Contribution – «La France nous prépare une seconde guerre d’Algérie ?» (II)

Mac questions
Emmanuel Macron et le maréchal Haftar. D. R.

Par Kaddour Naïmi – Quelques questions que soulèvent certains faits.

Les autorités françaises déclarent lutter contre le terrorisme au sud de l’Algérie. Comment, dès lors, expliquer leur soutien matériel et militaire direct aux terroristes présents en Syrie, présentés par la propagande de l’oligarchie française en «rebelles contre le régime dictatorial de Bachar Al-Assad» ?(3) Devant la victoire de l’armée syrienne contre ces terroristes, comment expliquer les ultimes agressions d’avions et de navires militaires français contre des objectifs syriens ?

Les autorités états-uniennes déclarent lutter contre le terrorisme partout dans le monde. Or, seuls les naïfs et les ignorants ne savent pas que les vrais maîtres, formateurs, organisateurs et soutiens des terroristes se réclamant de l’islam sont la CIA et l’armée états-unienne. Dès lors, peut-on croire que la base militaire états-unienne nigérienne, au sud de l’Algérie, sert réellement à lutter contre le terrorisme ?

Certains évoquent la réouverture de la frontière avec le Maroc en prétextant des motifs de profitable commerce et d’«humanitaire» conjonction de familles. Ne serait-ce pas, en réalité, pour déverser sur le peuple algérien des tonnes de cocaïne ? Rappel historique : les autorités coloniales anglaises avaient établi le criminel commerce de l’opium, avec lequel elles avaient neutralisé une partie consistante du peuple chinois.

Chaque jour, les journaux algériens relatent les traitements que des représentants de l’autorité française font subir à des citoyens algériens, tant au service des visas d’Alger qu’en France. Et le regretté Rachid Taha a laissé un testament où il décrit comment les moyens de (dés)information, gérés par l’oligarchie française, présentent tout ce qui est «arabe», autrement dit algérien(4).

Nous voici revenu au premier point exposé dans ce texte : les harkis de la France coloniale.

Nous avons déjà signalé le langage employé par les personnes qui veulent leur reconnaissance et leur réhabilitation. Le terme «conciliation» n’appartient-il pas au vocabulaire habituel «humanitaire» de la propagande états-unienne, française et anglaise ? Un principe universel de justice affirme, depuis que l’espèce humaine raisonne, qu’un criminel reste un criminel ; tout au plus, s’il reconnaît publiquement son méfait, il peut être l’objet d’une certaine considération. Mais s’il garde le silence sur son acte, alors, il aggrave son crime par son mutisme. Aussi, le plaidoyer en faveur des harkis doit tenir en considération le fait que les harkis doivent commencer par reconnaître publiquement leurs méfaits et demander pardon aux familles de leurs victimes.

Et voici la «mère» des questions, pour employer une fameuse expression. En Algérie, après l’apparition de la minorité religieuse salafiste, puis des indépendantistes du MAK pro-sioniste, est-ce que ces harkis que certains veulent faire revenir en Algérie ne seraient pas, en réalité, une cinquième colonne, encore une fois au service du néo-colonialisme français ? La contribution précédente s’intitulait «Pour en finir avec les harkis» ; celle-ci pourrait avoir comme titre : «Pour recommencer avec les harkis». Dans un commentaire de la contribution précédente, un lecteur nommé «Dupard» me sollicite pour fournir des preuves de dirigeants français demandant à l’Etat algérien la reconnaissance et la réhabilitation des harkis. Les actes de ces dirigeants français parlent mieux que leurs paroles : à savoir leur insistance à remettre sur le tapis des discussions avec les responsables de l’Etat algérien sur l’éventuel retour en Algérie des harkis et même de restituer certains de «leurs» biens. N’est-on pas dans le cas formulé par le dicton populaire français : vouloir le beurre, l’argent du beurre et même plus encore de la fermière ? Et les dirigeants français prennent-ils ceux de l’Algérie pour des Mobutu ?

La «démocratie» de la rapine guerrière

Retournons au titre de cette contribution : «La France nous prépare une deuxième guerre d’Algérie ou quoi ?» Répondons à cette question par d’autres. 1) Une oligarchie, en l’occurrence française, telle qu’elle existe depuis toujours, peut-elle se résoudre à avoir «perdu» l’Algérie et ses richesses et donc devenir une puissance économique tout à fait secondaire, perdant ainsi sa «grandeur» oligarchique ? 2) Si tel était le cas, pourquoi son armée a agressé la Libye puis, à présent, agresse la Syrie ? Rappel : ce dernier pays faisait partie de son «empire» colonial sous forme de «protectorat».

Autre fait. Il est toujours utile de connaître le parcours professionnel et politique du président d’une nation. Veuillez prendre connaissance de celui, convenablement documenté, du président actuel de la France, Emmanuel Macron(5). C’est un «pur» jus de l’oligarchie financière française. Et, pour corser le «jus», il est en liaison de dépendance avec l’oligarchie états-unienne. Nous sommes aux antipodes des présidents Charles de Gaulle ou Jacques Chirac. Après avoir pris connaissance, donc, du profil politique d’Emmanuel Macron, pourrait-on se permettre de croire qu’il ne veut que du bien au peuple algérien, qu’il désire sincèrement l’aider à se développer économiquement, à se doter de son indépendance économique après celle politique ? Est-ce ainsi que ce président «aide» le peuple syrien, avec les missiles de son armée et les forces spéciales sur le terrain, notamment auprès d’une partie des Kurdes ?

Oui, on connaît désormais le moyen propagandiste des oligarchies néocoloniales française, anglaise et états-unienne : leurs actions militaires ne consistent qu’à rendre la «démocratie» aux peuples. Certes, et beaucoup de fois hélas ! les dirigeants de l’Algérie ne se distinguent pas par le respect suffisant des droits démocratiques des citoyens. Mais ce fait n’autorise ni ne justifie des dirigeants néocolonialistes étrangers à jouer cette carte de la démocratie, comme ils l’ont toujours fait, partout, pour tromper les peuples, tant celui du pays agresseur que de celui agressé. Chaque fois que cette oligarchie s’est immiscée dans les affaires internes des peuples, toujours et partout, ce fut pour le malheur de ces peuples et pour le bonheur des «actionnaires» de cette même oligarchie. Encore aujourd’hui, nous le constatons en Afghanistan, en Palestine, en Ukraine, en Syrie et ailleurs.

Deux erreurs à éviter

Revenons à la France. Deux erreurs sont absolument à éviter.

La première : confondre le peuple de France avec l’oligarchie qui le domine, moyennant un conditionnement médiatique, géré par des membres de cette même oligarchie, où la «démocratie» consiste à choisir toutes les quatre ou cinq années entre des politiciens «socialistes» et «libéraux», tous les deux étant, de manière identique, les harkis de la caste financière de France.

Pour éviter de tomber dans cette erreur, rappelons des faits historiques.

