L’étrange insistance de Chakib Khelil sur les investissements étrangers

Khelil Chakib
Que vise Chakib Khelil ? New Press

Par Hani Abdi – Depuis quelques semaines, l’ancien ministre de l’Energie Chakib Khelil multiplie les conférences et les interventions médiatiques dans lesquelles il prodigue des conseils à l’équipe gouvernementale pour faire sortir le pays de la situation de crise dans laquelle il patauge depuis la chute des prix du pétrole en 2014.

Après avoir défendu bec et ongles le bilan du président Bouteflika, en tentant d’expliquer où étaient passés les 1 000 milliards de dollars dépensés depuis 1999, Chakib Khelil se lance dans des projections futures en mettant en avant sa vision de l’avenir économique du pays. Pour lui, la situation économique est telle que le seul moyen d’éviter l’endettement extérieur à partir de 2020 est l’encouragement des investissements directs étrangers, les fameux IDE, derrière lesquels l’Algérie courait vainement durant les années 2000.

De Médéa où il a animé une conférence économique, l’ex-ministre de l’Energie, qui est connu pour sa vision économique ultra libérale, a, en effet, appelé le gouvernement Ouyahia à faciliter davantage l’investissement direct étranger afin d’attirer un maximum de capitaux durant les prochaines années. Pour ce faire, l’ex-ministre de l’Energie, dont le nom a été longtemps associé aux scandales de corruption de Sonatrach, estime qu’il est impératif que le gouvernement règle, entre autres, le problème d’accès à la propriété pour les investisseurs étrangers. Il considère que les capitaux d’investissement étrangers restent la «seule voie» qui permettra à l’Algérie d’éviter à terme l’endettement extérieur.

En insistant sur les IDE, Chakib Khelil prend la défense des investisseurs étrangers qui demandent la levée de toutes les barrières et contraintes qui peuvent freiner leurs projets à l’avenir. Les investisseurs étrangers, à l’instar des Américains, veulent accéder à la propriété, notamment des terres qui accueilleront leurs projets. Certains de ces investisseurs s’intéressent, entre autres, à l’agriculture dans le Sud algérien qui regorge d’eau, mais pas seulement.

Chakib Khelil se pose-t-il comme le porte-voix de ces investisseurs ? Est-il un messager des investisseurs étrangers, essentiellement américains ? Ou cherche-t-il à plaire aux Américains pour qu’ils l’aident dans ses éventuels projets politiques futurs ?

H. A.

Comment (40)

    Nadjma
    10 décembre 2018 - 16 h 12 min

    Il n’est pas le messager de l’impérialisme il est leur serviteur. Cet homme a été pris la main dans le sac pour affaire de corruption et il a le culot de faire campagne pour devenir notre président mais on vit dans quel monde? Les scélérats se sentent tout permis et le pire c’est que personne parmi les honnêtes gens ne les arrêtent, on les laisse faire. Il vient prêcher pour les investissements étrangers mais il croit quoi que nous ne sommes pas capables de traiter directement avec ses maîtres. Il pense qu’il va nous expliquer ce que c’est que le libéralisme qui sévit et qui a corrompu tous les peuples, qui a fait du monde une poubelle immonde. Les Chakib Khellil de ce monde devraient être condamnés au silence absolu. Il ne s’est pas rendu compte que ce pays a payé un tribut lourd pour sa souveraineté il veut nous asservir aux américains et complices, il veut nous asservir à la mafia de ce monde, il est non seulement traitre mais il est surtout bête à manger du foin. Il tient un discours des années 80 plus personne ne se risque à sortir pareilles insanités, ce qui se comprend dans le fond, le pauvre il ne s’est pas renouvelé depuis, il est dépassé qu’il rentre chez lui jouer aux cartes avec ses amis américains, saoudiens et tous les autres comme lui.

    Anonyme
    10 décembre 2017 - 13 h 58 min

    Il a un passeport américain n’est ce pas ? Quand il a été bombardé ministre de l’énergie les journaux américains ont écrit :  » un américain à la tête de Sonatrach  » n’est ce pas ?

