L’Algérie met en garde contre toute ingérence dans la crise du Golfe

Abdelkader Messahel. New Press

«L’Algérie suit avec une grande préoccupation la dégradation des relations entre certains pays du Golfe et de la région et ses répercussions sur l’unité et la solidarité du monde arabe», indique un communiqué du ministère des Affaires étrangères parvenu à notre rédaction. «Tout en appelant l’ensemble des pays concernés à adopter le dialogue comme seul moyen de régler leurs différends et de transcender les divergences qui peuvent naturellement surgir dans les relations entre Etats, l’Algérie appelle à la nécessité d’observer, en toutes circonstances, les principes de bon voisinage, de non-ingérence dans les affaires internes des Etats et du respect de leur souveraineté nationale», ajoute le communiqué. «L’Algérie reste confiante que les difficultés actuelles ne peuvent être que conjoncturelles et que la sagesse et la retenue finiront par prévaloir tant les véritables défis qui se dressent devant la marche des pays et des peuples arabes vers une solidarité agissante et une unité effective sont nombreux dont le terrorisme n’est pas des moindres», conclut le communiqué du ministère des Affaires étrangères.

En évoquant la menace d’ingérence, l’Algérie appréhende une escalade dans la grave crise qui oppose le Qatar à l’Arabie Saoudite et aux Emirats arabes unis. Tous les indices montrent, en effet, que le caractère brusque et brutal de la décision de rompre les relations diplomatiques avec cet Emirat aux ambitions géostratégiques bien au-delà de sa taille et de son poids réels prélude à une série de mesures qui suivront et qui pourraient conduire au renversement de l’émir, voire à une invasion terrestre. L’Arabie Saoudite n’a pas hésité à envoyer ses chars au Bahreïn pour porter secours au régime. Elle n’hésitera pas à faire de même pour asseoir sa suprématie sur le Golfe et imposer un remplaçant à Tamim Ben Hamad Al-Thani.

K. B.

Comment (14)

    Anonymous
    6 juin 2017 - 23 h 41 min

    L’Algérie modérée, prudente,
    L’Algérie modérée, prudente, sage, sobre, et vigilante ne doit pas etre tentée par le va t on en guerre
    De certains chefs d’états, princes, et rois impulsifs, et irresponsables (غالبهم رمضان الله ما اءني صائم)
    Surtout en ce Mois sacré de Ramadhan, mois de piété, de concorde, de reconciliation, et de paix

    Vieux contentieux, et inimités Egypto-Qatarsi ne doit pas se transformer, en nouvelle guerre de croisade
    Qui fait le bonheur, et le rire moqueur d’Israel en ce 50ème anniversaire de l’agression-occupation israélienne
    Du 04 au 09 Juin 1967 (Sinai restitué sous conditions israéliennes humiliantes (pas d’armes lourdes, pas d’aviation, avec une zone de démarcation – un No men’s land – ),
    Cisjordanie déchirée en morceaux par la horde des colons extrémistes israéliens venus de France, du Maghreb, et de l’Europe de l’Est),
    Et le plateau du Golan toujours occupé, puis annexé en 1981 par l’extrémiste de droite Ménahem Begin)




    0



    0
    Anonymous
    6 juin 2017 - 17 h 22 min

    je ne me sens concerné ni de
    je ne me sens concerné ni de près ni de loin par les problèmes arabes.
    L’ALGERIE AVANT TOUT .




    0



    0
    Anonymous
    6 juin 2017 - 11 h 18 min

    L’Algérie met en garde contre
    L’Algérie met en garde contre toute ingérence dans la crise du Golfe
    L’Algérie, comme dans ses attitudes précédentes connues,
    De modération, de prudence, de retenue, et de dialogue de réconciliation




    0



    0
    Abou Stroff
    6 juin 2017 - 11 h 10 min

    «L’Algérie suit avec une
    «L’Algérie suit avec une grande préoccupation la dégradation des relations entre certains pays du Golfe et de la région et ses répercussions sur l’unité et la solidarité du monde arabe» dixit le ministère dirigé par messahel. primo, de quelle unité et de quelle solidarité parle ce ministère dirigé par messahel? le ministère en question n’est il pas au courant que les « arabes » se tapent dessus mais se couchent devant les puissances impérialistes depuis des décennies, pour ne pas dire depuis le big bang? moralité de l’histoire: que pèse l’algérie pour que l’étranger, fut il un crabe entende ce que raconte le ministère dirigé par messahel?
    (…)




    0



    0
    mohand
    6 juin 2017 - 11 h 06 min

    Bof , prendre une tribu un
    Bof , prendre une tribu un groupe linguistique ou religieux pour taper sur l’autre et ainsi de suite. c’est comme ça que les arabes les indiens et les africains ont été colonisés par une poignée d’hommes, c’est vieux comme le monde et ça marche toujours.