Les mêmes généraux ont réprimé les révoltes populaires en France et en Algérie colonisée. Deux exemples significatifs. Dans les années 1840, Cavaignac employa l’armée contre les révoltés algériens résistants à l’occupation coloniale, puis il fit donner la soldatesque contre les ouvriers parisiens en révolte. Dans les années 1950, Massu commanda l’armada colonialiste contre la lutte armée algérienne pour l’indépendance, puis, en 1968, il servit de recours au président De Gaulle qui abandonna l’Elysée suite au plus grand mouvement de révolte sociale connue en France depuis la Commune de Paris de 1871.

C’est dire qu’il faut veiller absolument à ce que les peuples ne soient pas opposés pour faire le jeu des oligarchies qui les dominent. Au contraire, il faut tout accomplir afin que les peuples (autrement dit, les dominés-exploités de toute nation) demeurent solidaires entre eux. Par conséquent, ce n’est pas la «France» qui veut une seconde guerre en Algérie, mais l’oligarchie qui la domine.

Seconde erreur à éviter. Ne pas tomber dans le piège mis en évidence lors du soi-disant «printemps arabe» : que les légitimes revendications démocratiques en Algérie ne soient pas chevauchées, conditionnées, manipulées clandestinement par des services secrets néocoloniaux, en premier lieu français, ni par leurs harkis indigènes, déclarés ou masqués. A ce sujet, notamment, apprendre à lire convenablement les contenus des réseaux sociaux, en les confrontant à des sources fiables de contre-information, disponibles sur Internet. Les trouver demande du temps et des efforts. Sans oublier cette règle fondamentale : que l’esprit, la logique et la raison commandent aux émotions. Ces dernières sont le point faible des peuples, notamment les jeunes.

Seconde guerre ?

Pourquoi cette seconde guerre contre l’Algérie, demanderait-on ? Pour au moins deux motifs.

L’un est vulgairement matériel : remettre la main sur les ressources naturelles de l’Algérie, notamment le pétrole et le gaz, éléments stratégiques de base de toute domination et, accessoirement, reprendre à faire «suer le burnous» des «Indigènes».

L’autre motif est psychique : prendre la revanche sur la défaite subie qui a obligé à reconnaître l’indépendance de l’Algérie. Et, cela, pour l’«honneur» et pour retrouver la «grandeur» de la «France» (entendre des membres de son oligarchie).

Ces deux motifs expliquent l’agression militaire française actuelle en Syrie. Avec l’espoir d’en faire une étape pour une rebelote avec la «chère» et tellement regrettée ex-«province française» d’Algérie. Car les membres de l’oligarchie française sont incapables, par nature de leur raisonnement (et quel que soit son maquillage en instruction universitaire), d’accepter que de «vulgaires fellagas, bédouins, arabes, berbères, analphabètes, bougnouls, bicots, sauvages, barbares» aient pu les chasser de «leur» magnifique Territoire d’outre-Méditerranée.

Au vu des faits objectifs qui caractérisent le comportement des membres de l’oligarchie française, représentée par son Président, et sachant quelle est la nature psychique de toute oligarchie, notamment ex-coloniale, en particulier sa rapacité financière et la démesure de son égo dominateur, il n’y a pas de doute qu’après la Libye et la Syrie, la France [oligarchique] prépare une seconde guerre d’Algérie.

Que l’on fournisse des faits concrets qui invalident raisonnablement cette hypothèse. Nous serions beaucoup à en être heureux, pour les peuples des deux rives de la Méditerranée.

K. N.

(Suite et fin)

[email protected]

(1)Pour en finir avec les harkis de la France coloniale, https://www.algeriepatriotique.com/2018/09/25/contribution-pour-en-finir-avec-les-harkis-de-la-france-coloniale/

(2)https://www.algeriepatriotique.com/2018/09/26/contribution-les-harkis-et-les-algeriens-aucune-conciliation-envisageable/

(3) Laurent Fabius, alors ministre «socialiste», eut l’outrecuidance de déclarer : «Al-Nosra [branche d’Al-Qaïda] fait du bon boulot en Syrie».

(4) https://www.algeriepatriotique.com/2018/09/25/le-dernier-testament-de-rachid-taha-nemigrez-pas-en-france/

(5) Comment faire du neuf avec du vieux : de la Fondation Saint-Simon à Emmanuel Macron, par Thierry Meyssan, http://www.voltairenet.org/article196012.html

Comment (76)

    tergui
    2 octobre 2018 - 18 h 45 min

    a celui qui ne pose pas de nom sur son message . pourquoi vous denigrer l arabe le coran n est t il pas ecrit en langue arabe ? et pourquoi vous dite des monssonge sur l Algerie

    11
    1
    Z0R0
    2 octobre 2018 - 6 h 44 min

    A 35 ans Abdedka el mali ou maroqui comme le nomme la tribu,tenait son discours comme president de l ONU en arabe.A 70 Abdeka Dziri fait son «  » coucou me voila » »a nos tueurs a partir de new york.
    SigneZORO. ..Z.

    11
    3
    tergui
    2 octobre 2018 - 1 h 15 min

    @ celui qui s en fou de la.langue ARABE . 1 c la langue avec la quelle ton createur a parler avec ton arrrrrrriere grand pere ADAM 2 est celle du corant 3 celle avec quoi.ton.Nom.et ecrit sur ta carte nationnale sauf si.tu.n.est.pas Algerien

    12
    6
      riri
      3 octobre 2018 - 14 h 54 min

      Dieu a parlé à Adam en arabe? langue dont la plus ancienne trace remonte à 257 après jesus christ?
      Donc le premier homme sur terre existe pour vous depuis 1768 ans ?
      bon… ce n’est pas vous qui allez demontrer que la terre est ronde ca c’est certain…

      1
      2
    tergui
    2 octobre 2018 - 0 h 47 min

    la photo sur l article prouve que si la france veux faire une guerre contre l Algerie elle va la faire par procuration car il n oserons j amais nous affronter en face . en tout cas peut importe comment il essaye.de destabilisé l Algerie il nous trouverons et sa pourrai destabiliser une grande partie du sud de l europe car on va mettre tous sur la table et la france subira ce que hitler na pas fait meme si elle se considere comme une puissance nucleaire.

    27
    6
      Anonyme
      2 octobre 2018 - 8 h 59 min

      Allah a choisi ses prophètes que parmi les juifs avec à leur tete Abraham et les a parlé avec la mère des langues l’hébreu .Donc tu peux remballer ta langue arabe qui n’est qu’un sous produit de l’araméen et de l’hébreu.

      3
      12
        Anonyme
        2 octobre 2018 - 12 h 38 min

        Te fatigues pas sait pas ce que c’est l’arameen.

        1
        3
    Anonyme
    1 octobre 2018 - 23 h 49 min

    « L’un est vulgairement matériel : remettre la main sur les ressources naturelles de l’Algérie, notamment le pétrole et le gaz, éléments stratégiques de base de toute domination et, accessoirement, reprendre à faire «suer le burnous» des «Indigènes».

