Les Algériens répondront en masse à Gaïd-Salah : le divorce est consommé

drapeau amazigh
Le drapeau amazigh appartient à toute la nation algérienne. New Press

Par Kamel M. – Le mot d’ordre est connu depuis mardi. Les slogans seront unanimes à dénoncer une atteinte à un des piliers de l’identité nationale à travers un emblème qui, aux côtés du drapeau tricolore, représente la dimension amazighe de la civilisation algérienne.

C’est ainsi que les Algériens expliquent leur adhésion à ce drapeau qui est venu s’ajouter à l’étendard historique symbole de l’Indépendance et de l’unité nationale, sans attenter à cette symbiose entre les différentes composantes de la société algérienne. Et c’est pour cela que l’immense majorité des Algériens a décidé de porter le drapeau amazigh très haut lors des manifestations de ce vendredi pour confirmer leur attachement à leurs racines millénaires.

Le discours ambigu du chef d’état-major de l’ANP a été applaudi par une minorité raciste, représentée notamment par la députée excentrique Naïma Salhi qui s’est accrochée à la sortie ratée de Gaïd-Salah pour envenimer la situation et semer la zizanie entre les Algériens, en tenant des propos attentant gravement à son unité. Dans le même temps, les tentatives de corriger le tir pour atténuer l’effet néfaste que les propos de Gaïd-Salah ont eu sur une opinion publique plus que jamais décidée à faire «dégager» tous les symboles civils et militaires de l’ancien régime, se sont avérées vaines et n’ont fait qu’accentuer le doute sur la capacité des décideurs du moment à assurer la stabilité du pays et à «accompagner» le mouvement populaire vers une sortie de crise.

Les millions de manifestants résolus à faire aboutir leur principale revendication, à savoir le changement radical du système, sont de plus en plus convaincus que le statu quo entretenu en haut lieu est favorable au maintien des résidus de l’ancien régime et que le but final de ceux qui retardent l’aboutissement à une solution démocratique pérenne cherchent à contourner la révolution en s’accrochant vaille que vaille à une Constitution obsolète, taillée sur mesure pour le système aboli et à laquelle personne ne reconnaît dès lors une quelconque légitimité.

Ce vendredi est déterminant. Et le prochain discours de Gaïd-Salah n’aura aucun effet sur la rue qui continuera à réclamer son départ en même temps que celui de ceux qui l’ont précédé ou qui sont maintenus à leur poste souvent bien malgré eux.

K. M.

Comment (189)

    Zaatar
    21 juin 2019 - 20 h 38 min

    Je vous avais dit, c’est un aller sans retour en enfer qui nous attend. La dissension on la voit déjà ici entre les intervenants, donc forcément on la retrouvera partout. Ca me fait rappeler Nimitz retour vers l’enfer.

    Soldat Schweik
    21 juin 2019 - 20 h 33 min

    Comme je reve de faire un jour un post sur AP et recolter 300 likes (pouces vers le haut) en quelques heures et comme j’ai la nausée des dislike (pouces vers le bas) dans mes habituels posts
    Je vais dire haut et fort :
    VIVE GAID SALAH ET L’ANP ET BARAVO D’AVOIR INTERDIT  » farchita des zouaves »
    Allez a vos marques! prets? partez! … un max de like

      Anonyme
      22 juin 2019 - 12 h 09 min

      @Soldat Sshweik:Moi j’ai reçu montre en main 90 désapprobation en 2 mn tenez vous bien concernant un commentaire hostile à Gaid !vous avez une explication à me fournir sachant que c’est une question rhétorique ?LOL

    Chaoui Ou Zien
    21 juin 2019 - 20 h 32 min

    Comme mon pseudo l’indique je suis aussi amazigh et mon amazighite je la porte autant dans mon coeur que sur mon front. Pour faire echouer les plans de ceux qui veulent nous diviser et faire ainsi echouer la marche du peuple vers la deuxieme republique disons maalich et defilons sous un seul drapeau. Ca ne va pas tuer l’emergence de l’amazighite dans notre pays ni d’ailleurs l’etouffer. Ne donnons aucune raison aux ennemis de l’Algerie de saboter notre marche pacifique. Une fois la 2eme republique instauree, elle ne manquera pas de reconnaitre bien fort ses veritables sources et racines sinon s’en est pas une et il faudrait alors tout recommencer. Donnons nous donc une chance. On est tout pres.

    Fa Kou
    21 juin 2019 - 20 h 05 min

    Dans tous les cas cet étendard, qui n’est pas celui du MAK , mais représente notre identité AMAZIGH qui est une des composantes nationales gravées dans notre constitution n’est ce pas ? Des centaines de manifestants l’ont brandi à Alger lors de ce 18ème vendredi , la raison aidée par la déferlante humaine qui a protégé ce
    symbole l’a emporté face à la répression .

    almouloudh
    21 juin 2019 - 19 h 49 min

    Ali Laimeche est mort d’une maladie contagieuse en 1946 enterre par mon pere avec l’hymme national amazigh ayidhourar douh imazighen (oh montages berceau des hommes libres) concu par lui- meme.Depuis 1938,Ali Laimeche ordonnait a ses compagons de salir avec de la m…. les drapeaux francais jonches sur les hauteurs de la region. 1946, c’etait bien avant le ppa/mtld. Les nationalistes n’ont pas attendu 1954 pour declarer a leur maniere laguerre a la France.En 1947, Krim belkacem est recu par mon pere, avec 90 militaires armes a larbaa nath irathen.c’est lui qui a forcer la main au groupe des 6 pour passer a l’action armee avec des moyens derisoirs.L’hymme national algerien est concu par Moufdi Zakaria (un amazigh) sur les instructions d’Abane Ramdane).

    Les amazighs n’ont aucune lecon de patriotism a recevoir de quiconque de ces arrivistes planques.

    A bon entendeur salut.

    ZORO
    21 juin 2019 - 19 h 23 min

    AH LES BERBERISTES MANIPULATEURS PERSONNE N ARRIVERA JAMAIS A LES COMPRENDRE .
    QUAND ILS PARLENT DE LA FEMME DE MESSALI EL HADJ . IL ECRIVENT : EMILIE BUSQUANT
    QUAND IL CITE LE CO CONCEPTEUR DU DRAPEAU FORCHITA ILS ECRIVENT MOHAND ARAV AU LIEU DE MOHAMED ARAB POUR MASQUER ……
    POUR EUX LE B NE DEVIENT V QUE DE L ARABE AU KABYLE QUAND LE B EST FRANCAIS IL RESTE TEL QUEL EN KABYLE , INTERDIT DE LE DENATURE .

