Une contribution du Dr Arab Kennouche – De Jean-Jacques Rousseau à Tariq Ramadan

Tariq Ramadan. D. R.

Des siècles séparent désormais Rousseau de Ramadan qui naquirent dans la même ville, Genève, mais pour répandre des idées aux antipodes de leur credo respectif. Jean-Jacques Rousseau fut profondément convaincant en extirpant de la philosophie politique la véritable question qui devait en définir de nouveaux contours juridiques : qu’est-ce que la nature humaine ? Le second, Tariq Ramadan, n’osa jamais un tel renversement en continuant de verser dans l’idéologie pour imposer d’en haut, une nature humaine factice, celle du parfait musulman, perfection établie non dans la Raison, mais dans un fondamentalisme épuré de toute forme de violence. Ce n’est cependant pas un hasard si nos deux personnages, chacun en son temps, ont fait le voyage de Paris, en bons Helvètes.

En recherchant ce qui définit le mieux la nature humaine universellement, Rousseau en tira deux principes majeurs : la conservation de son bien-être et celui de ses proches et semblables, soit deux conditions d’un état naturel de l’homme en opposition complète avec l’idéologie violente des nouveaux prêcheurs de l’islam. Si Ramadan s’écarte ouvertement de toute imprégnation radicale dans ses interventions et ses écrits, il n’en dément pas moins le grand philosophe genevois dans son renversement anthropologique du politique, qui fait du sujet sensible, sentimentalement bon, vitalisé, la condition d’une recherche d’un ordre politique stable.

Le génie de Rousseau s’est exprimé dans la définition d’une nature humaine universelle, tandis que Ramadan tente en vain de créer ex nihilo un type nouveau d’homme, le musulman européen, espèce de nouvelle fierté minoritaire qui cesserait de raser les murs des mosquées de la laïcité. Alors que Rousseau fit florès en créant pour l’humanité un nouveau «prophète», celui d’un être tout naturellement bon, soucieux de son bien-être et de celui des autres, car éduqué de bonne manière, Ramadan et tant d’autres voudraient nous ranger à l’idée que le musulman en Europe est capable de tolérance, d’humanité, et cela même en puisant dans l’amour de ses fondements religieux inaliénables, qu’on pourrait interpréter comme un nouveau quiétisme postmoderne. Qu’en est-il exactement ?

Une nouvelle didactique de l’islam en Europe ?

Ce personnage fantasque du musulman moderne, respectueux de la démocratie, européiste, légaliste à la Ramadan aurait pu habiter nos consciences, n’était-ce la vague horrible de crimes islamistes que les européens, les Français en premier lieu, ont eu à supporter. Ramadan, en héraut de la bonne pensée islamiste, continue de croire à une conversion du regard des Européens sur le musulman des cités françaises. Qu’il se rassure ; il n’est pas le seul à donner du crédit à un polissement des mœurs musulmanes après Daech : notre aimable Dalil Boubakeur, recteur de la Grande Mosquée de Paris, est prêt à recourir à des intellectuels du cru, spécialistes de l’ijtihad (interprétation en vue de réformer) pour venir expliquer au bon peuple gaulois «ce qu’est véritablement l’islam».

Depuis que les attentats pleuvent en France, les démarches maladroites s’accumulent, plus par cécité intellectuelle que par hébétement et impuissance devant l’horreur. Les intervenants se succèdent devant les médias, militaires pour la sécurité, intellectuels arabes de la Sorbonne et d’Alger pour tenter de dire aux Français que, finalement, l’islam est soluble dans la démocratie libérale. Tout le monde condamne, l’islam de France, l’UOIF, Tariq Ramadan, l’imam de Lyon, de Bordeaux, de Marseille… Un discours éculé que les Français connaissent par cœur, au gré des attentats. Doit-on encore se fier à la fierté recouvrée du musulman fréquentable que Tariq Ramadan a rendu célèbre en lui octroyant tous les attributs de la cérébralité humaniste et discursive ?

Rousseau, en excavant le mythe du bon sauvage, avait le mérite de reposer la question de la convivialité à l’endroit où les philosophes de la politique l’avaient laissée : celui d’une naturalité charitable. Car charité bien ordonnée commence par soi-même. Non, Monsieur Ramadan, non Monsieur Boubakeur, nous n’avons pas besoin de plus d’islam, d’un dévoilement phénoménologique de la foi, ou d’un islam amélioré, en plus clair, eidétique. Vous vous fourvoyez en réclamant plus de mosquées, plus de lieux cultes, plus de visibilité ou en croyant détenir toujours plus d’islam tolérant, civilisé, européanisé que ces mosquées salafistes gérées directement ou indirectement par les mains de Daech.

