Cet «indu avantage» dont les fils de Gaïd-Salah profitent encore impunément

Fils Gaïd-Salah
Les fils de Gaïd-Salah lors des funérailles de leur père. D. R.

Par Tahar F. – De nombreux ministres et hommes d’affaires ont été emprisonnés pour avoir accordé ou bénéficié de ce qui est communément connu, depuis que Gaïd-Salah avait décidé de liquider une partie du clan de prévaricateurs auquel il appartenait, sous le vocable d’«indus avantages». Les procès de ces prévenus sont toujours en cours et de lourdes peines ont été prononcées dans certaines affaires, en attendant celles, nombreuses, qui vont suivre.

Pourtant, les fils du même Gaïd-Salah continuent de puiser impunément dans les fonds publics à travers la publicité institutionnelle distribuée grassement par l’Agence nationale d’édition et de publicité (Anep), cette vache à lait grâce à laquelle le pouvoir achète la soumission des médias qu’il arrose ou étouffe, en fonction de la ligne éditoriale des uns et des autres.

Mais l’Anep ne sert pas qu’à cela. Cette agence publique, qui gère les annonces de toutes les institutions gouvernementales et des entreprises publiques, tenues de passer par elle pour diffuser leurs avis d’appels d’offres notamment, est, depuis qu’Ahmed Ouyahia a signé le décret instituant le monopole sur la publicité étatique, au milieu des années 1990, une véritable machine à sous au profit de certains dignitaires du régime qui détournent cette manne financière importante, en créant des journaux pour servir d’emballage aux encarts publicitaires juteux diffusés dans des titres à très faible tirage et sans audience aucune.

Gaïd-Salah a compris, de son vivant, l’intérêt pécuniaire qu’il pouvait tirer de cette agence gouvernementale ou il a été «tuyauté» par ses prédécesseurs qui se sont enrichis grâce à cet argent public détourné en usant de leur position au sein du pouvoir. Pour rappel, Algeriepatriotique est le premier média à avoir dénoncé cette rapine qui se poursuit donc à ce jour, puisque les fils de l’ancien omnipotent vice-ministre de la Défense ont emboîté le pas à Mohamed Betchine, en créant, de façon tout à fait illégale, un journal régional sans envergure à Annaba et en continuant de bénéficier régulièrement de trois pages de publicité Anep, pendant que des journaux autrement plus sérieux en sont privés.

Abdelmadjid Tebboune est-il en mesure d’arrêter ce pillage ?

T. F.

Comment (38)

    Yacine
    27 janvier 2020 - 9 h 44 min

    Le général qui jurait à chaque fois sur Allah , El Watan et les moudjahidine dont il a incarcéré un des illustres en la personne du vaillant Bouregaâ, a failli précipité l’Algerie dans dans le chaos en misant sur la division du peuple et la dislocation du mouvement populaire juste pour placer un pantin à El Mouradia et assurer l’impunité à ses rejetons , comme il l’a assurée à son mentor Bouteflika , le chef de la bande !
    N’aurait été la lucidité du peuple qui a déjoué le complot , le pays se serait transformé en Soudan de l’Afrique du Nord !

    fadi
    25 janvier 2020 - 19 h 24 min

    Est ce que quelqu’un qui a été par les militaires peut prendre la moindre décision ? et bien non tout simplement, alors là de mettre fin à ce pillage, il ne pourra jamais jouer avec du feu et il na pas la moindre envergure de le faire.
    Déjà lors de sa sortie médiatique avec les quelques journalistes choisit par ses patrons militaires il a démontré la médiocrité, il fallait voir comment qu’il était assis et c’était une grande honte pour un soit disant président, il était meme pas capable de répondre à certaine questions,non franchement les pays africains nous ont dépasser dans tous les domaines, franchement non Teboune président Gaid Salah a su choisir un pion à sa mesure à lui et son équipe.
    L’Algérie est loin de s’en sortir de la médiocrité, le pillage, la corruption, le piston, l’injustice et de tous les maux qui ronge ce pays.

