La Fondation Carnegie revient sur le massacre commis par le GIA à Bentalha

Terrorisme victimes Bentalha
Sit-in de victimes du terrorisme islamiste à Alger. Pour que nul n'oublie. New Press

De Londres, Boudjemaa Selimia – La Fondation Carnegie pour la paix internationale est revenue sur les massacres commis par le GIA à Bentalha, une tragédie qui a marqué les esprits de toute une génération d’Algériens.

Selon des témoignages recueillis par ce centre de recherches, les terroristes étaient accompagnés de deux femmes du village qui avaient sur elles des listes de noms et d’adresses des familles à exterminer. Les terroristes avaient un but précis : venger l’élimination de membres des groupes islamistes armés par les services de sécurité dans la région. Des égorgeurs avaient été chargés de massacrer les habitants. Le groupe, selon les témoignages, était scindé en deux sous-groupes : l’un était chargé de pénétrer à l’intérieur des maisons pour tuer leurs occupants, l’autre était posté à l’extérieur pour empêcher les victimes de s’échapper, abattre les survivants et achever les blessés.

Dans la nuit du 22 au 23 septembre 1997, le GIA commit un carnage contre les habitants du hameau paisible de Bentalha, situé à environ 20 kilomètres au sud de la capitale. L’opération avait débuté aux environs de 23h30. Près de 150 hommes armés sous les ordres de l’émir du GIA de la région, Salim Mohammed, connu sous le nom de Lazraoui, firent irruption dans le village, après l’avoir noyé dans le noir total.

En l’espace de six heures, le GIA perpétra une terrible boucherie, faisant plusieurs centaines de victimes, des femmes, des hommes et des enfants. Le centre d’études Carnegie, qui collabore avec plusieurs universités britanniques, note que des femmes ont été violées devant leurs maris, leurs fils ou leurs frères, puis elles ont été sauvagement exécutées ou décapitées. Des jeunes filles ont été enlevées et leurs corps sans vie furent retrouvés quelques jours plus tard dans un puits, non loin de Bentalha.

A l’époque, Bentalha relevait de la zone 7 du GIA à Alger, contrôlée par katibet Al-Sabiqoun (la brigade des précurseurs). Située dans la plaine de la Mitidja, Bentalha revêtait une importance stratégique pour le GIA, du fait de sa position entre la côte et les montagnes de l’Atlas tellien. Bentalha et ses environs étaient un corridor essentiel reliant Alger à Chréa, sur les hauteurs de Blida, où se trouvait la principale base arrière de ce groupe terroriste.

Les zélateurs du «qui tue qui» ont attribué ce massacre aux forces de sécurité algériennes, dans une vaine tentative d’affaiblir l’armée qui combat les groupes islamistes armés depuis l’apparition du terrorisme islamiste en Algérie. Bien que l’opinion publique internationale ait fini par connaître la vérité sur cette menace qui pèse sur le monde entier, quelques résidus essayent encore de semer le trouble en dédouanant cette mouvance qui bénéficie de soutiens insoupçonnés en Occident. D’où l’extrême difficulté à éradiquer ce fléau.

B. S.

Comment (43)

    HANNIBAL
    29 septembre 2017 - 18 h 05 min

    .. vidéo, des islamistes hurlent allah akbar dans les rues avec des bruits d’explosion en GB :
    http://www.dailymail.co.uk/




    2



    0
    BOUZEGUENE
    29 septembre 2017 - 15 h 24 min

    Est-ce que cet « honorable » institut alias Fondation Carnegie peut-elle ou a-t-elle le « courage » de revenir sur les massacres commis en Palestine par les terroristes israéliens à DEÏR YASSINE et SABRA CHATILA et dans tant d’autres endroits en Palestine occupée….. CHICHE !!!




    4



    5
    MELLO
    29 septembre 2017 - 14 h 26 min

    La majorité des commentaires reviennent sur cette décennie noire et particulièrement ce massacre de BENTELHA, alors de grâce laissons ce chapitre aux historiens car aucun de nous ne détient la vérité. Il faudrait plutôt s’intéresser à cette fondation qui rabâche des événements douloureux pour nous tous. D’après Wikipedia, La Fondation Carnegie pour la paix internationale (en anglais : Carnegie Endowment for International Peace) est une organisation non gouvernementale ainsi qu’un cercle de réflexion et d’influence global (think tank) dédiée au développement de la coopération inter-étatique et à la promotion des intérêts des États-Unis sur la scène internationale. Oui , vous avez bien lu , la promotion des intérêts des États-Unis sur la scène internationale, c’est ainsi que cette ONG a alloué 3 millions de dollars à trois universités américaines: l’université Columbia, l’université de l’Indiana à Bloomington et à l’université du Wisconsin à Madison, pour qu’elles développent des programmes d’études sur la Russie. La Russie exerce une influence sur le développement des États-Unis depuis déjà un siècle: c’est pour cette raison que les créateurs de la bourse ont jugé nécessaire que les scientifiques américains approfondissent leurs connaissances sur ce pays. L’investissement de fonds aussi important pour la recherche scientifique montre que les USA reconnaissent la Russie comme leur principal rival, et que les scientifiques considèrent l’avis des médias américains comme négligeable. Quant à ce dossier de BENTELHA , personne et encore moins ces ONG Américano-Anglaises , ne pourra nous le faire revisiter hormis les rescapés avec leurs témoignages et nos historiens.