    L’autre motif est psychique : prendre la revanche sur la défaite subie qui a obligé à reconnaître l’indépendance de l’Algérie. Et, cela, pour l’«honneur» et pour retrouver la «grandeur» de la «France» (entendre des membres de son oligarchie). »

    Je n’ai rien vu d’aussi primaire et débile depuis longtemps!!
    1- Si l’Algérie refusait de vendre ses hydrocarbures à la France, on aurait compris. Mais là!?
    L’Algérie a des contrats gaziers à long terme avec plusieurs pays méditerranéens donc le 1er point saute de facto. À moins que l’auteur veut faire accroire que la France n’a pas les moyens de payer ses approvisionnements en hydrocarbures et préfère une guerre (qui coûtera inévitablement plus cher) pour s’approprier les richesses algériennes.
    2- Aucun pays ne fait des guerres pour des considérations psychiques. Ce point est du sous-Freud.

    Autre chose: Qui peut croire que la France qui compte au bas mot, 3 millions de citoyens d’origine algérienne peut se permettre impunément de déclencher une guerre contre l’Algérie? Il suffit de voir le nombre de drapeaux algériens exhibés pour tout et n’importe quoi par les algériens de France pour évaluer le degré d’immaturité pour quiconque en France penserait un seul instant vouloir créer un conflit avec l’Algérie.

    10
    4
      Amirouche
      2 octobre 2018 - 18 h 11 min

      Bonjour, la personne qui a écris cette réponse, doit étudier comment les pays occidentaux travaillent sur le long terme pour coloniser et diriger des pays a distance. Ou bien, il faut savoir et connaitre sa limite et aller apprendre des gens qui ont savoir et une expérience. A moins que cette réponse vient de personnes qui travaillent pour la France et semer le doute et la désinformation….
      Pour moi, je n’ai jamais lu un article aussi précis, aussi vrai, et qui relate exactement les vérités cachés des ennemis (France et cie, Harkis, hypocrites, matérialistes, collaborateurs avec les forces occidents, etc.).
      Amirouche
      PhD

        Yiwen
        25 novembre 2018 - 16 h 51 min

        le principe d’une propagande est par définition de précéder l’action armée ou tout autres!
        Ghangis khan était l’un des père de la propagande en matière de nouvelles annoncés sur le territoire ennemie, elle consiste à évaluer la réactivité de la nation visé ! et quelles sont ses recours pour se défendre !

        Pour ce qui de l’Algérie, il faut dire qu’elle a réinventer la guerre asymétrique, ou guerre non conventionnelle, et elle a perfectionné les actions spéciales !!

        et on est venu prendre des conseille pour se libérer des puissances coloniales (demandez aux pays Africains.. .Et bien d’autres)

        l’Algérie fut l’école des révolutionnaires !

        l’Algérie fut et l’est encore une école contre le terrorisme (demandez aux pays qui viennent en Algérie prendre conseilles)

        Et pour finir, je suis Algérien, un enfant de MASCARA, pays d’Emir Abdel Kader et de bien d’autres !

    Abdelrahmane
    1 octobre 2018 - 23 h 42 min

    @ Salam akhi Zoro :  » La ministre des affaires etrangeres de l autriche etait toute fiere et souriante en annoncant qu elle allait tenir son discours en arabe ». çà a du causer un épouvantable haut-le-coeur à nos zamis berberistes.

    13
    9
      Chibl
      1 octobre 2018 - 23 h 56 min

      C’est normal les arabes ne comprennent que l’arabe,qu’est ce qu’ils comprennent a la langue de Goethe.

      3
      9
      ZORO
      2 octobre 2018 - 8 h 21 min

      salem akhi Abderrahmane ,tu me rappelle une tres belle chanson de Ahmed wahbi:
      Jayi tchali, khali khali, mout ya el 3oukli terkbeh 3obra.
      SigneZORO. ..Z….

      7
      1
        ZORO
        2 octobre 2018 - 9 h 09 min

        Dans ce vers de cheikh abdelkader el khaldi ,le mot el 3oukli(العكلي ) est souvent utilise dans la region de mascara ,c est un mot tiré de la langue arabe ,il signifie une personne vile.on retrouve son synonyme (الئيم ) dans le proverbe arabe:
        اذا اكرمت الكريم ملكته و اذا اكرمت الئيم تمردا
        SigneZORO. ..Z…

        8
        1
    Tin-Hinane
    1 octobre 2018 - 23 h 13 min

    Ils ont pris deux sacrées tannées dans notre Sahara ouakila ils cherchent à se prendre une troisième. Je crois que les français devraient lire et relire l’Atlantide de Pierre Benoit, c’est de la fiction mais une fiction instructive et symbolique. En attendant ils nous emmerdent, ils nous empêchent de vivre sereinement eux n’ont plus rien à perdre donc ils peuvent rester agglutinés à nos frontières pendant longtemps encore à se livrer à tous les trafics et exactions ils n’ont pas d’honneur et ça tombe bien parce qu’ils n’ont plus beaucoup d’argent pour mener des guerres. Je salue notre armée qui doit veiller sur nos frontières c’est héroïque.

    9
    7
    Watani Watani
    1 octobre 2018 - 22 h 33 min

    Salam Lkhawa, d’après mon humble opinion, ce n’est pas fafa qui nous fait peur ou son peuple complice avec son oligarchie mais c’est les traîtres de l’intérieur que de Gaulle nous avait préparés, rappellons nous que tonton de Gaulle avait cité qu’après 30 ans d’indépendance de bledna, il y aurait la guerre civile, lisez ce qu’avait écrit son fils philippe dans son livre que son papa avait laissé 1 million de traîtres au sein de l’administration et postes stratégiques, oeufs de sauterelles, comme il les a nommés. la vraie question que cet article devait poser: est-ce que notre peuple est conscient de l’existence de ces oeufs de sauterelles? si oui que doit on faire pour sauver le sang de nos chouhada rahimahom Allah sobhanah?

    11
    5
      Anonyme
      1 octobre 2018 - 23 h 16 min

      Encore cette prétendue main étrangère responsable de tous les malheurs de l’Algérie depuis 1962 ( Trafic de cocaïne et de zetla, parkingueurs assassins, harragas, trafics des urnes, assassinats politiques, kidnappeurs pédophiles, pénurie récurrente d’eau potable, habitats insalubres, corruption généralisée, fuite des devises , Choléra etc…etc..etc..) ..En vérité, l’Etat français est largement plus au courant que le citoyen algérien lambda de ce qui se passe réellement dans notre pays car il a des informateurs algériens bien placés et des opposants politiques algériens auxquels la France offre l’asile politique, l’asile économique et la nationalité. L’Etat Français vend ses informations à ses alliés ( USA, UE, Makhzen ) qui les revendent aux leurs. Plus un pays est corrompu plus il est facile de l’infiltrer. Pour le moment, les pays occidentaux ont nullement intérêt à déstabiliser l’Algérie et la région car ils ne veulent pas voir des milliers d’algériens débarqués sur leurs côtes et des partis islamistes s’emparer du pays. Décidément, la politique de l’autruche a encore de beaux jours dans nos médias. Il n’y a pire aveugle que celui qui ne veut pas voir

      9
      4
    MELLO
    1 octobre 2018 - 20 h 33 min

    Décidément, en lisant certains postes, on comprend pourquoi cette France fauvette et ses alliés puissent avoir l’idée saugrenue de penser à recoloniser notre pays. Il faudrait comprendre par là que l’ennemi est à l’intérieur. Comme ces harkis qui ont trahi leur patrie, ces ennemis internes vantent l’intervention des uns et des autres au niveau international. Mr MAHMOUDI de Algérie patriotique, nous avait ramené ce que KRIM BELKACEM disait de ces Europeens:
    – Que peut on reprocher aux criminels condamnés a juste titre à Nuremberg ? Est ce que, oui ou non, tous les peuples de la terre ont le droit de vivre libres et indépendants ? Est ce que, oui ou non, les principes au nom desquels ont été prononcées les sentences du procès de Nuremberg sont universels et doivent frapper ceux qui les transgressent ?.
    Je termine en citant Kateb Yacine qui disait : j’écris en français, pour dire aux français que je ne suis pas français. A méditer.

