La France considère l’affaire du groupe Total comme un acte algérien hostile

Patrick France
Patrick Pouyanné, PDG du groupe français Total. D. R.

Par Karim B. – Les réactions en France sont vives depuis que les autorités algériennes ont décidé d’empêcher le groupe pétrolier français Total d’acquérir les actifs algériens appartenant à l’américain Anadarko. Pour les médias français, cette décision «ravive les tensions» entre Alger et Paris dans cette «bataille à coups de milliards de dollars».

Pour les commentateurs français, les raisons de ce «blocage» sont «très politiques». «Certains clans veulent détourner la contestation en cours, en désignant la France comme responsable de tous les maux du pays. D’autant que le groupe pétrolier français est présent sur le sol algérien depuis des années», lit-on dans France Info qui ne désespère pas de voir «Alger adoucir sa position, comme l’a laissé entendre, le 27 mai, le ministre algérien de l’Energie», Mohamed Arkab, qui a affirmé que Sonatrach «cherchera un bon compromis».

La France, qui voit ainsi un gros morceau lui filer entre les doigts – 260 000 barils par jour, soit le quart de la production journalière –, lie cette affaire éminemment économique à la situation politique qui prévaut dans le pays depuis le 22 février dernier. En évoquant les «clans», les médias français font certainement allusion à l’institution militaire que Paris semble voir comme un potentiel écueil dans ses calculs stratégiques en Algérie. Pourtant, l’affaire du blé russe avait déjà créé un malaise entre l’Algérie et la France bien avant la chute du régime Bouteflika.

La panique s’était, en effet, emparée des Français à l’annonce, début octobre 2018, de la décision prise par Alger d’ouvrir son marché national de blé dur à la Russie. Le secrétaire d’Etat chargé du Commerce extérieur, Jean-Baptiste Lemoyne, avait alors demandé à l’agence Business France, qui assure la promotion de groupes français sur les marchés mondiaux, de préparer une visite d’exportateurs français en Algérie au premier trimestre de l’année en cours.

L’Algérie, qui a déjà importé du blé russe en 2017, envisage de s’approvisionner totalement de la Russie cette année. Le journal économique français La Tribune avait relevé la conséquence de cette décision sur les agriculteurs français et globalement sur les exportations françaises vers l’Algérie, deuxième plus gros marché au monde, avec plus de 7 millions de tonnes importées annuellement.

La France est fortement bousculée en Algérie par les partenaires économiques que sont la Chine et la Russie. Elle sent la menace et réagit en tentant de «pérenniser le crise politique», comme le répète sans cesse le chef d’état-major de l’ANP dans ses discours.

K. B.

Comment (101)

    Aderfi
    5 juin 2019 - 18 h 33 min

    il faut qu’on parle des loi et projet a long terme a appliquer plutôt que des futur président de passage
    la constitution doit être refonder et doit obliger tous futur président a continuer les projet de bien commun comme le barrage vert il faut inscrire aussi la stricte interdiction d’exploitation du gaz de schiste et sécuriser les nappes phréatique qui sont l’or de l’Algérie le peuple doit réclamer des lois et projet dans les manif peut importe le candidat il devra les appliquer et les respectez

    Anonyme
    2 juin 2019 - 16 h 33 min

    La France, et Total comptent sur leurs appuis, et leurs soutiens en Algérie
    Elles comptent, sur les graves faiblesses, et les crises qui secouent les institutions algériennes,
    Et surtout à Sonatrach qui sont devenues instables, et très mal gérées
    Du jour, au jour, navigantes à vue d’oeil, à peu près, sans commandants de bord stables, et compétents,
    Et sans stratégies à moyen, et à long termes

    6
    1
    Anonyme Utile
    2 juin 2019 - 15 h 35 min

    L’ignominie TOTAL utilise les moyens de la France officielle. Ce qui prouve que la France officielle exécutante d’Israël est impliquée dans nos affaires intérieures jusqu’au cou, sans perdre de vue que la France officielle,à son tour, est un cheval de Troie d’Israël, qui la gouverne réellement,.

    C’est la France officielle qui a nommé Bédoui premier ministre et les membres de son gouvernement illégitime, qui sont tous à sa solde, et ceci pour régénérer le système Bouteflika (saïd et Abdelaziz), qui ont tout fait pour mettre l’économie de l’Algérie sous la tutelle de la France officielle, comme le prouve la réalité.

    Pouyanné le pdg de l’ignominie TOTAL est venu jeudi dernier voir le ministre de l’énergie Arkab et le pdg de sonatrach et il leur a transmis les menaces de la France officielle destinées à Bedoui , tout son gouvernement, qu’elle a elle-même nommé, et à tous les mafieux du pouvoir (généraux mafieux, Sellal, Ouyahia, les ministres, les pdg de sonatrach actuels et anciens et à tous les mafieux du pouvoir Algériens.

    Pouyanné a dit à Arkab et au pdg de sonatrach – et à travers eux il s’est adressé à tous ces mafieux du pouvoir Algériens – de retirer le droit de préemption de l’Algérie pour que TOTAL puisse acheter les actifs d’anadarko sous peine d’une part, de geler en France tous les avoirs, dépôts bancaires et biens immobiliers, que tous les mafieux du pouvoir Algérien possèdent en France. Il leur a dit, que le territoire Français leur sera interdit.

    Pouyanné a rajouté d’autres menaces criminelles et très graves. Il a imposé à Arkab et le pdg de sonatrach qu’il allait exploiter de force les gisements de gaz de schiste au Sahara, qui entourent les plus grandes nappes phréatiques du monde d’une capacité prouvée de 50 000 milliards de m3 pouvant alimenter l’Algérie pendant des siècles et qui représentent l’avenir économique de l’Algérie et des générations futures.
    (…)

    Si les traîtres qui sont au pouvoir cèdent aux menaces de Pouyanné, TOTAL détiendra 37,5% de la production de pétrole et de gaz de l’Algérie et aura le droit de commettre un génocide environnemental en exploitant les gisements de gaz de schiste qui utilise des produits très toxiques et très dangereux pour les nappes phréatiques, c’est à dire, pour la vie sous toutes ses formes, mettant ainsi la vie de tous nos compatriotes du sud EN DANGER DE MORT INÉVITABLE. CE QUI DETRUIRA DÉFINITIVEMENT L’ALGÉRIE.

