Jeu trouble de Washington : Trump veut faire de l’Algérie un second Venezuela ?

trump Washington
Quel plan diabolique Donald Trump mijote-t-il contre l'Algérie ? D. R.

Par Karim B. – Un certain nombre d’éléments indiquent que Washington verrait d’un bon œil une situation d’instabilité en Algérie dans le but évident de faire main basse sur ses hydrocarbures. Les déplacements et les agissements suspects de l’ambassadeur des Etats-Unis à Alger semblent participer d’une stratégie visant à affaiblir le pays faute d’avoir pu l’intégrer dans le plan diabolique du «printemps arabe».

Quel deal Donald Trump a-t-il passé avec le régime monarchique de Rabat pour intégrer le Sahara Occidental dans les fonds d’aide alloués au Maroc, décidés par le Président et approuvés par le Congrès ? Cette décision intervient à quelques jours d’un déplacement programmé du conseiller et néanmoins gendre de Donald Trump, Jared Kushner, à Rabat pour, semble-t-il, préparer le terrain à la visite du Premier ministre israélien au Maroc. Une visite retardée en raison de la réaction hostile de la rue et d’une crainte de voir ce rapprochement déclaré entre le régime chérifien et l’entité sioniste provoquer des manifestations dans un contexte déjà marqué par les contestations du Rif dans le nord du pays.

Il va de soi que l’Algérie constitue une entrave au projet qui consiste à permettre à Israël de s’implanter au Sahel et au Maghreb.

Mais le plan américain a également pour but de mettre la main sur les richesses souterraines de l’Algérie que les géants pétroliers américains lorgnent. L’intérêt est plus particulièrement porté sur le pétrole et le gaz de schiste que l’Algérie entend exploiter à moyen terme pour faire face à ses besoins vitaux. Les Américains sont passés à l’offensive, en s’immisçant dans la rédaction de la nouvelle loi sur les hydrocarbures par le biais de cabinets de consulting américains, selon des sources médiatiques.

Les discours lénifiants des responsables américains à l’égard de l’Algérie «stable» et «alliée stratégique dans la lutte contre le terrorisme» sont à prendre avec des pincettes. L’establishment américain, qui téléguide à partir de Washington un coup d’Etat contre le président vénézuélien, Nicolas Maduro, ne compte pas passer à côté de la manne financière que peut lui procurer le recours à l’extraction des hydrocarbures non conventionnels en Algérie.

C’est dans cette perspective qu’une joint-venture a été créée récemment avec l’américain ExxonMobil, au moment même où une société américaine est en train de s’implanter au Venezuela pour exploiter des gisements de pétrole à Tia Juana, Rosa Mediano et Ayacucho 5 sur une période de 25 ans, révèlent des médias spécialisés, qui précisent que la société américaine «achètera l’ensemble du pétrole produit sur ces gisements et le revendra», en s’appropriant 49,9% des bénéfices.

K. B.

Comment (106)

    Anonyme
    17 février 2019 - 19 h 37 min

    de la manip ajoute de la diversion il n y a ni etats unis ni Trump ni petrole pourquoi le pays a ete politiquement,financierement, socialement culturellement stable depuis 1962???? arreter de semer les troubles avec vos titres vous auriez du changer d’appelation car votre patriote est en fin de compte un element du systeme qui a detruit l’Algerie et le vrai patriote vous dit tout simplement NON AU 5 EME MANDAT – NON A BOUTEFLIKA – NON A LA JUNTE MILITAIRE. VIVE LE 22.

    Anonyme
    17 février 2019 - 18 h 53 min

    l’Algérie n’a rien a voir avec le Venezuela, au contraire un bon partenaire avec les USA.

    Anonyme
    17 février 2019 - 18 h 26 min

    (…) ! Pour revenir à cet article, écoutez, les Américains ont d’autres chats à fouetter et seront les premiers à aider en cas de démocratisation de l’Algérie. Alors, pour Trump, je mettrais la main au feu, qu’il ne connaisse même pas où se trouve l’Algérie. Le monde se rétrécit de plus en plus et nous n’avons pas d’autre choix que d’en faire partie pour le bien de notre pays et celui de nos enfants. Alors, pour l’amour du ciel, arrêtez de blâmer les autres pour notre propre absurdité.

      Anonyme
      17 février 2019 - 20 h 01 min

      Bravo et bravo pour ta réponse je pensais la meme chose
      parceque de suis resident au Texas.

      Farid1
      17 février 2019 - 22 h 24 min

      Ils avaient également d’autres chats à fouetter quand ils ont envahi l’Afghanistan, l’Irak la Syrie la Lybie etc…
      Ils commenceraient à democratiser leur propre pour pouvoir democratiser d’autres pays…Et pas la démocratie du dollar

    labibreche
    17 février 2019 - 17 h 34 min

    je suis entièrement en accord avec sied rais Bouteflika,vous voulez vivre en paix c’est l’homme qu’il a la place qu’il faut..
    les dénigrements sont bannir pour les 05 années avenirs et peut être plus ++ DIEU LE TOUT PUISSANT EST SEUL A LUI PRÉSERVER SA VIE ++ LONGUE VIE a notre cher Président Si Abdelkader Bouteflika ALLAH AKBAR

      Farida
      17 février 2019 - 18 h 48 min

      C’est la rente qui fait parler et idolatrer. Si demain il disparait le pays edt donc FINI ! OK donc il est devenu supernaturel. Tout a une fin meme la hogra.

      Anonyme
      17 février 2019 - 19 h 43 min

      Mais nous aussi on lui souhaite longue vie, mais chez lui et très loin des affaires du pays. Parce qu’il est très malade et dans l’incapacité totale de gouverner un pays comme l’Algérie.
      Et toi qui évoque Allah, sais-tu au moins que le chef d’État, dans la tradition islamique, se doit d’être en pleine possession de TOUTES ses capacités physiques et mentales ? Il doit ainsi pouvoir marcher et se déplacer par lui-même, déposer personnellement et publiquement sa candidature au conseil constitutionnel, prêter publiquement et en personne son serment après son élection, en mesure de parler et de s’adresser directement à la population en toutes circonstances, présider son conseil des ministres, recevoir les dirigeants d’autres pays, se rendre en visites officielles à l’intérieur du Pays et dans d’autres pays étrangers, assister aux conférences internationales pour représenter son pays et signer des accords, commander et diriger les opérations de guerre en tant que chef des armées…etc…
      Est-ce que l’état de santé actuel de Bouteflika lui permet aujourd’hui d’assumer les 10 % des quelques obligations constitutionnelles sus-citées ? Assurément non !
      Alors, dans ce cas, cela signifie que ça va être d’autres personnes, non élus par le peuple algérien, qui vont le faire à sa place. Et cela est définitivement inconstitutionnel et totalement illégal. Ce serait, ni plus ni moins, qu’une spoliation et un véritable holdup de la volonté du peuple algérien.
      Conclusion : la situation actuelle n’est ni en conformité avec la tradition islamique, ni conforme à la Constitution en vigueur et, le plus important, elle ne répond d’aucune façon aux véritables aspirations de la majorité des électeurs algériens dont tu ne sembles manifestement pas faire partie.
      Fraternellement.

