Les Kabyles sont le sel de l’Algérie !

yennayer plateforme d’alerte
Fête de Yennayer, le Nouvel An amazigh. PPAgency

Contribution de Saâd Hamidi – Je terminais mon article précédent par la phrase suivante : «… Il y a des feux de forêts terribles dans le pays.» Nous y sommes, au sens propre et figuré du terme. Il est vrai que je plaidais l’urgence de mettre en place une plateforme d’alerte et de détection précoce de maladies infectieuses. Cette plateforme censée faire appel à l’IA, le «deep learning» ou l’apprentissage profond ainsi qu’à des algorithmes robustes de traitement de langage naturel peut être appliquée dans beaucoup de domaines depuis les inondations, les séquences de sécheresse, l’invasion de criquets jusqu’aux feux de forêts. Bref, il faut appliquer les nouvelles technologies au traitement des catastrophes naturelles et ce n’est pas juste une cellule de veille technologique qui va répondre à ces besoins intriqués et difficiles à détecter parce qu’ils font partie de ce qu’on appelle la catégorie des problèmes dits à «signaux faibles».

C’est le croisement de plusieurs sources de données, parfois à l’aide de capteurs automatiques qui fait la pertinence de ces nouvelles technologies qui reposent sur l’analyse de données volumineuses (Big Data), la puissance de calcul aidant. Mais, il y a une autre urgence, c’est celle de revoir nos schémas mentaux. Un drame n’arrivant jamais seul. A côté de la désolation qui a frappé nos paysages et nos montagnes et la perte inestimable de vies humaines, il s’y est ajouté un drame crapuleux comme pour mieux convoquer les démons et pousser notre pays un peu plus vers l’abîme. Certes, ce sont des individus qui ont assassiné le jeune Djamel Bensmaïl mais ce sont les idées, l’ignorance et la haine qui ont conduit à cet acte innommable.

Hegel définit ainsi la pensée abstraite : «Voilà donc ce qu’est la pensée abstraite : ne voir dans le meurtrier que cette abstraction d’être un meurtrier et, à l’aide de cette qualité simple, anéantir tout autre caractère humain.» Certes, il ne s’agit en aucun cas d’absoudre ces criminels qui doivent répondre de leur acte devant la justice et il faudra appliquer toute la rigueur de la loi à leur encontre.

Par contre, nous sommes en droit de se poser la question existentielle suivante : elle est où la racine du mal ?

On peut discourir à l’envi sur plusieurs facteurs : l’ignorance, l’école, la rente, l’incompétence, la prédation, l’autoritarisme, l’identité mal comprise, le repli sur soi, la religiosité superficielle. Je pourrais continuer ainsi mais il est inutile d’être exhaustif car, dans ce genre de situation, la réalité est beaucoup plus complexe. Admettons sans l’ombre d’un doute que la foule a été sous l’emprise de l’émotion, de la colère, de la frustration et de la fatigue extrême mais il y avait quelque chose en amont qui a permis le passage à l’acte. Et c’est là, pour reprendre Hegel, qu’on doit voir sous l’aune de l’humanité ce groupuscule de malades pour essayer d’aider et de guérir ceux qui sont dans le même schéma de pensée qui risque, à son tour, de nous entraîner dans une spirale de violence pire que celle que nous avons vécue lors de la décennie noire.

Hier, c’était au nom de la religion ; aujourd’hui, ce sera au nom de la culture que ces dérangés voudront sacrifier l’Algérie. Je le redis : il y a trois schémas de pensée qui ont déstructuré le tissu social algérien, les prédateurs, les islamistes et les berbéristes. Ces trois schèmes de pensée ont confisqué la Révolution algérienne, la religion musulmane et la culture profonde et ancestrale de nos ancêtres. Il y a de ce fait un travail pédagogique urgent à entreprendre. Aussi loin que remonte ma mémoire dans les années soixante, il y a cette phrase d’ammi Ahmed, le laitier du quartier, qui résonne encore et encore dans ma tête. Le sexagénaire qui s’adressait au môme que j’étais : «Ecoute mon fils, nous les Kabyles nous sommes votre sel. Et il me donnait l’exemple du couscous avec et sans sel ! Il ne croyait pas si bien dire.»

Pour revenir à notre propos, c’est ainsi que je m’explique les choses. Pour le citoyen lambda que je suis, j’essaye d’avoir une écoute active pour comprendre les racines de ce mal. Après le drame, un journaliste est parti interviewer une dame très âgée qui tenait ces propos : «Nous sommes tranquilles chez nous, pourquoi ces Arabes sont venus incendier nos maisons et nos villages ?» Sous l’insistance du journaliste interloqué, elle a poursuivi : «Ce sont ces jeunes que tu vois là-bas qui me l’ont dit.» Les Makistes sont à l’œuvre et ne perdent pas le réflexe de tout politiser.

Dans l’histoire récente, il y a eu l’Algérie des anthropologues.* Je veux dire par là que pendant la colonisation française, il y a eu des missionnaires et certains militaires qui, en écumant les contrées algériennes, se sont improvisés historiens, sociologues et ethnologues pour donner libre cours à leurs fantasmes, surtout pour relever les différences entre le «Kabyle» et l’«Arabe». On y trouve des perles dans le livre précédemment cité. Chemin faisant, on trouve également Ernest Renan qui y va de son cru : «L’organisation politique kabyle représente l’idéal de la démocratie telle que l’ont rêvé nos utopistes.» Rappelons qu’on est alors au lendemain de la Commune de Paris et que ce jugement de Renan vise à dénigrer l’idée même de démocratie directe.