    3



    5
    Kassaman
    29 septembre 2017 - 12 h 58 min

    Le rappel de ce carnage, prétendument innocent par carnegie, une des officines paravent des services américano-sioniste, devrait être analysé de la même manière que « l’hommage » de l’ambassadeur étasunien, sur ce même massacre, repris dans un article de AP ici: https://www.algeriepatriotique.com/2017/09/22/ambassadeur-americain-hommage-victimes/
    Ne jamais prendre au premier degré leur empathie…




    17



    4
      karimdz
      29 septembre 2017 - 19 h 59 min

      Vous avez tous reconnu en ligne deux imposteurs sionistes el khayam sibous et autre anonyme qui se font passer pour des algériens et abondent dans le sens de la propagande americano sioniste.




      3



      0
    ZORO
    29 septembre 2017 - 12 h 53 min

    Les democrates dignes et visionnaires ont accepte le verdict des urnes comme le font toutes les nations respectables qui ont progresse,. Ces memes democrates e j en fait parti savait que la situation etait grave , mais le choix du peuple aurait du etre respecte ,pour que le peuple apprenne a voter ,et assumer ses responsabilités, vous monsieur le numide qui vivait au temps de l esclavage ,et vos maitres esclavagiste en sentant vos interets en peril vous vous etes caches derrirere les canons et pousse ce peuple et ses services de securite a un affrontement fracticide.10 annees de tuerie entre freres ne vous a pas suffi ,vous voila mobiliser pour une guerre arabo berbere, detrompez vous ya numide le peuple et son armee sont agerris ils vous tiennent à l’oeil, cette fois ci.et vous payrez le solde de tout compte. inchaa allah.




    3



    13
      Digoutage Bel Bezzaf
      29 septembre 2017 - 16 h 54 min

      @ZORO, on sait qu’on a un pouvoir autoritaire et totalitaire mais le FIS a d’énormes responsabilités dans cette sale guerre civile qu’à connu l’Algérie ! !! La république dont rêvait le FIS en utilisant lui aussi la pression et la contrainte dans notre manière de vivre au nom de Dieu et du prophète , n’est pas aussi démocratique et débordante de droits de l’homme comme on voudrait bien nous le faire croire !

      Il est vrai qu’au premier tour des législatives en 1991 le FIS était en majorité relative (je dis bien relative) en termes de voix des votants, mais son projet de société n’est pas aussi «lumineux » qu’on veut bien nous le faire croire. C’est plutôt un avenir ténébreux que le FIS nous réservez ! Le pouvoir militaire algérien et le FIS, c’est donc pour moi du kif-kif au même dans leur vision du pouvoir politique. La responsabilité vient aussi bien du FIS (et son armée, car le FIS avait bel et bien une armée assez bien équipée) et du pouvoir (le pouvoir a aussi son armée bien équipée, c’est évident). L’Algérie est une catastrophe. On a raté la bonne route et le bon chemin en 1962 et on a réitéré les mêmes choses en 1991. L’islam est un ennemi naturel de la démocratie et des libertés individuelles et collectives, c’est connu . Et donc la démocratie en terre arabo-islamique ne doit pas être seulement le respect des résultats des urnes tant que la religion n’est pas séparée du politique et du militaire !