Les Français ne feront jamais la différence entre un islam à l’algérienne, un islam à la Ramadan, ou un autre à l’UOIF (Union des organisations islamiques de France), ou encore à la Daech, tant que les fruits de l’islam comportemental ne seront pas visibles depuis les pays qui vous ont vu naître, et même celui de la terre sainte d’Arabie. La didactique de l’islam ne passera pas devant la perpétuation de l’horreur et du macabre en terre musulmane. Inutile de vous dire que vous apparaîtrez comme des vendeurs d’élixir ou d’huiles de serpent pour les millions et les milliards d’individus non-musulmans si, même par innocence, vous continuez de croire que les non-musulmans resteront ébahis devant le nouveau profil de l’honnête musulman qui habite votre esprit plus que les cités des banlieues.

Comment diable oseriez-vous convaincre de l’avènement de l’Homo Musulmanus Europeicus, comme d’un sujet cartésien si dans le même temps, en terre musulmane, des corps s’arrachent et des voix s’élèvent pour quitter leur pays coûte que coûte ? Sans que vous le sachiez, peut-on raisonnablement accorder du crédit à l’acceptation de l’islam en France, alors que dans le même temps, les pays dits musulmans s’écroulent chaque jour un peu plus ? Pourquoi diable ne songez-vous pas à islamiser ou à ré-islamiser le Maroc, l’Egypte, l’Algérie, afin que justement vous n’ayez plus à vous égosiller devant des parterres d’Européens qui ont peine à comprendre un traître mot de l’arabe de ces migrants toujours plus nombreux ?

Un retour nécessaire à la cordialité naturelle

Chacun sait depuis Jésus et Mohamed au moins qu’il faut savoir regarder la poutre qui est dans son œil avant de voir la paille dans celui de son prochain. Tel Emile dans une éducation propre à Rousseau, il faut pouvoir écouter sa propre sensibilité naturelle et la diriger vers toujours plus d’amour et de convivialité, par une pédagogie de la charité, de la courtoisie, de la sincérité avant de vouloir à tout prix s’élever vers des cieux proprement divins. Avant de se croire capable de camper le personnage du parfait dévot musulman de France, il faut encore convaincre le peuple de France que dans la terre de nos ancêtres, il règne justice et paix. Tous ces Comenius de l’islam font presque peine à voir dans leur vaine tentative de concrétiser l’irréalisable : pour pasticher Unamuno, Tariq Ramadan s’est européanisé beaucoup plus qu’il ne prétend islamiser ces millions d’êtres perdus, déculturés, dans les cités-dortoirs et qui croient encore à la fiction de l’Homo Musulmanus Europeicus.

Alors qu’en Algérie, on vient d’apprendre que des milliards de dollars ont été dilapidés dans l’impunité, il existerait des fonctionnaires du ministère des Affaires religieuses capables de venir enseigner en France, «ce qu’est vraiment l’islam» ou, mieux, «qui est Daech». Il est tout aussi étrange de constater que Tariq Ramadan aurait à peine terminé sa mission pédagogique en Suisse qu’il se serait mis à dicter des prêches éclairants en France et dans le monde. On veut expliquer l’islam aux Européens sur un registre sociologique douteux, alors qu’on a oublié celui du Caire cafardeux ou d’Alger la miteuse. Au Caire, des familles entières habitent dans des cimetières. En Algérie, les fléaux les plus graves se propagent dans la société : drogue, pauvreté et profonde injustice sociale. Les ijtihadistes algériens auraient mieux fait d’expliquer l’islam à ceux qui le savent déjà, par exemple à la présidence de la République, plutôt qu’au bon peuple français secoué par des vagues d’attentats. Tout comme Tariq Ramadan serait bien mieux inspiré en tentant de moraliser la vie de la bourgeoisie compradore égyptienne plutôt que de vouloir absolument implanter dans les esprits de France et de Navarre, une nouvelle espèce de musulmans purement fictive, qui ferait charnière entre la mosquée et… la tour Eiffel.