    TOUT CELA EST VOULU. C’EST POLITIQUE. LA HAINE DE LA FRANCE OFFICIELLE à L’ÉGARD DE L’ALGÉRIE EST INCOMMENSURABLE, PREUVE à L’APPUI.
    CE SERA UNE VÉRITABLE COLONISATION ECONOMIQUE ET POLITIQUE DE L’ALGERIE PAR LA FRANCE OFFICIELLE, EXÉCUTANTE D’ISRAËL, C’EST à DIRE UNE COLONISATION DE L’ALGERIE PAR ISRAËL.

    Si Gaïd Salah ne fait rien, et ne fait pas valoir LE DROIT DE PRÉEMPTION DE L’ALGÉRIE, c’est qu’il est complice.

    JE LE DIS D’UNE MANIÉRÉ RESPONSABLE, POUR SAUVER L’ALGÉRIE, LE PEUPLE ALGÉRIEN DOIT, IMMÉDIATEMENT FAIRE DÉGAGER BEDOUI ET SON GOUVERNEMENT ET EN MÊME TEMPS DÉNONCER AVEC UNE TRÈS GRANDE DÉTERMINATION, LORS DES MANIFESTATIONS PERMANENTES, DANS SES SLOGANS ET PANCARTES, LE TRÈS GRAND DANGER QUE REPRÉSENTE L’IGNOMINIE TOTAL , TOUT EN EXERÇANT DES PRESSIONS TERRIBLES ET PERMANENTES SUR ELLE.

    L’ignominie TOTAL a déjà pollué les nappes phréatiques qui alimente GHARDAÏA en eau potable, mettant ainsi la vie de nos compatriotes M’ZAB en danger.

    Je suggère au procureur du parquet d’Alger d’ouvrir dans les meilleurs délais, une enquête au sujet du génocide environnemental sur la vie sous toutes ses formes au Sahara, commis par l’ignominie TOTAL.

    Tous les actifs de l’ignominie TOTAL doivent être saisis, par mesure conservatoire, étant donné le préjudice IRRÉPARABLE TECHNIQUEMENT ET AUX CONSÉQUENCES INCALCULABLES, causé par l’ignominie TOTAL au PEUPLE ALGÉRIEN.

    VIVE LE PEUPLE ALGÉRIEN ET VIVE LA NOUVELLE RÉPUBLIQUE ALGÉRIENNE.

    16
    6
      Chaoui
      2 juin 2019 - 20 h 59 min

      Il conviendrait que nombre d’entre-nous déposions au plus tôt une plainte auprès du nouveau Procureur Général d’Alger et en transmettions copie à la presse…
      Plainte dirigée contre la société française Total et x des chefs de crimes de pollution et empoisonnement des zones de notre territoire national mettant en danger la santé publique, tout en préconisant la saisie conservatoire de tous ses avoirs et actifs en Algérie en prévision de réparations des dégâts et préjudices causés.
      N’ayant pas, 60 ans après, ni décontaminé notre sol de leurs maintes essais nucléaires (souterrains et aérien), chimiques et bactériologiques, ni consenti à ce jour la moindre réparation (!), l’État français via Total récidive…
      A quand le vote et la promulgation de la loi (remisée dans les placards de notre APN) criminalisant la colonisation en crime contre l’humanité ?
      La France, elle, ne s’est pas gêné pour criminaliser le massacre d’un autre peuple par un autre peuple, en l’occurrence s’agissant du conflit arméno-turc…

      7
      1
        Anonyme Utile
        4 juin 2019 - 5 h 34 min

        Bonjour,

        Je vous souhaite une joyeuse fête de l’Aïd El Fitr.

        Je partage totalement votre avis. Votre initiative est excellente.
        Une assignation de l’ignominie TOTAL devant le Tribunal, pour son crime au Sahara, contre l’environnement, qui a tué la vie sous toutes ses formes, est vivement souhaitable, dans les meilleurs délais.
        Dans cette assignation, il serait vivement recommandé de demander au Tribunal, la nomination dans les meilleurs délais, d’un expert qui va analyser, les fluides de forage rejetés, par plus de 200 puits de forage pour l’extraction des gaz de schiste, notamment.
        Je peux dores et déjà confirmer, que ces fluides de forage contiennent des métaux lours très toxiques, des produits chimiques très et des métaux faiblement radioactifs, qui sont remontés, par lixiviation à travers les couches géologiques et se sont mélangés aux fluides de forage. C’est inévitable.
        Parallèlement à cela, LE HIRAK DU PEUPLE ALGERIEN, doit dès ce vendredi dénoncer l’ignominie TOTAL, à travers tout le territoire national.

        VIVE LE PEUPLE ALGÉRIEN ET VIVE LA NOUVELLE RÉPUBLIQUE ALGÉRIENNE.

        3
        1
    Khier
    2 juin 2019 - 15 h 07 min

    De plus un pouvoir qui a tout son peuple derrière lui n’a rien à craindre ni des yankees ni des Français, ni de quelqu’un d’autre.
    Soyez vigilants mes frères et soeurs…

    5
    1
    Khier
    2 juin 2019 - 15 h 03 min

    Total dégage!
    Surtout peuple Algérien, faites attention que le prochain président et gouvernement ne soit pas pro-Americain ou pro-Français car jamais au grand jamais, ils voudront que l’Algérie se développe et devienne vraiment indépendante maitrisant son avenir.
    Les occidentaux depuis des siècles vivent sur les richesses et le pillage des pays tel l’Algérie.
    Soyez vigilants, soyez des Algériens rhorrs!