      4



      1
        JZORO
        29 septembre 2017 - 20 h 17 min

        @ DIGOUTAGE BEL BEZAF: le grand probleme de l Algerie se resume dans ta derniere phrase » »L islam est un ennemi naturel de la democratie et des libertes individuelles » C est au nom de cette conception schizophrénique de la vie que le clash a eu lieu entre les deux belligerants prenants en otage tout un peuple qui vecut paisiblement sa religion durant des siecles.je suis musulman pratiquant et j ai toujours ete convaincu que la parole du peuple a travers les urnes doit rester la seule voix a etre ecoutee. Chacun de nous s il est fecond ,a le droit de couver ses idees ,les faires eclore,en faire des militants pour convaincre le peuple . E tre sterile , se tromper de peuple, le maudire ou le medire pour son choix ,n est que signe de traitrise , de lâcheté,et de parasitage de la vie des autres.Signé ZORO. …Z…




        0



        14
    LE NUMIDE
    29 septembre 2017 - 12 h 18 min

    ON DIT LA VÉRITÉ ; toute la propagande de « QUI TU QUI » et des « GENERAUX DE LA FRANCE » a été inventée par les Islamistes du FIS (qui en même temps massacraient les soldats et les civils algériens de façon malthusienne et Daeshienne) puis elle fut propagée parmi la jeunesse et le peuple par les islamistes des autres partis (HMS ET NAHDA) hypocritement et leurs relais et autres journaux arabisants. LE BUT : detruire l’image de l’armée nationale algérienne ANP et ses chefs…..
    les relais arabistes et arabisants du FLN et certains de ses satellites et des Oulamas wahabites ont trempé aussi a demi mots et hypocritement dans cette abomination antinationale et cette propagande diabolique ainsi que certains démocrates dans le FFS et Louisa Hanoune ont eux aussi collaboré à cette entreprise de propagande immonde pour d’autres raisons de ressentiment et de rancœur anti-militaire..Ceux qui ont combattu cette propagande sont le PAGS, le RND et les associations de moudjahidine et autres fils de chahid et réseaux patriotes et nationalistes, le RCD, les Boukrouhistes, certains courants berbéristes, les courants musulmans des Zaouias et des Tarikas et SURTOUT SURTOUT , les braves femmes algeinennes emnacipées et militantes.
    cette vile Propagande est ensuite passée en Europe en en France grâce aux relais des frères musulmans internationaux et avec la complicité habituelle de certains démocrates (qui ont toujours ouvert des couloirs de communication aux islamistes wahabites terroristes sans le savoir et ainsi creusé leurs propres tombes de leurs propres mains, nous ne le répétons jamais assez !!!)….
    MAIS ce qui a arrêté net cette Propagande Diabolique ce sont les attaques du 11 septembre 2001 à New York puis toute la suite des Horreurs Daeshiennes du Moyen Orient qui ont montré à la Conscience Universelle le vrai visage de l’arabo-islamisme wahabite et sa nature Terroriste et génocidaire avérée.
    MAIS la propagande anti-nationale et anti ANP n’a pas cessé en Algérie. elle a changé de méthode par les tentatives de falsification historiques pour wahabiser l’Histoire de la Révolution Algérienne et délégitimer le nationalisme algérien en le remplaçant par une sorte de mensonge grotesque ; comme si la révolution algerienne n’a pas été faite en Kabylie, dans les Aurés , le Tlemcenois , à Jijel… en Algerie au Congrés de la Soummam ou dans la Bataille du Djorf par des PPA, des MTLD et des militants et officiers algériens dont on veut effacer la mémoire et surtout l’Origine BERBERE algerienne et algeranniste!!! dans quelque Mousselssel ou Fiction proto-Baathistes ou qatariens qui nous ferait penser que la Révolution est l’œuvre des frères musulmans égyptiens et de Cheikh el Kardaoui le pédophile….
    l’ANP garante de a Nation algerienne est le rempart contre lequel les traitres islamistes wahabites ont toujours échoué avec leurs arbalètes empoisonnées et leur immondes propagandes… helas certains FLN séniles et rancuniers et certains démocrastes indignes et aveugles leur ont prêté main forte à un moment ou à un autre , contre leur propre vie et leur propre nation!!




    30



    15
      karimdz
      29 septembre 2017 - 12 h 34 min

      Numide va te faire soigner, t as que le mot arabe dans la bouche, c est fou ce que tu dois être pertubé par ce mot.
      T as aucune crédibilité, t es pas mieux que ceux que tu dénonces, tellement tu as la haine dans le sang.
      L Algérie depuis la conquete arabo musulmane, est dirigée depuis plus de mille ans par des berberes, des algériens.
      Ton disque est rayé, mets toi à la page, on est à l heure de la clé usb, du cloud, etc.




      14



      5
    Boualem Boumehrat
    29 septembre 2017 - 12 h 14 min

    Il est absolument très clair que ce sont les islamistes qui sont derrières ce massacre ! Le pouvoir ou l’armée ou les services de sécurité algériens aurait quand même utiliser d’autres méthode pour faire disparaître des personnes quand elles sont considérées trop gênantes ou encombrantes pour lui ! Et puis le pouvoir en ce moment là , et même après, n’avait pas intérêt à se tirer un balle dans le pied, alors que devant l’opinion internationale et les algériens ce pouvoir voulait faire passer le message qu’il maîtrisait bien la situation sécuritaire !

