Tajine français

Leïla Slimani Maroc français
Leïla Slimani, un autre produit médiatique made in France. D. R.

Par R. Mahmoudi – La désignation d’une écrivaine d’origine marocaine connue pour son total loyalisme au Makhzen comme représentante personnelle du président français, Emmanuel Macron, pour la Francophonie, marque un nouveau pas dans le favoritisme politique français profitant aux seuls Marocains. Une tradition qui continue depuis l’époque de Nicolas Sarkozy avec, à chaque fois, une cohorte de ministres néophytes, souvent femmes et zélées, qui font plus de lobbying que de politique.

Venant de la part d’un président se donnant de lui-même l’image d’un homme de rupture –avec l’ancien système – et de quelqu’un qui voulait instaurer un nouveau climat avec Alger – sa fameuse déclaration sur la colonisation –, ce choix délibéré de nommer Leïla Slimani dans la conjoncture actuelle ne peut que décevoir les Algériens, parce qu’il dénote une volonté claire de maintenir les mêmes schémas en direction des pays du Sud, et notamment du Maghreb, qui constitue le foyer traditionnel de la francophonie. Même si l’Algérie n’adhère pas à cette organisation et ne va jamais le faire, tant qu’elle ne se départit pas de ses relents néocolonialistes. Ce qui est, en réalité, quasiment impossible, puisque c’est sa raison d’être. Il n’y a qu’à voir dans ses résolutions et dans le choix de ses représentants, français, arabes ou africains, pour comprendre que ses objectifs sont tout autres que la promotion de la langue et de la culture françaises.

C’est aussi un choix qui en dit long sur la volonté des Français de maintenir leurs relations privilégiées avec la monarchie marocaine. Il faut dire que le maintien à son poste de Jacques Lang, un affidé du Makhzen, à la tête de l’Institut du Monde arabe (IMA) était déjà un signe révélateur de ce choix pour la continuité et la fidélité. Lang vient, d’ailleurs, de renouveler son allégeance au roi du Maroc dans la pure tradition française. La recette s’appelle le «tajine français».

R. M.

Comment (37)

    tahmi
    9 novembre 2017 - 12 h 15 min

    …….marque un nouveau pas dans le favoritisme politique français profitant aux seuls Marocains….
    Mais monsieur on s’en fout que macron choisisse une marocaine ou autres. La france ne fait que servir ses interets et vous ne faites que pleurnicher ce que votre france fait ou fasse.
    NOUS LES VRAIS ALGERIENS DEVONs FAIRE DE MEME … DEFENDRE NOS INTERETS SUPREMEs… SI ON EST DES MAUVAIS JOUEURS D ECHECS IL NE FAUT PAS TOURNER A LA PLEURNICHADE COMME DES ENFANTS QUI N ONT PAS RECU DE BONBONS…
    A MON AVIS FOCALISONS NOS EFFORTS EN PROTEGONS MOS INTERETS. JE VOUS LE REDIS NETTOYER L INCOMPETENCE ET L ALGERIE SERA LEADER SUR LA SCENE INTERNATIONALe. VOTRE MACRON QU IL AILLE CIRER LES BOTTES DE M6 OU AUTRE EST L AFFAIRE DES FRANCAIS. (…) ALGERIA FIRST




    9



    0
    Abou Stroff
    8 novembre 2017 - 16 h 52 min

    le makhzen est la préférée de fafa, la mère nourricière, que nos augustes dirigeants prennent acte du fait mais, de grâce, arrêtons de nous lamenter comme si la maroc et l’algérie étaient des concubines dont chacune voulait être plus « honorées » que l’autre




    7



    5
    bougamous
    8 novembre 2017 - 8 h 36 min

    A part la France, la Belgique et un peu la Suisse.Et parmi tous ces pays de la Francophonie,l’Algérie est
    de loin le pays où l’on parle le mieux et en plus grand nombre le Français.Loin devant le Maroc ou le Vietnam…Question:pourquoi ne pas adhérer à cet espace où l’on peut tisser des relations.Pourquoi,ne
    pas faire comme tout le monde?? « Maaza ou laou Taret? »




    4



    11
    Chaoui ou Zien
    8 novembre 2017 - 3 h 15 min

    Et qui a encore dit que Macron est l’ami de l’Algerie? Que quelqu’un me rafraichisse la memoire.