    10
    5
      Zaatar
      1 octobre 2018 - 21 h 39 min

      Cher MELLO,
      Juste pour illustrer un peu le topo du problème. En fait il faut voir le réel. Et je donne juste un exemple au travers de la question que tu poses ,: Est ce que oui ou non tous les peuples de la terre ont le droit de vivre libres et indépendants ? La réponse théorique et théoriquement admise par la majorité sur la planète est OUI. Cependant, Et dans la pratique ou bien la réalité réelle. C’est une bonne part sur la planète qui pense NON. Et la majorité d’entre eux auront répondu OUI. Je pense que le problème est clair l’ami.

        MELLO
        2 octobre 2018 - 10 h 31 min

        Merci Zaatar pour cette intervention forte de son contenu. J’adhère, à juste titre,à ce principe d’ingérence par la force, mais…. L’humain est un animal doté d’une cervelle qui reflechit: A t’on le droit de vivre librement et dignement ? Le principe de base est OUI, mais des dérapages ne peuvent être évités. Le devoir de chacun est d’offrir une contenance et une importance à tous ces organes de jugements, à ces tribunaux internationaux à l’effet d’as soir leur présence et leur persistance. Encourager le droit ,c’est éliminer en partie l’injustice.

        2
        3
    Chouadas
    1 octobre 2018 - 19 h 45 min

    Bien vu et bien senti que la france n’a toujours pas digéré sa défaite de 62 et il ne faut pas s’endormir sur nos acquis chèrement gagner avec une Algérie prospère et ouverte sur le monde !!
    les Oligarques ont décider avec l’état Sioniste plus leur maman USA et leur larbin Mimi6 de couper notre pays et se garder la bonne part des richesses car ils sont très jaloux de la réussite des Algériens et notre armée ultra-moderniser avec des armes d’une technologie imparable et redoutables comme nos S300, S600 et avions de chasses avec hélicoptères d’attaque apaches nous en possédons 9 et la nouvelle Frégate construite par nos propre mains va faire fuir nos ennemis comme des mouches sur une bouse de vache !!
    Nos ennemis l’aurons bien chercher car l’Algérie ne c’est jamais mélé des affaires des autres pays alors laisser nous tranquille ou vous allez le regretter !!
    Vive l’ANP, Vive Chouadas, Vive l’Algérie

    5
    7
    Tredouane
    1 octobre 2018 - 18 h 56 min

    Très bonne analyse,mais une analyse peut être fausse,mais attention si elle s’avère juste;à chaque démarche une contre démarche et ainsi va le monde ,et la politique est l’art du possible dit on ,mais par fois peut être rarement elle est aussi l’art de l’impossible,je deviens inintelligible;vive l’ALEGIE LIBRE INDÉPENDANTE ÉTERNELLEMENT………

    6
    2
    ZORO
    1 octobre 2018 - 18 h 13 min

    Qui est harki qui ne l est pas?..
    L Allemand langue de la premiere puissance economique europeenne et de l autriche, n arrive pas a avoir une place a L ONU. Les diplomates de ces pays ont donc le choix entre les 6 langues retenues par l organisation. La ministre des affaires etrangeres de l autriche etait toute fiere et souriante en annoncant qu elle allait tenir son discours en arabe,cette langue qu elle avait etudie a vienne disait elle avant son discours.Autant que notre ministre ( si ce n est plus) elle avait le souci de faire aboutir son message et par la meme ,donner une giffle a l ‘anglais et au Francais .mission accomplie bravo Madame souhaitons a notre pays une ministre de votre trempe.
    SigneZORO. …Z…..

    16
    7
      Anonyme
      1 octobre 2018 - 19 h 20 min

      Ont s ‘en fout de la langue arabe, ca fait partir sur la lune cette langue?

      10
      14
        ZORO
        1 octobre 2018 - 21 h 26 min

        C est sur l elephant libre de chachnok que tu alunira!!
        SIGNE ZORO. …Z….

        8
        8
          Anonyme
          1 octobre 2018 - 21 h 37 min

          Éléphant ou girafe, dans tous les cas ce sera pas avec un chameau.

          6
          10
        ZORO
        1 octobre 2018 - 22 h 07 min

        Dans le coran aucune girafe n est citee seul votre elephant est cité par le mal et notre chameau par le bien
        SigneZORO. …Z…..

        9
        5
          Anonyme
          1 octobre 2018 - 22 h 38 min

          biensure que dans le coran il y a le chameau qui est cité en bien, la preuve même sa pisse est un excellent médicamentant.

          5
          12
      Anonyme
      1 octobre 2018 - 20 h 40 min

      33871 – Nous avons été informés par Houchaim bin Bachir qui dit que : nous avons été informés par Sayar qui a dit : nous avons été informés par al-Faqir que : d’après Jabir bin Abdallah que le prophète a dit : « (((le pillage m’a été rendu licite)))et il n’a jamais été rendu licite à qui que ce soit avant moi ».Moussanaf ibn Abi Chayba De : Ibn Abi Chayba Volume 11 pages 418

      6
      9
        Anonyme
        1 octobre 2018 - 21 h 25 min

        Pas que le pillage,la polygamie,la pédophilie,l’esclavage…etc.

        6
        7
    Les Peuples ?
    1 octobre 2018 - 16 h 59 min

    @Chaque fois que cette oligarchie s’est immiscée dans les affaires internes des peuples, toujours et partout, ce fut pour le malheur de ces peuples et pour le bonheur des «actionnaires» de cette même oligarchie
    ———————————————————————————————————————————————
    A ces peuples là de se donner des membres non pas pour le terrorisme qui tue des innocents mais ne vise que les têtes des vipères : Trop inaccessibles ces têtes ? Fut cela impossible, l’essentiel est qu’il soit dit, aux peuples de ne plus être que des moutons, des victimes passives.

