Le RND change de nom, le FLN perd la boussole : la fin des partis dinosaures

RND nouveau nom
Que reste-t-il du RND ? PPAgency

Par Mounir Serraï – Le RND dont le secrétaire général par intérim, Azzeddine Mihoubi, a essuyé un revers lors de la dernière élection présidentielle envisage de changer de dénomination. Bien qu’il n’ait pas été révélé, un nouveau nom semble avoir été déjà trouvé. Le parti de Mihoubi veut donc faire peau neuve afin de tenter de se faire pardonner ses méfaits et se donner une chance de se redéployer en perspective des futures échéances. Il s’agit donc pour ce parti de faire oublier son passé, surtout que son ex-secrétaire général, Ahmed Ouyahia, est poursuivi en tant qu’ancien Premier ministre dans une vingtaine d’affaires de corruption. Mais changer de nom suffirait-il à cette formation politique pour se refaire une virginité ?

Cette volonté affichée par le deuxième appareil politique utilisé par le pouvoir avant le Hirak du 22 février suscite des questions sur le devenir du FLN. Premier appareil politique du pouvoir jusqu’au début du mouvement populaire pacifique des Algériens pour le changement radical, le FLN va-t-il franchir le pas et accéder à l’une des plus vieilles revendications des Algériens, à savoir changer de nom ?

Très divisé, surtout après l’emprisonnement de ses deux derniers secrétaires généraux, Djamel Ould-Abbes et Mohamed Djemaï, le FLN peine à relever la tête et à trouver son nouveau cap.

Pour certains fins observateurs, il joue carrément sa survie. Il faut rappeler les virulentes attaques de l’Organisation nationale des moudjahidine (ONM) qui a demandé à ce qu’on cesse de salir le FLN historique. Un FLN qui appartient à tous les Algériens comme n’ont cessé de le rappeler les manifestants qui marchent tous les vendredis pour l’avènement d’une nouvelle Algérie républicaine, démocratique et égalitaire.

M. S.

Comment (35)

    Anonyme
    13 janvier 2020 - 17 h 02 min

    Leurs mains leur servent principalement à 3 choses :
    – voler
    – manger
    – applaudir (l’escroc itinérant tunisien drabki et les les Boutesrikas).

    5
    3
    Anonyme
    13 janvier 2020 - 15 h 56 min

    FLN RND ou autres devrez être rayer à tout jamais

    7
    3
    Lghoul
    13 janvier 2020 - 13 h 48 min

    La seule et unique logique pour ces partis de la rente et de la corruption dont tous les chefs sont, soit en prison ou en fuite est la DISSOLUTION TOTALE. Le FLN doit rentrer au musée du peuple car il appartient a tous les algériens. Personne n’a le droit d’utiliser un sigle hitorique du peuple pour voler, détourner et faire prospèrer les manigances, l’opacité, le piston et l’incompétence. Si des personnes ont 20 ans en 54, ils seront 86 ans aujourd’hui. Sachant que la moyenne d’age en Algérie est de 76 ans, comment alors justifier un FLN comme parti politique après 58 ans du départ des colons ? Comment un jeune de 20 – 30 ans va venir me dire que, parce qu’il est du FLN, il a un droit historique sur la rente et l’Algérie ? C’est quoi tout cela ? Comment nous expliquer qu’utiliser un sigle historique pour de la corruption n’est pas un crime contre les chouhadas et toute l’Algérie et les algériens ? Alors il est grand temps de dissoudre ces sangsues et récupérer le sigle national. Pour le RND, il n’est qu’une bactérie ne pouvant survivre que sur le dos du FLN. Sans le FLN du business et des affaires personnelles, le RND, sa tentacule, ne serait plus que 3 lettres de l’alphabet.

    7
    4
    AURES - NEMEMCHAS
    13 janvier 2020 - 3 h 27 min

    Ils auront beau changer tout ce qu’ils voudront. La RÉALITÉ est là. Et bien là :

    EN ALGÉRIE, les « partis boulitiques » sont des COQUILLES VIDES !

    OUAL FAHEM YEFHAM YAL KHAWA…..

    8
    8
    Anonyme
    12 janvier 2020 - 21 h 50 min

    Y en a un qui vient d’arriver et qui est en train de distribuer très sélectivement des pouces en bas, c’est peut quelqu’un de la horde Boutesrika ou Amar Saidani, ou leurs proches… C’est peut-être la panique…

    11
    5
    Anonyme
    12 janvier 2020 - 21 h 13 min

    En plus du pillage sauvage, ils nous mettent en péril à travers une introduction massive de clandestins à forte démographie et dont on ne connaît rien de leur passé. On en était arrivés il n’y a pas longtemps à 500 clandestins introduits par jour (chiffre vérifiable), au mépris des lois.

