Un officier algérien révèle : le flux de migrants planifié par un sioniste

migrants, africains, subsahariens
Des migrants africains à Alger. New Press

Les récentes annonces faites par le gouvernement algérien au sujet des migrants africains – les prendre en charge dans un cadre réglementaire et expulser les éléments jugés dangereux – feraient suite à la découverte d’un complot visant à «noyer» l’Algérie de 6 millions de clandestins d’origine africaine afin de provoquer la déstabilisation du pays.

Ces craintes sont nées suite aux avertissements lancés par le colonel de l’Armée nationale populaire (ANP) à la retraite, Ramdane Hamlat, relatifs à l’existence d’un plan extérieur visant à déstabiliser l’Algérie à travers un flux de migrants africains. Cette révélation a provoqué la polémique en Algérie sur les migrants d’origine africaine et le problème a pris une dimension sécuritaire après avoir été un problème d’ordre humanitaire.

En effet, selon le colonel Ramdane Hamlat, cité par arabicrtcom,  il existe un plan de l’officier franco-sioniste Joseph Caligri qui vise à noyer l’Algérie avec des centaines de milliers de migrants africains qui traversent le désert pour s’installer dans les villes et les exploiter ultérieurement pour déstabiliser le pays». Ce complot vise à suppléer les autres qui ont échoué en Algérie depuis le déclenchement de ce qui est appelé faussement le «printemps arabe».

Les partisans de la théorie du colonel Hamlat parlent effectivement de «flux inhabituel d’immigrants et de leur déploiement sans précédent dans les villes du sud du pays avant qu’ils se disséminent dans les villes du nord». Ils expliquent que «l’occupation d’endroits isolés ou de locaux désaffectés par les migrants participe de cette stratégie, outre le travail dans les chantiers de travaux publics et l’agriculture pour les hommes et la mendicité pratiquée dans une large mesure par les migrants africains de sexe féminins au moyen de leurs enfants».

Avant le colonel Hamlat, des activistes sur les réseaux sociaux avaient déjà diffusé des rapports faisant état de l’existence d’un «plan visant à inonder l’Algérie en Subsahariens pour les exploiter, ultérieurement, afin de provoquer un problème de minorité et d’amener l’Algérie à accepter l’ingérence des ONG sous prétexte de droit d’ingérence humanitaire, au profit de cette catégorie de migrants». Le Franco-Sioniste Bernard Kouchner avait déjà théorisé pour cette thèse dans les années 1990 pour aider au morcellement de l’Irak.

Le militant politique Djamel Saadi a affirmé que «ce plan de déstabilisation de l’Algérie à travers le flux migratoire existe et s’est accéléré après les troubles qui ont eu lieu au Mali et au Niger». Le politologue Zohir Bouamama n’exclut pas l’hypothèse de l’existence d’un complot de ce genre, arguant que dans «les guerres de cinquième génération, on se base sur les éléments de morcellement qui existent à l’intérieur des Etats même qu’on veut casser». Il a ajouté que «toutes les craintes sécuritaires envers le migrants africains sont légitimes». Il argumente son propos par la découverte dans le Sud d’un réseau d’Africains en possession de matériel de communication ultrasophistiqué, ce qui prouve, ajoute-t-il, «son lien avec un service de renseignement étranger».

Il convient de rappeler que le ministre de l’Intérieur, Noureddine Bedoui, a appelé récemment l’Europe à assumer ses responsabilités dans ce drame humanitaire. Le ministre a interpellé la communauté internationale, en particulier les pays européens, à tenir compte de cette situation. «L’Algérie est passée de pays de transit à pays de résidence», a affirmé le ministre de l’Intérieur lors de son intervention à la conférence sur «Les défis de la sécurité et l’approche en matière de droits de l’homme : la Réconciliation nationale en Algérie comme exemple», organisée par le Conseil national des droits de l’homme (CNDH) à Alger, il y a quelques jours. Le représentant du gouvernement a dit : «Nous supportons un fardeau de plus en plus lourd et nous agissons positivement, en dépit de tous les défis, même si nous pensons que nos partenaires internationaux doivent en tenir compte», invitant ces pays à prendre leurs responsabilités. Pour M. Bedoui, «les droits de l’homme sont un problème global qui nécessite une coordination complète».