Finalement, ce dont nous avons besoin, c’est d’un retour rousseauiste à la morale naturelle de l’honnête homme. Ce dont nous avons besoin, c’est d’une conversion du regard d’autrui par une transformation des mœurs de nos sociétés dépravées en terre d’islam, et non pas par une imposition radicale et verticale d’un type d’homme nouveau, légitimé par une pratique violente, déshumanisée, fictionnelle des piliers de l’islam, mais par un retour aux bonnes mœurs et au discours du cœur. Ce n’est pas l’habit extérieur de la barbe et des kamis qu’il faut tirer vers la république laïque, mais revenir aux choses simples qui fondent la bonté humaine.

En tirant sur le fil d’Ariane de la sincérité, nous nous rendons compte que tous ces prédicateurs et ces pédagogues de l’islam, même ceux de l’islam de France bien pensant, n’obtiendront rien des Européens qui vaille la peine d’être vu, observé, contemplé ne serait-ce qu’avec un brin de curiosité sensuelle, tant que dans les grands Etats musulmans contemporains ne règnent qu’injustice et misère sociales. Nous n’avons que faire d’une pédagogie de l’islam voulant taire les imprécations maléfiques d’un Sayed Qotb si, dans le même temps, des milliers de musulmans meurent sur les plages de Sicile ou d’Espagne, bravant la mort pour atteindre l’Europe.

Le véritable rempart contre l’extrémisme et pour une conversion du regard non-musulman se situe dans le retour vers une morale naturelle dans un premier temps. Non vers une charia asséchante des cœurs, mais à une cordialité universelle nourrie de la courtoisie la plus élémentaire – celle qui fait défaut parfois dans les banlieues françaises, d’Alger ou du Caire –, afin que ceux qui s’en sentent capables, puissent s’élever à leur tour vers des sommets plus grandioses de la religion.

Dr Arab Kennouche

 

Comment (188)

    Kenza
    1 août 2016 - 21 h 09 min

    C’est peu- être son éloquence
    C’est peu- être son éloquence son charisme , en tout cas, je reconnais que j’ai longtemps été obnubilée par ce Tarik Ramadan. Mais depuis son intervention sur BFMtv à propos de Benzema où, personnellement, pour la 1ière fois j’ai décelé son  » double discours », j’ai dû tempérer mon admiration pour ce personnage. Et face à ce double discours, dorénavant, j’essayerai de l’écouter avec…. »une double audition ». En tout cas, boire ses belles paroles , c’est bel et bien fini!
    https://www.youtube.com/watch?v=TLbS9Rk3bxc
    Cette vidéo qui suit et que je viens de découvrir a fini par me conforter sur le tout nouvel avis que j’ai sur T. Ramadan
    https://www.youtube.com/watch?v=sf1WmreavDk




    0



    0
    Kenza
    1 août 2016 - 21 h 09 min

    C’est peu- être son éloquence
    C’est peu- être son éloquence son charisme , en tout cas, je reconnais que j’ai longtemps été obnubilée par ce Tarik Ramadan. Mais depuis son intervention sur BFMtv à propos de Benzema où, personnellement, pour la 1ière fois j’ai décelé son  » double discours », j’ai dû tempérer mon admiration pour ce personnage. Et face à ce double discours, dorénavant, j’essayerai de l’écouter avec…. »une double audition ». En tout cas, boire ses belles paroles , c’est bel et bien fini!
    https://www.youtube.com/watch?v=TLbS9Rk3bxc
    Cette vidéo qui suit et que je viens de découvrir a fini par me conforter sur le tout nouvel avis que j’ai sur T. Ramadan
    https://www.youtube.com/watch?v=sf1WmreavDk




    0



    0
    Algérienne-DZ
    1 août 2016 - 6 h 28 min

    Voici ce que dit Tarik
    Voici ce que dit Tarik Ramadan de son identité personnelle:

    « Depuis longtemps, je répète aux musulmans et à mes concitoyens que je suis suisse de nationalité, égyptien de mémoire, musulman de religion, européen de culture, universaliste de principe, marocain et mauricien d’adoption ».
    Il est une boule de contradiction et d’hypocrisie.

    Tu ne peux être de culture européenne ( droit de l’homme + démocratie) et, en même temps le fils adoptif du roi des esclaves marocains.
    * C’est Hassan II qui lui a offert l’adoption.




    0



    0
    Algérienne-DZ
    1 août 2016 - 6 h 28 min

    Voici ce que dit Tarik
    Voici ce que dit Tarik Ramadan de son identité personnelle:

    « Depuis longtemps, je répète aux musulmans et à mes concitoyens que je suis suisse de nationalité, égyptien de mémoire, musulman de religion, européen de culture, universaliste de principe, marocain et mauricien d’adoption ».
    Il est une boule de contradiction et d’hypocrisie.