    Anonyme
    17 février 2019 - 16 h 48 min

    La fameuse «conférence nationale inclusive» envisagée par fakhamatouhou, destinée à «bouleverser» l’économie nationale, visera, entre autres décisions importantes, à privatiser le secteur des… hydrocarbures !
    Et ce genre d’information fait partie d’une panoplie de mesures qui vise une «préparation psychologique» destinée à faire passer ce genre de décision.
    N’oublions jamais que depuis son accession au pouvoir, Bouteflika et C. Khelil ont pour principal objectif la privatisation de nos hydrocarbures, notamment au profit des compagnies américaines. Comme il ne faut pas oublier que cela a déjà failli se faire définitivement puisque l’APN avait déjà procédé à l’adoption d’une loi de privatisation qui a été, quelques mois plus tard, annulée grâce à l’opposition acharnée de certains cercles de patriotes dans les rouages de l’État.
    Ces derniers ont fini par subir une guerre sans merci et n’ont plus aujourd’hui les mêmes moyens pour s’opposer à la privatisation de notre principale source de revenu.

    Imran
    17 février 2019 - 16 h 41 min

    Moi j’ai rien compris, on disait tous  » Vive Trump, vive John Bolton  » ,pour leur soit disant soutien au polisario, et maintenant il vient de la lâcher le polisario ???
    De toute manière jared kushner est marocain et biélorusses d’origine. Le rabbin de jared kushner et de sa femme ivanka Trump, monsieur pinto est marocain depuis des générations. Et sans oublier que le pouvoir aux USA appartient à la CIA, NSA, département d’État et surtout le pentagone. Il se trouve qu’ils sont tous très pro marocain ( l’ aide us au Maroc inclues le Sahara, pour un montant de 350 millions de dollars ). De toute façon le polisario a fait une erreur fatale en 91 , en cas de référendum (exclu par l’ONU d’ailleurs ), 80 % de la population du Sahara sont des marocains du Nord qui voteront pour le rattachement au Maroc. Solution ? Guerre ou s’auto dissoudre !

      Mohamedz
      17 février 2019 - 17 h 11 min

      @Imran, c´est toujours pareil, on commence la course sur les chapeaux de roues et comme d´habitude on finit la course par terre, en pleurnichant. Il n y a ni Bolton, ni Kushner et ni Trump tout ça sont des fonfaronnades pour amuser la galerie, à bon entendeur, salut !!!

        chaoui40
        17 février 2019 - 17 h 38 min

        grâce a vos amis du sionistan ! merci qui ? merci bibi chetanyaou

          Imran
          17 février 2019 - 17 h 54 min

          Exactement, mais le problème c’est qu’on disait  » Vive Trump et vive John Bolton  » , donc on disait aussi « Vive les sionistes  » ,car Trump à expulsé les diplomates palestiniens, transférer à Jérusalem l’ambassade us ,mis des sanctions contre les iraniens, bombarder la Syrie…..Donc on était complice, en sachant les actes de Trump. Mon dieu, je regrette tellement d’avoir dit vive Trump et vive John Bolton, en plus il a lâché la rasd ! Vous vous rendez compte ? Quel horrible crime ! Il nous a trahi ce sale Trump. Mais combien on a payé ? Il faut couper la coopération judiciaire et anti terroristes avec les yankees !

    Vive La Jeunesse Algérienne
    17 février 2019 - 16 h 27 min

    Réveillez vous! Le rejet de l’opposition citoyenne fait tache d’huile, et vous faites semblant de l’ignorer, en invoquant Washington,
    la main invisible et blabla. Les USA ont signé plein de contrats avec l’Algérie, mais ils refusent de cautionner le 5eme mandat, à l’inverse de l’Élysée qui l’a validé comme une lettre à la poste, mais sous la condition de créer un poste de vice-président, justement pour eviteer le chaos dans le cas où le président décèderait.
    Ceci dit, le vent de la colère qui souffle sur Kherrata, et les autres villes d’Algérie n’est pas à prendre à la légère. Il s’agit bien d’une opposition citoyenne spontanée, mais organisée, mâture et responsable,qui crie son raz le bol du fond de ses tripes ,contre le 5eme mandat de la honte à travers les slogans :
     »Nous sommes en deuil jusqu’à la chute du régime ».  »FLN dégage ».
     »Dzaïr Horta demokratia »’ etc..
    Rappel: Kerrata est une ville symbolique, et ce sont les citoyens de cette même ville,qui sont sortis en 1945 dans la rue pour chasser le pouvoir colonial.
    Un fine, il faudrait rendre à César, ce qui appartient à César. Le pays n’est pas la propriété privée d’une poignée de sinistres individus loufoques, et la jeunesse algérienne le crie haut et fort au monde entier, une façon de laver l’affront et le déshonneur qui a été imposé à toute un peuple depuis des décennies. Rien à voir avec je cite  »un jeu trouble de Washington ».
    Que Dieu garde le pays,son peuple, et la jeunesse algérienne, digne héritière des valeurs de Novembre 1954.

    Larnaque
    17 février 2019 - 16 h 26 min

    « L’establishment américain, …, ne compte pas passer à côté de la manne financière que peut lui procurer le recours à l’extraction des hydrocarbures non conventionnels en Algérie ». Aidé en cela par qui? Non pas par Israel ou la prétendue main de l’étranger mais par le gouvernement algérien lui-même. Pour info, une grande cérémonie est prévue à Dallas (Texas) début mars 2019 pour officialiser la naissance de la joint-venture dont vous faites état entre ExxonMobil et Sonatrach. Une imposante délégation conduite par Ould Kaddour prendra part à cette zerda au cours de laquelle seront bradées les « richesses souterraines de l’Algérie » … pour un soutien US au cinquième mandat de la honte.

    Anonyme
    17 février 2019 - 16 h 23 min

    Donc, si j’ai bien compris, le calme total doit régner et éviter toutes «manifestations et autres désordres publics» afin de permettre la continuité du règne de fakhamatouhou wa hachiyatouhou, seuls capables de nous éviter de vivre la situation dans laquelle se retrouve aujourd’hui le Venezuela, n’est-ce pas ?

    AIT MAZIGH
    17 février 2019 - 16 h 17 min

    Israêl est certainement en train d’appuyer à fond la déstabilisation du pays, soit directement soit à travers le Sahel et le Maroc et outre les lobbys sionistes ils ont infiltrés la maison blanche avec le gendre de trump .
    Un autre point inquiétant, c’est que l’achat de puits au Venezuela est une façon directe d’affaiblir l’OPEP.
    Menaces à prendre très au sérieux.

