Un magazine AlgerParis pour renforcer les relations algéro-françaises

Forte du succès du magazine ParisBerlin et de la revue Tank, All Contents Presse, filiale de l’agence éditoriale All Contents, scrute de ce côté-ci de la Méditerranée en décidant de lancer une version consacrée à l’axe Alger-Paris. A travers cette nouvelle publication, l’agence de presse veut «poursuivre ses expériences d’interculturalité appliquée et de sortir du débat franco-français». A sa façon, et comme l’a fait ParisBerlin, AlgerParis entend «contribuer à une meilleure compréhension mutuelle et proposera tous les deux mois son regard sur les relations franco-algériennes». Le magazine, un mensuel de plus de 100 pages d’informations, d’interviews, d’enquêtes et de reportages, devrait être un concentré de ce que représente aujourd’hui la relation Algérie-France. «En France, 5 à 7 millions de personnes sont directement concernées par l’Algérie, qu’il s’agisse de coopérants, d’immigrés ou de fils d’immigrés, de pieds-noirs, de harkis ou même de soldats du contingent. Sur le plan économique, les échanges ont triplé en douze ans, dépassant les 10 milliards en 2010. Bon gré, mal gré, la France reste le premier fournisseur de l’Algérie en 2012. L’Algérie, de son côté, figure en tête des partenaires commerciaux de la France en Afrique et à la troisième place pour les exportations hors OCDE après la Chine et la Russie», explique Olivier Breton, directeur de la rédaction et de la publication. Le journal fait aussi la part belle à l’économie et aux échanges entre les deux pays. «Aujourd’hui, 420 filiales d’entreprises françaises opèrent sur le marché algérien, employant 35 000 personnes et près de 100 000 indirectement», indique-t-on à ce sujet.
A. Sadek
 

Comment (9)

    Amina Ait-Manal
    20 janvier 2014 - 20 h 22 min

    J’ai parcouru le site et j’ai
    J’ai parcouru le site et j’ai vu que l’équipe de rédaction – Paris Berlin et composée de Français et d’Allemands. Par contre en ce qui concerne l’équipe Paris Alger, je me pose des questions: Une pauvre page facebook et quelques salameleks du genre on vous aime quand-même. A moins que ce ne soit alors qu’une couverture minable, vu que la France n’est plus dirigé par des Français, et ceux qui restent ont une mentalité vraiment excérable d’ou la crise économique et d’ou le made in France ne vaut plus un clou tellement tout est retord, sans qualité, sans innovation, sans garantie et sans honneurs! Et aprés on vient dnner des leçons de démocratie et ceci et cela.. Bref je n’y crois pas un centime à cette revue!




    0



    0
    Emiliano Zapata
    20 janvier 2014 - 8 h 32 min

    La France et l’Algérie sont
    La France et l’Algérie sont condamnées à s’entendre car trop de liens les unissent.Sincèrement quand il m’arrive d’aller en France rendre visite à des proches,je ne me sent pas en pays étranger malgré le visa.Je trouve que ce pays malgré son passé colonial a su faire sa mue.Ce qui nous manque à nous Algériens c’est de nous débarrasser de cette mentalité d’éternels colonisés alors qu’il suffit d’un peu d’efforts pour retourner la situation en notre faveur.Nous avons tout pour réussir notre mue et être réellement des hommes et des femmes libres fiers de leur pays qui aurait pu être une grande nation.Et ce n’est pas en pleurant sans arrêt sur le triste sort des Palestiniens sans rien entreprendre de concret qu’on changera quoi que ce soit.Leurs frères immédiats,drapés dans leur hypocrisie légendaire s’en foutent royalement et je dirais même que ça les arrange quelque part.Alors cessons de nous faire des ennemis gratuitement et pensons surtout aux intérêts supérieurs de notre pays qui aurait pu être grand sans la bêtise de quelques fous du koursi,égocentriques et périmés comme disent les jeunes d’Alger.




    0



    0
    aljazairi
    19 janvier 2014 - 19 h 44 min

    l’axe Algerparis n’est qu’une
    l’axe Algerparis n’est qu’une tentative inesperee de tendre une tentacule du monstre.




    0



    0
    selecto
    19 janvier 2014 - 18 h 26 min

    Vos racailles de pieds-noirs,
    Vos racailles de pieds-noirs, de harkis ou soldats du contingent vous pouvez vous les garder.




    0



    0
    mamamiaAnonyme
    19 janvier 2014 - 17 h 41 min

    ce rapprochement !!maintenant
    ce rapprochement !!maintenant !!!c est pas tres tres tres claire tout ca !!!desoler !!!plutot ;je vais a la limite peut etre me torche le c…. et faire les vitres!!!




    0



    0
    Djel
    19 janvier 2014 - 17 h 31 min

    *****Un magazine AlgerParis
    *****Un magazine AlgerParis pour renforcer les relations algéro-françaises******************************************************

    A l’heure où la France sioniste et franc-maçonne (les gouvernements) montre sa rage contre l’Islam, l’Algérie et l’Afrique en général, nous, on continue à faire les canards et leurs lécher les pieds !!!!




    0



    0
    Kamal
    19 janvier 2014 - 16 h 41 min

    Trop de suspicion pour ne pas
    Trop de suspicion pour ne pas pouvoir croire a une sincere volonté de rapprochement Flamby dont on n’a pas besoin a vrai dire




    0



    0
    Mohamed el Maadi
    19 janvier 2014 - 16 h 38 min

    Désolé de le dire, même si la
    Désolé de le dire, même si la France a ses bons côtés, ce pays est un tas d’emmerdes futur.Le Français devra également apprendre à contrôler ses colères souvent nombreuses surtout contre des agents d’Air Algerie (que je n’affectionne pas particulièrement ) mais je n’aime pas leur façon de traiter les Algériens quand ils ont au pays .Leur mentalité est pourri et ils ne se sont pas encore départie de leur arrogance ! ils ont les seuls à se comporter comme cela en Algerie contrairement a d’autre (Britannique ,Américain ,Russes) qui eux sont plus humble et moins égocentrique !




    0



    0
    Anonyme
    19 janvier 2014 - 15 h 26 min

    à condition que ce magazine
    à condition que ce magazine français ne soit pas sous contrôle sioniste, la France nous savons et l’affaire Dieudonné nous l’a confirmé, est sous contrôle sioniste. Traitez avec la France c’est traité indirectement avec les sionistes qu’ils soient en France, en Israël et ailleurs dans le monde. Les bédouins traitres et lâches sont aussi au service du sionisme tout commerce avec eux signifie traiter avec les sionistes.




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.