    MOHAMMED BEKADDOUR
    1 octobre 2018 - 16 h 30 min

    La France préparait-elle une seconde guerre d’Algérie ? Avoir peur, se préparer au combat, rire, pleurer ?
    D’abord garder à l’esprit que la guerre a commencé en 1830, le 14 juin. Ensuite voir la réalité que la France de 1830 n’était pas encore ouvertement homosexuelle comme la France de 2018, je vous conseille vivement de prendre connaissance de l’interview accordée par l’ancien président français Giscard d’Estaing à l’homosexuel Frédéric Mitterrand, dans laquelle avec perfidie, lui qui aima Aneymone, de la décadence française, alors quand on parle de décadence à un homosexuel notoire, qui a même été ministre de la culture française, j’aimerai bien savoir ce que pense Azzeddine Mihoubi d’une guerre que préparerait Frédéric Mitterrand !!! La France ferait bien de SE préparer à la montée des mers, à des vents d’une force inédite, et à la malédiction de Sodome et Gomorrhe… Cher Kaddour Naimi, dans tes contributions tu nous donnes souvent des éléments de ton vécu, permets moi de te raconter le sentiment que j’ai eu en France, où je me suis retrouvé malgré moi. A un moment donné, au collège, seul « Arabe » de la classe, je me suis dit : « Est-il possible que ces êtres aient pu dominer les miens 132 ans » ?! Je suis dans la wilaya de Tlemcen, et je commence à « comprendre » : Comment des homos arrivent si aisément à bout de nos pays « Zarabes »… Par contre dans leur for intérieur certains Français ont peur que l’Algérie prépare sa revanche, et cette peur les poursuivra tant qu’ils vivront.

    7
    1
    Felfel Har
    1 octobre 2018 - 15 h 37 min

    J’ai toujours pensé que la guerre d’Algérie était toujours en cours, sous d’autres formes certes, car la France a continué à semer notre chemin vers la paix et le développement d’embûches et d’obstacles et à remonter nos voisins et autres partenaires contre nous. La France est toujours tentée d’intervenir militairement, mais elle doit au préalable s’assurer que les autres puissances (Russie et Chine) y consentiront, ce qui est impossible à concevoir, compte-tenu des intérêts qu’elles ont avec l’Algérie. Il ne lui reste alors que le sabotage économique en s’appuyant notamment sur la bourgeoisie compradore et sur leurs taupes incrustées au sein de certaines institutions de l’État et qui ont placé leurs fonds en France (ce qui est imprudent) et sur les pays limitrophes toujours à l’affût d’un sale coup contre notre pays . Intervenir en Algérie serait plus facile que de s’y maintenir, si l’on juge par les « succès » de Barkhane au Sahel. Et il ne faut pas oublier la contribution que pourrait apporter nos frères expatriés en France, prête à rééditer les exploits de la Fédération de France des années 60.

    33
    3
    Ch'ha
    1 octobre 2018 - 12 h 48 min

    Excellente contribution du brillantissime Mr Kaddour Naïmi.
    Moi, j’ai une position plus tranché sur le peuple français car à mon petit niveau voiture bélier etc lynchage meRdiatique etc…je peux vous assurer que tous les français, et ce quel que soit leur bord politique de l’extrême gauche à l’extrême droite, sont des moutons et des racistes en puissance.
    Je rajoute le Yémen car l’armée française est présente et c’est un pays riche en pétrole et gaz.
    Tout est dit comme dans les précédentes contributions : quelle PERTINENCE, OBJECTIVITÉ ET IMPARTIALITÉ.
    Analyse parfaite.

    11
    12
      Anonyme
      1 octobre 2018 - 13 h 28 min

      Si le Yémen était riche en pétrole et en gaz il ne serait pas dans cette situation, ce n’est pas parce que c’est un désert qu’il y a forcément du gaz et du petrol, le Yémen est riche par son histoire et sa culture pas en pétrole.

      14
      6
        Ch'ha
        1 octobre 2018 - 14 h 00 min

        @Anonyme 13h28
        Ne vous en déplaise le Yémen est riche en pétrole et gaz que pillent entre autre les saoudiens l’entreprise TOTAL…
        On ne fait JAMAIS la guerre à un pays pauvre moins que rien sans richesse économique géostratégique géopolitique.
        Renseignez-vous

        13
        9
          Anonyme
          1 octobre 2018 - 16 h 53 min

          @Ch’ba : Tu as vraiment besoin d’aller te renseigner sur les véritables raisons de la guerre civile au Yémen car à l’évidence toi et anonyme ne savez pas grand chose..GOOGLE, vous connaissez ???..Concernant le Yémen, il faut rappeler que c’est bien le Président Yéménite Sunnite démocratiquement élu par la majorité sunnite du Yémen qui a demandé à l’ONU d’intervenir contre la minorité Houtie chiite ( soutenue militairement et humainement par l’Iran) qui voulait le renverser. C’est l’ONU qui a donné son accord à une coalition d’états arabes sunnites d’intervenir au Yémen..

          4
          4
        Tredouane
        1 octobre 2018 - 18 h 39 min

        Excusez moi ,mais le Yémen est très riche de par ça position géostratégique,nous nous parlons pas du Yémen ici.

        3
        1
      Chibl
      1 octobre 2018 - 14 h 10 min

      Ch’ha
      1 octobre 2018 – 13 h 41 min
      EllAH LA YERHMAHOUM tes 2 dictateurs, Saddam et KADDAFI, le 1er a assassiné notre MAE et le second a toujours été un mauvais voisin, en enfer.

      7
      5
      Selecto
      1 octobre 2018 - 16 h 10 min

      En effet l’Arabie Saoudite occupe le nord du Yémen très riche en pétrole et c’est Total qui l’exploite et partage fifty fifty avec les Saoudiens.

      La France était contre l’occupation de l’Irak par les Américains parce que Total a l’époque pompait gratuitement le pétrole irakien avec la complicité des traitres locaux qui prenait leurs commissions a l’étranger, tout le monde a été bluffé par le discours trompeur de Villepin à l’ONU contre l’intervention américaine en Irak.

      11
    socrate
    1 octobre 2018 - 12 h 01 min

    Il faut aller vous soigner à l’asile psychiatrique ! la France ne prépare aucune deuxième guerre d’Algérie qu’elle n’a pas perdue d’ailleurs. L’Algérie n’a pas besoin de l’ex colonisateur pour s’enfoncer un peu plus chaque année dans les sable mouvants, le régime islamo-arabiste au pouvoir depuis 1962 le fait très bien tout seul. Mais il est dans l’ordre des choses pour une dictature de s’inventer en permanence des ennemis intérieurs et extérieurs

    31
    127
      Ch'ha
      1 octobre 2018 - 12 h 18 min

      @Socrate
      Je réitère vous êtes un pur sioniste et psychiatrique.

      24
      19
        Chibl
        1 octobre 2018 - 12 h 58 min

        Pourquoi tu le traites de sioniste c’est la vérité pourtant ce qu’il dit ?Sais-tu au moins ce que veut dire sioniste?