Les migrants africains présents en Algérie sont originaires pour la plupart du Mali du Niger, du Burkina Faso, du Cameroun, de Côte d’Ivoire et de Guinée.

Ramdane Yacine

Comment (93)

    Anonyme
    17 octobre 2017 - 11 h 04 min

    Autrefois le desert du sahara etait un obstacle naturel plus puissant que la mediterannée ,il empéchait les subsahariens d’acceder au nord.Comment ,des bébé arrivent’ils à le traverser pour se retrouver frais et diposés à mendier dans nos villes cotieres? Le complot du sioniste n’explique pas à lui tout seul ce phénomène.




    0



    0
    Mehsis
    15 septembre 2017 - 18 h 04 min

    « Un officier algérien révèle : le flux de migrants planifié par un sioniste » et les flux pour l’europe c’est le meme sioniste qui l’a planifié ?




    2



    4
    Manour
    28 juillet 2017 - 10 h 55 min

    Notre devoir aujourd’hui est de dire a toute personne concerné, que l’hospitalité a ses conditions et l’humanité a ses limites. et Les algériens ne doivent pas accepter n’importe quoi au nom des droits sauvages et il faut dire a ceux qui veulent nous aveugler sur une réalité amère et insupportable que nous ne pouvons pas accepter l’inacceptable et que ses africains N ont rien à faire chez nous et doivent rentrer chez eux que ce soit musulmans ou chrétiens ou peu importe. L’hospitalité n’est pas une obligation c’est un choix que nous les algériens refusent en bloc cette misère et que les organisations notamment cette merde qui s’appele droits de l’homme ne nous cassent pas les pieds si ils veulent du bien a ces gens là qu’ils installent en Europe ou ailleurs point barre.




    2



    1
    NON aux subsahariens en Algérie
    27 juillet 2017 - 14 h 06 min

    J’ai « scruté » tous les commentaires ci-joints et suis rassurée des esprits et cœurs et sang patriotiques. A la lecture des commentaires sur différents sites et réseaux sociaux se patriotisme se confirme davantage et on s’aperçois que les voix algériennes s’élèvent fortement pour proclamer LE DEPART IMINENT DE TOUS LES SUBSAHARIENS PRESENTS EN ALGERIE (je n’ose même pas dire les subsahariens qui résident en Algérie car ils n’y résident pas réellement). Néanmoins, ces réactions patriotiques sur le web de tout le peuple algérien sont très insuffisantes pour mettre en place des solutions radicales et définitives au problème de l’invasion subsaharienne. Nous proposons (je parle au nom de plusieurs algériennes et algériens) des manifs pacifiques auprès des sièges des autorités suprêmes concernées et DEMANDER AVEC INSISTANCE l’expédition de toutes ces populations chez elles, ces gens n’ont rien à faire chez nous ET FAIRE SAVOIE LES RAS LE BOL DES RAS LE BOL ET DES GOUTTES QUI FONT DEBORDER NOS CAPACITES A ËTRE PATIENTS FACE A LA DESTRUCTION DE NOTRE PAYS déjà bien délabrés par ces personnes qui agissent sans crainte pour terroriser les pauvres citoyens. ON A PEUR DES MALADIES MESSIEURS LES RESPONSABLES ON A PEUR DE LA COCAINE QUI CIRCULE DANS NOS QUARTIERS ON A PEUR DE L’EBOLA, ON A PEUR DES CRIMES ET VIOLS ON A PEUR D’ENVOYER NOS BEAUX ENFANTS SEULS A L’ECOLE ??????????????? entre les belles maisons à Beni Mered (Blida) des noirs ont loué une maison et de ce beau quartier il faut leur transaction de drogues, la police a intervenu mais ils se sont sauvés en voiture ces noirs, l’Algérie est devenue un grand terrain de chasse à de vautours africains qui sont entrain de tout cassé de détruire tout ce qui a été construit? que l’état algérien nous libère de ce colonialisme que nos chantiers de construction soient confiés à nos jeunes et non à ces dealers qui attendent d’être régularisés et qui se pavanent dans nos rues rassurés et assurés car des promesses de régularisation circulent dans les médias, NOUS CRIONS DU COEUR: AUCUNE CARTE ADMINSTRATIVE ALGERIENNE NE SERA DELIVREE A CES GANGS NOIRS, NOUS PLEURONS LA DEGRADATION DE NOS RUES, JE PLEURE PESRONELLEMENT ALGER LA BLANCHE où j’ai grandi.




