Le père de Karim Tabbou appelle les citoyens à poursuivre la lutte de son fils

Tabbou
Karim Tabbou. D. R.

Le père de Karim Tabbou, ex-premier secrétaire du FFS, arrêté mercredi et incarcéré ce jeudi à la prison de Koléa pour «atteinte au moral des troupes», s’est exprimé dans un enregistrement diffusé sur les réseaux sociaux pour remercier tous ceux qui ont soutenu sa famille dans cette épreuve.

«Aujourd’hui, je suis heureux comme jamais parce que je m’aperçois que mon fils a des frères et des amis !» a-t-il assuré sur un ton serein, tout en priant ses partisans à rester fidèles à la voie que s’est tracée son fils, «une voie pacifique, dit-il, que tous les Algériens devraient suivre».

Dans ses prières, le père de Karim Tabbou appelle à la raison et à la sagesse, en insistant sur la lutte pacifique qui devrait se poursuivre «jusqu’à la fin».

L’arrestation de Karim Tabbou a suscité un vaste mouvement d’indignation. Partis politiques et citoyens ont dénoncé cette nouvelle dérive dictatoriale, estimant que le pouvoir a franchi un nouveau pas dans son entêtement à maintenir le statu quo et à sauvegarder le système Bouteflika, incarné par ses symboles qui demeurent aux commandes à ce jour.

L’appel du père du fondateur de l’UDS a eu un large écho et de nombreux internautes ont exprimé leur soutien et leur sympathie à Djaffar Tabbou qui a fait preuve de sérénité et ne s’est pas laissé emporter par la rancœur, en dépit de l’injustice subie par son fils et de nombreux autres citoyens injustement incarcérés.

M. K.

Comment (30)

    57
    15 septembre 2019 - 7 h 21 min

    désolé de dire cela en se moment, monsieur ,je déplore a e qui arrive a votre fils mais la lutte est de tout les algériens justement une lutte pour l égalité ,et il y a beaucoup de mères qui sont inquiet du sort de leurs enfants,,,
    ils comptes tous pour l Algérie
    l impartialité est ( espérons le) une des règles a adopter

    1
    2
    Terre à terre
    14 septembre 2019 - 10 h 50 min

    Un cas de figure possible : le père de Tabbou se présente aux élections présidentielles, il sera élu haut la main sans le moindre doute. Pemière décision du nouveau prèsident : déstituer le sergent Garcia et le mettre aux arrets. Je ne vois pas pourquoi ce ne sera pas réalisable.
    Il sera surement meilleur président, car il a la sagesse comme première qualité et en plus il n’a pas un pois chiche à la place du cerveau.

    9
    6
    Brahms
    13 septembre 2019 - 14 h 50 min

    En réponse, la France expulse les sans papiers algériens et propose 2 500 €, à chaque sans papiers pour un aller sans retour. La Finlande a mis fin au visa et la Turquie impose ses restrictions donc il va falloir que la caste de corrompue s’en aille car cela sent mauvais maintenant.

    8
    11
    mohblida16000
    13 septembre 2019 - 14 h 42 min

    mon soutien inconditionnel a tous les détenus dont Karim tabou un jeune universitaire honnete qui n a jamais voler un dinars, mon soutien aussi aux autres detneu Bouregaa, Ghediri, Hanoune et les jeunes arretés partout.

    une Algerie Libre et democratique pacifiquement. contre GS le 4eannée primaire.

    23
    9
    ABOU NOUASS
    13 septembre 2019 - 8 h 25 min

    Sacré farceur ou débile mégalomane ?

    Se hisser ainsi à tel niveau de paranoia me paraît excessif, car comment expliquer cette version venant d’un soit disant général de corps d’armée ?
    Qu’aurait il fait s’il avait en face de lui ces fantômes talibans qui ont détruit le moral des troupes russes et américaines des années durant, disparaissant ici pour réapparaître ailleurs en un temps record, tenant tête à ces armées modernes, avec des armes d’un temps révolu et sachant aussi se servir du matériel sophistiqué de leur ennemi ???

    La pilule de cette putative atteinte à l’armée, de surcroît en temps de paix si je ne me trompe, est difficile à avaler sir Garcia !!!!!!!!!!!!!!

    Petite cervelle ne peut blouser un peuple !