    11



    0
    chikito
    7 novembre 2017 - 21 h 27 min

    Il faut arreter de jouer les victimes de complots, je rappelle que notre elite est la premiere a courrir se faire soigner en france ou acheter des biens immobiliers en france.D’autre part , l’ecrivain dont vous parlez est egalement de mere Algerienne elle s’imbolise plus tot la fraternite que devrait represeneter les relations Algero-Marocaine.Le constat est que la pseudo elite qui dirige le pays n’a pas de vision et n’est pas a la hauteur des defis du pays




    7



    11
    TARZAN
    7 novembre 2017 - 20 h 43 min

    LA FRANCE SE PREPARE A LA COLONISATION DÉFINITIVE DU SAHARA OCCIDENTAL PAR LE MAROC, QUI VA S’EFFECTUER DANS LA TUERIES ET CRIMES CONTRE L’HUMANITE; LA FRANCE A RASSURE LE MAROC QUE LES MEDIAS EUROPEENS SERONT A LA BOTTE DU MAROC (GRACE AU PLACEMENT DES MAROCAINS, FRANCO MAROCAINS ET PRO MAROCAINS DANS TOUS LES DOMAINES LIES A L’INFORMATION, CULTURE ET HISTOIRE) ET QUE TOUS LES CRIMES COMMIS AU SAHARA SERONT ETOUFFES SUR PLACE. Y AURA QUE L’ALGERIE DEJA FERMEE SUR ELLE MEME QUI VA PARLER DES CRIMES DES MAROCAINS AU SAHARA? ET IL Y AURA QUE LES ALGERIENS QUI VONT S’ÉMOUVOIR DES MALHEURS DES SAHRAOUIS




    11



    5
    Algérie Authentique
    7 novembre 2017 - 20 h 28 min

    ils auront beau franciser leur populace pour en faire de pales copies d’algériens francophones, il en restera toujours des traces ; et le grand remplacement des français, un peuple éduqué, sophistiqué, civilisé, par des mokokos avec tout ce que cela sous entend, n’est pas pour demain et bien heureusement!




    7



    2
    Anonyme
    7 novembre 2017 - 18 h 28 min

    Aussi bien chez la droite que la gauche les lobby marocain et israelien sont bien implantés…. quelques soit le gagnant des élections leur influance est toujours presente….
    Malhereusement pas de Franco algeriens pour contrebalancer ces influances néfastes malgré leur nombre plus important…. Bien regrettable…




    15



    5
    Anonyme
    7 novembre 2017 - 17 h 29 min

    Apprendre la langue de votre ennemi est la meilleure façon de le combattre , la langue Française est un butin de guerre (kateb yacine ) Apprendre a nos enfants juste l’arabe ,c’est les enfermés dans une langue tres en retard sur les sciences et les technologies actuelles ,je vous aurez bien compris si en plus de l’arabe ,vous aurez souhaté leur apprendre ,le Français , l’Anglais et meme le Chinois qui est de plus en plus enseigné a eravers le monde .




    19



    2
    Anonyme
    7 novembre 2017 - 11 h 01 min

    Et pourtant nous allons recevoir le ministre « le Drian » le plus gros ennemi de l Algerie,c est lui qui influence la politique international et surtout africaine de Macron.
    Mefions nous de lui.il est pire que Laurent Fabius




    18



    5
    Anonyme
    7 novembre 2017 - 10 h 52 min

    Un ennemi ne peut pas devenir votre ami du jour au lendemain sauf si c’est entre catho-catho.




    17



    4
    selecto
    7 novembre 2017 - 9 h 29 min

    Elle a publié un livre un appelant à la liberté sexuelle au Maroc présenté à l’institut du monde arabe et offert avec dédicaces à tout les hommes et femmes politiques a commencer par Jack Lang qui a été subjugué par ce livre. (…)




    19



    4
    Damane
    7 novembre 2017 - 9 h 26 min

    Les portes du maroc sont grand ouvertes pour les Francais. Un Francais peut entrer au maroc sans visa comme d’ailleurs tous les europeens. Les Francais sont autorisés à acheter des terrains, des maisons. Tandis que pour un francais né en algerie, de pere et grand pere nés en algerie, il n’est pas facile d’obtenir un visa pour visiter la terre qui la vu naitre….