    10



    1
      bird
      28 juillet 2017 - 8 h 34 min

      Totalement d’accord chacun chez soi ,les sub sahariens regagnent leurs pays respectifs et les nord africains rentrent au bled ,bonne initiative approuvée par tous !




      7



      2
        NON aux subsahariens en Algérie
        28 juillet 2017 - 20 h 20 min

        Monsieur bird,
        Ne comparez jamais les vagues de subsahariens qui ont des habitudes très particulières à l’immigration des algériens qui s’est faite dans un cadre d’échanges connus, l’histoire des accords algéro-français est inscrite partout, les textes sont à votre disposition dans la doc, en vous souhaitant bonne lecture …..




        8



        0
      Kenza
      31 août 2017 - 0 h 01 min

      Pour ta gouverne, ceux qui connaissaient « Alger la blanche », ça fait plus de 3 décennies qu’ils la pleurent , car ce n’est pas les  » noirs », comme tu les appelles, qui lui ont ôté sa blancheur!
      (…)




      4



      2
    Viva l'Aldjérie
    27 juillet 2017 - 2 h 54 min

    Il est clair que les Algériens ne sont pas des adeptes du suicide racial. Ce ne sont pas des Européens ethnomasochistes bourrelés de remords à cause de la traite négrière et de la colonisation. Les Algériens ont été eux mêmes les premières victimes de la colonisation, et c’est à l’Algérie que tous les pays colonisés par la France en Afrique doivent leur indépendance sans coup férir, ce qui a permis à l’armée française de concentrer ses coups sur une seule cible: nous! Les accusations de racisme destinées à museler les autochtones qui cherchent à défendre leur territoire comme le dernier des oiseaux de la forêt, ça ne mérite qu’un  » Tozzz ! » bien algérien.
    Par conséquent vouloir appliquer sur nous les mêmes ficelles qui ont si bien réussi sur les pauvres peuples européens culpabilisés-matraqués de toutes parts, eh bien ça ne marche pas. Les ONG occidentales et leurs relais médiatiques francophiles ne nous impressionnent pas, tout le monde sait que tout ce beau monde est au service de la destruction des identités nationales au profit d’un agenda occulte, tout le monde sait que ces officines occidentales sionistes privilégient systématiquement l’intérêt d’étrangers aux dépens des autochtones et pour quel résultat! L’Europe est fichue, inutile de donner les détails, le QI intellectuel général de sa population est en baisse pour cause de remplacement de population en cours et en accéléré.
    Qu’ils poussent leurs cris d’orfraie ou jouent de la pleurnicherie, tous ces vendus à la mondialisation ennemie des peuples, on obligera pas les Algériens à offrir leur pays sur un plateau d’argent à des envahisseurs, qui pour se présenter humblement une sébile à la main plutôt que l’épée au poing n’en restent pas moins des envahisseurs. Ce n’est pas parce que ces envahisseurs sont noirs qu’ils doivent s’enfoncer en Algérie comme dans du beurre sous prétexte qu »ils sont un peuple qui a tellement souffert. Les Algériens en ont bavé plus qu’eux et de façon presque continue ces cent soixante dernières années, ils ont subi des invasions tout au long de leur histoire et ne se sont jamais laissés faire. Pourquoi le feraient ils aujourd’hui?