    25
    6
    Blakel
    12 janvier 2020 - 21 h 05 min

    Changer le nom du RND ne serait utile que pour les membres de ce parti, mais pas pour le peuple algérien.
    Il faut non seulement dissoudre le FLN et le RND, mais prononcer une peine d’inéligibilité à perpétuité pour les membres de ces deux partis.

    42
    5
    $ £ € $ £ €
    12 janvier 2020 - 20 h 54 min

    Je suggère honnêtement et humblement à ce parti de ne plus s’appeler El Hadj Moussa, mais Moussa El Hadj.

    35
    5
    Anonyme
    12 janvier 2020 - 20 h 32 min

    Boutef a créé un opposon en la personne de benflis. GS avant sa mort à instaurer une nouvelle donne, bengrina news islamiste, Mihoubi au pouvoir et le FLN comme opposition. Après sa mort, l’echequier veut être redistribuer

    17
    5
    BOUTESRIKA
    12 janvier 2020 - 20 h 04 min

    Ou est passer notre Boutestrika le Maroki et ses feintes qui nous disait
    Je suis l’Algérie toute entière !!
    Demander à vos Généraux qu’ils viennent me bouffer pour voir si ils arriverons à me bouffer !
    On c’est fait avoir comme des bleus avec ses ennemies qui nous ressemble en apparence,
    Tu parles d’une escroquerie on n’a rien vue venir depuis 62,

    37
    5
    SAT
    12 janvier 2020 - 19 h 01 min

    Le FLN RND, Ils devraient figurer sur le livre des records pour le mal et le pillages de toute une nation, comme par hasard ces deux partis attirent que des mythomanes, Girouette, escrocs, fraîchement naturalisés, traîtres, ex collabos, fils de Harkis et Harkis la totale c’était les vœux du traître Bouteflika et son clan d’oujda

    44
    5
    Setif2
    12 janvier 2020 - 18 h 36 min

    Regardez moi ces têtes qui applaudissaient la horde Boutesrika venue du Maroc et l’escroc tunisien drabki. On est loin de Amirouche, Ben M’hidi, Grine, Ali, Si Haoues, Hassiba et bien d’autres mémorables …

    45
    5
    Felfel Har
    12 janvier 2020 - 16 h 44 min

    Les ténors du RND auront beau changer de dénomination, cela ne suffira pas à les remettre en selle après une déroute remarquable. Seuls un vaste rajeunissement des adhérents, une révision totale de la plateforme politique (pour faire émerger une nouvelle orientation plus proche des préoccupations du peuple) et une refonte en profondeur des règles de fonctionnement des structures pourront lui redonner un souffle nouveau. Sinon, ce ne sera qu’un changement cosmétique.
    Que le RND cesse d’être le paillasson du pouvoir s’il veut affirmer son indépendance! Une force de propositions, oui; un appareil soumis, non!

    8
    17
    Chaoui Ou Zien
    12 janvier 2020 - 16 h 10 min

    Le RND en est surement a ses derniers soubresaults comme une bete agonisante. Il faut juste donner le temps a ses rats de quitter le navire qui coule. Quand au FLN, il faut absolument qu’il passe au musee comme on l’a tous souhaite depuis des annees. Si on l’autorise a changer de nom et continuer d’exister, je parie ma vieille paire de chaussure que le FLN deviendra NFL (National Front of Liberation) avec en prime un beau clin d’oeil a ceux, de plus en plus nombreux, y compris moi meme mais seulement pour les toutes nouvelles generations, qui souhaitent qu’on passe a l’anglais. Il ne faut pas oublier qu’en plus de ceux du vol et de la rapine, ses dirigeants ont aussi cultive l’art du “cameleonisme.”

    16
    10
    Dahman
    12 janvier 2020 - 16 h 09 min

    à Anonyme
    Il vaut souvent mieux frapper à la porte d’un plaigneux que d’un vanteux

    10
    2
    Lghoul
    12 janvier 2020 - 16 h 06 min

    Qu’il change de nom ou de prenom. Il ne pourra jamais changer ni son origine ni ses pratiques basees sur la corruption et les mensonges. Va plutot faire parti du groupe de soutien a fakhamatoukoum.