On trouve ensuite parmi une panoplie de chercheurs qui se sont intéressés à l’Algérie Pierre Bourdieu, qui débuta sa carrière scientifique, en Kabylie, à la fin des années 1950. Notons que le jeune Bourdieu trouvait en Kabylie un terrain rêvé pour projeter son appareil conceptuel théorique. Toutes ces projections sur la Kabylie, qu’elles soient scientifiquement établies ou non, ne représentent que des concepts loin de toute réalité. La carte n’est pas le territoire, disait Alfred Korzybski dans ses prolégomènes aux systèmes non aristotéliciens et à la sémantique générale. Je ne prendrai pour simple exemple que le concept de tadjmaât si cher à Bourdieu, qui existe dans chaque recoin de l’Algérie et que, malheureusement, par méconnaissance les berbéristes ne veulent voir son application qu’à la seule Kabylie. Ces élucubrations ont alimenté les berbéristes et leur ont donné des ailes pour leur faire croire et dire que la société kabyle ne partage pas, ou peu de choses, avec les «Arabes». Ce qui relève de l’archéologie, de la recherche, de supposées idées pour comprendre une société donnée est devenue comme une vérité établie. Ces opinions et/ou études ont alimenté l’imaginaire des berbéristes qui pensent que le reste de l’Algérie les tire vers le bas.

D’un autre côté, et pendant la colonisation, l’instinct de survie de la nation algérienne a poussé un grand nombre de penseurs et de décideurs à trouver refuge dans l’islam et la nation arabe pour faire face à la chrétienté et l’Occident. Au lendemain de l’indépendance, un Etat dominateur, rigide et jacobin était né. Par zèle, par excès et surtout par méconnaissance de la profonde structure de la société algérienne certains décideurs politiques incompétents, surtout, ont voulu tout niveler. Par calcul mesquin, étroit et par un esprit grégaire actif-réactif, beaucoup d’erreurs ont été commises à tous les niveaux et par beaucoup d’acteurs. Nous n’avons pas été capables de mettre en place une société démocratique plurielle, ouverte et équilibrée. Il n’est pas trop tard. Voici venu le temps de contextualiser, de mettre les choses en perspective, de s’ouvrir vers l’autre et de pratiquer l’inclusion. Le destin futur de l’Algérie vaut notre sacrifice.

S. H.

(*) L’Algérie des anthropologues, Philippe Lucas et Jean-Claude Vatin, éd. François Maspero, publié dans la collection «Textes à l’appui», ISBN 2-7071-1313-1.

Comment (70)

    Oui…Chaque METRE CARRÉ !
    15 août 2021 - 11 h 51 min

    On Replanter, Reparer et Reconstruire Par nous-memes chaque MÈTRE CARRÉ
    ….Oui !
    On Replanter, Reparer et Reconstruire Par nous-memes chaque MÈTRE CARRE de nos Villages et de nos FORÊTS…
    ….,MAKRA FI la FATALITÉ
    …MAKRA FI les TRAÎTRES et les CASSANDRES
    La plus grande TOUIZA NATIONALE de notre HISTOIRE qui appelle le Soutien de Tous !
    Il faut aussi et d’URGENCE tout faire pour que nos ENFANTS de notre Kabylie et de tous les lieux Meurtries par les Incendies puissent retourner a l’ECOLE dans les MEILLEURES CONDITIONS POSSIBLES.

    Ils porteront la Mémoire et ils porteront aussi l’ESPOIR et ils Porteront l’AVENIR..
    Tahya El Djazair

    Benali
    15 août 2021 - 7 h 39 min

    A ceux qui disent que le peuple algérien est encore au stade tribal à l’exception des Kabyles qui ont « évolué » vers le régionalisme, stade qui précède le netionalisme, je répondrai que si c’était le cas, nous n’aurions jamais eu notre indépendance. Par contre en 1830, effectivement nous étions au stade du tribalisme, et c’est la cause de l’échec du mouvement de résistance de l’émir Abdelkader.En effet des tribus ont refusé de le suivre, notamment de l’Oranie et dans le Constantinois, ou encore les Zouaoua, alors que les Béni Abbés (BBA) sous la chefferie d’El Moktani se sont alliés à lui.

      Anonyme
      15 août 2021 - 7 h 52 min

      ???????????????????????????????????

      J’espère que tu n’es pas un enseignant de l’histoire.

    à dhya
    15 août 2021 - 6 h 08 min

    Les jeunes kabyles comme vous le précisez toujours n’ont fait que leur devoir en sauvant des vies du feu mais ils ont brûlé un jeune algérien qui voulait juste prêter main forte au combat contre le feu.

      DYHIA-DZ
      15 août 2021 - 7 h 08 min

      Laisse l’enquête suivre son cours….
      ILS = c’est grave ce que tu dis.
      Tu accuses tous les jeunes Kabyles = un exemple de renifleurs de la fitna.
      Le courage de cette jeunesse Kabyle qui a combattu le feu avec ses mains sera gravé dans l’histoire n’en déplaise aux haineux.
      BRAVO À CETTE JEUNESSE !!!!

    Un passant
    15 août 2021 - 0 h 23 min

    Écoutez jusqu’à la fin

    https://www.youtube.com/watch?v=B0oXF5EBOL0

    CAFTAN ALGÉRIEN
    14 août 2021 - 23 h 03 min

    Anonyme
    14 août 2021 – 21 h 55 min

    les kabyles sont le sel de l’Algérie
    les kabyles sont les seuls qui ont libéré le pays
    ET PUIS QUOI ENCORE
    les autres régions c’est quoi selon vous?
    Arrêtez votre délire
    ______________________________________________________
    Qui t’empêche d’être fier de toi et de ta région…Nous serons fiers que tu sois fier de toi et de ton Algérianité….
    J’ai l’impression que ton problème avec la Kabylie est personnel. Elle est de quelle région ?

      anonyme
      15 août 2021 - 0 h 07 min

      J’ai l’impression que ton problème avec la Kabylie est personnel. Elle est de quelle région ?

      Mon problème c’est que vous sentez supérieurs aux autres régions du pays, vous insultez l »état , vous saccagez les bureaux de vote, vous interdissiez aux autres de voter etc….

        Trés juste
        15 août 2021 - 6 h 55 min

        Oui en effet, on le constate certains kabyles se croient tout permis, exagération intolérable, on ne voit pourtant pas ce qu’ils apportent à notre pays si ce n’est que brûler tout au passage tels les bureaux de vote et le plus regrettable c’est le corps brulé de notre cher Martyr Djamel.

