Trump la dynamite

Moyent-Orient Trump
Trump veut-il embraser le Liban ? D. R.

Par R. Mahmoudi – Après avoir semé la fitna dans la péninsule arabique, en parvenant à pulvériser le Conseil de coopérations des pays du Golfe (CCG) – après son fameux discours à Riyad – et à créer une situation de guerre psychologique qui prendra des années entre le Qatar et ses voisins, le président américain, Donald Trump, veut, cette fois-ci, dynamiter le Liban dont la fragile cohésion interne tient aux clauses d’un accord (l’accord dit de Taëf), parrainé, faut-il le rappeler, par l’Arabie Saoudite.

C’est sans scrupules qu’il a suggéré, en recevant mardi le Premier ministre libanais, Saad Hariri (qui a aussi la nationalité saoudienne), d’isoler le Hezbollah, en le présentant comme une «véritable menace pour l’ensemble du Moyen-Orient», sous prétexte que ce mouvement de résistance est proche de l’Iran. Or, dans les circonstances actuelles, on devine que ce qui est «suggestion» dans la bouche du chef de la Maison-Blanche doit être reçu comme une injonction, un ordre qu’il faut exécuter sans attendre.

Avec les frémissements actuels autour d’El-Qods, la peur d’une nouvelle Intifadha et le branle-bas de combat qui s’annonce d’ores et déjà au Sud Liban, il faut s’attendre très prochainement à une nouvelle agression israélienne qui aura, en plus de l’appui traditionnel de Washington et des autres capitales occidentales, celui de Riyad, de ses alliés et aussi d’une partie de la classe politique libanaise à la solde des Al-Saoud.

Si ce scénario venait à se réaliser, toute la région plongerait, on l’imagine, dans une guerre de Cent ans. Peut-être est-ce le plan des Américains pour accélérer l’avènement du fameux «nouveau Moyen-Orient», ralenti un moment par l’échec des opérations d’invasion lancées contre les pays de cette région.

R. M.

Comment (7)

    El kenz
    26 juillet 2017 - 16 h 08 min

    Trump ne fait que reprendre l ce qui lui est dicté part les banquiers juifs sionistes.Le Hisbollah est un mouvement de résistance contre les sionistes maîtres du monde, et par ricochet du dollar qui fait vivre Trump et toute une cohorte de vampires.




    0



    0
    Amezza n Vgayet
    26 juillet 2017 - 15 h 54 min

    Trump défends les intérêts américains et ne s’embarrasse pas de contradictions.Après avoir effectué sa Omra en Arabie Saoudite,il est revenu aux USA avec une cagnotte de plus de 200 milliards de dollars dans sa poche pour le bien de l’économie américaine.Les Saoudiens ne sont pas très avares sur les dépenses en quincaillerie militaire souvent inutile,faute d’armée professionnelle et motivée.




    0



    0
    Thidhet
    26 juillet 2017 - 11 h 42 min

    Si les libanais, à l’instar des libyens, des Saoudiens et même des palestiniens, sont assez bêtes pour se laisser manipuler, alors, ils seraient les seuls à blâmer.




    0



    0
    صالح/الجزائر
    26 juillet 2017 - 8 h 55 min

    Aussi longtemps que la famille traitre des Al Saoud ( epee de l’ocle Sam au coeur du monde arabo-musulman ) trone sur un vaste pays du golf riche en petrodollars et en dollars de Pelerinage , le nouveau Moyen-Orient ne connaitra jamais ni stabilite ni progres .




    0



    0
    Bison
    26 juillet 2017 - 8 h 23 min

    Peu importe les intentions ou les visées de Trump ( avant tout c_’est le président de son pays et don rôle principale c’est d’œuvrer par tous les moyens pour les intérêts de son pays et uniquement contrairement a d’Autres!!) n’empêche ce qu’il dit est vrai, en de ça même de la vérité ! ! !! Et le hezboullah et le Hamas sont avant tout des menaces pour leur  » propre pays » avant le reste de la région et de l’humanité ! ! Le hezboullah est un état dans etat, une tumeur cancéreuse, et un cheval de troie Iranien dans le corps du petit Liban et de toute la region, le Hamas c’est pareil en Palestine ! Alors, ou est la fitna que veut creer trump quand on sait que la fitna ( depasse de loin les paroles, est déjà là, véridique, ancienne, existe avant bien avant, longtemps avant l’arrivée de Trump au pouvoir! Et tout le monde, les arabes avant les américains, la voit, le mal et la fitna qu’ils constituent, mais tout le monde préfèrent affabuler ces deux entités, Hezbollah et Hamas, de résistants, « moukawa » za3la za3ma, au lieu d’essayer de les extirper pour le bien de ces pays d’origine d’abord et partout où ils essaiment ! !
    Donc, c’est pas parce que c’est trump, un americain ou autre que lui (Les disant « ennemis de la oumma ») qu’il dit que c’est forcément faux!!! Sinon, risque de vous annoncer demain que la terre tourne ou que le soleil se lève à l’Est,….




    0



    0
    Chaoui
    26 juillet 2017 - 7 h 22 min

    Ce sont quand même EUX qui ont OSÉ vitrifier Hiroshima et Nagasaki , assassinant froidement, sans crier gare, en une fraction de secondes, à l’arme nucléaire, des centaines de milliers de civils (femmes, enfants et personnes âgées). Et ceci contre un ennemi, le Japon, qui était à genou et ne représentait plus de menace pour quelque pays que ce fut. Les archives US versées au public nous démontrent que le casus belli (les événements ayant engendrés Pearl Harbor…) avaient été planifiés par eux bien des années auparavant…De même, ils s’est avéré que ce crime contre l’humanité n’avait de raison et autre finalité qu’intimider l’ex URSS…(la Russie qui lui a succédé est maintenant – et elle le sait – dans « le viseur »…).




    0



    0
    Chaoui
    26 juillet 2017 - 7 h 00 min

    Les « Démocrates » et les « Républicains » des USA, gangrenés jusqu’à la moelle des criminels dits « néoconservateurs », faisant de ces deux Partis politiques l’intitulé : USraéliens, constituent la plus grande menace non pas seulement pour le Moyen Orient et l’Afrique mais le monde entier et TOUTE l’humanité. Si imbue d’eux-mêmes, ils en oublient le précepte des anciens sages disant « ne fais jamais aux autres ce que tu ne veux pas qu’on te fasse »… A fomenter des troubles – que dis-je ! Le chaos – partout sur la planète pour faire main basse (pour ne pas dire des hold-up) sur les richesses et matières premières de bien des pays, dans la continuité de leur épopée de la « ruée sur l’Ouest (au cours de laquelle ils ont exterminé au passage les Nations Indiennes autochtones), la poursuivant à présent en une ruée sur le…monde, l’Histoire étant comme un boomerang elle vous revient à la figure…Les graines qu’ils sèment ici et là germeront tôt ou tard chez-eux et s’y enflammeront à une force apocalyptique…




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.