Saïd Sadi met en garde : «L’Algérie est déjà dans le sillage du schéma libyen»

RCD Sadi
Saïd Sadi. PPAgency

Par Saïd N.L’ex-président et fondateur du RCD, Saïd Sadi, considère que l’impasse politique actuelle «est compliquée par l’intrusion de puissances étrangères qui ne désespèrent pas de maintenir l’Algérie et, au-delà, toute la région nord-africaine sous leur influence idéologique».

Selon lui, l’Algérie «est déjà dans le sillage du schéma libyen où le chef du gouvernement Saraj, soutenu par le Qatar et la Turquie, essaie de survivre à l’offensive du  »maréchal » Haftar dopé par le trio Egypte, Arabie Saoudite, Emirats arabes», écrit-il dans une contribution parue mardi dans le site Middle Est Eye, réputé proche de Doha et hostile à la politique de Riyad.

Poursuivant son analyse, Saïd Sadi constate que «pour l’heure, l’obligé turc algérien, en l’occurrence le parti islamiste MSP, reste dans l’orbite de l’armée. Mais comme en Libye, la pression exercée par les Emirats, qui sous-traitent pour le grand frère saoudien avec la bienveillante attention du Caire, est grande». Pour lui, «l’opprobre jeté par le chef d’état-major sur l’emblème berbère participe du souci de rassurer ses tuteurs quant à sa disponibilité à neutraliser la cité démocratique». L’auteur de la contribution explique cette présumée inféodation d’Alger au régime d’Abu Dhabi par le fait que «la plupart des dirigeants algériens, selon lui, redoutant des investigations ultérieures, ont placé leurs fortunes aux Emirats».

Commentant l’évolution des événements en Algérie, Saïd Sadi s’en est de nouveau pris au chef d’état-major par des propos peu amènes, en rappelant que ce dernier a été, sans surprise, «la cible préférée des manifestants» lors des marches du vendredi dernier.

Dans le même sillage, l’ex-leader du RCD écrit : «En défaut d’alternative crédible, le général Gaïd-Salah déclenche une tonitruante campagne contre la corruption où les arrestations d’oligarques cachent mal de grossiers règlements de comptes. Si les Algériens se réjouissent de l’emprisonnement de certains prédateurs, ils ne manquent pas une occasion de lui rappeler que sa place est à côté de ceux qu’il a embastillés.»

L’auteur accuse le général Gaïd-Salah d’être derrière la campagne de répression qui  «n’épargne ni les jeunes manifestants, ni les anciens maquisards, ni la presse». «Rejeté par la rue, enchaînera-t-il, le militaire essaie de faire vendre sa feuille de route par des factions islamo-conservatrices à travers la réunion programmée le 6 juillet.»

L’analyse de Saïd Sadi paraît moins pertinente sur les propositions qu’il fait pour maintenir la mobilisation citoyenne. Il estime que cette dynamique «est appelée à engager des actions plus précises et mieux élaborées. Le recours à la grève générale doit être envisagé avec minutie et maintenant que le pays bascule dans l’illégalité constitutionnelle, les actions de désobéissance civile sont légitimes et pertinentes».

S. N.

Comment (147)

    Boffissime
    12 juillet 2019 - 17 h 09 min

    Personnellement je ne prends jamais au sérieux ce qu’avance le trublion Said Said, il est toujours dans l’exagération et dans le noircissement des situations, Peut-être que ça l’arrange que l’Algérie soit dans le sillage de la Libye, comme ça quand ses « amis » français et étrangers bombarderont l’Algérie, ils le placeront à la tête de sa tribu et de sa région.à la l’image des Qaïds de l’actuelle Libye, placés par l’Otan et les pays du golf

    1
    2
    Azur16
    12 juillet 2019 - 12 h 39 min

    Salaheddine , sache que ton armee que tu défends a detruit l’algerie depuis 62 a nos jours. Elle est dirigee par des corrompus et voleurs.

    8
    20
    El Kendy
    11 juillet 2019 - 16 h 09 min

    Said Saadi, arrêter de de dire n’importe quoi, en lisant cette analyse, j’ai cru que c’était votre ami BHL
    qu’il l’avait écrite.Les algériens ne se réjouissent pas de ce que fait le pouvoir actuel mais ils sont abasourdis
    par l’ampleur de la corruption et de ses mefaits sur l’économie du pays.On n’a plus besoin de donneurs de
    lecons en Algérie mais des hommes et des femmes qui soutiennent l’idée d’un changement de régime
    pacifiquement et démocratiquement. L´Algérie et les algériens sont loin trés loin de la Lybie idéologiquement,
    politiquement et culturelment. Appreciez votre retraite monsieur Saadi!

