Chihab révèle comment Saïd Bouteflika a imposé Abdesselam Bouchouareb

Seddik attaques
Le très controversé ex-ministre de l'Industrie Abdesselam Bouchouareb. PPAgency

Par R. Mahmoudi – Le député et ancien numéro deux du RND poursuit ses attaques frontales contre la direction de son parti, en faisant de nouvelles révélations, encore plus fracassantes, et qui risquent de susciter des réactions véhémentes de la part des personnes qu’il accuse.

Dans une interview à la chaîne de télévision privée El-Hayat TV, Chihab Seddik révèle comment les cercles du pouvoir avaient, selon lui, «imposé» l’ex-ministre Abdeslam Bouchouareb, d’abord comme député du RND, puis comme ministre de l’Industrie.

«J’ai reçu un coup de téléphone, raconte Chihab, aux environs de 23 h de la part de Saïd Bouteflika, qui me demande si je m’étais entendu avec Bouchouareb et qu’il fallait, au nom du nationalisme, l’intégrer sur nos listes. Je lui ai répondu que mon nationalisme et mon statut de fils de chahid et de moudjahid ne m’autorisent pas à accepter un fils de harki !»

Poursuivant sa narration, Seddik Chihab affirme avoir reçu le lendemain un appel téléphonique de feu Ahmed Boustila, ancien commandant de la Gendarmerie nationale, qui, lui aussi, lui faisait pression pour recevoir la candidature d’Abdeslam Bouchouareb sur la liste du RND pour la circonscription d’Alger. Suite à quoi, Chihab va voir Si Ahmed (Ouyahia) pour lui lancer que «si ça continuait comme ça, ]il[ descendrait à la maison de la presse» pour divulguer le problème.

Les observateurs sont nombreux à se demander jusqu’où ira Seddik Chihab dans ses déballages et, surtout, d’où il tient cette fougue qui surprend plus d’un. A-t-il les encouragements des nouveaux décideurs du pays ? Se voit-il promis à jouer des rôles dans cette transition qui s’annonce tumultueuse ? Autant de questions qui restent pour l’instant sans réponse.

R. M.

 

 

Comment (66)

    Lili
    29 avril 2019 - 6 h 15 min

    Allez à Kouba et vous verrez ce qu’a dilapidé Ce faux jeton de Chihab. Certains de ses acolytes sont devenus multimilliardaires.

    Kerboub
    24 avril 2019 - 10 h 57 min

    AGERIEN-NE-S refusons LES RÉFLEXES mémoire COURTE!! N’oublions pas le préjudice MORAL et PHYSIQUE qu’avait subi le GÉNÉRAL BENHADID!! je n’ai dans l’absolu aucun lien avec ce Monsieur si ce n’est notre appartenance à l’ALGERIE, notre citoyenneté commune!!
    Ce Monsieur pour avoir DÉNONCÉ bien avant l’heure les forces ANTI et/ou EXTRA-CONSTITUTIONNELLES et à leur tête SAID le frère cadet et en dépit de son état de santé précaire a été incarcéré sur un simple coup de téléphone ..QUE JUSTICE LUI SOIT RENDUE et à tous ceux et celles victimes de la justice NOCTURNE
    HONNEUR et GLOIRE à nos CHOUHADAS vive l’ALGERIE INDÉPENDANTE libre et democratique

    Hchicha Talba M'iicha حشيشة طالبة معيشة
    24 avril 2019 - 10 h 48 min

    Pourquoi ce monsieur n’est pas inquieté ? Même s’il avoue certains trucs sur les autres, il demeure l’un de la smalla qui a profité de notre ignorance des operations frauduleuses et de leurs relations (largesses du pouvoir) pour fructifier leur business et prospérer sur le dos de la populace.

    Il devrait passer à la casserole lui aussi.

    A bonne entendeur

    EL Che
    24 avril 2019 - 8 h 49 min

    Apres ce que les Politiciens ont fait de l’Algérie durant ces 20 dernières années et la dilapidation des richesses du pays plus aucun politique n’a de la crédibilité ! Tous doivent dégage TOUS
    En attendant de tout refaire et nettoyé c est l’armée qui doit régné ……il n y a pas d’autre solution

    8
    2
    fennecdz
    23 avril 2019 - 18 h 38 min

    Et pourquoi après ces révélations Said n est pas poursuivi pour trafic d influence pourquoi personne ne lui demande de compte sur ces 20 annees??? c’est quoi ce pays????

