Le Canada lance un programme pour recruter 40 000 Algériens en trois ans

Trudeau trois ans
Justin Trudeau, Premier ministre canadien. D. R.

Par R. Mahmoudi – Le gouvernement candien vient d’annoncer, dans le cadre de l’émigration, la création de 40 000 postes à pourvoir pour les Algériens pendant trois ans, de 2019 à 2021. Un programme qui vise à répondre aux besoins de ce pays en matière de travailleurs et d’experts dans divers secteurs, les Canadiens étant peu disposés à exercer certaines professions en raison du vieillissement de leur société.

Cette annonce fait suite à la décision prise par le gouvernement canadien d’abolir le système de loterie pour les parents ou grands-parents étrangers souhaitant rejoindre leurs enfants immigrants dans ce pays. Ce système appliqué lors de la modification du système de regroupement familial en 2017 a suscité le mécontentement de nombreuses familles dont les enfants ou les parents sont établis au Canada. Il a été aboli dans le but de réformer et de «rendre le processus de sélection plus transparent» et d’«aider les familles à vivre, travailler et prospérer ensemble au Canada», comme l’a justifié le gouvernement de Justin Trudeau.

A noter que le Canada cible les immigrants francophones, notamment des pays comme l’Algérie, afin de maintenir l’équilibre démographique entre la population francophone et son homologue anglophone.

Le Canada rivalise avec les pays d’Europe, notamment la France, pour attirer les compétences et cerveaux algériens. Alors que, traditionnellement, les médecins et plus généralement les personnels du corps médical algériens sont attirés par la France, pour des raisons de proximité et d’adaptation.

L’Association des praticiens de la santé publique en Algérie a recensé la présence de plus de 10 000 médecins en Europe. Aujourd’hui, plus de 3 000 médecins algériens exercent et vivent en Amérique du Nord, et notamment au Canada.

R. M.

Comment (106)

    Anonyme
    5 novembre 2018 - 19 h 40 min

    C’est une bonne nouvelle …

    1
    4
    Anonyme
    5 novembre 2018 - 3 h 15 min

    Le Canada cherche des Préposés bénéficiaires bourrés de diplômes.
    Préposés bénéficiaires consiste à s’occuper des vieux.
    Pour le moment les marocains dominent le créneau femmes et hommes de ménage.

    7
    1
    الهوارية..في فرنسا
    5 novembre 2018 - 2 h 30 min

    Pourquoi? le Canada cherche des cadres algériens car Montréal va demander son autonomie territoriale dans peu de temps, le Québec aussi et les Usa veulent envahir la Province francophone québecoise pour siphonner les ressources en Eau et déporter ses immigrants au Canada pour s’en débarrasser, d’après ce que m’a dit un taxieur Libanais qui m’a transporter à l’aéroport à Eliott Trudeau le papa de Justin
    Les Canadiens n’en veulent plus des français de souche, d’ailleurs les journalistes français et canadiens se sont insultés en Direct dans des émissions d’informations. Parce que le peuple canadien en a marre des français qui viennent acheter des maisons, belles demeures en font des Airbnb ce qui obligent certains canadiens à déménager dans les provinces anglophones ou aux USA.
    C’est pour cela que le gouvernement cherche a combler le vide de population et fait appel aux algériens qui parlent français couramment contrairement aux marocains arabophones qui envahissent le Canada par le biais du parrainage. familiale. ..

    5
    8
    Hamid
    5 novembre 2018 - 0 h 51 min

    Attention please, I’ve always commented in English .I’ve noticed that I share the same name , Hamid, with another commentator , who writes in French .Basically I’m trying to remove confusion in terms of points of view not getting mixed up.Take care , and tahia ElDzair as always !

    3
    3
    Moussa
    4 novembre 2018 - 22 h 31 min

    Je ne crois en cette article il le publie uniquement pour nous attirer sur le site. Croyez-vous qu’il n’y a pas mieux que nos algéries dans le monde, qui va essayer de nos faire venir dans son pays puis que la plupart ont vécu de mauvaises expériences avec nos compatriotes qui vivent chez eux, d’ailleurs ils nous compliquent tous les procédures de demandes de visa sans compter les refus

    11
    4
    Une équation du millénaire
    4 novembre 2018 - 22 h 22 min

    Le vieillissement de la population au Canada, entre autres, a cours simultanément fi El Jazaïr à un phénomène, peut-être uniquement algérien, trop de vieilles filles et de vieux garçons, voici survenue une cause d’unité, vieux tous aspects confondus unissez-vous, c’est une certaine équation inédite, qui a sa solution comme toutes les équations, sauf qu’aucun de « nos » ministres n’en a compétence, le pétrole et le gaz anesthésient les neurones !!! Une Canadienne Un Algérien, tout simplement !

    3
    1
    De nos montagnes s'élève la voix des libres !
    4 novembre 2018 - 22 h 13 min

    Voici la solution : Ni le Canada,ni amar bouzouar, ni moins la france !
    Mine djibalina tala3a saout el ahrar younadina li ilstiklal !
    A bon entendeur, salut !

    34
    6
    anonyme
    4 novembre 2018 - 21 h 31 min

    A cette cadence il ne restera que les tiba, haddad , ould abbes et autres parvenu

    45
    2
    UMERI
    4 novembre 2018 - 21 h 29 min

    Tous les pays occidentaux, dont la France et le Canada, cherchent a encourager l’exode des algériens, vers leur s pays et notamment l’émigration choisie.Moi même, j’ai reçu un courrier dans ma boite postale, pour aller au Canada. Je leurs ai répondu  » Messieurs, selon nos compatriotes, qui ont l’occasion de visiter votre pays, ils n’ont dit que du bien de votre pays, mais, si vous aimez le notre, venez investir chez nous et arrêter de faire fuir nos cadres,merci » ces pays, visent non pas les personnes adultes, mais leurs enfants, qui ne reviendront jamais en Algérie, mais repeupler le Canada, qui a grandement besoin.Voila la triste situation de notre pays et des africains en général, incapables de prendre les choses en main. khlat aalina

    18
    2
    Bouzorane
    4 novembre 2018 - 20 h 27 min

    Ceux qui sont tentés par le Canada devraient lire : « La Méditerranée sur les rives du Saint-Laurent. Une histoire des Algériens au Canada » de Marion Camarasa-Bellaube.
    Un livre qui ne reflète pas forcément la réalité mais permet d’avoir une première idée sur ce qui attend les Algériens au canada.