        24
        12
          Ch'ha
          1 octobre 2018 - 13 h 41 min

          @Chibl
          Voir mes commentaires.
          Faudra m’expliquer où se trouve la démocratie en occident et surtout dans la Libye post-Kadhafi Allah Yaehmou et dans l’Irak post-Saddam Allah Yarhmou.
          Certainement dans le terrorisme sioniste DAECH Al Qaïda et cie les attentats quotidiens les milices armées de tout bord …

          11
          8
          cherif
          1 octobre 2018 - 15 h 06 min

          Galek deuxième guerre d’algerie. peut etre cette fois ca sera contre les harkis car la france se rend compte s’il avait traiter avec les benmhidi elle sera encor la bienvenue en algerie car les gens comme benmhidi ne sont pas des faux c… comme ceux qu’elle choisi pour la destiné de l’algerie pour proteger les interêts des leurs. sauf que un traitre c’est un traitres et un home est un home. moi j’invite la france a revoir ca copie envers le peuple algeriens et travailler en directe avec les braves d’algerie pas les traitres. Y a ni guerre ni …

          5
          2
      Tredouane
      1 octobre 2018 - 18 h 45 min

      La france colonialo-fachiste a vraiment perdu la Guerre d’Algérie et sur tout les fronts.je sais pas si je viens d’inventer un mot lol.

      3
      1
    Lghoul
    1 octobre 2018 - 11 h 42 min

    Comment tous ces charlatans n’ont pas honte ? soudain on a des ennemis ! Et c’est la france ! Cette france qui les soigne, ferme les yeux devant leurs résidences mal acquises et leurs comptes en banque.Il nous faut un ennemi et on l’a trouvé. Tout ce blabla pour soi disant nous faire digèrer bessif un 5ie mandat de quelqu’un qui ne peut même s’adresser au peuple pour quelques secondes . Ce que KN ne réalise pas est que le peuple a une indigestion de couleuvres depuis le viol de la constitution. En d’autres termes, le peuple a avalé des couleuvres mais jamais des crocodiles vivants. a quand le prochain ennemi ? Avant juste le 6ie peut être ? Ould abbas nous fera alors la surprise. Quel cirque ammar et ils n’ont pas honte de montrer leur visage au monde !

    15
    14
      Ch'ha
      1 octobre 2018 - 12 h 31 min

      @Lghoul
      Ayez une vision sur le long terme si tant est que ce soit possible.
      Allez sortir votre baratin au Guide le Colonel Kadhafi Allah Yarhmou Sarkozy ne lui avait-il pas dérouler le méga tapis rouge en France ??!!! Allez sortir votre baratin à Saddam Hussein Allah Yarhmou proche des États-Unis qui pourtant sur demande expresse de Netanyahu a été accusé d’armes de destruction massive tout en notant que le 11/09 est une opération isRaHellienne mossad !!!
      Allez sortir votre baratin au Président LÉGITIME Bachar Al Assad en Syrie.
      Allez sortir votre baratin aux civils libyens irakiens syriens morts ou encore en vie sans oublier le Yémen où l’armée française est présente coalition saoudo-EAU-France en service commandé pour l’entité sioniste les yéménites et Ansarullah et tous les irakiens libyens syriens vous recevront comme il se doit.

      4
      9
        Lghoul
        1 octobre 2018 - 12 h 58 min

        @Ch’ha
        Votre réponse est 100% hors sujet. Tout ce que vous êtes en train de m’expliquer n’est que de la pure diversion si chère au FLN de type affaires depuis 1962. Vous sautez du coq a l’âne, de gaddafi a assad en oubliant que, nous tous (moins les sangsues), en tant qu’algériens nous sommes dans la m… jusqu’au cou. Sachez que les problèmes des arabes sont mon DERNIER soucis comme furent d’ailleurs nos problèmes pour eux entre 1990 et 2000. Pour ce qui est de tes frangins arabes, ce sont eux qui ont creusé leur propre tombe avec leurs propres mains et leur propre argent pour se faire enterrer avec joie. Alors ce n’est point mon probleme et qu’ils se débrouillent. Mon baratin vaut mille fois vos chimères, en fait votre cocaine pour endormir le peuple.
        PS: Etes vous Mme CH par hasard ? J’ai toujours compris que quand quelqu’un joue au plus royaliste que le roi, il faudrait regarder du coté opposé car cette personne a quelque chose a cacher…

        16
        1
    Souk-Ahras
    1 octobre 2018 - 11 h 23 min

    Notre planète terre est constituée de 4 mondes distincts :
    _ le monde occidental, auquel il faut adjoindre l’entité japonaise.
    _ le monde russe.
    _ le monde sinite.
    _ le monde des « autres » dont nous faisons partie.

    Les trois premiers mondes fonctionnent sur la base de mythes archétypaux particuliers de la modernité, – hiérarchisés selon un classement imposé – faits de fables morales et matérielles à tendance hégémonique, et de fantasme universel. En plus de disposer de leur supériorité technologique, économique, militaire, de leur droit de veto abusif, de leur pouvoir de passer outre les recommandations du « machin » inopérant nommé ONU, ils détiennent l’arme terrifiante et ubique dénommée dissuasion.

    Toutes ces armes réunies suscitent chez leurs détenteurs ce fantasme universel qui peut se définir par « l’envie – avoir envie de – destructive ». Ce qui veut dire que ceux qui, à tort ou à raison, mais d’une manière générale à tort, se sentent démunis à un quelconque niveau, sont prêts à s’emparer des richesses convoitées, quitte à détruire ceux qui sont censés les posséder.

    Les sociétés industrialisées et post-industrialisées conquérantes exploitent et déciment d’autres peuplades sans scrupule. Un « droit d’ingérence » abuseur a même été inventé pour ce faire.

    Cependant, comme le note justement l’intervenant Zaatar, la nature humaine est ainsi faite. Ainsi pouvons-nous dire que, à une échelle interpersonnelle et intrapsychique, chaque individu peut convoiter et vouloir déposséder un autre individu, même au prix de le détruire, des biens qu’il possède.

    On aura alors compris que « l’envie destructive » fait ainsi état de son caractère universel, elle se déploie à tous les niveaux, du plus large -planétaire- au plus réduit -individuel-.

    Que reste-t-il au monde des « autres » ?
    Telle est la question que notre éclairé contributeur K.N. devrait piocher.

      Zaatar
      1 octobre 2018 - 12 h 42 min

      @Souk Ahras,

      Merci pour tout ces compléments cher ami, et je te rejoins effectivement pour la question que devrait piocher notre contributeur…

      6
      1
    awrassi
    1 octobre 2018 - 11 h 11 min

    La France ne prépare rien, car elle n’existe pas : ce sont ses Juifs qui dirigent tout, et ils savent que nous les haïssons au plus profonde nous-mêmes depuis l’infâme Isaac Jacob Adolphe Crémieux !

    20
    8
      Ch'ha
      1 octobre 2018 - 12 h 23 min

      @Awrassi
      Ça revient exactement au même République Française de l’État d’Israël la Libye en sait quelque chose et même que trop ! Idem la Syrie sans oublier le Yémen où l’armée française est bel et bien présente.
      Merci pour votre commentaire pertinent.

      8
      5
    Selecto
    1 octobre 2018 - 10 h 24 min

    Cette semaine il y a eu un débat sur une radio dont je ne me rappelle pas le nom sur le sahara algérien, la question était est ce la France devait accepter de négocier le sahara lors des accords d’Evian car en 1830 il ne faisait pas partie de l’Algérie.
    J’ai trouvé cette nouvelle idée tendancieuse dangereuse et pas du tout innocente car qui dit sahara dit pétrole et gaz etc.

