Action de gauche populaire : un nouveau parti qui se veut en phase avec le mouvement populaire

AGP
Le mouvement populaire du 22 février impulse une nouvelle dynamique politique. D. R.

Par Rabah A. − Issue d’une rupture avec le Parti socialiste des travailleurs (PST), l’Action de gauche populaire (AGP) veut marquer sa présence dans la dynamique populaire née du soulèvement du 22 février.

Dans une déclaration adressée à la rédaction, intitulée «Pouvoir ! Bas les pattes du mouvement populaire», les dirigeants de cette nouvelle organisation estiment que le soulèvement populaire du 22 février 2019 «est une rupture majeure dans l’histoire de ce pays, comme dans celle du Maghreb. Il s’est exprimé avec force dans les rues, pour un changement radical et a fait vaciller les tenants du régime».

Revenant sur la démission de Bouteflika, l’AGP juge que ce moment «consacre un nouveau rapport de force». «C’est une demi-victoire, lit-on dans le document. Cet acquis doit être sauvegardé et consolidé. Pour la grande majorité du peuple, la quête de la liberté est inséparable de celle de l’égalité.»

Pour l’Action de gauche populaire, le mouvement du 22 février «doit restituer aux classes populaires les outils politiques pour la réalisation de la démocratie réelle», dans le sens où il a mis à nu «la réalité des lieux de pouvoir, les règles antidémocratiques de la vie politique et de la prise de décision».

Selon cette analyse, le mouvement du 22 février «pose la question d’une représentation politique des exploités et des opprimés» et revendique un projet de société «à la hauteur des luttes sociales des travailleurs, des étudiants et des jeunes chômeurs, cumulées depuis des années».

Dénonçant l’attitude de la classe politique, l’AGP prévient contre des tentatives menées, selon les auteurs de la déclaration, par des partis d’opposition «qui s’étaient de tout temps inscrits dans l’agenda politique du pouvoir, d’imposer aux travailleurs et aux classes populaires leur projet néolibéral».

Enfin, ce parti appelle les travailleurs, les femmes, les jeunes et jeunes chômeurs à s’auto-organiser en assemblées dans les quartiers, les villages et les villes, pour discuter de la prise en charge de tous les aspects de la vie quotidienne de façon autonome du pouvoir de l’Etat et des professionnels de la représentation.

R. A.

Comment (28)

    Beloulhi
    15 avril 2019 - 8 h 11 min

    Bonjour à tous
    Le nationalisme est une maladie infantile c’est la rougeole de l’humanité disait Einstein

    Nasser
    14 avril 2019 - 23 h 34 min

    A propos des rassemblements « hors hirak »
    —-
    Ces rassemblements anarchiques et occasionnels obéissent aux milieux « contre le changement ! » C’est des agitateurs payés par ceux qui viennent de perdre le pouvoir qui les dirigent !
    Leurs buts : provoquer des incidents, afficher des pancartes contre l’Armée, dévier les revendications, pousser au désordre !!
    Ils ont leur argent et encore leurs influences. Ils visent à casser le Hirak qui les a expulsé du pouvoir en le déviant, en poussant à rejeter et refuser TOUT !
    « c’est moi ou le désordre »!

