En réponse à l’appel de la fraternité : le Maroc rallume les feux de la haine

Mustapha Démenti
Le porte-parole marocain, Mustapha El-Khelfi. D. R.

Par R. Mahmoudi – Moins de vingt-quatre heures après le «démenti» officiel de l’existence d’une offre marocaine pour une candidature conjointe avec l’Algérie pour l’organisation du Mondial 2030, qui avait mis du baume au cœur de nombreux citoyens marocains, le porte-parole du gouvernement islamo-monarchique de Rabat a coupé court à tous les espoirs nés de ce rapprochement initié par l’Algérie.

En marge d’un colloque organisé vendredi à Marrakech sur «Le plaidoyer civil concernant le Sahara marocain», le porte-parole, Mustapha El-Khelfi, a repris la vieille rengaine, selon laquelle «aucune solution au conflit sahraoui sans une implication effective de l’Algérie» qui, selon lui, «est responsable de la persistance de ce conflit».

Sur un ton encore plus menaçant, le porte-parole marocain ajoutera que son pays «ne cédera pas» sur une solution politique qui lui garantira la «marocanité» des territoires sahraouis occupés. Plus ambigu, il assure qu’«un nouveau discours fait actuellement la promotion de fausses informations selon lesquelles des décisions en défaveur du Maroc sur le dossier sahraoui seront prises incessamment mais nous y ferons face avec fermeté».

Cette nouvelle attaque renseigne largement sur la malveillance du Palais et de ses démembrements politiques dans ses relations avec l’Algérie, au moment où l’ambassadeur du Maroc à Alger montrait une certaine ouverture, après sa première interview accordée à une chaîne de télévision algérienne, où il a dévoilé le contenu d’un message du roi Mohammed VI qu’il avait remis au président Abdelaziz Bouteflika.

Le diplomate marocain laissait croire qu’une nouvelle ère s’ouvrait, enfin, entre les deux pays voisins après une longue période de tensions diplomatiques et politiques.

R. M.

Comment (71)

    Anonyme
    27 juin 2018 - 1 h 32 min

    khaliouna melboulitique nsma3 bourahla ou nerkod

    Malek
    26 juin 2018 - 10 h 54 min

    Notre pays est mis à sac et ce n’est pas la bague au doigt qu’il lui faut. Laisser la folie des grandeurs au voisin de l’ouest est la meilleure des choses à faire. « On ne joue pas au riche quant on a pas le sou » (Jacques Brel).

    ichou
    24 juin 2018 - 21 h 45 min

    pourquoi donner de l’importance a la monarhachich il faut les dédaigner.ils méritent pas qu’on parle d’eux alors arrêtez de nous pomper l’air avec des sujets secondaires.

    10
    1
    Anonyme
    24 juin 2018 - 21 h 08 min

    C’est un non évènement. Comme d’ailleurs tout ce qui vient de cette monarchie!…
    Fermez les frontières à triple tours, soutenir le Polisario à fond pour son indépendance légitime, arrêter le gazoduc algérien qui dessert l’Espagne et renvoyer tous les clandestins marocains d’Algérie… Je vous garantie qu’au bout de cinq ans de ce traitement de choc, la monarchie disparaitrait à tout jamais et le peuple marocain sera enfin libre et indépendant.

    12
      Kamel
      24 juin 2018 - 22 h 38 min

      @Anonyme. Wallah que vous avez tout dit concernant cette feodale Narco-Monarchie absolue et par consequent, plus rien a rajouter.

      5
      1
    Hamid
    24 juin 2018 - 18 h 10 min

    Dear ahmed ADDOU , well said and I agree .The kingdom of Morocco lives in the world that loves extremes .From old women farmers in Spain , young prostitutes in the gulf countries, dire poverty … to selfie taking , globetrotting life styles of their kinglet , football world cup bidding obsession , propaganda , there ‘s nothing left in-between to make them proud .That is the strange paradox that defines the kingdom of  » la m…  » .As always tahia ElDzair !

    6
    1
    Sidali
    24 juin 2018 - 16 h 25 min

    Mimi6 sait que la FIFA ne donne jamais l’organisation d’une coupe du monde à un pays colonisateur et s’il insiste pour l’accueillir soit en 2026 ou en 2030 c’est parce qu’il sait aussi que d’ici là le Sahara occidental serait déjà indépendant.

    8
    2
    Bennani
    24 juin 2018 - 16 h 01 min

    Un pays qui vit encore au moyen age et qui veut organiser une Coupe du Monde !
    Heureusement que le ridicule ne tue pas encore sinon le Maroc serait un vaste cimetière depuis belle lurette.

    13
    2
    Le Rifain
    24 juin 2018 - 13 h 03 min

    Le Maroc es en pleine ébullition socio-économique alors que depuis 2 jours M6 est aux Galeries Lafayette de Paris en train de prendre des Sefties en faisant le clown.( voir le site m360 de ce jour).

    13
    2
    Zzin
    24 juin 2018 - 12 h 03 min

    Un pays qui crève de faim,
    Pourquoi les responsables d’Alger espèrent un dossier commun « OPPORTUNISTES COMME TOUJOURS qui servent de la fraternité pour manip » ???
    La fraternité est un sentiment noble ???

    5
    4
    Sid'Ahmed
    24 juin 2018 - 11 h 00 min

    Aujourd’hui tous les analystes s’accordent a dire que la fin du Régime Makhnaziste est toute proche même si aucun de ces analyste ne soit en mesure de dire si Momo6 finira au mieux comme Ben Ali ou au pire comme Kadhafi.

    Les paris sont ouverts.

    11
    1
    Ahmed ADDOU
    24 juin 2018 - 10 h 44 min

    Le PARADOXE MAROCAIN : Un pays ou le peuple crève de faim et de soif, où le terme marocain est devenu synonyme de « Dealer » et de « Terroriste », et le terme marocaine le synonyme de  » Prostituée  » pour les jeunes filles marocaines, de « Sorcière » pour leurs mamans et de « Femme-Mulets » pour leurs grand-mères,
    Et pendant ce temps le capricieux M6 s’entête à vouloir organiser sa Coupe du Monde de football 2026 en prévoyant de claquer du doigt 15 Milliards de dollars qui pourrait servir a construire des hôpitaux, des écoles,des routes rurales et à améliorer le quotidien du peuple marocain.

    18
    3
      Badreddine
      24 juin 2018 - 20 h 41 min

      Addou merci pour cette excellente rétrospective qui retrace fidèlement la réalité d’un pays ou la notion de citoyenneté se résume exclusivement a la manière de faire le Baise-main.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.