Le directeur de la culture qui a calomnié Abane Ramdane placé en détention provisoire

Rabah Drif Abane
Rabah Drif. D. R.

Par Mounir Serraï Le directeur de la culture de M’sila, Rabah Drif, a été placé en détention provisoire, ce mardi, par le juge d’instruction près le tribunal de M’sila. Il est poursuivi pour avoir diffusé des publications de nature à porter atteinte à l’intérêt national et de porter atteinte à l’unité nationale. Des faits punis par les articles 96 et 79 du code pénal.

En effet, l’article 79 de l’ordonnance n° 75-47 du 17 juin 1975 stipule que «quiconque, hors les cas prévus aux articles 77 et 78, a entrepris, par quelque moyen que ce soit, de porter atteinte à l’intégrité du territoire national, est puni d’un emprisonnement d’une durée d’un à dix ans et d’une amende de 3 000 à 70 000 DA». L’article 96 de la même ordonnance stipule que «quiconque distribue, met en vente, expose au regard du public ou détient en vue de la distribution, de la vente ou de l’exposition, dans un but de propagande, des tracts, bulletins et papillons de nature à nuire à l’intérêt national, est puni d’un emprisonnement de 6 mois à 3 ans et d’une amende de 3 600 DA à 36 000 DA». Lorsque les tracts, bulletins et papillons sont d’origine ou d’inspiration étrangère, l’emprisonnement peut être porté à 5 ans.

La mise en détention provisoire du directeur de la culture de M’sila intervient deux jours après son limogeage par le président, Abdelmadjid Tebboune, qui a promptement réagi à son grave dérapage. En effet, dans un long texte publié le dimanche 12 janvier sur son compte Facebook, ce directeur a qualifié Abane Ramdane de «traître». Dans un ce texte, le mis en cause présente Abane Ramdane comme un «vendu» qui n’avait pas participé au déclenchement de la Révolution et qui n’avait aucun mérite.

Plusieurs voix se sont élevées pour exiger le jugement de ce directeur qui excelle souvent dans les attaques contre les Berbères. La décision de la présidence de la République a été accueillie avec beaucoup de satisfaction et de soulagement au sein de la société. «Voilà ce qu’il fallait faire depuis longtemps pour stopper les campagnes racistes, haineuses et violentes pour, justement, sauvegarder l’unité et la cohésion nationales, un geste appréciable mais pas suffisant. Il faudra poursuivre pour toucher tous les autres porte-voix de la division, la haine, la diabolisation, la baltaguia et toutes les voies qui font l’apologie de la violence et de la haine, où qu’elles soient», avait commenté Saïd Salhi, vice-président de la LADDH, sur son mur Facebook.

M. S.

Comment (42)

    Lghoul
    17 janvier 2020 - 18 h 15 min

    @ZERO sur toute la ligne – Pour ton information, si tu ne le sais pas encore, ton benbella a dit en personne, avant de mourir, a la TV lors d’une interview qu’il est marocain de père et de mère. Un marocain venu saboter l’Algérie et son peuple car tout simplement il n’appartient pas au peuple algérien. Il n’a rien de commun avec nos idées algériennes et notre vision et la conception de la liberté et de l’indépendance. Un marocain qui a vendu le pays auquel il n’apparient PAS a nasser et aux mangeurs de foul pour qu’ils le placent au sommet comme leur khommas qui exécutera leurs ordres car le marocain ne fait qu’exécuter et cela vous donne aujourd’hui du vertige car ce « maudit peuple », cette « cherdhama » n’exécute pas. En mercenaire décidé, car l’Algérie n’est pas son pays, tout ce qu’il fait est pour récompenser les khorotos car il est redevable et sous les ordres des services secrets egyptiens (fethi al dib étant son gourou, son entraineur et son chargeur pour divier l’ALN) – D’ou est venu l’accolade de nasser: « El djazair tekfina ou tekfikoum »
    Alors si toi le marocain, ou le demi ou le tier de marocain , tu essayes encore de nous berner, votre règne est fini depuis le 22/02/2019. Alors c’est fini « imouth chitane » (satan est mort).