    Bouzorane
    14 avril 2019 - 22 h 07 min

    Et pourtant, le Nationalisme est notre seule voie de salut !!
    Tous les grands pays sont ou étaient ou seront Nationalistes. C’est une tendance lourde.
    Ceux qui le sont aujourd’hui : russie, chine, japon, inde, usa, brésil
    Des pays voisins : chine, japon, corée, viet nam sont tous ennemis entre eux, chaque pays n’éprouve que haine et hostilité à l’égard de tous les autres, pourtant, cela ne les empêchent pas de bien se porter !!
    L’inde, qualifiée de « plus grande démocratie du monde », pourtant, c’est l’un des pays les plus Nationalistes.
    En europe, c’est un retour en force du nationalisme. L’italie et la grande bretagne y sont déjà. Bientôt ce sera au tour de la france et de l’allemagne.
    Dans les pays musulmans, les turco-mongols sont l’un des peuples les plus stupides au monde. Le Nationalisme leur a permis néanmoins de dominer beaucoup de peuples. Les iraniens aussi, malgré la révolution islamiste, sont très nationalistes.
    Le Nationalisme apparu au 19ème siècle et avec lui apparu le colonialisme.
    En caricaturant à peine, on dira que les pays Nationalistes ont colonisés ceux qui ne l’étaient pas.
    On aura compris à quelle catégorie appartenait l’Algérie !
    Le passage du 20ème au 21ème siècle est un retour en arrière. Au fait, le 21ème sièce, c’est un 19ème siècle bis.
    Le Sentiment National est quasi inexistant en Algérie.
    Tout le monde roule pour tel ou tel pays étranger, jamais pour l’Algérie!
    On s’attaque à telle ou telle influence étrangère, pour ensuite défendre telle ou telle autre puissance!
    Chacun accuse l’autre de trahison mais en réalité chaque larbin défend son maître et attaque le maître du larbin d’en face! …Une vraie bataille de chiens!
    Il y a donc les larbins pro-ceci et pro-cela… Et puis, il y a les « anti » qui imaginent qu’il suffit d’être opposé à quelque chose pour être Nationaliste!!… Non, l’anti-arabo-islamisme, l’anti-impérialisme, l’anti-sionisme,…. ne sont pas une preuve de Nationalisme!
    L’Algérie n’a pas pas besoin d’être adossée à d’autres causes. L’Algérie est LA cause.
    Le pouvoir Algérien se croit,  lui aussi, Nationaliste.
    En réalité, il n’a jamais dépassé le stade de l‘indépendantisme.
    Nous sommes indépendants depuis 60 ans mais nos dirigeants raisonnent toujours comme des colonisés qui lutent pour l’indépendance!!
    Ils ont gardé les réflexes des guérilleros : clandestinité, improvisation, méfiance, paranoïa, tromperie, complexe d’infériorité…
    L’indépendantisme est propre aux hommes colonisés. Le Nationalisme, lui, est propre aux hommes libres. Nos dirigeants ont raté le virage du Nationalisme en 1962.
    Une guérilla indépendantiste est caractérisée par sa clandestinité et sa dissymétrie (affrontement entre un faible et un fort). Le culte de la clandestinité peut aller jusqu’à simuler un « chef de vitrine ». Le vrai leader, lui, restera dans l’anonymat le plus complet.
    La mascarade du 5ème mandat illustre à merveille cette idéologie indépendantiste de guérilleros
    L’Algérie se suffit à elle-même.
    Que ceux qui ont quelque chose à prouver le fassent en leurs noms propres, qu’ils assument leur idéologie et laissent l’Algérie tranquille!
    Les algériens ne connaissent pas leurs intérêts!
    ils n’ont pas conscience de leur destin commun en tant que Nation. Ils ne sont même pas capables d’utiliser l’expression «Nation Algérienne». On entend souvent parler de «oumma islamiya», «oumma arabiya», «tamezgha», «Maghreb», «afrique du nord»… mais qu’en est-il de la Nation Algérienne ? Elle est où la «oumma jazairia»?
    Salluste aurait dit la chose suivante : «Le Numide est né pour mourir pour une cause qui n’est pas la sienne»
    Yann Arthus a réalisé un film intitulé « l’Algérie vue du ciel »… des images époustouflantes certes, mais accompagnées d’un commentaire qui fait surtout l’apologie d’envahisseurs, réels ou supposés, de l’Algérie….espagnols, italiens, français, turcs, arabes, romains, maltais,…tous ces peuples ont été glorifiés…. et le grand absent dans ce documentaire, fut le peuple algérien!… Dans un document sur l’Algérie, on a plus parlé des envahisseurs étrangers que des algériens eux-mêmes!!!.. Malgré cela, le film a remporté un franc succès chez les algériens!