    SIGNEZORO….Z….

    Anonyme
    21 juin 2019 - 19 h 19 min

    on n’en veut pas de ce chiffon

    Kahina-DZ
    21 juin 2019 - 19 h 17 min

    Une chose est sûre: Le drapeau Algérien doit reprendre sa place et sa dignité.
    Personnellement, j’ai envie de vomir quand je vois des pseudos-Algériens hisser le drapeau d’autres pays juste pour gagner quelques dirhems, et puis, ils rentrent en Algérie comme si de rien n’était.
    Le drapeau du MAK appartient au MAK et ses sponsors et ne représente pas l’Algérie…L’Algérie est indivisible!! Mais l’amazighité de l’Algérie est une évidence qu’on ne peut pas enterrer.

    Le drapeau du MAK doit être interdit en Algérie, MAIS AUSSI
    Le drapeau des intégristes
    La tenue des Wahhabites
    Notre drapeau est Algérien, notre tenue doit être aussi Algérienne à 100%.

    Anonimaoui
    21 juin 2019 - 19 h 15 min

    Oui le pouvoir fait fausse route avec cette énième manœuvre pour casser le mouvement populaire de l’intérieur sans recourir à la force pour le moment. Seulement moi personnellement je suis pour une algerianite exclusive sans qu’on la rattache à une Oumma islamique, arabe ou nord africaniste. Je me sens aussi différent d’un egyptien, d’un malien, d’un mauritanien, d’un Lybien, d’un canadien, d’un marocain, d’un tunisien que d’un martien. Les histoires de frontières artificielles ne tiennent pas la route un Algérien est un Algérien, point à la ligne.

    Blakel
    21 juin 2019 - 19 h 12 min

    Petit rappel ;
    Drapeau vert blanc rouge confectionné par une française Emilie Busquant ;
    Drapeau amazigh conçu par un moudjahid algérien Mohand Arab Beasoud ;
    Conclusion le drapeau amazigh est aussi algérien que le drapeau vert blanc rouge, ils font tous les deux partie de notre identité.

    elhadj
    21 juin 2019 - 18 h 58 min

    arrêtons de faire une affaire nationale pour un fanion symbolisant une culture spécifique qui a été légalisée constitutionnellement et de ce fait le seul drapeau national qui nous unit est en fait celui pour lequel des centaines de milliers d algériens de toutes les contrées du pays se sont sacrifiées.utiliser ce fanion a dessein pour des buts inavoués avec la manipulation des éléments du MAK finance par l état sioniste et le Maroc,ceci présente un danger pour la sécurité, l unité du pays et la cohésion sociale des citoyens.
    M GAID SALAH appréhendant le danger de division, les risques possibles a bien bien fait de prendre les mesures qui s imposent et que la majorité du peuple partage entièrement.
    L amazigh est enseigne partout,mais cet emblème manipulé a dessein séparatiste ne peut être toléré dans des manifestations populaires et politiques si on tient a sauvegarder l unité du pays et du peuple.attention aux manipulations internes du MAK qui tente de détruire le pays.

      Djamel
      21 juin 2019 - 20 h 56 min

      Le discour Main étranger ne fonctionne plus.
      Maintenant vous allez polémique sur le MAk.
      Un discour dépassé le peuple vous depasse de 50 ans.

      Zaatar
      21 juin 2019 - 22 h 24 min

      Voilà ce que j’appellerai un raisonnement tordu. Depuis le 22 février que cet emblème est brandi personne n’a trouvé à dire. Il était même associé au drapeau vert blanc rouge et à un autre tout jaune. Personne n’a soulevé le moins du monde une problématique emblématique. Tout le monde était focalisé à faire dégager le système. De fille en aiguille, les revendications ont partiellement été satisfaite par GS, et a chacun des discours de ce dernier il nous ouvre une nouvelle fenêtre. Et voilà qu’à la fin dans sa dernière il nous pose la bombe de l’emblème. Les manifestants n’ont jamais vu de problème avec tous les drapeaux brandis jusque là. Il n y a que GS qui en a vu et qui devrait changer de lunettes.

    Tout le monde a mordu
    21 juin 2019 - 17 h 36 min

    Coup magistral de la part de Gaid, vous croyez vraiment, qu’il ont attendus 18 semaines pour s’apercevoir de la présence de ces drapeaux?! Vous croyez vraiment, qu’il ne pouvez pas donner des instructions, pour retirer les drapeaux, sans le déclarer dans un discours devant toute l’opinion internationale?!
    Gaid qui est lui même Chaoui, vise simplement a isoler les membres du MAK, en poussant les Kabyles a déclarer OUVERTEMENT leur fraternité avec le reste des Algériens(ennes), et surtout dire a leurs SOUTIENS A L’ETRANGER (france + isreal), que l’Algérie est UNE ET INDIVISBLE.

      Zombretto
      21 juin 2019 - 18 h 49 min

      Soit tu es naïf, soit tu essayes de de faire semblant de ne pas comprendre. Gaïd Ahmed et le Pouvoir n’ont qu’un but en interdisant l’emblème berbère : créer une fissure au sein du mouvement. Si ça ne marche pas ils vont essayer autre chose : les femmes sans hidjab, les moins de 18 ans ou plus de 70 ans, les émigrés, les fumeurs, ou je ne sais quoi. En tout cas ils n’arrêteront jamais d’essayer de diviser les manifestants, car c’est dans leurs gènes, c’est tout ce qu’ils savent faire.

      Vous êtes genre caméleon ...
      21 juin 2019 - 19 h 40 min

      …Et double faces. Autrement dit, genre à manger à tous les râteliers !

    fatigué
    21 juin 2019 - 17 h 29 min

    Mais quelle mouche a piqué gaid salah ?
    moi ce que je comprends c’est gaid veut faire sortir le hirak de sa selmia..
    dans quel but ?

      Anonyme
      21 juin 2019 - 20 h 21 min

      Satisfaire ses cher tourtereaux Émiratis!

      Pressé qu'il est ...
      21 juin 2019 - 20 h 59 min

      …pour décréter l’Etat de siège, pardi !