    2
    1
    Felfel Har
    17 janvier 2020 - 14 h 36 min

    Cet hurluberlu n’a fait que répéter ce que d’autres, avant lui, ont tenté de vendre au peuple pour justifier leur coups de force. Remettons les pendules à l’heure, ce sont bien les assassins d’Abane (les 3 B, Boussouf, Ben Tobbal et Belkacem, plus tard suivis par d’autres pseudo héros de la révolution) qui sont des traîtres tant ils ont contribué à donner à la France un avantage psychologique et qui ne s’est gênée pour parader
    en tentant de démoraliser le peuple. La thèse développée par le MALG selon laquelle Abane était un danger pour la révolution n’a jamais tenu la route. Des mensonges et de la propagande pour faire passer leur sale coup pour un acte de patriotisme!

    5
    1
    Lghoul
    17 janvier 2020 - 8 h 46 min

    Que connait ce khoroto de l’histoire de l’Algérie et de sa révolution en dehors de tourner le chapelet a longeur de journées et d’attendre qui il va idolatrer au prochain virage ? Quand Feu Abbane a compris les vrais enjeux qui allaient risquer de transformer la révolution en fiasco total – chose qui arriva en 62 – , cet énégumène ignard, n’était même pas né. Chez le FLN/RND de type business et affaires personnelles, la culture de l’insulte et de l’arrogance est leur seule arme de diversion pour cacher leur ignorance et leur incompétence dans tous les domaines. D’ou la situation ou l’on est arrivé aujourd’hui.

    7
    1
      ZORO
      17 janvier 2020 - 14 h 43 min

      Il n y a que toi le libre (Amazigh)anti khoroto qui connait l histoire de l algerie et qui veut meme la faconner a son gout , pour en prendre en toutes occasion a Benbella et beaucoups d autres de nos héros comme l attestent tes posts sur site depuis des annees .
      SigneZORO. ..Z….

      1
      4
    El mendjels?
    17 janvier 2020 - 3 h 51 min

    Il faut d’abord étudié ,proposé et voté pour la lois contre le racisme et le régionalisme et après l’appliquer,je crois que ce monsieur même si je n’approuve pas ce qu’il avait écris est un victime d’une hogra.y’en a beaucoup qui ont insulté nos chouhadas et même traité nos politiciens de harkis,deux poids deux mesures j’espère que ce monsieur reconnaîtra son erreur et sera libérer!

    2
    3
      Hoggar
      17 janvier 2020 - 7 h 39 min

      Faut etre deja diplome’ et experimente’ dans la LIBERTE’ avant de parler d’autre chose.

      Il est Libre d’exprimer ses OPINIONS.
      La question fondamentale est COMMENT ONT-ELLES POUSSE’ dans sa tete, alors leurs contraires qu’exactement ont pousse’ dans la tete des ennemis de ce meme Abane. Je veux dire, des soldats francais qui ont fait la guerre contre lui – dont la mission a ete de le trouver?

      Mais ca, c’est un tout autre sujet !

      2
      2
    anonyme
    16 janvier 2020 - 23 h 15 min

    Rach
    15 janvier 2020 – 23 h 21 min

    le mensonge et la calomnie vous êtes des champions
    Donc c’est les fourchitistes qui nous ont libéré du joug colonial?
    ///

    3
    4
    ABDEL1
    16 janvier 2020 - 17 h 39 min

    un directeur de la culture,qui manque cruellement de culture au point de méconnaitre l’histoire de son pays;le systeme a travers son école révisionniste de la révolution, a produit des zombies !:

    12
    5
    Anonyme
    16 janvier 2020 - 10 h 10 min

    J’espère que tous les haineux et autres islamo-bâathistes prompts à casser de l’Amazigh fermeront définitivement leurs clapets nauséabonds qui puent la haine de l’autre.Vive l’Algérie algérienne et l’Afrique aux Africains comme le disait il y a 22 siècle le Roi Numide Massinissa dont la statue trône à la Grande poste d’Alger au jardin Tafourah prés du port.