    15
    10
      Lghoul
      12 juillet 2019 - 11 h 05 min

      Non seulement il est l’ami de BHL mais il est aussi l’ami d’ehud barak, premier minsitre d’israel auquel il a serré chaudement la main durant les obsèques de hassan 2.
      Mais certains souvenirs partent si facilement …

      1
      3
    mahboul
    11 juillet 2019 - 15 h 41 min

    votre place n est pas a maison carre (el harrach) mais a blida joinville.com.com.com

    11
    10
    mahboul
    11 juillet 2019 - 15 h 39 min

    est ce le résultat d un examen medico psychiatrique ou un voeu de psychiatre en mal de clientèle.com.com.com

    9
    8
    Alhif - n - wen
    11 juillet 2019 - 13 h 02 min

    Depuis 14 siècles les islamistes appliquent le protocole de Muawiya (dans sa fameuse mussalaha avec l’Imam Ali),
    Pour comprendre l’idéologie islamiste, il faut lire l’histoire des trois guerres de succession de Beni Umayya (Nahrawan / Seffin El-djamel) contre l’Imam Ali.…… !!!

    L’Égypte a dégagé Moubarek (boutef chez nous) pour revenir à Sissi après la parenthèse islamiste de Morsi (un désastre) qui n’a pas put trahir sa nature totalitaire qui colle à la peau de tout mouvement islamiste…. !!!.

    Une élection présidentielle (sans changement de régime politique) serait une aubaine pour les islamistes…………!!!

    Après avoir échoué en 1991, à accéder au pouvoir par le haut, les intégristes islamistes (soutenus par le QATAR et la Turquie) ont depuis changé de stratégie, en travaillant la société par le bas.
    Actuellement la majorité du peuple Algérien est salafisée.
    Aussi les islamo-baathistes ont combattu les 2 mesures prises par le pouvoir précédent :
    1. la semi-officialité de Tamazight.
    2. la consécration de Yennayer, jour férié, chômé et payé.
    Ces deux acquis seront bientôt remis en cause…..!!!

    Grace au Chef d’Etat Major les vautours vont prendre le pouvoir par les urnes (comme en 1991) pour eux la démocratie qui est KOFR, se résume aux élections, après c’est la fermeture de toutes portes de la LIBERTE.

    Attention les alliés des monarchies archaïques du golfe persique, de la Turquie sont aux aguets comme des vautours ils attendent leur heure (comme en 1991) pour s’accaparer le butin……..les rabais Arabes sont fomentés par le Qatar et la Turquie, détruits par l’Arabie Saoudite et les Emirats Arabes Unies…….un homme averti en vaux deux.
    Surtout que ce mouvement « spontané » n’a pas de tête………!!!!

    15
    12
      Anonyme
      11 juillet 2019 - 13 h 35 min

      Les soi-disants démocrates ne sont pas mieux que les islamistes: les uns nous vendraient à l´orient, les autres à
      l´occident.
      À croire qu´il n y a que des aliénés en Algérie.
      J´espère beaucoup que non et que la majorité silencieuse est saura dire non au 2 revers d´une meme médaille!

      32
      13
        Citoyen Dz
        11 juillet 2019 - 15 h 27 min

        Trés bien dit , mais attention , si on avait a faire qu’a des aliénés ça serait demi mal , hélas , on a faire aussi a des fachos , des deux cotés , et ceux là sont d’une nuisance terrible .

        23
        16
    S.S B.H.L
    11 juillet 2019 - 4 h 02 min

    Ce pseudo psychiatre est le médecin tout indiqué de ses amis cleptomanes, il doit en urgence les rejoindre à El Herrach, et leur faire écouter les sages sentences de Dahmane El Harrachi. Proposition : Les cellules de ces « Hauts » personnages du monde à l’envers doivent être pourvus de haut parleurs leur diffusant les chansons appropriées de Dahmane, au moins ils crèveront en dansant et chantant. Said Saadi, S/S, pourtant Israël BHL pourchasse les S.S ! Déduction : B.H.L/Said Saadi MARIAGE POUR TOUS en vue. B.H.L a enfin trouvé sa femme, et Said Saadi sa femme : De quoi fumer tant c’est émouvant…Zemmour en a perdu sa petite Q…

    31
    25
    mi
    11 juillet 2019 - 3 h 32 min

    alors Saïd Sadi met en garde : «L’Algérie est déjà dans le sillage du schéma libyen»…
    ah bon

    10
    27
    VOSTAF
    11 juillet 2019 - 2 h 20 min

    Le Gaid a déjà montré qu’il est une marionette moyen-orientaliste. Regardez qui est à la tête de l’APN. L’aide de camp de Mahfoudh NAHNAH. Saâdi dit une vérité qui dérange. Pour ça que tout le monde se ligue contre lui.