    9
    2
      Khier
      2 juin 2019 - 15 h 47 min

      Surtout, renseignez vous sur les postulants au pouvoir.
      Faites attention et il faut absolument interdire toutes les personnes liées de près ou de loin à la franç-maçonnerie.
      C’est des francs-maçons que viennent tous les problèmes des pays. Ils sont diaboliques!

      5
      1
    Slimane
    2 juin 2019 - 3 h 17 min

    Il faut le signaler durant les manifs qu il y ai un éco médiatique a travers le monde. Pour faire entendre notre non catégorique.
    Et pour pouvoir faire pression sur les hauts instance.

    21
    1
    Slimane
    2 juin 2019 - 3 h 11 min

    C’est très dangereux ce pouvoir despotique vas faire rentrer le loup dans la bergerie.
    Le PDG sonatrak a deja revue ca position en faveur du français total réveillez vous .il faut le dire durant les manif du vendredi pour faire pression, si non la France fera ce ce qu’elle veux chez nous.

    8
    1
    Anonyme Utile
    1 juin 2019 - 11 h 56 min

    La France considère l’affaire Total comme un acte hostile de la part de l’Algérie, dites-vous ?

    Pour donner une réponse à cette question, il est vivement recommandé de remettre les
    choses dans leur contexte et montrer à la face du monde le comportement inacceptable de la France officielle, qui est en faillite, très déstabilisée, aux abois et qui veut faire feu de tout bois. Elle veut d’une part, carrément piller toutes les ressources qui font vivre l’Algérie l’Algérie, afin de menacer la stabilité économique de l’Algérie, et pour sortir la tête de l’eau, au détriment de 42 millions d’Algériens.

    Elle veut maintenant contrôler l’économie de l’Algérie, par le biais des traîtres du système Bouteflika. C’est une vue de son esprit viscéralement néocoloniale. Elle peut toujours rêver.

    Depuis 1963, elle ne cesse de nous créer des problèmes très graves, comme le problème du Sahara occidental et de bloquer par la même occasion, preuves irréfutables à l’appui.

    Le peuple Algérien est souverain. Il exerce sa souveraineté sur sur son territoire et sur ses richesses naturelles qui lui appartiennent et qui le font vivre, car sans avec les traîtres au pouvoir, il ne pourra pas vivre d’ici 2030. Et le système Bouteflika EST UN TRES GRAND DANGER POUR L’ALGERIE, QU’IL FAUT ABSOLUMENT FAIRE DEGAGER LE PLUS RAPIDEMENT POSSIBLE, COMME L’EXIGE à JUSTE TITRE LE PEUPLE ALGERIEN.

    Seule la diversification de l’économie permet de développer réellement l’Algérie et de la sauver définitivement. Et c’est ça qui dérange terriblement la France officielle néocoloniale et son économie basée sur le pillage de l’Afrique en général et l’Algérie en particulier.

    L’économie de l’Algérie dépend à 98% des hydrocarbures. La France officielle a tout fait pour qu’on ait une économie mono produit basée sur les hydrocarbures et non diversifiée, comme on le souhaite , preuves et témoignages publiés à l’appui.

    L’Algérie défendra ses intérêts, bec et ongle et ne liera jamais son avenir à un pays hostile à son égard, comme la France officielle qui est à l’origine de la quasi totalité des problèmes de l’Algérie, de 1962 à ce jour, preuves à l’appui.

    Le HIRAK ALGERIEN a déjà dénoncé très gravement la France officielle, dans ses gigantesques manifestations permanentes, qui ont ébloui le monde entier.

    Il ne faut jamais oublier, que c’est la France officielle qui a créé, preuves irréfutable à l’appui, le problème du Sahara occidental, et a bloqué depuis 1975 les projets les plus audacieux et les plus importants, prévus par Feu Boumédienne, qui allaient permettre à l’Algérie de devenir le premier pays émergent au monde, dès 1980.
    Il avait prévu à partir de 1975, de créer 2 millions d’emplois en réalisant les projets suivants :

    1/- la réalisation des réseaux de gazoducs qui allaient alimenter en gaz naturel, l’Espagne, Le Portugal, la Belgique, l’Allemegne et l’Angleterre.

    2/- l’exploitation du plus grand gisement de minerai de fer au monde de Gara Djebilet. Pour ce faire, Feu Boumédiene avait choisi le moyen le plus économique pour transporter le minerai, à savoir la voie maritime de l’Atlantique au port d’Oran.
    Il avait prévu de créer des industries ultra modernes de sidérurgie, de métallurgie, de construction mécanique, de construction automobile pouvant produire 2 millions d’unités par an, de construction navale, de construction d’engins de travaux publics……

    Mais la France officielle néocoloniale a bloqué tous ces projets en créant le problème du Sahara occidental, qui a failli embraser toute la méditerranée. La France officielle néocoloniale a continué le blocage des projets de l’Algérie comme le projet Desertec, de portée mondiale, qui allaient développer réellement l’Algérie.

    Tous les capitaines d’industrie Algériens qui avaient des projets industriels audacieux, pouvant porter nos exportations à 35 milliards de dollars, ont été également bloqués par la La France officielle néocoloniale. Même le secteur bancaire privé Algérien a été détruit par cette même France officielle. Et c’est Mr Ali BENOUARI, ex-ministre du Trésor qui l’a dénoncé publiquement.

    Même des grands groupes industriels Allemands qui avaient de très grands projets en Algérie (VW, Siemens ….) ont été bloqués par la France officielle.

