Lassalle dérape : «L’armée algérienne est infiltrée par des salafistes»

France Lassalle
Jean Lassalle, député des Pyrénées-Atlantiques. D. R.

Par Hani Abdi L’ancien candidat à la dernière présidentielle français Jean Lassalle, aujourd’hui député des Pyrénées-Atlantiques, a fait une intervention musclée à l’Assemblée française contre l’Algérie. Outre le constat habituel d’un pays en crise, Jean Lassalle a rajouté une couche en allant jusqu’à suggérer qu’après Bouteflika l’Algérie va tomber entre les mains des salafistes. «Il y a lieu de craindre que l’Armée algérienne ne soit plus aujourd’hui seulement animée par les sentiments de l’Armée de libération de Ben Bella et Boumediene. De nombreux observateurs prétendent même qu’elle serait profondément infiltrée par des courants islamistes, d’inspiration notamment salafiste», a affirmé, jeudi, à l’Assemblée française dans une question posée au Premier ministre, Edouard Philippe.

Cet ancien candidat à la dernière présidentielle poursuit en évoquant un accord tacite entre le président Bouteflika et l’armée algérienne selon lequel le pouvoir reviendrait à cette dernière une fois Bouteflika parti. «La victoire du Front islamique du salut le 26 décembre 1991, le coup d’Etat qui s’en est suivi et l’arrivée au pouvoir du président Bouteflika en 1999 auraient donné lieu à un accord au terme duquel le pouvoir reviendra à l’armée à la fin de la présidence de ce dernier», a-t-il assené, présentant ainsi l’Algérie comme un pays au bord du chaos. Il a souligné que «la situation politico-économique de l’Algérie est dans une passe difficile. Nombreux sont les ressortissants qui, par milliers, rejoignent déjà l’Espagne, l’Italie et la France, chez qui une partie des Accords d’Evian s’appliquent encore».

«Si par malheur, l’Algérie, notre sœur, devait tomber entre des mains indélicates, ne pensez-vous pas que les conséquences pourraient être terribles pour elle, ses voisins et la France ? Nous avons déjà eu à connaître les douleurs et les problèmes d’immigration de notre temps, nous qui partageons une si longue histoire avec l’Algérie, qui partageons la même frontière, la Méditerranée», a-t-il soutenu, exprimant ainsi des inquiétudes quant au risque de «voir s’installer un couloir migratoire sans précédent avec le terrible effet de résonance qu’il pourrait déclencher».

Jean Lassalle ne s’est pas limité à ce sombre tableau de l’Algérie. Il a également évoqué la santé du président Bouteflika qu’il a qualifiée de «chancelante». «J’imagine, le Premier ministre, que vous suivez de très près l’évolution de cette grande affaire avec les autorités algériennes. Que pouvez-vous nous en dire ?» a-t-il demandé à Edouard Philippe. L’intervention de Jean Lassalle semble s’inscrire dans ce qui s’apparente à une campagne de certains courants politiques français contre l’Algérie, en la présentant comme un pays qui va connaître de graves troubles qui généreraient une grave crise migratoire.

H. A.

 

Comment (73)

    tout simplement algérien
    9 février 2018 - 15 h 04 min

    ce minable pathétique français devrait mieux s’inquiéter de l’infiltration du sionisme en France.
    la juiverie domine la France..
    contrairement à vous l’Algérie est un pays musulman dirigé par des musulmans, contrairement à vous pays chrétiens dirigés par des juiverie sioniste

    Anonyme
    5 février 2018 - 16 h 27 min

    Exact mais tu sais que tu seras le preumier dans leur liste

    2
    3
    Algérienne
    5 février 2018 - 8 h 37 min

    L’Algérie est-elle un département français pour qu’elle soit un sujet de discussion des députés français??

    10
    4
      Amirouche
      6 février 2018 - 19 h 09 min

      Vous prenez la chose par le mauvais bout………….c’est parceque l’Algérie n’est pas un département francais et ne se conduit pas comme tel,que certaines spheres francaises en font une obsession et un point d’ancrage.
      Le Maroc,par example,Dom-Tom francais par excellence est ménagé outre-mesure et est le point de chute de louanges et encensement.On accuse pas « son chien » de rage!

      6
      2
    Umeri
    4 février 2018 - 19 h 51 min

    Lorsque l’A N P,se donne un mal fou, pour éradiquer ce qui reste des groupes terroristes et que sur le plan politique, nous vivons dans le flou, a cause de l’absence permanente du président, sensé conduire la politique du pays, laissant le terrain libre aux activistes, pour s’ingérer dans de nombreux secteurs, pour freiner toute activité sérieuse, il est tout a fait certain, que nos ennemis, s’immiscent dans nos affaires et tentent de provoquer, l’ impensable dans notre pays. L’année 2019, date de l’échéance présidentielle,attendue, tant a l’intérieur, qu’ a l’extérieur, doit être l’année ou un sursaut patriotique, a travers duquel, l’ Etat Algérien,doit maîtriser tout les leviers de la Souveraineté Nationale, afin de démentir tous les pronostiques de malheur.

