Décès du président du Conseil constitutionnel Mourad Medelci ce lundi matin à l’âge de 76 ans

Mourad Medelci décès
Le défunt Mourad Medelci. PPAgency

Le président du Conseil constitutionnel, Mourad Medelci, a été rappelé à Dieu ce lundi matin à l’âge de 76 ans. Le défunt souffrait d’une longue maladie. Une rumeur sur son décès avait circulé sur les réseaux sociaux hier soir mais ses proches avaient démenti l’information, en indiquant néanmoins que son état de santé était critique.

Le nom de Tayeb Belaïz a été annoncé comme probable successeur du défunt à la tête du Conseil constitutionnel dont la mission va s’avérer complexe au vu des enjeux qui entourent la prochaine élection présidentielle d’avril prochain.

Mourad Medelci était considéré comme un des hommes de confiance du président Bouteflika. Avec sa disparition, le chef de l’Etat perd ainsi un appui considérable à la tête d’une institution névralgique, d’autant que le défunt jouissait d’une large estime auprès de lui.

Mourad Medelci avait occupé les postes de ministre des Finances et des Affaires étrangères.

R. N.

Comment (39)

    EL HAK
    29 janvier 2019 - 10 h 00 min

    Bienvenue au club de EL ALLIA Mr le défunt Medelci, vous ne craignez plus ni Mugabe,ni Saïd,ni violé les institutions,ni revendre la farine Colombienne,le chauffage est gratuit toute l’année,si vous avez fait des biens, vous retrouverez les biens si c’est le contraire ce n’est Ould Abbes qui va vous aider

    Anonyme
    29 janvier 2019 - 0 h 38 min

    Inna Lillahi Wa Inna Ilayhi Raji3oun! Nos sincères condoléances!
    A Dieu nous appartenons et A Lui nous retournons!

    Ni sciences, ni remèdes, si stratégie, ni corruption, ni passe droit, ni matière, ni traîtrise…ni….ni…..ne pourront arrêter la Mort.

    «Toute âme goûtera la mort. Mais c´est seulement au Jour de la Résurrection que vous recevrez votre entière rétribution. Quiconque donc est écarté du Feu et introduit au Paradis, a certes réussi. Et la vie présente n´est qu´un objet de jouissance trompeuse.» (Sourate 3, Verset 185)

    «Dis : la mort que vous fuyez va certes vous rencontrer. Ensuite vous serez ramenés à CELUI qui connaît parfaitement le monde invisible et le monde visible et qui vous informera alors de ce que vous faisiez.» (Sourate 62, Verset 8)

    5
    7
    Anonyme
    28 janvier 2019 - 21 h 37 min

    Allah y rhamo.

    3
    5
    Anonyme
    28 janvier 2019 - 17 h 30 min

    A qui le tour? J’espère que la Faucheuse ne s’arrêtera pas on si bon chemin.

    21
    6
    Dommage pour le France et les Dalton
    28 janvier 2019 - 14 h 59 min

    Dommage pour la France, pour les députés Français il restera le responsable algérien qui a déclaré devant eux qu’il a été fière français jusqu’en 1962.

    22
    10
      Dommage pour les cons et les charognards
      28 janvier 2019 - 17 h 31 min

      espéce de charognard, respecte au moins les morts……ALLAH Yerahmou.

      10
      23
        Dommage pour les cons et les charognards
        28 janvier 2019 - 18 h 27 min

        Vous avez le respect de la France qui vous soigne et protège ça vous suffira.

        10
        9
        Réponse
        28 janvier 2019 - 18 h 40 min

        Il n’ y a aucun mal a rappeler qu’il a déclaré devant les députés français qu’il a été fier d’être français jusqu’en 1962, pourquoi cette vulgarité et agressivité de ta part ?

        13
        9
    EL KHOU
    28 janvier 2019 - 14 h 08 min

    Allah yarhmou. Au suivant!

    12
    9
      Malak el maoute
      28 janvier 2019 - 14 h 21 min

      « En cette douloureuse circonstance » la formule « au suivant » n’est pas valable en politique. Les intéressés deviennent subitement polis entre eux et s’invitent en disant « Après vous »

      18
      5
        Ici mieux qu'en face
        28 janvier 2019 - 17 h 36 min

        malak el moute ne choisis pas, peut étre que ce seras toi le suivant.
        après vous Monsieur……et celui qui repose ici vient d’en face !!