    9
    1
    الهوارية..في فرنسا
    4 novembre 2018 - 19 h 40 min

    Ça fait moins de 15 jours que je suis de retour du Canada, j’ai passé de bons moments à me promener et visiter les villes et villages dans le Grand Montréal, un jour j’ai eu mal aux dents, on m’a exigé 400 $ pour arracher une dent à une touriste sans assurance santé, en France, on arrache une dent 47€, en Algérie j’ai soigné une dent dans une clinique dentaire de la Casoran gratuitement ( Merci l’Algérie !!!!!!!!!!!!).
    Au Canada, ils adorent l’Argent et les Taxes qui tuent les immigrants et les touristes…

    30
    8
      Anonyme
      4 novembre 2018 - 20 h 03 min

      Encore cette mythomane .

      8
      20
        Anonyme
        4 novembre 2018 - 21 h 32 min

        Encore un qui passe par le dénigrement des autres. Faut se faire soigner…

        13
        4
    Anonyme
    4 novembre 2018 - 19 h 33 min

    Les livres de la magie noire se vendent au Salon du livre Algérien. 2018.
    L’Algérie a besoin des charlatans.

    35
    10
      Bouzorane
      4 novembre 2018 - 20 h 37 min

      Nous avons le malheur d’avoir à nos frontières ouest le plus grand fief de la magie noire.
      Le maroc est le pays au monde qui compte le plus grand nombre de sorciers et d’adeptes du vaudou.
      Dieu nous préserve de cette peuplade maléfique. Amine!

      30
      3
        Anonyme
        5 novembre 2018 - 2 h 59 min

        Qu’on se le dise: en cas d’ouverture des frontières, c’est aussi un tsunami de sorciers et de sorcières qui déferlera sur l’Algérie, un marché à prendre. Professionnels de la magie noire ou adeptes-chasseuses de maris, croyez moi ils ne nous rateront pas. Regardez en France tous ces marabouts, et tous ces malheurs dans les familles.

        6
        2
          Anonyme
          5 novembre 2018 - 20 h 45 min

          L’Algérie a des cliniques de roqia ,Bellahmar brasse de l’argent à la pelle, mieux qu’un professeur en médecine et un ingénieur en physique nucléaire réunis . « voir la paille dans l’œil du voisin et ne pas voir la poutre dans le sien »

          5
          2
    Anonyme
    4 novembre 2018 - 19 h 29 min

    Une réalité Amère.

    Le Canada prend beaucoup plus les Kabyles. Donnez nous les chiffres.

    29
    12
    Anonyme
    4 novembre 2018 - 18 h 58 min

    La solution est que les (…) qui gèrent le pays partent et laissent la relève aux patriotes.

    27
    2
      Anonyme
      4 novembre 2018 - 19 h 14 min

      Ils ont peur du patriotisme du coup ils :
      – attaquent la diaspora
      – pousse les algériens à l’exode
      – appellent les colons d’hier pour faire des affaires en Afrique
      – tardent à faire rapatrier les cranes des algériens gardés avec barbarisme supplémentaire dans des boites de cartons dans un musée
      – sanctionnent les patriotes.

      27
      3
    Ali8
    4 novembre 2018 - 18 h 48 min

    C’est de la propagande et de l’intox;si demain les pays Européens ouvriront leur frontières;ils ne resteraient pas grande monde en Algérie; a part les dirigeants et adhérents du FLN et le RND.ainsi ceux de djaballah et Amar ghoul.nous avons le plus beau pays ou monde;le plus vaste et le plus riche;sauf qu’il est confisqué par une bande de hors la loi; de corrompus;et de traitres

    24
    7
      Anonyme9
      4 novembre 2018 - 20 h 52 min

      L’Algérie sera remplie de subsahariens qui vont la déchirer en milles morceaux en un laps de temps, le plan maléfique pour détruire les algériens s’applique de plusieurs manière l’invasion par ces subsahariens et la fuite d’une certaine catégorie d’algériens.

      18
      1
    Anonyme
    4 novembre 2018 - 18 h 17 min

    Le canada est un cimetière pour les diplômés Algériens
    Le consulat de Montréal doit avoir les statistiques, s’ils font leur travail à fond.

    26
    3
    Anonyme
    4 novembre 2018 - 18 h 08 min

    Bientôt en Algérie il ne restera que des imams et des mosquées et deux ministères ,le ministère des moudjahidines et des affaires religieuses.

    29
    9
      Anonyme
      4 novembre 2018 - 22 h 30 min

      T’inquiète pas, il n’y aura rien de cela! Cependant ces deux ministères inutiles doivent disparaître à terme!

      3
      1
      Anonyme
      4 novembre 2018 - 22 h 56 min

      hhhhhh… meilleure prévision socio-économique au monde, lol

      3
      1
    Anonyme
    4 novembre 2018 - 17 h 51 min

    Le Ministre de l’enseignement supérieur, et de « la recherche scientifique » doit répondre
    A cette exode de cadres scientifiques, et techniques, une véritable hémorragie pour l’Algérie (brain drain)
    Le secteur de l’enseignement supérieur, et de la recherche scientifique doit etre assaini, réformé
    Et restructuré radicalement, et totalement, avec un courage politique de voir les problèmes sans fuites
    La démagogie, l’opportunisme affairiste, le populisme, la fuite en avant ne payent plus
    Les monstres budgets destinés à la bouffe, aux transports, et à l’entretien des cités
    (dont les véritables bénéficiaires sont de barons, et de bonnets corrupteurs privés à niveaux bas, ?!…)
    Doivent etre réduits, et réorientés vers les formations, et la recherche de qualité, et de haut niveau,
    Et à l’insertion professionnelle (contrats, stages, projets,…..)
    La « démocratisation de l’enseignement supérieur » en Algérie a fait faillite, favorisante le nombre
    Pour des raisons politiques électorales, démagogiques, et populistes
    Avec la quantité , et le pléthore des étudiants dans des amphis surchargés, au détriment de la qualité
    Les P.M.E doivent s’ouvrir, et s’intégrer avec l’enseignement supérieur, et la recherche scientifique

    22
    1
    Zaktof dianna
    4 novembre 2018 - 17 h 36 min

    Le Canada n est pas l Eldorado pour les diplômés Algériens c est plutôt un grand mensonge.les emplois disponibles laissent à désirer et le loyer pour y habiter frôle les 50% du salaire.la discrimination est au grand jour et la vie est très chère.au Canada, vu son climat, on ne vit que 06 mois à l année et les taxes sont énormes, les prix de l internet et du mobile sont les plus chers au monde et toutes les économies faites en 2 ans seront prises par les compagnies aériennes surtout pour les familles.en résumé,il faut bien réfléchir et avoir la bonne information avant de s engager.ceci dit,chacun est libre de ses mouvements.