      Anonyme
      17 février 2019 - 18 h 19 min

      Oui, on prend toutes les menaces très au sérieux, et parmi les actions à adopter en urgence pour contrer toute menace réside dans le fait de barrer la route à fakhamatouhou wa hachiyatouhou pour leur 5ème herda.

    Stop oujda
    17 février 2019 - 16 h 07 min

    Il y a un truc que je ne comprends pas,Trump n’a pas deja la main basse sur le pétrole et le gaz Algérien?m^mem avec le passage de Khalil à la sonatrach?Bref avec un 5ème mandat il aura tout ce qu’il voudra pourvu qu’il soutienne un 6ème mandat.Trump n’a pas besoin d’utiliser la force,un coup de fil ça suffit.
    Youyouuuuu tahia Bouteflika

    Yacine
    17 février 2019 - 15 h 56 min

    Le danger vient du pouvoir Algérien lui meme

    Je suis d'accord
    17 février 2019 - 15 h 48 min

    Je suis d’accord. C’est comme en droit, lorsque vous avez un adulte qui est majeur incapable, il faut le mettre sous tutelle. Une intervention militaire d’une coalition étrangère est plus que vitale maintenant. Sinon on va se fossiliser et disparaître comme les mammouths à l’époque de la préhistoire. C’est pas avec les partis d’opposition actuels que l’on va s’émanciper. Vous connaissez leurs programmes à part critiquer le 5ème mandat, le pouvoir,… Vous font ils rêver? Moi pas alors oui pour une intervention étrangère dans notre pays.

    Larnaque
    17 février 2019 - 15 h 42 min

    « Les Américains sont passés à l’offensive, en s’immisçant dans la rédaction de la nouvelle loi sur les hydrocarbures par le biais de cabinets de consulting américains, selon des sources médiatiques ». Mais Mr K.B. ce ne sont pas les Américains qui se sont immiscés mais plutôt les responsables algériens qui ont sollicité leurs services. Et comme vous le savez, ce n’est pas la première fois. Demandez à Mr Chakib Khalil il en sait quelque chose. Aussi, ce n’est pas du tout Trump qui veut faire de l’Algérie un second Venezuela mais bien les promoteurs du cinquième mandat de la honte.

    Moskosdz
    17 février 2019 - 15 h 27 min

    « Cette décision intervient à quelques jours d’un déplacement programmé du conseiller et néanmoins gendre de Donald Trump, Jared Kushner, à Rabat…  » vous omettez, à l’insu de votre plein gré, que cette lois d´aide au Maroc intégrant le Sahara, date déjà de plus de quatre ans, et elle est renouvelée chaque année, donc il n y a ni Kushner, ni Jared…

      Djazairouna
      17 février 2019 - 15 h 47 min

      Ce n’est ni Thrump,ni nethaniaou,ni macron ,ni tatawineLesBains qui nous veulent du mal.Le mal est en nous,on prête le flan.On s’accomode de cette situation jusqu’au jour où ce sera trop tard.
      C’est nous et nous seuls avec les dirigeants qu’on mérite qui avons décidé de suivre la voie du venezuela.Le peuple de Novembre a décidé comme un seul homme de se débarrasser du colon,il l’a fait ,il s’est sacrifié,il a réussi .Ce n’est pas le cas du peuple d’aujourd’hui qui a été formaté par les salafo-wahabistes avec la bénédiction de qui vous savez.

      Moskosdz
      17 février 2019 - 16 h 38 min

      @Le faux Moskodz//Se faire passer pour ce que l’on est pas en est aussi une lâcheté 100% Marocaine.

    Anonyme
    17 février 2019 - 15 h 11 min

    Il faut que AP fasse attention aux commentaires qui affluent d un seul organisme qui gere la guerre de desinformation electronique….certains pays y compris Israel et le Maroc disposent d une armee cyberelectronique avec des experts Israeliens des fake news et de la destabilisation de l opinion …..il est tres facile de les decouvrir sans trop de moyens techniques..la sibersecurite est indispensable meme pour les medias electronique……avis a Algeriepatriote……

      Ohhhhhh
      17 février 2019 - 16 h 00 min

      Vous êtes un gérie ??? Vous avez tout compris, à l’heure actuelle les peuples travaillent dans leurs pays, ils n’ont rien à gagner en postant des messages sur ce site, quelle absurdité.

        Moskosdz
        17 février 2019 - 18 h 41 min

        @Ohhhhh//16 h 00 min//votre façon de faire croire aux autres le contraire d’une chose réelle en est aussi l’autre guerre de désinformation.

      Anonyme
      17 février 2019 - 16 h 02 min

      Le fait est que notre cyber sécurité nationale est destinée à surveiller les citoyens algériens et à les cibler pour tuer dans l’œuf toute opposition qui mettrait en péril la «continuité» du règne de fakhamatouhou wa hachiyatouhou.

    Anonyme
    17 février 2019 - 15 h 02 min

    Je suis un American d’origine algérienne , d’ou tenez vous ces informations , l’Algérie n’est jamais mentionne ici aux USA , ni CNN, MSNBS , ou FOX n’en parle , alors d’un viennent ces info?

      Anonyme
      17 février 2019 - 16 h 15 min

      Ils n en parlent pas parce qu ils ne doivent pas en parler…..la guerre de l information est dirigee par des experts des operations de manipulations psychologiques………..a Tel Aviv

      Algerien Pur et Dur
      17 février 2019 - 20 h 34 min

      Tant que votre passeport vert est valide, vous etes algerien qui a aussi la nationalite americaine par convenience.

    Felfel Har
    17 février 2019 - 15 h 01 min

    Cet énième violation de la constitution et la mascarade autour de candidature de Bouteflika sont de nature à déclencher des évènement incontrôlables qui seraient préjudiciables au peuple algérien. Je dis bien le peuple, car ceux qui ont amassé une fortune en 20 ans, seront les premiers à fuire, abandonnant armes et bagages. Une fois de plus ce sera au peuple de défendre sa patrie et son honneur en privant ceux qui envisagent une campagne à la libyenne ou syrienne ou vénézuélienne de se reproduire chez nous.
    Il suffit de faire échec au 5ème mandat! Avant les élections si possible, en affichant notre détermination de boycotter ce scrutin. Un président invisible et inaudible tenu en otage par sa famille et ses courtisans, élu avec 5% des voix sera-t-il légitime, crédible, respectable? Si on les laissait faire, Bouteflika, continuerait à gérer le pays, longtemps aprés avoir quitté ce monde. Une présidence éternelle après une présidence à vie, qui dit mieux?

    Anonyme
    17 février 2019 - 14 h 50 min

    Le pouvoir pense vraiment que le peuple est débile et qu il a besoin d une main extérieure pour manifester son refus d un cinquième mandat d un homme malade?
    Non on a besoin de personne pour réagir à l humiliation et à la honte de la présentation d un candidat en cadre photo!!!!!