        6
        6
    Nasser
    28 janvier 2019 - 13 h 50 min

    Au delà du devoir de présenter les condoléances à la famille de tout mort, deux réalités m’interpellent :la première est que nos responsables se soignent à l’étranger; la seconde est qu’ils meurent au poste si j’ose écrire. (…) Nous on meurt comme Ayache.

    34
    3
    Anonyme
    28 janvier 2019 - 12 h 08 min

    nonobstant la mort de Mr Medelci, assez connu pour sa discrétion et sa modestie, il est quand même anormal que tous les gens du système politique aillent se faire soigner en france ou ailleurs. C’est une véritable insulte à nos médecins qui n’ont rien à prouver et un manque flagrant de confiance en nos structures de santé. Les médecins français entre autres ont-ils l’assistance ou la grâce de Dieu et les médecins algériens non? Que représentent nos hopitaux civiles et militaires ? pourqui ont-ils été construits?

    36
    7
      Vive les médecins Algériens !
      28 janvier 2019 - 15 h 52 min

      L’Association des ophtalmologues Algériens avait adressé une lettre de remerciements au Président Liamine Zeroual pour sa confiance en eux pour avoir préféré être opéré en Algérie par des médecins Algériens.
      L’opération a été une réussite a 100% !

      36
      1
        Anonyme
        28 janvier 2019 - 23 h 13 min

        Zeroual c’est Zeroual un pur chaoui et le bourricot c’est le bourricot marocain

        9
        2
    Anonyme
    28 janvier 2019 - 12 h 04 min

    Allah yarhamou.Ina lilah oua ileh radjioune.

    11
    14
    Mokhtar
    28 janvier 2019 - 11 h 59 min

    Paix ën son âme, Allah irrahmou. Sincères condoléances à ses proches.

    13
    18
    Mir
    28 janvier 2019 - 11 h 38 min

    Ils sont Tous malades, vieux, mais ils s’accrochent à leurs postes : Boutef, Sidi Said, Sidi Zekri… aucun n’est en bonne santé et apte pour assurer son boulot correctement. L’Algérie est devenue une maison de retraite gouvernée par des grabataires. Paix à son âme. Au suivant.

    46
    4
    Anonyme Dz
    28 janvier 2019 - 11 h 31 min

    Sincères condoléances.

    10
    19
    larbi
    28 janvier 2019 - 11 h 29 min

    Il sera enterrè aujourd’hui ?
    RIP

    3
    18
    MELLO
    28 janvier 2019 - 11 h 21 min

    Medelci est décédé -Allah irrahmou -c’est la fin d’un cycle d’une génération qui n’a pas su ou pu transmettre le flambeau à la jeune génération , sans qu’elle soit automatiquement du système. La fin est proche , au vu de l’âge, pour tous ces dirigeants qui se maintiennent sterilement au siège , ils gagneront -El hassanat- à se faire pardonner de DIEU s’ils venaient à ouvrir ce coffre hermétique à la jeunesse Algérienne.
    La candidature de Ali Ghediri – un homme fort de l’armée – met tout ce système en émoi.
    Condoléances à toute la famille MÉDELCI.

    25
    5
    Nour
    28 janvier 2019 - 11 h 01 min

    Allah yarhmou. lui au moins a 76ans etait encore a la tete d’une institution etatique !
    combien sont les cadres valeureux de cette Algerie qu’on a pousse a la retraite des la cinquantaine alors qu’ils pouvaient donner enormement !

    29
    14
      Zaatar
      28 janvier 2019 - 11 h 24 min

      Paix à son âme. Combien sont les cadres valeureux de cette Algérie qu’on a pousse à la retraite des la cinquantaine alors qu’ils pouvaient donner énormément !?
      Moi je trouve que les principaux cadres du pays qui dirigent tout sont plutôt des seniors pour ne pas dire des vieillards, et qu’ils ont pour la plupart dépassé les 70 ans… c’est plutôt conforme à la règle depuis bon nombre d’années maintenant.

      11
      6
        Nour
        28 janvier 2019 - 11 h 55 min

        Un exemple me vient a l’esprit c’est Ramtane Lamamra un chef de diplomatie a mon avis brillant qui a ete mis a la porte alors qu’il pouvait donner enormement pour ce pays, son seul tort est qu’il n’est pas du douar du maitre des lieux.

        37
        2
          thidhets
          28 janvier 2019 - 12 h 20 min

          Il a bien fait de quitter ce gouvernement pour préserver sa crédibilité à l’échelle nationale et internationale.