    Il y a à peine quatre mois, le ministre Allemand de l’énergie, Mr Peter ALTMAIER en personne, a accusé publiquement et à juste titre la France officielle, d’avoir saboté le projet géant Desertec en Algérie, qui allait d’une part, réduire d’une manière très importante les rejets de CO2 dans l’atmosphère à l’échelle mondiale et produire, pour toute l’Europe et toute l’Afrique une énergie propre à zéro émission.

    Le projet Desertec allait permettre à l’Algérie de tirer des revenus de plus de 150 milliards de dollars par an et se passer définitivement des hydrocarbures.

    Et c’est toujours la France officielle éxecutante d’Israël, qui la gouverne réellement, qui continue à saboter le développement de l’Algérie, conformément à la feuille de route de De Gaulle, en utilisant ses chevaux de Troie ( les DAF et les harkis, le clan Bouteflika et son régime). CE SONT LES FAITS.

    LE CAS DE L’IGNOMINIE TOTAL, ENTREPRISE QUI UTILISE LES MOYENS DE L’ETAT FRANCAIS.

    Total détient déjà 12,5% des réserves de pétrole grâce aux marocains saïd et abdelaziz Bouteflika.

    Le groupe Américain Anadarko est impliqué, preuves à l’appui, dans des affaires louches avec sonatrach grâce au marocain Chakb Khelil et à l’agent de la CIA Ould Kaddour, qui ont été exfiltrés vers les Etats-Unis grâce au traître saïd Bouteflika, avant son arrestation, à la toute dernière minute, par hasard.

    Je rappelle que les traîtres marocains saïd Bouteflika et Abdelaziz Bouteflika ont tout fait, pour mettre sous la tutelle de a France officielle, l’Algérie, à tel point, que l’ambassade de France en Algérie s’est permis de nommer des ministres Algériens dans le gouvernement de Bouteflika!!! Ce qui prouve que la France officielle est impliquée dans nos affaires intérieures, jusqu’au cou, sans perdre de vue que la France officielle, est à son tour, un cheval de Troie d’Israël, qui la gouverne réellement, preuve à l’appui.

    Anadarko s’est retirée des marchés Algérien et Américain à la dernière minute en vendant son entreprise.
    La vente d’Anadarko est un complot sioniste contre l’Algérie.
    Les sionistes ont comploté de manière à introduire d’une manière hostile l’ignominie TOTAL, pour le rachat des actifs d’Anadarko en Algérie.

    S’agissant du rachat des actifs d’Anadarko en Algérie, l’ignominie TOTAL s’est fixée, conformément à la feuille de route de De Gaulle, les objectifs très dangereux suivants :

    1/- influencer et briser le HIRAK ALGERIEN, chose qu’ils n’atteindront jamais, même dans le rêve de la France officielle néocolonial le plus fou, étant donné la fermeté et LA DETERMINATION du PEUPLE ALGERIEN dans ses manifestations gigantesques permanentes, qui ont ébloui le monde entier, qui les prend en exemple à suivre.

    2/- Maintenir le système Bouteflika, par tous les moyens, conformément à la feuille de route de De Gaulle, chose impossible à atteindre, même dans le rêve de la France officielle néocolonial le plus fou, étant donné la fermeté et LA DETERMINATION du PEUPLE ALGERIEN dans ses manifestations gigantesques permanentes, qui a décidé de couper le cordon ombilical avec la France officielle.

    3/- Mettre la main sur les hydrocarbures en Algérie, c’est à dire mettre la main sur l’Algérie,
    conformément à la feuille de route de De Gaulle, chose impossible à atteindre, même dans le rêve de la France officielle néocolonial le plus fou, étant donné la fermeté et LA DETERMINATION du PEUPLE ALGERIEN dans ses manifestations gigantesques permanentes, qui a décidé, d’une part, de faire valoir son DROIT DE PREEMPTION pour SAUVER ET LIBERER L’ALGERIE et d’autre part, couper le cordon ombilical avec la France officielle.

    CONCLUSION
    Inutile de venir discuter dans cette affaire, Mr Pouyanné.
    Le HIRAK du PEUPLE ALGERIEN a déjà répondu avec une grande détermination à la France officielle. ET LE PEUPLE ALGERIEN A CLOS LE DOSSIER ET TOUTES LES DISCUSSIONS, EN FAISANT VALOIR SOUVERAINEMENT ET LEGITIMEMENT SON DROIT DE PREEMPTION CONCERNANT LES ACTIFS D’ANADARKO EN ALGERIE.

    C’est l’Algérie, qui considère l’affaire-complot anti Algérien Total comme un acte hostile de la part de la France officielle.
    L’Algérie n’en a que faire de votre propagande sioniste anti-Algérienne propagée par les médias mensonges Français qui sont dans leur quasi-totalité anti-Algériens. C’est du folklore de très mauvais goût.

    CRIMES MAJEURS CONTRE L’ENVIRONNEMENT, AU SAHARA, COMMIS, PAR L’IGNOMINIE TOTAL.

    Total a foré secrètement, en 2017, avec la complicité des traîtres marocains saïd Bouteflika, Khelil et l’agent de la CIA Ould Kaddour, plusieurs puits, pour extraire le gaz de schiste, qu’elle a abandonné, en déversant dans la nature de notre beau Sahara, d’une manière génocidaire tous les fluides de forage très toxiques et mortels pour la vie sous toutes ses formes ( voir lien ci-contre https://www.youtube.com/watch?v=Rg5ZopRC1FE ).

    Je signale qu’il faut entre 15 000 et 20 000 m3 d’eau pour forer un seul puits afin d’en extraire le gaz de schiste. Et l’ignominie TOTAL, à elle toute seule, en a foré plus de 200 puits.
    Je rappelle que l’ignominie TOTAL ne peut exploiter le gaz de schiste qui se trouve dans le sous sol Français, car la France a promulgué une loi interdisant strictement l’exploitation des gisements de gaz de schiste. Alors l’ignominie TOTAL se permet en Algérie.