    Nasser Nasro
    17 février 2019 - 14 h 40 min

    Digression et stratégie de campagne électorale , sans plus. Comme toujours depuis 1962, à chaque fois quand le pouvoir se sent menacé, on créé une digression et faire croire qu’il y a une menace venant de l’extérieur. Ce n ‘est pas trump qui veut introduire Israel au Maroc, c’est plutôt le Maroc qui a demandé à Israel de réconcilier le Maroc avec trump en raison du problème du Sahara occidental et à l’approche du deuxième round prévu pour Mars prochain.Sinon, Israel est l’allié du Maroc depuis fort longtemps et grand bien leur fasse. Chacun est souverain chez lui. L’Algerie de par sa diplomatie agressive et sa menace par une armée plus forte, le Maroc s’est senti menacé et poussé à chercher et renforcer ses liens avec des alliés comme Israël, l’Europe etc…. Quand au sahel et les pays africain, L’amérique fait tout pour stopper l’avancé de la chine d’abord et de la russie ensuite, et l’Algerie ne dispose d’aucun moyen pour entrer dans ces jeux de stratégie. Les choses se font et se feront sans l’Algérie. Cependant, il n’est pas exclu que Trump menace l’Algérie et pas seulement l’Algerie, tout les pays qui sont partenaire de La russie et de la Chine. Syrie, yemen, Iran, Libye, venezuela, Bresil et bien d’autres pays et pas seulement ces pays, même la france et l’allemagne ni échappe pas ou steve banon chargé par trump avait annoncé en juillet passé de faire tombé macron et merkel comme des quilles , il faut se demander si les gillets jaunes ne sont pas le fruit de la strategie de steve banon installé à Bruxelles depuis juillet dernier. TRUMP veut couper les ponts entre la russie et la chine avec plusieurs de leurs partenaires pour asseoir une hégémonie à travers le slogan d’un nouvel ordre mondial. Alors en géopolitique? quelle est la stratégie de l’Algerie , Le BRICS est il une solution pour l’algerie de rejoindre un groupe de pays, certes puissant mais qui ont des Economies similaires ou disant plutôt des pays ou on ne peut rien exporter et tout ce que nous pourront exporter à l’avenir, eux ils l’exportent déjà. Le nouvel ordre mondial est il une bonne chose pour nous et les pays sous développés ? Pour répondre à ces questions , il faut en géopolitique avoir une stratégie à mettre en place par un comité composé de stratèges en la matière dont le ministre des affaires étrangères fait partie. et donc Messahel est il outillé non pas pour concocter un programme mais tout au moins de comprendre les enjeux mondiaux. Si celui ci n’étant pas à la hauteur de cette mission, celui qui a choisi ce Ministre, est ce qu’il a été guidé par l’intérêt de la nation ou juste choisi pour son degré de soumission? Le bricolage est fini, la géostratégie est en constante évolution, les enjeux deviennent de plus en plus important , la montée de la chine et de la Russie menace de plus en plus les intérêts occidentaux et ces derniers ne croisent pas les bras et un président au bout d’un mandat , il est déjà usé et très souvent, beaucoup d’entre eux terminent très mal leur second mandat en raison d’une forte energie dépensée et très souvent ils se retirent pour se reposer. et nous !!!!!, nous irons en masse pour valider un 5 e mandat pour un président qui dispose non pas d’une santé ni mentale ni physique , mais il a des hommes autour de lui , tels que les grands stratèges comme OUYAYA, SELLAL, Ould Abbes, belkhadem, messahel…………. ces gens qui ne tombent pas malade, ils passent leur temps en vacances et a échanger les blagues et les coup fourrés et frappe dans le dos. Un eventuel 5e mandat rabi yestor.

      Anonyme
      17 février 2019 - 22 h 23 min

      Faudrait, pour être crédible, ne pas raconter n’importe quoi en l’occurrence que le Brésil est menacé par Trump!
      Au contraire, il s’entend parfaitement avec le nouveau président du Brésil.
      D’autre part, on peut avoir une armée forte, en théorie, mais être très faible quand il suffit que le prix des hydrocarbure descende sous la barre des 50$ Us et surtout quand on ne produit rien ou pas grand chose et qu’on importe 90% de ce que nous consommons, la nourriture en particulier, etc…
      Enfin, il n’est pas interdit de rêver et d’espérer mais le réveil sera dur si on continue de prendre nos illusions pour la réalité.

    Il faut une intervention étrangère
    17 février 2019 - 14 h 16 min

    Une coalition étrangère composée des USA, France, UK Qatar, Turquie, KSA doivent intervenir militairement en Algérie. C’est la seule solution pour sortir de ce pétrin. L’opposition est incapable de gouverner, trop diverse, immature, inculte et pas au niveau. L’Algérie doit être mise en surveillance pendant une période de 10 ans afin de permettre au tissu algérien de se régénérer de ces compétences et de repartir sur des bases saines.

      numi
      17 février 2019 - 15 h 25 min

      Et t’as cru qu’avec les pays que tu viens de citer ça allait marcher. Qu’est ce qui faut pas lire et entendre !
      Restons proche de la Chine et de la Russie. Les USA ne vont pas faire de l’Algérie un nouveau Vénézuela.
      Les USA récompense ce qui les suivent…c’est le cas du Makhzen, c’est tout. Pour l’Algérie certes l’international a les yeux rivés sur ce qui s’y passe et attende pour nous sauter dessus (faut pas etre naif) mais les algériens sont pas dingues au point de faire couler le pays.

      Pacifiquement pour le moment des gens disent non.

        Anonyme
        17 février 2019 - 18 h 29 min

        Ce ne sont pas les algériens qui sont «dingues», mais plutôt les gens qui monopolisent le pouvoir, depuis 20 longues années et contre la volonté des algériens, qui font preuve d’une dangereuse et inadmissible irresponsabilité !

      NORD DEAN
      17 février 2019 - 16 h 29 min

      @Il Faut Une Intervention Étrangère
      Merci, Mr le mature, cultivé et de haut niveau de faire jouer à ton pays le rôle du Phénix qui doit renaître de ses cendres pour repartir sur de bases saines. Effectivement pendant 10 ans, l’Algérien aurait vite assimilé :
      1 – Le Nouvel Ordre Mondial par les USA, France et UK.
      2 – le Wahhabisme, Salafisme (2 en 1) + en offrande, la doctrine des Frères Musulmans par le Qatar, la Turquie et les Saoudiens du KSA.

      Tant de coalisés (06) pour une (01) pauvre Algérie, autant faire appel aux « Martiens » qui vont nous apprendre en 10 jours notre véritable Histoire et être digne de nos ancêtres.

      Ps : La franc-maçonnerie, Illuminatis , Bilderberg … et l’obscurantisme sont inconnus, pour l’instant sur Mars. 😏 —

    abdel
    17 février 2019 - 14 h 12 min

    Les riquins joue le double jeu,le corps avec les marocains la tête avec les algériens, histoire de dires on soutien le Maroc pour sont Sahara, est en soutien les algériens pour la cause sahraoui, ils veulent passer le message on vos soutient tous, le gagnant c’est les marocains.