    33
    39
      Réponse
      11 juillet 2019 - 8 h 19 min

      Et Said Sadi aide de camp de BHL en Algérie.

      27
      22
      Zyriab
      11 juillet 2019 - 10 h 10 min

      Aussi étrange que cela puisse paraître Depuis que M.LeDrian a accusé Gaid Salah de s’opposer à la France Que certain demande son départ Alors qu’avant ils hurlaient « Khawa Khawa La France etles français sont les premiers perdant à la démocratisation de Notre Pays

      21
      12
    Mme CH
    11 juillet 2019 - 1 h 59 min

    Tiens, l’ami de BHL refait surface…!! Il y a toujours sa photo avec BHL sur le net pour ceux qui veulent savoir s’il est photogénique…!

    34
    28
    ANZAR... ANZAR...
    11 juillet 2019 - 0 h 49 min

    Sale « oisillon » de mauvaise augure… SO QAROUK N’CH’ALLAH ! A YA QAROUM OUKHASSAR ! A YOUDHAY AMOKRANE…..

    16
    23
    Mourad
    11 juillet 2019 - 0 h 38 min

    Et maintenant,vous maintenez toujours vos belles paroles contre Said Sadi?
    Sidkom Al Gaid a offert la présidence de l’APN aux barbus.
    Il ne reste que quelques retouches et vous êtes cuits à jamais.Vous n’avez même pas tiré une seule cartouche pour l’honneur.

    28
    18
      Zaatar
      11 juillet 2019 - 20 h 16 min

      Said Saadi: l’homme des vérités et de l’objectivité dans les analyses. On peut ne pas être d’accord, mais cela ne change rien.

    Dz213
    10 juillet 2019 - 21 h 22 min

    Depuis que je connais le king de la fitna Mr said el fitnaoui il n’a jamais donné une analyse ou critiqué la france mais pour le pays qu’il l’avait élevé et rendu docteur il suffit juste une occasion ,un interview ou une table,une chaise un micro avec le drapeau de son royaume il parlera dès heures et dès heures sur tout ce qui ce passe sans même pas prononcer un seul mot avec la lettre F par peur de ne jamais prendre un café avec ses copains.

    26
    21
    Anonyme
    10 juillet 2019 - 21 h 00 min

    Des GAID SALAH EN ALGÉRIE IL Y A PEUT PRÈS UNE QUINZAINE ,vous allez tous vous trouvez en prison.
    Des CORRUPUS il y a dans tout les coins de rue.
    Coup de génie de BOUTEFLIKA .

    12
    11
    Lahouaria
    10 juillet 2019 - 20 h 50 min

    Il ne peut plus représenter un parti politique algérien, il a déjà déchiré son passeport algérien et s’est exprimé sur sa chaine tv 5 chez ses père blanc, il n’est plus algérien mais Kabyle.
    Donc Da Saadi la ferme, fous la paix à l’Algérie, vas voir tes acolytes assassins de Libyens qui ont détruit la Libye au passage avant de la dépouiller de ses ressources.
    Jamais l’Algérie ne sera détruite, car les algériens sont des hommes pas des tapettes ni des danseuses du Q avec la robe bulgare

    23
    21
      MELLO
      11 juillet 2019 - 9 h 36 min

      Voila , encore une élève de Naima Salhi qui décrète: il n’est plus Algérien , …mais Kabyle.
      La Kabylie , pour vous , représente un Etat mitoyen , une affirmation qui décuplera le mouvement de Ferhat M’henni.
      Arrêtez vos sornettes et vos bêtises , arrêtez de vous enfermer dans une position d’escargot.

      17
      6
    Lghoul
    10 juillet 2019 - 19 h 56 min

    On voit bien que tous ceux qui ont acqui la nationalite haissent toute forme de liberte. Ils ont peur d’être libres car ils sont redevables. Quand on est redevable soit par corruption ou autre chose on devient automatiquement un esclave heureux. Un jour, quand il sera trop tard, led naifs se rendront compte qui a tord et qui a raison.

    10
    4
    Anonyme
    10 juillet 2019 - 19 h 18 min

    Wallah que je ne fais pas confiance a notre justice que le jour ou Abdelaziz Bouteflika et Said Saadi rejoignent El Harrach.