        DRAPEAU UNIQUE VBR, nous ne reconnaissons aucune autre couleur.

          Anonyme
          15 août 2021 - 19 h 59 min

          Que penses-tu de ceux qui portent le drapeau des DAECH. Il ne sont pas mieux.
          N’oubliez pas de les dénoncer.

        CAFTAN ALGÉRIEN
        15 août 2021 - 7 h 02 min

        Oui!! je suis fière de mon histoire, de ma culture, de mes ancêtres…Je me sens une vraie Algérienne…où est la supériorité dans ça ??
        Tu peux faire la même chose en faisant de l’Algérie ton seul repère…ne cherche pas ta oumma dans la culture des autres …Fais de l’Algérie ta seule oumma et ta seule culture et, tu guériras !

    Anonyme
    14 août 2021 - 21 h 55 min

    les kabyles sont le sel de l’Algérie
    les kabyles sont les seuls qui ont libéré le pays
    ET PUIS QUOI ENCORE
    les autres régions c’est quoi selon vous?
    Arrêtez votre délire

      Anonyme
      14 août 2021 - 23 h 05 min

      Exactement. C est cela le cœur du problème algérien.

    DYHIA-DZ
    14 août 2021 - 20 h 52 min

    Djamel allah yerrahmou, Paix à son âme. Toute notre gratitude à la sagesse de son père…Toute notre gratitude à la Kabylie qui a demandé Pardon, pour barrer la route à ceux qui veulent profiter de ce crime afin d’allumer l’Algérie.
    Il est temps de parler du courage des jeunes kabyles qui , par leur courage et détermination, ont SAUVÉ DES VIES dans les forêts en flammes. Pourquoi personne n’en parle ??

      Zenaty
      14 août 2021 - 21 h 27 min

      Vive la Liberté un Peuple Unis et Unique de l Est à l’Ouest et du Nord au Sud. Notre combat depuis la Nuit des Temps Nous Sommes Là… Et Notre Combat Continue.. Le sionisme a Perdu.. Car la Liberté Gagne Toujours contre les Fascistes Religieux ou Idéologiques ou le Capitalisme est le Financier des Mercenaires à la Solde du Libéralisme Économique pour Dominer les Peuples…

      anonyme
      14 août 2021 - 23 h 50 min

      @DYHIA-DZ
      14 août 2021 – 20 h 52 min
      Il est temps de parler du courage des jeunes kabyles qui , par leur courage et détermination, ont SAUVÉ DES VIES dans les forêts en flammes. Pourquoi personne n’en parle ??

      Et pourquoi tu ne pipes mot des 37 militaires brulés vifs en plus des dizaines de blessés graves, sans compter les sapeurs pompiers venus d’autres régions et toutes les aides venus des 4 coins du pays
      (…)

        en effet
        15 août 2021 - 7 h 04 min

        Ils n’ont dans la bouche que le mot kabyle, il est temps qu’ils se corrigent car l’Algérie appartient à tous les algériens bien sûr mais les kabyles doivent se ranger et respecter les algériens en respectant OBLIGATOIREMENT le DRAPEAU ALGERIEN, car nous ne voulons que le VBR dans notre pays. bezzzafff

    Kahina-DZ
    14 août 2021 - 20 h 19 min

    Anonyme
    14 août 2021 – 18 h 10 min

    Il a parfaitement raison. Tous les algériens sont le sel de l Algérie. C est ce genre de paroles qui alimentent votre makak et leur président fantoche mhenni. Vous êtes tous comme les autres régions du pays ni plus ni moins. Arrêtez de vous prendre pour la crème du pays ! Ça suffit !
    +++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++

    Personne ne se prend pour la crème du pays.
    Vous n’arrivez pas à comprendre ou admettre la réalité suivante:
    Le Kabyle a une seule référence qui est son identité Algérienne…Il n’a pas d’autre oumma. Sa seule oumma s’appelle l’Algérie….C’est ça le cœur du problème.

    Elephant Man
    14 août 2021 - 18 h 45 min

    Encore une fois faux problème faux débat dont tous nous connaissons les commanditaires à l’oeuvre d’ailleurs la sortie du hilale omar à l’ONU était loin d’être un hasard, le gouvernement Algérien ayant classé et MAK et RACHAD terroristes qui oeuvrent exactement pour les mêmes maîtres et commanditaires.
    Pour reprendre le @Basta Avec Votre Arabe/Berbère :
    il faut admettre qu’au jour d’aujourd’hui nous sommes ALGÉRIENS, on ne va pas à chaque instant et pour le moindre détail relayer l’ancestralité, IL FAUT AVANCER.
    Attention je ne suis pas en train de dire oublier la mort de Djamel Allah Yarhmou Justice doit lui être rendue comme à toute l’Algérie et y compris pour tous les Patriotes militaires civils qui ont donné leur vie pour lutter contre cet acte terroriste de grande ampleur dans tout le pays (cf. incendies criminels dans toutes les wilayas).
    Allah Yarhmoum

    Anonyme
    14 août 2021 - 18 h 03 min

    Ces incendies sont l oeuvre de criminels qui militent pour le morcellement de notre Patrie….raison pour lesquelles les incendies multiples pour semer la terreur et la destabilisation en Kabylie…Les Kabyles sont fiers d etres Algeriens ,les Algeriens sont fiers d etre Kabyles nous sommes tous des Kabyles…Notre unite dans notre diversite c est notre force…c est la puissance de l Algerie…

      Anonyme
      14 août 2021 - 19 h 57 min

      Ils faut qu ils démontrent qu ils sont d abord algériens en sortant par millions pour se démarquer du traître mhenni et sa bande. Autrement c est du bla bla

        Anonyme
        15 août 2021 - 1 h 23 min

        Qui est tu ? pour demander à toute une région de sortir par millions, pour te prouver leurs Algérianité!!!

          Il a raison
          15 août 2021 - 9 h 06 min

          Il a vraiment raison et après c’est à vous de voir.