    28
    11
    Rach
    15 janvier 2020 - 23 h 21 min

    Bonne nouvelle, comme ça les bantous hillal vont tourner leurs langues sept fois avant de calomnier les fils de la région qui a libéré l’Algérie du joug du colonisateur français et de son basset banou hillal et assimilé . #Consuler les cartes qui indiquent ou se sont passées les affrontements entre l’ALN et l’armée française et consulter les documents qui nous indiquent de quelles régions viennent essentiellement les regiments de harkis qui étaient dans les rangs de l’armée coloniale. Les enfants des régions qui ont fourni le gros de la troupe de ces même harkis qui essayent de fustiger les enfants de la région qui a libéré l’Algérie…le monde a l’envers!

    35
    14
      Dechra vs douar
      16 janvier 2020 - 22 h 29 min

      @ Rash id lès banou hilall et lès banou François ,comme ça ils vont réfléchir deux fois avant d’insulter le Peuple Algérien

      2
      1
    Patriote57
    15 janvier 2020 - 22 h 30 min

    C’est une bonne nouvelle !
    Je remercie le juge pour sa prompte intervention afin de mettre hors d’état de nuire ce personnage burlesque . Il peut critiquer mais jamais insulter gratuitement un moudjahid quelque qui soit . Gare au prochain !
    Concernant ceux qui ont insulté certains moudjahidines dont Abane Ramadan comme kafi , Dahou ould kablia

    17
    7
      Hoggar
      17 janvier 2020 - 7 h 48 min

      Je suis Kabyle et d’une famille GUERRIERE. Foutez-lui la paix bon sang, il est libre d’exprimer pas seulement son opinion, mais de la haine s’il en pense. Regardez sa tete et sa coiffure… je vous parie qu’en 1990, il portait une barbiche…

      Le mal n’est pas dans ce qu’il dit, mais qu’il soit loin d’etre un cas isole’ ! C’est ca la soupe qu’on verse dans la tete de tous les ecoliers en algerie, ou du moins tous les ingredients necessaires…comme prescrit par gamel abdel-nasser. Ayant nie’ leur race Egyptienne en echange de celle des Arabes, ils sont arrive’s tout de meme a trouver plus debile qu’eux pour faire de meme…

      1
      2
    Ok
    15 janvier 2020 - 19 h 11 min

    @ zero la haine que t’a envers les kabyles est plus grande que toi, on dirais ils t’on fait du mal….

    23
    9
      Noss Noss
      16 janvier 2020 - 17 h 49 min

      Tu as oublier la haine que t’as envers lès Algeriens non barbers.

      4
      6
    Zmigri de 77.
    15 janvier 2020 - 18 h 46 min

    Je crois qu’il faut aller lentement.ala alakel un avertissement et une mise a pied ,quand même ce monsieur a une famille à nourrir et il na pas demander L’UE a intervenir dans son pays ou critiqué son pays dans lès chaînes française ou faire le show à el maghrabia tv,si monsieur le ☎ à décidé de libérer tabou qui s’est assis cote à cote devant l’ennemi zitoute et insulté l’etat major de l’anp,le cas de ce m’sili est beaucoup plus inférieur aux autres.

    5
    27
    Chicago 92
    15 janvier 2020 - 16 h 38 min

    J’espère que karim tabou et lès autres « détenues d’insultes » une fois libérer demanderont la libération de ce » détenu d’opinion » pauvre homme licencié et emprisonné.de l’optimisme je suis revenu au pessimisme!..