    16
    13
    Anonyme Dz
    10 juillet 2019 - 19 h 14 min

    Ce pauvre mec essaye de faire plus de mal a l’Algérie que son ami Ferhat M’henni.

    15
    16
    Dz
    10 juillet 2019 - 18 h 46 min

    Il a dit gaîd Salah doit être en prison. Pourquoi l’article détourne les chose.
    C’est fini terminé pour les habitués de l’argent facile. L’Algérie veut la démocratie et non les Képis

    37
    150
      Anonyme
      10 juillet 2019 - 20 h 06 min

      Exactement le peuple Algérien veut une réelle démocratie pas d’un caporalisme .L’ANP doit être au main d’un pouvoir civil avec une génération d’officiers supérieurs issue des plus grandes écoles de guerre ,académie navale et aérienne du pays ou de l’étranger pas de grabataire issue de l’ère soviétique .L’Armement a évolué depuis .

      16
      6
    Anonyme
    10 juillet 2019 - 18 h 45 min

    Cet énergumène est un opportuniste qui prend ses désirs pour de la réalité.
    Ah bon, les causes du désastre ne sont pas la France et d´autres pays occidentaux, mais les pays musulmans, tien tiens!
    C´est bien la France de Sarkosy+ BHL (ton ami) qui ont détruit la libye!
    Ce monsieur est un raciste notoire, pire que Mehenni meme.
    L´Algérie n a nullement besoin de types comme toi, hypocrite à l´eccès!
    Reste en France et laisse nous entre nous. Tanemmirt.

    168
    51
      Chelabi
      10 juillet 2019 - 19 h 16 min

      La France a certes détruit la Libye et personne ne peut le nier. Mais nier que les Émirats et l’Égypte sont en train de la rayer de la carte, relève de la mauvaise foi. Ça aussi il faut le dire.
      Par ailleurs, il ne sied pas de confondre arabe et islam. Ni l’Egypte, ni les Emirats, du moins leurs dirigeants, ne sont en phase avec l’Islam.

      18
      6
    Vive l'algerie
    10 juillet 2019 - 18 h 32 min

    Oiseau de mauvaise augure ! mais une fois de plus , il se trompe ( comme sur le peuple ) . Tot ou tard il rejoindra ses acolytes a el harrach .

    158
    42
    Rachid Djha
    10 juillet 2019 - 18 h 01 min

    Moi par principe je suis pour ce Gaid Salah parce que je sais qu’il donne des nuits blanches a Mimi6 et je suis contre ce Said Saadi parce que je sais que c’est un agent de BHL et donc de la France.

    157
    43
    karimdz
    10 juillet 2019 - 17 h 45 min

    Un sectaire fondateur d un parti régionaliste et qui plus est ami de la benne hl qui s érige en moralisateur.

    166
    43
      Anonyme
      10 juillet 2019 - 20 h 30 min

      M. SAADI EST DANS LA PROVOCATION DANS L’ESPOIR D’ETRE ARRÊTÉ ET APPELER PAR LA DUITE A L’INTERVENTION ÉTRANGÈRE.

      12
      6
    Hocine-Nasser Bouabsa
    10 juillet 2019 - 17 h 42 min

    Comme dans les années 1990 et malgré le poids de l’âge, Said Sadi est resté un pyromane notoire, qui verse l’huile sur le feu pour embraser l’Algérie et attiser la haine entre les Algériens.

    Que ceux qui le défendent nous répondent s’il est l’ami de BHL ou pas. C’est simple: un ami de BHL, ne peut pas être l’ami des Algériens. Shame, shame, shame on you.

    166
    37
      MELLO
      10 juillet 2019 - 19 h 19 min

      Le connaissant parfaitement , je peux vous assurer que le seul ami de Said Sadi , c’est SON ALGERIE.

      10
      12
    Anonyme
    10 juillet 2019 - 17 h 31 min

    Ah Ah les pom pom girls du vieux et suranné Gaid sont à l’œuvre sur ce forum par contre on ne les entends pas commenter que leur croulant général n’est plus chef d’état Major, ni président ,ni ministre de la justice;ni de l’intérieur ,ni vice ou ministre de la défense et toute les casquettes qu’il endosse .Il piétine comme son prédécesseur et Totem Boutef qui se prélasse tranquillement au frais des contribuables Algériens ,la constitution qui ne sert que son propre intérêt .Les millions d’Algériens qui réclame son départ serait comme les crucheries que j’ai pu lire sous l’influence de BHL et qu’on s’acheminerait dans un scénario à la Libyenne c’est nouveau sa tiens !après le couplet ANP/GAID Salah maintenant c’est Israël qui serait derrière chaque Algérien .La réalité c’est que le Pays va au devant des pires avatar parce que Gaid Salah à décidé de phagocyter le pays et parce qu’il est aussi le général le plus corrompu d’Afrique .