        Anonyme
        16 août 2021 - 11 h 31 min

        « Ils faut qu ils démontrent qu ils sont d abord algériens… » – Ca c’est la plus belle !!! Soit on est assommé, soit on ne sait plus ou l’on est.

    Anonyme
    14 août 2021 - 17 h 56 min

    Vous ecrivez: » Les incendies criminels de la grande Kabylie ont défigurés le paysage de cette région plus que dans d’autres régions de l’Algérie profonde . » fin de la citation…Si on reflechie bien,il y a certainement les mains de ceux qui revent du morcellement du territoire Algerien..ceux qui veulent aussi pousser les Algeriens a s entretuer,ceux aussi qui veulent cultiver la deprime dans la population Algerienne,ceux qui revent de faire du Mali et du Niger une somalie ou un Afghanistan refuge des terroristes daechiens et autres et ceux qui revent d un affrontement arme avec nos voisins… Nous leur disons revez ..revez encore..le reve est gratuit .Les mensonges,les pressions et l encerclement ne nous devierons jamais de nos objectifs:Une Algerie puissante,democratique ,Etat de droit et unie dans toute sa diversite et dont la souverainete revient au peuple..Mais sachez que les Algeriens sont de nature tres optimistes malgre tout ce qui peut arriver…il ne suffit que de batailler pour atteindre le haut de l echelle.. Le suc­cès n’est pas dé­fi­ni­tif … L’échec n’est pas fa­tal … c’est le cou­rage de conti­nuer qui compte.Les Algeriens tré­buchent par­fois sur des vé­rités, mais la plu­part d’entre eux se re­lèvent comme si de rien n’était. Vous de­man­dez, quel est notre but,nous Algeriens. ? On peut ré­pondre en un mot. C’est la vic­toire, la vic­toire à tout prix, la vic­toire mal­gré toute la ter­reur, la vic­toire, quelle que soit la lon­gueur et la du­reté de la route; car sans vic­toire, il n’y a pas de sur­vie.et comme disait Winston Churchill: »Un pes­si­miste voit la dif­fi­culté dans chaque op­por­tu­nité; un op­ti­miste voit l’op­por­tu­nité dans chaque dif­fi­culté. » – et bien la preuve les Algeriens sont et resteront des optimistes malgre toutes les epreuves que nous avons traversees….Rien n ebranlera notre amour pour la mere Patrie,rien ne nous fera plier pour defendre les interets de notre peuple et rien n affectera notre unite dans toute notre diversite…La terre de l Algerie est une terre sacree,et elle le restera internellement
    Qassaman…Tahya Al Jazaier..

    Kahina-DZ
    14 août 2021 - 17 h 44 min

    Anonyme
    14 août 2021 – 12 h 38 min

    Excellente analyse qui est faussée par le titre !!
    +++++++++++++++++
    Qu’as tu contre le titre ?? Tes commentaires sont louches.
    Des propos pareils alimentent le MAKK.
    Que cherchez vous exactement ??
    D’un côté, za3ma, vous êtes contre le MAKK…De l’autre côté, vous donnez au MAKK une branche pour s’accrocher = tes commentaires.
    Fahem Rouhek … tes propos = Trop d’instabilité dangereuse pour la stabilité du pays.

      Anonyme
      14 août 2021 - 18 h 10 min

      Il a parfaitement raison. Tous les algériens sont le sel de l Algérie. C est ce genre de paroles qui alimentent votre makak et leur président fantoche mhenni. Vous êtes tous comme les autres régions du pays ni plus ni moins. Arrêtez de vous prendre pour la crème du pays ! Ça suffit !

    Tinhinane
    14 août 2021 - 17 h 01 min

    Anonyme
    14 août 2021 – 15 h 58 min

    Toi aussi, tu dois te démarquer des propos de Bengrina et de naima Salhi & CO.
    Conclusion:
    Tous les Algériens doivent sortir pour dire NON à l’extrémisme quel que soit sa couleur, car le fifty fifty
    ne règle pas le problème.

      Anonyme
      14 août 2021 - 18 h 12 min

      Ne compare pas les salades avec les patates. C est votre makak et son président fantoche qui ont châtié un algérien dans leur douar et devant tout le monde.

      Elephant Man
      14 août 2021 - 18 h 51 min

      @Tinhinane
      Exactement.
      Comme si en France on débattait qui de l’Auvergnat du Parisien est le plus french….
      UBUESQUE !!
      Je renvoie encore à http://www.algeriepatriotique.com/2017/09/15/belkacem-berberistes-algeriens/

    Chaoui
    14 août 2021 - 16 h 43 min

    L’unité d’un Peuple suppose une égalité de tous en droit comme en devoirs.

    Les Kabyles et la Kabylie ont les mêmes droits et les mêmes devoirs que chacune des Régions de notre pays. Pas plus. Ni moins. Et ceux qui s’attaquent à la Kabylie ou aux Kabyles, s’attaquent à TOUTE l’Algérie.
    A ceux qui appellent à la sédition, ils doivent sinon se rappeler savoir que la Kabylie est depuis des temps immémoriaux partie intégrante de l’Algérie, ce bien avant même la période romaine, et qu’elle en constituait et continue qu’on le veuille ou non de constituer (comme le rappelle à juste titre l’auteur de l’article ci dessus) : « le sel de l’Algérie ». Et moi d’ajouter qu’elle constitue ce Phare dans la nuit qui éclaire notre destinée.