    Pour les personnes qui soupçonnent le pouvoir au motif qu’une caserne n’est pas loin, il faut savoir que le « pas loin » est en réalité des kilomètres ! Et tout le monde sait que même ne serait-ce qu’à 2 kms ou 3 kms il est impossible d’entendre quoi que se soit ! Et même si la caserne avait été avertie, les militaires ne se sont pas cons pour partir aveuglement en toute hâte de nuit, dans l’obscurité, sur le lieu du crime sans avoir des informations précises sur le dispositif mis en oeuvre par ces criminels ! C’est facile de critiquer mais quand on est sur le lieu des opérations ce n’est pas aussi simple d’intervenir vite même si on est super armé !




    10



    2
    SI SALAH
    29 septembre 2017 - 11 h 25 min

    oui c’est bien ficelé tout ça, dit dans un bon français avec la bénédiction de carnegie.
    Juste deux petites question; le massacre a pris 06h30 mn de temps à 20 km de la capitale !!! je vous laisse poser la 1ère question et y répondre vous mêmes. moi j’en n’ai pas la réponse!
    il n’y a aucune caserne ni commissariat ni brigade de gendarmerie dans les alentours, donc on n’est pas à 20 km de la capitale (…).
    ces terros sont connus et identifiés des services de sécurité algériens et étrangers, les GIA ont été anéantis que sont ils donc devenus depuis! sont ils en bonne santé quelque part dans la nature , sont ils morts ? vont ils resurgir un jour? personne n’en parle!




    3



    7
    Tin-Hinane
    29 septembre 2017 - 11 h 19 min

    Je ne comprends pas l’intérêt de ce fondation Carnegie pour les massacres de Bentalha, de quoi se mêlent ils ces anglais? ça a eu lieu il y a 20 ans et en Algérie, à moins qu’ils ne veuillent commémorer leur défaite dans leur guerre contre l’Algérie par GIA interposé. Qu’ils s’occupent de leurs terroristes à eux ils ont de quoi faire et qu’ils foutent la pais aux algériens ils en ont assez fait.




    7



    7
      karimdz
      29 septembre 2017 - 11 h 38 min

      C est clair, de quoi se melent ils.

      Voyons ce qui se passe en Birmanie, un génocide a lieu en plein jour, à la face du monde, et ces pseudos états soucieux de la démocratie de la défense des peuples et bla bla bla, ne réagissent même pas…

      Foutue hypocrisie !




      17



      4
    friend op peace
    29 septembre 2017 - 10 h 52 min

    Quelcun doit nous expliquer pourquoi on a elevé « la concorde nazionale » à dogme du pays, alors que militairement et politiquement les terroristes avaient étè vaincus? Plus grave. L’Etat arabe leur a offert en echange l’arabisation outranciere et la charia dans les écoles. Outre la moitié des algériens que sont les femmes , vivent de fait sous la coupe de l’Etat islamique grace à la constitutionette qui « consacre » le tutorat comme épée de Damoclès sur les valeureuses femmes algeriennes. L’Etat arabe, malgré nous, veut faire passer cette etape islamisante comme victoire des libertès et donc introduit la finance islamique. En attendant le khalifat et la Dhimma pour les non croyants les hauts parleurs peuvent crier et l’Etat le leur concède. N’est ce pas le peuple qui resiste à la volontè de l’Etat qui veut imposer l’islamisme.




    9



    3
      Zoro
      29 septembre 2017 - 16 h 28 min

      Vous parlez de vainqueur et vaincu parce que vous êtes loin d appartenir à ce peuple. Si C était le le cas vous auriez su qu au sein d un même quartier d une meme famille il y avait déchirement, les vainqueurs sont ceux qui tiraient et tirent encore profit du malheur du peuple. Signé ZORO. ..Z..




      0



      0
        friend of peace
        29 septembre 2017 - 19 h 45 min

        Il y eut dechirure dans l’arabisme et l’islamisme mais les deux partagent la matrice unique.
        En kabylie en masse nous avions dit non à l’arabisme qui a enfanté l’islamisme et le régime nous a combattu pendant qu’il vouvait les islamistes.
        Vous etes victimes de vos mauvaises options. L’Etat arabe issu du coup d’Etat avait fait de l’islam une identité de rechange, le prix etait prévisible. La kabylie en 63 avait dit non et cela nous a couté 400 morts et 50 ans d’apartheid. Les autres regions ont toujours soutenu le dictateur boumediene le percurseur de tout ce bordel. Les peuples payent plus cher leur passivitè ou complicité.