      Algerian
      21 juin 2019 - 21 h 56 min

      Ce drapeau de harkis est né a Paris dans les années en hommage aux zouaves morits pour la France.

    VOSTAF
    21 juin 2019 - 16 h 18 min

    ET SI ON PARLAIT DU DRAPEAU PALESTINIEN???? IL EST PAS ETRANGER LUI??? PLUS ETRANGER QUE LE DRAPEAU AUTOCHTONE BERBERE???

      Réponse
      21 juin 2019 - 23 h 48 min

      En effet les deux sont étrangers car l’Algérie a un seul drapeau.

    Anonyme
    21 juin 2019 - 16 h 11 min

    Certains sont nés pour créer la m… En effet, notre ambition est de créer une nouvelle république Algérienne pour tous les algériens sans exclusif, pas régionale. Ces gens avaient obtenus toutes leur revendications culturelles et linguistiques. Alors que cherchent-ils maintenant en brandissant leur fanion dans une action d’envergure nationale à part semer la zizanie entre un même peuple. Mieux encore, je pense sincèrement qu’une fraction de la Kabylie vraisemblablement en collusion avec nos ennemis de toujours, joue un à un jeu très dangereux. Dangereux beaucoup plus pour la Kabylie elle même que pour toute l’Algérie. Nous n’avons pas besoin d’affirmer notre appartenance à l’une ou autre région ou obédience, ce régionalisme véreux et chauvin s’avérera contreproductif pour ceux là même qui prennent le reste (grande majorité des algériens) pour des extraterrestres. S’ils sont conseillé par leur commanditaires, qu’ils se détrompent, les algériens ont très vite compris que le déferlement à partir 3eme vendredi sur Alger avec leur fanions et leur slogans. Ça ne trompe personne, c’est une réponse à un mot d’ordre certainement pour avoir un effet de grossissement agrémenté d’une tentative de placer leur pions à la tête du Hirak, une minorité qui veut se faire aussi grosse qu’un bœuf. Pourtant depuis que tamazight a été promue langue nationale et officiel, les algériens avaient pensé que ce dossier est définitivement clos avec un grand soulagement. Alors seraient-ce les sécessionnistes du MAK qui foutent la m… A ce moment là pourquoi le reste des kabyles ne réprouvent-ils pas ces actions qui tendent à causer beaucoup de dommage à notre pays et à chacun des algériens. Alors le mieux et que ces fanions soient rangés pour ne sortir que durant les manifestations culturelles régionales, vu que nous défendons une Algérie meilleure pour tous on ne doit voir que les emblèmes nationaux.

      Anonyme
      21 juin 2019 - 22 h 24 min

      L’amazirité fait parti de l’équation dans un pays où l’arabisation fut imposée à marche forcée depuis l’independance et sachez que le drapeau amazigh n’est pas le drapeau kabyle qui n’apparait jamais dans le hirak

    Anonyme
    21 juin 2019 - 15 h 49 min

    Voila ce qu’on entend à Alger « Gaid Salah chiyet elimarat »

      Karim
      21 juin 2019 - 16 h 17 min

      Décidément ce n’est pas que le pouvoir qui a cette obsession de main de l’étranger!!!

      Anonyme
      21 juin 2019 - 18 h 19 min

      Je confirme !!!!!et je rajoute aussi « Gaid Salah dégage  » ,cela va donner des ulcères a toute les grenouilles de bénitier…

    Karim
    21 juin 2019 - 15 h 46 min

    La minorité bruyante, visible et violente d’hier n’a pas pu diviser et casser l’Algérienne, l’Algérien et l’Algérie,
    La minorité bruyante, visible et sournoise d’aujourd’hui ne pourra pas diviser et casser l’Algérienne, l’Algérien et l’Algérie.
    Nous n’avons qu’un but, construire un Etat de droit.

    Anonyme
    21 juin 2019 - 15 h 43 min

    Y’a chaab nous on s occupe de hirak la compagnie total et nos traitre continus de développé le gaz de schiste voila le danger le plus sombre

    Levé de drapeau peuple algériens.
    21 juin 2019 - 15 h 41 min

    Qassaman ( Hymne National Algérien )
    (Nous Nous Engageons*)

    Qassaman binnazilat ilmahiqat
    Par les foudres qui anéantissent,
    Waddimaa izzakiyat ittahirat
    Par les flots de sang pur et sains
    Qassa walbonood illamiaat ilkhafiqat
    Par les drapeaux flottants au vent
    F’Ilgibal ishshamikhat ishshahiqat
    Sur les hauts djebel orgueilleux et fiers,
    Nahno thurna fahayaton aw ma maaat
    Nous jurons nous être révoltés pour vivre ou pour mourir,
    Wa aqadna alazma an tahya algazair
    Et nous avons juré de mourir pour que vive l’Algérie !
    Fashhadoo ! Fashhadoo ! Fashhadoo !
    Témoignez ! Témoignez ! Témoignez !

    Nahno gondon fi sabil il hakki thorna
    Nous sommes des soldats pour la justice
    Wa ila isstiqlalina bilharbi kumna.
    Et pour notre indépendance nous avons commencé le combat,
    Lam yakon yossgha lana lamma natakna
    Nous n’avons obéi à nulle injonction en nous soulevant.
    Fattakhathna rannat aibaroodi wazna.
    Le bruit des tirs a été notre mesure
    Wa azafna naghamat alrashshashi lahna
    Et le crépitement des mitrailleuse notre chant favori.
    Wa aqadna alazmat an tahya algazair.
    Et nous avons juré de mourir pour que vive l’Algérie !
    Fashhadoo ! Fashhadoo ! Fashhadoo !
    Témoignez ! Témoignez ! Témoignez !

      Azdai
      21 juin 2019 - 17 h 26 min

      pourquoi est ce que cet hymne ne serait ce qu’un ver en Tamazight !!! sachant que plus de la moitié des victime de la révolution sont soit Chaoui ou Kabyles ! c’est une véritable injustice

        MELLO
        21 juin 2019 - 18 h 15 min

        La réponse a été donnée par Matoub Lounes – Allal irrahmou – sur son dernier Album juste avant d’être liquidé .