    Kahina-DZ
    14 août 2021 - 16 h 41 min

    [email protected]
    14 août 2021 – 16 h 14 min
    Ton commentaire ne fait que reporter le problème et, ne règle pas le problème. Ta position ne me surprend pas: selon toi, il ya un certain extrémisme Hallal.
    Une question gratuite :
    Qui justifie l’existence du MAKK = en d’autres mots : Qui nourrit le MAKK??
    Ce sont les déclarations de naima Salhi, Bengrina, et des imams extrémistes qui tirent sur la Kabylie H24 qui servent d’oxygène au MAKK.
    Comment peut-on tolérer des déclarations racistes contre toute une région de l’Algérie…le plus grave, ça vient de la part des députés qui siègent au parlement.
    L’extrémiste quelle soit sa source doit être sévèrement puni.
    Il n’ya pas un extrémisme hallal ( divin) et un extrémisme Haram (Makk). L’extrémisme est un DANGER qu’il faut éradiquer d’une façon équitable, pour que la confiance reprenne entre le citoyen et la Justice.
    Autre chose c’est du BLA BLA BLA.

    Abou Stroff
    14 août 2021 - 16 h 37 min

    « il y a trois schémas de pensée qui ont déstructuré le tissu social algérien, les prédateurs, les islamistes et les berbéristes. » soutient S. H..
    je pense qu’aux trois catégories mentionnés, il nous faut ajouter une quatrième, non moins importante, catégories, i. e. les tubes digestifs ambulants qui attendent tout d’autrui doublés de zombies décérébrés malléables et corvéables à souhait
    en termes simples, ces quatre agents évoluent dans le système basé sur la distribution de la rente et sur la prédation (le monde ancien qui ne veut pas mourir) qui donne un sens à tout ce qui est « entrepris » par les premiers nommés.
    en termes simples, la formation sociale algérienne (dont la « reconduction » repose sur la distribution de la rente) n’est pas peuplée de citoyens conscients de leur droits et leurs DEVOIRS et qui n’agissent qu’en fonction de leur statut de citoyens conscients de leur droits et de leurs devoirs mais, en caricaturant, un petit chwiya, de prédateurs d’une part et de tubes digestifs ambulants liés par la rente, en tant que rapport social dominant, l’ensemble étant « enveloppé » par la seule gangue idéologique en mesure d’assurer sa stabilité, à savoir la religion, d’une part couplée à l' »ethnicité » autre part.
    en termes clairs, l’algérien lambda ne peut se définir, dans la cadre du système basé sur la distribution de la rente et sur la prédation, qu’en tant qu’arabe ou musulman, ou kabyle ou chaoui ou …. mais jamais en tant que citoyen puisque cette notion est une catégorie propre à une société où le capitalisme a atteint sa plénitude.
    en termes crus, l’unité nationale, que nous voulons préserver, ne prend un sens que si les couches sociales qui aspirent à construire le monde nouveau (le monde qui repose sur le travail en tant qu’activité et valeur essentielles) s’unissent pour neutraliser ceux dont les intérêts bien compris reposent sur la reconduction du système basé sur la distribution de la rente et sur la prédation qui nous avilit et nous réduit à des tubes digestifs ambulants (grâce à la distribution de miettes de rente) doublés de zombies décérébrés (grâce à l’utilisation abusive de la drogue la plus dure parmi les drogues dures, i. e. la religion) et qui, enfin nous astreint à nous définir selon des critères idéologiques reposant sur un passé mythologisé (des tests ADN prouveraient, sans nul doute que les algériens sont le produit d’un brassage de berbères avec des Phéniciens, des Puniques, des Romains, des Vandales, des Byzantins, des arabes, des Turcs ottomans et enfin des Français.
    moralité de l’histoire: il n’y en a aucune, à part le constat incontournable qu' »une société démocratique plurielle, ouverte et équilibrée » ne peut voir le jour qu’à une condition et une seule: la déconstruction du système basé que la distribution de la rente et sur la prédation qui nous avilit et nous réduit à des infrahumains.

      YIWEN
      14 août 2021 - 18 h 53 min

      @ Abou Stroff, que j’apprécie beaucoup: vous nous servez la même antienne à la sauce marxiste dialectique depuis des lustres. Tout ne se réduit pas à la dichotomie prolétaires – vs – nantis.

        Abou Stroff
        15 août 2021 - 6 h 54 min

        et pourtant, je n’ai mentionné, à aucun moment, une quelconque dichotomie prolétaires – vs – nantis en ce qui concerne l’Algérie.
        bien au contraire, je défends l’idée que la formation sociale algérienne n’est pas une formation capitaliste (donc pas de prolétaires et certainement pas de capitalistes) et qu’à ce titre, la logique de son fonctionnement doit être appréhendée avec d’autres catégories que celles qui permettent de saisir une société où le capitalisme a atteint sa plénitude.
        je conclus donc que vous me lisez avec des préjugés et que vous ne pouvez donc pas saisir l’essence de mes propos.
        PS: je trouve dommage que vous soyez aveuglés par l’idéologie, autrement vous auriez compris que les catégories (rente, système rentier, prédateurs, « tubes digestifs ambulants », « zombies décérébrés ») que j’utilise décrivent convenablement la structure essentielle de la formation sociale algérienne et appréhendent adéquatement le mode de fonctionnement du système basé sur la distribution de la rente qui nous avilit et nous réduit à des infrahumains.

    LA DIPLOMATIE EXPLIQUÉE AUX ALGÉRIENS
    14 août 2021 - 16 h 32 min

    L’Algérie subit une attaque majeure. De forts soupçons pèsent sur le maroc. Ces incendies sont notre 11 septembre. Nous devons riposter à nos ennemis déclarés avec fermeté et sans retenue!

    Anonyme
    14 août 2021 - 16 h 01 min

    Le père de la victime est exemplaire dans la douleur. L’Algerie au dessus de tout.(…), il faut retrouver ces barbares et les punir. Les Kabyles doivent dénoncer tout ce qui porte atteinte à l’unité nationale.

    Anonyme
    14 août 2021 - 15 h 58 min

    Pas de bla bla, il faut que les habitants de cette région sortent pour se démarquer de leur traître mhenni et sa bande. Sinon ce ne sont que des paroles en l’air.