    Les seuls voisins fiables sont nos frères Sahraouis les autres, les insectes de l’est et l’ouest les territoires d’outre mer français, ils n’hésiteront pas a nous planter des couteaux dans le dos a la première occasion.

    56
    5
      Moh
      1 octobre 2018 - 11 h 43 min

      En effet l’idée de remettre en question une partie des Accords d’Evian concernant notre sahara germe sérieusement dans les têtes de certains.

      9
      2
      Anonyme
      1 octobre 2018 - 12 h 43 min

      Le Sahara ne faisait pas partie de l’Algérie en 1830? quels immondes menteurs! l’Algérie était telle quelle en 1830, ils s’imaginent quoi qu’on ne connait pas notre histoire et notre géographie, ils sont de plus en plus vils. Aux accords d’Evian ils avaient beaucoup insisté pour garder le Sahara et les algériens ont été inflexibles sur cette question. Ils reviennent là dessus de nouveau, ils sont pathétiques et en plein délire parce qu’ils s’imaginent qu’il suffit qu’ils le veuillent. C’est dingue quand même qu’ils n’aient toujours pas imprimé qu’on les a gagnés. S’ils veulent suivre mon conseil, ce que les fous ne font jamais, ils feraient mieux de rester tranquilles parce que s’ils continuent dans leur folie c’est leur pays qu’ils risquent de perdre, quels tarés!

      56
      5
    Abou Stroff
    1 octobre 2018 - 10 h 09 min

    K. N. remue ciel et terre pour nous obliger à nous focaliser sur l’impact d’une (plus que probable?) force (un ennemi) externe, en l’occurrence fafa, la mère nourricière d’un nombre incalculable de nos augustes dirigeants*, pour expliquer nos « déboires ».
    pourtant, il suffit de lire ce qui suit: « L’œuf qui a reçu une quantité appropriée de chaleur se transforme en poussin, mais la chaleur ne peut transformer une pierre en poussin, car leurs bases sont différentes. » Mao Zé Dong.
    cette sentence magistrale nous indique que la chaleur (la force externe) est totalement impuissante quand les conditions internes (la base) ne sont pas appropriées.
    conclusion imparable: neutralisons les « indigènes » dont les intérêts bien compris coïncident ou sont quasiment identiques avec les intérêts bien compris de la france impérialiste et cette dernière redeviendra ce qu’elle a toujours été, c’est à dire un tigre en papier (n’oublions jamais que fafa n’a jamais gagné une guerre).
    * notons que les algériens lambda lisent ou entendent souvent des nouvelles de leurs augustes dirigeants qui se soignent ou meurent chez fafa.

    56
    5
      Karamazov
      1 octobre 2018 - 10 h 50 min

      Tyen, pour faire plaisir à KN ? Que pour lui.

      Dans son dernier roman:le train d’Erlingen . Sansal évoque l’invasion de notre monde par un envahisseur à la fois supposé et présent dont on ignore tout . Réel et fantasmé à la fois. Il laisse au lecteur le choix de son interprétation.

      Son histoire rappelle ce que tu dis ici : cet envahisseur qui est en les gens et aussi extérieur à eux va-t-il transformer le monde par métamorphose ou par modelage de l’extérieur. Selon le postulat Maotien qu’aucune force physique ne saurait transformer un peuple en ce qu’il n’est pas. Pour lui dans la métamorphose de Kafka : le type n’est pas devenu subitement un cafard : il était à la fois cafard et homme alternativement. Rien ne se perd , rien ne se crée tout se transforme. Ou si tu veux un hommage à ta profonde piété : inna allahou la youghyirou ma bi ennassi hetta youghayirouna ma bi enfoussihim. Fafa a mis çantranta a vouloir toughayirou ma bi anfoussana , çantanta wi. Elle a beau vouloir destructurer notre culture en agissant sur la superstructure sans résultat. Si elle n’est pas arrivée de l’intérieur le pourra t-elle de l’extérieur avec des vœux pieux? Et à l’inverse pourra-t-on modifier notre société en prêtant à d’autres la velléité de le faire ?

      5
      1
        Zaatar
        1 octobre 2018 - 12 h 48 min

        @Karamazov,

        Bien résumé l’ami, et pour le condenser « chasse le naturel et il revient au galop ». On n’echappe pas à sa nature, ça remonte inexorablement à la surface.

        1
        2
          Abou Langi
          1 octobre 2018 - 14 h 45 min

          Vous oubliez , Apophis, le réchauffement climatique, les volcans, les épidémies, les sauterelles, la peste, le choléra, Abou calypse ?

          Ne désespérons pas a Si! Si un nous rate l’autre nous aura!

          Zaatar
          1 octobre 2018 - 15 h 09 min

          Maintenant que j’y pense cher @Abou Langi, Apophis à son passage en 2029, parait il va traverser un trou de serrure gravitationnel, et il pourrait alors percuter la Terre en 2036 à son retour. Ce qui entraînerait des conséquences catastrophiques quel que soit le point d’impact vu la masse et la composition de ce corps. croisons les doigts l’ami.

        Anonyméa
        1 octobre 2018 - 15 h 55 min

        Karamazov, je ne sais pas si j’ai bien saisi ton commentaire, mais oui on peut agir sur une société de l’extérieur et c’est ce qui a été fait. Bien entendu on ne peut complétement changer une société et tant mieux mais on peut la troubler, l’inhiber par l’oppression, la bouleverser et surtout l’aliéner, n’est ce pas ce qu’on nous a fait? et maintenant nous aspirons à reconstituer notre identité d’où nos problèmes existentiels car cela ne se fait pas sans mal et pour revenir à l’article de KN il semblerait que l’ennemi n’a pas été épargné non plus, à en croire ce qu’on lit et ce qu’on entend, c’est même pire pour eux car ils ont été frappé par la démence. Quand au cafard, ma foi Kafka était juif, laissons les histoires des juifs aux juifs et leurs bourreaux, nous avons nos propres problèmes à résoudre.
        PS. Franchement il faut du courage, de la patiente et même de l’abnégation pour se farcir Sansal.

          Karamazov
          1 octobre 2018 - 18 h 35 min

          Mettre en pièce sans reconstruire. Et en cas de reconstruction, on reconstruit à l’identique précédent, pour reprêter le flanc. D’ou le naturel qui revient au galop.

          riri
          3 octobre 2018 - 14 h 55 min

          Einstein était juif, laissé aussi la relativité, les gps de coté lol lol vous irez loin lol lol. Mais en meme temps vous laissez aussi Freud de coté ca se voit LOL

      Tin-Hinane
      1 octobre 2018 - 11 h 03 min

      Comme tu vois Abou stroff notre seul rapport à la france est la maladie et la mort