    On voudrait nous faire avaler la présence dans notre pays d’un million d’étrangers à notre culture avec toutes les conséquences que l’on sait, et puis quoi encore? Nous ne devons rien à personne.
    On nous dit que le pays est immense et que l’on pourrait se pousser un peu pour faire de la place. Mensonges: 85 % du pays est désertique, seul est habitable une bande côtière sur une profondeur maximum de 300 kilomètres, d’autant plus que le désert avance chaque année un peu plus.
    On voudrait nous faire gober que nous le devons par solidarité religieuse, que ce sont nos frères en Islam. Mais le hic, c’est que ces étrangers ne sont pas des musulmans, ni même des chrétiens sous la façade des chapelets et des prières collectives ostentatoires. Outre leurs mœurs dégradées et dégradantes qui sont une insulte à notre société pudique, le fait est que ce sont profondément des animistes, des féticheurs, des sorciers qui sacrifient leur père, leur mère, leur enfant pour avoir la richesse ou gagner à la CAN, ou devenir ministre, ou parvenir à leurs fin en Algérie. Les sites africains, Youtube sont remplis de ce qui constitue leur mode de vie blasphématoire et immoral avec des prêtres et des pasteurs sorciers, des  » marabouts » pseudo musulmans pour chefs de file du satanisme africain.
    Et ces populations bardées de gris gris, on veut nous persuader que ce sont nos  » frères » africains et que nous leur devons quelque chose? Depuis quand des satanistes sont ils nos frères?
    Je trouve très étonnant d’ailleurs que les autorités religieuses algériennes si promptes à traquer les  » brebis égarées » ne s’inquiètent pas plus que ça de ces serviteurs du diable alors que la population locale, pas dupe, ne cesse de les dénoncer.
    Non les Algériens ne sont pas dupes, et ils s’opposeront de toutes leurs forces à cette vague extrêmement dangereuse qui tombe bien à point aux yeux des nazis-afrocentristes qui somment les Africains du Subsahara de chasser les autochtones d’Afrique du Nord afin de récupérer  » leur  » territoire pour qu’il (re)devienne noir d’est en ouest et du nord au sud. Par invasion et métissage lentement mais sûrement puisque cela a si bien marché en Europe. Ils oublient un petit détail: les Algériens ne sont PAS des Européens.




    9



    0
      NON aux subsahariens en Algérie
      28 juillet 2017 - 19 h 47 min

      Monsieur bird,
      Ne comparez jamais les vagues de subsahariens qui ont des habitudes très particulières à l’immigration des algériens qui s’est faite dans un cadre d’échanges connus, l’histoire des accords algéro-français est inscrite partout, les textes sont à votre disposition dans la doc, en vous souhaitant bonne lecture …..




      4



      0
    subshariens-go out of algeria
    26 juillet 2017 - 14 h 52 min

    Il faut agir sérieusement et avec la plus grande fermeté pour rendre ces peuples « dévergondés » à leurs pays en subsaharie. Nous insistons pour que tous ces clandestins subsahariens et d’autres subsahariens avec de faux documents portant des photos pas claires qu’ils soient TOUS expulsés, aucune loi dans le monde ne protège ces hors la lois.




    7



    0
      jamel
      15 septembre 2017 - 18 h 57 min

      ces peuples de dévergondés?t as pas honte?tu parles comme un colonialiste,ne mets pas tout le monde dans le meme sac,cela fait de toi un idiot.