    C’est le déni de soi dans toute sa splendeur !!
    Un déni qui reflète les effets post-traumatiques de la colonisation.
    Nous avons connu 3 siècles de domination étrangère. Une violence qui nous a profondément désorienté et a fait perdre nos repères. Notre culture a été gravement déracinée. La structure même de la société Algérienne a été durablement endommagée.
    Rupture de la mémoire collective, déni de soi, schizophrénie, violence, intoxication à la religion, manque de sentiment national, ….sont les effets poste traumatiques qu’on constate chez les algériens jusqu’à aujourd’hui
    Nous avons souffert, nous souffrons toujours et nous continuerons à souffrir !!
    l’Algérie a besoin d’un idéologue : un leader compétent et inspiré pour insuffler une conscience, un état d’esprit, une voie à suivre, un choix de société,… bref, tout ce qui manque cruellement aujourd’hui et depuis toujours et qui peut se résumer en un seul mot : « idéologie »!
    C’est bien de cela qu’il s’agit : une idéologie partagée par tous les Algériens, une idéologie qui nous est propre et nous unie. Cette idéologie ne peut être que le Nationalisme !
    Nous avons donc besoin d’un dirigeant Nationaliste et éclairé pour enfin guider ce peuple vers le salut, après tant de siècles de souffrance et d’errements!
    Donc, pour une 2ème République Algérienne, Algérianiste , Ultra-Nationaliste!
    2ème République rime avec 2ème Reich… à ne pas confondre avec le 3ème Reich!
    À ceux qui singer l’europe les rassurent, je dis : Plutôt Bismarck que Hitler… Plutôt le 2ème Reich que le 3ème….plutôt le 19e siècle que le 20e…. Hitler a détruit tout ce qu’a construit Bismarck…il faut s’intéresser à Bismarck et à l’Allemagne des 18e et 19e siècles,… Hitler et le 20e siècles sont sans intérêts!
    L’histoire Allemande a beaucoup de similitudes avec l’histoire d’Algérie.
    Les allemands, comme les algériens, ont subi l’invasion et la violence étrangère (romains, suédois, autrichiens, français,..)… du fait de leur division, ont été une proie facile pour les envahisseurs.
    Les allemands ont subi tellement de violence, que cela provoqua chez eux, comme chez les algériens, des traumatismes psychologiques profonds….A titre d’exemple voici ce que disent les historiens à propos des allemands suite à la guerre de 30ans (1618-1648) : « à tel point que les murailles et les constructions médiévales ou préhistoriques allemandes avaient perdu leurs anciens noms pour prendre celui de remparts suédois….la guerre avait rompue l’enchaînement des souvenirs…plus aucuns des survivants n’était en âge de se souvenir de leur vie avant la venue des suédois »…. On retrouve donc les mêmes symptômes qu’on Algérie : rupture de la mémoire collective, déni de soi, schizophrénie, violence,.…
    Les allemands ont vécu les mêmes souffrances que nous, mais ils ont eu la chance d’avoir des hommes exceptionnels qui les ont guidé vers le salut.
    Il y a eu des hommes d’état comme Bismarck….Il y a eu aussi des intellectuels Nationalistes comme le philosophe Fichte qui ont développé le sentiment national allemand.
    Fichte ainsi que d’autres intellectuels (ex: les frères Grimm, 2 linguistes qui ont réhabilité la langue et les traditions allemandes, le philosophe «anti-lumières» Herder,…) ont inspiré le deuxième Reich de Bismarck  et permis l’avènement d’une Allemagne unifiée, puissante et rayonnante.
    C’est ce point qui fait toute la différence entre les allemands et nous : De Saint Augustin à nos jours, l’Algérie n’a jamais connu d’intellectuels capables de guider le peuple. Nos intellectuels on toujours été déconnectés de la réalité algérienne. On le constate encore aujourd’hui avec les Addi, Chebel, Harbi, Arkoun…. Nous nous en sortirons lorsque nous aurons des intellectuels nationalistes dignes de l’Algérie