    Tu ne peux être de culture européenne ( droit de l’homme + démocratie) et, en même temps le fils adoptif du roi des esclaves marocains.
    * C’est Hassan II qui lui a offert l’adoption.




    0



    0
    Anonymous
    31 juillet 2016 - 23 h 22 min

    Popopopo ! AP vous devriez
    Popopopo ! AP vous devriez voir cela concernant l’avis de Cheikh Imran et ses propos sur l’armee algerienne. Ses propos sont un peu equivoques. J’espere ne pas me tromper.
    https://youtu.be/aHdb-Y_jviw




    0



    0
    Anonymous
    31 juillet 2016 - 23 h 22 min

    Popopopo ! AP vous devriez
    Popopopo ! AP vous devriez voir cela concernant l’avis de Cheikh Imran et ses propos sur l’armee algerienne. Ses propos sont un peu equivoques. J’espere ne pas me tromper.
    https://youtu.be/aHdb-Y_jviw




    0



    0
    Tinhinane
    31 juillet 2016 - 22 h 57 min

    @ M.larbi (non vérifié)

    @ M.larbi (non vérifié)

    Ce que vous avez omis de dire sur Tarik Ramadan est son Frère.
    Source: Wikipédia: C’est la source que vous avez utilisée en sélectionnant les passages qui vous arrangent, pour décorer Tarik Ramadane:

    Tariq Ramadan a été nommé à une chaire d’études islamiques contemporaines à l’Oriental Faculty de l’Université d’Oxford, chaire financé par le Quatar (?????).

    Tarik ramadan est décrit comme « fondamentaliste charmeur », un « spécialiste du double langage

    Son frère, Hani Ramadan, réside à Genève où il dirige le Centre islamique de Genève. Il s’est fait remarquer après avoir publié un article sur la Charia dans Le Monde, dans lequel il dit de la lapidation qu’« elle constitue une punition, mais aussi une forme de purification.

    En 2002, Hani Ramadan publie dans le quotidien français Le Monde un article intitulé « La charia incomprise »7. Cet article provoque de très nombreuses et vives réactions dans la presse. Dans cet article il revient sur la récente condamnation à mort de Amina Lawal par lapidation au Nigeria, fustige la réaction de la presse face à cet événement, qu’il décrit comme étant la volonté de Dieu8. Il parle également du SIDA, qu’il suggère être une punition divine à l’encontre de comportements « déviants »1.

    En 2004 les services secrets suisses ont vent que des moudjahidins sont recrutés à Genève, en direction de la Syrie et de l’Irak, ils suspectent le centre islamique de Genève, dirigé par Hani Ramadan d’être lié à ce « trafic » et engagent un agent double pour enquêter secrètement à ce sujet.




    0



    0
      Anonymous
      1 août 2016 - 8 h 10 min

      Dans une famille ou le grand
      Dans une famille ou le grand-pere une ideologie bidon franc-maconne et qui bosse pour les anglais, un pere qui bosse pour les anglais, un frere qui veut purifier les femmes adulteres avec des pierres (et les hommes adulteres, on se demande quoi en faire…), ce Tariq Ramadan dans la strategie familiale de role, a choisi la seduction comme approche. Mais au final, une imposture reste une imposture.




      0



      0
    Tinhinane
    31 juillet 2016 - 22 h 57 min

    @ M.larbi (non vérifié)

    @ M.larbi (non vérifié)

    Ce que vous avez omis de dire sur Tarik Ramadan est son Frère.
    Source: Wikipédia: C’est la source que vous avez utilisée en sélectionnant les passages qui vous arrangent, pour décorer Tarik Ramadane:

    Tariq Ramadan a été nommé à une chaire d’études islamiques contemporaines à l’Oriental Faculty de l’Université d’Oxford, chaire financé par le Quatar (?????).

    Tarik ramadan est décrit comme « fondamentaliste charmeur », un « spécialiste du double langage

    Son frère, Hani Ramadan, réside à Genève où il dirige le Centre islamique de Genève. Il s’est fait remarquer après avoir publié un article sur la Charia dans Le Monde, dans lequel il dit de la lapidation qu’« elle constitue une punition, mais aussi une forme de purification.