      Anonyme
      14 août 2021 - 17 h 09 min

      Exact

    Kahina-DZ
    14 août 2021 - 15 h 37 min

    Pour qu’il n’y ait pas d’amalgame: Je condamne vivement l’Action du lynchage.
    +++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++
     » Certes, ce sont des individus qui ont assassiné le jeune Djamel Bensmaïl mais ce sont les idées, l’ignorance et la haine qui ont conduit à cet acte innommable. »

    NON MONSIEUR, Ta réponse est TROP simpliste.. Ça dépend ce qu’on cherche et ce qu’on veut ?? Est-ce-qu’on veut régler la racine du problème,ou bien, on veut cacher le soleil Bel-gharbel (????).
    Il y’a un début et une cause à tout …
    Si la justice faisait son travail…Si la Justice condamnaient tous les vautours qui montraient leur haine et leur racisme envers la Kabylie….on ne serait JAMAIS dans cette situation.
    Ce qui s’est passé montre une chose…Il n’ya pas un lien de confiance entre ceux qui ont commis l’acte et la Justice… L’absence d’une justice crédible, pousse à l’irreparable.
    D’autre part, sans philosophie ni détour:
    Au fond, nous savons tous que ce lynchage a été planifié par ceux qui voulaient voir la Kabylie seule face aux FLAMMES. La preuve , juste après la diffusion de la vidéo…beaucoup de voix ont poussé partout, pour dire: » N’aidez pas les Kabyles, ne partez en Kabylie car vous risquez d’être tués  ».
    D’où, il s’agit d’un mélange de causes et d’effets très complexes qui ont une origine et une cause qu’il faut guérir …Pour ce faire, il faut des HOMMES qui aiment leur patrie.

    À cet effet, Réglons les Problèmes en ayant le courage de dire des réalités….

      Belveder
      14 août 2021 - 16 h 14 min

      celui qui veut cacher le soleil….c est toi
      la plus grande des justices ca serait
      De démasquer les extrémistes qui ont salis par leur action une region
      ces mémes extremistes qui se pavanaient chaque vendredi avec des disours de HAINE envers l Armé et les institutions de L état
      L Armé qui leur a offert ses enfants en sacrifice et toutes les regions qui ont accouru au chevet de cette Terre d Algerie

      Mohamed El Maadi
      14 août 2021 - 18 h 30 min

      Dans cet article il y a des points importants comme relevé le niveau éducatif, l’histoire, la connaissance exacte des cultures algeriennes qui enrichissent ce pays.
      Concernant que le meurtrier par notre regard ne soit pas autre chose que le crime qui le personnifie est validé par l’atrocité de l’acte.
      Un homme battue, Lynché torturé, brûlé et décapité comment donner au auteur un qualificatif humain ?
      L’homme est certes le produit de son environnements mais a plus forte raison c’est lui qui lui donne un sens .l’État Algerien a failli certes mais l’idéologie que ces personnes véhiculent sont également l’apport extérieure de contre vérité et de mensonge manifeste
      La kabylie depuis déjà quelques années est livrée a un examen de conscience sur son identité.
      60 ans D’indépendance a troublé leur visions est elle une partie ou le tout de l’Algérie ? Ce questionnement n’a jamais était résolu chez eux .
      Sont il Algeriens avant d’etre kabyle ou sont ils kabyles avant d’etre Algérien.
      Leur positionnement identitaire est troublé et de l’extrieur sont alimentés des mythes et des légendes .
      Le Mak a remplie un vide intellectuelle et par des explications simple et naïve a su donner corps a son idéologie de rejet .
      Il faut que les intellectuelles de cette régions s’imposent sur la scène local et combattent les idées nauséabondes de racisme et de rejet viscéral de tout ce qui touche a l’arabité qui est également une richesse national .
      Le MAK nous impose un combat mais celui ci doit etre mené par ceux qui se réclament d’un Etat de droit et d’une ouverture politique sincère.
      Je peut defendre mon frère quand il et oppressé mais en aucun cas lui doner le sentiment d’une que lui et lui seul est une victime.
      La mentalité Kabyle ne peut etre expliquer que de l’interieur et le combat ne peut etre mené également que de l’interieur.
      La kabylie en prise avec ces démons doit une fois pour toute décidée du message qu’elle doit donner au Algerien soit une région en pointe de la démocratie et la culture ou alors s’enfoncer dans un fascisme destructeurs et suicidaires.
      La balle est dans leur camp.

      anonyme
      15 août 2021 - 13 h 16 min

      @Kahina-DZ
      14 août 2021 – 15 h 37 min
      beaucoup de voix ont poussé partout, pour dire: » N’aidez pas les Kabyles, ne partez en Kabylie car vous risquez d’être tués ».

      Et tu oublies de dire que lors du lynchage du jeune Djamel, cette foule hystérique criait « les arabes sont des animaux »
      Soyez logiques et rien de plus

    Anonyme
    14 août 2021 - 15 h 26 min

    Kabyle n’est-ce pas un terme, une désignation laissez par les français ?

      Benali
      14 août 2021 - 18 h 00 min

      Tout à fait. Le jour où on ne dira plus « nous les Kabyles » ou bien  » nous les Arabes  » ou encore « nous les Amazigues », ce jour là, nous serons une nation et non plus un agglomera de tribus.

    Le Bérbère
    14 août 2021 - 14 h 50 min

    Je remercie premièrement l’auteur de ce magnifique article avant de m’adresser au rageurs ( des commentateurs) qui veulent faire porté le chapeau à l’ensemble de la population de la Grande Kabylie de la mort tragique de nôtre compatriote mort en martyre ( Djamel Ben Smail Allah yerhmou ) . Messieurs, Nous les Kabyles , nous avons toujours subis la grande part des atrocités de la part des envahisseurs extérieurs depuis Rome et jusqu’à nos jours. De mon vécu , j’ai presque 74 ans , j’ai perdu un cousin et deux amis durant le Printemps Berbère en 2001 , j’ai perdu un fils (un militaire de contingent) et mon cousin ( un brave policier de la PG) durant la décennie noire dans le carde de la lutte antiterroristes , j’ai perdu éventuellement des bons amis dont le défunt écrivain Taher Djaout et le chanteur d’expression amazighe Maatoub Louanes . Aucun Kabyles n’a monté sur les toits de sa maison pour hurler  » mort aux arabes  » suite au 126 morts de Kabyles sauvagement assassinés par les balles de régime, (…) Les incendies criminels de la grande Kabylie ont défigurés le paysage de cette région plus que dans d’autres régions de l’Algérie profonde , la population est complètement désemparée et désespérée devant ces incendies qui encerclent la région . Je souhaite vivement que le pouvoir public faire quelques gestes apaisants qui peuvent détendre les tensions entre les citoyens algériens de même pays. Je demande à l’exécutif de décerné une décoration ( la légion d’honneur) à titre posthume à tous les victimes ( militaires, pompiers et citoyens qui ont perdus la vie pour lutter contre cet l’incendie criminel et sans oublié aussi le défunt Djamel Ben Smail qui est pour moi un courageux citoyen et un type model pour nous tous ) . Non à la haine entre algériens..Oui pour une Algérie algérienne pour tous les algériens .