        2



        0
          ZORO
          30 septembre 2017 - 0 h 08 min

          J ai bien entendu dire que Matoub etait victime de son entourage c est sa soeur qui le clamait haut et fort alors que sa femmme racontait une autre histoire.Si tu trouves que ce n est pas une dechirure au sein de cette famille Kabyle si je ne me trompe .alors sir «  »freinde peace «  »(tel etait ton pseudo avant qu on ne te corrige,) bloque bien ton frein et reste au canada parce que je vois que tu n as jamais connu l Algerie.
          SIGNE ZORO. ….Z..




          0



          0
          friend op peace
          30 septembre 2017 - 8 h 13 min

          Pas vrai. Le regime utilise cette combine pour faire rompre la solidaritè interne à la kabylie. Ils utilisent des pauvres sur lesquels ils exercent un chantage pour faire tirer sur les personnes opposantes, ces petits voyoux servent de fusible pour proteger les vraix assassins. Le criminel est le mandant!




          0



          0
          ZORO
          30 septembre 2017 - 15 h 00 min

          Dis moi alors que tu aimes a en mourir ,ouyahia,elhadi,benyounes,khalida,et toute la clique et que tu deteste mehenni et bhl et consorts j essayerai de te croire qu il n ya aucune dechirure entre vous.!!




          0



          0
          Friend of peace
          30 septembre 2017 - 17 h 29 min

          Ce n’est pas une question de personnes. Je connais Ait Ahmed et mecili pas les autres, que je ne me permets pas de juger. La vision nous partage.
          Abane devait comprendre que la reunion du Caire qui deconstruisait les thèses du congres de la Soummam ètait illegale, parce qu’un congres ne peut etre am endè par un jeu d’alliances à la sauvette, comme l’a ètè l’arabisation du pays, fruits du coup d’Etat contre le Gpra. De meme le ffs/rcd qui en siègeant dans le parloir arabe ont fait dans la legitimation de la derive. En somme l’erreur culture et d’analyse est d’avoir appliqué l’ethique berbère à un peuple qui avait une vision arabe. La Oumma ne peut converger avec la nation. En effet quand en 63 la kabylie refusait la dictature elle a subi 400 morts et ce ne sont pas des juifs mais la Oumma qui a massacré les kabyles. La decennie noire c’est dans la continuité de la Oumma qui plie la nation. L’arabie saoudite qui nous promet de nous bombarder de missiles nucleaires achetés au pakistan c’est toujours la pression de la Oumma sur la nation. Le drame est que pas un seul musulan de part le monde ne s’est manifesté. parce que la Oumma est acquise comme hierarchisation des valeurs. Pire, les kds font construire des mosquees aux saoudiens en kabylie: la traitrise. En sommes, les kabyles qui pronnent l’algerie arabislamique se creusent la tombe au nom d’un songe qui subordonne la Numidie à l’arabie, voilà pourquoi on est deux paralleles qui ne pourront jamais se rencontrer, meme pour se dire bonjour!




          0



          0
    HANNIBAL
    29 septembre 2017 - 10 h 39 min

    Le massacre de Bentalha est pire que Der yassine en Palestine occupée. en parallèle le terrorisme tire son essence du $ionisme ou il a été inventé et exporté.
    Carnegie devrait regarder vers le Myanmar plutot que de remuer le couteau dans la plaie des faits qu’on essaie tant bien que mal d’oublier (lé fatte m’ate) elle est simpliste .
    Conclusion le wahabisme de nos barbus en kamis qui veulent retourner au 15èm siècle , c’est que l’état a failli dans le pays ou règne l’incivisme, où les preches n’était pas servis dans le désert.
    il y a le passé le présent et le futur, l’avenir est devant et ne laissons pas la meme erreur se reproduire (…) paix aux victimex de ce génocide. les criminels sont connus ils allaient et venaient librement chez le voisin de l’Ouest qui leur offrait le gite et le couvert et d’autres services que seul ce royaume maudit peut offrir ! (j’espère n’avoir offensé personne)




    12



    2
    karimdz
    29 septembre 2017 - 10 h 37 min

    Le massacre de Bentalha demeurera malgrè tout un mystère ou presque: la plupart de ses habitants avaient voté pour le fis, et ont été massacrés par le gia, cela ne semble pas cohérent, il y a comme dirait l autre, anguille sous roche.

    à cette époque, cette décennie noire qui a enduillée bon nombre de familles algériennes (…) des uzzi israéliens avaient fait leur apparition en Algérie et (…) certains commandos de la mort agissaient avec une facilité déconcertante.

    En fait notre pays avait subi en premier le fameux printemps (…)

    HamdoulilAh, le pays est resté debout, mais il doit demeurer vigilant encore plus aujourd’hui.




