Les aveux d’un djihadiste italien d’origine marocaine de retour de Syrie

djihadiste Syrie
Samir Bougana. D. R.

De Rome, Mourad R. – L’Italie, qui a été relativement en marge du va-et-vient de jeunes Européens partis «démocratiser» la Syrie, découvre depuis quelques jours, effarée, son premier djihadiste repenti, candidat au retour.

Et quelques jours après l’appel du président américain, Donald Trump, sommant les pays européens de rapatrier de Syrie et à déférer à la justice les extrémistes de Daech faits prisonniers par l’armée américaine et ses alliés, nommément les «milices» kurdes, les médias italiens ont ainsi présenté le premier d’entre eux, Samir Bougana.

Natif de Brescia en 1994 et d’origine marocaine, ce djihadiste affilié à Daech se dit repenti et a, devant les caméras de la télévision italiennes, fait le récit de son parcours, l’ayant porté de la province lombarde à la ville bastion de l’Etat islamique Raqqa, en passant par la ville allemande de Biefield.

Et pour avoir fait une partie de sa scolarité à l’Institut technique industriel de Crémone, Samir Bougana parle parfaitement l’italien et s’exprime en veillant à ne pas correspondre au cliché du «djihadiste irréductible». Il dit vouloir renouer les contacts avec ses anciens copains et certains de ses parents, des oncles, résidant à Piadena et en Sicile.

Sur son choix de basculer dans le terrorisme, Samir Bougana reconnaît avoir pris cette décision en 2013, à l’âge de 19 ans : «Tout s’est passé de manière très rapide et très facile. On m’a donné le numéro d’un Syrien en Turquie, j’ai donc pris l’avion de Dusseldorf avec d’autres volontaires, direction Istanbul et le jour même j’étais à Antakya, dans le sud du pays. Une voiture nous a acheminés à la frontière avec la Syrie. Pas de police, pas de contrôle… Un autre contact nous a accueillis en Syrie.

Au nord de Lattaquié, dans une zone tenue par les djihadistes, des volontaires allemands et français nous encadraient et facilitaient notre intégration au groupe Jund Al-Sham, lié à la nébuleuse d’Al-Qaïda, les instructeurs étaient tchétchènes et étaient réputés pour leur férocité.»

En 2015, Samir Bougana dit avoir intégré Daech en rejoignant la ville de Raqqa, en compagnie de deux autres Marocains, mais bientôt l’entrée en jeu des forces russes et la violence des bombardements allaient vite les faire déchanter.

L’avancée triomphale de l’armée syrienne finira par ameuter ce contingent de djihadistes européens qui, dès 2016, commencèrent à planifier leur retour dans leurs pays respectifs, au grand dam de leurs multiples commanditaires.

C’est ainsi que Samir Bougana, après avoir envisagé initialement de se rendre au consulat d’Italie d’Istanbul pour se mettre à la disposition des autorités judiciaires de ce pays, a décidé en fin de compte de prendre attache avec un passeur qui lui a promis de l’introduire en Turquie moyennant 2 000 dollars mais qui, en réalité, agissait pour le compte des milices kurdes, qui depuis l’ont pris en charge, en attendant un éventuel échange de prisonniers.

Or, sentant s’approcher la menace de l’armée turque sur fond de retrait américain, ces dernières ont probablement saisi le récent appel de Donald Trump pour se dessaisir de ce fardeau et livrer ces centaines de jeunes djihadistes à des pays européens, qui auraient fait volontiers l’économie du retour de ces revenants.

Quant à Samir Bougana, il dit, la tête basse, regretter cette récente parenthèse de sa vie et se veut prêt à payer, devant  la justice de son pays, l’Italie, le prix de son égarement.

M. R.

Comment (14)

    lafleuriel Zakri
    23 février 2019 - 0 h 03 min

    ET à propos de ces abjects voyous rien sur ce qu’ils ont fait subir aux populations locales en Syrie comme en Irak, …en Syrie Alep, idlib, Raqqa, Deir ez Zohr, et bien sûr Baghouz et sa region, dont proche du grand site de Mari-Boukamal… et partout, et tout le cours de l’Euphrate…La région est dévastée, ruinée mais comme à Raqqa..ET que du mépris pour les victimes syriennes ‘ dont nos amis ou nos proches ), et rien sur les tortures infligées aux Syriens, les viols des femmes , la mise en esclavage de milliers de femmes ou fillettes yazidies et les massacres des hommes de ces Syriens, de la région du Sinjar. Faut-il vous rappeler sans cesse que : une victime mérite nos pleurs y compris quand…sic… elles sont syriennes NON ? Votre mépris ajoute à la douleur de ces familles syriennes dont celles de la région de Baghouz…, et dommage qu’ils y sont morts, ces Clain o u autres, sans avoir eu à rendre compte tout le reste de la vie, de leurs horribles forfaits.. ils étaient ces bourreaux, aussi, sévissant vers Alep, idlib, Raqqa…dans toute une Syrie pillée, martyrisée, dans un pays où ils n’auraient Jamais du mettre leurs sales pieds..sauf que ni les médias ni les familles de NOs victimes veulent savoir ce qu’ils faisaient d’horrible dans ce pays d’immense culture et civilisation, mais tombé sous la coupe de ces ignares étrangers, sans une once d’éducation, ni de principes moraux..des bourreaux ! Ils faisaient alors quoi en Syrie, ces abjects voyous et leurs femmes ou ces femmes ? du tourisme…croyez-vous sans doute ?