    En 2002, Hani Ramadan publie dans le quotidien français Le Monde un article intitulé « La charia incomprise »7. Cet article provoque de très nombreuses et vives réactions dans la presse. Dans cet article il revient sur la récente condamnation à mort de Amina Lawal par lapidation au Nigeria, fustige la réaction de la presse face à cet événement, qu’il décrit comme étant la volonté de Dieu8. Il parle également du SIDA, qu’il suggère être une punition divine à l’encontre de comportements « déviants »1.

    En 2004 les services secrets suisses ont vent que des moudjahidins sont recrutés à Genève, en direction de la Syrie et de l’Irak, ils suspectent le centre islamique de Genève, dirigé par Hani Ramadan d’être lié à ce « trafic » et engagent un agent double pour enquêter secrètement à ce sujet.




    0



    0
      Anonymous
      1 août 2016 - 8 h 10 min

      Dans une famille ou le grand
      Dans une famille ou le grand-pere une ideologie bidon franc-maconne et qui bosse pour les anglais, un pere qui bosse pour les anglais, un frere qui veut purifier les femmes adulteres avec des pierres (et les hommes adulteres, on se demande quoi en faire…), ce Tariq Ramadan dans la strategie familiale de role, a choisi la seduction comme approche. Mais au final, une imposture reste une imposture.




      0



      0
    Yassine
    31 juillet 2016 - 21 h 41 min

    Beaucoup de bon sens .et des
    Beaucoup de bon sens .et des gens sensés




    0



    0
    Yassine
    31 juillet 2016 - 21 h 41 min

    Beaucoup de bon sens .et des
    Beaucoup de bon sens .et des gens sensés




    0



    0
    baraa
    31 juillet 2016 - 20 h 09 min

    mais non. Si vous aviez lu la
    mais non. Si vous aviez lu la thèse de philosophie de Tarik Ramadan et aussi ce qu’il a écrit sur Rousseau mais aussi sur Voltaire et même Karl Marx, vous sauriez que l’islam de Tariq Ramadan se marie parfaitement à l’esprit des Lumières, ce qui explique pourquoi il est combattu autant par les fondamentalistes islamistes que laïcistes que chrétiens sans parler des sionistes.




    0



    0
      brobro
      31 juillet 2016 - 22 h 20 min

      l’esprit des Lumières,
      l’esprit des Lumières, rousseau, voltaire, et Karl Marx n’utilisaient pas la religion mais leurs neurones. ramadan doit laisser l’islam de coté. pour le reste, il est libre de faire ce qu’il veut .




      0



      0
        Baraa
        1 août 2016 - 19 h 35 min

        A la place de faire un procès
        A la place de faire un procès d’intention à Tariq Ramadan et de voir le chiffon rouge chaque fois qu’on parle d’islam, lisez le ou allez assister à ces conférences à Oxford ou dans les mosquées. Ce n’est pas en reprenant l’argumentaire de l’arabophone sionisante Caroline Fourest qu’on risquer d’exciter ses neurones.




        0



        0
          brobro
          1 août 2016 - 21 h 24 min

          les mosquées sont faites pour
          les mosquées sont faites pour prier et adorer dieu. l’islam existe depuis 15 siècles, je me demande ce que tarik ramadan a dé couvert à ce sujet qui mériterait des conférences à Oxford.




          0



          0
          Anonymous
          1 août 2016 - 21 h 55 min

          Tariq Ramadan et Caroline
          Tariq Ramadan et Caroline Fourest c’est la meme chose : deux faiseurs d’opinions payes grassement… par les memes maitres.




          0



          0
      Anonymous
      31 juillet 2016 - 23 h 38 min

      L’esprit lumière moyenâgeux.

      L’esprit lumière moyenâgeux.

      Tarik est un intégriste voilé. Il attend sa chance pour se dévoiler.
      Sa position pendant les printemps qui ont détruit les pays arabes en disent long sur ses objectifs.
      C’est un intellectuel de l’intégrisme. Plus dangereux qu’un barbu déclaré.




      0



      0
      Guillaume Tell
      1 août 2016 - 17 h 18 min

      @@@@@@@@

      @@@@@@@@

      JJ Rousseau a écrit « Les rêveries d’un promeneur solitaire », Tariq Ramadan « Les divagations d’un promeneur solitaire » . Salutations.