    33
    17
    Ziri Warsenis
    13 septembre 2019 - 5 h 03 min

    Sardane Garcia et ses 40 gininars voleurs ont porté atteinte au moral de 43 millions d’Algériens. Les mouches et autres drosophiles électroniques ont sublimé les pompates de Fly Tox et autre Moubid. Le gininar ignare ne pourra jamais emprisonner la volonté populaire. Toutes ses mesures et autres convulsions de névrosé sont en réalité des signes de panique, il sait que son compte à rebours a commencé… le compte de Yetnehaw Ga3.

    50
    14
    Armee fragile
    13 septembre 2019 - 2 h 25 min

    Si toute personne qui s’exprime sur le chef de l’armée devenu politicien alors qu’il est vice-ministre de La Défense en disant un avis contraire sur ce que fait le chef, va atteindre moralement l’armée, cela veut dire que cette armée est fragile et ne peut résister plus de 48 heures aux guerres psychologiques d’un éventuel ennemi extérieur. Cela renseigne bien que le chef et ses adjoints ne font rien pour entretenir le moral des troupes, car ils entretiennent leurs comptes bancaires et leurs ventres en réalité. Une armée fragile car elle a à sa tête des octagénaires qui deviennent des enfants qui pleurnichent pour une moindre critique. A quand cette armée professionnelle dont on nous parle depuis plus de 25 ans? Le chef est entrain de s’insulter et insulter toute une institution puisqu’il trouve que les gens qui disent un avis contraire à lui ont atteint le moral de ses troupes si facilement que ça. Faut pas dire un mot qui fâche grand-père sinon il va avoir un moral si bas.

    251
    8
      Pilou
      13 septembre 2019 - 12 h 53 min

      T’as mis le le doigt là où ça fait mal, bravo

      26
      6
      RIPOUX9419
      14 septembre 2019 - 15 h 01 min

      Pour quoi le moral n’est pas entretenu? car depuis que ce mastodonte octogénaire a accédé à un poste important dans l’armée en devenant le CFT, il voue une adoration sans faille aux pratiques de son maître Bouteflika quand il était ministre des affaires étrangères, lui qui passait dans toutes les ambassades algériennes afin de ramasser les reliquats budgétaires. Notre chef actuel faisait la même chose en visitant les casernes et les écoles au moins 2 fois par année afin de ramasser les 3000 dinars de prime de la mort, supprimées injustement aux soldats, surtout les appelés, pour un oui ou un nom. C’est fou l’argent liquide qui circule dans les casernes. Imaginez maintenant des milliers de soldats à qui on enlève cette prime, qui dépasse leurs soldes pour les appelés, et quel sera le total du butin depuis 1994. Gaid a toujours été contre les historiques, il les critiquait à chaque fois qu’il venait nous rabâcher ses discours creux suivis d’un festin digne d’un pharaon et auquel les pauvres soldats n’avaient jamais droit. Et en emprisonnant Karim Tabbou, le gininar a emprisonné Ait Ahmed le fantôme des spoliateurs de l’indépendance. Le slogan ni état policier ni état intégriste du chef historique est toujours d’actualité. Il n’avait pas de discours creux, lui.

      100
      1
    HAD-TNINE
    12 septembre 2019 - 22 h 52 min

    IL N’YA PAS PLUS GRAND SAPEUR DE MORAL AUSSI BIEN DE TROUPES OU DE PEUPLES QUE D’AVOIR DES LEADERS DÉNUÉ DE TOUTE INTELLIGENCE ET DE BON SENS À LEUR TÊTE .
    DZALORS YA MON ADJOUDANE(SUR L’ECHELLE REELLE DES ARMÉES), VOTRE PRÉSENCE FAIT BEAUCOUP DE TORT À VOS TROUPES.
    QUAND À MONSIEUR KARIM TABOU C’EST UN VÉRITABLE FILS DE L’ALGÉRIE , UN UNIVERSITAIRE UN ÉMÉRITE POLITICIEN QUI A SON PAYS ET SON PEUPLE DANS LE COEUR ET NON DANS LE PORTE-FEUILLE COMME VOUS TOUS ESPÈCE DE VOLEURS, TRICHEURS, ESCROCS, BRIGANDS ET VOUS FORMEZ TOUS UNE 3ISSABA UNIQUE DANS LE MONDE.