    Anonyme
    14 août 2021 - 14 h 09 min

    Je demande à mes frères kabyles honnetes d´isoler les gens qui les manipulent, faisant de vous des gens à part, alors que c´est faux.

    Aucune région n´est plus privilégiée ou mieux que lotie que l´autre.
    Dans chaque région, il y a des zones sous-développées, dans certaines, beaucoup plus qu´en Kabylie.

    Sortez et allez visiter votre pays, vous le constaterez de vos propres yeux

    Les Algériens doivent marier leurs filles et garcons avec ceux ou celles d´autres régions.

    Marre du séparatisme primaire des gens sous-développés.

    Anonyme
    14 août 2021 - 13 h 22 min

    Ce beau pays n’est pas près de sortir de l’auberge tant que les kabyles continuent de se considerer comme étant les seuls vrais bèrbères de l’Algérie et tant que des …. politiques d’occasion continuent de parler du reste comme étant arabe pas arabiste victime de l’école de taleb el ibrahimi et aami Messaoud sur les ondes de la RTA. Le jour ou on se considerera tous comme faisant partie d’une seule culture millénaire et dont les racines sont en afrique du nord sera le jour ou le soleil se lèvera enfin sur cette région, pas avant.

    LA DIPLOMATIE EXPLIQUÉE AUX ALGÉRIENS
    14 août 2021 - 13 h 12 min

    La seule chose qui distingue les kabyles des autres Algériens est qu’ils sont les seuls à avoir dépassé le stade tribaliste pour atteindre le stade régionaliste. Dit comme ça, on comprend que le régionalisme ne doit pas être une reproche, au contraire, c’est une avancée dans une société Algérienne qui reste largement tribale. Utiliser le terme « dechra » pour stigmatiser les kabyles n’a donc aucun sens.
    Néanmoins, les kabyles ont besoin d’évoluer encore plus pour atteindre le stade Nationaliste Algérianiste.
    Sur les différents échelons d’appartenance que sont : tribalisme, régionalisme, Nationalisme, internationalisme, la plupart des Algériens sont encore au stade tribaliste. Les kabyles sont régionalistes, et tout le monde est appelé à atteindre le stade Nationaliste. Et l’absence de Nationalisme fait que tout le monde est aujourd’hui intoxiqué par l’internationalisme, sous ses différentes variantes (arabo-islamisme, nord-africanisme,…)

    Anonyme
    14 août 2021 - 12 h 52 min

    J’ai une question pourquoi le mak se trouve juste en Kabylie, تحرقوه و تذبحوه ؟واينوما الرجااال في ناث ايراثن

      Anonyme
      14 août 2021 - 13 h 32 min

      On a même vu des enfants et adolescents présents sur les lieux, mais c’est grave y’a nass vous êtes
      Ou les parents

        Anonyme
        14 août 2021 - 15 h 56 min

        Anonyme
        14 août 2021 – 13 h 32 min
        Où as tu vu les enfants. Ta vidéo est spéciale, faite juste pour toi et tes semblables.
        Et si tu nous montrais un peu de sympathie pour les Kabyles carbonisés dans les forêts, pour établir un équilibre juste et équitable.

          Anonyme
          14 août 2021 - 16 h 19 min

          Il n y’a pas que les « kabyles » carbonisés. Vous êtes comme les autres si ce n est moins.

          Anonyme
          14 août 2021 - 16 h 26 min

          Va sur YouTube tu les verras y’a des enfants
          Adolescents et des femmes. Je ne suis pas entrain
          D’inventer mais j’ai peur pour ces enfants je me
          Demande à quoi ils pensent maintenant c’est un vrai
          Danger pour la région et l’Algérie crois moi t’as même pas besoin de lunettes pour le voir

          Belveder
          14 août 2021 - 17 h 54 min

          Équilibre juste et équitable c est de lynché un jeune sans défense?

    Anonyme
    14 août 2021 - 12 h 41 min

    La culture de chaque région d’Algérie s’appelle la culture algérienne et notre drapeau est tricolore Vert, Blanc et Rouge.

    Nous revendiquons le châtiment extrême à toutes ces personnes de ce village qui se réjouissait devant le corps de Djamel qui brûlait, ce malheureux Djamel incendié par ces sauvages. Sans oublier, Cette ignoble créature inhumaine D… m…. qui criait dans plusieurs vidéos égorgez cet arabe, cette énergumène doit être …., les preuves de la haine sont nombreuses, ce n’est point le moment de parler de sel ni de sucre.

      Elephant Man
      14 août 2021 - 14 h 22 min

      @Anonyme
      Exactement, chaque région Algérienne a sa spécificité son folklore et c’est ce qui fait la richesse de toute l’Algérie un seul drapeau. Enfant et adolescente je n’ai jamais vu ce drapeau fourchitta en Algérie à Bejaïa et Kabylie en général. Je ne l’ai vu qu’en France….
      Maintenant ils sont passés où tous ces démocrates de pacotille aux ordres de leurs maîtres notamment le briziden de la Kabylie zaâma le terroriste Ferhat Mehenni
      pour nous explique comment cet acte terroriste ignoble est démocratique certainement en audience chez sa majesté « Kommandantur » des croyants….