      0



      0
        Anonymous
        1 août 2016 - 21 h 52 min

        J’adore ! Et il entraine avec
        J’adore ! Et il entraine avec lui tous les esprits manipulables. Il divague et les a emmenes dans des terrains vagues 🙂




        0



        0
    baraa
    31 juillet 2016 - 20 h 09 min

    mais non. Si vous aviez lu la
    mais non. Si vous aviez lu la thèse de philosophie de Tarik Ramadan et aussi ce qu’il a écrit sur Rousseau mais aussi sur Voltaire et même Karl Marx, vous sauriez que l’islam de Tariq Ramadan se marie parfaitement à l’esprit des Lumières, ce qui explique pourquoi il est combattu autant par les fondamentalistes islamistes que laïcistes que chrétiens sans parler des sionistes.




    0



    0
      brobro
      31 juillet 2016 - 22 h 20 min

      l’esprit des Lumières,
      l’esprit des Lumières, rousseau, voltaire, et Karl Marx n’utilisaient pas la religion mais leurs neurones. ramadan doit laisser l’islam de coté. pour le reste, il est libre de faire ce qu’il veut .




      0



      0
        Baraa
        1 août 2016 - 19 h 35 min

        A la place de faire un procès
        A la place de faire un procès d’intention à Tariq Ramadan et de voir le chiffon rouge chaque fois qu’on parle d’islam, lisez le ou allez assister à ces conférences à Oxford ou dans les mosquées. Ce n’est pas en reprenant l’argumentaire de l’arabophone sionisante Caroline Fourest qu’on risquer d’exciter ses neurones.




        0



        0
          brobro
          1 août 2016 - 21 h 24 min

          les mosquées sont faites pour
          les mosquées sont faites pour prier et adorer dieu. l’islam existe depuis 15 siècles, je me demande ce que tarik ramadan a dé couvert à ce sujet qui mériterait des conférences à Oxford.




          0



          0
          Anonymous
          1 août 2016 - 21 h 55 min

          Tariq Ramadan et Caroline
          Tariq Ramadan et Caroline Fourest c’est la meme chose : deux faiseurs d’opinions payes grassement… par les memes maitres.




          0



          0
      Anonymous
      31 juillet 2016 - 23 h 38 min

      L’esprit lumière moyenâgeux.

      L’esprit lumière moyenâgeux.

      Tarik est un intégriste voilé. Il attend sa chance pour se dévoiler.
      Sa position pendant les printemps qui ont détruit les pays arabes en disent long sur ses objectifs.
      C’est un intellectuel de l’intégrisme. Plus dangereux qu’un barbu déclaré.




      0



      0
      Guillaume Tell
      1 août 2016 - 17 h 18 min

      @@@@@@@@

      @@@@@@@@

      JJ Rousseau a écrit « Les rêveries d’un promeneur solitaire », Tariq Ramadan « Les divagations d’un promeneur solitaire » . Salutations.




      0



      0
        Anonymous
        1 août 2016 - 21 h 52 min

        J’adore ! Et il entraine avec
        J’adore ! Et il entraine avec lui tous les esprits manipulables. Il divague et les a emmenes dans des terrains vagues 🙂




        0



        0
    imed
    31 juillet 2016 - 15 h 33 min

    Mr Kennouche pourquoi mon
    Mr Kennouche pourquoi mon Dieu vous ne soufflez mot sur l’origine et les commanditaires de ce terrorisme qui extermine les musulmans,qui leur fait quitter leurs maisons par millions en syrie et les jette dans la nature à la recherche d’un endroit pour cacher leurs tetes s ‘ils ne la perdent pas sur les barbelés que l’on dresse sur leur route. Lisez un peu Mr Benallal qui s’égosille sur ce meme forum que vous utilisez pour me parler de Rousseau et de sa philosophie. Est ce que vous avez jeté un coup d’oeil sur la théorie du Pr KEVIN BARRET. Peut etre vous faites attention à votre visas shenguen si jamais l’on voit que vous parlez de Mr BARRET. Plusieur géostrateges ont attiré l’attention sur des mains expertes qui se chargent sur des désaxés vivant en europe pour les faire suicider tout en rendant l’islam responsable afin de contenir son éxpansion dans et autour des pays chrétiens. J’invite Mr Benallal Mohamed pour éssayer un tantinet d’attirer votre attention sur nos miseres ,vous qui à votre titre de noblesse ma laissez sans tete en lisant votre littérature ausi fade qu’une soupe de caserne de garnison.