    145
    6
    Anonyme
    12 septembre 2019 - 22 h 01 min

    A tout ceux qui doutaient de la sincerité de la JUNTE militaire mafieuse des GININARS et qui en attendaient encore plus de signes de bonnes volonté, cette fois-ci vous etes servis.
    En effet apres les signes rassurants indéniables suivants :
    Envoi de gaz lacarymogenes a l’interieur du tunnel des facultés puis sa fermeture, la mise a nu de jeunes filles au commissariat de beraki, les assassinats du Dr Fekhar et du jeune Remzy, le blocage des accés a la capitale et la fermeture des places emblématiques du mouvement, les arrestations pour port du drapeaux Amazigh jugéés illegales partout ailleurs sauf a alger, l’emprisonnement du moudjahid Bouregaa, Le black out total de tout les medias sur le mouvement, le blocage de YouTube, le harcelement des activistes du mouvement, l’intimidation et la menace de leurs familles, les tentatives d’assassinat sur Maitre Dabouz et l’avocate de chlef… etc…
    Voila que nous arretons clandestinement Mr Tabou ( figure notoire d’el 3issaba comme de bien entendu) et l’inculpons d’atteinte au moral des troupes de l’ANP, une accusation passible de la peine capitale.
    Dans un precedent post sur un autre article j’avais dit que le pouvoir mafieux n’hesitera pas a essayer par tout les subterfuges possibles et imaginables de mettre le feu dans 2 régions d’algerie qu’il ne cesse de vouloir stigmatiser : Le Mzab ou la Kabylie ou les 2 a la fois.
    Ceci dans une tentative desesperée de sauver leur regime et leurs peaux de serrakines-heggarines.
    ….
    Solidarité TOTALE et INCONDITIONNELLE a K.Tabou, Dabouz, Bouregaa et tout les détenus politiques et d’opinions tout les opprimés de cette JUNTE SANGUINARE de HEGGARINES.
    Wheb to free.. Tahya El DZayer..gloire et paix éternelles a tout nos Martyrs de tout les temps.

    60
    8
    Soldat Schweik
    12 septembre 2019 - 21 h 19 min

    Encore une mesure d’apaisement de la JUNTE militaire mafieuse des GININARS !!!!
    Nous sommes tous Karim Tabou ya el khawana
    Iydji n’har n’harkoum ya el herkas, vous etes finis ce n’est qu’une question de temps.
    Son sage Père, un vieux Monsieur bien de chez nous et du terroir vous a fait une reponse magistrale
    SAMIDOUNE MOUSSAMIMINE WAKIFOUNE jusqu’à la victoire finale et totale
    TETNEHAW GA3 TET’HASBOU GA3

    59
    12
    Anonyme
    12 septembre 2019 - 20 h 52 min

    Atteinte au moral de l’armée!!!!!!!! Les minables!!! Ils n’ont trouvé que ça!!!!!!! Ça prouve au moins que c’est un brave homme et quelqu’un de propre!!!! Tous les services secrets de Gaid qui ont du éplucher toute sa vie en détail n’ont rien trouvé!! Tiens bon Karim, on te sortira bientôt de là, brabi n’chaAllah, et celui qui t’a mis en prison prendra ta place!!

    122
    18
      Anonyme
      12 septembre 2019 - 21 h 37 min

      Excellente remarque!! Cela prouve réellement l’honnêteté de cet homme. Ils n’ont rien pu lui coller!!