    12
    Algé rien
    23 avril 2019 - 18 h 10 min

    Quand on ressortira les dossiers de Mellouk Benyoucef , je commencerai à croire en attendant militons pacifiquement pour faire partir les voleurs !

    12
    صالح/ الجزائر
    23 avril 2019 - 6 h 59 min

    Cet opportuniste sans morale croit il sincèrement que c’est le premier ministre qui choisit ses collaborateurs , et en particulier les ministres de la cour ?.
    Quand l’(ONM) , entre autres , a dénoncé le clin d’œil , fait à la France et aux pieds-noirs , par l’ex. premier ministre , Ahmed Ouyahia , le 31 Mai 2018, cet ultra-nationaliste (de la dernière heure), qui a répondu au conseiller de la Présidence , Saïd Bouteflika, «que mon nationalisme et mon statut de fils de chahid et de moudjahid ne m’autorisent pas à accepter un fils de harki !» , s’est précipité de défendre son ancien chef hiérarchique du RND , en qualifiant les critiques contre son initiative de «révolution dans un verre d’eau», et en disant ne pas comprendre l’«alarmisme» des détracteurs et cette «mauvaise interprétation» des propos d’Ahmed Ouyahia ( il était à l’époque premier ministre c.a.d. debout) , et qu’il avait «des visées purement économiques» , et de poursuivre : «Nous avons un réseau de relations avec des Français nés en Algérie et y ont vécu une partie de leur vie. Nombre d’entre eux ont encore de la nostalgie pour l’Algérie, pourquoi ne pas profiter de leur influence pour booster l’économie algérienne et renforcer sa position dans les marché internationaux ?».
    l’ex. porte-parole du (RND) a déclaré , au début de Mars 2018 , que «grâce à la politique judicieuse et à la clairvoyance du président de la République, M. Abdelaziz Bouteflika et aux sacrifices des forces de sécurité et de l’Armée nationale populaire (ANP)»l’Algérie «a toujours su déjouer les complots qui se trament contre elle», c’est pourquoi «Le RND soutient le président de la République et entend contribuer à la préservation de la stabilité du pays». «Notre parti reste attaché à ses choix et engagements politiques, dont son soutien constant au président de la République depuis 1999» , a-t-il ajouté. Et que Ahmed Ouyahia (qui était encore premier ministre) «travaille 16 heures par jour, ce qui ne plaît pas aux gens de la ghaïta ou à certains qui s’occupent des salons et des couloirs obscurs» .
    «Notre parti, … , jouit d’une base populaire solide et puise son existence des efforts de ses militants et des positions de son Secrétaire général» , a-t-il soutenu .

    11
    Anonyme
    23 avril 2019 - 0 h 13 min

    Comment Seddik Chiheb peut-il être en même temps fils de chahid et de moudjahid ?

    10
    4
      voilivoila
      23 avril 2019 - 13 h 33 min

      Dans la video il dit qu´il est petit fils de chahid et fils de moudjahid

    Brahms
    22 avril 2019 - 19 h 15 min

    Il a mis un chapeau avec une Passat pour faire sérieux. Ce fossoyeur a écumé le pays, l’oseille est à l’étranger, il a pris une grosse part du gâteau et à titre de cadeau, nous a laissé la France et ses dirigeants pour pomper nos richesses car il a signé n’importe quoi laissant le marché à la France en échange de commissions occultes virées au Panama (Paradis fiscal).

    25
    Anonyme
    22 avril 2019 - 18 h 01 min

    Ce qui m intrigue chez certains de nos amis commentateurs sur ce site c est qu ils ne voient comme marocains que BOUTEFLIKA,BENBELLA,KHALIL, BENSALAH,mais ils ne citent jamais BENGHEBRIT qui elle aussi est née a oujda ou DA MOULOUD mammeri qui a passé la plus importante de ses tranches de vie chez son oncle qui etait conseiller du roi du MAROC. comme disait AHMED WAHBI ya 3ajabet el 3ajab we tfout koul 3ajab;
    SIGNEZORO…Z…

    16
    29
      Moskosdz
      22 avril 2019 - 20 h 55 min

      @Anonyme//Merci de nous faire savoir qu’il faut se méfier de tout ce qui est Marocain,par contre que l’on soit né sur la lune,sur Mars ou au Maroc,quand on est Algérien,on est Algérien.