    Mme CH
    22 février 2019 - 23 h 27 min

    Ah, ces occidentaux caméléons..! Leurs services de renseignements concoctent les plans dans les tunnels sans bout, embrigadent , manipulent, financent, entraînent, arment les adolescents comme ce Maroco-italien et les envoient dans la terre de feu qu’ils allument pour des raisons bien évidentes……une fois le boulot terminé, les survivants qui souffriront de troubles psychologiques jusqu’à la fin de leurs jours seront affichés et jetés en prison…! Des musulmans qui font la guerre aux musulmans c’est la meilleure formule pour épargner la vie de leurs soldats et de ternir l’image de l’Islam et des musulmans…! Et le gâteau c’est eux qui le dégustent..quant aux couleuvres ce sont les benêts, les aras bleus, les manchots nourris au fromage puant, les harkis intellectuels et les 9awm Toubbe3 qui les avalent…Bon appétit..!

    3
    1
    Anonyme
    22 février 2019 - 18 h 33 min

    He bien moi quand je lis cet article , je ne peut pas m’empêcher de me demander ,combien sont ils chez nous ces marocains de M…, je suis certain que se sont des  » dormeurs » qui n’attendent qu’un ordre de leur maitres pour foutre la M… chez nous en Algérie , si j’avais le pouvoir je les rassemblerais tous et je les renverrais chez eux d’ou qu’ils viennent, ils sont en nombre sur ce site AP , imaginez un peu combien sont ils chez nous?

    44
    9
    chaoui 40
    22 février 2019 - 11 h 37 min

    Soit ces terroristes sont des imbéciles patentés, soit leur repentance est une mise en scène. Tout le monde sait qui a voulu abattre Bachar et pourquoi une révolte populaire s’est transformée en guerre internationale. Il leur suffirait de dire qu’ils servaient les intérêts occidentaux, israélites, turcs et wahhabites, qu’ils se croyaient investis de la mission de libérer les millions de sunnites des 10 000 chiites Alaouites pour passer pour des héros … hollywoodiens. Comme ils ne le font, je me dis qu’ils ont reçu l’ordre de ne pas éveiller les consciences moyennant leur vie. Car, en vérité, ils devraient être jugés en Syrie, par Bachar, et passés par les armes ! Le Chiite est plus clément que le Chaoui que je suis finalement …

    31
    4
      Anonyme
      22 février 2019 - 15 h 49 min

      Ya Chaoui 40 ya el khou….il n y a ni chiite ni sunnite ni alaouite il y a des musulmans akhawa tous…Ce langage centralise sur Chiite…Sunnite…
      est encourage par les Sionistes et font tout pour provoquer les divisions selon les terminologies et la diversite des musulmans….dresser Sunnites contre Chiites est et a ete toujours le reve de Netanyahou et d Israel…..ils ont reussi avec Saddam Hussein a provoquer une guerre fratricide entre l Irak et l Iran ..avec 2 millions de Chouhadas et des milliers de milliards engloutis par leurs vendeurs d armes…puis cela continu encore aujourd hui avec Sunnite contre Chiite
      le grand malheur qui fait le bonheur des ennemis de l Islam…avec toutes ces destructions commises par plus de 80.000 terroristes rassembles ,armes et finances par des puissances etrangeres pour faire leur guerre par procuration….sommes nous idiots a ce point
      pour nous detruire par nos propres mains…???
      et alimenter leurs industries d armements..???
      La misere et la pauvrete a depassee toutes les
      previsions dans le monde arabo-musulman… alors que nos pays jouissent d enormes richesses convoitees par nos ennemis..et qui suffisent pour rendre nos pays des paradis sur terre…Ouallah ya El Khou…nous devons militer pour rapprocher et non pour separer…Nous sommes musulmans et basta…laissez les autres dire chiite..sunnite,Kurde,berbere,arabe, et que sais je encore…ils ont toujours instrumentaliser des minorites pour diviser pour reigner…

      29
      4
        anonyme
        22 février 2019 - 18 h 42 min

        Je suis bien d’accord avec toi; j’ai des amis chiites et ils invoquent notre Prophète comme tous les sunnites. Je sais que tout est politique et pouvoir et je me demande toujours pourquoi nos pseudo-oulamas ne se réunissent pas une bonne fois pour toutes pour fonder notre fameuse « ouma » ! Elle ne va pas dans l’intérêt des Saoud, cela est sûr … mais qui sont-ils pour nous dicter quoi que ce soit ?!