    19



    17
      Anonyme
      7 novembre 2017 - 9 h 45 min

      @Damane

      Les marocains peuvent entrer aussi facilement en France que les français au Maroc?
      L’Algérie applique la loi de la réciprocité et c’est tout à son honneur,si la France retire les visas pour les algériens il en sera de même pour l’Algérie!




      29



      10
        Anonyme
        7 novembre 2017 - 11 h 06 min

        Rien à dire. Les marocains en France sont considérés beaucoup plus que les algeriens. Inutile de le feindre. Choisir c’est la meilleure des choses ne pas le faire en est la pire. La France vous refuse? Allez en Angleterre ,l’Allemagne?
        Mais la veritè est que la France c’est votre unique soutien politique, voilà pourquoi le purgatoire sera pour longtemps




        11



        24
          Felfel Har
          7 novembre 2017 - 17 h 32 min

          La véritable explication tient au fait que l’Algérien ne se prostitue pas pour un poste, ne fait de courbette à personne, ne rampe pas pour obtenir des avantages indûs. Il reste digne, ce que le Marocains (ou plutôt leurs femmes, allez savoir pourquoi) sont incapables d’être. Servir de serpillère à Fafa, non merci!




          27



          9
          Erracham
          9 novembre 2017 - 20 h 26 min

          les rares Marocains qui semblent réussir (il faut bien utiliser des larbins de service) sont, soit des voyous notoires/terroristes, soit de jeunes et jolies poupées qu’on aime bien bercer et cajoler. En tous cas, elles sont toutes expertes dans un domaine spécifique, surtout la Slimani qui semble en connaître un bout sur la sexualité. Les États membres de la francophonie vont apprécier son savoir-faire.




          2



          0
          Anonyme
          13 novembre 2017 - 7 h 25 min

          Les seuls à faire la différence entre Marocains et Algériens sont justement les Marocains et les Algériens eux même,sinon pour les français:un Arabe est un Arabe,et pour d’autres (français):un bougnoule est un bougnoule,point barre!Alors continuons nos querelles d’arriérés pendant qu’ils nous mettent tous dans le même sac!




          0



          0
        Damane
        7 novembre 2017 - 12 h 28 min

        La France ne peut pas supprimer le visa pour les algériens vu qu’elle est lié au traité de schengen.
        Y’a pas que le maroc qui n’exige pas de visa aux européens, même nos voisins de l’est. Pourquoi rien que l ‘algerie qui exige le visa aux Francais et à tous les européens??
        Il faudrait appliquer la réciprocité aux europeens quand on sera à leur niveau dans tous les domaines!! les marocains et tunisiens leur facilitent la procedure pour faire rentrer la devise à leurs pays, tandis que l’algerie leur complique la procedure. pourquoi l’algerie n’applique pas réciprocité dans les cas suivant: un algérien né en France aura la nationalité française, un algérien en France a droit d’acquérir des biens, alors qu’un français né en Algérie de père et grand père nés en Algérie on le fait souffrir pour avoir un visa pour visiter sa terre natale??!!
        Et on se demande pourquoi les français préfèrent la destination marocaine ou tunisienne mais pas l’Algérie. En tout cas, si demain j’étais élu président de la république algérienne, toutes les personnes nées ou de parents nés en Algérie auront droit à la nationalité algérienne!!!




        9



        14
          Anonyme
          7 novembre 2017 - 15 h 44 min

          Damane, vous rentrez dans une logique , tout a fait « logique » si je puis dire. Mais cette logique ne rentre pas dans ce domaine appele politique. Les voisins de lOuest et ceux de l’Est n’ont pas combattu le colonialisme comme l’a pu faire l’Algerie. Aujourd’hui il y a plus d’Algeriens en France que ces deux pays reunis et les facilites d’installation , d’acquisition de registres de commerces ou de regrouppement familliale , sont plus importantes pour les Algeriens. Mais le parametre le plus important c’est cette repulsion entre les deux pays due a cette guerre de liberation , et tant que l’histoire de cette guerre n’est pas assenie , les deux pays se tiendront mefiants . Les gens qui sont nes en Algerie ont eu comme parents des colonisateurs qui sont venus exproprier nos arrieres grands parents. Et puis apres , pourquoi nous focaliser sur ce pays , alors qu’il existe d’autres pays qui valent la peine de cotoyer.