      17
      5
        ZORO
        22 avril 2019 - 23 h 51 min

        L anonyme c est ZORO qui a seulement oublié de porter son pseudo mais qui a apposé sa signature.
        SigneZORO…..Z…

        2
        2
    Anonyme
    22 avril 2019 - 17 h 44 min

    c’est un khobziste lui et la politique ca fait deux

    23
    bachir
    22 avril 2019 - 17 h 25 min

    Pleurer après une mort c’est irriter les yeux

    18
    Lghoul
    22 avril 2019 - 16 h 05 min

    Si l’exemple n’est pas donne et la justice completement reformee, la corruption a grande echelle qui s’est institutionalisee fepuis 1999 ne partira jamais. Il faudrait un derracinement total et commencer avec une page blanche et des gens nouveaux. Ceux qui ont mis le pays sur les rails et la voix de la banqueroutte sont de pires ennemis de l’Algerie et de son peuple car c’est la facon la plus dangereuse de mener une guerre a un pays sans tirer une cartouche. Donner donc un exemple de nettoyage total en etablissant des lois strictes sur la corruption mettra un frein final a ce cancer sans traitement.

    22
    1
    Chaoui Ou Zien
    22 avril 2019 - 14 h 50 min

    Je tiens a rappeler que notre mouvement pacifique n’a pas commence un 22 fevrier mais le 14 fevrier a Khenchela. Ne l’ecourtons pas d’une semaine.

    31
    7
      idas
      22 avril 2019 - 17 h 27 min

      non 15 jours plus a kherrata, il faut rendre a césar ce qui appartient a césar

      24
      3
        ZORO
        22 avril 2019 - 18 h 07 min

        HUGH J AI DIT! LE 22 C EST LE CODE DE MA WILAYA.
        SIGNEZORO….Z…

        3
        13
    Le jour du jugement est indéniable
    22 avril 2019 - 14 h 39 min

    Il faut être sans pitié pour tout rats.
    Il faut tous les arrêter même cacher au fin fond des chiottes, il faudra les en délogés.
    Et les mettre à l’ombre.
    Ces harkis nous manipulaient tous depuis l’indépendance .
    Hasbi allah wa nihma al wakil

    21
    2
    Moi, quand je vois tous ceux qui s'offusquent...
    22 avril 2019 - 14 h 21 min

    …au travers de leurs commentaires, de ce qu’a dit chihab sur saîd bouteflika et bouchouareb, je me dis que le système a encore de beaux jours devant lui. Toute cette armée mexicaine de baltaguis qui s’agitent redonne des ails à tous les courtisans d’hier dont, pour commencer le célèbre « ould abbes » ! au secours !
    Bientôt on aura un 22/02/2019 à l’envers qui va demander de remettre fakhamatouhou dans son cadre !

    9
    2
    lhadi
    22 avril 2019 - 14 h 08 min

    L’ennemi est intérieur, y compris à l’intérieur de nous, dans nos amalgames faciles, nos paresses intellectuelles et nos soifs de vengeance.

    Quel message pouvons nous encore faire passer pour dessiller les yeux de nos compatriotes égarés qu’ils sont si ce n’est que de continuer; encore et toujours, à ne pas rester silencieux concernant le souhait de certains de voir l’Algérie affaiblie et son peuple divisé en plusieurs chapelles.

    Avec les armes fournies dans notre arsenal républicain, nous pourrons leur botter leur arrière train.

    Fraternellement lhadi
    ([email protected])

    10
    3
    Vraijustice
    22 avril 2019 - 13 h 55 min

    Qui connais ce qui a était stipulé et écrit dans les accords d’evian personne a part les instigateurs de cette vente au colonisateur Français vous rester vous avez le droit de regard et ingérence mais laissez nous le plut gros du gâteau voilà ce qui ces vraiment négocier la preuve au jour d’aujourd’hui beaucoups de ministres députés bien d’autres ont des bien en France avec la bénédiction de leurs décideur et patron une trahison qui mérite un grand châtiment nous valeureux combattants ne sont pas morts pour voir une Algérie trahie vendu nés pas la lutte n’ai pas fini la chasse à cette espèces doit être une priorité absolut avec tout les bien et comptes saisie que justice soi faite Amine rabi alamine …

    Anonyme
    22 avril 2019 - 13 h 54 min

    Notre ennemi mortel c est la corruption et rien d autres…il faut faire la guerre a la corruption et aux corrompus….le reste c est d un retournement de main diplomatique on peut assainir le climat—-mais la corruption c est un cancer qui ronge nos entrailles de l interieurs de nos frontieres….c est notre ennemi nr.1…..