    Anonyme
    14 août 2021 - 12 h 38 min

    Excellente analyse qui est faussée par le titre !!!
    Je ne sais pas si c est l auteur ou la rédaction qui l a choisi mais il va renforcer l idée de la supériorité et de la division d une partie des kabyles qui ne se considèrent pas que des berbères comme tous les autres algériens …Dommage…

    Anonyme
    14 août 2021 - 12 h 03 min

    Il est de la responsabilite de la population locale de collaborer a l’arrestation des BARBARES et aussi des INDIVIDUS qui applaudissaient . C’est un crime contre l’HUMANITE . Tout le reste n’est que du BLABLABLA !

    Anonyme
    14 août 2021 - 12 h 01 min

    En rapport au titre de l’article..et les « Arabes » le sucre, l’Algérie est sucrée et salée. Même gimgenbree, curcumaee, poivrée avec du harissa pour relever le tout.

    Belveder
    14 août 2021 - 11 h 58 min

    Tout ca c est Bien Beau Aucun Algerien n a de problémes avec ce Sujet
    La spécifité de chaque région est reconnu et réspécté
    toutes les revendications de La CAUSE AMAZIGH ont été satisfaites et meme au delas
    mais les Sépartistes de cette SECTE dénnoncé par le president ne s arrétent jamais
    donc il ne faut pas inverser le débat Ceux qui s excluent de la communauté NATIONALE sont les faiseurs de troubles et de discorde en aucun le reste de L Algerie

    Anonyme
    14 août 2021 - 11 h 54 min

    Ni Hegel, ni algorithmes, ni Sidi Zekri, le problème de la Kabylie c’est l’enfermement vital, dans des territoires « non arabes », avant inaccessibles aux romains, aux byzantins, ou les Français ne pouvaient pas egalement aller, sinon par caïds et bachaghas interposés. C’est le cas du village de mes grands-parents. La solution la bonne éducation de tous les enfants de l’Algérie, pour que les mêmes erreurs ne se reproduisent pas, ouvrir la Kabylie à tous les Algériens, la langue, la culture et le reste.

      anonyme
      14 août 2021 - 12 h 43 min

      de quelle langue parlez-vous ??

        Anonyme
        14 août 2021 - 15 h 52 min

        Les langues parlées en Algérie, dont le touareg difficile d’accès même pour les berbères kabyles. Le dialecte de la kabylie n’est pas la langue usuelle de tous les berbères. A l’exemple des langues romanes de l’Europe du Sud. (…)

          merci
          14 août 2021 - 18 h 59 min

          Merci pour ces vérités.

    Anonyme
    14 août 2021 - 11 h 14 min

    Merci à l auteur de cette contribution.

    En effet, les Francais sont partis, mais ils ont laissé leur virus de la division.

    Les spécificités des sociétés montagnardes.dues essentiellement aux conditions de vie d´isolement, comme il en existe partout dans le monde, sans que l´on fasse un sujet, a été expliqué ici chez nous par les Francais comme étant une particularité d´éthnicité , alors qu´il n´en est rien

    Ce virus dont se servent ouvertement beaucoup d´intellectuels, journalistes et partis politques au service, consciemment ou inconsciemment de la France haineuse, pour inculquer la haine et diviser es Algériens.

    La Kabylie délaissée par le pouvoir en est la parfaite illustration.
    Et les gens en Kabylie y croient vraiment, parce que ce virus du particularisme qui crée une fausse conscience de minorité mahgoura est profondément enracinné chez la majorité des habitants de cette région.qui cultivent une haine latente envers ceux qu´ils croient etre la majorité oppressante, et, malheureusent cette haine n´attend qu´une étincelle pour allumer le feu de la fitna.

    Je crois que ce sujet est d´une extreme importance pour la cohésion du peuple algérien et la stabilité du pays et ne doit plus etre balayé sous le tapis.

    Il faut que les Algériens de toutes les régions se mettent à discuter ouvertement et sans gene entre eux afin de mieux se connaitre et ainsi ne laisser aucune chance aux démons de la division.

    Les Algériens des plaines, des oasis ou ceux des montagnes sont les meme Algériens.

    Ceux des régions isolées ont conservé la langue ancestrale, les autres ont appris á parler arabe (devenu derja), par identification à la civilisation arabe, qui était alors dominante.

    Par analogie, aujourd´hui, beaucoup de citoyens et de familles algériennes dans les villes parlent francais, pour s´identifier à la civilisation occidentale dominante.

    Ni les Algériens parlant arabe sont devenus Arabes, ni ceux parlant francais sont devenus Francais!

      Belveder
      14 août 2021 - 14 h 01 min

      Encore La France??
      Franchement le jour ou on reconnaîtra nos erreurs on pourra avancer

    Je rajouterais
    14 août 2021 - 10 h 32 min

    En plus des prédateurs, des islamistes et des Berberistes, je rajouterais l’ultra gauche passéiste, obsolète et ringarde qui empêche le pays de s’émanciper economiquement. A cela vient se rajouter l,’inculture des Algeriens sur leurs identités et leurs histoires qui ont été faites par les invasions, les colonisations et les brassages de populations. Il est temps de changer de paradigme, NON? Le problème est que nos politiques de la pseudo majorité et/ou de l’opposition toutes tendances confondus n’ont pas le bon MINDSET, LA CULTURE ET L’INTELLIGENCE pour MENER CETTE RESTRUCRATION QUI NECESSITE UNE VRAI VISION ET UNE STRATEGIE A MOYEN ET LONG TERME. Le commencement doit être déjà de mettre les bonnes ressources/compétences à la bonne place!

      Anonyme
      16 août 2021 - 10 h 50 min

      Alors que reste t il ? Les voleurs du FLN et du RND ?

    Anonyme
    14 août 2021 - 10 h 29 min

    Vont’ils nous laissez de mettre en place une societe democratique plurielle ouverte et equilibree, les vrais tenant ..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.