    12
    3
    Felfel Har
    25 janvier 2020 - 16 h 25 min

    L’ANEP doit fermer ses portes et disparaître car elle ne sert à rien sinon qu’à magouiller avec l’argent des autres. Il appartiendra aux différents organismes et autres entités de placer leurs placards publicitaires auprés du medium de leur choix, en fonction de sa représentatitivité dans la société.
    Les canards boîteux, sans lectorat digne de ce nom, doivent trouver d’autres sources de financement pour survivre, faute de quoi ils doivent déposer le bilan.

    14
    4
    Raïna
    25 janvier 2020 - 11 h 04 min

    Feu Gaïd-Salah a réussi à éviter la prison mais pas la mort,il laisse derrière lui sa progéniture ainsi que tous ses biens mal acquis sans oublier tout le mal qu’il a pu faire..La justice doit faire son travail,mais quoi qu’il en soit personne n’échappera à la justice divine.

    30
    6
    1commentaire
    25 janvier 2020 - 9 h 39 min

    Ah quand on va les mettre r’ prison ces pourris de fils et beaucoups d’autres dehors à quand

    31
    7
    Djemel
    25 janvier 2020 - 4 h 59 min

    Je vous invite à visiter Héliopolis (Guelma) et à poser les questions suivantes à la première personne rencontrée : À qui appartient réellement le complexe Bouchahrine? À qui on a donné des milliards et un grand terrain situé à Kaf el Bomba (là ou on a assassiné des milliers de personnes en 1945)?

    27
    2
    Anonyme
    24 janvier 2020 - 20 h 03 min

    Anonyme & Dahman

    L’ART d’exposer un sujet à débattre, n’est pas donner à tout le monde. Et vous ne faites pas partie de ceux qui le possèdent.
    Il ya ceux qui analysent et il y’a d’autres qui aboient. CAPITO.

    [email protected]: Je suis proche de l’Algérie !!! Mais, je ne te cache pas que j’aimerais contribuer au développement de mon pays. Tu me donnes une idée !!! Je me présenterai aux prochaines présidentielles.
    Rendez-vous dans 5 ans !!!

    27
    10
      Dahman
      24 janvier 2020 - 22 h 32 min

      @ Anonyme
      Il te faudra la nationalité Algérienne pour ça,pas marocaine.

      7
      17
    JE GOOL
    24 janvier 2020 - 19 h 54 min

    Pourquoi vous tournez où tour du pot, aucun ministre, ni dirigeants ni fonctionnaires, ni député, ni sénateur, ni une majorité de haut gradés, ainsi leurs familles et proches, n’a les mains propres, Bouteflika à généralisé la corruption pour qu’on puisse plus juger personnes comme les magistrats les juges et même les avocats sont les plus grands corrompus, il faut juger ceux qui ont imposé Bouteflika et son clan pour la faillite du pays

    30
    4
    El mendjel.
    24 janvier 2020 - 19 h 29 min

    Ils sont moins riches que lès enfants de mr $ le milliardaire qui avait acheté la SOGEDIA avec 1 dinar symbolique,je crois qu’un seul mendjel n’est pas suffisant pour nettoyer lès mauvais herbes.il reste un long travaille qui commence du portier de la baladia aux anciens chakhssiates.

    24
    13
    Ashtough
    24 janvier 2020 - 18 h 17 min

    Un peut de patience les gars vous allez voir,le président Tebboune va faire des miracles,notre économie est en arrét depuis les que les chefs d’entreprise sont emprisonné,nous félicitons le président Tebboune d’avoir libéré Mr Rebrab c’est une bonne chose

    12
    26
      Agheryène
      24 janvier 2020 - 20 h 35 min

      Oui c’est cela, on doit sortir manifester pour qu’il reste président à vie, voire même lui demander de faire des fils de Gaid Salah des ministres, excellente idée, non???

      21
      9
    Anonyme
    24 janvier 2020 - 16 h 38 min

    Il est temps d’éclaircir cette affaire des enfants de Gaid Salah.
    S’ils sont honnêtes, la justice doit nous le dire pour mettre fin au débat.
    Si c’est le contraire, la justice doit nous le dire pour mettre fin au débat.
    Le suspense n’arrange pas l’Algérie dans la situation actuelle.