    J’attire l’attention d’une manière responsable, pour signaler que les fluides de forage des puits d’extraction de gaz de schiste contiennent des métaux lourds très toxiques, des produits chimiques très dangereux et des produits faiblement radioactifs qui remontent à travers les couches géologiques, par lixiviation et qui sont tous rejetés dans la nature, pour tuer la vie sous toutes ses formes (végétale, animale et humaine).

    Je suis convaincu que l’ignominie TOTAL a fait tout cela pour mettre la main sur le gaz de schiste. Elle veut s’associer avec Israël et mutualiser les réserves de gaz pour éssayer d’éjecter toute la concurrence du marché Européen.

    Le préjudice causée aux nappes phréatiques est irréparable techniquement et incalculable.
    Ces nappes phréatiques qui se trouvent au Sahara représentent l’avenir de notre pays et et celui de toutes les générations futures, sont en danger, à cause de l’ignominie TOTAL.
    C’est voulu par l’ignominie TOTAL, instrument de la France officielle.

    Je suggère au procureur du parquet d’Alger d’ouvrir une enquête au sujet du crime contre la vie sous toutes ses formes, commis par l’ignominie TOTAL.

    Tous les actifs de l’ignominie TOTAL doivent être saisis, par mesure conservatoire, étant donné le préjudice INCALCULABLE causé par l’ignominie TOTAL au PEUPLE ALGERIEN.

    VIVE LE PEUPLE ALGERIEN ET VIVE LA NOUVELLE REPUBLIQUE ALGERIENNE.

    13
    4
      Chaoui
      1 juin 2019 - 13 h 19 min

      A « Anonyme Utile » :
      Très bon com. On se retrouve dans ta narration. Tels sont la réalité des faits…(et juste pour ceux connus…).
      Bien patriotiquement !

      7
      3
      Anonyme
      1 juin 2019 - 22 h 42 min

      « Je suis convaincu que l’ignominie TOTAL a fait tout cela pour mettre la main sur le gaz de schiste. Elle veut s’associer avec Israël et mutualiser les réserves de gaz pour essayer d’éjecter toute la concurrence du marché Européen. »
      Tu oublies de dire que 6 le mars dernier une lettre ouverte à la ministre de l’Environnement et des énergies renouvelables pour dénoncer « les contrats avec le Français Total et l’Étasunien Exxon Mobil en cours de finalisation dans le domaine du gaz de schiste », évoquant également le contrat qui devait être signé (mais, semble-t-il, ne l’a pas été) le 8 mars à Dallas avec Exxon Mobil.
      Il y a quelques mois, en octobre 2018, notre ministre de l’Énergie, Mustapha Guitouni, avait estimé qu’il fallait aller vite vers l’exploitation du gaz de schiste. Il prenait la précaution d’ajouter « dans un cadre réglementé, en considérant les paramètres sanitaires et environnementaux ».
      . Selon les indications données sur le site de Sonatrach, notre pays prévoit d’augmenter sa production de gaz à plus de 140 milliards de m3 d’ici 2023. Pour trouver de nouvelles ressources, la compagnie a affirmé compter développer les ressources non conventionnelles et, dans ce sens, a signé, le 29 octobre 2018, un accord avec les compagnies pétrolières BP (Royaume-Uni) et Equinor (Norvège), pour l’exploration et le développement des ressources non conventionnelles dans les bassins du sud-ouest algérien.
      Se focaliser sur Total, comme tu fais, permet de faire passer à la trappe l’autre information que c’est bien notre gouvernement, contre l’avis d’une majorité de nos concitoyens, qui agit et qui décide. Quand est-ce que nous prendrons nos responsabilités et d’arrêter ce jeu de rendre responsable l’Autre?

      3
      3
        Timizar
        2 juin 2019 - 17 h 54 min

        Dommage c’est ceux-là qui veulent diriger le hirak et ils se préparent à gérer la période transitoire et prendre le pouvoir sans les elections.

    jokerpic
    31 mai 2019 - 19 h 51 min

    Et le droit de présemption ? quesquil ont font total ? non la principale ressource de l’Algérie étant pour le moment le pétrole il n’est pas question de laisser ce droit nous échapper c’est stratégique pour la survie du pays .

    9
    2
    Anonyme
    31 mai 2019 - 19 h 45 min

    IL PARAÎT QUE LE PDG DE TOTAL EST VENU MENACER NOS DIRIGEANTS ILLÉGITIMES EN LEUR RAPPELANT QUE S’ILS LES BLOQUENT IL Y AURA PLUS DE VISAS ET RÉSIDENCES POUR EUX ET LEURS FAMILLES.
    DONC PAS D’ESPOIR, ILS VONT ENCORE … ET PAUVRE ALGERIE.

    7
    4
      Zyriab
      1 juin 2019 - 10 h 20 min

      minable!! Ce PDG t’a donné les informations que tu prétends détenir ou tu es venu déverser ton venin sur l’Algérie comme d’habitude

      7
      3
    Anonymeplus
    31 mai 2019 - 18 h 44 min

    Peut-être que l’Algérie devrait considérer le soutien aveugle de la france à la colonisation du Sahara Occidental par le royaume du haschich et au retard de son indépendance comme étant un acte hostile à l’égard de l’Algérie.
    Peut-être que l’Algérie devrait considérer comme hostile la présence militaire française en lybie, au nord du mali, au niger et en mauritanie.
    Peut-être que l’Algérie devrait considérer comme hostile la main mise française sur l’économie du pays en s’accaparant les marchés les plus juteux, avec l’aide de criminels.
    Peut-être que l’Algérie devrait considérer comme un acte hostile la position de la france vis-à-vis de l’Algérie à l’international, une position haineuse pour celui qui veut bien ouvrir les yeux, je ne parle pas de la cécité du pouvoir, il est aveugle depuis 1962 à nos jours et il défend admirablement bien les intérêts de la france en Algérie, un pouvoir aveugle…

    23
    6
    Anonyme
    31 mai 2019 - 18 h 16 min

    Fini le tapis rouge,lès zerdates populaire,lès balades hypocrytes sur Alger et lès soins ,lès dîners au champs Élysée ,L’Algerie d’aujourd’hui ne sera jamais d’hier,dans 10 ans vous entendrer parler de notre beau et grand pays.