    Ping Pong
    14 avril 2019 - 10 h 28 min

    La première décision de ce gouvernement fantoche est de créer de nouveaux partis pour mieux contrer la volonté du peuple.Il existe des hommes et des femmes de confiance, non corrompus(es) diplômé(es) dans tous les domaines qui aiment leurs pays , c’est à eux de se manifester auprès du peuple (s’ils sont acceptés) de négocier ce futur gouvernement de transition.Le reste c’est que du pipo et du temps perdu que veut s’accaparer ce système pourri.

    12
    1
    Brahms
    14 avril 2019 - 5 h 47 min

    Ces jeunes copies sur la France. Zarma, ils se prennent pour des (Black bloks, blousons noirs qui avancent en groupe comme dans les années 1970). Il faudrait plutôt faire avancer le pays, demander des comptes, faire une structure juridique, réunir une équipe d’avocats pour poursuivre les escrocs et ainsi récupérer des fonds pour pouvoir développer le pays. Il faut agir intelligemment car plus le temps passe, plus les escrocs vont mettre des barrières afin de placer leur magot très loin du pays pour éviter les saisies.

    17
    3
    MALYA
    14 avril 2019 - 4 h 03 min

    D’OÙ SORTE-T-IL ENCORE CELUI-LÀ ? DE tel-aviv JE PARRIE… IL NE MANQUAIT PLUS QUE LUI ! ON AURA FINALEMENT TOUT VU ET TOUT ENTENDU, DES VERTES ET DES PAS MÛRES…..
    ..

    18
    2
      Elguerroumi
      14 avril 2019 - 9 h 02 min

      C’est de la copie du passé !
      Pourquoi revenir à qques choses qui n’a jamais marché par le passé !!.
      Tous ça nous ramène aux communismes .Il faut innové .

        Elguerrouma
        15 avril 2019 - 12 h 14 min

        LA RÉPONSE DU PEUPLE EST TRÈS CLAIRE SUR CE SUJET. LE PEUPLE NE VEUT PAS, MAIS ALORS PAS DU TOUT, D’UN PARTI GAUCHISTE ALLIÉ A L’INTERNATIONALE SOCIALISTE ET A LA SECTE SATANO-SIONISTE FRANÇ-MAÇONNE TÉLÉGUIDÉ PAR TEL-AVIV !!!
        J’ESPÈRE QUE C’EST CLAIR DANS L’ESPRIT DE CES AGENTS SIONISTES QUI VEULENT INSTAURER LE Nouvel Ordre Mondial AU DÉTRIMENT DES INTÉRÊTS DES PEUPLES…

    naaja
    13 avril 2019 - 22 h 35 min

    nous faisons partis des non allignes et a ce titre anti imperialistes. regardez autour de vous et surtout l’histoire vous comprendrez qu’un peuple uni sera toujours plus fort .

    13
    1
    Lghoul
    13 avril 2019 - 19 h 27 min

    On ne met pas la charrue avant les boeufs.

    11
    2
    Anonyme
    13 avril 2019 - 19 h 26 min

    Faudrait qui y est une droite déjà en Algerie , medoleh un uppercut et un direct du gauche plus un crochet droite gauche à ce parti de Justin Bridou, il finira pas le premier round chaos avant la sonnerie ! Cette folie de vouloir ressembler a cette France si elle a pas les pourris au pouvoirs militaires et civils ; elle a ses opposants ou ses laïcs donc elle tape dans ttes les gamelles et elle y gagne a chaque fois sois avec les pourris sois avec celle et ceux qu elle a en France sous ses pieds et qui influence de la bas aussi mais ca ils vont pas le dire ni eux ni la France.