          27
          1
          Zaatar
          28 janvier 2019 - 13 h 31 min

          Un autre exemple me vient à l’esprit, c’est le président de la république… c’est parti pour 5 autres années à partir de 81 ans, on va en tirer beaucoup plus qu’on espérait…

          19
          2
    Anonyme
    28 janvier 2019 - 10 h 57 min

    Allah yerahmou. mais c’est quand même à cause de lui que Bouteflika n’a pas été écarté de la présidence bien qu’incapable d’assurer la Fonction pour le 4 ème mandat.

    39
    5
    Brahms
    28 janvier 2019 - 10 h 46 min

    Le corps humain commence à vieillir à partir de l’âge de 27 ans ce qui fait que le système immunitaire s’affaiblit d’année en année. La santé c’est la 1ère richesse contrairement à l’argent ou aux biens immobiliers. Dès que la santé s’en va, vous n’êtes plus rien. Par conséquent, il faut arrêter de fumer, de boire de l’alcool, le sucre, la margarine, le beurre, faîtes du sport, marcher 2 kilomètres par jour, faîtes de la musculation et faîtes attention à ce que vous mangez. Ah oui, il faut éviter les Kébabs, Mc Donalds, les sandwicheries car source de maladie donc pleins de staphylocoques dorés à l’intérieur de ses boutiques, sur les tables ainsi que dans la nourriture vendue.

    28
    3
    Bekada
    28 janvier 2019 - 10 h 46 min

    Allah yehmou wa youhssin ilayhi .Nos condoleances a sa famille

    5
    20
    Abou Stroff
    28 janvier 2019 - 10 h 40 min

    rabbi yarhmou!
    cependant, lorsque je regarde la photo de medelci, je ne puis m’empêcher de me rappeler l’humiliation qu’il a subi, en tant que ministre des affaires étrangères, de la part de el-kabbach de la télé française.
    quant à sa disparition, je ne crois pas qu’elle laissera un quelconque vide sur la scène politique algérienne…

    35
    3
    Anonyme
    28 janvier 2019 - 10 h 40 min

    Il a verrouillé le Conseil Constitutionnel,espérons qu’avec sa disparition les institutions de la République se remettront à fonctionner normalement avec toutes les conséquences dont la fin de l’impunité pour tous.

    36
    3
    Lahouaria
    28 janvier 2019 - 10 h 34 min

    Allah Yarhmeh et Yarhem les musulmans et musulmanes
    Sincères condoléances à sa famille et à l’État algérien

    6
    27
      Réponse
      28 janvier 2019 - 15 h 55 min

      Pas pour l’Etat algérien qui n’a rien perdu.

        Lahouaria
        29 janvier 2019 - 6 h 23 min

        Rumine ta haine gadji gadjo, pour moi, l’État Algérien existe et fonctionne merveilleusement bien depuis plus de 20 ans après 10 années de cauchemars et grâce a ces filles et fils qui veillent sur nous pour que l’Algérie reste algérienne, certains nous ont quitté et nous quitterons possiblement vu leurs âges et leurs maladies graves, je leur dit un Grand Merci d’avoir servi notre pays, merci d’avoir été là pour veiller sur nous, merci pour tous, nous (algériennes et algériens) sommes une famille unie grâce à vous

        1
        2
    Mhand
    28 janvier 2019 - 10 h 08 min

    Allah yerahmou.

    8
    21
    nacer
    28 janvier 2019 - 9 h 58 min

    … INNA LILLAHI WA INNA ILEYHI RADJI’OUNE.

    8
    16
    marri
    28 janvier 2019 - 9 h 47 min

    Ina liLah oua Ilayhi radjioun. Nul n’est éternel, il n’y a aucune pérennité pour les humains. Seules nos oeuvres parleront pour nous. Meditons sur nos actes. Où sont les pharaons, les Napoléon, jules cesar, Alexandre dit le grand et tous ceux qui pensaient détenir le pouvoir et le droit de vie sur les gens qu’ils gouvernaient. Où sont-ils ?????

    23
    10
    nul n'est eternel
    28 janvier 2019 - 9 h 37 min

    … A dieu nous appartenons et à lui nous retournons.

    20
    11
    Anonyme
    28 janvier 2019 - 9 h 24 min

    Avis aux magouilleurs et corrompus
    Tout à une fin méditez en si vous avez un gramme d’humanisme

    53
    5

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.