      55
      2
    Anonymea
    1 octobre 2018 - 9 h 44 min

    J’ai le regret de vous contredire Mr Kaddour Naïmi, en général je suis d’accord avec ce que vous dites mais dans cet article vous dites de ne pas « confondre le peuple de France avec l’oligarchie qui le domine » et bien c’est faux, c’est faux et trompeur. C’est ainsi que les algériens ont été trompés par eux mêmes, je regrette d’avoir à vous dire que le « peuple français » concernant les algériens est exactement comme son oligarchie. Je me souviens étant jeune que des anciens modjahidines dans ma famille et autour de moi me disaient à moi et aux autres jeunes: « nous n’avons pas pris les armes contre le peuple français mais contre le colonialisme » c’est honorable pour les algériens par contre le peuple français lui a bien pris les armes contre le peuple algérien. J’estime que nous avons été trompés par ce discours, cela fait 18 ans que je vis en france et à cause de tous ces beaux discours sur le peuple français j’avoue que je ne m’attendais pas à une telle charge d’hostilité et de haine de leur part, j’évolue pourtant dans les milieux qui « combattent le racisme et cie » tu parles !
    les français comme tous les européens sont des petits vaniteux qui étaient bien heureux d’avoir des colonies (même si eux n’en tiraient aucun profit) ça leur donnait le sentiment d’être supérieurs.
    Monsieur Naïmi jamais la france n’aurait pu exercer une telle tyrannie sur l’Algérie si le peuple français n’avait pas été d’accord, jamais la france n’aurait pu faire une guerre aussi violente aussi meurtrière si les français n’avaient pas été d’accord, l’oligarchie seule n’aurait pas pu commettre tous ces crimes et tous ces méfaits si le peuple français n’avait pas été d’accord. Ils exultaient quand le président Khaddafi est tombé, oui ils exultaient, eux les français d’en bas, pas seulement leur oligarchie.
    Comme cette façon qu’ils ont de faire semblant de croire que les attentats ont été commis par des musulmans, cette façon qu’ils ont de faire semblant de croire que ce qui reste de leur armée est stationnée au Mali contre les terroristes alors qu’il est clair que loin des les combattre elle en fabrique, les entraîne, les armes et les paie pour les utiliser contre nous.
    Que dire de la situation en Syrie où là aussi il est clair qu’ils sont derrière les terroristes contre le peuple syrien. Ils savent pertinemment que leur oligarchie est effectivement en train d’essayer de recoloniser (j’ai du mal à l’énoncer tellement cela me parait saugrenu et grotesque) les pays arabes et ils en sont très heureux, je peux continuer comme ça jusqu’à l’infini, donc bref, ce n’est pas vrai que seule l’oligarchie française est responsable, que seule l’oligarchie française est coupable, contre nous ils sont tous d’accord ils sont tous de mèche, ils sont tous responsables et ils sont tous coupables. Il es certainement possible de trouver ça et là quelque braves gens en france mais ils sont bien peu, trop peu, tellement peu qu’on ne peut pas raisonnablement penser que cette dérisoire petite poignée constitue le peuple de france.

    57
    6
      bibi
      1 octobre 2018 - 20 h 26 min

      mon cher et vieux pays vous avez tout dit et sauf les inconscients disent le contraire

    rty
    1 octobre 2018 - 9 h 44 min

    Les harkis du pouvoir invente encore une pseudo guerre pour rafler des milliards dollars en contrats armements et autres, ils faut les faire dégager il y a urgence mes amis la sa devient très grave

    17
    14
      Anonyme
      1 octobre 2018 - 16 h 32 min

      faux ! il n y a pas de harkis au pouvoir, ce dernier a été et reste entre les mains de la mafia FLNesque ! La faillite et celle de cette organisation violente et totalitaire et ce dès les origines et sa gestion depuis 1962 de l’état algérien a montré que le pire de tout les colons que cette terre a connu est bel bien ce régime pourris.

      1
      65
    Iwen
    1 octobre 2018 - 8 h 52 min

    Y a El-khawa ! taisez-vous, ne dites plus rien, ils vont finir par comprendre qu’on est au courant de leurs plans !

    7
    6
    Zaatar
    1 octobre 2018 - 8 h 15 min

    Très honnêtement je n’ai même pas voulu lire l’article dans son intégralité. La première partie m’aura suffit, et le premier paragraphe de cette deuxième m’a consolidé ce que je pensais. Tout compte fait on revient au dénominateur commun de tout le monde, de tous les être humains. La nature Humaine. On est ainsi fait. Dans l’inéxorable quête du pouvoir, du bien être de sa personne, de la domination des autres, de ses plaisirs…etc, l’être humain est prêt à tout et utilise tout ce qui est en son pouvoir en fonction des circonsrances du moment et de son environnement. La ruse, la traitrise, l’hypocrisie et bien d’autres chose encore font partie de son arsenal en plus de sa puissance si celle ci se verifie sur le moment. l’être humain n’hésitera pas à l’exhiber pour montrer sa supérioté et imposer son idée, sa parole, ses actes. Cette façon de faire, autant elle est valable à l’echelle de l’être humain lui même, qu’elle l’est aussi à l’echelle de la société, de peuples et des civilisations entières. Revisitez l’histoire de l’humanité et le constat est sans appel. Les guerres meurtrières, les complots et tout ce qui a fait l’histoire de l’humanité sont inscrites et nous rappellent le véritable visage de la nature humaine. Si on revient aux actualités d’uajourd’hui, on retrouve les mêmes scenarii. Des compétitions en tout genre, dans des objectifs identiques comme cités plus haut. On retrouve également les mêmes artifices, des parties ou factions en « querelles », des dominants et des dominés, des puissants et des faibles où le puissant impose son dictat et le faible crie à l’injustice, mais s’il y a renversement de situation et le faible devient puissant et le puissant faible, ce dernier criera alors à l’injustice de la même façon. On se raisonnera dans l’enveloppe globale lorsqu’il y aura effectivement les premiers signes qui signifierons les prémices de l’extinction de l’humanité. peut être que l’être humain se raisonnera (ses gènes devront changer cependant), s’il n’est pas trop tard.

    13
    6
    Anonyme
    1 octobre 2018 - 8 h 06 min

    Le régime en place, le pire de tous les colonialistes, qui a mis sur pied un ministère des voraces qui ne produit rien mais rafle le 3 ème bdget de l’état en ruminant la guerre d’Algérie encore et encore, ce régime là ne peut plus tromper personne ! La menace extérieure ? la pire est dans la maison.

    31
    64
      Anonyme
      1 octobre 2018 - 9 h 09 min

      Bravo anonyme. Tu as dit ce que tout le monde pense… c le budget de l oisiveté epicitou.

      7
      63
      Djaffar
      1 octobre 2018 - 10 h 11 min

      Le pouvoir algérien actuel se venge du peuple et principalement des veuves de chouhada et leurs enfants car les patriotes sont en majorité des enfants de chouhada ou des authentiques fils d’anciens moudjahidine.
      Les harkis et les naturalisés sont au pouvoir.
      Une O.S. comme en 1954 s’impose.

      10
      62
        Anonyme
        1 octobre 2018 - 15 h 29 min

        le faillitaire c’est bel et bien le régime du FLN et quand je dis le régime ça veut dire le FLN authentique ! l’imposture authentique totalitaire violente et sanguinaire.

        1
        64
          Djaffar
          1 octobre 2018 - 22 h 21 min

          Seuls les descendants des harkis ou les naturalisés comme toi peuvent avoir ce raisonnement au sujet du FLN historique qui était le peuple, pas votre FLN d’aujourd’hui.

          16
          62

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.