    10
    2
    Kenza
    13 avril 2019 - 19 h 22 min

    Le clan au pouvoir continue à travailler comme si de rien n’était. Ils ont toujours ignoré le peuple et continuent à l’ignorer. Toute cette précipitation pour organiser l’élection présidentielle et donner l’agrément à un parti soi-disant représentant le mouvement populaire me parait suspecte. Ils veulent nous mettre devant le fait accompli.
    Perso, je me méfie des partis qui viennent d’avoir leur agrément tout de suite après que le gouvernement Badaoui illégitime ait décidé d’examiner les dossiers déposés auprès du ministère de l’Intérieur….ça peut être un parti soi-disant issu du mouvement populaire mais au service des traîtres au pouvoir qui lui ont donné l’agrément. En fait, une énième entourloupette pour faire perdurer le système….

    Tout ce qui émane d’un pouvoir illégitime est de facto illégitime. Tout ce qui émane des traîtres est une traîtrise…. LE COMPRENEZ-VOUS ?

    SYSTÈME DÉGAGE !

    14
    5
      zyriab
      14 avril 2019 - 10 h 48 min

      Kenza au lieu de critiquer ceux qui essaient de faire Faites votre propre parti Montrez nous que faire c’est possible Et si nous arrêtions de lance les anathèmes sur tous ceux qui essaient de faire quelque chose pour avancer au lieu de seulement écouter et faire ce que face book leur dit de faire Erreur peut être mais au moins sincère de la part de ces citoyens qui activent

      2
      1
    Anonyme
    13 avril 2019 - 19 h 10 min

    Bienvenue aux mondialistes, il faut encore ouvrir les frontières bien larges, encore du migrant clandestin, encore à l’introduction de drogue et d’armes, encore des « opposants » Syriens, bienvenue aux tensions inter-ethnique, bienvenue aux nuisances odorantes et sonores …

    11
    2
    Anonimaoui
    13 avril 2019 - 19 h 04 min

    Une tendance suicidaire, des micro partis qui se divisent pour donner lieu à des OVNI politiques juste avec une direction mais sans militants. Ces pseudo partis n’ont qu’une finalité qui réside uniquement dans l’atomisation de l’électorat et empêcher l’émergence d’une force politique homogène capable d’accéder seule aux responsabilités sans concession ni compromission avec le pouvoir en place.

    10
    3
    RAYÉS AL BAHRIYA
    13 avril 2019 - 16 h 14 min

    la révolution des peace and love .
    des selfies , Fbk , Twitter…instragram…
    You Tu Beuzzz…
    la démocratie des incrédules ….nouvelle religion d’embrigadement des masses…
    pop en l’air….
    Les internés d’intérnet que j’appel…
    Hola…

    30
    8
    NATION PROPRE
    13 avril 2019 - 15 h 47 min

    Bienvenue a tout les partis,sauf ceux qu’ont détruit et pilier la nation Algérienne;à leurs tète;le FLN RND FIS.TAJ.MPA.PT.

    32
    14
      Tab edjnani
      13 avril 2019 - 18 h 10 min

      y compris les partis pseudos opposants salonnards du MSP, RCD, Ennahda, Talai…benflis, PT et bien d’autres ONG wahabbo-franco-sioniste qui volent avec le voleur et se plaignent avec le plaignant .
      j’espére qu’un jeune élite authentique Algérien émergerais de ce nouveau parti AGP et prendras les destinées de l’Algérie.