          Patriote
          21 juin 2019 - 22 h 58 min

          @ Azdai
          21 juin 2019 – 17 h 26 min

          Ne mêle pas les chaouis à vos desseins, les chaouis n’ont pas besoin d’avocats et ont tjrs vécu en parfaite harmonie avec leurs freres arabes, vous êtes des hypocrites

        Arris
        21 juin 2019 - 19 h 55 min

        Parles aux noms des Kabyles si tu veux mais laisses les Chaouis de côté ils n’ont rien a voir avec toi ou les Berbères Marocains.

        Miss Tmourth
        21 juin 2019 - 21 h 33 min

        Plus de la moitié, dites vous?
        Non monsieur, c’est beaucoup plus que ça!!!
        Au bas mot, c’est plus de 85%.

    Anonyme
    21 juin 2019 - 15 h 35 min

    Faux problème, ce n est pas ce drapeau qui est derrière les 1000 milliards disparus. Ceux qui sont responsables de la disparition de plusieurs centaines de milliards connaissent tous KASSAMEN par cœur et ils ont tous le drapeau national accroche au cou et ils sont aussi derrière l installation de fakhamatouhoum au pouvoir, et ils sont aussi derriere le 1, 2 ,3,4,5eme mandat et ils sont aussi derrière la violation de la constitution .
    TATNAHAOU GAA avec ou sans ce drapeau qui vous fait peur ya serrakine. Vive le hirak.

    houria el djairia
    21 juin 2019 - 15 h 34 min

    JE PENSE QUE LA MAJORITÉ DES ALGÉRIENS Y COMPRIS LES SIMPLES MILITANTS BERBÉRISTES NE CONNAISSENT PAS L’ORIGINE DU FAMEUX DRAPEAU BERBÈRE.
    POUR MÉMOIRE : LE  » GENTIL  » JACQUES BENNET DANS LES ANNÉES 60 ( ENJEUX DE LA GUERRE DE LIBÉRATION NATIONALE ) A CRÉE CET EMBLÈME QUI RÉPOND A DES OBJECTIFS DE DESTRUCTION DE LA JEUNE NATION ALGÉRIENNE.
    LUI ET SES AMIS ONT DES RAISONS , DES INTÉRÊTS POUR LE FAIRE , MAIS LES CITOYENS ALGÉRIENS ONT ILS BESOIN DE MARCHER SUR SES PAS ET D ÉPOUSER LES INTÉRÊTS DE BENNET ET DE SES AMIS .
    ILS EST TEMPS POUR NOUS DE LIRE , DE COMPRENDRE QUI EST QUI POUR NE PAS SERVIR
    LES ENNEMIS DE NOTRE PEUPLE D HIER ET D AUJOURD’HUI MALGRÉ NOUS;
    .

      NasserS
      21 juin 2019 - 16 h 08 min

      D’après votre analyse le symbole(ⵣ), porté fièrement par les imouchas (touareg) au Tassili et au Hoggar, depuis des millénaires, serait l’œuvre de bennet. N’est-il pas aussi, ce bennet, à l’origine de la création de la langue des nord-africains, autre que l’arabe??? Il faut bien chercher. Par ailleurs, je vous suggère de nous renseigner sur un vrai problème: l’origine et les objectifs des idéologies sectaires qui sévissent en Algérie, qui appauvrissent nos jeunes sur tous les plans.

        MESKIANA AURES
        21 juin 2019 - 17 h 12 min

        Alors, il faut vous faire comprendre. Certains d’entre-vous disent que c’est un « kabyle » qui l’a créé et maintenant vous dites que ce sont nos frères TOUAREGS. Il faut vous faire comprendre…
        Mais quelque soit « X » la vérité indomptable c’est que la majorité des VRAIS ALGE2RIENS sont pour l’emblême pour lequel sont morts nos CHOUHADAS !!!
        Que tu le veuilles ou non. Et c’est un PUR CHAOUI qui te le dit.

          MELLO
          21 juin 2019 - 18 h 33 min

          Décidément , lorsqu’on montre du doigt la lune , le sot regarde votre doigt.
          Le sigle qui est au centre du drapeau Amazigh représente la symbolique d’un homme libre , ce que sont actuellement les touaregs. Sur leur armure , ce sigle millenaire apparait majestueusement . Quant aux couleurs : le bleu représente la mer mediterranee, le vert représente les forets verdoyantes des régions amazighes et le jaune représente le désert du Sahara.
          Le drapeau Amazigh est conçu par Bessaoud Mohand Arav – President de l’académie berbère a Paris . La conception de ce drapeau a eu lieu au premier Congres Mondial Amazigh de Las Palmas aux Iles Cannaries.
          Alors cessez vos niaiseries.

          NasserS
          21 juin 2019 - 18 h 34 min

          Je n’exagère pas, cher compatriote, les chats, les chiens et les mulets se faisaient tuer par l’armée française du temps de la guerre de libération, du moins, dans la région où je suis originaire, forêt d’Akfadou. Donc, vous voyez un peu, même ces pauvres bêtes sont sacrifiées pour l’emblème national algérien, dont vous parlez ; alors les humains n’en parlons pas. Autrement, il n’y a aucune leçon de patriotisme à recevoir de votre part. Par ailleurs, dans mon post, je parle caractère (ⵣ) et non de l’emblème amazigh, pas juste de la région de kabylie, en tant que tel.
          Si c’est permis de former des organisations politiques, sportives, culturelles… à caractère ethnique, telles que la ligue arabe, la coupe arabe, les équipes arabes, la nation arabes…pourquoi interdire aux algériens d’arborer cet emblème, fédérateur de toute l’Afrique du Nord, qui nous unit plus qu’il nous divise.

          Nissa
          21 juin 2019 - 20 h 39 min

          @MELLO – 21 juin 2019 – 18 h 33 min.
          Et vous cessez votre sectarisme et votre régionalisme qui divise la Nation Algérienne. Vous êtes tout simplement des traîtres payés par les atlanto-sionistes pour détruire ton propre pays L’ALGÉRIE de l’intérieur. Mais soit totalement rassuré. ON NE VOUS LAISSERA PAS DÉTRUIRE LE PAYS DES CHOUHADAS DÛSSIONS-NOUS VOUS COMBATTRE ET VOUS POURSUIVRE MÊME CHEZ VOS PROPRES PROTECTEURS sionistes.
          L’idiot en réalité, C’EST VOUS ! Car vous vous laissez berner et manipuler par nos ennemis dont vous êtes leurs agents. Vous êtes avertis !