    30
    14
      Anonyme
      24 janvier 2020 - 17 h 34 min

      Anonyme soit tu es naïf, soit tu es un cachiriste professionnel, soit tu crois au père Noël, depuis quand elle existe une vraie justice en Algérie

      30
      16
      Dahman
      24 janvier 2020 - 17 h 57 min

      @ Anonyme
      comme tu es proche du gouvernement,
      t en penses quoi anonyme?

      13
      14
      Rac
      24 janvier 2020 - 19 h 33 min

      Les enquêtes n’ont rien révélé, pourquoi doit-on juger des gens honnêtes.
      On ne juge que lorsqu’on a des preuves assez justifiantes.
      Si l’auteur de cet article en a des preuves, pourquoi ne pas déposer une requête en justice en tant que citoyen.
      Il n’est même pas capable de signer son article.

      4
      24
    Blakel
    24 janvier 2020 - 15 h 37 min

    Sans oublier le piston et le copinage qui continuent, rien que par exemple dans la nomination de la plupart des ministres de l’actuel gouvernement.
    Pour en revenir au défunt AGS, le fait que l’ont ait nommé à la tête de l’OAIC (Office algérien interprofessionnel des céréales) Abderrahmane Bouchahda qui est le neveu de la femme d’ AGS, alors que l’un des fils d’AGS active toujours dans le secteur agro-alimentaire à travers des unités de stockage de céréales et de minoterie, nous amène légitimement à suspecter un conflit d’intérêt.
    Il pourrait y avoir des changements et des évolutions importantes si on avait un président honnête et courageux, qui pourrait s’appuyer sur le Hirak dans son rapport de force contre les issaba civiles et militaires; Chose que n’avait pas pu faire le défunt Boudiaf. Aujourd »hui la situation n’est plus la même, je pense (au risque de me tromper) que les forces obscures (notamment au sein du haut-commandement) ne pourront plus se permettre d’intervenir aussi brutalement qu’à l’époque de Boudiaf, elles qui cherchent à se cacher derrière un pouvoir de façade. Il faudrait écarter progressivement les éléments les plus corrompus et antidémocratiques (ce qui va souvent de pair) au sein de la haute fonction publique (notamment militaire) en profitant par exemple du fait qu’un certain nombre d’entre eux ont dépassé l’âge de départ à la retraite.
    Est-ce que l’illégitime Tebboune pourrait devenir ce président ? Il y a de très fortes raison d’en douter.

    13
    12
    il ne faut tout mettre sur le dos de tebboun
    24 janvier 2020 - 13 h 02 min

    je pense que tebboun n’a pas encore les coudées franches tant que le hirak d’une part et les gens qui l’ont mis au pouvoir d’autre part lui mettent la pression. il faut le comprendre. par contre c’est à la justice de faire son travail, et pour cela la nouvelle constitution doit clairement dissocier la justice de l’exécutif voire du président comme aux USA. sinon, je trouve tebboun assez bon, jusqu’à présent il se comporte comme un patriote (position sur le polisario, gaz de schiste (que le makhzen tente de manipuler les algériens pour priver l’algérie des ressources indispensables, et même les russes verraient de mauvais oeil un pays concurrencer leur gaz vers l’europe, comme le préconisait trump en encourageant l’algérie à le faire)). par ailleurs je recommande à tebboun d’avoir des conseillers économiques comme chakib khelil qui a des contacts dans les lobbies américains. quant au hirak, je pense que ce mouvement devient un outil pour les agents étrangers en algérie. les ennemis de l’algérie, comme le maroc par excellence, ne veulent pas la stabilité politique en algérie pour pouvoir consolider leur colonisation au sahara occidental sans les réactions algériennes. oui, le maroc va tout faire pour faire perdurer le hirak. ce hirak doit plutôt s’organiser pour constituer un parti car dicter des revendications par la rue ce n’est pas démocratique tant que des forces extérieures peuvent automatiquement manipuler la masse et nuire à la stabilité de l’algérie. donc algérie avant tout! un pays qui n’a pas de président ou gouvernement, ou même un président amoindri, c’est très mauvais pour notre devenir économique, politique, géopolitique et géostratégique. donc j’apporte mon soutien à tebboun pour construire une algérie forte et démocratique. le hirak a réussi car il a modelé notre président et l’oriente dans le bon sens. tebboun a raison de préciser que l’algérie n’a que deux ans pour redresser la barre et avoir une politique de développement viable qui assurera une aisance financière. pour cela l’algérie doit s’ouvrir les USA car non seulement ils ont la technologie mais des produits forts concurrentiels qui permettront à l’algérie de les exporter vers l’afrique. s’accrocher à la france est une erreur gravissime car la france avait choisi déjà le maroc et on passera toujours après ce pays (attention il ne faut tomber dans leurs mensonges) et donc on ne sera jamais concurrentiel. le maroc a déjà anticipé en menant des actions très agressives pour attirer les américains chez eux et feront tout pour les éligner de nous. donc monsieur tebboun penser à chakib khelil comme conseiller. et croyez moi je ne me trompe jamais dans mes analyses.

