Un sénateur américain appelle Blinken à imposer des sanctions contre l’Algérie

Rubio sanctions
Le sénateur américain Marco Rubio. D. R.

Par Nabil D. – La position neutre adoptée par l’Algérie dans la guerre en Ukraine et son refus de s’aligner sur les mesures imposées par les Etats-Unis et ses vassaux européens dérangent à Washington au point qu’un sénateur a demandé au secrétaire d’Etat de mettre en place des sanctions contre Alger pour, a-t-il argué, des achats d’armes auprès de Moscou. Dans un communiqué diffusé ce jeudi, le vice-président de la commission spéciale sur le renseignement, Marco Rubio, a adressé une lettre à Antony Blinken l’appelant à désigner l’Algérie comme un pays dont l’acquisition «importante» de matériel militaire russe «permet les actions déstabilisatrices de la Russie».

«Je vous écris avec une grande inquiétude concernant les achats de matériel de défense en cours entre la République algérienne démocratique et populaire et la Fédération de Russie. Comme vous le savez, l’article 231 de la loi de 2017 sur la lutte contre les adversaires de l’Amérique par le biais de sanctions ordonne au président d’imposer des sanctions aux parties engagées dans des transactions importantes avec des représentants des secteurs de la défense ou du renseignement du gouvernement de la Fédération de Russie. Le président a délégué ce pouvoir au secrétaire d’Etat, en consultation avec le secrétaire au Trésor», écrit le membre du Parti républicain.

«La Russie, ajoute-t-il, est le premier fournisseur militaire de l’Algérie. L’Algérie fait également partie des quatre principaux acheteurs d’armes russes dans le monde, culminant avec un accord d’armement de 7 milliards de dollars en 2021. L’afflux d’argent de toute source vers la Russie ne fera que renforcer la machine de guerre russe en Ukraine. Pourtant, les sanctions qui s’offrent à vous n’ont pas encore été utilisées», surenchérit l’élu américain, qui invite Antony Blinken à «prendre au sérieux la menace que la Russie continue de faire peser sur la stabilité mondiale et à désigner de manière appropriée les parties dont l’achat important de matériel russe permet les actions déstabilisatrices de la Russie».

Le site du sénateur Marco Rubio souligne que le Countering America’s Adversaries Through Sanctions Act (P.L.115-44) «autorise les désignations de sanctions contre toute partie que le président [américain, ndlr] détermine sciemment» un pays qui «s’engage dans une transaction importante avec une personne qui fait partie ou opère pour ou au nom des secteurs de la défense ou du renseignement du gouvernement de la Fédération de Russie».

«Cet appel sera évidemment sans échos, sachant qu’une telle ineptie se retournerait de fait contre les Etats-Unis eux-mêmes, premiers fournisseurs d’armes dans le monde et grands déstabilisateurs de pays entiers, aucun continent n’étant épargné», commentent des sources informées à Alger, qui rappellent que «l’Algérie est libre d’acheter ses armes auprès des fournisseurs de son choix et aucune puissance, fût-elle les Etats-Unis, ne peut interférer dans ses choix souverains».

N. D.

Comment (86)

    Brahms
    19 septembre 2022 - 8 h 11 min

    Mr Mario Rubio, fils d’immigré cubain

    Jeudi, le Trésor américain a annoncé que la dette nationale du pays dépassait désormais somme délirante de 30.000 milliards de dollars. Un nouveau palier franchi plus rapidement que prévu en raison de la crise sanitaire: la dette a augmenté de 7000 milliards de dollars depuis 2019.

    Les intérêts de la dette doivent être colossaux au moins 400 milliards d’intérêts à payer chaque année, on comprend mieux pourquoi, il y a une guerre en UKRAINE afin de prendre le marché du gaz et ainsi vendre du gaz de schiste aux européens en supprimant la place de la Russie via des mesures de rétorsion.

    La politique américaine c’est donc du zéro pointé, ça ne ramène que désastre, dégâts, retard économiques et financiers pour les autres pays à cause de la dette américaine de 30 000 milliards de dollars.

    Je vous le dis, un gros KRACH BOURSIER va arriver bientôt et tous les petits épargnants vont perdre leurs sous à la BOURSE. Faites très attention, vendez toutes vos actions et reprenez votre cash avant qu’il ne soit trop tard car pour vous refaire, il vous faudra au moins 20 ans.

    Algérie mon amour
    18 septembre 2022 - 23 h 16 min

    Ne oublié pas que les Etats unis on était un grand acteur pendant la décennie noir dans les années 80 & 90 et début 2000 méfions nous de l’impérialisme américain impliqué dans le soutient à l’islamisme en Algérie et leur connivence avec le FIS

      Chelieth
      20 septembre 2022 - 1 h 09 min

      C’était fafa qui l’était. Tout comme pour les autres pays occidentaux, les USA ont suivi le boycott imposé par fafa. Certains de ces pays croient toujours que l’Algerie est une chasse gardée de la france. …

    Bds
    18 septembre 2022 - 21 h 09 min

    La démocratie c est les sanctions?