    43
    5
    Ayweel
    12 janvier 2020 - 15 h 07 min

    On est toujours dans l’auberge et on y restera pour longtemps. Les Ali baba ont juste changé le nom du président pour faire croire au indigènes que le système a changé, et ils vont changer les noms de plusieurs partis barahas du système pour montrer un semblant d’opposition. Tout est pris en otage par ce système , les indigènes, le sigle FLN, l’islam, l’arabe, le berbère, l’histoire et aujourd’hui yennar. By the way on parle plus de saidani ex patron du FLN, de chakib khalil, de mehri et sa bière non alcoolisée, de sidisaid l’ex patron de l’ugta, des ex recteurs des universités qui ont clochardisé la science et le savoir, des ex préfets, sous préfets qui ont bidonvillisé villes et villages qui ont bétonné nos terre agricoles, des responsables d’hôpitaux qui en ont fait des abattoirs, des responsables des institutions publiques, sonatrach, ptt, casorale, casnos, et beaucoup d’autres entreprises qui octroient une prime de retraite équivalente à de 5ans de travail à 30 ans d’un travailleur à salaire moyen de 30000 dinar par mois, alors que dans d’autres institutions la prime de retraite ne couvre même pas les coûts des obsèques. Concernant les partis, et bien ce ne sont que des serpents qui entament leur période de mue, pour se faire peau neuve et se préparer pour la chasse des biens d’état et de ses privilèges,. Le hirak, si un jour décide de rentre en négociation avec le représentant du système , il doit exiger préalablement à ce que tous ces serpents soient capturés et mis dans un zoo.

    42
    10
    Anonyme
    12 janvier 2020 - 13 h 19 min

    Le FLN et le RND devraient être dissous et interdit de politique comme le FIS eux aussi ont leurs décennies noires .

    50
    7
    Anonyme
    12 janvier 2020 - 12 h 49 min

    Encore une preuve que les doubabs sont payés pour protéger tous le même système. Il mettent des pouces en bas quand on critique les vieillards de l’ANP, le président qu’ils ont placé et…même quand on critique le RND!!!

    42
    10
    Anonyme
    12 janvier 2020 - 12 h 10 min

    En changeant de nom,le RND peut facilement devenir le futur parti de Tebboune ou plus précisémment le soutien inconditionnel du régime en place.

    34
    8
    Zombretto
    12 janvier 2020 - 11 h 53 min

    Sur la route du marché une mule git par terre, inerte. Son propriétaire lui donne des coups de pieds en criant, la pousse dans tous les sens, essayant de l’aider à se relever. Il la tire par la bride, la tire par la queue, lui parle dans l’oreille, parfois avec des mots doux et parfois avec des invectives. Rien à faire, la mule ne bouge pas. Pendant qu’il essaye encore de la pousser, un groupe se dirigeant vers le marché s’étonne de son manège et lui demande :
    – Pourquoi pousses-tu cette mule comme ça ?
    – Elle refuse de se relever. J’ai tout essayé, pas moyen !
    – Mais pauvre homme, à quoi sert de pousser ? Ne vois-tu pas que ta mule est morte ?

    Au moins, avant de crever, cette mule était une vraie mule, un animal très utile. Le RND, lui, n’a jamais été un vrai parti et n’a jamais servi à rien de bon, ce qui s’applique aussi au FLN.

    50
    11
      Algerien Pur Et Dur
      12 janvier 2020 - 15 h 46 min

      Ton histoire s’applique seulement au FLN d’apres 1962 pas celui d’avant. Une immense difference entre les deux. Quand au RND, bebe ne avec des moustaches, je suis d’accord sur toute la ligne. Meme un kilometre de maquillage a la houda feraoun ne changera rien. Ils devraient plutot mettre la clef sous la porte et cesser de gaspiller leur enegie et les resources du ministere de l’interieur.

      28
      10
    Amin99
    12 janvier 2020 - 11 h 50 min

    Il est temps que ces anciens partis qui incarnent l’archaïsme et la corruption disparaissent du paysage politique, leur place est au musée.
    La société Algerienne doit se mettre au travail pour participer pleinement à construire la nouvelle republique, elle doit s’organiser, se structurer, se politiser, créer ses partis politiques et designer ses représentants.
    La liberté d’expression doit être renforcée, la censure supprimée, les médias boycottés réhabilités, les débats politiques qualitatifs restaurés.
    Il faudra assainir le paysage politique actuel, renforcer la réglementation sur l’attribution des agréments, dissoudre les petits partis opportunistes qui ne représentent qu’eux mêmes et mettre de l’ordre dans la loi électorale.
    Il est nécessaire que les forces vives de la nation participent pleinement au dialogue avec le pouvoir autour d’une plateforme commune pour dégager les grandes lignes qui serviront à bâtir l’Algérie de demain.
    Les pouvoirs publics doivent accompagner les changements au sein de la société sans les entraver.
    Tout ceci doit être réalisé dans le respect de la loi.
    A bon entendeur

    33
    11
    Mounir Sari
    12 janvier 2020 - 11 h 42 min

    Le FLN et le RND ne doivent pas changer de nom mais doivent être dissous et disparaître de la scène politique une bonne fois pour toute!!!!