    4
    63
      Anonyme
      24 janvier 2020 - 14 h 33 min

      On ne met rien sur le dos de Tebboune, ce n’est qu’un figurant. On accuse les militaires qui l’ont parachuté c’est tout!!

      35
      12
        les voilà ces marocains
        24 janvier 2020 - 16 h 02 min

        mais je préfère lui que pas un président qui rendra ton pays le maroc plus heureux et l’algérie à votre merci. et ce sont les algériens qui décident et pas vous. le peuple et le vrai hirak est là pour contrôler le président pour qu’il n’y ait pas de dérapage qu’on a connu sous bouteflika. d’où la nouvelle constitution qui doit donner plus de pouvoir au peuple à travers la justice. et puis notre institution militaire n’est pas notre ennemi c’est vous notre ennemi

        2
        33
          Anonyme
          25 janvier 2020 - 7 h 47 min

          Oui je fais partie des 24 millions sur 25 qui n’ont pas voté et que tu considères comme « marocains »

          12
          3
          Dahman
          25 janvier 2020 - 10 h 58 min

          ne force pas Anonyme,par la suite ,on fera des testes ADN.

          4
          4
    Anonyme
    24 janvier 2020 - 11 h 55 min

    Mr Tahar F. vous demandez à Tebboune de frapper sa main droite avec sa main gauche, de se tirer une balle dans le pied ou carrément creuser sa tombe ?

    34
    11
    58 ans
    24 janvier 2020 - 11 h 40 min

    il hérite du pays en vu et au mépris de tous
    teboun est un incapable il roule aux ordres

    36
    14
    Le Temps
    24 janvier 2020 - 11 h 27 min

    Au dela du fait que nous ne sommes pas en mesure de vérifier ce qui est avancé c est des luttes corporatistes et on prend comme temoin le Peuple…D ailleurs ca devient la régle les reglements de comptes entre clans qui ont pillé l algerie (secteur auto les ptb la telephonie ect ect….) se font toujours par Medias interposé et ON SE VICTIMISE on prend en temoin le peuple…et on demande méme le Soutien parfois DU HIRAK ou du Pouvoir tout depend……………

    5
    15
    Zaatar
    24 janvier 2020 - 11 h 24 min

    On dirait qu’on n’a pas encore compris le fonctionnement total de notre système…

    14
    20
    [email protected]
    24 janvier 2020 - 10 h 57 min

    C’est de la foutaise, pourquoi doit on entré dans le jeu de la division?
    C’est la même issaba, ils se déchirent entre eux, s’emprisonnent, peux importe. L’important c’est que ceux qui ont placé AbdelMadjid sur le fauteuil, c’est la issaba point et que les different clan qui a des moments prennent le dessus ne nous intéresse pas a détaillé leurs guéguerre pour prendre le dessus et s’accaparé du gâteau Algérie.
    La justice, pas celle là mais celle qui sera indépendante, aura a s’occupé de leurs cas!