    15
    Anonyme
    22 avril 2019 - 13 h 50 min

    Tous le Algeriens qui aideraient à connaitre la vérité et donc l´Algérie, meme s´ils avaient fauté avant sont les bienvenus! Meme ceux qui ont volé l´argent du peuple, on devrait leur pardonner, à condition qu´ils reconnaitraient leurs méfais et rendent leur argent (biens) volé au peuple! Il faut savoir etre prgmatique!

    5
    1
    El Kendy
    22 avril 2019 - 13 h 37 min

    pour que le million et demi de chahids ne soient pas mort pour rien, il faut que tous les acteurs de la vie politique et économique qui sont sur scène en Algérie depuis 20 ans degagent
    Mais arrêtons de faire le procès aux uns ou autres, il faut laisser la justice et les juges faire leur travail.
    Les militaires à leur tête Gaid Salah doivent agir et agir vite c’est la seule Institution en Algérie organisée , intègre et forte) pour donner enfin le pouvoir au peuple, à ce peuple qui manifeste sans violence et dans la discipline.

    9
    3
      Ieila
      22 avril 2019 - 20 h 24 min

      La conscience n’est pas tranquille

      2
      1
    Anonyme
    22 avril 2019 - 13 h 20 min

    Conclusion:

    Pour s’attaquer aux dossiers de corruption d’une façon crédible, il serait mieux d’interroger les grands Ali BABA, Said Bouteflika et son Frère Abdelaziz et ceux qui leurs ont permis de faire de l’Algérie leur Boutique personnelle.
    Said a l’air d’avoir bien protégé ses arrières. Intouchable.

    24
    Timpo pot
    22 avril 2019 - 12 h 46 min

    Comment accepter Bouchouareb ministre du commerce alors qu’il est FILS de Harki et en plus il a la nationalité française. Tous les responsables qui ont plusieurs nationalités ÉTRANGÈRES doivent quitter le pouvoir.

    21
    Anonyme
    22 avril 2019 - 12 h 38 min

    Qui dit entourage de Boutef dit France.

    15
    1
    Opprimé
    22 avril 2019 - 12 h 35 min

    Cent trente deux ans de lutte et sacrifice pour que les commis des ex-occupant reprendrent les commandes, qui puisse légalisé la corruption et instauré l’injustice à part les Harkis et les fils de Harkis

    15
    Anonyme
    22 avril 2019 - 12 h 27 min

    IL EST DE DROIT DES MAGISTRATS DE VERSER TOUT CES TÉMOIGNAGES DANS LES DOSSIERS DANS L INTÉRÊT DE LA JUSTICES , EN TANT CITOYEN JE PORTE PLAINTE CONTRE LES LES PERSONNES CITER DANS LES QUOTIDIENS POUR USURPATION ET ABUS DE POUVOIR J ATTEND DE TOUT LES ALGÉRIENS QUI ON COMME MOI SOUFFERT DE LA DICTATURE DE M APPUYER
    J ESPÈRE QUE LA JUSTICE SERA IMPITOYABLE PAS DE PARDON PAS D INDULGENCE PAS DE FAVEUR PAS PASSE DROIT ,,, TOLÉRANCE ZÉRO, PARCE QUE ILS ONT AGIT EN TOUTE CONNAISSANCE DE CAUSE ILS N ON AUCUNE EXCUSE VU QUE LEURS ACTES SONT PRÉMÉDITÉS, VOULUS , SANS ETAT D ÂME ET SANS PITIÉ

    Calme et sagesse SVP
    22 avril 2019 - 12 h 03 min

    Écoutez personne n’est parfait , tout le monde a commis des erreurs. mieux vaut tard que jamais! réfléchissons avec nos cerveaux pas avec le coeur. Ce qu’il disais est important. Valais mieux se racheter et parler que de se taire comme un lâche à vie. J’aimerais bien qu’il y’aura d’autres au sommet comme chihab qui vont faire des révélations après tout l’une des vrais oppositions ce trouve au sein du système .

    16
    4
    Anonimaoui
    22 avril 2019 - 11 h 56 min

    Traître c’est génétique mais ce Juda peut se donner du crédit si seulement il prépare un dossier solide sur toutes les trahisons, corruptions, transferts de devises, jugements truqués et autres méfaits dont il a été soit partie prenante soit témoin et les présenter à l’opinion publique puis il les remet à la justice.