    Kouder Belala
    21 juin 2019 - 15 h 23 min

    LE MESSAGE EST TRÈS CLAIRE DU POUVOIR (DIVISER POUR RÉGNER) ET C’EST DE BONNE GUERRE QUE LE SYSTÈME CHERCHE A RESTABILISER LE PEUPLE PAR TOUS LES MOYENS ; IL EST RUSER ET DEVANT L’UNITÉ DES MANIFS A TRAVERS TOUT LE BLED IL A IMAGINER CETTE TROUVAILLE DE DRAPEAU AMAZIGH POUR DIVISER ET PUIS CHERCHER A CASSER L’ÉLAN UNIFICATEUR DU PEUPLE ALGÉRIEN DANS SON ENSEMBLE EXPRIMER DANS TOUTES LES RÉGIONS. DONC COMME DIRAS UN VIEUX SAGE ATTENTION DE NE PAS TOMBER DANS LE PIÈGE TENDU DONC PATIENCE ET LONGUEUR DE TEMPS (ESSAMETTE YA3LEB EL KABIHE) !!!!!!!!!I L FAUT RESTER, DONC, TRÈS VIGILANT ET MÊME TRÈS PATIENT???

    Gaïd salah, lui, ne met...
    21 juin 2019 - 15 h 14 min

    …pas son drapeau dans sa poche ! Il est 100% cachir, il défend le cachir et les cachiristes. Il est prêt à mourir pour ça. Il veille sur le mangeoire. Il ne tolérera aucun intrus, à fortiori ces Imazighènes et leur drapeau qui viennent d’ailleurs. Peut s’en faut qu’économiquement le pays soit à la dérive. Il est le nouveau
    « Rab Dzaïr » qui tient désormais le robinet de la rente à deux mains. Il savoure enfin son 1/4 d’heure colonial.
    Cette histoire d’interdiction du drapeau Amazighe et caractéristique d’un homme qui tourne en rond. Ya Gaïd, vous nager dans votre costume 3 pièces d’hyper président qui n’arrive pas à mettre la main sur le fil de la pelote. Au mieux, vous allez vous prendre la tête ; ce qui au pire engendrera le naufrage du navire Algérie !
    Tout ça pour ça, mon gininar ! Et la retraite ! c’est toujours pour demain ?

    co5
    21 juin 2019 - 14 h 45 min

    titre tendancieux , le peuple algérien a crée l’emblème national sans ignorer ses origines.alors pas de surenchère et pas de censure.

    Abdel
    21 juin 2019 - 14 h 33 min

    se n’est pas le moment d’aller vers la confrontation il faut preserver l’unité du Peuple et du hirak, cela a commencé comme ça en Syrie et regarder le résultat. Construisons d’abord notre démocratie puis parlons de l’autonomie de certaines régions. l’Algerie n’a pas que les symboles Amazighs, d’autres regions ont aussi leurs drapeaux et leurs symboles, on en parlera en temps voulu et en toute démocratie. Ici le journaliste n’est pas objecrif dans son texte et il incite indirectement à la division, dommage car on va predre tout, qui vivra verra…

    UNITÉ NATIONAL
    21 juin 2019 - 14 h 16 min

    Le Sionisme détourne nos manifestations sur de la division en exploitant et créant chaque occasion. JE DEMANDE QUE CE SOIT QUE LE DRAPEAU NATIONAL QUI SOIT MONTRER POUR MONTRER NOTRE UNITÉ NATIONAL !!!

    DYHIA-DZ
    21 juin 2019 - 14 h 16 min

    Qui a créé le MAK en Algérie. Ce drapeau circule en Algérie depuis 20 ans, sans que personne n’ait eu le courage de le stopper. Pourquoi ??
    Il fallait couper la tumeur avant qu’elle fasse des métastasasses.
    C’est quoi la responsabilité de Bouteflika dans la propagation du MAK en Algérie ??.
    Diviser l’Algérie en plusieurs tribus…C’est ça le futur grand makhrab que beaucoup chantent.

    Anonimaoui
    21 juin 2019 - 13 h 41 min

    D’un mardi à l’autre Gaid Salah s’enfonce de plus en plus dans ses propres contradictions. Cette fois ci, la manœuvre du drapeau amazigh ne passera pas sans que le pouvoir en place ne laisse des plumes. C’est la bourde fatale pour les résidus du pouvoir Bouteflika .

    Revenons au vrais sujet !
    21 juin 2019 - 13 h 35 min

    Faut ajouter celui de la France car plus on est de fou plus on s’amuse ! Non sérieu l’Algérie à qu’un seul drapeau !!!

      Anonyme
      21 juin 2019 - 21 h 39 min

      Un seul drapeau, le drapeau Amazigh qui est la profondeur de cette terre et de ce peuple.
      Pas un drapeau confectionné par Emilie Busquant l’agent du SDECE qui a infiltré le mouvement national.

    selma
    21 juin 2019 - 13 h 08 min

    Attention, vigilance, pas de division du Hirak , ni celui des relations avec notre armée. Gaid Salah qui a lutté contre la France en s’engageant très tôt au maquis, sait que le seul drapeau qui a soudé les moudjahidinne est celui d’une Algérie indépendante: et tous les chouhadas qu’ils soient kabyles, chaouis, mozabites, touaregs, arabes ou autres, puisqu’ils y a eu des français, des espagnols, des allemands et des juifs qui ont également combattu aux cotés des algériens, sait que les EAU, la France, les USA, et tous les pays qui nous entourent n’attendent qu’un faux pas pour transformer l’Algérie à la syrienne ou la libyenne, avec le sous-traitrant ferhat Mehenni et par la voix des chaines de télé et de médias acquises au chaos.
    Il ne faut surtout pas se focaliser sur ce débat stérile, l’objectif premier est de se débarrasser de la gangrène et de ses métastases, la camorra bouteflikienne et ses bouffons du FLN, RND, et les verres-de-terres des partis d’allégeance

    karimdz
    21 juin 2019 - 12 h 52 min

    Monsieur kamel M, parlez pour vous mêmes, pas au nom des algériens.

    Le drapeau vert blanc, flottera partout dans tout le pays, et sera le plus visible largement.

