Que cache la campagne médiatique sur la mort supposée des deux chefs algériens d’Al-Qaïda ?

Toute la presse internationale, algérienne comprise, s’est hâtée à annoncer en Une : «Aqmi décapitée !», dès l’annonce de la mort d’Abou Zeid et de Mokhtar Belmokhtar par l’armée tchadienne, sans même attendre une authentification de la mort de ses deux chefs terroristes. A ce jour, personne, même pas le ministre français de la Défense, ne semble en mesure de confirmer ou d’infirmer définitivement une chose qui était pourtant à la portée d’une armée auxiliaire, comme l’armée tchadienne. A se demander si ces annonces ne participaient pas d’une guerre psychologique, dans laquelle les rôles étaient partagés, où l’armée «conquérante» ne peut se targuer que des vraies victoires. Un mois après le déclenchement de l’opération militaire au nord du Mali, les soldats français, dont on nous dit qu’ils étaient partout reçus en libérateurs, auraient-ils besoin de quelques coups d’éclat pour sentir cette avancée ? Veut-on expliquer à l'opinion publique internationale qu'en abattant ces deux chefs terroristes – à supposer que cela soit vrai –, la crise au Sahel est définitivement réglée et que la France et l'armée tchadienne (son alliée) ont remporté la victoire ? Cela peut tromper l’opinion, un moment, mais l’expérience récente nous renseigne que la disparition d’un chef terroriste ne mène pas fatalement à la dislocation de son groupe ; très vite, un autre viendra lui succéder. L'expérience la plus édifiante en la matière est celle des services de sécurité algériens qui ont compris que chaque fois qu'une tête importante tombait, une autre était déjà désignée à sa place, plus sanguinaire et plus suicidaire. Exemples des chefs du GIA, de Moh Léveilly, abattu en août 1992, vite remplacé par Mansouri Meliani, qui sera arrêté, mais aussitôt remplacé par Abdelhak Layada qui sera arrêté au Maroc en 1993. Après lui, viendra Aïssa Ben Amar, puis Djaâfar El-Afghani (abattu en février 94), puis Chérif Gousmi (septembre 1994), suivi de Djamel Zitouni (juillet 1996) et Antar Zouabri (février 2002). Le dernier chef du GIA ne sera liquidé qu’en 2004. Donc, dix ans de lutte implacable et de sacrifices incommensurables pour venir à bout de cette pieuvre à mille têtes. Même cas pour Al-Qaïda, où la neutralisation de Ben Laden, et avant lui, des chefs locaux comme Mossaab Al-Zarqaoui en Irak, n’a pas mis fin à l’action nihiliste de ce réseau, bien au contraire, chaque groupe se revendiquant de ce label se sentirait désormais plus libre de mener son action. Les Français sont-ils conscients de tous les enjeux de cette guerre asymétrique qu’ils sont en train de mener au Mali, contre des groupes qui ont l’habitude de se mouvoir sur un aussi grand territoire ? Encore, il faut souligner que les groupes armés auxquels les armées française et malienne sont confrontées n’obéissent pas aux ordres de Mokhtar Belmokhar ou de Abdelhamid Abou Zeid, mais sont essentiellement ceux du Mujao et d’Ansar Dine qui occupaient le nord du Mali, et dont les têtes sont jusqu’ici à l’abri.
R. Mahmoudi
 

Comment (9)

    00213
    6 mars 2013 - 19 h 37 min

    Sarkozy (l’avocat du diable
    Sarkozy (l’avocat du diable Qatari) vient de critiquer l’intervention au Mali.
    Cela confirme ce que je pensait, cette intervention nous était donc bénéfique !




    0



    0
    Nasser
    6 mars 2013 - 12 h 26 min

    La France est venue au Mali
    La France est venue au Mali pour s’y installer. Elle y restera le plus longtemps possible que dureront les terroristes qu’elle a soutenus en Libye. Elle fera tout pour que cette nébuleuse terroriste ne disparaisse pas. S’ils disparaissent elle en créera; si nécessaire avec l’aide du Qatar.