    17
    35
    Min Djibalina
    15 janvier 2020 - 16 h 13 min

    Ce n’est pas une opinion que ce directeur a émis. C’est des insultes ! Qualifier Abane Ramdane de «traître». de «vendu» qui n’avait aucun mérite, relève soit d’une méconnaissance totale et crade de la trajectoire révolutionnaire et militante de Abane Ramdane, avant et pendant la guerre.
    M. le directeur, M. Abane était en prison lors du déclenchement du 1er Novembre… pour ses idées révolutionnaire. Durant la guerre il fut intransigeant avec lui-même et ses compagnons quant à la marche de la révolution. Celle-ci devait être d’une honnêteté stricte et scrupuleuse.
    Les « militaires de palace » ne l’entendaient pas de cette oreille, eux, qui comptaient bien s’offrir l’Algérie comme un trophée. C’était LE SEUL à tenir tête frontalement à cette engeance. La suite tout le monde la connait.
    Si c’est pour plaire à la âissaba… sachez que, vivant, vous n’auriez jamais eu le courage d’insulter l’homme. Assassiné par vos maitres, vous versez vos saloperies sur sa mémoire. Si vous gagnez le pain de vos enfants aujourd’hui… c’est avec un salaire arrosé du sang de ce grand homme et ses sincères compagnons. On vous laisse à votre conscience, si vous en avez une.

    55
    24
      anonyme
      16 janvier 2020 - 23 h 28 min

      @Min Djibalina (…)
      15 janvier 2020 – 16 h 13 min

      Et vous autres fourchitistes quand vous insultez … l’emir Abdelkader , houari boumediene et pleins d’autres héros ce n’est pas du délit et des insultes gratuites

      2
      6
    Etrange !
    15 janvier 2020 - 14 h 35 min

    Les fourchitistes, les sympathisants du MAK , qui ne cessent de demander la liberation de tous les detenus politiques, applaudissent quand meme l’arrestation de l’ex directeur de la culture pour avoir simplement exprime son opinion.

    31
    57
    ZORO
    15 janvier 2020 - 13 h 18 min

    Il faut aussi jeter en prison ceux qui ont été les pionniers de la calomnie depuis des decenies envers l Emir Abdelkader, Benbella , Boumedienne et beaucoup d autres heros qui n appartiennent a leur clan.
    SigneZORO. ..Z….

    24
    46
    Anonyme
    15 janvier 2020 - 12 h 49 min

    A t il donner des arguments pour traiter Abane de traître?
    Moi c est ce qui m intéresse ou à t il juste insulter pour insulter?
    Il faut des arguments et des contre arguments et là on peut juger les propos de cette personne, il faut qu on apprenne à débattre et non à mettre en prison tout ceux qui ne sont pas d accord avec nous…
    Moi j ai toujours considéré Abane Ramdane comme l architecte de notre révolution mais ce type peut me faire changer d avis s il a des preuves irréfutables de ce qu il avance!!!
    Il faut réécrire notre vraie histoire et cette fois ci sans rien cacher……

    21
    6
    Anonyme
    15 janvier 2020 - 12 h 22 min

    j ai du réviser mon opinion après avoir lu quelques post l histoire est toujours aussi opaque avec des témoignages flous ou/et inexactes on ne sait pas qui est qui et qui a fait quoi?? mais ce que j ai retenu c est qu en plein guerre de libération il y avait une course au pouvoir on entre-tuer pour des divergences ethniques tribales ou partis politiques une rivalités accrue entre poste de commandement a tel point qu il y eu des bataillons entier qui on du se rendre du coté français pour échapper a une lutte fratricide ,et même apres 62 les assassinats continuent ,sur ordre de chadli 110 personnalité politiques victimes de boumedienne on étés récupéré en enterrer a el 3alia,,,,,,,, je n invente rien il suffit de faire quelques recherches

    15
    2
    1commentaire
    15 janvier 2020 - 10 h 08 min

    À enfin sanction c’est ce qui fallait faire attention le prochain tournera mille fois sa langue avant de parler