    Anonyme
    18 septembre 2022 - 15 h 46 min

    Bravo aux Boxeurs Algériens et aux Boxeuses Algériennes
    Avec 15 MÉDAILLES dont 4 en OR.
    L’ALGERIE est VICE-CHAMPIONNE d’AFRIQUE derrière le pays Hôte le Mozambique.

    Aissah
    18 septembre 2022 - 8 h 05 min

    Je lis votre journal assez régulièrement.
    J’y constate que l’Algerie est un pays remplie de fier été et c’est tant mieux.
    C’est un pays jeune qui viens de très loin,il a été absorbé par la France ce soit disant pays des droit de l’homme.
    Aujourd’hui le monde ,je dis bien le monde lui trouve tout les défauts,un pays naît et pour eux il faut être à leur soit disant standard de valeur ,de république parfaite.
    Il a été dit par monsieur Macron en Algerie ont dit que c’est la faute à la France,eh bien ont va s’excuse de la misère tant matérielle qu’intellectuelle su’il nous ont laissé.
    L’Algerie prend son rythme et s’en sortira,on débusquera ses ennemis et ses harkis.
    Mais il y a une chose que je ne comprends pas à toutes ses attaques et cela n’est pas de la paranoïa, il n’y a pas de réponse.
    Aux États Unis des groupes se constituent et son financer pour faire des pressions sur des gouvernements sur des entreprises.
    Pourquoi nous Algérien nous n’avons pas cela.
    Pourquoi n’utiliset’ont pas le boycott: les américains par le système dit accord d’Abrham ont utiliser la faiblesse des pays pourquoi ne pas y répondre tout simplement.
    Un exemple simple permis tant d’autre les avions de la compagnie Algérienne son des Boeings ,qu’aucun algérien utilise ces avion et par extension aucun avion Boeing n’atterrissent dans un aéroport dit musulman.
    Boeing n’a pas à gagner de l’argent d’un pays musulman puisqu’il nous déteste.
    Trouvons des moyens simple pour que ces principaux pays qui nous déteste de ne pas commercer avec eux ce qui implique que nous devons être fort économiquement parlant et je vous propose d’arrêter de nous quereller pour dés rien du tout et nous mettre à developer une économie forte investir avec nos vrai frères ,une solidarité qui veux dire vrai solidarité ( Tunisie Mauritanie , Lybie …)
    Il faut comprendre que l’on ne nous fera pas de cadeaux donc être fort est une obligation prendre l’exemple du Japon au sortir de sa guerre et je vous invite à nous mettre au travail et répondre coup pour coup .

      Abd_CaptainFlamme
      18 septembre 2022 - 12 h 29 min

      Malheureusement les autorités algériennes refusent de faire appel à la diaspora. Il n’y a aucune industrie automobile en Algérie, c’est-à-dire simplement de la carrosserie, des tuyaux et un moteur sur des roues… le Japon est un peuple qui a le sens de l’excellence, du beau et de l’amélioration continue (une poursuite asymptotique de la perfection). Les ministres et walis ne veulent pas travailler que pour placer les membres de leur famille totalement ignorants à des postes de reponsabilité. C’est à dire qu’on a fait le choix en Algérie, sous l’ère Bouteflika de la culture de l’ignorance, où « le règne de l’ignorant » s’est imposé depuis des décennies, où celui qui n’a pas réfléchi sur les problèmes du soi et du monde et qui n’a réussi qu’à la force de son entêtement à imposer sa volonté prétend encore présider aux destinées de toute une famille, de toute une organisation étatique, il faut opérer une révolution Copernicienne dans l’administration algérienne et remettre la méthode scientifique au centre de la vie politico-économique de l’Algérie. Sans cela, c’est la ruine assurée !

    Anonyme
    18 septembre 2022 - 2 h 47 min

    Marco Rubiognole…
    S’attaquer à l’ALGERIE…
    Reste une très mauvaise
    idée…
    Voilà une idée, qu’elle est
    pas bonne…
    Faudra changer le fusil
    d’épaule…
    Pas ce que, ça va pas le
    faire…
    C’est du tout vu.
    Avec nos meilleures
    compliments.

    Vangelis
    17 septembre 2022 - 17 h 57 min

    Nous y voilà !

    Il n’y a même pas un mois de cela le roitelet d’opérette affirmait que jamais son pays de Lyautey ne chercherait à nuire à l’Algérie.

    Chassez le naturel, il revient au galop !

    Ce sénateur républicain est connu pour avoir été corrompu afin de faire du lobbying en faveur de pays précité. Dans ce cas d’espèce, il est plus qu’évident que c’est ce même ennemi déclaré qui a payé pour faire dire à ce prétendu sénateur que l’Algérie devait être sanctionnée pour ….. avoir acheté des armes à la Russie et pas aux states.

    Cet ennemi est connu de longue date pour ses coups tordus, ses mensonges et ses traitrises.

    L’Algérie doit restée droit dans ses bottes en maintenant cadenassées toutes les frontières avec ce tordu et ne doit en aucune manière céder aux sirènes qui sonnent faux actionnées par ce roitelet soumis.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.