    76
    3
      Ch'ha
      4 novembre 2018 - 18 h 36 min

      @Zaktof Dianna
      En France, les médecins algériens malgré leur compétence et expertise sont traités comme « mot de cambronne » leur diplôme pas reconnu, payé à coups de lance-pierre (FFI faisant fonction d’interne donc comme un ÉTUDIANT) et même lorsqu’ils réussissent avec brio le concours pour médecins étrangers….encore faut-il que l’État français leur octroie leur statut et salaire légitimes.
      En d’autres termes des indigènes pourtant HYPER appréciés des patients et certains médecins hommes collègues non racistes mais rares….très rares.
      Les USA et Amérique Nord sont à la pointe en matière de recherches scientifiques médicales.
      Toutes les publications scientifiques sont en ANGLAIS donc misez sur l’ANGLAIS très tôt.
      Dans l’idéal pas de fuite de cerveaux mais développer des partenariats universitaires entreprises laboratoires pharmaceutiques etc…avec l’Amérique du Nord.
      Un protocole de recherche clinique internationale passera toujours par les USA.
      Même en France tout est en anglais bases de donnée procédures SOP (standard operating procedure)…
      Juste pour info les hivers au Canada sobt de vrais hivers mais les étés chauds avec canicule même.
      Hiver canadien décembre à février/mars.
      Le Canada est loin d’être un pays raciste et la population notamment Montréal a un sens du civisme très développé.
      Nombreux médecins algériens parlent du fameux plafond de verre qui fait qu’ils se sont expatriés aux USA où ils ont reçu un accueil à hauteur de leur compétence.
      Développer les partenariats échanges universitaires avec l’Amérique du Nord plus que la fuite des cerveaux.

      17
      9
        Zaktof dianna
        4 novembre 2018 - 19 h 43 min

        Ch’ha , entièrement d accord avec toi concernant le partenariat

        8
        3
      Ch'ha
      4 novembre 2018 - 18 h 40 min

      PS : également des médecins français (…) d’origine algérienne qui s’expatrient aux USA/ Canada… notamment.

      7
      4
    Rachid Tazoulti
    4 novembre 2018 - 16 h 22 min

    Pas de précipitation, ça sent l’arnaque.

    40.000 Algériens en 3 ans soit environ 13000 par an.
    Trois axes de réflexion :
    1) Ni le Québec ni Le Canada ne disposent des moyens adéquats en Algérie (Ambassade) et par Internet pour réaliser le travail de filtrage.
    2) Ni le Québec ni le Canada n’ont les moyens d’accueillir 13.000 Algériens soit environ 1000 personnes par mois… les services de l’Immigration sont saturés et ne peuvent faire le travail avec les performances nécessaires. S’ils doivent aller dans les provinces anglophones, le Canada n’a pas les moyens pour les former en Anglais.
    3) Les Algériens qui seront sélectionnés devront être qualifiés avec des diplômes universitaires qui ne sont pas reconnus au Canada et notamment au Québec.

    Mais, il est bien entendu que le rêve fait parfois partie du cauchemar des Algériens

    26
    2
      Anonyme
      4 novembre 2018 - 17 h 02 min

      mois je dis qu’il n’y a rien a faire en algerie. tout est foutu. si on vous donne la chance alors il faut partir au canada ou a n’importe autre pays. cependant, le canada c’est du serieux, et il faut travailler dur pour reussir. mon conseil, une fois la bas il faut apprendre l’anglais et enfin s’etablir du cote anglais.

      10
      46
        Hamid
        4 novembre 2018 - 17 h 30 min

        Vas-y toi le marocain, ça évitera à vos femmes de faire les mulets et tu peux même contribuer à la fortune de ton dieu monarque.

        24
        12
          Anonyme
          4 novembre 2018 - 18 h 46 min

          Pourquoi dois-je être marocain pour dire la vérité sur ce qui passe en algerie? Je suis algerien et ma femme est algerienne. Mon pays, l’algerie est gouvernée par des analphabètes. Nos chefs d’entreprises sont des illettrés. On méprise les universitaires and les compétences. Un vendeur d’oranges gagne plus qu’un ingénieur ou un médecin. La hogra est partout. Le racisme et le régionalisme sont partout. Notre économie se base sur l’exportation des hydrocarbures. Après l’université, il ya aucune débouché. Nos jeunes n’ont pas d’avenir. Les jeunes ne peuvent pas se marier faute de logements. Les gens ont recoure a la corruption et la chippa pour survivre. La couverture médicale n’existe pas. etc etc…

          18
          7
          Hamid
          4 novembre 2018 - 19 h 59 min

          @ Anonyme
          4 novembre 2018 – 18 h 46 min
          La fuite n’a jamais été une solution, mais prolonger la situation.
          Vous nous parlez des conditions de vies comme si on ne sait pas comment ça se passe chez nous, d’abord laissez-moi vous dire que depuis toutes notre histoire, on n’a jamais vécu comme on le souhaiterait, d’autre part, la plus part des pays sur la planète sont a peu près comme notre pays, ou la vie est difficile, il n’y a que les pays qui font partis des G8, c’est à dire les pays industrialisés depuis plus de deux siècles ou leurs habitants vivent confortablement relativement au reste de la population mondiale.
          Entre nous, que faites- vous pour notre pays pour améliorer la situation autre qu’inviter les gens à partir?

          12
          6
        Anonyme
        4 novembre 2018 - 17 h 38 min

        L’Algérie a, avec l’aide de Dieu, un grand avenir devant elle car ses enfants prennent conscience de ce qu’elle a enduré. Seuls des algériens conscients de leur Histoire pourront changer les choses et nous sommes de plus en plus nombreux, restez dans votre pessimisme c’est plus confortable pour vous.