    Je soutiens le général Gaid Salah qui est un vrai patriote.

      c'est juste un rêve
      21 juin 2019 - 14 h 03 min

      Depuis 1848, le fédéralisme permet à la Suisse de vivre la diversité dans l’unité. Dans un pays qui compte quatre langues nationales et se distingue par sa diversité géographique.
      26 Cantons et 26 drapeaux.

        Trop tot
        21 juin 2019 - 15 h 12 min

        ça sera le salut de l’Algérie avec le fédéralisme. je suis entièrement d’accord en plus c’est une particularité algérienne L’état jacobin ne fonctionne même pas chez lui.

        Le fédéralisme permet le contrôle des elus et mettre hors état de nuire les opportunistes de tous bord

        Chaque fédération ou etat gerera ces richesses selon ces compétences à elle

        Que du benef.

        la vérité
        21 juin 2019 - 15 h 13 min

        Sauf que leur drapeaux ont été crées localement par leurs décideurs, pas comme le drapeau amazigh fabriqué par des pieds noirs, des français et des traitres, en plus en France. Ça donne à réfléchir !!

          MELLO
          21 juin 2019 - 18 h 44 min

          Tu viens de salir la mémoire d’un grand moudjahid qui a lutté contre le colonialisme français, avant de lutter contre un colonialisme , finalement , plus féroce.
          Bessaoud Mohand Arav le fut et avait travaillé pour federer tous les Amazighs du monde entier.
          Un authentique Algérien .

          Anonyme
          21 juin 2019 - 21 h 41 min

          Qui a confectionné le drapeau Algérien?

        Patriote
        21 juin 2019 - 23 h 23 min

        @ c’est juste un rêve
        21 juin 2019 – 14 h 03 min

        les Suisses sont des gens civilisés pas des racistes comme votre secte qui se croit le nombril du pays

      MELLO
      21 juin 2019 - 18 h 49 min

      Tu peux soutenir qui tu veux , mais YETNAHAW GAA.
      Je sais une chose, c’est que Gaid Salah est très mal soutenu , il risque ….

      Homme libre
      22 juin 2019 - 1 h 53 min

      Tu n’es pas 1 algérien ! Un algérien qui se respecte ne vit pas en léchant les godasses d’1 général et en insultant 20 millions de ses compatriotes qui marchent tous les vendredi pour réclamer 1 république de justice et d’égalité.
      Ta hargne n’arrêtera pas la caravane de passer.
      C’est 1 Bonois qui te le dit.

    Thebest
    21 juin 2019 - 12 h 44 min

    Je suis sidéré par les manipulations autour de cet emblème fabriqué en France. Gaid Salah a tout à fait raison d’interdire ce drapeau confectionné par NOS ENNEMIS. Si ce drapeau est né en Algérie le problème ne se pose même pas, mais ce drapeau est synonyme du MAK et des attaques Franco sionistes contre l’Algérie et des institutions. POURQUOI VOULEZ VOUS QU’ON ADOPTE CE DRAPEAU POUR DONNER A L’ALGÉRIE DEUX IDENTITÉS ET DEUX PEUPLES SI CHERS A L’ESPRIT DE DIVISION DES PAYS QUI L’ONT CONFECTIONNÉ POUR DÉTRUIRE L’ALGERIE PAR UN IMPLOSION ?

    Baraa
    21 juin 2019 - 12 h 35 min

    Il faudra un maximum de drapeaux palestiniens qui sont aussi les couleurs de l arabite du Golfe a l Ocean lors de la prochaine manifestation.

    Hirak Electronique
    21 juin 2019 - 12 h 33 min

    Qui met le nombre de j’aime et je n’aime pas dans vos commentaires? A votre avis?

    Une constituante ou pas d'Algérie du tout
    21 juin 2019 - 12 h 29 min

    C’est de notre faute. L’autocensure pour favoriser la paix aboutit toujours au dédain. Les valeurs d’un peuples sont hors de compromis. Jusqu’ici on a donné la sensation que l’arabisation était notre destin. Non. Plus, c’est une trahison de notre part. Le fait que l’on a facilité la croyance de l’assimilation a conduit le pays vers la ruine. Paradoxalement c’est dans l’identité qu’il faut chercher les raisons de la farce des institutions qui sont tout sauf partagées avec le peuple. Ainsi n’importe quel bougnoul se permet non seulement d’engager l’avenir économique de tout le peuple mais aussi vendre au plus offrant notre identité. benbella/boumediene l’ont fait avec nasser, les islamistes avec les monarchies. Quelques brebis galeuses persistent dans la pratique de l’échange de valeurs contre survie du régime. La mosquée de Maatkas est un gage d’alliance entre régime arabe d’alger et l’arabie saoudite. Ce qui est dans la continuité d’hier avec le kouliglis et la francaise qui nous dictent l’emblème dit national. Sauf une algérie algérienne est la solution. Berbère laique.

    Elhadi
    21 juin 2019 - 12 h 16 min

    La naissance de l algerie d alger a ain guezam et de tindouf a debdab s est faite sous l embleme national .l identite de l algerien c est ce qu il s est forge comme caractere face aux aleas de l histoire c est la dignite la solidarite et le progres.Si on me demande ce qu est l algerie? c est la terre des hommes qui se sont mis debout face au mepris qui marchent solidaires vers le progres .

    Anonyme
    21 juin 2019 - 12 h 09 min

    L’interdiction de l’emblème Amazigh est une ruse de plus pour tenter de casser et de diviser le mouvement citoyen et faire perdurer le régime de la rente et de la prédation malgré les arrestations sélectives pas forcément de vrais corrompus.

    Anonyme
    21 juin 2019 - 12 h 09 min

    Aux USA, on reconnaît le drapeau des nations unis et non des pays individuellement, en Europe, dans tous les pays membres, il y a deux drapeaux, le national et l’européen. En Algérie, il y a le drapeau Algérien et le drapeau Maghrébin, qui est le drapeau Amazigh. En quoi brandir un de ces drapeaux ou les deux ferait des citoyens algériens des traîtres à la Nation, sous prétexte qu’un général l’a dit ? Je suis Algérien, Amazigh, fils de Chahid et je revendique ma place, ma religion, mon drapeau, ma langue aussi fort et aussi légitimement que n’importe qui.

      Kahina-DZ
      21 juin 2019 - 12 h 26 min

      Anonyme
      21 juin 2019 – 12 h 09 min

      Nous avons un drapeau Algérien.
      Notre drapeau n’est ni marocain ni Alaouite d’Arabie.