    5
    1
    TARZAN
    10 décembre 2017 - 13 h 52 min

    Cacher dans les paradis fiscaux ( Panama ou Delaware ) les centaines de millions de dollars des rétro-commissions liées à des marchés contraires aux intérêts nationaux et attribués à des sociétés étrangères et ensuite comme si de rien n’était, demander à des étrangers de venir investir chez nous ! Quel culot !

    4
    1
      TARZAN
      10 décembre 2017 - 15 h 37 min

      c’est pas moi qui est l’auteur de ce post. merci et pas d’amalgame, car moi je soutien chakib khelil

      2
      3
      Si-Ahmed El Wahrani
      10 décembre 2017 - 17 h 02 min

      C’est pas du culot mais un manque de DIGNITÉ comme on dit il n’a pas de « nif » et ceux qui n’ont pas de Nif on sait qui sont-ils. Des …….

    صالح/الجزائر
    10 décembre 2017 - 8 h 58 min

    Il est en retraite dorée en tant qu’ex conseiller pétrolier de la Banque mondiale, et s’il a des idées à proposer dans le domaine économique et de l’investissement ( les IDE ) il n’a qu’ à se reposer chez lui , dans sa villa ou son château , pour les rédiger et les proposer ensuite aux éditeurs algériens ou américains .
    Le docteur en ingénierie pétrolière , et ex ministre de l’énergie , roule-t-il pour son propre pays ou pour celui de ses enfants et sa femme ( cofondatrice du projet de Dialogue des femmes palestiniennes et juives américaines ) , qui résident aux usa ? .
    L’ex ministre a vidé Hassi Massoud et autres gisements de ses réserves au profit des (( investisseurs ??? )) étrangers essentiellement américains , cherche-t-il à vider In Saleh et autres localités de ses habitants ? .

    5
    2
    Tinhinane
    10 décembre 2017 - 3 h 35 min

    Il ne lâche pas, il veut à tout prix vendre la SONATRACH.

    Qu’il aille se faire foutre…Il prend les Algériens pour des imbéciles.
    C’est quoi ton bilan ?? À part remplir tes poches et ceux de tes proches, qu’est ce que tu as fait pour la SONATRACH et l’Algérie ??
    L’Algérie n’arrive même pas à raffiner son brut et tu viens nous chanter ta stratégie des ratés.
    Nous n’avons rien à vendre, tu peux retourner aux USA.

    12
    2
      Tinhinane
      10 décembre 2017 - 4 h 06 min

      correc: …et celles de tes proches

      TARZAN
      10 décembre 2017 - 15 h 39 min

      c’est bizarre que les makhzénistes prsent dans ce site votent tous contre khelil

        Anonyme
        10 décembre 2018 - 16 h 28 min

        @Tarzan. Le seul makhzéniste présent sur ce site c’est toi alors regarde toi bien parce que tu es Iblis qui cherchait des yeux qui allait rester debout et de ce fait enfreindre les commandements de dieu et il s’est retrouvé le seul a être debout, voilà c’est toi aujourd’hui le makhzeniste parce que pour soutenir Khelil il faut être pas mal tordu quand même, aussi tordu que lui.

    Ramdane
    10 décembre 2017 - 1 h 58 min

    L’étrange insistance de Chakib Khelil sur les investissements étrangers…echal I hab el flouss Chakib…Il ne parle que de fric ce gars la….jamais qu il ne parle d education , de santé, d agriculture, de transport, de garderies d enfants, de pensions pour les veillards….el flouss…el flouss…el flouss…Il adore l Algerie because, aandha el flouss bezef…bezef…et un systeme penal juridique bidon…un vrai patriote nationaliste…et tres socialiste pour lui meme et sa famille…Aucune dignite de venir faire des discours en Algerie après son fiasco en tant que ministre dans ce pays et s est vite sauve aux USA pour…..investor en securite ce qu il a vole au peuple algerien…

    8
    2
    Chaoui
    10 décembre 2017 - 0 h 48 min

    TOUT est dit dans le titre « L’étrange insistance de Chakib Khelil sur les investissements étrangers »…

    Monsieur Khélil s’échine à se faire le meilleur avocat des USraéliens pour leur permettre de s’emparer chez-nous de tous les secteurs rentables du pays…Ses insistants appels visent à faire sauter la règle protectrice du 49/51%…