    11
    1
    K. DZ
    22 avril 2019 - 11 h 46 min

    Ils n’ont toujours rien compris ces politicouillons des raisons qui ont fait sortir le peuple dans la rue depuis le 22, mais ils continuent à se comporter exactement de la même manière et personne n’a fait de mea culpa, personne ne s’est repenti. La guerre des clans fait rage et est à son paroxysme, le nouveau parrain est entrain de décimer la famille régnante et ses supports au nom de la révolution du sourire. Ce n’est pas cela la 2ième République, ni même pas une république, il n y en jamais eu d’ailleurs. Rendez-vous en septembre pour ceux qui auront survécu au ramadan et aux vacances.

    8
    2
    Anonyme
    22 avril 2019 - 11 h 06 min

    un panier de crabes pour ne pas dire des chiffonniers qui retournent leurs vestes suivant la tournure du vent!! ou estt !l’interet du pays dans tout ça ??

    25
    3
    Digage!
    22 avril 2019 - 11 h 01 min

    Avant on avait le Drabki actionné par Said Bouteflika pour « marquer » les cibles et les désigner au Sniper.
    Maintenant on a Chihab qui fait le même boulot, mais pour un autre Sniper.

    26
    4
      Y'en a, que la vérité dérange !
      22 avril 2019 - 14 h 03 min

      Justement, ton Drabki à toi il est épargné, parmi tant d’autres…
      Le peuple ne veut plus d’une justice à géométrie variable.
      Pas de lynchage public comme c’était le cas hier. Nous voulons une justice qui respecte les droits sur un même pied d’égalité pour tout le monde. A bonne entendeur, salut !

      11
      1
    Zombretto
    22 avril 2019 - 11 h 01 min

    « A-t-il les encouragements des nouveaux décideurs du pays ? »
    Quels « nouveaux décideurs » ? Les anciens « décideurs » ne sont plus que des « souhaiteurs » des « essayeurs » et des « espéreurs ». Ils essayent de prendre des décisions et espérent que tout ira comme ils le souhaitent, c’est tout. Ils ne peuvent plus se comporter comme les reb-el-meqla de l’Algérie.

    11
    1
    Lghoul
    22 avril 2019 - 10 h 40 min

    Il faisait parti du gouvernement, pourquoi alors ne pas le convoquer avec said ? Khelil et bedjaoui sont sur la liste du parquet de milan, pourquoi ne pas lest convoquer ainsi que bouchouareb, ghoul, ould abvas, sellal, le drebki et tout le reste du beau monde pour le dechiquement et destruction de l’economie algerienne d’une facon pire que le colonialisme ? Des affaires de guerre economique souterraine contre le pays et son peuple.

    15
    1
    Des Chihab, même traités ...
    22 avril 2019 - 10 h 36 min

    … de traîtres, dans les circonstances que nous sommes en train de vivre, sont plus utiles à la communauté que ceux qui jouent la montre et font sauter à dessein quelques fusibles pour épargner les vrais commanditaires de nos malheurs. Si cette justice qui revient d’un long sommeil mais toujours pas guérie de son amnésie nous prouvait sa soudaine autonomie en diversifiant ses prises et notamment celles épargnées jadis, et aussi, en réhabilitant ceux des leurs sanctionnés, ce serait déjà un début de preuve d’impartialité !

    6
    1
    Anonyme
    22 avril 2019 - 9 h 57 min

    Comme je l’ai déjà écrit, les témoignages même tardifs de ce monsieur ne me dérangent pas, bien au contraire. Il ne faut pas le décrédibiliser, nous avons besoin de comprendre le fonctionnement de ce système et identifier ses acteurs, nous ferons le tri ultérieurement. Il ne faut pas faire taire nos rares sources d’informations.

    25
    2
    Clovis
    22 avril 2019 - 9 h 49 min

    Il ne faut pas donner du credit a cet individu sans honneur qui ne fait que tourner sa veste au gre du vent. Si sa denonciation est veridique (ce qui parait difficile a croire : un premier ministre valet de la France ! On peut reprocher plein de chose a Ouyahia mais ca parait bien gros) alors il est aussi coupable que lui. N’oublions pas que ce personnage a meprise le peuple en declarant le 2 avril que ”les manifestations allaient s’essoufler, que les manifestants se mettraient a genoux et que les choses reprendraient leur cours” !! Ce pseudo visionnaire, sentant le vent tourner, a 2 jours plus tard decide qu’il rejoignait les aspirations du peuple. Que vaut la parole de ce sinistre individu sans honneur qui renie sans honte ceux qu’il adorait la veille !!! Lui, ses chefs et ses comparses n’ont aucune credibilite et doivent, selon la formule consacree, degager.