        11
        4
          Anonyme
          4 novembre 2018 - 19 h 22 min

          « avec l’aide de Dieu » cette aide sous quelle forme en dollar ou en denrées alimentaires ?

          4
          8
          Anonyme
          4 novembre 2018 - 19 h 39 min

          L’aide c’est de nous donner les moyens à être conscients et à être déterminés. Désolé de vous décevoir, il n’y a pas de gâteaux gratuits, il faut faire des efforts. On est vivant c’est déjà beaucoup, le reste c’est à nous de le faire. Votre vision de Dieu est de l’ordre de la magie.

          10
          1
    Anonyme
    4 novembre 2018 - 16 h 20 min

    Ouyahia vend les diplômés algériens. Ouyahia veut rapatrier les harkis et leurs enfants.
    Où va l’Algérie, où est l’ANP garante de la sécurité des Algériens.

    30
    4
      Anonyme
      4 novembre 2018 - 17 h 34 min

      C’est la question qu’on se pose : tout un cirque récemment sur les harkis et les pieds-noirs et dans le même temps un appel à pousser les algériens vers l’exil (qui sera souvent définitif).

      On se demande presque si on ne veut pas vider l’Algérie de ses enfants pour qu’elle ne soit plus une nation singulière qui refuse de suivre comme un toutou. Tout ceci est très étrange en effet.

      Sans compter en début d’année (janvier ou février 2018) tout le tintouin d’Ouyahia contre la diaspora et son autre tintouin (juin ou juillet 2018) pour passer par les pieds-noirs pour rentrer dans le marché africain.

      Note :

      les Pieds-noirs qui avaient 20 en 1962 ont aujourd’hui 76 ans…

      De qui prépare-t-on le retour avec toute cette soudaine actualité autour des harkis et des pieds-noirs ?
      Les Harkis ou les pieds-noirs sont nommés mais il y en a-t-il d’autres qu’on ne nommerait pas ?

      Sektin, sektin mais un temps seulement.

      26
      2
        Anonyme
        4 novembre 2018 - 17 h 50 min

        Vraiment bien vu, ya3tek saha !

        7
        1
    Anonyme
    4 novembre 2018 - 15 h 26 min

    Si la grande mosquée était un grand centre des nouvelles technologies toutes spécialité confondues, les 40 000 Algériens auraient trouvé un JOB chez eux.

    41
    2
      Anonyme
      4 novembre 2018 - 17 h 08 min

      Mais le canada cherche des femmes et des hommes pour faire le ménage.
      C’est la réalité

      21
      4
        Anonyme
        4 novembre 2018 - 18 h 57 min

        Des femmes et hommes de ménage ayant fait une carrière académique chez eux.
        Un ex Prof. Algérien travaille à la caisse. Un pharmacien aussi

        19
        1
        Anonyme
        5 novembre 2018 - 2 h 53 min

        « Mais le canada cherche des femmes et des hommes pour faire le ménage.
        C’est la réalité »

        Pour s’occuper de leurs vieux dans les hospices, même avec un diplôme d’ingénieure ou de médecin.
        Pour travailler gratos à titre de bénévole indéfiniment tout en refaisant ses études, c’est un de leur truc pour exploiter les nouveaux arrivants.
        Pour peupler leur pays avec les enfants des nouveaux débarqués, les parents primo-arrivants ils peuvent crever à faire le taxi ou le boucher, s’ils trouvent du boulot.
        Pour payer des taxes sur tout, il n’y a que de ça.
        Pour fournir leurs femelles en étalons qui seront jetés après usage, sachant que le Canada accorde absolument tous les droits à la mère et épouse et aucun au père et mari.
        Pour attendre six mois un rendez-vous chez le médecin et payer une fortune chaque acte médical.

        Ce que font les Canadiens sur notre pays en pompant nos cerveaux pour en faire des valets-machines à voter indépendantiste est criminel. Ils ne devraient pas avoir le droit de venir racoler chez nous. Je ne comprends pas qu’on les laisse faire, à ce rythme il n’y aura même plus de renouvellement de nos cerveaux, vu qu’ils seront tous partis se reproduire ailleurs.

        20
    Djeha Dz
    4 novembre 2018 - 14 h 34 min

    Si on va chez les autres, c’est parce qu’on n’est pas heureux chez soi. On ne vit qu’une fois, chacun fait ce qu’il veut de sa vie. Plutôt que de prendre un rafiot pour rejoindre clandestinement les cotes espagnoles ou la Sicile, plutôt le Canada. Je suis sûr que 99 % de ceux qui partent adorent l’Algérie.

    Et ne jamais oublier que lorsqu’on quitte l’Algérie, l’Algérie ne vous quitte pas.

    32
    5
      Hamid
      4 novembre 2018 - 18 h 13 min

      @ Djeha Dz
      4 novembre 2018 – 14 h 34 min
      Je crois que vous vous trompez, non, quand on quitte quelque chose, c’est qu’on n’aime pas, on a aimé pour soi et une fois que ça ne répond pas à nos exigences, c’est pour pour la poubelle.
      Je vais essayer de donner une autre exemple,
      il y a des couples qui se marient pour le meilleur (ou le pire) du monde, jusqu’à là tout va bien et tout est neuf avec tous ses délices de la vie à deux.
      Arrive parfois ce que l’on peut appeler des accidents de la vie, supposons que l’un des époux est atteint d’une quelconque maladie et pour aggraver la situation,elle est incurable sans pour autant quel soit contagieuse, et bien pour celui qui aime réellement, il reste quel qu’en soit les événements, d’autres disparaissent dans la nature au moindre petit bouton qui apparaît.

      6
      4
        Les raisons de la harga
        5 novembre 2018 - 11 h 24 min

        …«Pour la jeunesse, les raisons sont claires.»
        L’enquête menée démontre, selon lui, la présence d’une importante proportion de jeunes confrontés à des problèmes de justice. «Ce sont des personnes qui ont des déboires avec les instances judiciaires et qui ne trouvent que la fuite comme solution. Ceux-là sont nombreux, et il faut dire qu’on peut également retrouver ces cas parmi les adultes.»
        La seconde catégorie concerne les «jeunes en échec scolaire et ceux ayant également échoué dans toutes les autres voies d’insertion sociale, stages…» A ceux-là s’est jointe (ces dernières années) une nouvelle catégorie, celle des diplômés qui estiment n’avoir aucun avenir en Algérie. «Ceux-là considèrent que le diplôme obtenu ne leur servira à rien compte tenu de l’offre et de la demande existants dans le pays, et prennent eux aussi la route de l’aventure dans l’espoir d’une situation meilleure.»