    11



    17
      Tin-Hinane
      29 septembre 2017 - 11 h 11 min

      Le massacre de Bentalha n’est pas du tout un mystère, ce son les terroristes islamistes qui ont perpétré cette boucherie. Le fait que les habitants aient été acquis au FIS n’est en rien dissuasif, bien au contraire comme les terroristes se distinguent par leur lâcheté il leur était bien plus facile d’attaquer à un village où ils comptaient des sympathisants (je me réfère à ce qui se disait à l’époque) car ils avaient peur d’affronter les patriotes. Aucun mystère et aucun doute c’est bien le GIA qui a commis ces massacres et personne d’autre.




      14



      11
        karimdz
        29 septembre 2017 - 11 h 28 min

        Bien que pour moi, le gia, n a rien de musulman, mais des commandos de mercenaires et autres déchets de la société, drogués, créés de toutes pièces pour semer la terreur, je n imagine pas un seul instant qu une pseudo branche armée du fis ait pu s en prendre à ses sympathisants.




        14



        23
          Tin-Hinane
          29 septembre 2017 - 14 h 18 min

          Oh que si,car précisément ce ne sont pas des musulmans mais des assassins, des criminels, des traitres abrutis. Il ne faut pas croire que le gia et le fis avaient une quelconque notion de solidarité, ils n’ont pas d’honneur voire s’ils ont une âme. Ils ont attaqué Bentalah parce qu’ils n’avaient pas le choix leurs maitres leur avait commandé un massacre de grande envergure pour qu’ils puissent incriminer l’armée algérienne et s’arroger le droit d’intervenir en Algérie, hélas pour eux ça n’a pas marché comme ils l’avaient prévu.




          30



          6
        Zoro
        29 septembre 2017 - 17 h 01 min

        @tinhinane:a t entendre parler on dirait que tu étais chef des patriotes pourquoi a
        lors n as tu pas intervenu et libérer notre peuple des mains de ces salauds???
        .SIGNEZORO. ..Z..




        0



        3
      Raselkhit
      29 septembre 2017 - 11 h 11 min

      Il n’y a aucun mystère: Mitterrand qui ouvertement et publiquement disait « C’est l’expression de la liberté »!
      Beaucoup d’algériens ont voté FIS. Les orientaux aidés par les français avaient tellement réussi à monter les Algériens contre leur pays qu’ils ont failli réussir.
      Aujourd’hui les médias Occidentaux continuent à distiller le doute et insinuer les mensonges et les désinformations ainsi que toutes sortes d’intoxication. Ils n’ont pas abandonné. La vigilance doit être toujours d’actualité.




      21



      8
        karimdz
        29 septembre 2017 - 11 h 30 min

        Mon propos est justement de dénoncer l imposture, car le gia n a rien de musulman.

        Et justement, pour moi, l Algérie a bien été visée à cette période par un printemps sioniste.




        17



        3
        Fariddz
        29 septembre 2017 - 14 h 58 min

        Les algériens avaient, certes, voté Fis et massivement en 92. Mais ils ont vite déchanté, lorsqu’ils constaté la médiocrité des islamistes dans leur gestion des collectivités locales. Petit rappel: Mr Zeroual a été élu par la quasi totalité des algériens, y compris ceux de la diaspora. Jusque là, les fous d’Allah ne s’en prenaient qu’aux militaires et aux intellectuels et autres artistes hostiles à leur idéologie wahabo-nazie. Ce ne fut qu’après la victoire du Président Zeroual que les sanguinaires Gia avaient commencé à pousser leur doctrine Takfiriste jusqu’à déclarer le Peuple impie méritant l’exterminatin massive. Vers 95, les gens de la Métidja avalent eux aussi tourné le dos aux Fis et avaient voté Zeroual (Toughat) et commençaient même à s’organiser en groupes de patriotes et GLD. Il fallait donc s’attendre à cette vengeance inhumaine mais pas aveugle des khouandjia mourtazika, puisqu’ils ont pris le soin de recencer les maisons des leurs qu’ils ont épargnées lors de cette nuit d’horreur à Bentalha.