      Nous sommes des Amazighs ALGÉRIENS, nous n’avons aucun point en commun avec votre monarchie et ses esclaves.
      DÉGAGE AVEC TON DRAPEAU MAGHRÉBIN.

        Massinissa
        21 juin 2019 - 19 h 56 min

        @ Karima De
        Ton Gaid sème la FITNA , le peuple lui a répondu comme un seul HOMME, maintenant BASTA

      La majorité
      21 juin 2019 - 17 h 36 min

      Le Général il n’est pas le seul à le dire, c’est la majorité des Algériennes et Algériens qui le refusent parce que ce n’est pas un drapeau amazigh. Je suis Algérien de l’Oranie et ne suis pas Amazigh mes ancêtres ne m’ont laissés aucun message

    Abdelrahmane
    21 juin 2019 - 12 h 06 min

    J’étais contre gaid salah, je suis pour un état civil. mais dans cette affaire je suis d’accord avec le chef d’état-major. Non, le drapeau dit berbere n’est pas le drapeau de tous les algériens, il ne me représente pas, je ne me reconnais pas en lui. Algériens arabes, kabyles khawa khawa mais sans le fanion de la fourchette du diable.

      HARO
      21 juin 2019 - 17 h 13 min

      Ça s’appelle retourner sa veste.

    ZORO
    21 juin 2019 - 11 h 58 min

    Les algeriens dans leur immense majorité repondront a l appel du moujahid Gaid salah pour banir a jamais tous les drapeaux intrus qui poluent l espace Algerien ,ces drapeux diviseurs qui representent des ethnies sont formellement interdit par notre constitution , Au depart il y a avait un seul concu par jacque benet et bensaoud , il a donné naissance a celui de mehenni qui prône lindependance de la kabylie et incite ses adeptes a jeter l emblème du million et demi de chouhaddas a la poubelle,, la contagion a atteint yella houha pour fabriquer son jaune et noir scellé d une forchitta pour salir les chaouis qui n ont pas marché avec lui (baraka allal fihoum) vint le tour de Fekhar qui dessina le sien sans avis des mozabites ,Nous sommes dans l attente de celui des chenaouas, beni meni3 ‘ echraga beli snous ‘ de toutes les autres tribus et de celui qui par souci d unite du pays hesite a apparaitre le DRAPEAU DES ARABES voila ou veulent nous mener les separartistes berberberistes pour s allier contre nous aux riafas,chlheuh,doukalas les siwas ,les ikes canaris au nom de cette amazighité qui vise a detruire les arabes pour construire leur CHILERIQUE TAMAZGHA.
    SigneZORO. ….Z….

    Gaïd, après un seul drapeau...
    21 juin 2019 - 11 h 54 min

    …Bientôt, un seul et même régime pour finir le programme présidentiel qui est toujours en souffrance depuis 57 ans ! C’est une idée de Naïma salhi, Tliba et Saïdani pour assurer continuité, protection, prospérité et impunité au Clan ! C’est ça l’Algérie, le peuple, lui, n’ a toujours eu que le choix entre la peste et le choléra.

    Nasser
    21 juin 2019 - 11 h 46 min

    La mobilisation sera comme celles qui ont suivi le 10ème Hirak c’est à dire très faibles, mais que l’on amplifie par le mensonge, la propagande et les anciennes images ! Les véritables hirakistes se sont retirés à cause des slogans anti-armée, drapeaux du MAK et des slogans favorables aux Frères musulmans (turco-qatari). On a constaté que plus on arrête les corrompus du système mafieux politico-financiers, plus une certaine presse et personnalités appellent à plus de mobilisation!
    C’est curieux non?
    Ce drapeau vient comme prétexte supplémentaire pour espérer une mobilisation que cette presse et France 24 (pro Makhzen) récupéreront comme anti-Gaid-Salah et donc anti-Armée!

    Cheikh
    21 juin 2019 - 11 h 38 min

    Un seul et unique emblème de l’Algérie c’est le vert blanc avec l’étoile et croissant rouges, autres emplèmes sont des « sous vêtements »

      Alpha
      21 juin 2019 - 12 h 05 min

      Je n’ai pas les mêmes informations que vous.
      Les manifestants sont de plus en plus nombreux, n’en déplaise aux contre-révolutionnaires comme vous !
      Vos mensonges, vos diversions n’arrêteront pas le tsunami populaire.
      Je parie que le jour où ce système pourri sera balayé, vous changerez de veste et de discours.
      C’est la devise des traîtres, toujours avec le pouvoir du moment.
      Mensonges, diversions,..,

        Djazaïri
        21 juin 2019 - 13 h 31 min

        Bravo à Kamel M pour cet article et merci d’avoir utilisé le mot : il s’agit bien d’une minorité raciste! Le chef d’État major a une nouvelle fois violé la constitution en demandant indirectement aux forces de l’ordre d’interdire le drapeau Amazigh. Il n’est pas chef de l’état et même s’il était président il y’a des lois et avant d’interdire un drapeau ou quoi-que ce soit , il faudrait une loi et un décret pour l’appliquer. Il a donc commis une double faute. Le comble dans tout ça c’est que la police a commencé à arrêter des gens avec ces drapeaux sur la base d’un discours sans loi ou décret !! C’est vraiment digne d’une république bananière!!! Et il parle de respect de la constitution tous les mardis!! Je prie pour que l’état major nous trouve enfin quelqu’un de responsable car Gaid Salah est en train de casser le lien fort entre l’armée et sa population

    Ramarque
    21 juin 2019 - 11 h 37 min

    Il faut pas exagérer ce drapeau qui n’est pas le drapeau nationale algérien sera certainement porté par certains a Alger et en Kabylie mais certainement pas a Batna, Khenchela, Arris, Biskra, Tébessa et d’autres ville du pays.

      Anonyme
      21 juin 2019 - 12 h 38 min

      Il ne sera pas porté à Batna et Arris?

        À bonne entendeur
        21 juin 2019 - 15 h 27 min

        Il ne sera pas porter à ORAN.

        Remarque
        21 juin 2019 - 16 h 27 min

        Oui il n’a pas été apporté et il le sera jamais.