      1



      1
    Bison
    26 juillet 2017 - 14 h 39 min

    A mons humble avis ces révélations estivales ne sont pas plus qu’un os a ronger par le peuple ! A moins que cette histoire de subsahariens – je ne les pense pas plus nombreux et pas plus dangeureux que tous les autres d’autres nationalités (moyens orientaux) réfugiés en Algérie depuis des décennies – la seule différence c’est leur visibilité (noirs) due a leur faciès, tandis que les autres passent inaperçu… Oui il se peut que cet tintamarre effrayant sur l’ennvahissement de notre pays par les subsahariens ne soit en réalité qu’un ecran de fumée pendant qu’on INSTALLE LE HAMAS en catimini! S’il y en a un qui risque de constituer un relais ou une antenne du Mossad en plein alger et en algerie c’est bien le Hamas! Mais chut il ne faut pas le dire (…)




    0



    5
      benchikh
      26 juillet 2017 - 22 h 23 min

      Ma remorque et mon tracteur sont prêts pour les transporter vers la brigade de la gendarmerie.




      5



      0
    subshariens-go out algeria
    26 juillet 2017 - 14 h 26 min

    Ce complot dont parle tout le monde n’est pas l’unique source du déferlement incontrôlé du continent noir chez nous. En général, ces africains chez eux passent leur temps à manger, à trafiquer, a voler, à fabriquer la fausse monnaie, à arnaquer, à très rarement travailler occasionnellement et à se balader dans les déserts. Une fois informés du travail au noir dans les chantiers de construction in Algeria (travail simple ne nécessitant aucune qualification contre un salaire mensuel de 60 000 DA, figurez-vous chers algériens), ils décident de venir tous, c’est ça la réelle source de l’invasion à laquelle s’est ajouté la masse de mendiants nigériens venant d’une ère qui n’a jamais existé ni éducation ni hygiène ni instruction, que des vices et du trafic dans leurs têtes.
    Cette immigration étrange et surtout sauvage est dûe au TRAVAIL AU NOIR DANS LES CHANTIERS, cette main d’œuvre peut être facultative si les entrepreneurs algériens et chinois étaient justes et moins égoïstes en recrutant des algériens qui ne refuseraient certainement pas ce travail pour un salaire décent et qui les encouragerait (…).
    Les africains rusés et envahisseurs acceptent momentanément ces fonctions et surtout depuis qu’ils entendent parler d’une carte ou permis de travail algérien ils voient donc leurs rêves se réaliser, ils tiennent le coup pour le moment et ils continuent à venir pour nous coloniser et non pas pour travailler. Une fois les projets de construction achevés, ces africains se transformeront en vipères en formant des filières de vol, de trafic et de prostitution que personne ne pourra gérer ni contrôler.




    5



    0
    Sihem Constantine
    26 juillet 2017 - 13 h 32 min

    IL faut aussi vider les chantiers de constructions de ces FAUX MACONS SURTOUT FUTURS TERRORISTES » ne soyons pas naïfs à un point, LE PEUPLE RALE contre ces masses de personnes qui n’ont aucune éducation.




    5



    0
    Sihem Constantine
    26 juillet 2017 - 13 h 22 min

    Nous demandons aux autorités algériennes L’EXPULSION IMMEDIATE de tous les subsahariens présents en Algérie. Leur agressivité est devenue intolérable! leur nombre ne cesse de croitre!! les maladies sont inévitables causées par une flagrante insalubrité émanant de leurs ghettos improvisés anarchiquement.
    Le cas par cas pour laisser certains chez nous comme décidé par les autorités NOUS LE REFUSONS CAR DERRIERE CHAQUE SuBSAHRIEN SE CACHE UNE TRIBU DE L’ARRIERE-GRAND-MERE AU NOUVEAU Né DE 2 MOIS. ON NE CEDERA PAS A LA CHARITE C’EST FINI, ON NE VEUT PLUS DE CES PARASITES QUI S’INSTALLENT PARTOUT.
    PAS DE CAS PAR CAS QUI FERA LA CONFUSION ET NOUS NE FAISONS PAS CONFIANCE A CES GENS QUI TRAFIQUENT TOUTS LEURS DOCUMENTS, qu’ils aillent TRAVAILLER CHEZ EUX. Leurs services ne nous apportées que MALHEURS et ON LES ENTEND SE MOQUER DE LA NAIVETE ET DES COEURS TENDRES DE CERTAINS ALGERIENS QUI AGISSENT PAR MECONNAISSANCE DE LA REALITE QUE CACHENT CES AFRICAINS.