    0



    0
    No BOUTEF
    6 juin 2017 - 10 h 41 min

    Qui s’est adresse à L’Algérie
    Qui s’est adresse à L’Algérie pour qu’on mette en garde quoi que ce soit..Mettons nous d’abord en garde contre les mandats à vie et une constitution changée toutes les 5minutes ,avant que TRUMP ne l’ordonne d’une façon plus officiel,car l’Algérie ne peut pas l’acheter comme les saoudiens l’ont acheté.La caisse est vide ya fakhamatou.Arfaa rassek.




    0



    0
    Alilapointe59
    6 juin 2017 - 10 h 30 min

    Le nouveau roi qataris n’a
    Le nouveau roi qataris n’a rien à voir avec le terrorisme et la déstabilisation des pays musulmans. Au contraire il a renversé sont père qui lui payer les terros. Les pays du golf veulent renverser un homme au nom de satan. Arrêtez de critiquer, quand vous ne comprenez pas la politique.




    0



    0
      Anonyme
      7 juin 2017 - 4 h 55 min

      Et toi epargnes nous tes
      Et toi epargnes nous tes conneries et phrases debiles a bout de champs.




      0



      0
    Lghoul
    6 juin 2017 - 9 h 57 min

    Sincèrement, pourquoi l
    Sincèrement, pourquoi l’Algerie s’en mèle ? Ca ne doit pas nous regarder du tout car personne ne s’est jamais occupé ni de près ni de loin de nos problèmes.
    Enfin que veut dire « l’Algérie met en garde » ?




    0



    0
    T 14
    6 juin 2017 - 9 h 20 min

    Et dire que le Qatar nous
    Et dire que le Qatar nous menacait d’ un printemps arabe en Algérie !
    Je crois que la fête ça va être chez lui !




    0



    0
    el wazir
    6 juin 2017 - 9 h 02 min

    les algériens doivent prendre
    les algériens doivent prendre cette crise sous l’angle de « l’opportunité de coopération technique et commerciale » avec ce micro état qui a voulu jouer dans la cour des grands, mais sans succès, Les algériens ne sont ni des charognards, ni des détrousseurs de cadavre, mais néanmoins aucun pays dans le monde occidental ne fera la fine bouche devant une opportunité qui se présente sur un plateau d’argent pour notre économie, nos capacités nationale de management et d’engineering (notamment pétrolier doivent se montrer vivace et réactifs dans la concrétisation d’opportunité de coopération fructueuses pour notre économie (dans un contexte aussi favorable)




    0



    0
    Anonymous
    6 juin 2017 - 8 h 20 min

    On n’oublie pas ce qu’a dit
    On n’oublie pas ce qu’a dit le Qatar sur l’Algérie en nous prédisant un printemps arabe. Mais les Algériens ne sont pas du genre à tirer sur les ambulances, on ne doit pas mettre plus d’huile sur le feu. Cependant, méfions nous de l’Arabie Saoudite aussi, par cette réaction, il vient de montrer son vrai visage par les actes de ses actes. Un visage agressif, qui est prêt à tout pour assurer sa survie. Une attitude qui lui permet de se défausser de ses accusations de support aux terrorismes en se defossant en totalité sur le Qatar. Nous n’oublions jamais que toutes ces monarchies nous ont méprisé pendant la décennie noires en apportant leurs pleins support à nos terroristes. Soyons ouvert, à l’écoute, tolérant, supportif de tout aide positif MAIS restons Algériens, consolidons notre Algériannité, concentrons nous sur notre développement économique et restons loin de ces guerres géostratégiques et d’égo qui n’apporterons rien de positive à notre pays. J’éspere que les Algériens auront compris les dangers que portent l’identités des Frères Musulmans et celle des Salafistes qui sont importés du Moyen Orient et qui ont rien à voir avec notre culture Algérienne. Restons nous mêmes et soyons fières de la richesse de notre culture algérienne avec toutes ses variantes et consolidons notre République.




    0



    0
    Anonymous
    6 juin 2017 - 7 h 45 min

    Lors d’un sommet arabe et
    Lors d’un sommet arabe et apres la chute de kadhafi le qatar sommas l’Algerie d’etre à ses ordres aux risques de subir ce qu’a subit la Libye.Nous n’oublions pas cet affront passé en direct à la télé entre autres nocivités plus furtives et plus toxiques émanant de ce micro etat.




    0



    0
    Vision
    6 juin 2017 - 7 h 01 min

    Ils sous traitent pour les
    Ils sous traitent pour les americains , les saouds ont completement perdu la tete, un moment ou un autre ils vont plus etres maitre de la situation et perdre le contrôle dans la region RESTONS EN ALERTE ET A NOS GARDES




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.