      Cheikh
      21 juin 2019 - 12 h 45 min

      L’histoire de la complicité de la France qui offre asile et gite aux franco berbères ne se cache pas avec le tamis. Cette histoire date du commencement de l’occupation française et terroriste de l’Algérie.
      Quant à identifié nationale nul algérien ne l’ignorait. Alors la voix de son maître al Magharibia ne peux provoquer de fitna yaw fakou

        Confidentiel
        21 juin 2019 - 20 h 23 min

        En effet ils ont toute les facilités en France et au Maroc.

      Algerien Pur Et Dur
      21 juin 2019 - 20 h 03 min

      Les chaouis ont aussi leur drapeau amazigh qui n’est pas aussi bariole mais porte la meme lettre. Je l’ai montre a un couple kabyle ami et ils n’ont pas manque d’exprimer leur admiration. Je recommende a celui
      qui se dit chaoui d’arreter de dire au nom des chaouis qu’un drapeau amazigh n’existe pas dans les aures. Je recommende aussi a tous les commentateurs de taper
      sur leur clavier drapeau berbere chaoui et ils le verront. Le fond est marron jaunatre exprimant la nature semi desertique de notre climat et la lettre est noire exprimant tristesse et colere envers le genocide culturel perpetre par les ennemis des amazighs. Le drapeau que vous verrez est typiquement algerien. Rien a voir avec le maroc ou la tunisie

    MEROUANA
    21 juin 2019 - 11 h 30 min

    GAÏD Salah a raison. IL N’Y A QU’UN SEUL DRAPEAU EN ALGÉRIE : VERT, BLANC et ROUGE ! Celui de nos CHOUHADAS AL ABRAR !!!
    Alors, en tant qu’ALGÉRIEN AMAZIGH NE ME COMPTEZ PAS PARMIS LES RACISTES kabyles QUI HAÏSSENT L’ALGÉRIE PAYS DES CHOUHADAS !!! JE NE MARCHERAIS – JAMAIS – AVEC UN DRAPEAU AUTRE QUE CELUI POUR LEQUEL SONT MORTS NOS CHOUHADAS AL ABRAR !!!
    TAHYA TAMOURTHIW DZAYER AÂZIZEN… AFOUS DAGFOUS N’ABNOU TAMOURTH ANAGH…
    ABAT TOUS LES SÉPARATISTES QUI VEULENT DIVISER ET DÉTRUIRE L’ALGÉRIE !!!
    TAHYA AL DJAZAYER !!! A LA VIE A LA MORT…… ET MORT AUX TRAÎTRES !!!

      Barika
      21 juin 2019 - 20 h 18 min

      Que ces racistes essaient de venir porter leur chiffon chez nous qu’ils partagent avec les Marocains et ils auront la réponse qu’ils mériteront.
      Vive l’Algérie et son emblème nationale vert blanc rouge et gloire a nos martyrs Mustapha Benboulaid, le colonel Amirouche et tout les chouhada d’Algérie!

    Nasser
    21 juin 2019 - 11 h 29 min

    Réponse de Gaid-Salah à la mafia politico-financière, à Mohamed Sifaoui et à ses semblables depuis Bechar: « ….
    Il apparaît clair … au peuple algérien à travers tous ces dossiers présentés devant la justice qu’il a été procédé par le passé et de manière délibérée, à la mise en place des conditions propices à la pratique de la corruption … que ce qu’on appelait à l’époque réforme de la justice n’était malheureusement que des paroles en l’air [qui] ont encouragé les corrompus à persister …et ont été parrainés pour empiéter les droits du peuple … sans crainte et sans aucune conscience.
    L’heure des comptes est arrivée et le temps d’assainir notre pays de toute personne malhonnête …

    khalilsadek
    21 juin 2019 - 11 h 29 min

    Constitution Algérienne 2016

    Art. 6.4
    — L’emblème national et l’hymne national sont des conquêtes de la Révolution du 1er novembre 1954. Ils sont immuables.
    Ces deux symboles de la Révolution, devenus ceux de la République, se caractérisent comme
    suit:
    1. L’emblème national est vert et blanc frappé en son milieu d’une étoile et d’un croissant rouges.

    Le reste de de la FITNA.

    Felfel Har
    21 juin 2019 - 11 h 29 min

    Depuis le 22 février, le peuple algérien apporte la démonstration de son unité, de sa solidarité, de son patriotisme. PACIFIQUEMENT! Ceux qui cherchent, sous de fallacieux prétextes, à le monter les uns contre les autres, répondront devant l’Histoire de tout dérapage préjudiciable au pays. Cette cabale n’aurait-elle pas été inspirée par les fouteurs de pagaille moyen-orientaux wahabite, qataris ou émiratis?
    Qui a intérêt à voir les Algériens sombrer dans la division et la fitna, ce dont profiteraient leurs suppôts locaux?
    La déclaration de GS a cet avantage de les avoir tous démasqués sous les traits hideux de racistes et de négationnistes. Il faut en tenir compte: les ennemis des Algériens sont parmi nous et ils ont pour mission de détruire le pays et son peuple authentique. Ne les laissons pas faire!

    Elephant Man
    21 juin 2019 - 11 h 28 min

    Une syrisation de l’Algérie est planifiée depuis longtemps par l’axe Washington Tel-Aviv, au risque de me répéter.
    Un emblème de la France coloniale et du mossad ……waouu face de bouc à l’oeuvre, je réitère BHL n’a pas fait du porte à porte en Syrie ou plus près en Libye.
    VIVE L’ANP QU’ALLAH PROTÈGE LA MÈRE PATRIE ALGÉRIE SON PEUPLE ET SON ANP🇩🇿🇩🇿🇩🇿🇩🇿🇩🇿🇩🇿🇩🇿🇩🇿🇩🇿🇩🇿🇩🇿🇩🇿🇩🇿🇩🇿🇩🇿🇩🇿🇩🇿🇩🇿🇩🇿🇩🇿🇩🇿🇩🇿🇩🇿🇩🇿🇩🇿🇩🇿🇩🇿🇩🇿🇩🇿🇩🇿🇩🇿🇩🇿🇩🇿🇩🇿🇩🇿 GLOIRE À NOS CHOUHADAS ALLAH YARHAM Chouhadas.

    Nasser
    21 juin 2019 - 11 h 27 min

    Qu’en savez-vous? Les algériens sont pour l’unité de l’Algérie!
    L’Armée à raison!
    Il n’y a qu’un seul drapeau algérien!
    Celui brandi est séparatiste et donc Makiste!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.