    Nadjma
    4 novembre 2018 - 14 h 33 min

    Si le Canada a besoin de francophones je ne comprends pas pourquoi ils ne font pas appel à leur famille directe la France. Les français diplômés au chômage il y en en pagaille, pourquoi le Canada ne les invite pas eux. Je pense que ce n’est qu’une manœuvre qui veut insinuer que les algériens sont tellement misérables et malheureux dans leur pays que leur seul espoir dans la vie est celui d’émigrer. Que celui qui veut émigrer au Canada ou ailleurs émigre, les algériens sont libres de faire ce qu’ils veulent, ils sont libres de suivre tous les mirages que l’on agite sous leurs nez. Pour moi c’est un coup des français, la France a mobilisé toute son armada contre l’Algérie, la mission du Canada pour venir en aide à ses oncles les français, c’est l’émigration. Des algériens émigrent au Canada parce qu’en Algérie tout va mal. C’est un truc connu mais c’est un truc qui marche. L’émigration, dans les deux sens, fait partie de leur panoplie de guerre. Après l’invasion africaine, l’émigration algérienne.

    14
    11
      Anonyme
      4 novembre 2018 - 14 h 59 min

      « veut insinuer que les algériens sont tellement misérables et malheureux dans leur pays » Pourquoi ils ne le sont pas ? Tu vis en France ou au Canada c’est sûr !

      8
      8
        Nadjma
        4 novembre 2018 - 15 h 50 min

        Alors vas au canadza où je te souhaite beaucoup de bonheur

        6
        2
      Anonyme
      4 novembre 2018 - 15 h 35 min

      Je te donne une information crédible.
      Les français ne veulent pas du Québec. Ils viennent et puis il quittent après quelques mois, même après quelques jours.
      Les Français trouvent que le Québec est toujours à l’âge de pierre. Ils en font des blagues même.

      15
      6
        Nadma
        4 novembre 2018 - 15 h 56 min

        Je te donne une information tout aussi crédible, je connais beaucoup d’algériens qui sont partis au Canada (Québec) et n’y sont pas restés, il semblerait que ce ne soit pas un pays très attractif

        21
        1
          Anonyme
          4 novembre 2018 - 17 h 52 min

          Exact !et je sais de quoi je parle.
          Il y a beaucoup d’Algériens qui veulent revenir, mais ils ont tout vendu en Algérie.
          Aux Algériens, ne vendez pas votre appart en Algérie, car vous finirez par revenir.

          20
          Hamid
          4 novembre 2018 - 18 h 19 min

          Disons qu’ils n’ont pas à trouver ce qu’ils cherchaient plutôt!!!
          Dire d’un pays n’est pas très attractif, jusqu’à preuve du contraire, ce sont les algériens qui sont demandeurs pour aller vivre là-bas et non le contraire.
          Il ne faut pas travestir les situations.
          J’aurais souhaité que notre pays soit comme ce pays en question.

          5
          1
        Anonyme
        4 novembre 2018 - 16 h 32 min

        Les Français disent que les québécois sont des paysans avec une carte de crédit.

        20
        4
          Anonyme
          4 novembre 2018 - 18 h 17 min

          Ils sont toujours à critiquer les autres, ce n’est pas une référence. Eux ce sont des arrogants avec la carte bancaire d’autrui (cf. l’impôt colonial que l’Afrique paie sous le secret à l’ancienne puissance colonisatrice. Sans cet argent aucune administration française ne fonctionnerait.)

          5
          2
          Anonyme
          4 novembre 2018 - 19 h 35 min

          Les Québécois et les Canadiens sont des gens positifs et pacifiques.
          Le système canadien est un mélange qui se situe entre la banque rapace et le parti soviétique.
          Il faut dissocier le système des individus sinon cela peut prêter à confusion.

        Mhand
        4 novembre 2018 - 20 h 50 min

        Moi aussi je vais te donner une information crédible ,
        labas les incompétents et les tocards n ont pas leurs place
        ces gens dont tu parle , c est des personnes qui ont des diplômes avec le copiage et la tchippa , donc ces gens préfèrent le pays des miracles , le pays ou les médiocres réussissent

    issam
    4 novembre 2018 - 14 h 20 min

    Tu va voir quand la crise va frapper le canada,comment les médias vont t’accuser de tout les maux de la société.Les occidentaux ce sont rien de plus que des ordures !
    Reste au bled ,le régime va bientôt dégagé

    22
    9
      Anonyme
      4 novembre 2018 - 14 h 37 min

      3anède wala tehssède.

      5
      11
    Anonyme
    4 novembre 2018 - 14 h 09 min

    La France prend nos médecins, Le Canada prend le reste
    L’Algérie gardera les Belhamar et Ould Abbes.
    À part la vente des entreprises publiques, Ouyahia n’a rien à offrir aux jeunes chômeurs.
    Videz le pays de sa matière grise et gardez les charlatans de la politique et ceux de la religion.

    45
    1
    Anonyme
    4 novembre 2018 - 14 h 05 min

    Attention Attention, il faut bien réfléchir avant de s’engager dans la galère à – 40 degrés Celsius.
    Les JOBS disponibles:
    Taxieur
    Cuisinier
    Restaurateur
    Hommes et Femmes de Ménage ( surtout les hommes)
    Boucher
    La retraite n’est pas assurée
    Le système de santé est une catastrophe totale
    La discrimination ne se cache pas
    Il n’y a rien à apprendre. Sur le plan technique, ce n’est pas l’Europe. On est dans les années 70.

    Réfléchissez Réfléchissez

    66
    12
      Felfel Har
      4 novembre 2018 - 15 h 59 min

      On pourrait dire la même chose de la France, de l’Angleterre, de l’Allemagne, de l’Espagne et même de l’Australie qui ont tant fait rêver nos compatriotes. Il faut se poser la question de savoir pourquoi les Algériens s’expatrient. La réponse se trouve dans ce dicton, « nécessité fait loi ». Une dernière observation: que font les autorités pour les retenir, à part voter une loi interdisant aux bi-nationaux l’accés à des fonctions supérieures? Ils sont nombreux ces Algériens qui ont réussi et qui ont voulu rentrer au pays , mais cette loi scélérate les en a dissuader. D’autres états les accueillent pourtant à bras ouverts. Ne jetons donc pas la pierre vers ceux qui ont été chercher fortune et bonheur ailleurs! Salutations!