    5



    0
    Mohammed
    26 juillet 2017 - 10 h 52 min

    Oui cet officier a raison, aujourd’hui ces migrants qui débarquent avec des femmes sur le point d’accoucher (espérant acquérir le droit du sol pour leur progéniture) sont partout, on peut dire qu’ils sont des centaines de milliers.
    Dans un proche avenir ( 2018) ils seront plusieurs millions. Une seule solution fermeture des frontières (Mali, Niger, Libye) et les renvoyer chez eux au plus vite avant qu’il ne soit trop tard




    5



    0
    Med
    26 juillet 2017 - 9 h 10 min

    Formaté a l’école du parti unique et du nationalisme étroit , réservé a la seule « FAMILLE REVOLUTIONNAIRE » que personnellement je qualifierai de  » MAFIEUSE », cet officier a la retraite doit revoir ses grilles
    d’analyses , en est il capable ? j’en doute ….nourri a la doctrine du complot étranger contre la glorieuse Algérie ;
    il participe a la mystification qui paralyse toutes les énergies et tout débat intelligent et constructif sur le devenir
    de notre pauvre pays , qui, a les croire n’a pas d’amis , puisque les européens , les arabes, les africains , les asiatiques , sans oublier les juifs , nous jalousent et souhaitent notre destruction ; tous ceux là se fatiguent pour rien nous y arrivons tout seuls !




    2



    6
      Beka
      26 juillet 2017 - 12 h 53 min

      Reveil toi ya si mohamed!! wach men parti unique l’immigration massive c est pas de la science fiction!! Depuis le temps que vous vous cassez la tete a defendre les etrangers ils sont rentre surment une centaine!!




      4



      0
      kaci
      29 juillet 2017 - 13 h 52 min

      si les européens te renvoyaient les vas nus-pieds algériens qui errent en Europe qu’en penses tu. Le problème des migrants est un problème politique qui se débat en assemblée et comme tu n’as pas droit à la représentation honnête tu n’as pas aucun avis à donner.




      1



      4
    FLN canal historique
    26 juillet 2017 - 8 h 51 min

    Il faut les expulser le complot est franco sioniste il a été élaboré en France . avec la complicité locale




    5



    1
    ehadj
    26 juillet 2017 - 7 h 44 min

    l analyse objective de cet ex officier reflète exactement ce que pensent les citoyens algériens qui voient leur submerge par des hordes incontrôlées de migrants sahariens menaçant tant la securite que la sante publiques.les citoyens ont déjà dénoncé les graves escarmouches et la pollution de l environnement par par l implantation de ghettos et la déforestation des lieux pour leur usage domestiques .impatients d assister a la dégradation de cette situation et le laxisme des autorités pour les regrouper et les accompagner vers leurs pays d origine les citoyens seraient contraints et accules de se prendre en charge pour préserver leur tranquillité et leur securite. n a t on pas vu des vidéos sur le Web qui annoncent que l Afrique du nord devra être a brève echeance occupée par une population …., la menace est réelle et notre survie nous oblige a envisager les mesures préventives c est a dire reconduire ces migrants vers leurs pays d origine pour nous préserver d un tel fléau et sauvegarder notre environnement trop pollue.