          11



          1
          Moh
          7 novembre 2017 - 16 h 09 min

          Dommage pour toi tu ne seras jamais président car l’écrasante majorité des Algériens sont pour les visas pour les Français et c’est bien comme ça.

          Enrico Macias ne mettra jamais les pieds en Algérie sans visa !




          15



          1
      DZ_HORR
      7 novembre 2017 - 17 h 20 min

      So what! Ils ont le maroc pour les recevoir, et nous a quoi cela nous concerne. Si nous avions voulu d’eux, nous ne les aurions pas chasse de notre pays.
      By the way, ce n’est pas seulement les portes qui sont grandes ouvertes pour les francais, mais aussi des …




      3



      6
    Kif-Kif !
    7 novembre 2017 - 8 h 33 min

    Mes trois enfants français vivant à Lyon, à Bondy (93) et à Evry (Essonne) ont voté pour Macron. Ils n’ont jamais crû possible une allégeance collective tête baissée magnétisée par l’avidité du lucre de ses ministres et anciens du PS au Roi du Maroc. Mes enfants ont ressenti ça comme une trahison, une agression et une hostilité injustifiées. Désormais aucun candidat à une élection quelle qu’elle soit n’aura leur voix. De plus ils ont promis de s’employer contre vents et marées partout ils seront à dissuader les franco-algériens et même les autres à ne (jamais) plus le faire. Il faut savoir rester digne, logique , respectable. On ne tire pas sur la voiture Algérie, même si son chauffeur est tordu. Tôt ou tard elle aura un nouveau pilote. Moi, je suis toujours au bled !




    47



    9
      Anonyme
      7 novembre 2017 - 9 h 40 min

      J’ai bien compris depuis le mandat de Hollande qu’ils étaient tous des hypocrites (droite et gauche),les seuls qui sont sincères sont ceux qui nous insultent ouvertement (extrême droite),j’ai donc compris que mon éternel parti était celui de l’abstention! J’ai donc prétexté un déménagement pour m’inscrire à 500 km de mon domicile car on a refusé ma demande de radiation de la liste électorale.Je lance donc ce message à tous ceux qui ont l’Algérie dans le sang : ne votez plus en France et n’ayez pas peur du FN,s’il arrive au pouvoir c’est la France qui paiera les pots cassés et pas l’Algérie,faisons notre vie pacifiquement sans nous sentir concerné par la vie politique française!




      31



      7
      Algerien revolté
      7 novembre 2017 - 10 h 47 min

      Par la force electorale que represente les Franco-Algeriens il n y a aucun doute qu’ils finiront par imposer leur point de vue a des opportunistes de bas etage tels jack Lang et consorts.




      12



      4
    Mohamedz
    7 novembre 2017 - 8 h 17 min

    Espérant que cet énième geste pour narguer le peuple algérien va enfin ouvrir les yeux au pouvoir algérien au risque de se faire taxer, et à juste titre, de pouvoir constitué de Harkis et de fils de Harkis.
    Pieuses pensées à nos Martyrs en ce mois de novembre.




    29



    4
    RasElHanout
    7 novembre 2017 - 8 h 08 min

    Croire que ce gigolo de Macron serait différent du rigolo Hollande envers l’Algérie ferait preuve d’une criminelle méconnaîssance de la nature de ces personnages aussi versatile et rancunière envers l’Algerie que le clown Sarkozy.




    19



    7
    BabEIOuedAchouhadas
    7 novembre 2017 - 7 h 55 min

    C’est une manière à Macron de se venger de l’Algérie pour ne pas avoir été invité à venir à Alger et donc tant mieux ainsi surtout si ça devrait aller jusqu’à la rupture du lien ombelicale avec cette France néo-colonialiste.