    Sur le sujet, j’invite tout Algérien à lire les analyses de Chérif Aissat figurant sur les liens suivants :
    https://www.mondialisation.ca/a-limpossible-les-algeriens-sont-tenus/5621428
    https://www.mondialisation.ca/author/cherif-aissat

    8
    4
      TARZAN
      10 décembre 2017 - 7 h 13 min

      j’étais comme toi, je pensais sérieusement que khelil est un voleur, mais quand j’ai vu la détermination de bouteflika (pour moi c’est un vrai nationaliste qui ne veut que du bien à l’algérie, on est d’accord la dessus?) en fouinant dans les informations je découvre la machination franco marocaine qui cherchent absolument d »écarter quelqu’un qui a ramené à l’algérie 200 milliards de réserve de change. tous les mensonges sur les soi disant détournements d’argent par khélil émanent des journaux marocains et franco marocains comme jeune afrique, le monde, le point, etc. exactement les même qui étaient à l’origine du « qui tue qui », 1000 milliards de dollars, gaz du schiste, ghardaia, de l’intervention algérienne en libye, etc. et si khelil est en algérie aujourd’hui, c’est que la justice algérienne n’a rien trouvé contre lui, aucune preuve de sa culpabilité bien au contraire. ce type est plus compétent que n’importe qui et bouteflika le sait. regarde ce que les américains ont fait du sud algérien en agriculture, la france ne l’a jamais fait depuis notre indépendance, eux ils se contentent juste d’accueillir les gens comme mohamed sifaoui, hicham aboud, mehenni etc. pour lancer des rumeurs contre l’algérie pour mettre notre pays à feu et à sang. moi khélil après enquête, je découvre un homme très compétent et ouvert d »‘esprit. il veut mettre l’algérie sur les rails du développement solide et bénéfique à l’algérie, il a compris qu’on ne peut plus vivre comme la corée du nord ou cuba, et dans ces conditions on ne peut pas avoir le leadership en afrique et le moteur économique de l’afrique. et les marocains ne veulent pas d’un type comme khelil qui va mettre l’algérie en marche pour un développement solide ouvert sur l’afrique. et les USA croient uniquement en algérie pour jouer un rôle important dans le développement du commerce en afrqiue et ce que redoute les pays ennemis de l’algérie. il ne faut pas confondre le neveu de bejaoui et khelil que tout les sépare

      4
      4
      TARZAN
      10 décembre 2017 - 15 h 38 min

      regarde c’est le makhzen qui vote pour toi et il te donne son pouce

    Mus
    9 décembre 2017 - 23 h 36 min

    Bizarre, bizarre… a l’heure ou il est question de l’éventualité du « retour » des harkis en Algérie, Chakib Khalil, lui se pavane librement en Algérie sans être inquiété. Et pourtant, il devrait répondre devant la justice de son pays pour ses méfaits a l’encontre des intérêts de son peuple, tout comme…les harkis!

    6
    1
    Felfel Har
    9 décembre 2017 - 23 h 04 min

    L’Algérie, selon moi, ne doit pas se prostituer pour attirer des investisseurs étrangers, elle doit savoir intelligemment faire la promotion de ses immenses ressources , de son territoire, de sa situation géo-stratégique, de ses infrastructures, du potentiel de son marché intérieur, de son marché du travail, etc. Elle ne doit surtout pas brader ses secteurs stratégiques, le pétrole et le gaz, les mines, les transports. Elle peut accepter des formules de partenariat avec ceux qui apportent la technologie, le capital et le management, mais elle doit rester majoritaire dans les joint-ventures. Les autres secteurs peuvent être ouverts à la concurrence tant avec le secteur privé que public. Si on écoutait ces investisseurs, ils exigeraient le beurre, l’argent du beurre,…, la vache et le pré où elle passe son temps à paître. A nous de savoir négocier sans vendre les bijoux de famille qui appartiennent à toutes les générations à venir. Je ne veux pas que mes enfants grandissent dans leur pays comme des étrangers. CK est loin d’être un stratège qui voit loin l’avenir de son pays. Il a déjà fait le casse du siècle (à Baltimore, avec l’aide de Habour il a ,grace à ses « économies » – 1.5 millions de $-, acheté maisons et propriétés autour de sa résidence, si bien que maintenant tout le quartier lui appartient) et il veut remettre ça maintenant en s’associant à des businessmen pour acquérir tout ce qu’il peut, le foncier compris. Méfions-nous de lui! Pour lui et ses complices, l’Algérie est à vendre….. au Dinar symbolique peut-être?