    Le Berbère
    17 février 2019 - 13 h 52 min

    Rattaché la stabilité de notre pays avec une cinquième mandat est une pure mensonge . Comme j’ai déjà dis dans mes commentaires passés. Le régime en place tente avec tous les moyens pour convaincre les électeurs. On n’a vu les concessions à caractères sociales à l’encontre de la population, ensuite les promesses farfelues et juste après le pouvoir via son ministre de l’intérieur à affiché son hostilité en forme de menaces et d’intimidations à l’encontre de ceux qui sont contre cette cinquième mandat et aujourd’hui , le pouvoir recours à une veille méthode soviétique qu’on appel  » la main étrangère ou le danger  » qui nous guette en cas où le cinquième mandat ne passe pas . Sincèrement, le pire ennemi d’une nation, c’est sa politique anti liberté, anti sociale, anti démocratie…Le vrai bouclier contre les ingérences et dangers extérieurs reste la justice et l’état de droit, sans ces deux choses , ni un cinquième mandat, ni un vingt-cinquième mandat peut sauver notre pays .

    Anonyme
    17 février 2019 - 13 h 47 min

    Cet article fait une hypothèse qui n’est pas crédible pour au moins 4 raisons connues des journalistes professionnels:

    1) les USA sont un énorme producteur de gaz et de pétrole, bien + que notre pays

    2) des entreprises US et française envisagent , avec l’accord du gouvernement, d’exploiter notre gaz de schiste

    3) Contrairement aux dirigeants vénézuéliens, nos dirigeants ne sont pas des ennemis politiques des USA

    4) Notre pays est essentiellement un producteur et exportateur de gaz alors que le Venezuela est un exportateur de pétrole.
    Sur le marché international notre offre en pétrole est minime ( 0,9 % )

      azizi azzeddine
      17 février 2019 - 14 h 14 min

      Oui tous a fait d’accord avec vous. Le regime tente coute que coute a evoque la main etrangere pour troubler les algeriens dans leurs choix. Nous ne voulons pas de cinquieme mandat,. dynastie boute degage

    Citoyen
    17 février 2019 - 13 h 18 min

    Les hommes du president veillent pour nous citoyen algerien.
    ils ont tous vendue le pays our leur profie n’ayons pas peur le 5eme mandat confirmera le jeux trouble americain et des autres .

    Anonyme
    17 février 2019 - 13 h 06 min

    la couleuvre est devenue un BOA trop gros ! que vient faire TRAMP dans ce merdier des khoubsistes algeriens qui bloquent le peuple algerien ? ni TRAMP ni ami bouzouar ne s intéressent à une Algérie en faillite ! faire de tramp l ennemie n0 1 c est encore prendre l Algérie pour des débiles mentaux ! si les jeunes commencent à bouger c est que ça devient sérieux et ils faut parler sérieusement à cette jeunesse sinon les dégâts serons incommensurables !et c est à l ennemis intérieure que sont le FLN _ RND ,de déclarer la guerre pour sauver l Algérie mais pas l état algerien qui n existe pas ou qui n a jamais exister !

    el bior
    17 février 2019 - 12 h 50 min

    le commun des mortel et crla a ete publie dans toute la presse que le pdg de sonatrachc et son ministre dr sont rendus en visite officielle aux usa,qu’il ont rencontré le patron d’exon mobile,qu’il ont signé des contrats de prodprction et qu il ont donné aux bureau d’etudes americains le soin de faire l’etude de la loi sur les hydrocarbures.cette loi auparavant allait etre malmené.maid grace a Mme Louiza Hanoune le plan a ete déjoué et le President Bouteflika a bloqué et gelé ce projet.Pourquoi s’acharner sur les richesses de nos soud sol.ces dirigeants de sonatrach sont ils contre le bien de nos richesses.Arretez cette mascarade.les entreprises nationales jadis prosperes ont étés bradees et fermédes au détriment de ses employés et du pays.des barons de l’importation importent des produits que l’on fabriquait sur place et au moindre cout telle que:Sonipec (meilleurs cuirs),sonitex et la liste est longue.sabotage economique influencant la production nationale de qualite.

    Badre
    17 février 2019 - 12 h 37 min

    Les papiers que propose Algerie patriotique sont généralement intéressants , car ils suscitent beaucoup de débats, dont celui qui ne peut être lu avec indifférence .
    A ce titre l’esprit anglo-saxon en matières de stratégie géopolitique international est basée en premier ressort sur le contrôle de toutes les richesses fossiles et naturelles dans le monde afin d’assurer sa suprématie.
    De nos jour afin d’assurer cette forme de domination,les USA tendent par un entrisme machiavélique de noyauter les partis Partis politiques, les organisations, voire toute association afin de déstabiliser de l’intérieur les pays récalcitrants ; tels que le Vénézuéla, la Syrie etc
    Cependant il arrive que les usa soutiennent plusieurs partis et associations en même temps et tend à les adresser les une contre les autres et simultanément de faire semblant de s’opposer au régime , or que celui est inféodé à la domination US.
    D’ailleurs il faudra retenir un élément essentiel , qui est le suivant :
    Les Americains à l’instar de la France , ce qu’ils n’ont pas d’amis
    Donc je ne vois pas pourquoi les USA tentent de susciter le chaos en ALGÉRIE , considérant que le régime actuel appliqué à la lettre les recommandations du FMI et de la justice banque mondiale .
    Actuellement la priorité est de cesser cette hécatombe plus tôt cette humiliation qui est infligée à vouloir faire réélire une Président inapte , mourant et comateux
    Ils est temps que les forces vive de notre pays disent stop et surtout notre armée et particulièrement les anciens officiers qui doivent assainir le Pays.

    Bouzorane
    17 février 2019 - 12 h 14 min

    Le pire, c’est que tout a été verrouillé de telle sorte qu’il n’y a aucune issue!!
    Ou bien c’est le statu quo et la fossilisation, ou bien c’est Ghediri qui, vu ses commanditaires, n’est nullement une alternative. Au mieux, ce serait un retour en arrière, une régression!…une régression qui serait en soi un exploit, vu qu’il est inimaginable de pouvoir faire pire que ce que nous subissons aujourd’hui

    Mohand
    17 février 2019 - 12 h 10 min

    Vous êtes sérieux ? Vous aussi vous nous brandissez la main de l’étranger ? Au niveau mondial, l’Algérie est un épiphénomène, non déplaise à notre fierté mal placée, surtout depuis que le cadre est aphone. 7 ans sans que notre pays ne soit représenté dans les instances internationales. Alors de grâce, épargnez nous les analyses à deux balles.

    Anonyme
    17 février 2019 - 12 h 04 min

    L’Europe en particulier n’a aucun intérêt à déstabiliser l’Algérie bien au contraire car l’Europe craint la vague migratoire des algériens que les européens ont évalué à environ 2 à 3 millions d’algériens pouvant arriver en Angleterre, Espagne, France. Quant à Trump, il est actuellement très concentré sur la construction de son mur, il a raison.