    0



    0
    imed
    31 juillet 2016 - 15 h 33 min

    Mr Kennouche pourquoi mon
    Mr Kennouche pourquoi mon Dieu vous ne soufflez mot sur l’origine et les commanditaires de ce terrorisme qui extermine les musulmans,qui leur fait quitter leurs maisons par millions en syrie et les jette dans la nature à la recherche d’un endroit pour cacher leurs tetes s ‘ils ne la perdent pas sur les barbelés que l’on dresse sur leur route. Lisez un peu Mr Benallal qui s’égosille sur ce meme forum que vous utilisez pour me parler de Rousseau et de sa philosophie. Est ce que vous avez jeté un coup d’oeil sur la théorie du Pr KEVIN BARRET. Peut etre vous faites attention à votre visas shenguen si jamais l’on voit que vous parlez de Mr BARRET. Plusieur géostrateges ont attiré l’attention sur des mains expertes qui se chargent sur des désaxés vivant en europe pour les faire suicider tout en rendant l’islam responsable afin de contenir son éxpansion dans et autour des pays chrétiens. J’invite Mr Benallal Mohamed pour éssayer un tantinet d’attirer votre attention sur nos miseres ,vous qui à votre titre de noblesse ma laissez sans tete en lisant votre littérature ausi fade qu’une soupe de caserne de garnison.




    0



    0
    Tinhinane
    31 juillet 2016 - 15 h 14 min

    Le traitre et destructeur

    Le traitre et destructeur des pays arabo-musulmans.

    Tarik Ramadan, le porte parole de ceux qui ont planifié le printemps KHARAB.

    Que cherche t-il encore. Son sadisme n’est pas encore à son comble ?? Il veut voir d’autre pays subir un printemps Kharab. Il doit être heureux de voir la Libye et la Syrie disloqués. Il doit avoir une satisfaction immense de voir ces milliers d’innocents qui meurent chaque jours dans ces pays que sa langue a contribué pour les détruire. Ce monstre qui se nourrit du sang des musulmans.
    De grâce, ne me parlez plus de ces deux Satans, Ramadan et EL-Qaradaoui…Ces deux imams de L’OTAN.




    0



    0
    Tinhinane
    31 juillet 2016 - 15 h 14 min

    Le traitre et destructeur

    Le traitre et destructeur des pays arabo-musulmans.

    Tarik Ramadan, le porte parole de ceux qui ont planifié le printemps KHARAB.

    Que cherche t-il encore. Son sadisme n’est pas encore à son comble ?? Il veut voir d’autre pays subir un printemps Kharab. Il doit être heureux de voir la Libye et la Syrie disloqués. Il doit avoir une satisfaction immense de voir ces milliers d’innocents qui meurent chaque jours dans ces pays que sa langue a contribué pour les détruire. Ce monstre qui se nourrit du sang des musulmans.
    De grâce, ne me parlez plus de ces deux Satans, Ramadan et EL-Qaradaoui…Ces deux imams de L’OTAN.




    0



    0
    Vague De Fond
    31 juillet 2016 - 13 h 21 min

    À Mr anti-khortisme, vous
    À Mr anti-khortisme, vous êtes libre d’avoir de la sympathie pour le personnage de Ramadan ou de vous sentir proche de ses idées ou encore d’être sensible à ses fourberies.
    Moi, j’ai parlé du match qui a opposé l’Algérie à l’Égypte au caire pour la qualification au mondial 2010.
    Ce jour là, un véritable traquenard avait été tendu au bus qui transportait les joueurs Algériens sur le chemin de l’hôtel. Les images des joueurs Algériens, têtes ensanglantées ont fait le tour du monde. La veille du match, jusqu’à 2 h du matin, autour de l’hotel des joueurs, de véritables cortèges de klaxons de voitures avaient organisé un tapage nocturne. La presse écrite égyptienne sait déchaînée comme si les 2 pays étaient en guerre et les jours qui ont suivi, les télévisions ont déversé des fleuves d’insultes et de haine contre notre pays, sans aucune retenue, en insultant jusqu’à nos martyrs, les femmes algériennes qu’ils traitaient de P…. des champs elysée. Alors qu’à l’aller, les joueurs égyptiens avaient été accueillis avec des bouquets de fleurs.
    Mais lorsque Tarik Ramadan a été interrogé par un journaliste, il a carrément versé dans un discours moralisateur, faisant semblant d’ignorer que les Algériens avaient été agressés de la manière la plus lâche. Il savait très bien ce qu’il s’était passé. En mai 2010, la commission de discipline de la FIFA avait sanctionné l’Egypte pour agessions contre les Algériens. Mais ce personnage fourbe a déclaré : « je pense que les 2 côtés sont responsables ». « nous sommes tombés dans le piège de la division nationaliste ».