    Felfel Har
    9 décembre 2017 - 22 h 32 min

    Selon Pierre Daum (Les Harkis d’Algérie….), la majorité d’entre eux est restée en Algérie. Ils ont adopté un profil bas pendant de nombreuses années, ils ont baissé la tête et laissé passer l’orage et depuis 1999 ils reprennent du poil de la bête et se font de plus en plus visibles et audibles. La preuve, ils demandent réparation et, avec l’aide de Fafa et de leurs têtes-de-pont planqués dans les institutions nationales, le POUVOIR! Ils veulent faire de notre pays un grand département français d’Outre-mer (un DOM-TOM). Les laisserons-nous faire?

    5
    2
    Anonyme
    9 décembre 2017 - 22 h 24 min

    C.KHELIL aura bientôt 80 ans, est donc en fin cycle. En plus de son bilan catastrophique pour l’Algérie, il traine plein de casseroles sales. Non, au lieu de s’éclipser pour se faire oublier par les braves Algériens, il continue à offrir ses services. Ca sera en vain. The Yankees and the Frenchies savent qu’il est comme une feuille de platane seche qui erre dans l’air en cette période hivernale, qui laissera sans aucun doute place à un printemps algérien radieux.

    Le Message fort de MACRON s’adressant avec insistance à la jeunesse algérienne est très clair : Qu’on laisse la place à la nouvelle génération.

    3
    3
    Moh
    9 décembre 2017 - 22 h 23 min

    Yerhem babakoum les journalistes,pourquoi vous médiatisez ce bonhomme ?? Ya oas d’experts chez nous?? Ce monsieur a été ministre 12 ans,pas n’importe quel ministre,ministre du petrole de sonatrach,ami du predident…pourquoi il n’a pas mis à exécution ses conseils pendant cette bahbouha!!! Ça c en dehors de ses affaires de justice,chez laquelle il ne s’est même pas présenté! C clair qu’on veut nous l’imposer.

    TARZAN
    9 décembre 2017 - 21 h 55 min

    je suis sidéré de lire certains post digne du makhzen et des agents anti algériens. chakib khelil est l’homme dont l’algérie a besoin pour faire sortir l’algérie du sous développement par sa vision d’une économie moderne. certains internautes font du copié collé des articles parus dans jeune afrique, le point, le monde, libération, toutes les revues et journaux marocains etc. enfin des revues qui veulent que du bien pour l’algérie sur les soi disant détournement d’argent de chakib khhélil. je rappelle ces gens là qui critiques khelil qu’il a été innocenté de toutes les accusations contre lui et que bouteflika s’il compte sur lui c’est pour le bien de l’algérie. l’ingratitude des algériens vis à vis de bouteflika m’écoeure, ils crachent sur un nationaliste pour épouser les thèse mensongères du makhzen, d’israel et de la france. encore une fois je le rappelle et les vérifications sont très faciles à faire, khelil dérangent énormément la france et le maroc, il est leur bête noire. si kheli est l’ami de nos ennemis pourquoi il part aux états unis pour se protéger et non pas en france comme le font les mohamed sifaoui, ferhat mehenni, hicham aboud, et plein d’autres! le véritable ennemi de l’algérie c’est kles algériens eux même finalement car ils colportent des mensonges qui nuisent à l’algérie sans aucune preuve, et ces mensonges sont commes les « qui tue qui », « 1000 milliards de dollars » détournés par bouteflika, gaz du schiste, armée algérienne qui est en libye etc. tous sortis des laboratoires du makhzen que les algériens répètent bêtement en nuisant à leur propre pays. si moi j’ai des preuves de la culpabilité de khelil je serai le premier à le dénoncer, mais après enquête, j’ai finalement découvert la supercherie du makhzen que les algérien pas du tout de fins politiciens sont tombés dans le piège

    3
    9
    Didouche
    9 décembre 2017 - 21 h 41 min

    il nous dit pas d’où lui vient l’inspiration: des zaouia ou des lobbys de la mondialisation.ils veulent faire à l’Algérie ce qu’a fait Eltsine à la Russie ,avant que le patriote poutine vienne sauver son pays des griffes des bradeurs.