      10
      4
        Hamid
        4 novembre 2018 - 17 h 58 min

        @ Felfel Har
        4 novembre 2018 – 15 h 59 min
        Nos amis les yougoslaves n’étaient pas contents de leurs autorités dirigeantes, et bien contrairement à nous les fuyards et lâches,
        ils sont restés chez eux et sont tous descendus dans la rue pacifiquement (comme les polonais) pour dégager leurs dirigeants qui étaient bien moins pire que les nôtres.
        Il n’y a que chez nous qu’on voit autant de débilités monstrueuses et auquel il faut trouver des excuses, heureusement que nos amis les chinois ne sont pas comme nous!!!
        Pourquoi ne pas vendre notre pays à qui veut au prix symbolique, l’affaire sera réglée une fois pour toute et tous le monde sera content.
        Il se passe des phénomènes étranges chez nous,
        tout les monde veut fuir comme si il y avait le feu en la demeure pendant qu’un autre peuple a créé un état artificiel sur un autre pays qui a été rayé de la carte et les autochtones chassés dans la moindre mesure quand pour les récalcitrants, c’est assassinats pure et simple pour accueillir ce pseudo peuple élu de dieu et le reste de l’humanité font parties des imperfections des créations divines.
        Tous ces morts inutilement pour que la descendance chie dessus et fuit leur responsabilité…

        8
        4
          Felfel Har
          5 novembre 2018 - 15 h 57 min

          Les ex-Yougoslaves et les Polonais ont émigré en masse en Allemagne et aux USA où des facilités leur ont été octroyées. Ils sont partis parce que l’opportunité s’était présentée et non par lâcheté. Personnellement, je ne me serais jamais permis de traiter nos émigrés de traîtres s’ils ne portaient pas atteinte à leur patrie d’origine. Seuls ceux qui s’allient à une puissance étrangère pour nuire à l’Algérie méritent cette insulte. Par ailleurs, ceux qui sont restés au pays et qui conspirent contre leurs compatriotes, qui sabotent les infrastructures et agissent par procuration au bénéfice d’une puissance étrangère, sont-ils plus nationalistes que les autres? J’en doute. Salutations!

          4
          1
      Anonyme
      4 novembre 2018 - 21 h 01 min

      @anonyme 14h05
      Les JOBS disponibles:
      Taxieur
      Cuisinier
      Restaurateur
      Hommes et Femmes de Ménage ( surtout les hommes)
      Boucher

      ces jobs c’est pour les rates qui ont des diplômes bidon, achetés ect…

      6
      2
    Anonyme
    4 novembre 2018 - 13 h 50 min

    Et nous ,nous avons un programme pour la construction de 40 000 mosquées sur trois ans .Il n y a pas être jaloux.

    43
    4
    marcus
    4 novembre 2018 - 13 h 49 min

    j’aime bien ceux qui décident pour les autres, par procuration !!
    , ils sont libres et chacun est libre de décider de sa vie comme bon lui semble , il a décidé , c’est son choix, sa vie, il reste , il part , il s’éclate , ceux ne sont pas vos oignons ,this is not your business anyway!

    13
    15
    Anonyme
    4 novembre 2018 - 13 h 45 min

    Ils sont malades ces canadiens ,ils veulent faire de leur beau pays une musulmanie .

    17
    21
    Anonyme
    4 novembre 2018 - 13 h 24 min

    a raison d’une moyenne de 4 personnes par famille en plus des celibataires sa ferait environ 160 O0O Algeriens qui devront quitter le pays es ce une bonne chose pour le pays ?????

    18
    3
    Nasser
    4 novembre 2018 - 13 h 06 min

    S’ils demandent 40 000 c’est qu’ils savent qu’il ne restera que 10% (4000)
    Ce n’est pas aussi évident que cela parait!
    Il faut bien réfléchir avant de s’engager!
    Il ne faut s’en prendre qu’à vous même, car eux cherchent leurs intérêts!

    20
    4
    Anonyme
    4 novembre 2018 - 13 h 00 min

    Attention ce n’est pas aussi simple qu’on le présente!
    Il y a aussi des discriminations et des obstacles!
    Vous serez extrêmement déçus
    Vous retournerez chez vous à refaire votre vie à partir de rien!
    Beaucoup ont vendu leurs biens (appartement, voiture etc) pour s’installer au Canada (dans ce cadre) y sont revenus après 2/5 ans déçus!
    Ils ont perdu des 02 côtés
    5 à 10% arrivent à se débrouiller!

    30
    3
    Anonyme
    4 novembre 2018 - 12 h 29 min

    Le Canada lance un programme pour recruter 40 000 Algériens en 3 ans … OU … comment vider un pays de sa matière grise pour mieux le conquérir financièrement avec d’autres pays.
    Si seulement les Algériens pouvaient comprendre que seule la tolérance entre eux et la protection mutuelle leur permettra d’être maîtres chez eux et non serviteurs à l’étranger.
    Ce genre de mesure apparemment « humaniste » sert à faire du choix de bétail économique pour des sociétés qui vieillissent, mais par à-coup cela aboutit à vider des pays potentiellement ultra-riches comme l’Algérie de rester toujours en dessous, en la coupant de ses cerveaux, en favorisant le maintien des bandits corruptibles et en maintenant l’ignorance des enjeux chez la majorité.

    27
    4
    Tin-Hinane
    4 novembre 2018 - 12 h 27 min

    Voilà qui n’est guère étonnant, ils ont tous eu recours à cette escroquerie pour délester les désespérés. Ils sont carrément dans la délinquance, l’extorsion, le chantage sans compter le trafic de drogue et les autres crimes encore plus graves. les occidentaux sont malhonnêtes, et en fait rien de nouveau les concernant, n’ont ils pas commis les crimes les plus horribles par cupidité. Dire que la majorité des algériens les croit honnêtes, avec un grand sens de la justice, de l’égalité, de l’équité du respect de l’autre bref tout ce qu’ils ne sont pas. Je ne sais pas comment mes compatriotes font pour croire que des peuples qui se sont abattus sur le monde comme un fléau; une calamité, des peuples qui ont génocidé d’autres peuples, sans hésitation d’aucune sorte, par cupidité pour s’emparer de leurs territoires, des peuples qui n’ont reculé devant aucune ignominie, aucune vilénie, aucune abjection soient devenus d’un coup d’un seul des peuples charmants et honnêtes. Mais que dire aux algériens, certains finissent par l’apprendre à leurs dépens, certains finissent par les voir tels qu’ils sont, ce sont des gents sans morale, sans valeurs. En plus le Canada un pays tellement excentré, tellement antipathique, tellement froid, tellement peu intéressant, mais bon chacun son gout.