    http://www.youtube.com/watch?v=8OsuI7GSoGM




    0



    0
    Vague De Fond
    31 juillet 2016 - 13 h 21 min

    À Mr anti-khortisme, vous
    À Mr anti-khortisme, vous êtes libre d’avoir de la sympathie pour le personnage de Ramadan ou de vous sentir proche de ses idées ou encore d’être sensible à ses fourberies.
    Moi, j’ai parlé du match qui a opposé l’Algérie à l’Égypte au caire pour la qualification au mondial 2010.
    Ce jour là, un véritable traquenard avait été tendu au bus qui transportait les joueurs Algériens sur le chemin de l’hôtel. Les images des joueurs Algériens, têtes ensanglantées ont fait le tour du monde. La veille du match, jusqu’à 2 h du matin, autour de l’hotel des joueurs, de véritables cortèges de klaxons de voitures avaient organisé un tapage nocturne. La presse écrite égyptienne sait déchaînée comme si les 2 pays étaient en guerre et les jours qui ont suivi, les télévisions ont déversé des fleuves d’insultes et de haine contre notre pays, sans aucune retenue, en insultant jusqu’à nos martyrs, les femmes algériennes qu’ils traitaient de P…. des champs elysée. Alors qu’à l’aller, les joueurs égyptiens avaient été accueillis avec des bouquets de fleurs.
    Mais lorsque Tarik Ramadan a été interrogé par un journaliste, il a carrément versé dans un discours moralisateur, faisant semblant d’ignorer que les Algériens avaient été agressés de la manière la plus lâche. Il savait très bien ce qu’il s’était passé. En mai 2010, la commission de discipline de la FIFA avait sanctionné l’Egypte pour agessions contre les Algériens. Mais ce personnage fourbe a déclaré : « je pense que les 2 côtés sont responsables ». « nous sommes tombés dans le piège de la division nationaliste ».

    http://www.youtube.com/watch?v=8OsuI7GSoGM




    0



    0
    Wallace
    31 juillet 2016 - 12 h 21 min

    Excellent article Dr
    Excellent article Dr kennouche!
    Que dire de plus si ce n’est que ce charlatan attire par son « il parle bien »(réponse des moutons à la question?
    Qu,es ce qui vous attire chez ce « bô parleur »?)
    Rien que ça?!
    Une offre venu comblé une demande.
    Nos parents n,on pas eu besoin de ce « nasdaq » islamiste a l,égyptienne pour faire leur vies tant la « moral » gérait leur parcours sans trop d,embûches.
    Ramadan ou un dealer de hashish ou encore el quaradaoui c du kif kif!
    Bravo et merci encore Dr kennouche pour vos « éclairage ».
    Thank’s!




    0



    0
    Wallace
    31 juillet 2016 - 12 h 21 min

    Excellent article Dr
    Excellent article Dr kennouche!
    Que dire de plus si ce n’est que ce charlatan attire par son « il parle bien »(réponse des moutons à la question?
    Qu,es ce qui vous attire chez ce « bô parleur »?)
    Rien que ça?!
    Une offre venu comblé une demande.
    Nos parents n,on pas eu besoin de ce « nasdaq » islamiste a l,égyptienne pour faire leur vies tant la « moral » gérait leur parcours sans trop d,embûches.
    Ramadan ou un dealer de hashish ou encore el quaradaoui c du kif kif!
    Bravo et merci encore Dr kennouche pour vos « éclairage ».
    Thank’s!




    0



    0
    Anonymous
    31 juillet 2016 - 8 h 31 min

    Je veux bien m’instruire au
    Je veux bien m’instruire au niveau religieux,mais avec tous ces nouveaux savants manipulateurs, je préfère suivre juste ce qui est écrit dans le coran et je ne me porte pas plus mal.Il suffit de voir tous les morts et les réfugiés soi-disant au nom de la religion,déformé par ces mêmes savons (savants).




    0



    0
    Anonymous
    31 juillet 2016 - 8 h 31 min

    Je veux bien m’instruire au
    Je veux bien m’instruire au niveau religieux,mais avec tous ces nouveaux savants manipulateurs, je préfère suivre juste ce qui est écrit dans le coran et je ne me porte pas plus mal.Il suffit de voir tous les morts et les réfugiés soi-disant au nom de la religion,déformé par ces mêmes savons (savants).




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.