    28
    21
      Yacine
      16 janvier 2020 - 20 h 54 min

      Autant je dénonce les insultes de cet écervelé à l’endroit d’un des plus illustres des chefs de la révolution anti coloniale en l’occurrence Abane Ramdane qui a donné sa vie pour une Algérie libre , civile , démocratique et sociale, autant je m’oppose à l’arbitraire de la détention provisoire qui doit être exceptionnelle, surtout qu’elle s’éternise ! Quatre mois renouvelables , ce n’est plus une détention provisoire , mais une condamnation de fait ! Cette mesure , installée par Bouteflika pour traquer tous les opposants a été utilisé par la justice de Gaid Salah pour créer l’amalgame en mettant au cachot aussi bien les éléments du clan adverse du système que les opposants politiques et les personnes respectées dans la société. Gaid Salah a fait de cette mesure une arme de destruction massive , d’emprisonnement à tout va pour casser le mouvement populaire ! Répondre aux doléances du peuple , c’est aussi , abandonner toutes les lois et les mesures répression de Bouteflika !
      Le mandat de dépôt, ou la détention provisoire ne doit s’appliquer qu’à l’endroit de criminels de droit commun qui constituent un danger permanent sur la société où les délinquants multi récidivistes qui menacent la sécurité des citoyens ou qui portent réellement atteinte à l’ordre public ! Sinon , pourquoi n’a t-on pas arrêté ceux qui ont maltraité et insulté le commandant Lakhdar Bouregaâ en le traitant de traître et en remettant en cause ses faits d’armes , et en direct sur la TV publique , s’il vous plaît !!!

      4
      3
    Anonimaoui
    15 janvier 2020 - 8 h 03 min

    Puisque feu Abbane a été exécuté par ses pairs moudjahidines pour trahison et il n’a jamais fait l’objet d’une réhabilitation officielle par la justice algérienne je considère ce directeur de la culture non coupable de préjudice jusqu’à preuve du contraire. Ali Kaffi a dît la même chose sans qu’il ne soit inquiété de son vivant..

    33
    43
    chaoui40
    15 janvier 2020 - 7 h 47 min

    Lisez les archives françaises (sur Internet et c’est gratuit) si vous voulez savoir ce qui s’est REELLEMENT passé entre 1830 et 1962. Personne n’a le droit de juger le passé et les hommes du passé, mais sachez que beaucoup se trompent sur beaucoup de choses … Ce ne sont pas les lois qui rétablissent la Vérité. En France, la loi Gayssot empêche toute recherche historique sur la Seconde Guerre mondiale, par exemple, et elle a fait du pays un éternel débiteur envers Israel !

    17
    18
    chaoui40
    15 janvier 2020 - 7 h 33 min

    Je ne connais rien de l’affaire, mais je suis convaincu d’une chose : M. Drif ne nuit pas à l’intérêt national et ne porte pas atteinte à l’unité nationale. Il dit ce qu’il veut de l »Histoire de l’Algérie. A ses détracteurs de lui prouver qu’il a tort. Si je suis le raisonnement de ceux qui l’accusent, il faut donc poursuivre les assassins de Abane (Paix à son âme), à savoir, selon le positionnement « primauté du politique sur le militaire » : Ben Belle, Krim Belkacem, Lakhdhar Bentobal, Abdelgafidh Boussouf et Houari Boumediene. Rien que cela ! Seule la révision historique permettra d’éclairer l’Histoire. Autrement, nous vivrons avec l’histoire fabriquée par ceux qui ont intérêt à occulter la Vérité. Qu’on laisse dire et écrire et qu’on apporte des arguments contraires. Mais surtout, qu’on n’empêche pas les voix de s’exprimer !

    27
    37
    Hoggar
    15 janvier 2020 - 3 h 49 min

    Incroyable, les commentaires que je lis. Vous voulez la liberte’ ou une police moraliste? Mais c’est son droit d’avoir une opinion et de l’exprimer bordel… !!! Vous etes loin de sortir de l’auberge. Abane est un homme politique et merite toutes les critiques des plus acerbes. Aussi simple que ca. Je le dis tout en etant un veritable admirateur !
    Il ne s’agit pas que ce bidule ait raison ou tort… mais que la liberte’ de pense’e et d’expression sont indiscutable. Il fallait juste le virer, ni plus ni moins ! Ce n’est pas parce que ce bidule est idiot ou meme dangereux, qu’on peut se comporter comme lui.
    Ce bidule de Loi est le meme qui a foutu en prison tans de gens bien, des patriotes meme !