      65
      15
    mokrane
    12 septembre 2019 - 20 h 49 min

    Salam à AP et à tous les Camarades. Voila pourquoi il est essentiel de ne jamais élire ou d’ établir un représentant à la tête de toutes contestations massives populaire. Il y a en cela un bonheur et un tout petit malheur pour la personne de Karim Tabbou arrêté Le bonheur c’ est que le Hirak par consentement, n’ a jamais eu de leader et donc le mouvement National va continuer, le tout petit malheur concerne Karim Tabbou qui à été arrêté récemment. Il n’ est certes jamais plaisant pour cette famille populaire (Hirak) que l’ on s’ en prenne à un des leurs. Car en effet, en pensant arrêter Karim Tabbou, le système pensait que cela allait faire disparaître le Hirak car le système dévoyé croyait que Karim Tabbou était le représentant de ce tsunami populaire, hors il n’ en est rien. Karim Tabbou le manifestant rejoignait simplement les autres millions de manifestants  » déjà sur place ». Hors Karim Tabbou était un simple porte voix, un porte voix parmi plus de 42 millions portes voix, ni plus ni moins. Si le Hirak n’ a jamais voulu d’ un représentant c’ est tout bonnement pour éviter que l’ on essaie de s’ en prendre à son représentant afin d’ anéantir le mouvement populaire. Le peuple est très très loin d’ être dupe. En s’ en prenant à Karim Tabbou ce système vient de commettre une terrible erreur de calcul et donc une énorme bourde. Le Hirak va en effet s’ intensifier davantage et davantage le bétonnant dans sa détermination, dans sa détermination  » pacifique » à en finir définitivement avec ce système militaro -mafiocrate liberticide, tyrannique fruit d’ un épicentral gouvernement centralisto- jacobin et qui vient par ailleurs, de nous montrer sa réelle face, une face, flouée, dissimulée depuis tant et tant d’ années derrière des politiques de façade depuis près de 40 ans aujourd’ hui. C’ est essentiellement cela que le peuple rejette et ça le système ne l’ a pas compris et s’ enlise, s’ embourbe de jour en jour. Tant bien même, par la spécificité unique au monde de ce hirak, disons que Tabbou était la figure médiatique du Hirak non élu mais un représentant malgré lui, sachez que quand un tsunami vous fonce dessus, vous avez beau tenter enlever les vagues de tout en haut, celle de tout en bas vous balaye quand même. C’ est paradoxal mais avec cette arrestation, le peuple se sent si proche mais si proche de la victoire, il n’ y a qu’ a se pencher sur les réseaux sociaux qui n’ ont fait qu’ une bouchée des doubab. Cela ne donnera que plus de vigueur. L’ étau se resserre contre la clique gaid- hyène. Vamos Vamos, la victoire est proche biidnillah. Malheureusement pour eux, il y a encore plus de 40 millions de Karim Tabbou. Nous ne voulons plus que l’ armée soit la colonne vertébral de l’ Etat ou du peuple, nous voulons qu’ elle soit son biceps ni plus ni moins.

    107
    12
    Le Moral des Troupes
    12 septembre 2019 - 20 h 48 min

    C’est amoral d’arrêter des gens pacifistes.

    30
    10
    A miss tmourth
    12 septembre 2019 - 20 h 33 min

    Atteinte au moral des troupes?
    L’hérésie et le ridicule selon Gaid Salah.
    Si cette armée est si fragile au point d’être démoralisée et déstabilisée par les paroles et les écrits de Karim Tabbou et Lakhdar Bouregaa, cela fait peur.
    Donc n’importe quelle armée pourra nous envahir.
    Alors, il ne reste alors plus rien à espérer.

    55
    10
    Anonyme
    12 septembre 2019 - 20 h 26 min

    Tous ceux qui critiquent la gestion désastreuse de Gaïd sont susceptibles d’aller en prison pour « atteinte au moral des troupes ».On aura tout vu avec ce dictateur qui fait pire que Bouteflika en la matière.Pleure o! pays bien aimé,la descente aux enfers continue.

    49
    16
    Debza Kadiya
    12 septembre 2019 - 20 h 16 min

    J’ai peur pour notre Algérie notre grande maison commune, vous savez pourquoi ? Parce que si un individu pacifiste en tenue civile sans armes, sans entrainement, sans logistique et à lui tout seul mais seulement avec des mots arrive à destabiliser une armée, alors qu’arrivera t-il à cette armée si une puissance comme les USA, la Russie, la Grande Bretagne vienne pour se frotter à elle ?
    Toute ma sympathie et mes respects pour ce brave pére qui a éduqué un vaillant et brave type en particulier et à tous les parents qui ont éduqué dignement leurs enfants qui sont devenus integres, correctes, honnetes, justes et braves

    56
    8
    Anonimaoui
    12 septembre 2019 - 19 h 56 min

    Sage réaction d’un père Algérien de souche même persuadé que son fils est arrêté pour ses idées et prises de position politiques. S’agissant de l’accusation collée à M. Tabbou, elle est insensée. Une armée avec un moral aussi facilement atteint par des déclarations politiques sages et réfléchies doit revoir toute sa stratégie et repenser sa doctrine militaire pour être à la hauteur des missions qui lui incombent par la loi . Le moral de la troupe est tributaire de conditions et de paramètres internes aux armées, notamment à travers la qualité de l’entraînement et de la préparation des hommes dans les environnements physiques et psychologiques les plus contraignants et non on emprisonnant les voix discordantes.

    37
    13
    Anonyme
    12 septembre 2019 - 19 h 19 min

    En gros on doit dire que Gaied Salah est le plus bon, le plus démocratique et un colonel pendant la guerre de libération… ces adjectifs étaient reserves autres fois a boutef… Nous avons changer de nom de bourrou uniquement… Qui dois t ont idolâtré en 2020?