    21
    2
    baki
    31 mai 2019 - 10 h 00 min

    nous sommes souverains sur notre territoire et nous avons le droit de veto sur toute transaction qui nuit à notre intéret national. Il est hostile en quoi cet acte ? ne nous culpabilisez pas pour rien svp, c’est notre droit le plus absolu.

    28
    4
    karimdz
    31 mai 2019 - 10 h 00 min

    Un acte hostile !!!! un acte de souveraineté certainement.

    La france néo coloniale qui impose sa monnaie de singe, le cfa aux pays de l ouest africain avec pour corollaire, l exode de centaines de milliers d africains vers l europe, cette france qui s érige en gendarme de l afrique uniquement pour sauvegarder ses intérêts, cette france qui se croit tout permise, a le culot de remettre en cause l indépenance de notre pays dans ses décisions qui ne regardent que l Algérie, et ses intérets.

    La france pense que l Algérie lui appartient, il est vrai que des voyous, des néo harkis lui ont facilité pendant longtemps cette ingérence, mais aujourd’hui les choses ont changé, l Algérie par la volonté de son peuple se veut indépendante et souveraine. Ce sont les algériens qui décident et plus l Elysée…

    Pour l histoire, la mémoire, il faudra que les accords cachés d Evian soient rendus publics, et de toute manière, le peuple algérien les rend caduques aujourd’hui.

    25
    5
      zyriab
      1 juin 2019 - 10 h 29 min

      C’est surtout l’aveuglement de certains Algériens qui redoutent le départ définitif des français Depuis 2000 Aucune entreprise française n’a obtenu de marché d’Etat en Algérie Ni autoroute ni de chemin de fer ni de construction de logement ni construction de ports ou d’aéroport ni de barrage Enfin tous les grands marchés juteux qui ont consommé plus de mille milliards!!! Quand le peuple comprendra ou se trouve ses intérêts le gouvernement fera d’autres choix

      1
      4
    صالح/ الجزائر
    31 mai 2019 - 8 h 48 min

    Il faudrait se rappeler la loi sur les hydrocarbures quand le ministre avait l’intention de vendre le sous sol algérien aux sociétés multinationales , yankées de préférence, alors que la loi de notre Bled ne permit pas au citoyen algérien , même « indigène» , de prétendre posséder quoi que se soit au fond de son sol , même sous sa propre maison .
    l’Algérie , qui a payé gros avec du sang de ses martyrs pour se débarrasser définitivement ? de l’occupation d’un pays , la France , ne doit pas accepter d’être colonisée par une simple société , française ou pas , comme s’était passé autrefois en Inde.
    L’Algérie , de l’après 22 Février 2019 , doit récupérer ses richesses bradées par la mafia politico-financière du faux Dzaer al izza wa al karama, transformée par la suite en Issaba , période durant laquelle on lui a fait perdre fierté , dignité , et même le très haut Nif des « Hommes libres» .
    La France devrait choisir . C’est immoral de manger dans la main de l’Algérie et cracher en même temps sur cette main . La France savait très bien qu’en déstabilisant les pays limitrophes( pour ses propres intérêts néocoloniaux) , l’Algérie allait être touchée par le chaos destructeur mais elle s’en fichait d’elle , et dans les différends qui l’oppose aux autres pays , la France préfère constamment soutenir nos voisins lamkhaznia .
    Et puis l’Algérie , en veillant sur ses propres intérêts vitaux , ne fait rien de plus que la France , surtout quant il s’agit de « pétrole rouge» .
    La France a refusé , par exemple , de livrer à la Russie , en 2014 , les deux porte-hélicoptères Mistral , bien que commandés en 2010 , en préférant avec ce geste gratter l’endroit qui ne lui fait pas de mal ? .

    16
    4
    Anonyme
    31 mai 2019 - 7 h 59 min

    A mon avis, c’est une fausse polémique, destinée avant tout à détourner l’attention du Hirak. Il ne va pas se passer grand chose, il y aura une négociation des autorités algériennes pour faire illusion et sauver la face, mais il n’en résultera pas grand choses (à part peut-être s’assurer qu’il y aura toujours des pots de vin). De toute façon que ce soit avec des entreprises françaises, américaines, italiennes, russes, chinoises, turques, émiratis…quand les dirigeants du pays sont corrompus, les intérêts personnels priment toujours sur l’intérêt du pays. Aucun pays ne nous fera de cadeaux, il n’ y a pas de pays « frères »

    15
    11
    Brahms
    31 mai 2019 - 6 h 26 min

    Houari Boumédiène avait chassé cette entreprise Total qui s’appelait avant Elf et qui a changé de nom car beaucoup de casseroles de corruption avec notamment l’affaire Roland Dumas et Christine Deviers Joncourt. Cette société revient maintenant au galop car sentant le fromage du pétrole algérien et du gaz de schiste alors que la pollution de l’environnement est interdite en France. Une amende de 50 millions d’euros pour la pollution dans le Sud serait l’idéal

    J’ajoute que les articles 61 et suivants du code pénal algérien dispose :

    – Est coupable de trahison et puni de mort, tout Algérien, tout militaire ou marin au service de l’Algérie, qui :

    3°) livre à une puissance étrangère ou à ses agents, soit des troupes algériennes, soit des territoires, villes, forteresses, ouvrages, postes, magasins, arsenaux, matériels, munitions, vaisseaux, bâtiments ou appareils de navigation aérienne, appartenant à l’Algérie ou affectés à sa défense;

    2°) entretient des intelligences avec une puissance étrangère ou avec ses agents en vue de favoriser les entreprises de cette puissance contre l’Algérie ;

    Par conséquent, tous les contrats signés par Mr Chakib Khellil avec Total ou Anadarko sont nuls (trahison, intelligence avec une puissance étrangère dans le but de spolier le peuple algérien et de s’enrichir à son insu).