    25
    26
    Anonyme
    15 janvier 2020 - 1 h 59 min

    Enfin une bonne nouvelle.
    Tebboune et la ministre de la culture obtiennent un bon point.Bravo pour la promptitude de la réaction.
    Ce rat va apprendre qui étaient les vrais héros de la révolution algérienne et en particulier Abane ramdane Allah yarahmou.
    On espère que naima salhi dite el fayha va le suivre incessamment sous peu inchallah!!!

    40
    17
    anonyme
    14 janvier 2020 - 23 h 59 min

    c’est pour plaire aux fourchitistes

    10
    50
      Anonyme
      16 janvier 2020 - 10 h 28 min

      @Anonyme 14 janvier 2020 – 23 h 59 min,toi aussi tu mérites une condamnation exemplaire pour avoir traité ce symbole de l’Amazighité de fourchette comme l’a fait la haineuse et ignorante Naïma Salhi qui toute honte bue prétend descendre du prophète Mahamed donc arabe alors que lui est habachi.

      16
      7
        MDR
        16 janvier 2020 - 23 h 42 min

        @Anonyme
        16 janvier 2020 – 10 h 28 mi
        …Mahamed donc arabe alors que lui est habachi.

        Quelle trouvaille? (mdr)
        Menteurs comme tjrs
        un jour vous allez dire que le coran n’est pas descendu en arabe mais en tamazgha ou je ne sais quoi
        Le mensonge est dans vos gènes on n’y peut rien
        mentez, mentez

        2
        1
    Dream
    14 janvier 2020 - 23 h 01 min

    Qu’est ce qu’il reproche a l’architecte et au pere de la revolution il fou ce mec ou koi. Jamais toucher aux moudjahidines de A jusqu’au Z. Ils se sont sacifier de leurs vie de leurs sang de leurs ames pour qu’on soit libre ainsi le pays. Ce petit …. merite la prison et tous ou toutes ceux qui insultes les algeriens .j espere naima salhi serra traduite en justice.

    37
    7
      Zanonimo
      15 janvier 2020 - 11 h 50 min

      Ah tu es libre ? Bon appetit !

      2
      5
    Anonyme
    14 janvier 2020 - 22 h 22 min

    Tout le monde est devenu historien et a une opinion de tout. Il merite des keff fel woutch et un coup de pied derriere et qu’il aille jouer ailleur.

    25
    7
      Pauvre dzr.
      15 janvier 2020 - 15 h 10 min

      On est revenu à la case de départ,la justice du portable,d’un côté ils disent nous sommes pour la liberté d’expression et de l’autre côté ils emprisonnent ceux qui lès croient.

      7
      5
        Anonyme
        15 janvier 2020 - 21 h 15 min

        il n’est pas facile de gerer la liberte d’expression. Ce cas precis releve de la diffamation sauf si ce monsieur a des preuves historiques pour prouver ses propos. …

        6
        5
          ZORO
          16 janvier 2020 - 0 h 28 min

          Ce directeur n est qu un jeune qui a repris l histoire relatée par Ali Kafi et d autres compagnon de Abane ,si proces il y a c est a ces gens la qu il faut le faire.
          SigneZORO. ..Z…

          5
          9
    Mounir Sari
    14 janvier 2020 - 22 h 19 min

    Il s’agit d’un directeur de la culture à qui Tebboune a cultivé des patates et des sacs en plastique dans son cerveau à la place d’une cervelle!!!!

    23
    5
    Le Chant Des Cygnes
    14 janvier 2020 - 21 h 17 min

    Le mettre dans une salle avec de vrais patriotes, comme cela il pourra faire le ménage…..

    40
    8
    SaidZ
    14 janvier 2020 - 21 h 16 min

    Très bonne nouvelle!
    qu’il apprendra a utiliser son énergie à bon escient au lieu de saliver en insultant…

    48
    11

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.