        21



        3
    Abou Stroff
    29 septembre 2017 - 10 h 25 min

    en termes de stratégie de long terme, il me semble, qu’il n’y a guère de différence entre les objectifs du pouvoir en place (ce que j’appelle, dans d’autres circonstances, la marabunta qui nous gouverne) et ceux de la vermine islamiste. à la limite, on pourrait voir une différence de degré et certainement pas une différence de nature en termes d’objectifs visés.
    en effet, les deux facettes d’un même pôle utilisent la religion comme moyen d' »apprivoiser », d' »amadouer » d' »asservir », d' »assujettir », d' »abrutir » et de désarmer les algériens lambda pour que ces derniers ne se posent pas les questions qui remettraient en cause l’ordre établi. il y a donc, à mon humble avis, une « division du travail » (une facette s’enrichit grâce à son monopole sur la distribution de la rente tandis l’autre facette s’enrichit en captant une partie de la rente grâce à son quasi-monopole sur les commerce formel et informel) entre les deux facettes, la seule différence palpable entre les deux facettes étant la violence avérée et assumée par la deuxième nommée.
    PS1: pour confirmer mes propos, je ne peux que souligner que, si la vermine islamiste prenait le pouvoir, que pourrait elle faire de plus, en termes d’abrutissement collectif, qui n’ait été fait par le pouvoir en place? rien, absolument rien!
    PS2: en fait, c’est parce qu’au fond, il n’y a pas de différence certaine entre la marabunta qui nous gouverne et la vermine islamiste que certains, toute honte bue, arrive à discourir sur le « qui tue qui ».




    9



    7
      anonymus
      29 septembre 2017 - 10 h 40 min

      la vérité finira toujours pr s’imposer ;
      les deux ^parties qui étaient en conflit sont les deux faces de la meme piece ;
      comment ces criminels de tous bords vont se defendre lors du jugement ,le vrai ;




      1



      7
      Raselkhit
      29 septembre 2017 - 11 h 15 min

      Discours récurent sans argument et surtout basé exclusivement sur les mensonges la désinformation et l’intox Ce discours effectivement rejoint exactement les discours des terroristes et des intégristes Wahhabites




      8



      3
    Abou Mrang
    29 septembre 2017 - 9 h 54 min

    Mais de quoi se mêlent-ils ? Heureusement que nous algériens nous savons être amnésiques pour éviter toute mauvaise conscience et la brutalité d’un rappel à nos gais souvenirs de ces années noires. C’était donc sans compter sur l’existence des mémoires externes qui comme « l’œil de Caïn » ( V.Hugo) qui viennent harceler nos consciences dont le courage de renoncer les a apaisées.

    Que Dieu fasse que ceux qui nous ont toujours gardé des chiots, n’ont pas gardé aussi les fantômes des victimes de Bentalha pour les envoyer nous hanter!




    3



    1
    Micka
    29 septembre 2017 - 7 h 17 min

    Ne réveillez pas les vieux démons de l’Algérie des années de braise. Prônez la paix et choyez la comme la prunelle de vos yeux, c’est le bien le plus précieux pour l’être humain avant même la nourriture. Et savourez cette période de paix et de tranquillité alors que d’autres souffrent encore de la violence aveugle et des massacres.




    18



    5
      Abou Mrang
      29 septembre 2017 - 10 h 35 min

      Wech, c’est une menace ou un conseil seulement ? Il n’y a que des comme vous qui voudraient nous faire accroire que les démons dorment. Et de quels démons parlez-vous?
      Moi mes démons ne dorment jamais sinon ils ne seraient pas des démons. Quand celui de droite essaie de titiller ma « bonne » conscience , celui de gauche s’interpose pour lui opposer la mauvaise!!!




      2



      0
    Anonyme
    29 septembre 2017 - 6 h 27 min

    Une page malheureuse de l histoire de notre pays a ete tournee depuis longtemps,la reconsiliation nationale a ete un succes,le jugement appartient aux historiens.Notre pays est confronte au exigences urgentes du developpement economique,social, securitaire…. La religion est a Dieu est la Patrie est à tous ses citoyens.