    21
    6
    Ayweel
    4 novembre 2018 - 12 h 22 min

    Un autre point à ajouter aux réalisations de fakhamatou, vider l’Algérie de ses jeunes pour qu’il ne reste que des vieillards. Brovo et mille bravos d’avoir poussé les algériens at algériennes à fuir leur pays comme on fui la peste et le choléra. Juste une remarque pour les wahabistes algériens , avant de diposer votre dossier d’immigration n’oubliez pas que le Canada est un pays des libertés,certes, mais aussi des kofards هل تجوز الهجرة الي بلد الكفار ؟؟؟؟؟؟؟؟؟؟؟.

    23
    2
    toto
    4 novembre 2018 - 11 h 52 min

    Les diplômes algériens ne sont pas reconnus à l’inverse des diplômes français ou belges ,donc il faut refaire des études car le niveau malheureusement ici est bas ,pour mémoire l’an dernier l’année de médecine a duré 3 mois avec les grèves . Au Québec les français ont un statut spécial ,il suffit de vérifier ,ils sont absolument égaux aux québécois dans tous les droits ,si vous y êtes allés ,ils sont plus français que les français ,il faut passer un examen de français ,à vos frais pour postuler .Beaucoup de diplomès ,algériens ,tunisiens ou marocains conduisent des taxis ou travaillent dans des mètiers délaissés ,il ne faut pas croire qu ‘il faut pousser la porte du consulat pour avoir un sésame ,la sélection est rude .

    31
    1
    Belani
    4 novembre 2018 - 11 h 45 min

    C bon comme geste pour sauver ce peuple qui vivre la misère dans tout les domaine va vite au canada ou ailleurs

    5
    19
    mouadaa
    4 novembre 2018 - 11 h 33 min

    Je crois qu’il y’a erreur .C 40 000 000 et non 40 000.

    16
    12
    Hélas
    4 novembre 2018 - 11 h 20 min

    Il faut se poser la question suivante.
    À leurs places ferions nous pareil oui ou non. ???
    Surtout si nous n’avons une situation familiale , professionnels et financière à ras les pâquerettes.
    Ne nous mentons pas …..
    Est ce que c’est un péché HARAM de vouloir vivre heureux avec sa famille ailleurs qu’en algérie parce que ce n’est pas le cas en algérie !!!
    Où se créer une belle situation professionnelle et financière pour ensuite fondée une famille et continuer à être heureux avec sa famille au sens large du mot.
    L’un n’empêche pas l’autre.
    C’est triste de voir nôtre matière grise et moins grise aller à la conquête d’un hipothetique bonneur loin de chez elle.
    Mais il faut comprendre que vouloir être heureux est une réaction humaines toutes à fait naturel.
    Si nôtre gouvernement avait continuer ce qu’avez commencer Houari Boumédiène Allah yarhamou , nous n’en serions peut être pas là où nous sommes aujourd’hui

    17
    5
    Tin-Hinane
    4 novembre 2018 - 11 h 15 min

    Allez une autre fournées de diplômés algériens pour le Canada ! qu’ils nous disent bark combien d’algériens ils veulent par an pour qu’on les leur fabrique et qu’on leur envoie tout chauds sortis des universités. On peut même leur envoyer des fournées de bébés tout roses et francophones s’ils le souhaitent. Qu’ils nous disent aussi quel sexe ils préfères des filles ou des garçons, nous sommes là pour ça nous les algériens les pourvoyeurs en ressources humaines de l’occident vieillissant et déclinant. C’est à nous de tenir debout ces sociétés décaties, et comme au bout du compte ils nous auraient dégarni de nos cadres, nous n’aurons plus qu’à livrer notre pays aux juifs séfarades. Il y a des problèmes en Algérie c’est vrai, beaucoup de gents y vivent mal mais vivre chez les autres n’est pas une solution. Il nous faut créer nous mêmes une société qui soit en harmonie avec elle même, nous expatrier n’est pas la solution c’est juste une fuite en avant. D’autant plus que le Canada, la France et les autres pays européens qui veulent attirer les diplômés algériens chez eux le font dans le seul et unique but de les enlever à leur pays pour ralentir le développement de l’Algérie.