      31
      7
        bebel
        13 avril 2019 - 21 h 42 min

        Bienvenue à cette nouvelle association politique dont je suis déjà sympathisant. J’espère qu’elle restera vraiment à gauche… et qu’elle saura se déployer là où il faut

        5
        12
    Bouzorane
    13 avril 2019 - 15 h 47 min

    Encore un parti internationaliste, larbin et larbiniste!
    D’entrée de jeu, il parle de son « maghreb » imaginaire qui n’existe que dans sa petite tête d’aliéné!
    Comme si il n’y en avait pas assez de traîtres internationalistes en Algérie !!
    Entre islamistes, baathistes nord-africanistes,… on avait vraiment l’embarras du choix…. voilà que des attardés gauchistes viennent se greffer à tout ce beau monde internationaliste.
    L’Algérie doit mettre fin à tous ces internationalismes toxiques et adopter un Ultra-Nationalisme Algérianiste. C’est le seul moyen de s’en sortir. L’Ultra-Nationalisme est la seule voie de salut.
    Ni arabo-islamisme
    Ni nord-africanisme
    Ni gauchisme
    L’Algérie Algérienne et Algérianiste.
    Seule la Nation Algérienne compte.
    Seule la Nation Algérienne existe.
    Il n’existe nulle autre nation.

    73
    36
      Algerian dream
      13 avril 2019 - 16 h 32 min

      A bouzorane

      A vous ecouter vous me rappeler les envolé liriques
      D un certain A H . Qui a mal fini apres avoir detruit 75% de l’Europe. Aprenons de l histoire meme si ce n est pas directement notre passè . Ce qui a été possible au nord peut l etre au sud cf exemple rwanda . Soudan.
      Préservons l algerie de ces tentations . Concentrons nous notre objectif sans dévier dans l extrême

      32
      57
        SMC
        13 avril 2019 - 22 h 35 min

        A bouzorane,
        Tu t’exprimes comme la nouvelle vague des fascistes de l’occident. S’enfermer dans une boite sous le slogan du nationalisme est une façon de s’auto asphyxier, même du temps le plus reculé il y a eu toujours des relations diplomatiques et coopérations entre régions, nations et tributs.

        8
        14
          DZZZZZZZZZZZZ
          14 avril 2019 - 0 h 51 min

          SMC
          on connait votre refrain satanique. Bouzorane a raison. Chacun pour soi et dieu pour tous.

          VIVE L’ALGÉRIE DES ALGÉRIENS
          L’ALGÉRIE AUX ALGÉRIENS.

          9
          4
        Anonyme
        14 avril 2019 - 0 h 49 min

        Algerian Dream = ALGÉRIE ALGÉRIENNE ET RIEN D’AUTRE.

        vous parlez du makhzan dream. fais le seul sans l’Algérie.

        8
        2
        Bouzorane
        14 avril 2019 - 20 h 53 min

        @ Algerian Dream – 13 avril 2019 – 16 h 32 min
        A H?!… Ali Haddad?… Encore lui!

      Anonyme
      13 avril 2019 - 17 h 59 min

      oui Bouzorane, construis nous des murs partout, fais nous une prison immense, sans voisins ni portes ni fenêtres,
      et ensuite nourris toi avec des pierres et du sable. tout seul. sans nous.

      25
      69
        Anonyme
        14 avril 2019 - 0 h 54 min

        ET toi anonyme, tu veux nous vendre pour qui.
        L’Algérie ne sera jamais divisée ni partagée.
        OUI pour une Algérie eternellement Algérienne.
        VA vendre tes salade au palais de ton Haschisch.

      Abou Stroff
      14 avril 2019 - 9 h 58 min

      le nationalisme est la haine de l’autre tandis que le patriotisme est l’amour de soi.
      quant à la notion de nation, elle peut cacher des contradictions internes que ceux qui sont atteint de paresse intellectuelle n’ont pas le courage de cerner pour les dépasser.
      moralité de l’histoire: l’ultra-nationalisme suppose que le voleur et le volé, le tueur et le tué, l’égorgeur et l’égorgé (tous de même nationalité) ont l’obligation de se retrouver autour d’une table garnie d’un thé à la menthe et de baklawa pour débattre de questions aussi fécondes que le sexe des anges.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.