    6
    1
      Brahim
      10 décembre 2017 - 3 h 50 min

      Quand il a été nommé on produisait combien de barils/jour!!avec son génie et son programme on devait multiplier par deux la production!!! Le jour ou il est parti on recoltait combien jour???? Ce sinistre répondait a un a un des meilleurs pdg du secteur, quand vous achetez achetez un stylo vous passez par le baosem pour vous dire a quel point il voulait contrôler la sonatrach… si on répond à ces questions on aurait comp ris beaucoup.

    Anonyme
    9 décembre 2017 - 21 h 13 min

    on a déjà vendu le pays
    Houri Boumediene nous manque cruellement

    12
    7
    kaci
    9 décembre 2017 - 20 h 56 min

    un agent destructeur à la solde du sionisme qui vise l’Algérie pour mettre un pied dedans à travers les investissements directs. Omar Aktouf, ce grand Monsieur, met en garde contre de telles perspectives. A bas les traîtres et voleurs de l’Algérie.

    19
    1
    1962= ElBandia
    9 décembre 2017 - 20 h 29 min

    (…) Chakib Khellil veut brader le peu que son clan de charognards prédateurs a laissé de l’Algérie

    14
    3
    karimdz
    9 décembre 2017 - 20 h 17 min

    Personne n a attendu chakib khalil pour etre convaincu que l investissement productif est la clef du développement et de l indépendance de notre pays. Son mandat n a pas été un plein succès, il devrait se faire plus modeste plutôt que de dispenser l actuel gouvernement de ses conseils.

    Les mesures de l Etat algérien doivent profiter avant tout aux citoyens algériens désireux d investir, ou qui veulent développer des projets sérieux, en leur apportant toute la logistique et les financements nécessaires pour les accompagner.

    S agissant des investissements privés, cela ne pose aucun problème, mais nos richesses du sous sol doivent rester sous la maitrise de l Etat algérien et ne doivent pas être bradées.

    salim
    9 décembre 2017 - 20 h 15 min

    Vendre le pays pour éviter l’endettement, nous sommes prêt à manger notre terre ya chakib inquiétez vous de ceux qui sont habitués au luxe.

    Les maltais on plus de bon sens que Chakib, renseignez vous sur eux ya Chakib, ils vivent de caroube, ils mangent du caroube, ils exportent du caroube et n’ont pas vendu leur ile ou leurs terres.

    Et notre Chakib avec les richesses dans le sous sol veut vendre les terres. Pas autre chose
    Pour qui roulez vous ?

    17
    1
    Anonyme
    9 décembre 2017 - 20 h 11 min

    Un investisseur s en fou de la propriete des terres mais avoir un lease de 50 a 100 ans est raisonable. Le voila ce vendu qui veut nos terre au point devenir etranger dans notre pays. Le probleme est ailleurs. Liberez le marche pour l algerien et faites que les banques travaillent avec nos investisseurs

    7
    1
    Anonyme
    9 décembre 2017 - 19 h 58 min

    Foutez nous la paix. Ce Chakib s’accroche comme une puce.

    16
    2
    L'inspecteur
    9 décembre 2017 - 19 h 43 min

    Suite à un contrôle fiscale Les Egyptiens viennent de faire saisir des nombreuses villas et immeubles au Caire sans parler des dizaines de millions de dollars appartenant à sa nièce de mère française mariée à un un escroc Egyptien.
    Ils savaient que ces biens appartenaient à son oncle car elle était incapable de justifier ses revenues.