    12
    6
    Anonyme
    22 avril 2019 - 9 h 33 min

    Il a le faciès-type du traître qui se met au service du plus fort. Cet homme est une calamité sans aucune crédibilité.

    32
    14
    Multiples explications plausibles.
    22 avril 2019 - 9 h 25 min

    Combien de gens qui ont étés humiliés en se faisant viré comme des malpropres.
    Et cela malgré qu’ils ont étés de très grand professionnels irréprochable avec une consciences exemplaires.
    Certains ont étés psychologiquement très marquées et ont stagner durant leurs vie car traumatisés.
    D’autres ont aussitôt rebondi et repris leurs vies en mains.
    D’autres ont l’esprit de vengeance il en font une question d’honneur.
    Et d’autres ne veulent pas être les seul à payer les pots cassés.
    D’autres négocie une porte de sortie en coopérants avec la justice.
    D’autres ont des objectifs de reconquête non avoués.

    15
    2
      ZYGOMATIQUE
      22 avril 2019 - 9 h 47 min

      Et les autres qui en savaient trop et avaient été obligés de s’exiler.
      Et les autres, les centaines de milliers qui ont été marginalisés leur seule faute c’est d’avoir été plus compétents que les moribonds qui occupés les postes, etc. etc. la liste est longue.

      18
    Anonyme
    22 avril 2019 - 9 h 07 min

    Mais non a M. Chihab la vérité est que Saïd t’avait appelé et tu t’est exécuté comme un traître et lâche que tu es. N’oublions pas qu’il y’a quelque mois tu défendais ces boutefs bec et âme… Tu n’est ni un fils de chahid ni houm yahzanoyne mais belle est bien un traître de la nation et un traître pour ton partie

    44
    7
    Kenza
    22 avril 2019 - 9 h 06 min

    On a vu la vidéo sur Youtube où Rachid Nakkaz avec quelques algériens sont allés devant le domicile de Bouchouareb lui réclamant de restituer les 3 millions d’Euros qu’il a volé au peuple algérien. On a vu une armada de policiers français ( plus d’une cinquantaine à peu près), matraque à la main, venus dans plus d’une dizaine de fourgons pour protéger le traître Bouchouareb et son domicile. Quelques protestataires algériens ont même subi une fouille au corp afin de les humilier….regardez la vidéo, elle existe. Elle date de juillet 2016.

    28
    7
      Azulaman
      22 avril 2019 - 9 h 27 min

      Faites de la pub pour un perturbateur nkikiz
      N est même pas admis dans un stade.
      Ce qu il fait est une atteinte même au gouvernement s
      Qui vont venir.
      Nos problème se règle chez nous, pas chez les boisin
      Bien fait au suiveurs de nkikiz qui ont été fouillés.
      Nkikiz n à rien eu il peut retourné en France quand il veux, demandez à un opposant katari ou saoudien ou à un anti israélien de touche au bien d un dignitaire saoudien katari emarat ou sioniste, et vous verrez le sort de ce quelqu un.

      17
      11
        Kenza
        22 avril 2019 - 11 h 03 min

        Moi je parle des faits. Et cette vidéo est un fait ! Comme EFFECTIVEMENT, Rachid Nekkaz a de tout temps dénoncé les méfaits, les crimes contre notre économie et notre industrie et la corruption généralisée de ce système mafieux.
        De toutes les façons, le peuple a compris qu’il ya des baltaguia du pouvoir mafieux et des traîtres qui font en sorte de discréditer tous les patriotes et les hommes de bonnes volonté qui peuvent et qui pourraient aider à sortir de la crise et par la suite, contribuer au développement de l’Algérie… Ils veulent que seuls les traîtres au service des puissances étrangères restent au pouvoir.
        Si on avait une véritable justice, ce traître de Bouchouareb devrait être depuis longtemps sous les verrous. Il faut tous qu’ils payent leur trahison contre la nation algérienne et qu’ils rendent tout ce qu’ils ont volé au peuple algérien.

        8
        3
          Azulaman
          22 avril 2019 - 15 h 15 min

          Entre nous comment peut il savoir où ce trouvent les bien des algériens en Europe ?
          Un simple citoyen ne peut le savoir
          Vous vous êtes posé l à question à qui profite profite le crime?
          Vous vous êtes dis que les ministre algérien qui ont des bien à l étranger subissent des pressions pour signer avec fafa des contrat ?
          Vous avez attendu nkikiz pour savoir qu il y a de la corruption ?
          Y a t il un pays où il n y a pas de corruption ?
          Ce nkikiz a t il fait quelque chose de saint en Algérie ?
          C est un vœux envoyé par des forces anti algérienne et des moutons le suivent.