    On comprend sa profonde gêne devant les succès de l’armée Tchadienne dans l’élimination des terroristes. La France qui est venue casser du terroriste au Mali n’est pas contente que le Tchad, son allié de circonstance, en fasse…… trop!

    La France vise l’Algérie dans le sens où elle souhaite l’affaiblir pour la rendre plus disposée à la manipulation et à l’ingérence en l’enlisant dans une interminable lutte anti-terroristes et NON pour une « re-colonisation » dont elle est incapable d’assumer sur tous les plans: moralement, matériellement, politiquement, socialement, historiquement et militairement!!




    0



    0
    Nasser
    6 mars 2013 - 12 h 19 min

    – 1/ Pour le Tchad, le
    – 1/ Pour le Tchad, le président Deby a réaffirmé: «Deux des chefs terroristes – Abou Zeïd et Mokhtar Belmokhtar – qui écument le Nord Mali ont trouvé la mort lors des affrontements qui ont eu lieu le 22 février et 2 mars (…) au Nord Mali, entre les forces armées tchadiennes et les islamistes».

    «C’est par respect des principes de l’islam que les dépouilles de ces deux terroristes n’ont pu être exposées. C’est sur cette base que je peux répondre au ministre français de la Défense (Jean-Yves Le Drian, ndlr) qui souhaiterait avoir des preuves», a poursuivi le président tchadien, selon la traduction de la télévision, puisqu’il s’exprimait en arabe.

    – 2/ Pour Paris, la mort d’Abou Zeïd, annoncée par le président tchadien, est «probable» mais la France n’a pas de «certitude» faute d’avoir récupéré le corps, a de son côté déclaré le chef d’état-major des armées françaises, l’amiral Edouard Guillaud. Concernant Belmokhtar, il a dit être «d’une extrême prudence».

    Qui croire?

    * Le Président Tachadien réaffirme à la télé devant ses citoyens et le reste du monde

    * Le ministre français et l’amiral spéculent sans s’impliquer en laissant un doute sur la crédibilité d’un africain fut-il chef d’État!

    La France, comme leurs maitres américano-sionistes, n’a plus de crédibilité dans le monde et particulièrement en Afrique. La France n’est plus maitresse de sa politique étrangère depuis bien longtemps.




    0



    0
    raselkhit
    6 mars 2013 - 9 h 47 min

    Salim pour confimer ton point
    Salim pour confimer ton point de vue je peux ajouter » Un petit pays le portugal(9 millions d’habitants) produit plus de publications scientifiques que tout le monde arabe réuni(500 millions d’habitant)la grèce(10 millions d’habitants )produit plus de brevets scientifiques que tout le monde arabe réuni.Ce monde il n’a pas toujous été comme cela il a produit et apporté de grandes découvertes et autres bienfaits quand il avait comme valeur principale l’effort et le travail.Mais depuis qu’il s’est mis à compter sur (ALLAH GHALLEB) on voit dans quelle situation il s’est mis NOUS ATTENDONS toujours que quelqu’un d’autre fasse pour nous ce que nous ne sommes pas capable car nous ne voulons fournir aucun effort.




    0



    0
    Mansour
    6 mars 2013 - 8 h 47 min

    Hugo Chavez vient de
    Hugo Chavez vient de rejoindre les prairies du seigneur comme disent les Indiens d’Amérique.Paix pour son âme.Ce dictateur populiste Sud Américain mi-marxiste,mi-chrétien était l’ami d’horribles dictateurs tels Kadafi,Saddam,Ahmadinedjad entr’autres.Je ne sais pas si le Vénézuela est une démocratie mais il se serait bien passé des sautes d’humeur de son Président élu il faut le reconnaitre démocratiquement.




    0



    0
    Anonyme
    5 mars 2013 - 22 h 09 min

    Vous connaissez Doha ?
    c est

    Vous connaissez Doha ?
    c est la capitale de l Emirat ce plouc va nus pieds et gros sac de merde qui est l émir du Qatar .
    Vous connaissez l émir du Qatar?
    C est celui qui a renversé son propre père .Sa femme porte le prénom de ‘banane ‘, en arabe ‘Mouza ‘.