    45
    22
    Le Berbère
    12 septembre 2019 - 19 h 09 min

    Ce régime ou ( ce qui reste de ce régime ,Gaïd Salah et sa monoculture de l’Ouest et l’est ) vont enflammer le pays et je pense sincèrement qu’il est temps d’agir au nom de peuple algérien et au nom des intérêts suprêmes de la nation . Nous savions par conviction qu’il y’a au rang de l’armée une poignée d’officiers des dignes enfants de 1 novembre de 1954 qui sont contre le dictateur pyromane le harki Gaïd Salah . Faute de rester au pouvoir pour finalisé la mise à genoux de l’Algérie , ils ont décidé de mettre le feu partout . J’appel les honorables éléments de l’armée nationale populaire de mettre fin au projet de destruction de notre nation et de notre seul et unique foyer l’Algérie par Gaïd Salah et sa mafia . Il y’a une urgence de le faire car le pays sombre dans le chaos et il y’a comme un air de déjà vu ( le début de la décennie noire) ..Cette fois sera 10 fois pire et si par malheur le pays plonge dans le chao et l’anarchie et la destruction..Vous pouvez dire au revoir l’Algérie et je pense c’est le but de pouvoir en place. ( Détruire l’Algérie et forcé à l’exil sa population)
    Ps : beaucoup de chancelleries étrangère sont entrain de réduire leurs personnels en place, il y’a quelque chose de sombre qui se prépare dans l’ombre contre l’Algérie et les algériens .

    32
    9
    azul
    12 septembre 2019 - 18 h 58 min

    Ceux qui rendent une révolution pacifique impossible rendront une révolution violente inévitable.

    37
    15
    Anonyme
    12 septembre 2019 - 18 h 57 min

    Pour «atteinte au moral des troupes»,l’armée algérienne qui bouffe plus de la moitié du budget annuel de l’Algérie est tellement susceptible et sensible qu’elle peut être démoralisé et vaincu qu’avec les mots sans armes ni rien du tout .

    54
    35
    azul
    12 septembre 2019 - 18 h 56 min

    bouleversement, insurrection, révolte, tour, trouble, agitation, changement, renversement, désordre

    23
    17
    icial
    12 septembre 2019 - 18 h 47 min

    tout les algériens sont Tabbou et tout les autres détenus d opinions sortez tous avec le drapeau amazigh pour répondre aux résidus du systèmes
    restez tous algérien tous unis pour amplifier notre force

    46
    20
    Sid
    12 septembre 2019 - 18 h 46 min

    Un grand homme qui a donné naissance à un grand homme! La pomme ne tombe jamais très loin du pommier.

    Ce gaid salah et ses acolytes finiront par payer la facture qui ne fait qu’augmenter au fils des jours.

    Cette répression aveugle ne fait que renforcer nos convictions ! Trouhou ga3!

    54
    13
    MoiNews
    12 septembre 2019 - 18 h 41 min

    Monsieur,Karim Tabbou est arrété pour atteinte au moral des troupes,a ma connaissance nous sommes pas en guerre;alors pourquoi ne pas arrété les vrais traitres la majorité des dirigeants et responsables ayant travaillé avec les Bouteflika et son clan,citer moi le nom d’une personne qu’il a les mains propre,n’a pas gouté au Magot distribué par les Bouteflika,dommage que le chameau ignore toujours qu’il a bien une bosse comme tout les chameaux

    25
    9
    57
    12 septembre 2019 - 18 h 34 min

    gaid est intelligent quelque part dans sa tête mais il ne sait pas ou alors il cherche il cherche il cherche encore, mais en attendant il pousse a la provocation physique dans l espoir de pouvoir sortir les fusils et instaurer se dictature et garder les 170 millions et tout les biens si mal acquis
    le pire il est persuader que l Algérie appartiens a ceux qu il on pris les armes
    boumediene a dit que le joundi (le soldat) est au dessus du peuple gaid pense comme les colons ,,pour qui un soldat vaut 9 civils

    20
    14
    Chaoui Ou Zien
    12 septembre 2019 - 18 h 21 min

    Arrete pour ‘atteinte au morale des troupes.’ Je ne savais pas que nos “ dirigeants” etaient aussi plaisantants. Il y’a des passages en prison qui honorent et d’autres qui humilient et vilifient. Contrairement a celle de Said, ouyahia et le reste de la bande, L’arrestation de Tabbou fait partie de celles qui honorent. Il la portera comme un grand badge pour le reste de sa vie.

    28
    10

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.