        10
        3
        Vroum Vroum 😤..
        23 février 2019 - 5 h 04 min

        @Annonyme…Y’a Anonyme , c’est les Wahabites de chez Saouds qui sur leur « Cheikhou Al Islam « Ibn Taymya qui lui déteste les Chites les comparant à des moins que rien , ce que leur Gourou Ibn Abdelwahab dit aussi…Pour la Croyance Wahabite tout Musulman refusant leur Croyance est Appostat et ira en Enfer , ainsi que les Chites, Asharites , Alaouites…97% des Musulmans sont Asharites !!!…. Donc Israël sioniste n’a fait que suivre les Wahabites et appliquer la doctrine Wahabites pour semer le chaos chez les Musulmans avec la complicité du Wahabisme Takfirisme Saouds et leurs Chouyoukhs . .Aucune différence entre les Wahabites et Bani Israël , qui pour les Wahabites se disent le Groupe Sauvé qui ira au paradis et tout Musulman refusant leur Croyance est Appostat , Les Bani Israël se disent le Peuple Élu , sauvé….Tu comprends y’ a Anonyme …La division vient de chez Saouds Wahabisme . .

    Ferhat
    22 février 2019 - 10 h 44 min

    Quelle gâchis, je me souvient quand François Hollande and Co, disait : »On va armer les rebelles syriens ». Et il ont commencé à larguer des tonnes d’armes sur la Syrie. Je me disait, il sont complétement tarés ces occidentaux. Le résultat : un pays détruit et un peuple complétement à la déroute. Maintenant ces occidentaux ont peur du retour de ceux qu’il considérait hier comme des rebelles. Il ont pris le monde pour des débiles, pour rapatrier leur armée et leurs agents doubles, il vont trouver un subterfuge ,  » il faut livrer les détenus à leurs Pays pour qu’il soit jugés » . Ceux qui ont suivi comme des moutons vous bien-sur être juger, les autres vont reprendre du service ailleurs.

    19
    2
    Tin-Hinane
    22 février 2019 - 10 h 09 min

    Ils sont quand même extraordinaires ces occidentaux, ils envoient des jeunes, de préférence d’origine arabe et musulmans, massacrer des syriens, et ensuite ils les jugent quand ils veulent bien les recevoir. Des mercenaires hors la loi, hors la loi parce qu’ils ont perdu, c’est diabolique! Sans oublier l’épisode où l’Allemagne voulait fourguer à l’Algérie des daeshiens tunisiens et marocains en les faisant passer pour algériens (comme si on était incapables de faire la différence entre les différents ressortissants, ils nous prennent vraiment pour débiles), ça pourrait être drôle mais ça ne l’est pas parce que des syriens ont été massacrés dans cette affaire. Ce qui est drôle par contre c’est que quand Donald Trump a décrété le retour des djihadistes européens chez eux, l’Allemagne a posé ces conditions « Horst Seehofer est prêt à autoriser le retour des djihadistes allemands et de leurs familles, mais seulement si leur identité est clairement établie et s’ils ne présentent pas un risque sécuritaire », voyez vous ça eux ils veulent se protéger et des preuves que ce sont bien des allemands qu’on leur renvoie. Il y aurait beaucoup de choses à dire sur cette affaire mais les historiens s’en chargeront, quelle honte pour les européens, quelle indignité, quelle infamie, envoyer des gamins paumés pour leur conquérir le monde.

    31
    2
      Anonyme
      22 février 2019 - 14 h 18 min

      Nous avons à faire à des vrais malades mentaux. Non contents d’avoir envoyé des gamins paumés massacrer des syriens, d’après de qu’on peut lire et entendre dans les medias français, ils disent qu’après tout ces daeschiens ont presque tous la double nationalité et ben y a qu’à les destituer de leur nationalité française et laisser leur nationalité d’origine se débrouiller avec eux. Ils ont en fait des tueurs psychopathes et maintenant ils veulent trouver un moyen de s’en débarrasser en les envoyant continuer leur macabre et sanglante besogne ailleurs, en Algérie par exemple … Sans autre commentaire.

      14
    l'histoire
    22 février 2019 - 9 h 12 min

    Parlez-nous de ce qu’est devenu le Marocain résidant en Italie qui profana notre emblème national sur le toit de notre consulat à Casablanca, le 1er novembre 2013. Qualifié par les autorités marocaines de « désequilibré » il fut condamné à 2 mois de prison avec sursie « avec les félicitations du jury ».

    55
    10
      Anonyme
      22 février 2019 - 11 h 07 min

      Connait on son nom?

      3
      3
    Anonyme
    22 février 2019 - 9 h 09 min

    Ces déchets itinérants violents assoiffés de sang n’avaient laissé aucune chance à leurs victimes. Il faut répertorier leurs réelles ou fausses identités avec l’aide des services de sécurité syriens, il n’est pas exclu qu’on les retrouve un jour en Algérie.

    25
    1
      Anoyle plus
      22 février 2019 - 11 h 24 min

      @Anonyme 9h09. On les a déjà retrouvés à Tamanrasset

      16
      1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.