l’ANP, comme son chef que Dieu le protège. C’est une école .
    Pauvre said, tu croix être l’intelligent en restructurant le DRS , sans le savoir tu es utilisé pour que,tu soit encerclé et verrouiller pour ne plus avancé..
    Cela me rappel le BOA , il enroule sa proie sans la blesser puis l’étouffe progressif sans soupçon pour enfin la digérer en entier quelque soit sa taille.
    Il est temps que tu quitte le navire avant que ce soit trop tard pour toi et tout le reste
    J’espère que tu ai loin de sa.




    0



    0
    Anonyme
    8 août 2015 - 22 h 53 min

    L’image est très nette. Et il
    L’image est très nette. Et il n’y a plus de doute. Les Bouteflika font partie du complot sioniste contre notre peuple. S’il reste des hommes et des femmes au sein de notre armée et de nos différents services de sécurité, il est urgent de destituer légalement les Bouteflika les traîtres et pires ennemis du peuple Algérien. Il y a tellement de preuves qui prouvent qu’ils sont avec la complicité d’autres traitres, placés par la France, depuis l’indépendance, aux postes sensibles, responsables du pourrissement des événements de Ghardaïa.




    0



    0
    Anonyme
    8 août 2015 - 22 h 49 min

    @ DomDom (non vérifié) | 8.
    @ DomDom (non vérifié) | 8. août 2015 – 20:12
    vive drs sans le drsque serais l algerie une monarchie ? n
    ———————————————————-
    Mais c’est déjà une monarchie !




    0



    0
    Anonyme
    8 août 2015 - 21 h 30 min

    Par Laetizia (non vérifié) |
    Par Laetizia (non vérifié) | 8. août 2015 – 20:32
    Les secrets d’états ont été trahis par ceux qui détiennent le pouvoir, il n’y a plus rien à cacher, le moment est à l’action et vite pour limiter les dégâts qui sont déjà incommensurables pour l’Algérie sa souveraineté, son économie, son peuple. Tout le peuple sait qu’est ce qui se passe en haut lieu avec les traitres Bouteflika, leurs valets, leurs clientèles locales et leur clan.




    0



    0
    ammmar
    8 août 2015 - 21 h 22 min

    je suis plus que peiné et
    je suis plus que peiné et triste,ss meme abattu par cette tragicomedie que beaucoup de gens prennent a la legere en s’adonnant les uns a coeur joie et d’autres a des analyses chacun a son gout comme si cette affaire n’est autre qu’un simple changement de garnitures sur les etals d’un marché,alors qu’il s’agissait bel et bien d’une affaire extremement sensible qui engage sans detours la securité nationale et son integrité,LA QUESTION SERIEUSE QUE TT UN CHACUN DOIT SE POSER,est il le moment ideal permettant de reajuster ou restructurer a quelque part dans le DRS et surtout que ces changement parraissent tres profonds,voir systematique,OUI c’est pas la reponse adequate vue la conjoncture securitaire hostile plus que jamais tout autour de nous surtout et meme a l’interieure,donc c’est N O N ,dans ce cas POURQUOI NOM DE DIEU ?????????????????? EN ATTENDANT QUE DES REPONSES CREDIBLES NOUS SERONT PARACHUT2ES UN DE CES JOURS,DEGUSTONS LES DELICES CHARNELS DE CES FAMEUX GOURDINS………..




    0



    0
    Anonyme
    8 août 2015 - 20 h 59 min

    @ selecto (non vérifié) | 8.
    @ selecto (non vérifié) | 8. août 2015 – 16:47
    Ils font leur travail : ils transmettent, sauf qu’ils ne savent plus à qui ils transmettent au juste !




    0



    0
    Anonym
    8 août 2015 - 20 h 55 min

    LES ENFANTS DE L’ENNEMI JURE
    LES ENFANTS DE L’ENNEMI JURE DE LA NATION
    Il ne suffit pas de sortir des grandes écoles pour analysé et jugé l’actuelle politique de ceux qui nous gouverne;quand un pays n’a pas de justice et le puissant écrase le citoyens ordinaire;des terroristes et les frères des terroristes sièges a l’assemblé populaire;des repris des justice a la tète des partis influents;des ministres magouilleurs corrompus toujours ou pouvoir;et l’algérien natif du pays et laisser de coté abandonné ou détriment de non nationaux;cela veut c’est une politique pour desintéréssé les citoyens amoureux et attachant a leurs belle nation;et les rendre moins patriotique;ou cas de conflit avec l’ennemi juré de notre nation ils ne lèvront pas le petit doigt;mais je crois ils se trompe;




    0



    0
    Anonyme
    8 août 2015 - 20 h 48 min

    @ Laetizia (non vérifié) | 8.
    @ Laetizia (non vérifié) | 8. août 2015 – 20:32
    Les indices dont tu parles sont mieux connus, et en tout premier lieu, par nos ennemis d’abord, puisqu’ils en sont les principaux commanditaires, que par nos propres concitoyens !
    Alors… il vaut mieux qu’ils sachent que les algériens sont bien au courant de ce qui se trament et qu’ils savent très d’où viennent les coups et qui est leur véritable ennemi !