    5



    0
      Boussat philibert
      27 juillet 2017 - 18 h 33 min

      Je suis d’accord avec vous tous à tout point de vue mais comprenez que sous couvert des « droits de l’homme » des ligue contre le racisme,et j’en passe une bande de politiciens maffieux à la solde des sionistes font avaler au peuple français et européens n’importe quoi. Mon souhait le plus cher c’est q’un jour ces criminels disparaissent de la scène politique pour le bien des peuples! rassurez-vous la majorité des européens est en désaccord avec les dirigeants mais de plus en plus, ils réalisent qu’ils subissent une propagande mensongère !!!




      6



      0
    Watch
    26 juillet 2017 - 6 h 30 min

    Un article très intéressant et très explicite mis au grand jour. C’est un plan orchestré afin de mieux déstabiliser l’Algérie. Il faut être très vigilant à cette politique qui cherche à semer un trouble. Pour ces individus le travail n’est pas achevé.




    5



    0
      Amitou
      26 juillet 2017 - 15 h 23 min

      Offrez leur des barques pour atteindre l Europe comme le font les Lybiens……




      4



      0
    Viva l'Aldjérie
    26 juillet 2017 - 1 h 10 min

    Il y a eu aussi volonté délibérée de la part de nombreux sites africains qui ont pris leurs désirs pour la réalité en annonçant en grosses manchettes que l’Algérie légalisait d’ores et déjà les migrants africains pour contrer la  » campagne de racisme des réseaux sociaux ». Ceci joint aux déclarations suicidaires de certains des nôtres sur le thème  » Vous êtes nos invités, on va vous soigner aux petits oignons, on va vous placer sur nos têtes, on prendra tout le monde, c’est notre devoir  » a certainement fait appel d’air. Les migrants ont des téléphones pour appeler leurs proches au pays et sont très réactifs.
    Voici un témoignage de RFI d’un Camerounais migrant en Algérie qui reconnait lui même qu’ il y a  » énormément  » de migrants subsahariens, qu’  » il y en a partout  » et que les femmes sont aussi nombreuses que les hommes, et pour quel but:  » Aujourd’hui, en Algérie sur dix migrants, vous avez facilement quatre sur dix qui sont des femmes. Et sur les quatre vous avez trois qui sont soit enceinte, soit ont un enfant en bas âge. Il y a beaucoup de prostitution. » La suite sur http://www.rfi.fr/emission/20160104-albert-roland-djomeni-migrant-camerounais-odyssee-temoignageres




    4



    0
    abcd...
    26 juillet 2017 - 0 h 13 min

    Ses migrons sont victime des vautours qui exploitants les richesses naturelles africaine. tout le monde connaît l’histoire des bien faite de la France en Afrique (christianisation et francisation dans la soumission totale ou guerre civile…) donc connaissent les méthodes diaboliques des défenseurs des droits de l’homme, notre pays doit rendre la monnaie de la pièce dans le même sens, en aidants les migrons qui veulent traverser vers l’Europe et en reconduisant les autres chez eux tout en leur expliquant d’où vient le mal de la frique et comment guérir (il y a de belles vidéos à leur montrer « réseaux frocard … et autres »). il faut comprendre que les peuples des pays dits développés sont à leur leur victime d’autres manipulation qui a comme affects, athéisme, déculturation, consommation… tout en paye la dette du pays avec le sourire. c’est-à-dire l’Américanisation de l’Europe. cela donne des pays avec beaucoup de problèmes économiques et sociaux, des pays avec des marionnettes comme président et des marionnettistes sournoisement belliqueux. les peuples doivent retourné a leur origine a leur culture a leur identité, autre ment c’est l’esclavage. (c’est l’avis d’un pauvre émigré Algérien) corrigé moi si je me trempe.




    1



    0
      benchikh
      26 juillet 2017 - 9 h 03 min

      vous avez bien analyser ce fléau migratoire et vous avez donner des solutions importantes ,une petite remarque cher Monsieur on est tous pauvre en face le Créateur ,le riche ,ALLAH.




      3



      0
        abcd...
        26 juillet 2017 - 12 h 43 min

        je suis tout a fait d’accord avec vous cher compatriote. merci.




        2



        0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.