    Vous connaissez Mouza ?
    Elle qui veut tellement avoir l air ,et qui n a point l air du tout .Plus de Six millions d euros déboursés juste pour remonter son derrière ( amortisseurs pour son postérieur ).

    Il a fallu juste un petit déplacement de Hollande a Doha , pour que le grand chef terroriste traitre hémir du Qatar livre deux de ses disciples .

    Le reste n est que de l encre sur papier.




    0



    0
    Anonyme
    5 mars 2013 - 20 h 01 min

    insistance sur le fait que
    insistance sur le fait que ces deux chefs des groupes « islamiste » sont tués par les forces tchadiennes a pour raison de:
    1- pour dire au monde que enfoncement militaire sur les malienne a eu une réussite militaire et que la victoire se vienne rapidement.
    2- pour camoufler les grouse pertes des ces hommes dans les batailles avec les rebelles, cette réaction des chefs maliens est naturelle et attendu.
    3- pour essayer de chouchouter les sentiment de l’état algérienne qui a une opposition contre cette enfoncement militaire et leur dit que nous avons eu des victoire contre les gents qui ont capturé ton station gazière, et voilà nous avons raison et l’Algérie n’est été pas sur la bonne décision.




    0



    0
    Vérité
    5 mars 2013 - 19 h 05 min

    Une seule conclusion à tirer,
    Une seule conclusion à tirer, ce terrorisme et ceux qui sont derrière à les soutenir, veulent que le monde musulmans reste dans l’état ou il a toujours été.

    Bouteflika appelle les Algériens à la vigilance.




    0



    0
    salim
    5 mars 2013 - 16 h 16 min

    Ils choisissent les chefs
    Ils choisissent les chefs terroristes parmi les plus tarés, juste SLE (Sait Lire et Ecrire) aucune suite dans les idées.
    Ils choisissent les gens aigris, qui ont gros sur le cœur, d’un caractère faible, prêts à flancher à la moindre proposition, facilement manipulables.
    Des gens qui pour un oui ou un non ont une dent contre un responsable quelconque, maire ou wali ou un chef d’entreprise.

    Les voilà gonflés à bloc pour haranguer les autres et remplir toutes les conditions d’un futur manipulé, un futur chef terroriste.

    « Messieurs on ne met pas 30 millions de citoyens ou de responsables dans le même sac. Tous les citoyens ne sont pas des Khelil ou des Saidani, il y a des honnêtes gens. »

    Sur le plan religieux, leurs connaissances sont catastrophiques, la plupart ne se sont intéressés au religieux qu’une fois au maquis. L’isolement et le danger qu’ils ressentent continuellement en tant que terroristes et « recherchés » les pousse à demander secours à Dieu et à lire et prier.
    C’est de là qu’ils tirent le peu de connaissance qu’ils ont de la religion.

    Il suffit de voir les décisions et autres fetwas qu’ils ont cherchés à imposer aux gens. Des aberrations et des décisions sans aucun but ou intérêt pour les citoyens, qui donnent une idée sur l’état d’esprit de ceux qui prennent pareilles sentences.

    Ils sont contre le progrès, et semblent oublier qu’il y a un hadit qui dit « aller chercher la science même en chine »

    Et ce hadit il faut le mettre dans son contexte pour saisir toute l’ampleur de son sens. A cette époque là, la Chine était réputée par sa science et son savoir. Et en même temps c’était un pays fermé, et tout étranger était généralement tué, assassiné, indésirable au pays.

    Donc, pour la science et la connaissance, allez s’il le faut mettre votre vie en danger en Chine, mais allez y car le savoir et la connaissance priment avant tout.

    C’est avec des gens comme ceux là que l’Islam a prit ce retard et certains veulent nous confiner dans cet état morbide de pays assistés dans lequel sont les pays musulmans en général. Une seule conclusion à tirer, ce terrorisme et ceux qui sont derrière à les soutenir, veulent que le monde musulmans reste dans l’état ou il a toujours été.




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.