      Kassaman
      17 février 2019 - 14 h 10 min

      L’europe des peuples n’a effectivement aucun intérêt a voir l’Algérie totalement déstabilisée.
      Par contre l’europe de bruxelles, agit déjà pour « importer » une grande masse de migrants.

    Dérive
    17 février 2019 - 12 h 04 min

    C’est bien le 5eme mandat qui est synonyme d’un 2eme Venezuela. Chose que le peuple rejette avec force et détermination. La main invisible, Washington bla bla,cela s’appelle de l’intimidatio sur fond de spectre de la peur. Un peuple déjà mort ne connaît pas la peur.

    EL Che
    17 février 2019 - 12 h 01 min

    il y a énormément de Naivete dans vos Analyses ! au mieux vos Analyses nécessite une mise a Jour !
    Dans le monde d’aujourd’hui il n y a plus d alliance classique entre Nations souveraines comme ce fut le cas durant la Guerre froide ! ce temps la est révolu car le nouvel ordre mondiale a pris place et sa mission est de détruire tout les Etats Nations du Monde (sans exception aucune) et instaure un seul gouvernent Mondial pour cela il faut confisque les souverainetés des états Nations par agreement ou par Force ! l’union Européenne par un agreement la Libye c est par la Force…..
    Bien Sur les Elites des Etats Nation joue un grand Role dans ce nouvel ordre mondial certains oeuvre pour ce nouvel ordre mondial comme les pays de la communauté Européenne d’autres font de la resistance comme la Syrie et le Venezuela aide par la Russie et la Chine qui eux prônent un monde multipolaire …..
    la Question qui se pose ! Notre Elite Prone quoi !? le Future nous le dira ….
    Des fois quand je vois ce que nos politiques et elites ont fait de notre grand et riche pays ainsi que notre peuple fainéant non productif ne sachant que revendique l’assistanat je me dis ; après tout le nouvel order Mondial n est peut être pas une si mauvaise idée que ca !

    Lghoul
    17 février 2019 - 11 h 57 min

    Leur seul casse tete cette fois est qu’ils ne pourront pas predire la reaction du peuple souverrain car ils ont toujours mise sur le cheval gagnant… Comment auraient ils pu fermer leurs yeux il y a plus de 10 ans si ce n’etait pas le cas ? Soyons francs et logique. Cette fois ils risquent de perdre gros. Car l’horizon est un point d’interrogation. Ils peuvent mene changer d’avis si leurs interets sont a haut risque.

    Rabah
    17 février 2019 - 11 h 53 min

    Ce sont Bouteflika et ses sbires qui, en s’accrochant contre vents et marées, à leurs fauteuils vermoulus, veulent transformer l’Algérie en un autre Venezuela.
    L’ANP doit arrêter chasser ces fous avant qu’il ne soit trop tard.

      TARZAN
      17 février 2019 - 12 h 09 min

      mais ils sont plutôt proche des USA et sont soutenus par les USA car ils sont contre le hizb frennssa en algérie. c’est ton candidat du hizb frennssa qui va nous ramener la guerre civile c’est pas le président qui a sauvé l’algérie; et si tu penses que la france t’aime, et qu’en votant dans le sens qu’elle souhaite sache que la france n’aime pas l’algérie et préfère le maroc qui est sa continuité et va être aussi sa continuité en afrique. l’algérie avec tes candidats sera toujours instable, et j’ai toujours raison dans mes analyses

        Felfel Har
        17 février 2019 - 14 h 40 min

        @Tarzan
        J’espère que vous n’êtes pas sérieux quand vous affirmez que notre gouvernement de super patriotes est « anti hizb França » quand, en fait, dotés d’un passeport rouge, ils se rendent souvent à Paris, commencent par négocier une carte de séjour de 10 ans (ouvrant ainsi la voie à la citoyenneté française plus tard), envoient leur épouse se faire un brushing et manger au Fouquet’s avant de revenir (first class avec AH), envoient leurs enfants se défouler dans les boites de nuit, y achètent des biens mobiliers dans les quartiers cossus de la banlieue, sont reçus en catimini à l’Élysée, se font traiter pour de minables bobos dans les hôpitaux français (la facture est bien sûr payée par le Trésor public algérien, autrement dit le contribuable comme vous et moi ), et, à leur retour, utilisent leur position pour faire avancer les intérêts français et bloquent les projets des autres pays. C’est comme s’ils géraient l’Algérie par procuration pour le compte de Fafa.
        « Il faut vous dire monsieur que chez ces gens-là » (Brel dixit), on ne pense pas à la patrie, on calcule sa fortune!
        Le scénario à la vénézuélienne en Algérie n’est pas à écarter, Israël et Macron sont à la manoeuvre. Ils ont tous les deux des ambitions démesurées et Trump les laissera faire s’ils n’interfèrent pas dans ses affaires ailleurs dans le monde. La contestation populaire contre un 5ème mandat pourrait leur servir de prétexte.
        Salutations!

          TARZAN
          17 février 2019 - 21 h 07 min

          felfel machi har tu plaisantes? regarde qui est le soutien de ghediri , tous des hizb frenssa! quand tu as un général qui a été limogé par bouteflika et gaid salah et qui fuit vers la france avec toute sa famille puis plus tard il dit que c’était pour les soins, trouve tu cela normal? quand chakib khelil dénonce ouvertement le blocage de la france pour le développement et qui a été ministre de bouteflika, peut tu dire que bouteflika est un hizb frenssa? quand valls prend en photo bouteflika pour tenter d’humilier les algériens, tu ne vas tout de mêm ^pas venir me dire que bouteflika est du hizb frenssa? quand le journal le monde, proche du gouvernement pour ne pas dire le journal du quai d’orsay, salit bouteflika sur le panama papers tu ne vas pas me dire qu’il est du hizb frenssa? quand l’algérie refuse d’acheter les armes françaises, tu ne vas me dire qu’ils est du hizb frenssa? quand la france choisit le maroc pour installer les usines renault et peugeot avant l’algérie avec transfert de technologie alors que pour l’algérie, ils se foutent de notre gueule, tu ne vas me dire que la france nous aime? écoute, l’algérie n’a jamais été aussi proche des USA depuis l’avènement de bouteflika, et les USA ont été non seulement très corrects avec nous mais ils sont notre premier client commercialement parlant,! la france était jalousre de voir bouteflika invité par bush au g8 aux USA en 2004, eux ils ne l’ont jamais fait, ils nous détestent et aiment le maroc par dessus tout. si il y a des ministres marocains au gouvernement c’est pas pour nous faire plaisir, crois moi. je pense que la meilleure réponse à leur donné c’est chakib khelil premier ministre et lamamra ministre des affaires étrangères, là tu vas voir comment l’algérie va snober la france te comment on va décoller économiquement. mais la france avec ses agents doubles en algérie que l’institution militaire les a mis en garde, cherche à semer la zizanie en algérie car ils ont perdu du terrain et donc ils veulent appliquer la politique de la terre brulée, mais l’institution militaire est là et veille crois moi à la stabilité de l’algérie et sa sécurité intérieure et extérieure