    59
    206
    Sidali
    10 juillet 2019 - 17 h 01 min

    Said Saadi est en train de tout faire au risque de plonger le pays dans e chaos et ce, rien pour retarder la tenue de véritablements élections démocratiques qui seraient le prélude a la disparition de tous les micro-partis confectionnés dans les laboratoires de l’ex DRS et donc synonyme de sa mort politique.

    132
    28
      Réponse à Sidali commt. 17h01mn
      10 juillet 2019 - 19 h 14 min

      Il n’y a pas pire sourd que celui qui refuse d’entendre et pire aveugle que celui qui refuse de regarder la réalité en face !
      Saïd Saadi est un homme intelligent et il faut le combattre par des arguments intelligents. A ce que je sache, il n’a pas transféré ses économies aux Emiratis pour les planquer pour le cas où, comme le font un grand nombre de dirigeants qui nous gouvernent encore et que vous soutenez quand-même.
      Réveillez-vous ya el khou !
      « Aâssa Touhibou Chayïne wa houwa Charune lakoum ; Wa Aâssa toukrahou Chayïne wa houwa Khayrune lakoum »

      5
      13
    Chelabi
    10 juillet 2019 - 16 h 46 min

    Tak Khawa j’ai beaucoup de peine à voir toutes ces réactions épidermiques jaillir des écrans dès lors que Said Sadi s’exprime.
    Primo, il ne s’est pas exprimé sur APmaid sur un autre média.
    Seconde: ceux qui n’aiment pas Sadi n’ont qu’a Le zapper
    Tertio: mieux vaux critiquer le message plutôt que le messager. L’intelligence aurait été de démontrer les inepties de Sadi si inepties il y a. Maintenant chacun a le droit de détester un adversaire mais si l’adversaIre a raison, nier ce qu’il dit ne changera pas la réalité.
    Pour moi, Sadi n’est vraiment pas bon quand il parle de certains sujets ayant trait à la laïcité , aux dogmes mais dans ce papier il tape dans le mille.

    79
    197
      La Majorité Silencieuse
      10 juillet 2019 - 18 h 44 min

      @Chelabi C’est la majorité silencieuse qui a decidé de ne plus se taire face a ces pyromanes qui veulent bruler notre unique pays.

      123
      19
        Chelabi
        11 juillet 2019 - 0 h 08 min

        La seule majorité SILENCIEUSE que je connaisse sont les dhoubabs. Sinon la majorité du peuple veut un régime démocratique. Si vous en doutez sortez dans les rues d’Algérie un vendredi après midi.
        Said Sadi se prévaut de son droit de citoyen de dire les choses comme il les pense. De ce qu’il dit, on en prend et on en laisse. La seule chose qui importe c’est le devenir de ce peuple. Et ce peuple dit non à la dictature. Non à la hogra qui dure depuis 57 ans.

        6
        23
      passager
      11 juillet 2019 - 9 h 29 min

      certes ; et vous monsieur au lieu de défendre le messager , défendez le message , comment se fait il que parmi les ingérences étrangères en Algerie , il ne cite jamais la France ….il cite l’exemple libyen et s’affiche avec BHL l’homme qui a installé la démocratie en libye …oh pardon ! a installé le shéma libyen dont vous parlez.. sans dire un demi mot sur les ingerence de Tata Fafa coloniale et néo coloniale

      7
      1
    Anonyme
    10 juillet 2019 - 16 h 33 min

    Le discours de Saïd Saadi est prémonitoire et vrai ,Gaïd Salah vient de parler et ils ne lâcheront rien ,il menace tous les opposants à sa démarche de prison,
    Le Bras droit de Mahfoud Nahnah vient d être «  élu » à l Assemblée nationale seule institution qui reste légale après le 9 juillet…
    la dictature militaire s installe appuyé par les islamistes comme depuis 1962…
    Que doit faire le peuple qui sort depuis le 22 Février 2019 pour réclamer un changement et le départ du système ?