    Messieurs, les magistrats appliqués donc la loi et qu’on en finisse avec tous ces roublards.

    26
    4
    The Patriot
    31 mai 2019 - 3 h 30 min

    D’après un article, En 2008, un accord entre la North Global Oil And Gas Compagny – dont le patron est Ziad Takieddine , agissant au nom de la Libye- et le géant Total, portant sur l’exploitation du gisement pétrolier libyen NC7.
    le Qatar s’ingère dans cet accord bilatéral entre la France et la Libye. Autrement dit, ce que cet émirat s’est vu refuser par Kadhafi, il va essayer de l’obtenir par « l’ami » Sarkozy, via le groupe Total. Avec des pratiques mafieuses et faisant intervenir ses réseaux d’influence et de corruption, le Qatar va réussir à racheter à Total une partie des droits d’exploitation du gisement libyen NC7. Furieux en l’apprenant, Kadhafi menace de rompre tout accord avec Total. C’est à partir de ce moment-là que Sarkozy, sous l’influence pernicieuse de son bien généreux ami cheikh Hamad, va penser à la déstabilisation de la Libye, comme au bon vieux temps des « révolutions » et des coups d’Etat en Afrique.

    25
    6
    Mme CH
    31 mai 2019 - 3 h 10 min

    « Service service, camarade après » mais FaFus considère toujours que la vache laitière lui appartient…alors tout ce qui n’arrange pas FaFa devient un acte hostile envers elle….! Quelqu’un doit faire comprendre à FaFa El Mahboula que l’Algérie n’est plus française, c’est un Etat indépendant et souverain et que ses pions ont été démasqués (d’ailleurs depuis toujours, mais ils avaient les rênes du pouvoir)…..Maintenant le peuple ne veut plus de traîtres, de collabos, de Harkis et de manchots nourris au fromage puant dans les cercles du pouvoir…! On sait que ce n’est pas facile de les balayer tous mais le peuple est là pour dénoncer tout agissement qui n’est pas dans son intérêt et dans l’intérêt de son pays…!

    « Pour les commentateurs français, les raisons de ce «blocage» sont «très politiques». «Certains clans veulent détourner la contestation en cours, en désignant la France comme responsable de tous les maux du pays. « …..Oui c’est la pure vérité la France, ses orbitons, ses orbites géostationnaires et ses gardiens du Temple sont responsables de tous les maux/mots de notre pays…….c’est pour ça que nous sommes toujours en voie de développement…….l’Algérie doit rester un marché à ciel ouvert pour FaFa, et assurer les hydrocarbures, les ressources naturelles et humaines…(par exemple plus de 15.000 médecins algériens exercent en France)……Imaginez une Algérie développée en Afrique….??? Vous avez compris..!

    Au fait, votre blé ne vaut pas un clou alors pourquoi voulez-vous nous le fourguer à des prix exorbitants….???
    En tout cas, le ministre actuel n’a pas le droit de se mettre à genoux devant les responsables français, car ce pétrole appartient à la nation….il doit faire valoir le droit de préemption pour éviter à la France de nous tenir entre ses sales mains…!! Sinon l’Armée doit intervenir pour éviter ce fiasco monumental……en attendant le changement…!

    15
    9
    BOYCOTTE !!
    31 mai 2019 - 1 h 41 min

    Puisque que la France colonisé nous boudent et nous detestent j’appel donc au boycotte de tout les produits Francais afin qu’ils nous respectes un peu plus, car ils prennent un peu trop la confiance avec l’Algérie !!

    16
    9
      Anonyme
      31 mai 2019 - 11 h 54 min

      Sans oublier les demandes massives de visa la plupart refusées.

      8
      3
    Bas les masques !!
    31 mai 2019 - 1 h 32 min

    On comprends mieu pourquoi les mercennaires ce rapprochent des frontières Algérienne !!

    9
    5
    Vroum Vroum 😤..
    31 mai 2019 - 0 h 53 min

    Mettons de côté les relations bilatérales entre Pays France et Algérie , car la il s’agit d’intérêts de l’Etat Algérien , et la il n’y a plus rien qui compte que les intérêts de l’Etat Algérien selon son point de vue, en toute souveraineté . .L’objectif de l’Etat Français serait de faire passer notre ANP et son État Major de « Dictature  » assoiffé de pouvoir , cibler notre ANP , en titrant « acte hostile  » c’est notre ANP et son État Major qui sont visés par l’état Français..et la mon choix est vite fait , hormis mon approche conciliante avec la France en tant que Pays et les liens existants par la forte présence de millions d’Algériens installer en France , des lors que notre ANP est ciblée , alors ce Pouvoir Français devient hostile et personna non grata jusqu’à ce qu’il devienne raisonnable . .Ce pouvoir Français doit comprendre que ces menaces sont vouées a l’échec , L’Algérie est un État souverain et indépendant qu’a cela lui déplaise , on s’en fout . .Le respect appelle le respect . .