          3
          4
    ANONYME 1
    22 avril 2019 - 9 h 04 min

    Abdeslam Bouchouareb a double nationalité, alors qu’eux-mêmes les Bouteflika ont pondu une loi qui interdit à un algérien qui a double nationalité d’exercer ou d’occuper de hautes fonctions au sein de l’Etat.
    Qui leur a imposé ce Bouchouareb pour l’intégrer dans le gouvernement algérien.
    Ils ne l’ont pas fait tout seuls, subitement parce qu’il est compétent au quoi que ce soit.
    Au contraire ce monsieur a été une catastrophe pour le pays.
    Il s’en va en laissant un trou de plus de 7000 milliards.
    Et dès qu’il a quitté son poste de ministre il s’est éclipsé immédiatement vers la France, parce qu’il sait qu’il est redevable et doit rendre des comptes.
    Et quand il exerçait, ce Bouchouareb à qui rendait il compte à un président malade, impotent,, à des sous fifres incompétents qui ne savent pas gérer et défendre les intérêts d’un pays, ou à l’ambassadeur de France en Algérie.

    39
    Anonyme
    22 avril 2019 - 8 h 44 min

    Je me demande pourquoi ce monsieur, qui maintenant nous parle de grands principes, n’a pas démissionné. Je connais des personnes qui occupaient des postes dans l’administration de moindre importance qui ont démissionné pour moins que ça.

    37
    1
      ANONYME 1
      22 avril 2019 - 15 h 18 min

      C’est un tama3, en agissant de la sorte il espère avoir la responsabilité du RND ou un poste au sein du nouveau gouvernement.

      ces individus qui s’accrochent de la sorte sont plus dangereux que ceux qui sont partis.

      Il y a deux énergumènes qui s’accrochent coute que coute ou même plus.

      Abbas du FLN, il a un pied dans la tombe et il s’accroche et ce Chihab c’est qu’il y anguille sous roche, d’autres buts et intérêts à défendre. Abbas n’a fait que mentir et se servir de peaux de bananes pour chasser d’autres concurrents, et ce Chihab a un comportement indigne à la première occasion il a descendu un responsables avec lequel il a travaillé d’une façon hypocrite et le moment venu à tout balancé sans remords ,ni état d’âme.

      Tous les deux de sacrés calculateurs. Oust dehors tous les deux.

    karimdz
    22 avril 2019 - 8 h 13 min

    Si les propos de ce chihab sont vrais, et qu’ils se recoupent avec d autres témoignages, on peut comprendre aisément, pourquoi la France avait encore un pied dans le pays. D anciens harkis ou fils d harkis dirigent le pays, ajoutez y des juifs algériens sionisés qui roulent pour israel, et vous avez l équation qui explique pourquoi notre pays ne s est pas développé comme les algériens l auraient souhaité.

    L objectif premier est de recouvrer notre indépendance vis à vis de l ancien occupant, vis à vis de tout pays, la souveraineté nationale est assurée par l’ANP.

    On comprend ou on devinait fort bien, que Bouteflika après son avc, n était plus maitre du jeu, et que son environnement premier, son frère, l ancien premier ministre etc s étaient partagés le pouvoir, et agissaient à leur guise, au nom du président !

    19
    1
    Bon sens populaire
    22 avril 2019 - 8 h 09 min

    Les déclarations de ce psychopathe de Chihab c’est du grand n’importe quoi.
    Il prend les algériens pour des imbéciles.
    .
    La logique est que s’il y a des pressions sur le RND, elles s’exercent sur Ouyahia pas sur Chihab, qui n’était qu’un sous fifre de seconde zone.
    .
    Que la présidence demande à Ouyahia de garder un ministre en exercice sur la liste de son parti, c’est pas impossible, et cela peut se justifier politiquement. Mais qu’ils appellent le petit m… de Chihab, non.
    .
    Idem pour le Commandant de la GN le Général de corps d’armée Boustila, qui était un des seul à détenir ce grade suprême de l’ANP, pourquoi s’abaisserait il à contacter … Chihab alors qu’il a le numéro direct de son boss et chef de gang Ouyahia?
    .
    Tout ceci n’est pas crédible.
    .
    Seddik Chihab est l’exemple parfait des molécules de m… qui ont sali le pays.
    Ouyahia aussi, ne serait ce que pour avoir fait de cette m… son bras droit, mérite d’être cloué au pilori. Dis moi qui tu fréquentes ………….
    Toute cette vermine est à nettoyer au karcher.