    46
    13
    Kahina-DZ
    12 janvier 2020 - 10 h 54 min

    Un parti ne devient pas patriote et intelligent en lui changeant de nom. C’est une question de QI et de matière grise. Ce n’est pas en changeant le nom qu’on va effacer les 20 ans de la doctrine du bouteflikisme et ses cupides du RND.
    Que Mihoubi disparaisse de notre champ de vision. Qu’il aille chanter ses poèmes au moyen orient = c’est son objectif ultime.
    Les tenues traditionnelles Algériennes ont été pillées en sa présence à Oujda…Dégagez, vous manquez de fibre patriotique…

    49
    20
    Yacine
    12 janvier 2020 - 10 h 50 min

    Au lieu de se faire petit , voire disparaître à jamais , les nervis du FLN continuent à nous torturer , rien qu’à leur évocation !!
    Ils ont hanté nos souvenirs et nos mémoires avec leur traîtrise permanente et leurs pratiques mafieuses !!
    Ils sont les artisans et le symbole de tous les abus , les échecs et les malheurs répétés qui ont frappé les Algériens depuis 1962 !
    C’est une vraie torture morale que de les subir tous les jours !
    Il faut qu’ils rendent des comptes et disparaître à jamais pour que le peuple puisse les oublier et aller de l’avant !!!

    51
    10
    Ali Vision
    12 janvier 2020 - 10 h 43 min

    Le nouveau symbole du FLN,sa sera Faillite et la Liquidation de la Nation Algérienne,et pour le RND,Rien que des Nuls et des Démagogue Algérien,ce n’est pas les noms qu’il fallait changé plutot les cerveaux de nos traitres dirigeants

    52
    8
    Anonyme
    12 janvier 2020 - 10 h 40 min

    VOUS CHANGER MÊME VOS GUEULES.VOUS ÊTES CUIT.

    50
    9
    58 ans
    12 janvier 2020 - 10 h 11 min

    je croit qu il et temps de stopper net le budget f,l,n la seule motivation a laquelle s accrochent ses adhérents (juste un groupe de businessman) un vrai gouffre financier sans apport sans intérêt sans raison ,sinon pour eux

    50
    8
    Anonyme
    12 janvier 2020 - 10 h 07 min

    «  » »Un FLN qui apartient a tout les Algeriens?? » » » » Non ca va gardez ma Part

    54
    8
    58 ans
    12 janvier 2020 - 9 h 56 min

    notre pays est (en plus des corrompus voleurs, escrocs ,résidus; usurpateurs ,généraux ext,,ext) gouverner par des caméléons même pas besoin de retourner sa veste pour changer de couleur a chaque coin de rue et tous veulent s approprier le hirak ,,,,
    plus que jamais faut serrer les rangs restons unis restons solidaire restons pacifique un seul but la 2 ême république avec sa démocratie ses droits ses libertés sa justice sa constitution sa fierté ses valeurs et ses richesses son armer ses écoles et autres milles bonnes choses au quelle chacun de nous a droit
    (a savoir que les rêveurs ces des constructeurs)

    50
    8
    Réseau
    12 janvier 2020 - 9 h 38 min

    Notre gros problème ce n’est pas les noms des partis,c’est plutot les truands qui dirigent ces partis est aucun n’est innocent,chiche si quelqu’un peu me donner le nom d’un de nos dirigeants qui honnète et il travail pour la nation et son peuple,en gros ne nous sommes pas fait pour dirigé ou appliqué la loi,solution faire comme nos arrières cousins des pays de Golfe est donner la gérance aux plus compétents,pour permettre a nos bras cassés d’aller a chasse de gazelle dans le sud en toute tranquillité,combien de milliards de Dollars ont été volé ou offertes par nos bras cassés

    32
    9
    Anonyme
    12 janvier 2020 - 9 h 26 min

    On vient de me téléphoner pour me donner le nouveau nom: FLN!!! c’est le retour aux sources!!!

    46
    9
    Anonyme
    12 janvier 2020 - 9 h 05 min

    Bravo!! Ils ont réussi à trouver pourquoi ils n’ont recruté que des pourris!! C’est à cause du nom!!

    52
    8
    K. DZ
    12 janvier 2020 - 8 h 32 min

    Changer de nom de parti ne servirait absolument à rien. Je leur proposerais de changer de Pays, bien sûr après avoir rendu des comptes. car il ne le méritent pas ce beau pays. Ou alors changer de visage et se faire oublier pour de bon. L’histoire retiendra qu’ils ont sali l’un des plus glorieux épisode de notre histoire récente. La guerre de libération au prix d’incommensurables et innommables sacrifices. Je suis sûr qu’ils ne seraient même pas utilisables par une usine de recyclage de déchets.

    61
    8

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.