    35
    148
      Anonyme
      10 juillet 2019 - 18 h 35 min

      Rendez vous Vendredi on va voir si le Gaid Salah Bashing est l’œuvre de BHL !Aucun commentaire par contre sur la constitution qui une nouvelle fois est encore souillé et piétiné par le même Général qui veut nous faire croire que d’embastiller des grandes figures militaires et quelques Oligarques ce serait un parangon de vertu (Rire ). J’ai hâte de le voir comparaitre devant un tribunal populaire débarrassé des contingences politiques ,il va baisser sa tête comme devant sont Icône Boutef de retour de Genève .Les images ne trompe jamais !

      38
      123
      Anonyme
      10 juillet 2019 - 18 h 56 min

      Vous inquiétez pas pour le peuple on restera rassemblés dans la liesse et la joie malgré les barbouzes de Gaid Salah qui provoque et son auditorium de pelle figue présent sur ce forum qui ne reflète pas la réalité sur le terrain et sa je suis péremptoire.

      33
      110
    Anonyme
    10 juillet 2019 - 14 h 55 min

    La syrisation de l’Algérie, c’est toi qui en es le promoteur et l’animateur. Dans l’insistance de ce slogan que tu sers à tout et hors de propos concernant des commentaires sensés et raisonnables, on dirait que tu souhaites ardemment pour notre pays ce qui est arrivé aux Syriens.
    Tu ne t’es pas encore rendu compte que l’Algérie a été livrée à la corruption, à la prédation et au népotisme.
    Tu ne sais peut-être pas que notre économie est obsolète, on ne produit presque rien et on achète tout à l’étranger. Cela ne t’intéresse pas de savoir que l’utilisation de nos capacités de production montre une sous-utilisation structurelle des installations. Autrement dit, on gaspille.
    Cela t’importe peu que notre école publique ne produise que des demi analphabètes, que nos Universités soient gérées par quelques incapables, des pistonnés irresponsables et qu’elles ne sont même plus répertoriées dans les classements mondiaux.
    T’es-tu informé sur le chômage des jeunes diplômés ou non, qui avoisine les 29% sinon plus.
    Et quel est l’état de nos finances à ce jour d’après toi? Ne te rends-tu pas compte que notre pays est ultra-dépendant de ses recettes d’hydrocarbures (recettes qui ont nourri exclusivement des subventions publiques pour acheter la paix sociale) et que l’essentiel des revenus est capté par la classe dirigeante. Nous nous dirigeons droit vers une dérive inflationniste et un décrochage de notre monnaie. Cela ne te rappelle pas le Venezuela!
    Rien qu’en restant sur le plan économique, sais-tu que nos réserves de change qui sont vitales pour les pays comme le nôtre dont la monnaie n’est pas convertible couvre à peine une année de nos besoins.
    Où est donc l’argent du pétrole qui devait apporter à notre peuple éducation, niveau de vie décent, culture, gestion efficace des ressources, développements industriels, industries de pointe dans le solaire, dans les énergies renouvelables, agriculture innovante, protection de notre environnement menacé par le réchauffement climatique,modernisation, recherche de haut niveau ? Où sont donc toutes nos espérances?
    Où sont les grands espoirs de 1962 (que tu n’as pas connu, ça se voit) que des magouilleurs se sont évertués à éradiquer en instituant un Parti peuplé d’arrivistes incompétents qui a perduré jusqu’à ce jour.
    Et si cela ne te suffit pas, essaie de vivre avec 25 000 DA/mois si tu as la chance d’avoir un job.
    Les faits sont là, aie le courage de regarder la réalité en face afin de les affronter et d’y remédier s’il n’est pas trop tard. C’est en prenant conscience de nos insuffisances et de nos erreurs que nous avancerons. Ce n’est pas en taxant systématiquement de sioniste toute personne qui donne une opinion qui te déplaît ou qui va à l’encontre des idées reçues ou de la propagande.
    Quelque fois le sionisme se cache derrière ceux qui discréditent systématiquement ces personnes dont les idées peuvent apporter des solutions ou éclairer les problèmes. C’est une manière de sabotage en quelque sorte.
    En cette période difficile, chaque avis, chaque opinion formulée avec honnêteté et conviction est à prendre en compte. Toute analyse que chacun peut faire sur la situation qu’il vit contribue à la compréhension des problèmes qui secouent ce pays. Et si nous voulons que ce pays évolue et se sorte de cette ornière socioéconomique dans laquelle nous sommes, il est nécessaire qu’on en prenne tous conscience par une parole libre.
    C’est par le dialogue, la tolérance et le consensus que se fonde la démocratie. Elle n’est jamais venue du haut car seul un peuple libéré a la faculté de l’initier. Aussi, l’un des outils qui nous sauverait des dérives syrienne et libyenne (conséquence de dictatures) est bien dans la pratique démocratique. Des mots, des arguments, des preuves, des idées, des rêves, des propositions, des projets,…plutôt que des bombes, des roquettes, des mines, des AK 47, des Mp5, des tanks, des matraques…pour s’expliquer.