    Brahms
    17 février 2019 - 11 h 46 min

    Quand on travaille son pays, il faut le travailler en y mettant de la bonne foi, de la stratégie et avec efficacité et quand l’heure a sonné, on confie les clés de la maison à un autre membre ou une autre équipe qui devra faire mieux afin d’améliorer le quotidien des citoyens et des citoyennes.
    Mais, si vous faîtes l’inverse, achats d’appartements, de maisons à l’étranger, signature de contrats commerciaux créant de la dépendance économique, projets farfelus ou gros consommateurs de devises, on ira à la catastrophe.
    On avait 205 milliards de dollars, il n’en reste plus que 80 milliards sont 125 milliards de dollars dilapidés en 04 ans et toujours autant de misère sociale. Il y a donc un gros problème dans la gestion du pays. Enfin, les bases américains qui sont en Espagne, au Niger ainsi qu’en Libye peuvent servir à nous envahir.

    Épouvantail de l'intervention extérieure !
    17 février 2019 - 11 h 27 min

    Pardon de le dire, et j’en profite puisque AP nous permet de le faire, il me parait que cet article veut gfaire peur aux citoyens algériens. En sous-entendu on peut comprendre qu’il vaut mieux laisser le pouvoir en place tel quel et ne rien changer car il est plus à même de défendre l’Algérie du « danger intérieur et extérieur ». Peut-être que je lis très mal , mais cet article laisse paraître que seul le pouvoir actuel est en mesure de maîtriser la grave situation politique et institutionnelle qu’on vit et la gestion de l’après élection. A avis, il ne faut pas trop jouer avec çà ! Il faut arrêter de faire peur aux gens avec l’épouvantail de l’intervention armée des pays étrangers. De toute façon, l’armée algérienne est la même que se soit avec Bouteflika ou Ali Ghediri ou un autre et saura devenir patriote au moment voulu sur ce sujet précis et particulier!

    Les Etats Unis ne pourront jamais faire ce qu’ils sont entrain de faire au Venezuela ! Les donnes politique et géostratégiques sont complètement différentes et en plus les richesses en hydrocarbures conventionnels de ce pays (donc plus faciles à exploiter) sont immenses (1) par rapport aux nôtres. Pour le gaz de schistes algérien (il faut ne parler que de çà car les réserves de pétrole conventionnel sont en déclin) ce sont les américains via leurs sociétés d’études et leurs experts qui sont en train de confectionner la Loi sur les hydrocarbures, donc pas trop de souci pour eux de ce côté là ! Ils n’ont pas besoin de déstabiliser l’Algérie pour les gaz de schistes car ils vont y accéder le plus « normalement » du monde ! Par contre, c’est vrai, ils vont être comme d’habitude du côté de la Monarchie marocaine pour défendre et appuyer les thèses de ce pays (.. et d’Israël aussi bien sûr). Ils n’ont besoin de déstabiliser plus que çà l’Algérie au risque d’embrasser sérieusement la région Maghreb Sahel. Pour les pays occidentaux, leurs objectifs à cours et moyen terme ne sont pas de déstabiliser l’Algérie mais plutôt de faire pression sur elle pour qu’elle s’implique militairement dans les confits dans la région ou de faire en sorte que l’Algérie soit moins radicale dans sa position sur la question Israélo-palestinienne et sur le Sahara Occidental. Voilà mon analyse !

    (1) : Selon les plus récentes estimations de l’OPEP, les « réserves prouvées » en pétrole du pays atteindraient 300 milliards de barils ce qui le place à la première place mondiale devant l’Arabie saoudite.

    Mikaël
    17 février 2019 - 11 h 12 min

    Une bonne occasion pour que l’Algérie prouve bien qu’ elle est une démocratie naissante en laissant la transparence s’établir naturellement lors de la prochaine élection présidentielle. Ainsi donc ce pays montrerai qu’il est clean vis-à-vis de l’opinion publique internationale et entre autre des Etats-Unis d’Amérique.

    Jean-Boucane
    17 février 2019 - 11 h 12 min

    Les américains ont deja couché les marocains et bientôt une visite de Nethanyu est en cours de préparation… c’est deja acté!!!
    Par contre, les américains vont utiliser le 5eme mandat pour nous coucher également!!!
    Voila ce qu’on appelle de la realpolitik et c’est le 5eme mandat qui va nous amener à la catastrophe!!!

    Bouzorane
    17 février 2019 - 11 h 08 min

    Vous parlez du Venezuela comme si l’Algérie était dans une meilleure situation!!!
    – Le Venezuela n’a pas connu de « décennie noire » et ne risque pas de la connaitre
    – Malgré la crise économique et les troubles, il n’y a pas eu (ou très peu) de morts.
    – Le Venezuela possède des infrastructures dignes de ce nom
    – Chavez est arrivé au pouvoir en même temps que Bouteflika, et est de 20 ans plus jeune.
    – Chavez a gouverné, est tombé malade et est mort et les venezueliens sont passés à autres choses, eux!

    DZA
    17 février 2019 - 11 h 08 min

    C’est toujours les autres qui sont les responsables du malheur de l’Algérie. Il faut toujours trouver un bouc émissaire pour escamoter les tares des hommes d’un système rentier qui refusent de reconnaitre leurs responsabilités.
    Qui a mis le pays dans les conditions du Venezuela ? depuis combien d’années, des expertises diverses sont soumises aux gouvernants pour le dire que le pays est géré pour aller vers la faillite ?
    Que les Américains ou Amar Bouzouar, profite de la situation, il faut reconnaitre aux génies du mal qui gouvernent qu’il ne faut s’en prendre qu’à eux mêmes avant tout.

    Rayes Al Bahriya
    17 février 2019 - 11 h 07 min

    Oui , Quand on entend Messahel dire aux américains que l’Algérie est un pays stable dans un océan de pays instable on comprend ce que cela veut dire !
    Trump est un danger pour le monde !
    Un fourbe qui veut décréter un état d’urgence pour faire passer des projets douteux !
    L’ambassadeur des usa a ses usagers de service que je connaît très bien , des danseurs de ventres notoires !