    17
    7
    Chaoui
    30 mai 2019 - 23 h 54 min

    ALERTE !
    J’invite chacun de mes compatriotes à s’intéresser à cette histoire « Anadarko » qui est au premier chef LA NOTRE à chacun de nous car c’est de NOTRE ARGENT qu’il s’agit.
    En effet, il s’agit ici des ressources de notre sous-sol que de perfides potentats ont de manière criminelle quasi gratuitement concédé d’abord aux USraéliens (Anadarko) puis à Total qui est en passe CHEZ-NOUS en Algérie de supplanter Sonatrach en terme de production tout à son profit (entendre : au profit de Total) qui avec cette opération (de rachat bidon car convenu avec leurs bons amis Us…) va se trouver sur notre propre sol en position dominante sinon de quasi monopole sur la production de NOTRE PROPRE PÉTROLE dont nous sommes dépossédé.
    Qu’on s’intéresse de même (car c’est lié) à la vente ces 20 dernières années sous Chékib Khélil des actions que nous avions de cette société Anadarko…
    C’est aussi grave que IMPARDONNABLE.
    On comprendra mieux :
    1) le pourquoi d’une nouvelle loi sur les hydrocarbures…
    2) le fait que certain ont cherché jusqu’à ces derniers temps à remettre en cause (en la supprimant) la règle protectrice du 51/49%…
    Notre pays et nous ses enfants sommes victimes d’actes de félonie et traitrise insupportables de la part d’une poignée de crapules qui nous ont VENDU.
    Qu’on s’intéresse également à « la banque algérienne de Zurich » ( BACE ) là où TOUT NOTRE ARGENT passe par milliards et est détourné…(elle est mêlée à l’affaire…Anadarko autant qu’au scandale Sonatrach/Sapiem et une multitude d’autres…).
    Le ministère de l’Energie et Sonatrach sont LE BIEN de TOUT LE PEUPLE. Aussi, il convient de les sommer de décréter immédiatement le droit de préemption de l’Algérie sur ce « rachat » de Anadarko et s’opposer à son rachat par Total.

    24
    6
    Anonyme
    30 mai 2019 - 23 h 42 min

    Parce que l’Algérie défend ses intérêt, pour la France elle devient hostile…..
    Pour eux , on est ami que lorsqu’on se laisse faire

    24
    5
    Anonyme
    30 mai 2019 - 21 h 34 min

    Les cartes algériennes à abattre par l’état français,
    1) – Le Général Major, A. Gaid Salah, et ses officiers supérieurs de l’A.N.P, et du M.D.N jugés « pro-russes »
    Et  » anti-français  » une stratégie progressive secrète pour les faire tomber en flammes,les nuire,
    Les isoler, puis les éliminer,…..
    2) – La Compagnie Sonatrach, Total doit réduire l’influence, et la puissance, de Sonatrach, en Afrique,
    (Sonatrach la 1ère compagnie africaine par le chiffre d’affaire, malgré la bureaucratie lourde,l’instabilité
    Les diverses formes de sabotages, les vols, les détournements, les charges injustes sociales,
    Et les charges sportives,la très mauvaise gestion bureaucratique de ses ressources humaines,
    Et de ses ressources matérielles, qui réduisent fortement sa productivité, sa rentabilité,
    Et son image à l’étranger
    L’état français voulait transformer l’Algérie de Total, comme l’a fait avec Gabon d’Elf
    Dans les années 60,70,80,…
    3)- Un Etat algérien, avec des institutions démocratiques, et transparentes, et un parlement démocratique
    Aux pouvoirs législatifs larges n’arrange pas les milieux d’affaires corrupteurs français
    des « dessous de tables », et « d’avances sur des comptes secrets à l’étranger »,
    Aux intermédiaires (surtout libanais, syriens,arabes, turques,….) et aux corrompus, et véreux, en Algérie….
    – l’état policier français s’entend, et gère bien ses « affaires » avec les dictatures militaires corrompues
    Et les institutions corrompus des pays « bananiers »

    18
    5
    Anonyme
    30 mai 2019 - 21 h 24 min

    Pour qui se prennent-ils ? Nous faisons ce que nous voulons chez nous de nos sociétés. Hostile, parce que nous cherchons nos intérêts ? Pour qui se prennent-ils ? Hostile ? Ils nous menacent ?
    Qu’ils se mettent dans le crane que nous ferons sortir d’Algérie tous les intérêts français, nous voulons les exclure de nos vies. Ce n’est pas plus compliqué que cela. Rien que l’idée qu ‘ils fassent des affaires chez nous, eux les fomenteurs de la colonisation en Algérie et du génocide algérien est une idée insupportable. Ce qu’il faut à l’Algérie, c’est ouvrir la porte aux Allemands et virer la France de l’Algérie pour toujours. Les Allemands ont la bosse du travail et sont fiables. Incomparables avec les Français. La France ? Hors d’Algérie, elle, ses écoles, ses intérêts, ses complices, ses entreprises. DEHORS !

    18
    8
    Tredouane
    30 mai 2019 - 21 h 04 min

    Le france deviens grossière du point de vue diplomatique,comment cela un acte hostile,nous la Nation Algérienne défendons juste nos intérêts géoéconomique dans le domaine énergétique,c’est notre droit.

    16
    7
      Vroum Vroum 😤..
      31 mai 2019 - 23 h 08 min

      Hello Tredouane…c’est aussi simple que celà . .Entre États il n’y a pas d’amitié mais des intérêts et l’Etat Algérien défend les Siens , surtout pétrolièrs ..la Bourse de l’Algérie …Cordialement.

      1
      2
    Mon Avis
    30 mai 2019 - 20 h 58 min

    D’accord avec toi Abdellatif, mais je crois que c’est contradictoire de demander au gouvernement à faire cela, lorsque des jeunes au Hirak portent le coq sportif français, lacoste, T-shirt avec tour-Effel, …
    Je crois que nous le peuple algérien devra boycotter tous les produits français, Danone, chanel, sucre, smid, champoing, … juste avec ça on démontrera notre puissance et surtout qu’on prenne le Hirak très au sérieux. Tu sais, s’il y a un combat sur lequel on pourra dire qu’on est gagnant d’avance c’est bien celui-ci, car on achète tout de France mais nous, nous ne vendons rien, donc pas de danger

    17
    6

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.