    24
    2
    Anonyme
    22 avril 2019 - 8 h 05 min

    au nom du nationalisme!!??

    MOHAMMED BEKADDOUR
    22 avril 2019 - 7 h 35 min

    CONTRIBUTION : Un train a démarré un certain 22 Février. Train issu d’un monde qui a raté le train qui a fait des pays ayant les pieds sur Terre des puissances PHYSIQUES, qui définissent et maîtrisent la vitesse. NOUS, c’est un train mental spirituel, terrains où Le Diable joue le plus, Satan ne peut rien contre les lois de la physique, sinon depuis le début il aurait détourné les orbites ! Revenons donc aux lois physiques, oui aux « Technocrates », les chapelets après, une fois les lois physiques établies : Khoudra foug et3am/Légumes sur couscous. Atterrissage généralisée, ou échec général !

    5
    1
    Brahms
    22 avril 2019 - 7 h 32 min

    Ce sont des voleurs. Ils s’accaparent les pleins pouvoirs puis ils commencent leur travail de sape, de sabotage, de corruption, de trahison envers le peuple et ses institutions. Ils se remplissent les poches, puis c’est une villa, deux villas. Ils s’arrêtent un moment, le temps de voir les réactions ou les contrôles des impôts mais comme il n’y a rien. La rapine recommence. Un compte bancaire au Panama papers via une société écran ouvert auprès du Cabinet Fonseca et les virements des commissions occultes tombent sur le compte bancaire dont le solde va se chiffrer en millions d’euros. Après ce prétendu Ministre va faire ses emplettes pour s’acheter un appartement à Paris à 3 000 000 €, hors frais de notaire, charges générales, impôts (taxes foncières et d’habitation). La vie est belle.
    Par contre, l’handicapé algérien devra se contenter de 4 000 dinars soit 20 €, par mois pour vivre. Ces fossoyeurs et voleurs n’ont rien à faire en Algérie, il faut que le peuple contrôle tout sinon cela va continuer crescendo.

    42
    Essaid
    22 avril 2019 - 7 h 29 min

    Encore quelqu’un qui a raté l’occasion de se taire, sinon par morale politique ;du moins par pudeur. D’abord, prendre à témoin des personnes qui ne pourront pas répondre pour différentes raisons (!) Toutefois ,Mr Chihab comment avez-vous pu tenir tête à ces personnalités ,sachant les pouvoirs exhorbitants qu’ils avaient ,de par leur positions respectives? Si vous êtes capables d’être leader ,d’avoir une ligne politique ,allez créer un parti ,et laissez ce minable rejeton du FLN se décarcasser.
    PS :je ne suis ni RND ni FLN ,sauf un pauvre citoyen.

    22
    3
      Anonyme
      22 avril 2019 - 9 h 04 min

      Justement, il ne faut pas se taire. Il faut dénoncer, c’est le meilleur service que l’on peut rendre à son peuple, « qui ne dit mot consent ». Ceci nous permettra de tirer des leçons et travailler à l’avenir dans la transparence. Se taire sur des méfaits touchant le peuple c’est se rendre complice et c’est passible de poursuites. Il ne faut pas couvrir les voleurs par le silence, il ne faut pas que les pillards du pouvoir jouissent fièrement de leurs butins.

      17
      2
    El Vérité
    22 avril 2019 - 7 h 27 min

    L’atmosphère politique devient beaucoup plus clair,ou les Hariks et les fils de Harkis dirigent la nation Algérienne;un million et demi de chahids morts pour des sous hommes ingrats et soummis

    34
    1
      ZORO
      22 avril 2019 - 13 h 10 min

      Moi rani mftajae, je voudrais connaitre qui a imposé et protégé Benghebrit au poste de ministre de l education alors qu elle etait incapable de prononcer une joumla moufida.
      .

      2
      10
        Mme CH
        23 avril 2019 - 0 h 36 min

        C’est simple, ce sont les pions des atlantistes sionistes francs-maçons qui gouvernent la French…!

        1
        1
    houri smail
    22 avril 2019 - 7 h 16 min

    En Algérie, les dirigeants sont imposés par la force et les élus désignés par le pouvoir. Une dynastie politico-militaire déguisée en République Démocratique et Populaire.

    28
    2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.