    15
    FLN canal historique
    9 décembre 2017 - 19 h 42 min

    Il doit être jugé d’abord

    13
    3
    HAMMACHE HASSINA INGÉNIEUR EXPERTE EN CONSTRUCTION
    9 décembre 2017 - 19 h 32 min

    L’Algérie effectuera, mardi prochain, sa première opération d’exportation de ciment, a annoncé ce samedi le ministre du Commerce, Mohamed Benmeradi, cité par l’APS.
    Lors d’un documentaire de la télé algérienne (terrestre et la 03) sur le problème de pénurie de ciment en 2014 j’étais interviewée pendant 45 mn par la journaliste NORA BENCHIKH , j’avais dit que le ciment devais être une plus-value pour notre pays car nous sommes les premiers en gisement de calcaire en Afrique.
    Là je vous annonce qu’un boom en développement économique se trame à un horizon non lointain, mais pour peu qu’on conserve notre stabilité et qu’on incite les universitaires pour la recherche sur des thèmes qui traitent nos problèmes et ne pas accepter les thèmes proposés par les universités occidentales (à l’exemple comment remplir un couscoussier d’eau) ça fait rire, mais c’est notre drame en recherche universitaire. Nos universitaires partaient avec des sujets bien choisis au préalable et une fois arrivé aux universités étrangères on leur propose d’autres sujets et d’autre thèmes, qui ne collent pas à notre réalité de terrain. Nos chercheurs doivent travailler sur nos sujets et nos problèmes. Je parle des universitaires boursiers.

    9
    7
      Anonyme
      9 décembre 2017 - 22 h 33 min

      Yes hassina,certains ne cherchent le doctorat que pour avoir ke  » papier » le sujet ils s’en foutent car docteur ouvre les portes,et pour certains passer 2 ans à l’étranger, pour d’autres c recherche- formation. C pour ça qu’il faut prioriser la recherche appliquée qui doit déboucher sur solutions à des pb concrets,même simples qui intéressent entreprises et administrations, agriculteurs…etc.etc.

      3
      1
      awrassi
      10 décembre 2017 - 10 h 11 min

      Bien dit Hassina et qu’Allah continue à te donner courage et détermination dans tout ce que tu fais.

      2
      1
    DYHIA
    9 décembre 2017 - 19 h 30 min

    Chakib le voleur,

    À mon avis, on a pas besoin des investisseurs étrangers pour construire deux pompes/stations d’essence.

    Ton bilan = 3 misérables pompes à essence.
    Il est temps qu’on te mette dans une pompe à essence,

    19
    1
      Moh
      9 décembre 2017 - 22 h 15 min

      Bien dit dyhia,il n’a meme pas été foutu de construire une raffinerie.

      6
      1
    Kahina
    9 décembre 2017 - 19 h 26 min

    Le message de Chakib aux puissances étrangères: Donnez moi le Kourssi de la présidence et je vous vends toute l’Algérie.

    20
    1
    awrassi
    9 décembre 2017 - 19 h 23 min

    Les capitalistes m’ont toujours fait rire. Je ne leur reconnais qu’une qualité : leur facilité à manipuler les hommes qu’ils ont asservis au salariat. Ouvrir l’Algérie et modifier la loi sur le foncier ? Pourquoi diantre nos parents se sont-ils battus hier ? La solution pour l’Algérie est simple : adopter un système économique communiste (tout appartiendrait à tout le monde) et éduquer le peuple sur ses avantages et la nécessité de sa réussite … L’économie libérale est un piège tendu par les grandes puissances pour s’accaparer les économies des plus démunis !

    15
    1
    Lghoul
    9 décembre 2017 - 19 h 20 min

    La mole de l’interieur. Il est le contact clef. Pauvre Algerie minee de partout. La franc maconnerie n’a qu’une seule religion : L’argent et l’influence. Ils ont leurs hommes a tous les echelons.

    14
    2
    MELLO
    9 décembre 2017 - 19 h 16 min

    Il ne nous reste plus qu’à vendre notre territoire au plus offrant, telle est la devise de Chakib Khellil. Le plus grand arnaqueur Algérien, en arnaquant SONATRACH, en Arnaquant la justice, en arnaquant tout le pouvoir Algérien, il veut arnaquer tout le peuple. Ce monsieur doit comprendre que ses visions sont loin de nous amadouer, car l’Algerie a encore des HOMMES patriotiques qui peuvent défendre ce pays comme l’avait fait tous les martyrs en offrant leur vie pour une ALGERIE LIBRE ET INDEPENDANTE.

    16
    1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.