    5
    3
    Zaatar
    4 février 2018 - 7 h 35 min

    Que peut il bien venir d’un Berger qui a égaré ses troupeaux? Jean Lassale qui a égaré aussi ses vaches ne trouve plus de lait le matin pour son petit déjeuner. Alors il fume, il fume, il fume…puis vient à l’assemblée sortir ses sornettes dérivant de ses bouffées nocturnes qu’il a eu…

    7
    5
    anonyme
    4 février 2018 - 6 h 56 min

    Je pense que tout est programme et ils choisissent tres bien le moment pour parler. c’est in message aux responsiblex alegerienx a leur tete l’ANP, c’est une facons de leir dire l’apres Boutef c’est nous qui decide. si non, ca sera une propaganda media-politique pour encore affaiblir plus l’Algerie….,…

    7
    4
    Anonyme
    3 février 2018 - 23 h 39 min

    Lasalle ne dérape pa, Lasalle déraille, Lasalle est fou à lier

    11
    4
    Anonyme
    3 février 2018 - 22 h 56 min

    Ce Lassale qui se présente et se fait passer pour un derwiche, pour un homme intègre un tantinet farfelu certes mais tellement humain! voilà qu’il enlève le masque, il est vrai que quant il s’agit de l’Algérie les français deviennent des fous. Comment peut il se permettre d’évoquer l’Algérie dans une assemblée française, c’est quoi cette ingérence, jusqu’à quand ils vont nous coller aux basques? Et lui Jean Lasalle sait ce qui se passe et se passera en Algérie, décidément ils sont tombés dans une profonde démence et entraîné avec les pays voisins pour nous faire la guerre, leurs intentions folles se précisent de plus en plus. C’est quoi ces « grands pays » qui font la guerre par daech interposé, ce daech composé de traitres et de renégats de tous acabits, quelle honte, quel saloperie, quel désonheur!

    18
    3
    Anonyme
    3 février 2018 - 22 h 39 min

    AAA ma connaissance aucun dirigent algérien ne s est ingérer dans l armée française ,,,mais lassale est surement un pied noir ou un OAS nostalgique qui a perdu la notion dub remps

    18
    3
    lol
    3 février 2018 - 21 h 55 min

    La grande taille abusif de son nez à pris tout les neurones qu’il lui restait le pauvre !

    8
    2
    Man7
    3 février 2018 - 21 h 53 min

    Nous demandons que le gouvernement Français nous fasse des plates excuses pour ce mensonge d’intention. Nous attendons….

    3
    2
    Rascasse
    3 février 2018 - 21 h 53 min

    Infiltrée c’est trop dire, je dirais plutôt infestée, on sais très bien que pour durer toute force du mal s’appui sur les islamistes car ils sont limité.

    4
    7
      Anonyme
      5 février 2018 - 10 h 17 min

      On comprends pas très bien ton commentaire Rascasse, t’as l’air d’avoir les mêmes limites

      5
      2
    anonyme
    3 février 2018 - 19 h 19 min

    c’est beau de se bercer d’illusions , mais plus dure sera la chute ou le réveil… à bon entendeur salut & elfahem yefham!

    11
    7
    ARGELINO
    3 février 2018 - 16 h 36 min

    Tiens tiens ce cr… de français est -il dans le secret des dieux pour étre au courant d’un deal post mortem entre Bouteflika et l’ANP pour son éventuel remplacement et que personne à part les interessés n’est étre supposé le savoir

    10
    10
    Ou est ce pseudo gouvernement ALGERIEN !!!!!
    3 février 2018 - 16 h 19 min

    Faut voir qui lui a écrit son texte et qui se cache derriere cet accusation car je doute que cela vienne de ce clown ! En revance pourquoi LE GOUVERNEMENT ALGERIEN NE DEMANDE PAS DES EXCUSES ET RIPOSTER DE DANCTION ??? !!!! Car la silence ????????????SOMMES NOUS REDEVENU UN PAYS DOM TOM ???????????

    19
    7
    amir
    3 février 2018 - 15 h 55 min

    Lassale n’a peur-être pas tord car on sait un Aribi à l’APN et d’autres au Sénat et au FLN, on se dit que tout est possible, lorsque=’on veut se scotcher au koursi coûte que coûte

    15
    27
      Djaz
      3 février 2018 - 22 h 40 min

      Si c’est tout ce que tu as à dire il vaut mieux ne rien dire, tu trouves normal que ces fous de français discutent entre eux de l’Algérie et de ce s’y passe et se passera comme si nous les algériens on n’existait pas et comme si on avait pas laissé un million et demi sur le carreau pour les foutre dehors !

      16
      4

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.