    Libère toi de ces anathèmes, de ces phrases toute faites, de ces slogans qui trahissent le défaitisme n’amenant que des souffrances et la mort. Ce pays jeune a déjà trop souffert depuis son Indépendance, il a besoin de paix pour se construire enfin. Et cela est dans notre pouvoir.

    73
    14
      Anonyme
      10 juillet 2019 - 17 h 32 min

      P.S. Je m’adressais à Elephant Man
      10 juillet 2019 – 7 h 22 min

      2
      6
    Argentroi
    10 juillet 2019 - 14 h 42 min

    Mais ils sont légion ceux qui s’offusquent quand Saïd Saadi nous met en garde à ne pas tomber dans le schéma libyen ! Pourtant l’Algérie a connu pire que la Libye : on égorgeait dans chaque coin d’Algérie et au détour de chaque virage, on dynamitait écoles, mairies, bâtiments publics, on incendiait bus, répartiteurs téléphoniques, hôtels, usines, on se terrait avant la tombée de la nuit et gare à celui qui organisait une fête et ce en plein Alger même; il n’y a pas assez longtemps que les gens ont repris l’habitude de sortir la nuit. A lire ces vierges effarouchées, on penserait que Saïd Saadi menace leur havre de paix ! Ce n’est pas le schéma libyen qui nous attend, mais une véritable somalisation à ce train là et beaucoup d’acteurs y contribuent. Certains raisonnent comme les militaires soudanais qui durant 30 ans ont contribué à démembrer le Soudan, qui ont alimenté des guerres civiles en plus de la misère et la famine mais trouvent le culot d’invoquer l’argument fallacieux de sécurité nationale quand les civils leurs demandent de céder le pouvoir.
    La paix et la guerre sont des choses assez sérieuses pour les laisser aux mains des militaires !

    34
    54
    mouatène
    10 juillet 2019 - 14 h 40 min

    il n’a jamais réussi dans ses manoeuvres d’escroquerie politique. en 1990, il est l’un de ceux qui s’est associé à la nébuleuse « fis » et qui voulait que l’algérie soit à feu et à sang. tout ce qui l’interesse c’est le pouvoir, coute que coute. c’est escrosc !!!

    64
    26
    صالح/ الجزائر
    10 juillet 2019 - 14 h 34 min

    Encore un autre chantage d’une personne , qui ne représente pas grand-chose , depuis la mise à l’écart de Rab Dzayer .
    Dans «la cité démocratique» on ne démolit pas les mosquées en construction , ni d’ailleurs aucun lieu de culte .
    La Démocratie , quelque soit les circonstances dans lesquelles se déroulent les élections , interdit aux démocrates , aux vrais , de contester les résultats du vote , comme par exemple ceux du 26 décembre 1991 , parce que l’Urne ne les a valorisé qu’à leur juste poids .
    les propos peu amènes , de l’ex-président et fondateur du RCD , contre le chef d’état-major , cache mal l’acharnement à défendre , non pas tous les oligarques criminels , mais uniquement certain d’entre eux et quelques éléments de la fameuse Issaba .
    L’évocation , par l’ex-président et fondateur du RCD , de « … l’intrusion de puissances étrangères qui ne désespèrent pas de maintenir l’Algérie et, au-delà, toute la région nord-africaine sous leur influence idéologique» , en ne ciblant que des pays arabo-musulmans , est introduite pour cacher l’influence de fafa sur certains algériens qui se dissimulent derrière la langue de bois de : la répression du militaire «n’épargne ni les jeunes manifestants , ni les anciens maquisards , ni la presse».
    le chef d’état-major n’est pas aussi puissant que l’était l’ancien rab Dzayer , durant un quart de siècle , et que l’ex-président et fondateur du RCD ne le rappelait que du bien .
    C’est bien de constater que «pour l’heure, l’obligé turc algérien, en l’occurrence le parti islamiste MSP, reste dans l’orbite de l’armée… », mais WikiLeaks avait révélé que l’ex président du RCD, le non obligé turc algérien , s’est montré particulièrement bavard lors de ses rencontres avec l’ambassadeur US. Il a par exemple raconté aux Américains une conversation « récente » qu’il a eue avec le général de corps d’armée , patron du DRS , sur la santé du président et celle de l’Algérie .