    0



    0
    fatigué
    8 août 2015 - 20 h 47 min

    Par Anonyme (non vérifié) |
    Par Anonyme (non vérifié) | 8. août 2015 – 20:02
    merci, mais c’était juste pour imiter le fameux footballeur français ribery et détendre un peu l’atmosphère.
    salut




    0



    0
    fatigué
    8 août 2015 - 20 h 45 min

    Par Abdelhak (non vérifié) |
    Par Abdelhak (non vérifié) | 8. août 2015 – 20:14
    quand on veut VRAIMENT faire partie de ce corps d’élite, la première des choses est de trouver tout seul comment faire pour y intégrer et à qui en faire la demande.
    si on commence par attendre que les renseignements tombent tout crus ça veuy dire que si vous rentrer la dedans vous ne ramerez aucun renseignements.
    dans ce cas, il vaut mieux faire carrière chez les pompiers par exemple.
    sans rancune aucune.
    salut




    0



    0
    Anonyme
    8 août 2015 - 19 h 43 min

    c’est un problème d’Hommes et
    c’est un problème d’Hommes et de Confiance qui est posé :
    les algeriens ont tendance à choisir entre deux maux :
    *les « dépassements  » réels ou supposés du Drs
    *la dérive autoritaire du clan et l’utilisation singulière des deniers du peuple et sa gouvernance monarchique du pays sous le contrôle direct des puissances étrangères ;
    le choix est vite fait et le peuple initié s’inquiète .
    ces bouleversements des services sensibles sous la houlette supposée de fafa via said et gaid cristalise une certaine opposition au sein même de la Muette et de ses prolongements dans la société ;
    LIESSABRI HOUDOUD




    0



    0
    Anonyme
    8 août 2015 - 19 h 34 min

    Abdelaziz Bouteflika a
    Abdelaziz Bouteflika a organisé la faillite de l’économie Algérienne au profit de la France.
    Et Saïd Bouteflika veut transformer l’Algérie en pays passoir sur conseil sournois des services Français. Saïd Bouteflika fait tout pour détruire notre armée et la rendre vulnérable.
    Saïd Bouteflika tout comme son frère et son clan est un traître. Les témoignages poignants publiés le concernant avec des preuves irréfutables corroborent tout cela.

    Saïd Bouteflika que la France utilise pour obtenir tout ce qu’elle souhaite, par le chantage des secrets explosifs qu’elle détient sur lui et sur son clan, doit être écarté, mis en prison et vite, par mesure de précaution. Il faut actionner la justice contre Saïd Bouteflika et faire le nécessaire, pour qu’il ne nuira plus jamais au pays, comme il l’a fait pour la France. Il y a suffisamment de preuves contre lui et tout le clan présidentiel. Il faut enlever tous les leviers de pression que la France utilise sournoisement, contre les intérêts vitaux de l’Algérie.

    Tous ces lobby Français, politiques, officines, qui agissent contre les intérêts du peuple Algérien et il y a des affirmations irréfutables contre eux, doivent être poursuivis. Des mandats d’arrêt internationaux doivent être lancés contre eux. Il y a suffisamment de preuve pour les traduire et en Algérie et devant le TPI. Cela suffit le silence et l’inaction sont nos pires ennemis.




    0



    0
    Laetizia
    8 août 2015 - 19 h 32 min

    c’est un sujet ultra sensible
    c’est un sujet ultra sensible que vous nous sortez là, peut-être même ultra confidentiel c’est quand même de sécurité nationale que vous parlez, vous êtes peut-être en train de donner des indices à des ennemis !




    0



    0
    Anonyme
    8 août 2015 - 19 h 18 min

    Lorsque ceux qui sont sensés
    Lorsque ceux qui sont sensés assurer la sécurité d’un pays et de tout un État, en se laissant manipuler et corrompre par le petit frère de leur «chef suprême», et se mettent à se tirer dans les pieds, c’est que la fin est toute proche !




    0



    0
    Abdelhak
    8 août 2015 - 19 h 14 min

    Par fatigué (non vérifié) |
    Par fatigué (non vérifié) | 8. août 2015 – 19:32

    A qui alors faut s’adresser. à Bouzeria, ç Ben Âknoun? à la caserne Ântar ? Je crois que m^$eme l’ange Gabrielle ne reçoit pas de réponse. Le MDN est devenu le 7ème ciel ne vois plus les algériens simple. Je vous parle en connaissance de cause. Nous avons combattus le terro pendant quinze années, sans avoir le minimum de considération . C’est honteux et c’est dommage que notre MDN ne réponds pas aux demandes et n’orientait pas les futurs candidats .Hc




    0



    0
    DomDom
    8 août 2015 - 19 h 12 min

    vive drs sans le drsque
    vive drs sans le drsque serais l algerie une monarchie ? n




    0



    0

Les commentaires sont fermés.