Les révélations de Mahmoud Abbas sur le plan de paix américain au Proche-Orient

plan de paix
Mahmoud Abbas. D. R.

Par Sadek Sahraoui − Le président de l’Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas, soutient que l’équipe de négociation américaine sur le processus de paix palestino-israélien avait proposé un plan basé sur la création d’une confédération avec la Jordanie, rapportent les médias israéliens. Autrement dit, l’Administration Trump ne veut pas de l’existence d’un Etat palestinien indépendant. Selon la même source, Mahmoud Abbas a fait cette révélation lors d’une rencontre à Ramallah avec une délégation du mouvement israélien La Paix maintenant, des membres de la Knesset de gauche et d’autres militants pacifistes.

Le président de l’Autorité palestinienne a indiqué à l’occasion qu’il accepterait une telle proposition à condition qu’Israël fasse partie de cette confédération. «Ils m’ont demandé si je croyais en une fédération avec la Jordanie. J’ai dit oui, je veux une confédération tripartite avec la Jordanie et avec Israël et j’ai demandé si les Israéliens étaient d’accord», a confié d’un ton ironique Mahmoud Abbas à ses invités.

A l’occasion, M. Abbas aurait insisté sur l’importance de la sécurité d’Israël.  Le chef du service de sécurité du Shin Beth et moi-même nous nous rencontrons régulièrement et sommes d’accord sur 99% des problèmes», a déclaré M. Abbas. Et d’ajouter : «J’ai un problème avec (le Premier ministre israélien Benjamin) Netanyahu, pas avec le Likoud.» Il a souligné qu’Israël refusait systématiquement d’entamer des négociations avec les Palestiniens malgré l’initiative de la Russie d’organiser une réunion bilatérale, ainsi que le Japon, les Pays-Bas et la Belgique, ajoutant que Netanyahu refuse même des rencontres en tête à tête.

Réagissant à l’information rapportée par les médias israéliens, la ministre d’Etat jordanienne aux Affaires des médias, Jumana Ghneimat, a déclaré que l’idée d’une confédération entre la Jordanie et la Palestine n’était pas sujette à discussion. «La position jordanienne est ferme et claire sur la question palestinienne et repose sur une solution à deux Etats et sur la création d’un Etat palestinien sur les frontières de 1967 avec El-Qods-Est pour capitale», a-t-elle déclaré à Amman. Mme Ghneimat a noté que «sa majesté le roi a souligné qu’il n’y a pas d’alternative à la solution à deux Etats», indiquant que la confédération proposée n’est pas sur la table pour en parler et en débattre.

S. S.

Comment (6)

    Vangelis
    3 septembre 2018 - 23 h 04 min

    En toutes circonstances il s’agit souvent de problème d’hommes.

    Voilà un type qui a succédé à Arafat et qui a toujours plié le dos devant tous ses interlocuteurs. Il est même arrivé à exclure les milliers de palestiniens habitants dans la prison Gaza en leur coupant les vivres.

    Il a toujours en fait travaillé contre son camp et la partie adverse, bien qu’il s’agisse d’une excroissance au Moyen Orient a profité de la faiblesse de cet homme indigne de représenter les palestiniens.

    8
    2
    Ch'ha
    3 septembre 2018 - 22 h 20 min

    Je ne cesse de le clamer la solution à 2 états est inenvisageable c’est un mythe.
    Donc AU PEUPLE DE PALESTINE, LES PALESTINIENS, DE PRENDRE LES ARMES ET FAIRE UNE GUERRE DE DÉCOLONISATION !!!
    Le reste c’est du bla bla les Dîn kelb Jordanie Egypte et cie…
    Pour le reste tout est dit !

    5
    3
    PREDATOR
    3 septembre 2018 - 16 h 36 min

    ce type n’est pas digne pour représenter l’autorité palestinienne

    9
    4
    Karim
    3 septembre 2018 - 15 h 42 min

    Trump, la meilleure chose qui est arrivée aux palestiniens.
    Le cow-boy met à nu l’absence de toute politique ou vision, de la part de cette autorité qui a failli.
    Certes les palestiniens ont face à eux le plus grand oppresseur des temps modernes qui a comme soutien démocrate et autocrate, oriental et occidental, nordiste et sudiste… Mais Mahmoud et sa clique sont plus apte à pleurer qu’à penser.
    Je ne parlerai pas du Hamas!!!
    Courage à toi cher peuple opprimé de Palestine.

    10
    5
    Anonyme
    3 septembre 2018 - 15 h 38 min

    Abbas a fini par dire la verite sur ses rencontres avec le chef des services de securite Israelien le shin beth et confirme sa cooperation avec les services de securite Israelien…..cela n a jamais ete un secret.Il a vendu plusieurs militants Palestiniens aux Israeliens.
    Il doit plutot militer pour l independance de sa Patrie sur la base des frontieres de 1967 avec Jerusalem comme capitale de la Palestine…ou dans le cas echeant une confederation avec Israel avec definition des frontieres definitives de 1967.

    9
    4
    KIKI
    3 septembre 2018 - 14 h 18 min

    « Le chef du service de sécurité du Shin Beth et moi-même nous nous rencontrons régulièrement et sommes d’accord sur 99% des problèmes »… OK TOUT EST DIT

    19

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.