    22



    7
    Anonyme
    7 novembre 2017 - 7 h 33 min

    Continuons à enseigner le français dans nos écoles….ça s’appelle le syndrome de Stockholm !




    17



    16
      Judas
      7 novembre 2017 - 13 h 20 min

      Apprendre la langue de Qoreich c’est aussi le syndrome de Stockholm non ?




      7



      10
        Anonyme
        8 novembre 2017 - 9 h 00 min

        @Judas
        Oui cela peut l’être dans le cas ou « Qoreich » te martyrise et que tu lu fait une guerre de libération,il semble que tu te sente colonisé alors fait en sorte de te libérer , je précise que je pensais à l’anglais comme langue prioritaire au français,mais il suffit de voir genre les micro trottoirs réalisés par les TV DZ (Alger par exemple) pour se rendre compte que la langue locale est un mélange de n’importe quoi et que même nos ministres font peine dans ce cas là.




        4



        1
          Abdelrahmane
          9 novembre 2017 - 9 h 19 min

          L’arabe n’a jamais été notre langue elle a été imposée par De Gaulle- Dixit Mehri.




          2



          1
          Judas
          9 novembre 2017 - 13 h 27 min

          Je te répond par les propos de K.Yacine qui me semblent appropriés a ton commentaire :
          « Notre lutte armée a mis un terme au mythe destructeur de l’Algérie française, mais nous avons succombé au pouvoir encore plus destructeur du mythe d’une Algérie arabo-islamique. L’Algérie française a duré pendant cent quatre ans. L’Algérie arabo-islamique dure depuis treize siècles! La pire forme d’aliénation n’est pas de penser que nous sommes Français, mais de croire que nous sommes Arabes. Il n’y a pas de peuple arabe et il n’y a pas de nation arabe. C’est une langue sacrée,celle du Coran, que les dirigeants utilisent pour empêcher que les gens ne découvrent leur véritable Identité ».




          2



          1
    Anonyme
    7 novembre 2017 - 7 h 31 min

    Les français d’origine algérienne qui ont voté pour Macron doivent se sentir comment?Moi,je n’ai pas voté aux élections françaises (ni algériennes) et je me sent conforté dans mon choix!




    16



    5
      Abdelrahmane
      9 novembre 2017 - 9 h 20 min

      Macron n’a rien à voire avec les clivages pseudopolitiques d’hier, gauche et droite Francaises ont soutenu le regime, macron a compris que c’est fini l’ancien regime donc il temporise!




      1



      0
      Anonyme
      10 novembre 2017 - 16 h 37 min

      Pourquoi chercher une identité quand elle n’existe pas vraiment tellement elle est multiple?Force est de constater qu’il y eu de très nombreux passages de multitudes de cultures en Afrique du nord,l’arabo-islamique n’est pas la notre,j’en convient,mais il semble qu’elle a bien réussi à s’implanter(devant un locataire qui tient 13 siècles le propriétaire finit aux oubliettes).En observant le dialecte algérien actuel,qui est un mélange d’au moins 4 langues,on s’aperçoit que l’algérien a plutôt une « garde robe » comme identité,a chacun de choisir ce qui lui va le mieux tout en sachant respecter ce que « porte » son compatriote.Notre défi n’est donc pas de retrouver une identité mais de respecter la pluralité de la société.Chaque algérien doit apprendre à vivre avec celui qui ne pense pas comme lui si nous voulons faire avancer le pays,et sans se poser la question de savoir d’ou l’on vient (c’est trop dangereux) mais plutôt ou voulons nous aller ensemble?
      Fraternellement




      10



      0
    USMS
    7 novembre 2017 - 6 h 28 min

    Ouvrez les yeux messieurs les responsables de ce pays martyre et sachez que la france était, est et sera toujours notre ennemie déclaré ou sournois. Faites en sorte de leur rendre la monnaie de leur pièce (mépris?) en réduisant au stricte minimum nos échanges commerciaux et autres, et en cessant de les aider sur le plan sécuritaire par les échanges et avertissements lancés par nos valeureux services sur les attentats qui se préparent régulièrement contre ce pays hostile.




    22



    3

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.