    20
    9
    SAHRAOUI BOUALEM POLITOLOGUE
    4 novembre 2018 - 11 h 15 min

    IL S’AGIT D’UNE GRANDE ARNAQUE QUE MONSIEUR TRUDEAU LE PREMIER MINISTRE CANADIEN TENTE DE FAIRE USAGE EN CIBLANT LES ALGÉRIENS POUR FAIRE RENTRER LE MAXIMUM D’ARGENT EN DOLLARS CANADIENS DANS LES CAISSES DE L’ETAT CANADIEN VIA SON AMBASSADE CANADIEN A PARIS EN FRANCE A TRAVERS LES FRAIS NON REMBOURSABLES DE TRAITEMENT DES DEMANDES ET DES DOSSIERS QUE LES ALGÉRIENS ENVERRAIENT A CETTE AMBASSADE SANS AUCUNE GARANTIE DE SUCCÈS ET D’ADMISSION A CETTE POSSIBILITÉ D’IMMIGRATION CAR DES MILLIERS DE DEMANDES ET DE DOSSIERS ENVOYÉS DÉJÀ A CETTE AMBASSADE ONT ETE DÉJÀ REJETÉS POUR TOUTE LES CATÉGORIES DES DEMANDES DE VISAS CANADIENS ( PERMIS D’ÉTUDES , VISA DE VISITEUR , REGROUPEMENT FAMILIAL , VISA D’IMMIGRATION ……ETC . FIGUREZ-VOUS , DES MILLIARDS DE DOLLARS ONT ETE RÉCOLTÉS PAR LE GOUVERNEMENT CANADIENS A TRAVERS LES RECETTES ACCUMULÉES A TITRE DES FRAIS NON REMBOURSABLES QUE LES ALGÉRIENS ONT DÉBOURSÉS POUR LEURS DEMANDES DE VISAS CANADIENS ( TOUS LES TYPES DES VISAS CONFONDUS ). DEPUIS LONGTEMPS LE GOUVERNEMENT CANADIEN FAIT USAGE DE CETTE ARNAQUE A BUT MERCANTILE POUR ENGRANGER LE MAXIMUM DE PROFIT SUR LE DOS DES ALGÉRIENS EN MARCHANDANT UNE CHIMÈRE , UN RÊVE QUE SEULE UNE MINORITÉ D’ALGÉRIENS A PU RÉALISÉ AVEC D’AUTRES MOYENS PLUS COÛTEUX EN PAYANT LES HONORAIRES DE CERTAINS AVOCATS CANADIENS ET CEUX QUI EVIDEMMENT ONT ETE JUGES PAR LE GOUVERNEMENT CANADIEN COMME DES PERSONNES SUSCEPTIBLES DE GÉNÉRER UNE VALEUR AJOUTÉE A L’ECONOMIE CANADIENNE SOIT PAR UN APPORT FINANCIER IMPORTANT OU PAR LA VENTE DE SES COMPÉTENCES TECHNIQUES ET SCIENTIFIQUES JUGES INTÉRESSANTES PAR LE GOUVERNEMENT CANADIEN . IL N’ A PAS QUE LES ALGÉRIENS QUI ONT ETE VICTIMES DE CETTE GRANDE ARNAQUE MAIS TOUS LES PEUPLES DU TIERS MONDE QUI CARESSENT LE RÊVE DE S’INSTALLER ET VIVRE AU CANADA .

    24
    8
    Mhand
    4 novembre 2018 - 10 h 42 min

    c est une chance pour les jeunes qui ont fait un cursus scolaire correcte ( compétent) ,

    13
    12
      Anonyme
      4 novembre 2018 - 13 h 55 min

      Vous n’avez été au Canada, c’est évident ! Il n’a que les manipulables qui se font manipuler avec plaisir.

      10
      2
    le Terroir
    4 novembre 2018 - 10 h 15 min

    Juste et c’est la vérité! Allez soigné les citoyens d’ autres pays et laisser vos compatriotes crever avec les maladies…

    28
    4
      marcus
      4 novembre 2018 - 13 h 40 min

      Le Terroir ,
      C’est sa vie, son choix, et chacun d’entre nous fait ce qu’il lui semble être bien pour sa propre vie et personne n’a le droit de décider pour lui et encore moins de s’octroyer une sorte de procuration pour autrui , parce que c’est vilain ,intrusif dans les affaires privées d’autrui , c’est incorrect et impoli
      il a décidé, il veut partir et ceux ne sont pas tes oignons et cela ne te regarde pas !

      1
      19
    à bon entendeur...
    4 novembre 2018 - 9 h 16 min

    les compétences ne doivent aucunement accepter de vivre dans la médiocrité …

    26
    8
    Zaatar
    4 novembre 2018 - 8 h 26 min

    Comment va réagir notre système à cette décision:
    Ils se diront qu’il y aura 40 000 bouches de moins à nourrir.
    Il y aura 40 000 probables contestataires en moins à partir de 2021.
    C’est 40 000 compétences en moins pour la concurrence aux postes privilègiés du pouvoir.
    C’est tant mieux on sera plus à l’aise dans nos façons de faire.

    Errachem c’est H’mida et Ellaab c’est aussi H’mida. Et cette affaire arrange aussi H’mida.

    31
    5
      ZORO
      4 novembre 2018 - 8 h 59 min

      Ils diront : continuons a former en francais pour la france et le canada!
      SIGNE.ZORO. ..Z…

      10
      26
        Zaatar
        4 novembre 2018 - 9 h 51 min

        Ils feront la prière, même tarraouih, en Français et pour certains en anglais… Pour le système cela ne le dérange en rien…

        17
        9
    CHAOUI-BAHBOUH
    4 novembre 2018 - 7 h 52 min

    4 madats n’ont pas suffisamment arrivés à vider l’Algerie défigurée qui est devenue un chrf d’œuvre en péril, les voilà ims nous proposent un 5ème mandat,pour terminer de viderle pays de ses resources Humaines et de la totalité de ses diverses richesses que la nature à donné à sa population, avec ce 5ème desastre, la vie de pauvre Président, le clan de la Mafia, joue à la roulette Russe, Il ne finira pas ce 5ème roude, mais les Mafiosies, ils seront en Europe et surtout en France leur Mère, reconnaissante pour gestes destructeurs, ce qu’ils ont obtenu depuis 1832 à nos jours les traires vont le reussir en 20 ans + X années. Voila où nous sommes arrivé avec ce slogant de « FAKHAMATOUH » !!!

    28
    3
    Rayés Al Bahriya
    4 novembre 2018 - 7 h 48 min

    Au Canada, genre météo….!..
    – 42 de grès ou de force…
    Et à- 20 ça va chauffer…

    16
    6
    Gatt M'digouti
    4 novembre 2018 - 7 h 45 min

    Un nouvelle fuite de cerveaux qui fera plaisir aux caciques du régime et qui laissera l’Algérie à la traine des pays Africains!!!!

    34
    5
    Anonyme
    4 novembre 2018 - 7 h 42 min

    Attention sachez aussi que c’est du siphonnage de compétences algériennes notable (médecins, profs, infirmiers, scientifiques).

    Beaucoup doivent sur place reprendre des études pour prétendument avoir des équivalences (pourquoi les accepter si c’est pour qu’ensuite ils se trouvent pris entre reprises d’études à l’université et des frais plus que substantielles ?). Pas mal se retrouvent à faire des métiers pour lesquels ils ne s’imagineraient pas travailler vu leurs études : chauffeurs de taxi, métiers de bouche.

    C’est de l’immigration choisie pour éviter les vrais prolétaires et pour prolétariser les compétences hautement acquises du « Tiers-Monde ». Un homme informé en vaut mille…

    46
    5
      le Terroir
      4 novembre 2018 - 20 h 15 min

      Tout à fait juste Monsieur. Ce Canada est vraiment une arnaque.

      10

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.