    9



    7
    Ouelechaab
    29 septembre 2017 - 0 h 23 min

    Non ce n’est pas seulement les soutiens internationaux étrangers (USA, France, GB, Arabie Yahoudite, le micro État Qatar, la Turquie et son parti AKP, …) qui rend ardue l’éradication des islamo-terroristes.
    Cela n’est qu’une partie minoritaire de la vérité.
    L’essentiel de la difficulté vient de ce régime politique accommodant sinon complice volontaire de la domination sociale et politique de l’islamisme. Les preuves sont de notoriété publique :
    1- Ce ne sont pas les puissances étrangères qui ont ordonnées que le chef assassin de l’ex AIS soit recu à la Présidence pour consultation.
    2 – Ce ne sont pas les puissances étrangères qui ont ordonner aux Walis de fermer les commerces de boissons alcoolisées.
    3 – Ce n’est pas un Ministre étranger qui a fait la promotion de l’escroquerie médicamenteuse dire Rahmet Rabbi.
    4 – Ce ne sont pas des puissances étrangères qui ont exiger que l’État Algérien se taise et ne proteste pas publiquement auprès de l’Arabie Yahoudite pour les centaines de pèlerins morts broyés dans la bousculade de la Mecque.
    5 – Ce ne sont pas des puissances étrangères qui ont accorder des rentes aux terroristes acceptant la réconciliation sans que justice ne passe.
    6 – Ce ne sont pas des puissances étrangères qui ont accorder un.passeport diplomatique et une rente à vie en devises au chef de l’ex parti des islamo-terroristes dit «FIS».
    7 – Ce ne sont pas des puissances étrangères qui ont fait que l’escroquerie religieuse et spéculative de la dire Rokia se généralise dans toute l’Algérie.
    8 – Ce ne sont pas des puissances étrangères qui sont derrière la promotion et l’appui de l’État que reçoivent Ennahar TV et quotidien, pourtant médias prépagateur de l’islamisme arrière et obscurentiste à travers leurs émissions et articles islamo attardés.
    9 – Ce ne sont pas des puissances étrangères qui autorisent en Algérie le port même dans les administrations, écoles, lycées et universités des vêtements étrangers et souvent afghans du Jelbab, du Hijab, du Kamiss, de la barbe hirsute et salle, qui fait repoussoir à toute personne normale et cultivee. Etc, etc, etc.
    Enfin, ce ne sont pas des puissances étrangères qui enracinent en Algérie la fausse croyance ou même l’escroquerie du siècle consistant à promouvoir un immense mensonge contre Dieu et les hommes, celui de l’existence d’une soi-disant «économie islamique». Comme s’il y avait une «économie juive», une «économie chrétienne», une «économie hindouiste», une «économie bouddhiste», etc, etc, etc.




    22



    5
      Micka
      29 septembre 2017 - 7 h 06 min

      Je crois que vous vous trompez de pays ou de peuple, jusqu’à preuve du contraire l’Algérie est un pays musulman (Wikipédia…).




      4



      10
    AÏT CHAALAL
    28 septembre 2017 - 22 h 49 min

    C’était il y a 20 ans , la terreur avait signée une nuit sanglante à Bentalha. Je dédié ce commentaire à la mémoire de nos compatriotes victimes de la barbarie , de l’ignorance et de l’obscurantisme .Les fanatiques et le pouvoir public de cette époque qui n’a rien fais pour protéger ces citoyens. Nous n’oublierons jamais Bentalha, Raïs, Sidi-Youcef et tous les autres hauts-lieux de l’indicible horreur. Nous n’oublierons jamais les 200 000 morts et les 20 000 disparus. Nous n’oublierons jamais les égorgés, les mitraillés, les déchiquetés. Nous n’oublierons jamais les cris des suppliciés et les lamentations des survivants. Nous n’oublierons jamais nos intellectuels et d’artistes assassinés sauvagement par les ennemis du peuple algérien et de l’humanité . Nous graverons cela dans nos coeurs et notre mémoire collective pour que les futurs historiens en prennent acte pour les siècles à venir..Le pouvoir public de notre pays et son projet de la concorde civile sont des responsables de ce drame. Je dis, Non à l’impunité pour les crimes commis par les hordes de barbares sanguinaires qui courent toujours dans les rues de Londres ,Paris et l’Algérie et dans d’autres lieux sur cette terre .




    21



    3
      anonymus
      29 septembre 2017 - 10 h 49 min

      pour le pouvoir on s ‘entretue.
      on s ‘accorde sur une treve, on se repartie les rentes on abrutit ,chacun à sa manière ,le ghachi (…)




      5



      4
    Moskosdz
    28 septembre 2017 - 22 h 33 min

    Aucune différence entre un terroriste qui se cache derrière l’islam pour tromper les gens et une prostituée qui profite de sa condition féminine pour crier au viol,d’une part,si les gens n’étaient pas bernés au nom de l’islam,comment se fait-il que l’armée Algérienne n’a jamais massacré son peuple depuis 62 et il a fallu l’arrivée des nazis islamistes dans les années 90 pour qu’elle le fasse,de l’autre,quel est ce colonel ou général qui tue ses propres soldats qui le protègent pour espérer se maintenir au pouvoir.?




    14



    7
    Anonyme
    28 septembre 2017 - 22 h 31 min

    il faut savoir tout de même que carnegie est une saloperie sioniste qui est fiere d’avoir formé barak obouana à l’art du mensonge et de la manipulation d’autrui et qui possède malheureusement des bureaux en Algérie ! ensuite maudits soient les gia les fis et tout les assassins qui ont mené notre pays à cette hécatombe d’un autre age ! soyez maudits et que la vengeance de Dieu s’abatte sur les traitres et les terroristes sanguinaires!




    14



    2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.