    16
    12
    Anonimaoui
    24 janvier 2020 - 10 h 46 min

    Tout monopole est source de corruption et de passe droit. Il faut libérer la publicité publique en laissant la liberté de choisir aux annonceurs bien sûr en les restreignant à des règles assurant une concurrence saine entre les médias.

    15
    11
    Mounir Sari
    24 janvier 2020 - 10 h 32 min

    Le pillage ne s’arrêtera pas tant que les généraux se comportent tous comme des reb dzair.Ils ont le droit à la vie et à la mort sur le pauvre peuple que nous sommes et ils pillent nos richesses.La solution consiste à appliquer les accords de la soummam c’est à dire la primauté du civil sur le militaire et que les militaires rentrent définitivement dans leurs casernes pour ne plus ressortir!!!!

    27
    12
    Si El Hawess
    24 janvier 2020 - 10 h 26 min

    Le chameau n’a jamais vu sa bosse, mais par contre il reproche aux autres chameaux ce défaut, quelqu’un peut me donner les noms des enfants et les proches d’un haut gradés où un dirigeant qui n’a pas profité de l’orpheline Algérie, mais comme le peuple Algérien est atteint de l’amnésie, tout devient possible et normal

    22
    8
    Le Chant Des Cygnes
    24 janvier 2020 - 10 h 26 min

    Par le peuple et uniquement pour eux.
    Ceux qui croient que la démocratie s’installera chez nous par des incantations et des prières sont de doux rêveurs. Aucune dictature ne part d’elle même ou s’auto détruit.
    Il faut une grève générale totale de plusieurs semaines pour que ce régime vacille. Pour éviter une guerre c’est la seule solution, sinon malheureusement ils ne partirons jamais et se refileront l’Algérie de bande en bande. Je ne suis pas pour la violence la seule issue possible est le blocage total du pays sans cela ça continue encore et encore.

    22
    9
    icialG
    24 janvier 2020 - 10 h 21 min

    RÉCUPÈRE LES BIENS MAL ACQUIS ÇA COMPENSERA LARGEMENT LE GAZ DE SCHISTE ,,,,VOTRE MAJESTÉ

    15
    9
    Réseau 16
    24 janvier 2020 - 9 h 52 min

    Certes les fils du défunt Gaid Salah continuent à profiter de l’orpheline vache à lait Algérienne, mais est-ce que ils sont les seuls, quelques exemples, Mr Ould Kaddour, général Belkcir et son épouse, colonel Boudaouad, Bouras l’ex Ambassadeurs en France en Tunisie, plusieurs généraux toujours en formation, 99,99 %des députés pareil pour les Sénateurs, les enfants d’ex hauts gradé, si ont fait des enquêtes digne de foi très peu de ministre et d’ex ministre, ainsi militaires et autres qui sont vraiment propres, un fonctionnaire avec une dizaine d’années de travail, il devient multi Milliardaires mais le pouvoir complice ferme l’œil

    26
    8
    Anonyme
    24 janvier 2020 - 9 h 32 min

    « Abdelmadjid Tebboune est-il en mesure d’arrêter ce pillage ? » Quelle question « naive »  » – Mais ce sont ceux qui pillent le pays qui l’ont désigné pour représenter la garniture de la vitrine d’un gouvenement chimérique non ?

    68
    21
      Algerien ou nass
      24 janvier 2020 - 10 h 05 min

      Mille fois d’accord avec toi.

      17
      10
      Dahman
      24 janvier 2020 - 12 h 57 min

      @ Anonyme
      Tant qu’il y a des gens comme toi, pro-gouvernement
      ainsi que des militaires voleurs qui dirige encore le pays
      la situation du pays ne changera pas.

      22
      3
    Anonyme
    24 janvier 2020 - 9 h 30 min

    Le pillage doit cesser pour tous les journaux a faible tirage et sans envergure que personne n’achète.

    36
    16

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.