    65
    24
      MUS
      10 juillet 2019 - 16 h 18 min

      MOI,je n’ai pas compris pourquoi vous acharnée contre cette homme a chaque fois qu’il intervienne ..quoi c de la haine a titre d’information je n’ai jamais voté RCD mais je ne suis pas d’accord bon dieu ( c du racisme )

      26
      44
        Argentroi
        10 juillet 2019 - 18 h 31 min

        @ MUS
        Non, ce n’est pas du racisme quoique beaucoup veulent faire passer cette haine comme étant raciale. Non, c’est une haine politique depuis que Saïd Saadi a lancé à la face de Abassi Madani chef présumé du FIS : Vous n’aurez jamais le pouvoir !
        Cette haine n’est pas religieuse aussi et n’a rien à voir aussi avec le laïcisme de Saadi puisque Louisa Hanoune toute aussi laïque a souvent les sympathies de ces islamistes pour la simple raison qu’elle était signataire de la plateforme de Sant’Egidio avec le FIS.
        Tu remarqueras aussi que pour la même raison, Aït Ahmed et le FFS jouissent du même sentiment de la part de ces gens-là bien que Aït Ahmed soit kabyle.
        C’est tellement confus dans la tête de ces intervenants qu’ils arrivent à soutenir une idée et son contraire !

        24
        16
        Anonyme
        10 juillet 2019 - 21 h 47 min

        @Karimdz,peut etre si un fondateur d’un parti en Kabylie,mais mais se n’est pas un parti des égorgeurs d’enfants et femmes enceinte .

        1
        1
        صالح/ الجزائر
        10 juillet 2019 - 21 h 56 min

        Vous avez , vous même , répondu partiellement à votre question en reconnaissant implicitement que le RCD était une propriété privée de « cette homme » .
        On ne peut être raciste envers sa propre race .

        3
        1
    Anonyme
    10 juillet 2019 - 14 h 21 min

    Je respecte Monsieur Said Sadi pour beaucoup de ses idées et ses avis , mais son idée de recourir à la grève générale et de mener des actions de désobéissance civile est un grave erreur politique ! Même Said Sadi perd la tête ! Non Monsieur Said Sadi vous êtes dans l’erreur politique et la précipitation ! Ne jouons pas à la roulette russe !

    Heureusement qu’il parle en son nom et non au nom d’un parti politique ou d’une organisation ! Mais il faut arrêter de dire qu’il cherche le chaos ou la guerre civile ou la situation de la Libye ou de la Syrie ! Quand même, un peu de raison et d’évidence ne tuent pas ! De même qu’accuser Said Sadi d’une quelconque connivence avec BHL devient à la fin une accusation farfelue, rébarbative et ne tient pas la route ! Said Sadi combien même il peut faire des analyses erronées ou tronquées ne mange pas de ce pain quoique l’on dise.

    23
    61
      Anonyme Dz
      10 juillet 2019 - 15 h 16 min

      @Anonyme Comment peut-on respecter quelqu’un qui veut detruire l’Algerie pour faire plaisir a ses ennemis (France, Maroc, pays du Golfe) ?
      Je n’arrive pas a comprendre cette logique.

      De toutes les manieres si j’etais Chef d’Etat je lui demanderais comment il a fait pour avoir un Chateau a Hydra.

      49
      14
    Mokrane
    10 juillet 2019 - 14 h 20 min

    Pourquoi donner autant d’importance a quelqu’un qui s’est trompé de société en 1992 ?

    75
    23
      mus
      10 juillet 2019 - 16 h 20 min

      vous avez pas compris le message

      11
      37
    Anonyme
    10 juillet 2019 - 14 h 15 min

    Certainement que Said Samedi a peur d’aller rejoindre a El Harrach son Chef Toufik puisque la rue commence a en parler tres serieusement de cette forte probalité pour corruption depuis les années 90.

    66
    21
      Action
      10 juillet 2019 - 15 h 02 min

      @Anonyme 14h15,si pas M Said Saadi qui va rejoindre l’équipes au Prison si bien le Tour des egorgeurs dans les Années 90 à leurs Têtes ali belhadj, madani merzak laayada et hattabe et autre la liste et langues.

      14
      31
        Anonyme
        10 juillet 2019 - 17 h 46 min

        @Action
        Ton Said Saadi est plus dangereux pour l’Algérie que les teroristes Ali Belhadj et Abbassi Madani réunis.

        Why ? Parce que si ces deux derniers voulaient nous imposer par les urnes leur « Daoula islamiya » au profit de l’Arabie Yahoudite, ton Said Saadi veut déchirer notre ALGERIE par l chaos au profit de sa maman Fafa.

        31
        11

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.