Le FFS rappelle des anciens pour son nouveau comité d’éthique

Djilani FFS
Mohamed Hadj Djilani, premier secrétaire du FFS. D. R.

Par Hani Abdi – L’instance présidentielle du Front des forces socialistes (FFS), issue du congrès extraordinaire tenu le 20 avril dernier, poursuit le renouvellement des structures du parti en injectant du sang neuf et en rappelant des anciens cadres marginalisés.

Ainsi, l’instance présidentielle a bien nommé Ikhlef Bouaïche, ancien député, au comité d’éthique. «Conformément aux statuts et au règlement intérieur du parti, et en concertation avec le camarade Bettache Mohamed, coordinateur du comité d’éthique, l’instance présidentielle nomme les camarades Ikhlef Bouaiche, Hakim Belahcel, Youcef Sahli et Saida Abdeslam comme membres du comité d’éthique du FFS», a indiqué l’instance présidentielle dans un communiqué.

La composante de ce comité ne fait que confirmer la nouvelle orientation du plus vieux parti de l’opposition qui, au fur et à mesure, rappelle les anciens cadres et fait aussi la promotion des jeunes militants. L’instance présidentielle a créé, faut-il le rappeler, un cabinet conseil auprès du premier secrétaire, Mohamed Hadj Djilani, dans lequel figurent des têtes anciennes bien connues, à l’image d’Ahmed Djeddaï, de Dalila Taleb ou encore de Malek Sadali. Le groupe des «Baloul» semble ainsi en perte de vitesse.

H. A.

Comment (3)

    Anonyme
    18 mai 2018 - 8 h 45 min

    et mokrane cherifi était à MAJD chafaa bouiche était au RCD

    Rascasse
    16 mai 2018 - 21 h 03 min

    Djeddaï a été évincé par feu Ait-ahmed ,Laskri était militant FLN

    Anonyme
    16 mai 2018 - 10 h 03 min

    Excellente initiative. C’est ce qui s’appelle avoir une vision.

    6
    2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.