    TARZAN
    17 février 2019 - 11 h 06 min

    quand on laisse le contrôle de la communication aux marocains chapeautés par israel et la france voilà ce qui arrive. les algériens manipulés par des ennemis de la nation dont certains sont algériens et qui se présentent comme patriotes, tirent les ficelles. quand on agresse trump et le roi d’arabie au stade de ain melila alors que rien ne poussent les algériens à le faire (puisque trump dérange le maroc et la france et jamais l’algérie), quand on voit les articles hostiles contre trump et son ambassadeur à alger (attaques des journalistes le faisant passer pour un espion), ne vous étonnez pas de voir trump se rétracter sur la question sahraoui. les marocains ne cessent de lui mentir pour lui dire que le maroc est le véritable allié des USA dans la région, en présentant toutes ses attaques algériennes manipulés par le mahkzen et le mossad. quand on voit comment les algériens insultent chakib khelil tout simplement parce qu’il est pro américain alors qu’en réalité n’a fait que du bien à l’algérie (et les transferts de technologie qui dérangent la france et ses agents du hizb franssa) mais aussi manipulés par les agents français en algérie. je pense que si les USA penchent du côté marocain sur la question sahraoui, alors ce conflit va perdurer encore 100 ans voire à jamais, les marocains à travers les lois européennes votées récemment continueront d’exploiter les richesses sahraouis (ils ont eu le sahara utile comme ils disent); le maroc va adopter la même stratégie israélienne en palestine, c’est à dire construction des logements et infrastructure s -officiellement pour les sahraouis mais en réalité seront pour les marocains pour peupler le sahara occidental et svp avec de l’argent de l’aide européen même pas marocain, et comme à long terme voire moyen terme il deviendrait impossible d’expulser les marocains, c’est ça la stratégie israélienne. et les algériens dans l’histoire ils vont dire qu’on les plus fort et les maitres du monde, alors qu’ils suffit que le prix du pétrole chutent pour qu’on sera à deux doigt d’une nouvelle guerre civile et elle sera incontournable si on ouvre les frontières avec le maroc. si dans un an maximum le polisario ne déclenche pas la guerre de libération digne de ce nom, alors autant pour l »algérie de lâcher le polisario car c’est un boulet pour nous du moment que nous sommes dans l’impossibilité d’avancer dans ce dossier.

      Nous sommes algériens
      17 février 2019 - 11 h 31 min

      Arrêter d’accuser les marocains, les français, Trump, Israël etc… Dans ce cas c’est le peuple qui parle, la rue grogne ou mazal etchouf. Vous tarzan vous êtes parmi les 2 à 3 personnes qui viennent ici bluffer n’importe quoi à ce sujet et peut être bien que vous pensez comme les algériens qui s’opposent à ce mandat impossible.

    Abou Stroff
    17 février 2019 - 10 h 58 min

    si « Trump veut faire de l’Algérie un second Venezuela », pourquoi nos augustes dirigeants ne décident ils de faire de l’Algérie, un second Cuba ou un second Vietnam?
    méditons la sentence d’un grand philosophe doublé d’un vrai révolutionnaire: « L’œuf qui a reçu une quantité appropriée de chaleur se transforme en poussin, mais la chaleur ne peut transformer une pierre en poussin, car leurs bases sont différentes (Mao Zé Dong), soyons une pierre et trump ne se sera qu’un tigre en papier.

    Vangelis
    17 février 2019 - 10 h 57 min

    Je commence par la fin car cet article est tiré par les cheveux en plus de mélanger chèvre et chou.

    Qui a donc signé le récent contrat entre ExxonMobil et Sonatrach. Les  » zootorités  » algériennes étant parties prenantes de la mamelle du pays, il n’y a aucun doute qu’elles ont autorisé ce contrat, via Guitouni et via le pdg de SH et ses collaborateurs.

    Les USA sont autosuffisants en hydrocarbures pour en être même arrivés à en exporter. Le tout via l’exploitation du gaz de schiste. Il est donc douteux qu’ils leur faille aller ailleurs dépenser leur argent pour ce qu’ils ont chez eux et en quantité.

    Comparer l’Algérie avec le Venezuela est un raccourci douteux car la volonté d’en découdre avec le second remonte à bien longtemps étant donné que ce pays est révolutionnaire, anti américain et accessoirement soutien de causes sans lendemain.

    L’Algérie, au contraire n’a de révolutionnaire que le slogan et surtout à l’usage interne pour endormir les citoyens et les rendre fiers alors qu’ils sont à nouveau colonisés par leurs propres dirigeants.

    Pour en finir, l’Algérie n’a plus la stature d’antan. Elle ne compte plus sur la scène internationale sauf pour prêter à ricanements. Elle ne ferait pas long feu devant les USA et inutile de se voiler la face en affirmant le contraire. D’où les approches lénifiantes de l’Algérie vers ces derniers afin qu’ils deviennent plus ses amis que d’être dans leurs cartons de déstabilisation.

    Et ça c’est la contrepartie donnée par les caciques du pouvoir afin de conserver leur koursi.

    Inutile de se faire des films et oubliez que l’Algérie est considérée pour ceci ou cela. Il n’en est rien !

    Anonyme
    17 février 2019 - 10 h 53 min

    QUE VIENT FAIRE TRUMP DANS CETTE SITUATION ? ET LA FRANCE ? CES SLOGANS DE L ENNEMI INTÉRIEURE OU EXTÉRIEURE SONT DÉPASSÉS ET USES ! LES SEULS ENNEMIS DE L ALGÉRIE C EST VOUS LES KHOUBSISTES DE CE SYSTÈME A BANNIR A JAMAIS ! VOUS VOULEZ FAIRE PEUR AU PEUPLE ALGÉRIEN YEW FAKOU ! LE PROBLÈME EST ALGERO ALGERIEN UN SYSTÈME CORROMPUS ET PÉRIMÉ FACE A UNE NOUVELLE GENERATION D ALGÉRIENS QUI EN A LE RAS LE BOL DU SYSTÈME ET QUI VEUT EN DÉCOUDRE ! CERTAINEMENT IL Y AURA DE LA CASSE . MAIS IL FAUT EN FINIR AVEC UNE CASTE QUI PRÉSENTE UN CADRE EN BOIS COMME CANDIDAT A LA PRÉSIDENCE ET PENSER QUE LE PEUPLE ALGÉRIEN EST ENDORMI ET . LA LES KHOUBSISTES SE RÉVEILLENT AVEC UNE GUEULE EN BOIS !

    anti menteurs
    17 février 2019 - 10 h 53 min

    Vous avez seulement omis de dire que les américains ont un complice en Algérie qui s’appelle les partisans du 5eme mandat,qui ont pour devise: après moi le déluge et des alliés qui s’appellent les émiratis et les saoudiens.

    Pig pong
    17 février 2019 - 10 h 50 min

    Le jeu trouble vient du pouvoir , Washington défend ses intérêts.Comme toujours et par hasard c’est la main de l’étranger. Si ce pouvoir annule le 5eme mandat et que les élections soient libres et démocratiques ,tout rentre dans l’ordre pour le bien et la stabilité du pays.

      Anonyme
      17 février 2019 - 11 h 00 min

      Exact…bien dit

    Anonyme
    17 février 2019 - 10 h 46 min

    Le jeu clair de la dictature qui s’impose malgré tout en est la cause. Les charognards ont un role noble, celui de nettoyer les carcasses …

    Anonyme
    17 février 2019 - 10 h 44 min

    Dites le à la junte qui fait du peuple algérien son cobaye!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.